Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2)

Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 11 Juin 2018 - 14:33




Rencontre sanglante




C’est après environ une demi-journée de marche à grande vitesse qu’ils arrivèrent aux portes du village caché de la brume. Il n’eurent pas vraiment de problème pour entrer, de par l’histoire inventé par Arima, comme quoi Katsuko était sa cousine, venu lui rendre visite, et possiblement rejoindre le village ensuite.. Enfin, une histoire pas très complexe, donc plutôt crédible, que le garde, visiblement septique, avait avaler quand Arima dit se porter garant de la vampire. Dans tous les cas, les faits étaient là. Ils étaient à présent dans le village. Première chose, et non des moindres, il l’emmena chez lui, et lui fit un rapide tour des lieux, en profitant pour servir à manger à son renard qui lui avait presque bondit dessus dès son arrivé. Il déposa son sabre sur le divan, n’en ayant pas vraiment l’utilité pour le coup. Il s’assis donc et regarda la vampire, lui souriant.

- Fait comme chez toi, je te fais le tour du village demain je pense, il commence à se faire tard. Si tu veux par contre on peut aller manger dehors ?

Il s’assit avec le renard sur ses genoux, le caressant doucement, se disant qu’elle voudrait peut-être prendre une douche après son voyage visiblement assez long, ce qui ne le surprendrait pas plus que ça. Il désigna alors un coin avec sa main droite, la gauche occupée à caresser l’animal calmement.

- Tu peux allez prendre une douche, j’imagine qu’un bain chaud ou un truc du genre te feras un bien fou après ton voyage, Neiko-chan. Tu peux emprunter ma serviette et tout le nécessaire ne t’en préoccupe pas.

Il lui sourit, déposant le renard sur le canapé en se levant, prenant tout de même la peine de lui montrer où tout le nécessaire était. Il ne voulait pas vraiment qu’elle vienne le rejoindre, totalement nue, et couverte d’eau parce qu’elle ne trouvait pas la serviette. Une vue pour le moins agréable, certes, mais pas pour le sol. Enfin bref, une fois ceci fait, il la laissa et retourna dans la pièce centrale, s’affalant sur le sofa dans un long soupire. Il ne s’attendait pas a rencontrer une femme lors de son voyage pour déposer les cendres de son père dans son village natal, aux côtés de sa mère. Et pourtant le voilà, de retour à Kiri, avec une femme aux cheveu aussi roses que des fleurs de cerisier, et une vampire par-dessus le marché, qui l’eut cru. Enfin, là n’est pas la question de toute façon, le fait est qu’elle est ici maintenant. Inutile de s’en faire elle avait eût maintes occasion de le tuer durant le voyage, et il était encore là, peut-être était-elle vraiment intéressée par la brume ?

Trop de question passait dans sa tête. Et il n’avait pas vraiment envie de s’embêter avec ça pour le coup. Il se contenta alors de fermer les yeux, laissant la demoiselle faire ses affaires, tandis qu’il patientait calmement, regardant en silence le plafond après avoir rouvert les cheveux, pendant qu’il caressait presque machinalement la tête du renard qui venait de se poser à ses côtés.







To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mar 12 Juin 2018 - 18:33
Katsuko suivait Arima sans le moindre problème, patientant tant bien que mal face à cette longue marche jusqu'à Kiri, parlant peu. Elle se concentrait surtout pour avancer sans faire de soucis, sachant également que le passage de la porte serait crucial. Si elle laissait paraître quoi que ce soit d'étrange, le garde les arrêterait. Elle profita donc de la marche pour aller se balader parfois un peu sur le côté, attrapant notamment pendant l'un de ses écarts un lapin. Ne prenant pas la peine de le cuire, elle l'avait mangé cru, balançant le cadavre et utilisant ses capacités pour retenir le sang qui coulait afin de ne pas se tacher. Elle ne voulait pas faire d'erreurs aussi stupide non plus.

Elle se fit donc toute petite, souriant un peu au garde et tenant Arima par la manche lorsqu'ils passèrent les portes de Kiri, se montrant comme une petite cousine assez jeune et timide, prouvant ainsi à Arima qu'elle pouvait parfaitement avoir un jeu d'acteur très crédible tant elle y mettait de peetites touches, des mimiques, des attitudes, des expressions qui rendaient le tout réaliste et crédible. On aurait cru qu'elle avait douze ans lorsqu'elle agissait ainsi, et le garde s'était laissé berné. Arima avait malgré tout assuré que s'il y avait le moindre problème, il en serait garant pour que l'homme accepte de leur ouvrir les portes, gromellant quelque chose dans sa barbe dégarnie.

Une fois dans le village, elle suivit bien sagement Arima, gardant son attitude enfantine. Plus elle jouait son rôle, plus des petites mimiques venaient s'ajouter, complémentant le personnage pour en faire une enfant toute autre qu'elle ne l'était réellement. Ils traversèrent alors en partie le village de la brume, Neiko accrochée à la manche du Kuronushi. Il fallait d'ailleurs qu'elle retienne bien ce nom puisque c'est sous celui-ci qu'elle se présenterait tant qu'elle serait dans le village. Hors de question de dire quoi que ce soit d'autre sur son identité.

Arima poussa finalement la porte d'une maison assez simple, porte trouée d'une chatière. Sans doute avait-il un animal. Et effectivement, quelques secondes plus tard, elle avait pu découvrir un renard qui avait bondit sur le jeune homme une fois la porte ouverte. Son animal de compagnie, peut-être même son kuchiyose ?.. La porte refermée, Katsuko reprit son attitude normale, se détendant un peu, s'éloignant très légèrement d'Arima. Il lui expliqua alors brièvement comment fonctionnait la maison et donna à manger à son animal avant de se retourner vers elle. Il lui proposait d'aller manger dehors... Intéressant.

« Pourquoi pas, ça me fera une première découverte de l'ambiance du village. »

Acceptant sans la moindre hésitation la proposition de bain, elle commença par préparer de l'eau puis la mit à chauffer tandis qu'il lui montrait où trouver le nécessaire pour se laver. Elle le plaça sur une chaise proche de l'eau, se mettant un peu à fouiller la pièce pour en découvrir un peu plus sur lui. Informations récupérées, elle se déshabilla tranquillement puis se plongea dans l'eau, laissant ses affaires sales sur le sol. Après un long moment pendant lequel elle profita de l'eau chaude, bien installée dans son bain, après s'être savonnée avec attention et s'être rincée, elle était ressortie puis s'était essuyée avec attention.

Mais problème. Lorsqu'elle fut finalement sèche et qu'elle ouvrit son sac, elle se rendit compte que toutes ses tenues étaient sales, elle n'avait pas prit le temps de les laver récemment, trop pressée d'arriver jusque ici... Elle n'avait plus rien à se mettre. Elle sortit donc de la salle de bain, serviette sur la tête pour aider ses cheveux à finir de sécher, puis se mit à chercher Arima en l'appelant à haute voix.

« T'aurais pas des vêtements ?.. J'ai pas fait de lessive depuis un moment donc toutes mes affaires sont sales... Je les laverai plus tard mais pour sortir c'est mieux si j'ai des habits propres, non ? »

Elle avait un peu pencher la tête sur le côté, attendant sa réponse et observant sa réaction, bras croisés sur sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mar 12 Juin 2018 - 20:08




Rencontre sanglante




Le jeune shinobi de la brume caressait tranquillement l’animal pendant que la konoichi se lavait tranquillement. Il avait possiblement un peu de temps devant lui, en supposant qu’elle profite pas mal de la douche chaude. Mais quelle fût sa surprise en la voyant, totalement nue, se figée devant lui sans la moindre gêne. Il était surpris, ça oui, et haussa un sourcil en la regardant. Plutôt bien fichue l’étrangère… Non non non. Il secoua légèrement la tête et se leva calmement, semblant réfléchir un peu.

- Hm.. Je n’ai pas de vêtement pour femme à proprement dire… J4ai un kimono dans les tons rouges si tu veux, ça devrait faire l’affaire.

Il fouilla alors un peu dans ses affaires pendant quelques minutes et finit par retrouver l’habit en question, pas très féminin, mais bon… Ce ferait parfaitement l’affaire, le temps d’une soirée en tout cas. Il lui tendit alors l’habit et se dirigea vers la salle de bain, autant qu’il aille prendre une douche aussi, après tout il avait encore quelques traces de sang qui s’était infiltré sous son kimono. Il se déshabilla tranquillement et alluma l’eau lui aussi, se débarrassa lentement du bandage de son bras gauche, portant les marques de brulures de son passé, avant d’entré sous l’eau chaud et ainsi se laver calmement. Il avait la paix durant la douche, il avait failli faire un arrêt avec ces conneries. Il faut dire qu’il ne s’attendait pas à la voir aussi peu vêtue aussi vite.

Il plaqua ses cheveux en arrière sous l’eau, laissant le liquide le débarrassé de la parure écarlate recouvrant certains endroit de sa peau. L’eau, peu à peu, prenait cette couleur brunâtre de sang séché, tandis qu’il avait le regard dans le vide. Avait-il bien fait de ramener la vampirette sur un coup de tête au village ? Il n’en savait trop rien pour le moment, enfin, elle n’avait pas l’air bête, elle savait qu’au moindre faux pas, les autorités lui tomberaient dessus, et avec elles, ses chances de rejoindre le village de la brume. Dans tous les cas, il serait fixé dans les jours à venir, alors il suffisait d’être patient. Il avait aussi un besoin pressant de devenir plus puissant, pour bien des raisons, toutes plus variées les unes que les autres. Enfin, pas la peine de s’attarder la dessus pour le moment. Par réflexe, il n’avait pas fermé la porte, vu qu’il n’était pas habitué à le faire. Il ne manquerait plus qu’elle vienne se taper l’incruste sous la douche pendant qu’il se lave tien… Il aurait pût sortir et fermer la porte mais bon, il s’était dit que c’était inutile, qu’elle n’irait quand même pas faire ce genre de chose alors qu’il venait tout juste de se rencontrer, peu importe a quel point il la traitait bien.

