Soutenez le forum !
1234
Partagez

Colis piégé - Takumi

Hyûga C. Diao
Hyûga C. Diao

Colis piégé - Takumi Empty
Lun 18 Juin 2018 - 3:02
Encore quelques préparatifs et ça serait parfait… Absolument, parfait. Bon, j’avais passé l’âge de m’amuser depuis au moins quatre ans il paraît. C’était ce que mon frère et mon oncle n’arrêtaient pas de me dire en tout cas en me donnant toujours de quoi faire. Les choses étaient plus faciles quand je n’étais que leur apprentie, je pouvais faire semblant de les écouter et rêvasser, mais là, les dossiers ne se traitaient pas tout seuls malheureusement. Alors parfois, quand la surveillance se relâchait, je piochais au hasard dans les dossiers en suspens une victime. Alors qu’est ce que c’était que cette pile ...? Et pourquoi le risque était moindre en jouant avec ces clients-là ? Souvent des traitements non officiels de comptabilité louche ou alors des gens disparus prématurément, dont mon oncle n’était pas sûr que leurs héritiers étaient au courant du pactole dormant. A u bout de quelques années, il se l'appropriait tout simplement. Bon là plupart du temps ce n’était pas de si grandes sommes que cela, mais pas de petits profits comme il m’avait appris. Le contrat de la gagnante du jour était au nom unique. Un seul mot donc, ce qui était assez rare et prouvé à quel point l’affaire était toute sauf officielle. Sûrement un nom d’imprun en prime. Parfait, la victime ne pourrait pas s’en plaindre en prime. De toute façon le rapport comptable était crypté par le codage familial, impossible à lire, donc peu importe s’il se perdait non ?

Quelques fines lamelles d’argiles explosives reliées à l’ouverture du dossier et non pas de la lettre, et le pauvre diable qui serait l’ouvreur aurait une bonne surprise… Rester à trouver un imbécile pour le livrer à l’adresse, là encore un nom unique : Takumi. Quelques ryos et le livreur était parti sans poser de questions, l’avantage ne sachant pas qui j’étais, s’il se faisait prendre, je ne risquais pas grand-chose.

Ceci est une enveloppe format A4 de quelques centimètres d’épaisseur renfermant un dossier à