Il ferma les yeux, écoutant le bruit de l’eau qui coule, savourant le contact de l’eau chaude roulant sur sa peau, avant de se savonner. Il avait décidé de prendre son temps, histoire qu’elle puisse se changer et visiter le petit appartement le temps qu’il se lave. Après tout, elle allait vivre ici, au moins l’affaire de quelques jours, voire possiblement plus à l’avenir. Il se demandait néanmoins comment elle comptait faire pour se faire « recrutée » par le village.








To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 18 Juin 2018 - 0:25
Katsuko observait tranquillement Arima, serviette encore sur la tête pendant que ses cheveux finissaient de sécher. Elle le suivit de ses pas légers, sa démarche féline faisant le reste pour lui donner une capacité à rester silencieuse bien qu'elle soit en mouvement. Elle le regarda fouiller puis attrapa l'habit tendu, commençant à l'enfiler tant bien que mal. Il était un peu large, très ample, mais bon. C'était normal qu'il ne soit pas à sa taille. Elle était si petite par rapport à lui. Elle le remercia malgré cela, le laissant partir pour sa douche.

Elle commença alors à fureter dans la maison, la découvrant peu à peu. Elle commença par la cuisine, attrapant une poire juteuse au passage, mordant dedans avec férocité. Ça l'amusait toujours "d'attaquer" les fruits comme une bête sauvage, surjouant sa propre bestialité pour se changer les idées. Elle était parvenue à rentrer à Kiri sans trop de problèmes, il fallait maintenant qu'elle s'informe sur la ville au maximum, en découvrir autant que possible pour assécher sa soif de connaissances et d'informations. Toujours les informations en premier, c'était là le meilleur des atouts. Les informations. Elle devait choisir lesquelles donner et quand pour ne pas être ennuyée et en apprendre le plus possible. C'était un art assez compliqué mais qui était des plus amusants, chaque conversation devenant comme une partie de poker où le bluff et la vérité devaient se mesurer l'un à l'autre tout en s'entraidant pour parvenir à la victoire. Des dosages sages pour réussir à gagner et à obtenir ce que l'on souhaite. Que ce soit de l'argent ou des informations n'y changeait pas grand chose à vrai dire.

Elle continua sa visite par le salon, n'y trouvant que peu de choses d'intérêt elle fouilla alors le bureau du jeune Kirijin. Là non plus, pas grand chose de succulent à se mettre sous la dent, juste des parchemins de mission déjà ouverts, des missions passées sans le moindre doute dont elle ne se préoccupa pas plus longtemps. Rien. Décidément, il ne devait pas être très important pour le village. Un simple shinobi comme les autres. Dommage. Elle aurait bien aimé avoir quelqu'un de pouvoir, ça lui aurait peut-être plus facilité la tâche... Ou peut-être que ça l'aurait compliqué, allez savoir. Qu'importe, les choses étaient ainsi, elle ferait tout ce même ce qu'elle souhaitait. Personne ne pouvait l'arrêter dans sa soif de pouvoir, et si elle avait besoin d'en savoir plus sur Kiri pour cela, alors elle s'informerait pour voir si Kiri méritait sa présence en ses murs.

Elle se dirigea alors de nouveau vers la salle de bain qu'elle pénétra sans la moindre gêne tandis que Arima s'y reposait tranquillement dans son bain. Elle ramassa ses vêtements qu'elle avait laissé là négligemment, ses sous-vêtements compris bien évidemment, puis tourna la tête vers Arima avec un petit sourire moqueur.

« Je ne vais pas laisser ça plus longtemps ça, je ne voudrais pas que ça perturbe ton repos, Arima-chan. »

Elle ressortit alors tranquillement et chercha une bassine et du savon, ce qu'elle finit par trouver. Elle se mit alors à la tâche, sortant également ses autres vêtements de son sac pour laver le tout. Elle se mit donc au travail, frottant bien ses habits sales avant d'aller trouver un endroit pour les étendre afin qu'ils sèchent. Une fois son oeuvre terminée, elle alla s'effondrer sur le divan en baillant, attendant tranquillement qu'il sorte de son bain et la guide vers le restaurant auquel il pensait, puisqu'il devait bien avoir une idée en tête pour lui avoir fait une telle proposition.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 18 Juin 2018 - 10:15




Rencontre sanglante




Ah, un bon bain chaud, il n’y avait que ça de vrai pour se détendre. Enfin, détente troublée par l’apparition d’une vampirette aux cheveux roses, mais bons, c’était sa faute pour le coup, il était celui qui lui avait dit de faire comme chez elle. Il la laissa faire ses affaires sans trop rien dire, avant de sortir du bain et se changer, rejoignant la demoiselle avec un kimono aux tons sombres, comme à son habitude, tout en se nouant les cheveux. Il la regarda faire sa lessive, calmement, puis s’assis sur le canapé en l’interpelant.

- Dis-moi Neiko-chan, tu n’es pas un peu… Comment dire… « Large » avec ce kimono ? Je peux regarder si j’en ai un plus petit si tu veux, ça doit pas être super agréable d’avoir un vêtement trop grand pour soit.

Il s’étira un peu puis se releva, allant l’aider à faire sa lessive, histoire de gagner un peu de temps, et puis, ce n’est pas comme s’il avait grand-chose d’autre à faire de toute manière. Il avait bien réfléchit à deux ou trois chose, comme ses affaires. Elle n’allait pas aller bien loin avec si peu d’habits si elle comptait rester, si ? Il faut dire qu’il n’avait pas vraiment de notion à ce sujet, pour lui, si nécessaire, il pouvait garder les mêmes habits pendant des semaines… Mais il valait mieux éviter de le faire, ne serait-ce que pour l’odeur.

- Hm.. Tu voudras qu’on passe t’acheter des vêtements demain ? Ou au moins jeter un œil.

Il alla étendre les quelques habits déjà lavés, ne semblant pas vraiment dérangé par le fait d’étendre ses sous-vêtements dans le lot. Déjà, il était en parti plonger dans ses pensées, et légèrement en mode pilote automatique, et puis bon, ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait avec une culotte ou deux dans les mains… Bah, de toute manière, ce n’était pas elle que ça gênerait, au contraire, elle s’en ficherait très probablement, après tout elle n’avait aucune gêne à se mettre totalement nue devant lui. Une idée lui traversa alors la tête, histoire de lui aussi la taquiner. Après tout, il n’y avait pas de raison qu’elle soit la seule à le faire, non ?

- Je me disais, vu que je n’ai pas vraiment de places pour le moment, on partage le lit ce soir ?

Il avait balancé ça avec un léger rire, il faut dire qu’il n’était pas vraiment sérieux, vu qu’il voyait déjà la réponse, négative arrivée en grandes pompes, donc pas besoin de se prendre la tête. Il s’était aussi dévoué pour la nourrir de son sang, enfin, pas au point que ça la tue, mais au moins pour éviter qu’elle ne s’attaque à des passants ou autre. Et puis bon, il n’avait pas autant de soucis à perdre du sang qu’un random. Lui, son sang se régénérait plus vite que la norme, il n’avait jamais sût exactement pourquoi, mais supposait que c’était lié à sa capacité à manipuler ce liquide écarlate.









To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 18 Juin 2018 - 12:41
Alors qu'elle lavait ses vêtements avec énergie, Katsuko vit Arima arriver, de nouveau habillé et propre. Il s'assit alors un peu plus loin, la regardant travailler avant de lui parler. Voilà qu'il s'intéressait à ses vêtements. Elle haussa un peu les épaules en l'écoutant, attendant quelques secondes avant de lui répondre.

« Ça me suffit. Pas besoin de changer encore et encore. Après, si tu as envie de me voir encore nue, suffit de demander. C'est pas si cher payer pour rester ici et éventuellement rejoindre Kiri plus tard. »

Elle le regarda avec un air sérieux pendant quelques secondes, continuant sa lessive, avant d'éclater de rire, se moquant ouvertement de lui.

« Tu verrais ta tête !! »

Continuant de rire, essuyant une petite larme au coin de son oeil, elle continua sa lessive tandis que le jeune homme se décidant à l'aider, sans doute par soucis d'efficacité. Alors qu'ils étendaient le linge, le garçon reprit la parole, semblant toujours réfléchir à l'avenir. Il semblerait que dans sa tête, le fait qu'elle allait rester ici, à Kiri, était déjà gagné. Elle sourit un peu, amusée, l'écoutant toujours avec une attention partielle mais suffisante pour tout comprendre.

« Des vêtements ? Pourquoi pas. J'en ai pas des masses en effet. Quelques uns de plus m'aideraient pour faire une rotation entre les habits sales et les propres. »

Elle bailla un peu et s'étira, la lessive étant terminée, tandis qu'ils finissaient d'étendre les derniers habits trempés par leur récent lavage. Elle se retourna alors vers Arima en le voyant ouvrir la bouche, pensant qu'il allait finir par lui dire où aller pour manger, mais non, il avait envie de la questionner encore un peu.

« Si tu veux, on est chez toi après tout. Moi tant que j'ai un endroit pour dormir ça me va. J'espère juste que ça va pas t'empêcher de dormir que je sois là. »

Elle avait de nouveau son sourire moqueur, regardant le jeune homme tranquillement.

« Bon, maintenant que ce "problème" est résolu, on va manger ? J'ai faim. »

_________________
[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 18 Juin 2018 - 14:04




Rencontre sanglante




Arima l’écouta calmement, voilà qui était peu commun, il avait eût droit à une réponse positive. M’enfin, il verrait bien le soir si c’était du flan ou non. Pour le moment.. La nourriture semblait être le point primordial de cette discussion. Bon, dire qu’il n’avait pas faim ne serait que pure calomnie. Pour être tout à fait franc, il commençait aussi à avoir faim. Il haussa la tête de façon positive en souriant, se tournant vers elle en lui tendant son avant-bras droit.

- Bonne idée oui. Pour ce qui est de te voir nue cependant, dire que je n’aimerais pas ça serait un mensonge des plus honteux.

Il rit de bon cœur à son tour, pour la première fois depuis leur rencontre maintenant qu’il y songeait. Enfin, peu importe, une fois qu’elle eût pris son bras, il sorti avec elle, marchant tranquillement dans les rues du village de la brume, ignorant les regards se posant sur eux. De toute façon, il n’était pas vraiment préoccupé par ce que qu’on pense de lui en temps normal, alors accompagné par une jolie fille… Autant dire qu’il n’en avait absolument rien à faire. De toute façon, il avait trop faim pour s’en préoccuper. C’est après quelques minutes de marches qu’ils arrivèrent devant un restaurant, visiblement assez couteux vu l’apparence de celui-ci.

- Bon, ici ça me parait bien.

Il s’étira et prit alors le temps de leurs prendre une table, fort heureusement, il y avait une place de libre. Après avoir réussi à négocier, il prit donc la main de la demoiselle et alla l’emmener à table, lui tendant le menu à celle-ci en prenant le temps de s’installer convenablement face à elle. Il se disait que ça devait faire des lustres qu’elle n’avait pas eût droit à une sortie au restaurant comme ça, et puis, même traitée comme une demoiselle en y repensant. Il l’avait compris en voyant les marques sur son corps, dont il n’avait pas pris la peine de faire la remarque, se disant qu’elle ne voulait peut-être pas en parler. Et il ne comprenait que trop bien ce genre de chose, lui-même n’était pas très à l’aise avec ça, donc il ne lui en tiendrait pas rigueur. Il espérait néanmoins qu’elle apprécie le geste. Enfin, qu’il la traite comme une femme, une demoiselle, et pas comme.. En fait il ne voulait pas savoir comment elle était traité jusque-là sinon il verrait sa liste noir s’agrandir, et pas de quelques centimètres. Enfin, dans tous les cas, il voulait qu’elle se sente bien traitée, pour changer, c’était une intention louable, non ?





To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 18 Juin 2018 - 15:54
Katsuko bailla un peu, s'étirant tranquillement. Enfin, ils sortaient pour aller manger. Elle avait faim, si faim qu'elle pourrait manger un passant comme ça, sans la moindre hésitation. Mais bon, elle ne tenait pas trop à se faire remarquer, alors la retenue était de mise. Restant proche d'Arima, les mains dans ses poches trop grandes, elle le suivit à travers les rues fraîches de Kiri, à moitié emprises dans la brume. Quelle atmosphère peu sympathique... Les rues de Taiyo étaient bien plus amusantes, quand bien même elles n'étaient pas les plus faciles à vivre avec leur changement de températures assez monstrueux du jour à la nuit.

Elle suivait Arima qui chercha un restaurant jusqu'à trouver ce qu'il cherchait, une enseigne à l'apparence plutôt sobre, ce qui était généralement gage d'une certaine qualité et d'un certain prix. Elle n'avait pas d'argent, il devait bien se douter qu'il aurait à tout payer lui-même. Elle ne se priverait pas pour autant, un nouveau test facile sous la main. Avec un petit sourire, elle le suivit derrière le serveur, le jeune homme osant lui prendre la main. Un très léger rictus se faufila une demi-seconde sur les lèvres de la vampirette, moqueuse, mais elle le fit disparaître bien vite pour ne pas dévoiler ses canines particulièrement travaillées.

Elle s'installa donc à la table, face à Arima, prenant alors naturellement une posture parfaite. Elle connaissait toutes les règles, était distinguée et délicate, une vraie damoiselle de la haute noblesse. Voilà des habitudes qui ne se perdaient pas et qui trahissaient en partie son passé, mais bon. Elle n'allait pas se changer en bête sauvage pour le plaisir de ce bon Kirijin. Si cela l'excitait, il devrait se contenter de la voir ainsi en chasse, pas dans un beau restaurant.

Prenant ainsi une place qui semblait on ne peut plus naturelle et habituelle, Katsuko prit le menu tendu par le Kuronushi avec sa délicatesse féline et commença à l'ouvrir. Malgré ses manières, elle avait faim. Très faim. Fouillant le menu des yeux, elle trouva rapidement la plus grosse pièce de viande qui était proposée avant de refermer le menu, l'accompagnement qu'elle avait repéré étant l'un de ceux du jour, de simples légumes cuits au wok. Une cuisine assez simple mais où l'importance était placée dans le montage des plats, un choix assez habituel puisque peu coûteux pour un bon retour financier. Une marge facile et qui, à vrai dire, ne mécontentait pas tellement les clients. Elle rendit alors la carte à Arima, un petit sourire aux lèvres, amusée.

« Décidément, tu as envie que je reste ici on dirait. Je ne sais pas si ce sera l'avis de tes supérieurs hiérarchiques, ne t'avance pas trop, tu prendrais des risques. »

Elle attendit patiemment, donnant sa commande au serveur qui vint les chercher et reprendre le menu. Une dizaine de minutes plus tard, ce dernier revint avec le vin qu'elle avait demandé, observant au passage la réaction d'Arima face à sa prise d'aise sans trop de gênes et pourtant avec une noblesse qui se dégageait de chacun de ses gestes et de sa manière de parler au serveur qui était totalement différente de celle qu'elle utilisait pour s'adresser à Arima. Comme s'il pouvait voir deux personnes en une seule converser avec lui et avec les différents serveurs.

Dès que Neiko eut son plat devant elle, elle remercia avec un doux sourire le jeune serveur qui lui en rendit un avant de leur souhaiter un bon repas et de s'eclipser. Elle put alors commencer à manger, là aussi montrant des manières que seuls les nobles avaient pour coûtume d'utiliser, prenant son temps pour savourer son plat malgré sa taille, tout à l'inverse de son comportement du jour précédent au petit-déjeuner. Elle fit un petit sourire au jeune homme face à elle, encore une fois moqueur.

« Tu devrais manger toi aussi, Arima-chan... C'est délicieux. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mar 19 Juin 2018 - 10:05




Rencontre sanglante




Arima regarda la vampire, il mentirait s’il disait que son soudain changement de comportement ne le surprenait pas. C’était même plutôt le contraire. Elle l’avait habitué à être un peu plus… Sauvage. Enfin, ce n’était pas vraiment important pour le coup de toute façon. Il se passa de commentaire, se demandait si ça lui faisait plaisir.. Bah, il verrait bien une fois rentré, enfin c’est ce qu’il supposait. Elle s’était même permis de commander une bouteille de vin. Autant dire que l’argent qu’il avait obtenu et mis de côté allait partir à une vitesse alarmante. Il voyait déjà son porte-monnaie vide à vrai dire. M’enfin, si ce n’est qu’une fois de temps en temps, ce n’est pas bien grave, et puis, c’était peu cher payer pour la voir souriante comme ça, il fallait bien avouer qu’elle était plutôt mignonne dans ce genre de moment.

- Oui, oui bien sûr. Mais tu sais, Neiko-chan, ta compagnie aussi est délicieuse. Je dois bien avouer que j’apprécie ta présence.

Il se commanda pour sa part une entrecôte bien saignante, bleue même, avec un peu de riz et une sauce. Il avait toujours adoré la viande saignante, aussi loin que sa mémoire lui permette de remonté. Il s’empara des couverts une fois son repas arrivé et commença à manger calmement, de façon presque noble. Il faut dire qu’il avait reçu l’éducation d’un samurai. Savourant son repas, il jeta quelques coups d’œil par moment à la femme assise face à lui, sans trop commenter pour le moment, il ne voulait pas vraiment gâcher le repas en posant des questions qu’il pouvait repousser à plus tard. Il s’étira un peu et lui sourit, se servant un verre de vin, avant de la servir elle. Il ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle avait commandé cela pour deux raisons. Soit parce que c’était le plus cher du menu, soit parce que ça s’apparentait à du sang, d’un point de vu visuel. Enfin c’était sans grande importance, il aimait bien un bon vin de temps à autre, ne serait-ce que pour changer des alcools plus « accessible » hors restaurant.

Bien entendu, il y avait aussi le fait que ce genre de vin se mariait à merveille avec le type de viande qu’il avait dans son assiette. Du vin rouge avec de la viande rouge, c’était tellement évident, que s’en paraissait presque fait exprès, à croire que ceux qui ont inventé le vin l’avait fait pour que ça se marie avec un certain type de viande. Du vin rouge avec de la viande rouge, du vin blanc avec de la viande blanche et du poisson… Dit comme ça, on dirait presque un moyen mémo-technique pour se souvenir de quel type de vin colle avec quel type de viande ! C’était assez amusant en y repensant, même si dans le fond, il se disait que tout le monde n’aimait pas forcement le vin, donc le vin rouge va avec la viande rouge, certes, mais seulement pour les amateurs de cet alcool de raisin.






To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mar 19 Juin 2018 - 15:11
Katsuko mangeait tranquillement en regardant Arima d'un oeil. Lui aussi avait prit une viande saignante. Il la copiait pour lui faire plaisir ou était-ce aussi de son goût ? Qu'importe à vrai dire. Elle se contentait de profiter de ce repas à l'ancienne, comme elle avait pu parfois en avoir lorsqu'elle était à Taiyo dans les bons jours.

Elle eut un petit rictus satisfait lorsqu'il la complimenta, plutôt contente. Il l'amusait et lui plaisait. Il était facile à vivre jusque là, plutôt facile à utiliser comme elle le souhaitait, preuve avec la bouteille de vin qu'elle avait prit sans même lui demander la permission bouteille dans les prix moyens puisqu'elle s'y connaissait bien assez pour savoir quel vin irait avec la viande. Elle le laissa même la servir, puisqu'il semblait le faire sans rechigner, pour qu'elle puisse profiter au mieux du plat sans être dérangée. Au bout d'un petit moment, sa faim la plus urgente satisfaite, elle dirigea de nouveau son regard vers lui, souriante.

« Tu ne parles pas beaucoup pour quelqu'un qui doit me convaincre de rester ici. Tu penses que juste un repas suffira à me persuader ? Allez, sois imaginatif, j'aime bien quand on essaie de me charmer. »

Elle avait un petit air amusé, désormais plus proche de la noble dame que de la bête sauvage qu'elle avait montré hors de Kiri ou que la fille de rien qui ne se préoccupait pas des apparences ni de sa tenue qu'elle avait joué chez lui. Continuant de changer de veste pour le perturber et voir les limites de ce qu'il acceptait, elle n'avait pas encore trouvé le final dans ses recherches. Qu'importe, pour l'instant, elle testerait à quel point il avait envie qu'elle reste, ce petit pervers qui la voulait dans son lit. Il avait déjà essayé à son village natal de la ramener avec lui, mais cette fois-ci elle avait accepté, du moins en paroles. Elle hésitait encore un peu mais au fond, elle s'en moquait. Elle accepterait probablement pour qu'il soit plus à même de parler de ce qu'elle voulait, à savoir tout ce qui pouvait être intéressant et faire pencher son choix d'un côté ou de l'autre.

Le repas se passait tranquillement, plutôt calme. Elle l'écoutait, souriant parfois un peu, amusée, d'autres fois restant plus neutres. Neiko était surtout concentrée sur son plat à vrai dire qui diminuait à vitesse constante, toujours sous ses manières parfaites de demoiselle de haute lignée. Elle avait faim même si elle n'en laissait rien paraître dans sa tenue, prouvant sans le moindre problème que non, elle n'était pas qu'une gueuse qui s'inventait une ancienne noblesse. Lorsqu'ils eurent enfin fini leur assiette, elle lui sourit de nouveau, le regardant avec son petit sourire amusé.

« J'ai encore faim mais je ne voudrais pas te ruiner totalement, tu n'as pas l'air bien riche d'après ce que j'ai vu à ta maisonnette. Rien que sa taille parle d'elle-même de toute façon. On peut y aller si tu veux. Je commence à être un peu fatiguée de toute façon. »

Elle attendit alors tranquillement son choix, voir s'il voudrait aller jusqu'au bout de la ruine ou s'il acceptait cette sortie de secours qu'elle lui offrait gentiment face à ce gouffre qui allait engloutir tout son argent s'il se laissait chûter.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mar 19 Juin 2018 - 19:52




Rencontre sanglante




Il s’étira un peu une fois le repas terminé, constatant que sa convive avait elle aussi terminé son repas, il sourit, l’écoutant simplement parler. En temps normal.. Il aurait refusé la porte de sortie, il avait bien assez d’argent pour un petit dessert en plus, ce genre de chose, mais là, il n’avait pas pris assez sur lui, et puis de toute façon, il n’avait plus vraiment faim. Un petit tour au parc pour digérer ne serait pas de refus en tout cas. Il se leva et alla tirer la chaise de la vampire pour qu’elle puisse aisément se lever à son tour, laissant quelques billets sur la table pour payer l’addition, il prit donc la direction de la sortie avec elle. Il sourit un peu et la regarda en marchant.

- Bah, si t’as encore faim, on peut s’acheter un glace, une crêpe ou une connerie du genre sur le chemin, ou au parc. Tu n’as rien contre les sucreries de temps en temps ?

Il poursuivit calmement sa marche, les bras croisés en la regardant du coin de l’œil, il avait bien noté l’histoire de charme, mais il ne savait pas trop comment y réagir en vérité. Certes, ce serait plus aisé de l’intégré si elle tombait raide dingue de lui mais… N’était-ce pas la solution de facilité ? Enfin, il voulait qu’elle intègre son village, encore plus depuis les marques qu’il avait vu sur son corps, mais il ne voulait pas qu’elle ne vienne que pour un motif aussi futile. Il regarda le ciel et lâcha un léger soupire.

- Pour en revenir à ton histoire de charme… Comment dire… Je ne veux pas utiliser une solution de faiblard comme ça pour que tu viennes. Te faire tomber amoureuse de moi et profiter de cet avantage n’est qu’une solution de lâche, d’autant plus qu’en vue de ton corps, je ne veux pas te libéré d’une prison pour t’enfermer dans une nouvelle prison illusoire. Enfin, ce n’est qu’une hypothèse, mais je ne pense pas que ces marques soient issues d’une vie joyeuse. Je ne vais pas te demander d’où ça vient si tu ne veux pas en parler sincèrement… Mais, j’ai comme la nette impression que ta présence au pays de Mizu n’y est pas étrangère.


Il baissa de nouveau son regard pour l’observer calmement durant leurs marche, il ne savait pas comment elle prendrait cela. Comme une marque de faiblesse, ou sujet de moquerie.. Il n’en avait pas la moindre idée, mais au moins, il avait le mérite de jouer carte sur table, ce qui n’était probablement pas quelque chose dont elle avait l’habitude, peut-être même qu’elle en serait troublée, il n’en savait trop rien. En fait, il appréhendait un peu sa réaction, la peur de l’inconnu, quelque chose que tout homme, ou toute femme, a connu au moins une fois dans son existence. Shinobis, villageois ou simple enfant, tout le monde à gouter a cette peur irrationnelle et pourtant ancrée dans le code génétique humain depuis des siècles, des millénaires même. Cette peur sans limite de l’inconnu. Cette aptitude méfiante envers ce qu’il ne connait pas. Il y avait eût droit, et il était certain qu’elle aussi, à un moment ou un autre de sa vie, peut-être même maintenant, peut-être ressentait elle ce trouble face à l’inhabituel, ce frisson qui vous parcourt l’échine sans raison apparente.







To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mer 20 Juin 2018 - 11:59
Neiko allait se lever d'elle-même lorsqu'elle vit Arima s'approcher. Avec un petit sourire amusé, elle le laissa venir jusqu'à elle pour tirer sa chaise. Décidément, il faisait tout ce qu'il pouvait pour lui rendre le séjour plaisant, c'en devenait presque caricatural. Enfin, si ça lui faisait plaisir, pourquoi pas. Elle n'allait pas s'en plaindre en tous cas. Elle le laissa donc payer puis le suivit dehors, écoutant sa proposition en hochant la tête.

« Je ne serai pas contre une crêpe à vrai dire. La glace non merci, je n'aime pas trop ça. Les sucreries, j'aime bien en général mais il y en a certaines que je ne supporte pas. Donc ça dépend, on va dire. »

Elle se baladait avec lui dans les rues qui s'assombrissaient de plus en plus avec le coucher de soleil gêné par la brûme. Elle commençait à se faire des repères, essayer de se souvenir du chemin, de découvrir ce village caché où elle était venue sans trop en avoir l'autorisation. Non, à vrai dire, sa présence ici était en dehors de toute règle. Si jamais quelqu'un le découvrait, elle n'allait pas s'en tirer facilement, elle le savait. Il faudrait qu'elle fasse très attention, quand bien même elle ne montrait aucune mauvaise intention. Le garde ne lui avait pas donné de laisser-passer, de sauf-conduit, rien qui prouvait qu'elle était passée par les portes.

Elle réfléchissait à tout cela lorsque Arima reprit la parole, lui aussi étant pensif jusque là. En l'écoutant, elle se mit à rire en premier lieu. Une solution de faible, celle de charmer ? Et bien... Cependant, elle perdit rapidement son sourire, reprenant très vite son sérieux. Pourquoi est-ce qu'il venait parler de ça, lui ? Elle ne lui avait rien demandé, pourquoi est-ce qu'il venait la provoquer avec de mauvais souvenirs ? Ça se passait trop bien à ses yeux ? Il voulait mourir peut-être ? Non... Je dois rester calme... Tranquille... Ça ne vaut pas la mort, c'est juste de la bétise... Calme toi... Voilà... Tout va bien. Alors qu'elle se calmait intérieurement, ne laissant rien paraître, regardant toujours aux alentours, elle soupira un peu lorsqu'il essaya de faire un lien vaseux entre son passé et Mizu no Kuni.

« Bon, on va reprendre dans l'ordre. Non, il n'y a pas de solution de faible. La question c'est, est-ce que tu es prêt à tout pour que je reste ou est-ce que tu t'en fous ? Si ta seule solution pour accomplir une mission est déshonorable selon tes principes alors tu ne la fais pas ? Même si elle sauve des dizaines de vies ? Même si elle transforme une mission échouée en une mission réussie ? »

Elle soupira un peu avant de reprendre.

« Ensuite, ne cherche pas à comprendre mon passé. J'ai pas envie d'en parler, il est mort et lointain désormais. Laisse le derrière. Et non, ça n'a aucun rapport avec ma présence à Mizu no Kuni, mis à part le fait que je dois maintenant chercher une nouvelle maison qui, si possible, ne me frappera pas sans raisons. J'ai essayé Kiri en premier, j'aurais bien pu choisir Kumo ou Iwa, je m'en fous après tout. C'est juste un hasard, ne voit pas de corrélation où il n'y en a pas, surtout si c'est pour me rappeler de mauvais souvenirs. Donc s'il te plait, garde tes nettes impressions pour toi et parle moi plutôt de ce village. Je sais rien sur la ville encore. C'est sympa ? Il y a des endroits où aller pour s'amuser ? Ils paient bien ? Un quartier à éviter ? Il y a un centre de formation ici ? Des endroits pour s'entraîner ? Un groupe de fanatiques à ne pas croiser ?.. Voilà tout ce que je veux savoir. Tout ce qui concerne la vie ici. Si ça peut t'aider à me répondre, alors je te poserai des questions plus précises. »

Elle soupira un peu, regardant la lune qui commençait à apparaître un peu moins pâle dans le ciel.

« Mais s'il te plait, ne me parle plus de mon passé. C'est... Douloureux... Plus que ces marques. Ce sont juste des traces, rien d'autre. Ça partira dans quelques mois je pense, si ça peut te rassurer. Au pire quelques années. Allez, dis moi pourquoi je devrai rester à Kiri. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mer 20 Juin 2018 - 13:14




Rencontre sanglante




Il l’écouta calmement, se tenant un peu son bras couvert de bandage en l’écoutant parler de passé douloureux. Ouai, il connaissait bien ce genre de chose, pour le coup il s’en voulait pour sa question stupide. Enfin, c’était un peu tard de toute façon, et s’il cherchait à s’excuser, il avait l’étrange sensation qu’il ne ferait que s’enfoncé d’avantage. Il l’écouta attentivement, surtout ses questions. Il était vrai que c’était quelque chose qui pouvait l’aider à lui faire comprendre ce qu’elle voulait savoir sur le village, et l’aiderait par extension ! Il sembla réfléchir un court instant, puis hochant un peu la tête en lui répondant calmement.

- Pour s’amuser on a de quoi faire oui. Les bars, les parcs, ce genre de truc. On a aussi le dojo, mais c’est plus pour s’entrainer… Quant aux quartiers à éviter… Pas vraiment, sauf peut-être le domaine Yuki ? Enfin, je pense que TU devrais l’éviter, la personne y résident connais assez bien les gens du village, enfin, les shinobis tout du moins. Et puis, on a pas vraiment de fanatique.. On en a pas besoin, on à Madoka.

A la mention de ce nom, il ne pût retenir un petit rire, se remémorant sa journée avec elle. Une journée comment dire.. Possiblement la plus étrange qu’il n’ait jamais connu ! Entre la chasse au papillon, la rencontre avec un groupe de mafieux et son genjutsu bizarre de lutins.. Ou peu importe ce que c’était… En fait, quand on y repense, elle était une fanatique en un sens mine de rien, avec son histoire de papillon. Bah, elle n’était pas méchante, juste VRAIMENT à fond dans son truc. Et puis, il l’aimait bien, on ne s’ennuyait pas avec elle, ça c’était une évidence à ne pas nier.

- Elle est… Spéciale. Elle est persuadée qu’il y a un complot à l’échelle mondiale impliquant les papillons, dirigé par le roi papillon. Et elle cherche vengeance à cause que son ami s’est fait bouffer par des papillons. Mais c’est une chic fille, enfin, si t’es pas son ennemis, c’est une sacré psychopathe cette gamine, tu peux me croire. Elle est un peu comme toi sur ce point, elle aime tuer, juste pour le plaisir. De ce que j’ai cru comprendre avec les infos que j’ai pût chopper, c’est à cause de son passé dans les arènes.


Arrivant au stand de crêpe du parc, il pris deux crêpes fraise-chantilly, en donnant une à la vampire avant d’aller s’assoir sur un banc avec elle, regardant le ciel en soupirant un peu. Tout le monde avait un passé douloureux comme ça ? Lui et le massacre de son village, Madoka et son enfance dans les arènes, Neiko et ses marques de coups… Qu’est-ce qui ne tournait pas rond avec ce monde ? Il sourit en la regardant, décidant e la taquiner un peu à son tour.

- Et puis, si tu restes, il y a moi, Arima-chan, ton fidèle chevalier servant !

Il rit de bon cœur en regardant la lune, souriant grandement par la suite, en espérant qu’elle rit à sa blague, au moins un petit peu, il avait envie de la voir avec un vrai sourire, pour changer, pas un sourire forcé ou un sourire moqueur comme depuis le début de leurs rencontre.







To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mer 20 Juin 2018 - 16:33
La demoiselle aux yeux rougeoyants écoutait tranquillement les réponses d'Arima, plus satisfaisantes que les précédentes. Enfin, il lui parlait de Kiri. Décidément, elle devait vraiment lui forcer la main... Elle hocha un peu la tête en l'écoutant, retenant les informations importantes. Le dojo, le quartier Yuki, Madoka. Elle fronça un peu les yeux, ne comprenant pas trop pourquoi il parlait de cette jeune femme ainsi.

« On a Madoka ? Comment ça ? »

Tandis qu'Arima lui expliquait ce qu'il entendait par ces termes, riant même un peu, elle observait les alentours, l'écoutant d'une oreille un peu plus distraite. Pas besoin d'être trop concentrée, après tout, il parlait d'une folle. Elle devrait peut-être essayer d'aller discuter un peu avec elle, qui sait, ça pourrait avoir son utilité.

« Je vois... Peu engageant comme personne... Elle a l'air bien perturbée, je ferai attention si jamais je la croise. »

Neiko s'installa alors sur un banc pendant que le jeune Kuronushi commandait deux crêpes, lui laissant le choix des goûts, n'ayant pas de préférences en particulier. Elle attrapa la sucrerie qu'il lui tendit en revenant et commença à la manger tandis qu'il s'installait à côté d'elle. Elle était plutôt bonne, la pâte étant suffisamment épaisse pour se tenir mais pas trop pour éviter de devenir pesante, la chantilly était bien légère et juste un peu sucrée, n'étant ainsi pas trop écoeurante, et les fraises quant à elles étaient plutôt bonnes, après tout, c'était la pleine saison. Elles étaient bien mûres, sucrées, une bonne année. Et elles étaient meilleures que la plupart de celles qu'elle avait pu manger à Kaze qui, souvent, manquaient d'eau et étaient donc toutes petites et plutôt sèches.

« En tous cas, ce vendeur se débrouille bien pour les crêpes. Si t'as d'autres endroits bien comme ça, même si c'est des petits trucs, je veux bien que tu me les montre dans les prochains jours. Enfin, je vais pas t'accaparer tout ton temps non plus, je me baladerai un peu seule aussi t'en fais pas. »

Sa crêpe finie, elle s'étira un peu en baillant avant de se mettre sur le côté pour poser son dos contre l'épaule du jeune homme et regarder autour d'elle, observant le coucher de soleil à travers les feuillages des arbres du parc.

« T'as des idées d'endroit où je pourrais travailler pour m'aider à m'intégrer au village, ça aiderait surement pour que je devienne plus tard une combattante si jamais je choisis de rester. Et ça me permettrait justement de choisir si je reste ou non. »

Elle bailla à nouveau, sa tête se reposant doucement en arrière alors qu'elle fermait les yeux, sentant la fatigue arriver.

« Tu me feras faire le tour du village aussi demain ? Et voir comment je peux me présenter aux autorités pour pas me faire tuer sur un malentendu... Pour le chevalier, je compte sur toi... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Jeu 21 Juin 2018 - 11:03




Rencontre sanglante




Le shinobi de la brume fût sorti de ses pensées par un léger poids sur son épaule. Il tourna alors légèrement la tête et vit, non sans surprise, la demoiselle se reposer contre lui. Pourquoi surpris ? Et bien en y repensant, c’était la première fois qu’elle se mettait autant à l’aise avec lui. Il se releva donc et la porta comme une princesse, ayant bien comprit qu’elle était fatiguée. Après tout, ils avaient pas mal marché, manger, et elle avait même bût un peu d’alcool. En fait, en y repensant, c’était peut-être la raison de son aise ? Il n’en savait trop rien, et puis dans le fond il n’en avait cure.

- On ferait bien de rentrer en ce cas, il commence à se faire tard. On à tout le temps de réfléchir demain à tout ça, et puis, c’est toujours mieux une bonne réflexion après une bonne nuit de sommeil.

Il prit alors la direction de son domicile, passant par les toits afin d’économiser un peu de temps, il avait bien envie de passer par un endroit, avant de rentrer. C’est donc après quelques minutes de courses qu’ils arrivèrent au point le plus haut du village, offrant à la vampirette une vue aérienne du village sur fond de soleil couchant. Un bien joli spectacle en somme. Il resta ainsi, debout, regardant l’horizon silencieusement. Après quelques minutes de contemplations, il l’amena chez lui, enfin, chez eux pour le coup, et la déposa dans la chambre, s’étirant ensuite tranquillement en baillant, il la contempla et lui sourit calmement.

- Allez, à demain Neiko-chan.

D’un pas lent, il se dirigea vers son salon et abaissa le canapé, heureusement qu’il venait de se souvenir qu’il avait un canapé-lit.. Il savait bien que ça lui serait utile, un jour. Une fois ceci fait, et un drap récupéré, le brun se débarrassa de son kimono et se laissa tomber sur le « lit » de secours en soupirant un peu. Il était clair qu’il aurait apprécié dormir avec elle, mais elle l’aurait très certainement mal pris, peut-être même qu’elle l’aurait dévoré pendant la nuit, et pas de la façon qui lui aurait plu par-dessus le marché. Enfin, on ne pouvait pas avoir le beurre, l’argent du beurre, et la vendeuse avec par-dessus le marché. Ceci dit, en général il arrivait à avoir au moins le beurre et la vendeuse, mais c’était une toute autre histoire. Rien à voir avec Neiko qui elle, n’est pas quelqu’un d’aisée à charmée, même s’il avait bien l’impression de ne pas la laisser totalement indifférente, il se disait qu’elle appréciait seulement sa gentillesse.

Il croisa alors les bras dérrière sa nuque, observant silencieusement le plafond avant de fermer les yeux lentement, se plongeant dans ses pensées, il fit le vide dans son esprit, se plongeant dans une méditation rudimentaire, mais assez efficaces pour qu’il n’entende plus le moindre son autour de lui, plus rien que lui et ses pensées. Ses plans concernant la vampirette. Il se demandait s’il avait vraiment bien fait de faire qu’elle intègre le village. Enfin, bien sûr qu’il faisait bien, mais sa méthode et son approche étaient-elle bonne ? Seul le temps lui répondrait.








To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Jeu 21 Juin 2018 - 11:49
Katsuko s'endormait petit à petit, le vin faisant effet. Certes elle aimait bien boire de l'alcool, mais elle n'y était pas très résistante, alors elle tombait rapidement dans un état de joie ou de somnolence, selon son état de fatigue de base. N'ayant que peu dormir les semaines précédentes, la jeune demoiselle ne résista pas bien longtemps, se laissant un peu aller, s'appuyant contre Arima. Elle l'écouta d'une oreille distraite, basculant un peu vers l'avant, ses genoux la bloquant à mi-parcours lorsque le jeune homme se releva. Il la prit alors dans ses bras tandis qu'elle se laissait faire, à moitié endormie, se blotissant un peu contre lui.

Elle profitait du voyage, l'air frais de la soirée jouant avec ses mèches. Neiko tourna un peu la tête pour regarder le coucher de soleil lorsque Arima arriva au point le plus haut du village, profitant silencieusement du moment. C'était agréable après tout, de se laisser aller comme ça parfois. Lorsqu'elle se mit à bailler un peu, le Kuronushi choisit de partir à nouveau vers chez lui, redescendant des toits une fois arrivé.

Il la porta alors jusqu'à son lit, la déposant avec une certaine attention avant de quitter la pièce. À moitié assoupie, Katsuko ne chercha pas à se déshabiller comme à son habitude pour dormir, roulant juste un peu sur le côté le temps d'écarter les draps pour rouler à nouveau dessous, s'endormant très rapidement en repliant légèrement les genoux vers sa poitrine, allongée sur le côté, les bras repliés, ses mains arrivant ainsi au niveau de son visage. Elle dormit plutôt bien grâce à l'alcool, mais se réveilla malgré tout vers cinq heures du matin, avant même que l'aube ne se lève. L'habitude avait prit le pas sur le reste, toujours alerte, toujours prête à se défendre, sauf bien évidemment quand l'alcool coulait dans ses veines. C'était là ses instants de faiblesse, certainement les plus notables pour la jeune demoiselle.

Elle s'étira alors mollement, regardant un peu autour d'elle, prenant quelques minutes avant de se souvenir de l'endroit où elle se trouvait. Elle chercha alors Arima, ne comprennant pas pourquoi il n'était pas avec elle. Elle lui avait pourtant dit qu'elle s'en moquait, s'il dormait avec elle, non ? Ou alors il avait quelque chose à faire ? Se levant pour enquêter, elle tomba rapidement sur le dormeur, allongé sur le canapé devenu lit pendant la nuit. Elle soupira un peu et grimpa dessus, se mettant au dessus du jeune homme, à califourchon sur son ventre. Croisant les bras, la tête un peu penchée sur le côté, elle le regardait droit dans les yeux, ceux du garçon étant cependant encore fermés.

« Arima ? Tu dors encore ? Debout ! Tu m'as promis une visite de Kiri pas vrai ? »

La vampirette se répéta alors quelques fois, essayant de réveiller le garçon sans pour autant se montrer trop violente. Voyant qu'il avait du mal à émerger de son sommeil, elle soupira un peu avant de se pencher sur lui pour l'embrasser longueument. Elle se redressa ensuite, un air sarcastique sur le visage.

« Ça y est, t'as enfin émergé ? Bah alors, tu as fui mon lit ? Je te fais peur au final ? Je suis pas assez belle peut-être ? Ou t'es trop timide ? Enfin, peu importe la réponse, débout ! Lève toi, j'ai envie de visiter Kiri et c'est à l'aube que c'est le plus beau ici de ce que j'ai vu ! Alors debout, j'ai pas envie de rater ça ! Et puis j'ai faim... »

Le regardant avec un petit sourire moqueur, Neiko se décala finalement sur le côté, restant agenouillée à côté de lui sur le canapé-lit. Elle attendait tranquillement qu'il se décide à se lever, prête à agir à nouveau si jamais il se complaisait dans sa fainéantise. Le traitement de choc avait parfois son utilité, lorsqu'il était bien maîtrisé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Jeu 21 Juin 2018 - 19:03




Rencontre sanglante




Il venait de faire un rêve bizarre, la femme aux cheveux roses était sur lui, lui demander de se réveillé et allant même jusqu’à l’embrasser… Quel ne fût pas sa surprise en constatant que ce n’était pas un rêve, sentant les lèvres étonnement douces de la vampire contre les siennes dans un baiser langoureux, une fois celui-ci terminé, leurs visages se séparèrent, celui d’Arima d’un magnifique rouge carmin, son regard plongé dans celui de la vampire qui la regardait avec un sourire mesquin sur le visage. Prenant cela pour un défi, le shinobi de la brume se releva et rendis son baiser à la demoiselle avant de s’étirer en baillant, se levant par la suite sans sembler être gêner par son absence de vêtement, après tout elle l’avait déjà vu nu la veille au bain, et se dirigea vers son placard enfilé des vêtements, avant de se mettre aux fourneaux.

- Bien dormi Neiko-chan ?


Il mit un peu de thé à chauffer et prépara des toasts, tandis qu’il revenait vers elle le temps que le tout chauffe, venant calmement la coiffée délicatement, il fouilla dans son meuble et en sorti deux rubans sombres, lui reproduisant à la quasi perfection sa coupe habituelle, venant ensuite s’étirer en se relevant, lui embrassant le front avant d’aller retourner vérifier l’état des toasts. Elle voulait la jouer petite femme amante, il pouvait aussi jouer à ce petit jeu. Lui souriant, il la regarda calmement.

- Tu voudras retourner à l’endroit d’hier, Neiko-chan ? Pour regarder le lever du soleil.

Il lui apporta un plateau avec les pains grillés et une tasse de thé, venant s’assoir sur le bord du canapé en déposant le tout sur la petite table basse près de celui-ci. Il s’étira calmement en baillant, avant de s’attacher les cheveux et se prendre par la suite une tartine qu’il porta à ses lèvres, la grignotant calmement. Il devait bien avoir une bonne heure avant le lever du jour, donc inutile de se presser, autant prendre le repas calmement. Peut-être même une bonne douche avant le départ ? Il haussa un peu les épaules en avalant une gorgée de thé, venant regarder du coin de l’œil invitée.

- D’ailleurs, Neiko-chan. Tu dis que la vue est belle à l’aube, mais tu à entendu ça où ?


Il reposa la tasse et la regarda en penchant légèrement la tête sur la droite, c’est vrai que c’était assez intriguant. Qui avait bien pût lui parler de ça ? Il n’en savait trop rien, même si dans le fond il était divisé. Une partie voulait le savoir, une autre s’en fichait éperdument. Enfin, vu sa « distance » depuis leurs rencontre, il se doutait bien qu’elle ne lui répondrait pas, donc inutile d’insister. Néanmoins, il savait une chose. Il sentait encore le goût de ses lèvres contre les siennes. Le goût n’était pas déplaisant cependant, mais peut-être était-ce dût à la surprise, à vrai dire s’il s’attendait à ce qu’elle l’embrasse de la sorte dès le réveil… Absolument pas.








To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mer 4 Juil 2018 - 16:16
Katsuko se releva après avoir embrassé Arima, mais elle fut plutôt étonnée de la réaction du jeune homme encore à moitié endormi qui lui rendit sans hésitation son baiser. Et bien, voilà que le traitement de choc avait été plus efficace qu'elle ne le pensait. Elle regarda Arima se lever puis se diriger vers la cuisine, puis elle le suivit, habillée légèrement mais tout de même vêtue du kimono trop grand qu'il lui avait donné la veille. Elle l'observa alors préparer un petit déjeuner assez léger puis s'installa avec lui à table avant de lui répondre.

« J'ai bien dormi oui. Mais j'ai faim, et j'aimerai bien voir le levé du soleil. Et oui, si tu veux, l'endroit d'hier me va, je suppose que c'est de là qu'on le verra le mieux. »

Elle s'étira tandis qu'il lui présentait le repas matinal, puis elle l'attaqua avec une certaine ferveur. Elle avait faim, se mordant même la lèvre pour se contenir. Elle n'avait pas prit assez de sang, elle en voulait plus. Mais la demande était un peu gênante puisqu'au final, elle le connaissait qu'à peine même si elle prenait ses aises très largement avec lui depuis qu'elle l'avait rencontré. Après tout, il semblait suffisamment avenant pour subvenir à ses besoins, au moins temporairement. Elle bailla un peu avant de se lancer dans le repas, mais elle s'arrêta rapidement pour éclater de rire à la question du jeune homme.

« T'en as des questions ! Si je sais que c'est magnifique, c'est que je l'ai déjà vu. C'est pas la première fois que je viens à Mizu no Kuni. C'est juste la première fois que je viens à Kiri, c'est pas pour ça que je connais pas les jeux de lumière à travers la brume. J'ai vingt ans, tu sais. Même si je suis petite, je suis adulte et j'ai vécu pas mal de choses, suffisamment pour ce genre de détails. Alors ? On y va bientôt ? »

Excitée et impatiente, Katsuko qui se sentait rongée par la faim voulait à tout prix se changer les idées, sans quoi elle craquerait. Il fallait que tout soit plus rapide, que cela s'enchaîne avec une meilleure fluidité, que tout aille plus vite, qu'elle en sache plus, qu'elle en découvre plus, qu'elle puisse enfin savoir ce qu'elle allait faire, qu'elle se décide, qu'elle... Neiko soupira. Ses pensées allaient trop vite, plus vite encore que ce qu'elle souhaitait. C'était épuisant pour elle tout en étant frustrant. Une sensation détestable d'être bloquée qu'elle ne supporterait pas longtemps. Et la faim non plus.

« Allez debout ! J'en ai marre d'attendre ! »

Se levant sans attendre la réponse du jeune homme, la demoiselle vampire sortit très rapidement de la maison en coup de vent, bondissant dans la rue sans plus attendre. Le jour se levait dans une heure ? Qu'importe, elle regarderait tout depuis la première lumière jusqu'au soleil complètement dévoilé !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mer 4 Juil 2018 - 16:39




Rencontre sanglante




Le Genin observa la vampirette, elle semblait encore plus existée que les jours précédents, comme si c’était possible. Il sourit un peu et se dépêcha donc de finir son repas en assimilant les informations de la demoiselle, pour la rejoindre par la suite, sautant sur un toit rapidement, en l’observant pour s’assurer qu’elle suive. Il s’étira et pris donc la direction de l’endroit de la veille avec elle, ne pouvant s’empêcher, dans sa tête, de faire le rapprochement avec un chat, de par son prénom et son attitude féline. Nyampire, était le surnom qu’il avait en tête pour elle, et lui correspondait plutôt bien à vrai dire. C’était donc validé, elle s’appelerait comme ça, au moins entre eux. D’un regard rapide, il l’observa, souriant en ouvrant le chemin.

- Dit moi Nyampire… Je me disais, ta consommation de sang, elle est nécessaire, ou c’est plus une sorte de friandise ? C’est une question qui me turlupine depuis un certain temps…

Une fois arrivé à l’endroit, il s’assis calmement, les jambes dans le vide en observant l’horizon. Il ne savait pas encore si il pouvait faire pleinement confiance à la jeune femme, mais il se disait que sans ça, qui le ferait ? Elle était une étrangère dans le village, comme lui au début. Mais il avait appris avec le temps à faire ses preuves, prouver qu’il pouvait être utile au village, et le voilà, maintenant, à s’occuper d’une femme dans une situation similaire à la sienne jadis. Dans le fond, il trouvait la situation plutôt amusante en y repensant. Il avait l’impression d’être l’ainé, malgré leurs âges similaire.

Enfin, plus important dans tout cela, il pouvait ainsi éviter de faire des erreurs, étant dans une situation relativement similaire à la sienne par le passé. Ce n’est donc pas vraiment un souci concernant le fait de se mettre à sa place, enfin, même si lui n’avait pas eût la chance immédiate d’être pris sous l’aile de quelqu’un, il avait dût attendre quelques temps avant que Shiori ne s’occupe de lui à l’époque. Chose pour laquelle il lui était extrêmement reconnaissant d’ailleurs.

Dans tous les cas, il observa calmement l’horizon, réfléchissant au futur avec la demoiselle. Son éventuelle intégration au village, obtenir sa confiance, afin qu’elle ne cesse de lui cacher des choses, car il avait beau avoir confiance en elle, il avait l’intime conviction qu’elle ne lui disait pas tout. Rien de méchant en soit, mais assez gênant pour obtenir sa pleine confiance. Mais peu importait pour l’heure, il se disait qu’elle s’ouvrirait à lui avec le temps, la pressée était inutile, au contraire, ce serait même le meilleure moyen pour qu’elle ne fuit le village, chose qu’il préfèrerait éviter au maximum. D’autant plus, qu’il n’aimait pas être brusqué lui-même, et comme le disait son père souvent à l’époque, ne fait jamais aux autres ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse. Bien qu’il n’avait jamais vraiment comprit le plein sens de cette phrase, il en avait compris les grandes lignes, ce qui était plus que suffisant en soit. Malheureusement, tous ne semblait pas avoir conscience ce proverbe simple à appliquer comme à comprendre avec un minimum de jugeote.









To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 9 Juil 2018 - 11:07
Katsuko patientait tant bien que mal près d'Arima, le regardant manger assez lentement. Il sembla cependant finir par se décider à se presser un peu sous les demandes répétées et clairement impatientes de la demoiselle excitée à l'idée de voir Kiri sous la brume matinale et les premiers rayons du soleil qui n'allaient plus trop tarder à percer et à se fractionner dans l'eau suspendue qui parcourait les rues du village caché de la brume. Alors qu'ils commençaient à avancer en grimpant sur les toits, Katsuko prouva encore une fois une agilité féline et une capacité à se mouvoir avec facilité dans n'importe quelle dimension, si jamais cela s'avérait nécessaire. Cependant, Arima finit par s'arrêter et la coiffa d'un sobriquet qu'elle jugea sur l'instant détestable.

« Je m'appelle Neiko, pas besoin d'utiliser ce genre de surnom tiré par les cheveux. C'est moche en plus. Et si quelqu'un t'entend le dire, il va vraiment se poser des questions. C'est un risque inutile. »

Il avait la fâcheuse tendance de l'énerver avec certaines de ses remarques qu'elle jugeait déplacées ou inadaptées, de ses choix, de ses expressions. Il l'énervait alors, comme là, la faisant froncer les sourcils à l'entente de ce mot étrange. Nyampire. Mais que pensait-il ? En pleine ville en plus, si quelqu'un l'avait entendu, comment aurait-il réagit ? Elle soupira alors, se détendant un peu, retrouvant un visage plus doux. Malgré ces bourdes répétées, il était avenant avec elle, répondait à ses désirs, l'ayant même aidée à pénétrer dans Kiri de manière peu légale mais efficace. Au moins là, elle pouvait découvrir le village et se fairer une idée qui ne serait pas biaisée par les autorités diriectives.

Il l'avait également hébergée sous son toit sans questions supplémentaires ni hésitation, lui accordant sa confiance sans mal et lui proposant même son sang pour faciliter son séjour sur place. C'était plutôt agréable au final. Il ne lui voulait pas de mal, semblait même attiré par la vampirette.

« Bon, ça passe pour cette fois, mais ne m'appelle plus comme ça s'il te plait, je n'aime pas. »

Elle soupira ensuite à nouveau à sa question qu'elle jugea assez indiscrète et stupide, mais soit. Elle pouvait bien répondre à ça.

« Le sang humain m'est nécessaire. Je dois en boire pour être en forme, être capable de me donner à fond et d'uiliser totu mes pouvoirs. Je peux survivre sans pendant longtemps sans réel problème à vrai dire, mais j'ai été habituée à en boire d'aussi loin que je m'en souvienne. Donc ce n'est pas forcément un véritable besoin à la base, mais l'habitude et le temps depuis lequel j'en bois a fait devenir cela naturel et nécessaire pour moi. Je me sens réellement plus faible lorsque je n'en ai pas bu depuis longtemps ou en quantité trop peu importante. Une sorte d'addiction si tu préfères. »

Elle soupira encore une fois, elle en disait trop. Elle qui s'était promis de ne rien dire sur son passé... La voilà qui se livrait avec une certaine facilité. Ridicule. Ils continuèrent alors leur trajet dans un certain silence jusqu'au mêmme point que la soirée dernière, se posant sur les toits pour admirer sans un bruit le réveil de la cité et du soleil au dessus de celle-ci. C'était vraiment magnifique, agréable, reposant. Une vision paradisiaque pour quiconque appréciait la beauté des paysages de manière générale.

Katsuko en profita également pour regarder un peu plus en détails la ville, repérer les bâtiments principaux ou différents qui lui permettraient de s'orienter au coeur de celle-ci, obbservant avec attention s'il y avait un endroit plus facile à passer dans les défenses, que ce soit un mur moins haut ou une maison qui s'avançait un peu plus que les autres, facilitant la fuite par le dessus. Si jamais son aventure ici-même tournait mal, que les autorités souhaitaient la juger pour cette entrée illicite sur le sol Kirijin, elle saurait par où sauver sa peau, ce qui était en soit plutôt rassurant. Certes ce ne serait pas aussi facile et elle serait certainement poursuivie, mais au moins elle aurait une chance, elle ne serait pas comme un lapin prit au piège face au loup qui s'approche lentement pour lui sauter à la gorge et le dévorer vif.

Finalement, la ville se réveilla, le soleil planant désormais légèrement au dessus de l'horizon.

« Bon... Les commerces ouvrent bientôt ? J'aimerai bien m'acheter quelques habits... C'est un peu trop ample à la longue et j'ai du mal à me déplacer avec aisance... Tu avais une autre idée sinon ? Des endroits à me faire visiter aujourd'hui ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Lun 9 Juil 2018 - 13:18




Rencontre sanglante




Le jeune Genin de la brume écouta alors son invitée, calmement, sans la coupée. Ainsi elle avait besoin de sang… Enfin, pas vraiment besoin, mais bon. Il se demandait si elle avait déjà essayée de se passer de cette addiction, et si oui, de quelle façon. Mais pour le moment, il préférait éviter d’en parler, mieux valait laisser le temps faire, il avait bien compris dans le ton qu’elle avait employée qu’elle était agacée par ce genre de question, donc autant ne pas envenimé la situation. Néanmoins, il fût agréablement surpris quand il apprit qu’elle était plus ouverte concernant son passé. Il ne savait pas trop si c’était dût au fit qu’elle était à l’aise avec lui, ou bien simplement que ça lui avait échappait, mais il était tout de même content.

- Je vois… Bah, J’en déduis que je devrais t’en donner quotidiennement dans ce cas. Je devrais manger un peu plus, je pense.

Il s’étira un peu en regardant le ciel rougeoyant, signe du lever du soleil. Il n’avait jamais vraiment pris le temps pour ce genre de chose, et en toute franchise, il mentirait en disant qu’il n’avait absolument aucun regret vis-à-vis de cela. C’était un spectacle agréable, pour les yeux comme pour l’esprit, mais il fût bien vite sorti de ses songes quand la femme aux cheveux roses à ses côtés repris la parole. Elle parlait des boutiques, et il était vrai qu’en voyant la tenue un peu trop grande pour elle, il était plus que compréhensible qu’elle désire refaire sa garde-robe au plus vite. Il se leva alors et observa la zone commerciale, vide, seuls quelques commerçants semblait commencer à se réveillés tranquillement. Il reporta alors son regard sur la demoiselle.

- Hm… Je dirais une demi-heure, à vue d’œil, on peut y aller tranquillement, si tu veux qu’on y soit pour l’ouverture, ou on peut se balader un peu en attendant l’ouverture, c’est comme tu le sens Neiko-chan.

Il s’étira calmement en lui souriant, prêt à prendre son « envole » sur la demande de la Draculina, ayant bien compris qu’elle était du genre pressée. Il reprit ensuite la parole calmement, lui souriant toujours.

- Peut-être aussi te prendre deux/trois affaires, genre… Une brosse à dent, une serviette, ce genre de commodité. Tu me diras si tu vois quelque chose qui te plait sur le chemin, dans les boutiques, on regardera.

Il n’avait rien contre le fait de faire quelques dépenses pour elle, il faut dire que son objectif était qu’elle soit suffisamment à l’aise pour qu’elle reste à Kiri, mais maintenant qu’il y pensait… Pourquoi ? Pourquoi tenait-il tellement à ce qu’elle reste ? Après tout, il ne la connaissait pas tellement, la soupçonnais même de lui cacher certaines choses… Alors pourquoi ? Peut-être les points communs qu’ils ont ensembles, ou leurs entente mutuelle on ne peut plus questionnable ? Il ne savait pas trop, néanmoins, il é tait sûr d’une chose, il appréciait la compagnie de cette demoiselle bien plus qu’il ne l’aurait cru aux premiers abords.









To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Jeu 12 Juil 2018 - 21:56
Katsuko hocha simplement la tête. Oui, s'il acceptait de lui donner du sang, elle devrait tenir en place sans trop de problèmes. Elle pourrait se contrôler, rester "sage", et juste découvrir peu à peu cette ville. Après tout, elle était venue pour récolter des informations sur la ville. Elle avait, dans un sens, le choix. Soit elle les trahissait et elle pouvait vivre ici en tant que kunoichi, soit elle les servait et leur donnait ce qu'ils lui avaient demandé. De toute façon, elle avait le temps, aucune attaque n'était encore prévue, et certainement pas pour tout de suite vu la taille du groupe. Sa mission était sur le long terme, elle devait avant tout s'adapter au lieu. Lieu qui commençait à bien lui plaire par l'intermédiaire d'Arima par ailleurs.

Elle s'étira un peu en baillant, assise sur le toit, regardant la lumière qui perçait peu à peu la brume et s'étendait dans les rues du village. Elle se frotta un peu les yeux machinalement, hûmant l'air qui transportait une odeur un peu sucrée sans qu'elle ne parvienne à définir son origine ou sa nature précise. C'était agréable, ce réveil avec l'astre du jour qui brillait peu à peu sur le pays de l'eau, un peu comme chez Kisame. C'était des bons souvenirs. Pas forcément faciles, mais plaisants. Elle ignorait ce qu'il était devenu. Peut-être était-il toujours sur son île, à attendre qu'une proie vienne s'y perdre ou que le Mizukage lui envoie un ordre de mission. D'après ce qu'elle avait compris, il était gradé mais solitaire à en mourir, un traqueur de fuyards, de traîtres et de parias. Est-ce que ce sera lui qui sera envoyé à sa suite lorsqu'elle devra fuir Mizu no Kuni ?.. Si c'était le cas, elle devrait s'en sortir vivante, enfin elle espérait.

« Ouais, mange plus pour que je puisse te manger à mon tour. »

Elle pouffa un peu de rire, amusée par sa petite plaisanterie qui était au final plutôt sombre puisque, contrairement à d'autres, elle était sérieuse en proférant ces allégations. La vampirette reprit cependant rapidement son sérieux quand Arima lui parla de ce qui l'intéressait, les magasins. Elle hocha un peu la tête, lui souriant, dévoilant ses canines aux rayons solaires.

« J'ai déjà tout ça dans mon sac. C'est juste les habits que j'ai en trop petit nombre vu que j'ai pas spécialement eut envie de me trimbaler des kilos de vêtements sur le dos. »

Elle hocha la tête à la proposition du jeune homme et lui sourit, s'approchant un peu de lui, moins sauvage maintenant que le sujet ne l'agaçait plus. Elle se redressa, se cambrant un peu en guise d'étirement puis se lança d'un seul coup dans le vide, profitant du vent de la chûte sur son visage avant de se rétablir avec souplesse jusqu'à l'atterrissage au sol plusieurs mètres plus bas. Elle retourne la tête pour regarder Arima descendre puis, sur un coup de tête, décide de glisser sa main dans celle du jeune homme en lui faisant un sourire puis elle se dirige avec lui vers les magasins, commençant alors à regarder les vêtements proposés et à faire quelques essais.

« Tu vas acheter des trucs toi aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Kuronushi Arima
Kuronushi Arima

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Ven 13 Juil 2018 - 14:36




Rencontre sanglante




Il l’écouta calmement et secoua négativement la tête quand elle parla d’acheter des vêtements. Lui, il n’en avait pas spécialement besoin comparé à elle, donc inutile d’en acheter d’autre. Enfin, peut-être à l’occasion, mais pour le moment, il n’y avait rien d’urgent, ce n’était pas dans la liste des priorités absolues. Bah, dans tous les cas, il n’avait pas vraiment besoin de se justifier. Il emmena donc la vampirette dans un magasin de vêtement, vu que c’était le but premier de leur déplacement en ville.

- Prend ce qu’il te plaira, c’est cadeau. Je t’attends à l’extérieur, prend ton temps.


Il la laissa donc sur place, et, comme prévu, se dirigea vers l’extérieur. Il avait quelque chose qui le tracassait mine de rien. Il était certes habitué aux femmes, mais c’était bien la première fois qu’il en hébergeait une. Il y avait certes un début à tout, et il savait que tôt ou tard, il fonderait peut-être une famille, ce qui, par extension, impliquait la cohabitation avec une personne du sexe opposée. Le seul bémol, c’est qu’il pensait avoir encore quelques années devant lui avant de devoir songer à ça, mais manifestement, le destin en avait décidé autrement. Dans tous les cas, ce qui est fait, est fait. Il ne pouvait pas remonter le temps, et encore moins changer quoi que ce soit à un évènement passé.

Tout ce qu’il pouvait faire, c’était regarder devant lui, se préparer pour l’avenir, enfin, entre autre chose. Pour l’heure, le présent était la source immédiate de sa préoccupation plus que l’avenir, même si ça ne saurait être le cas tôt ou tard de toute façon. Mais mieux valait avancer un pas à la fois, plutôt que forcer la marche et se retrouver à chuter dans un fossé. Certains diraient très certainement que c’est là une vision des choses bien pessimiste, qu’il faut prendre la vie comme elle vient, avec ses hauts comme ses bas… Il n’était qu’en partie d’accord avec ça. Pourquoi devoir prendre les bas, si l’on peut tout simplement les éviter en préparant son avenir avec précaution ?

C’était bien là une des choses qu’il avait du mal à saisir, il faut dire qu’il n’avait pas vraiment eût le temps de se préoccuper de ce genre de détail jusqu’à il y a peu de temps encore. Entre ses entrainements, missions et autres choses relatives à sa vie de shinobi dans le même genre, il n’avait pas vraiment pris le temps de se poser pour réfléchir, il avait fallu que cette femme entre dans sa vie pour cela. La perturbante vampire, Neiko.









To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2) Empty
Mar 24 Juil 2018 - 15:12
La jeune femme profita alors de l'offre de celui qui l'accompagnait. Visiblement, aujourd'hui était jour de folie puisqu'elle pouvait laisser libre court à ses envies. Le pauvre, il ne s'attendait certainement pas à la voir ressortir avec son poids en vêtements dans les bras... Elle n'était pas spécialement coquette, mais prendre beaucoup assurait d'une certaine façon son envie de rester là sur le long terme. On achetait pas tant de vêtements pour rester seulement quelques mois... Elle ne savait pas quand elle partirait, mais il se pourrait fortement qu'elle ait à le faire. Elle ignorait au final presque tout de sa mission, simplement qu'elle avait du infiltrer Kiri et récolter des informations. On ne lui avait donné aucun détail, la laissant ainsi se débrouiller. La seule chose dont elle se souvenait réellement était le mauvais traitement gratuitement infligé par Shima juste avant qu'elle ne parte. Celui-là aurait son dû en temps et en heure...

Alors qu'elle se perdait dans ses pensées au milieu des rayonnages, elle tomba finalement sur un beau kimono qui lui rappelait sa tenue préférée, aussi le prit-elle sans hésitation en trois exemplaires. Elle enchaîna avec des tenues plus légères puisque l'été approchait, d'autres plus épaisses pour les fraîches soirées de Mizu no Kuni. Elle était prévoyante et prenait de tout, y compris des sous-vêtements que certains qualifiraient d'un peu trop osés... Mais bon, elle avait envie de s'amuser, et la lingerie avait en cela des attraits non négligeables puisque de simples bouts de tissus sur la peau nue d'une jeune femme rendait fou la plupart de ces messieurs. En tous cas, c'était véridique à Kaze, ne restait plus qu'à voir s'il en serait de même ici...

Elle fit donc les achats qui lui plaisaient, assez rapide malgré la quantité qu'elle prenait, puis elle revint vers Arima une fois tout ce qu'elle souhaitait trouver en sa possession. Elle s'approcha de lui et lui fit un petit sourire entre l'amusé et le satisfait, se plantant à ses côtés. Elle avait profité des achats pour se vêtir un peu mieux également, se glissant dans l'un des kimonos smilaires à sa tenue fétiche avec l'accord du vendeur. Elle avait probablement fait un sacré trou dans le portefeuille du Kuronushi mais bon, on ne pouvait pas s'habiller sans argent, et à moins qu'il ne désire lui prêter ses vêtements une semaine sur deux, il allait devoir faire avec. Et puis il serait certainement satisfait de la voir avec les dessous qu'elle s'était choisi, elle comptait bien les mettre à profit pour continuer de le séduire et de l'amener enfin dans son lit, ce petit qui pensait pouvoir la fuir ainsi... Elle posa ses sacs à ses pieds puis fit un tour sur elle-même dans son nouveau kimono.

« Comment tu me trouves ? Satisfait de ton investissement ? Et maintenant que je suis habillée pour un moment, on va où ? »

Elle soutenait son regard toujours avec un petit sourire, ses yeux brillant d'amusement. Elle n'allait pas s'arrêter en si bon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336

[Pv Chinoike Katsuko] Rencontre sanglante (partie 2)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: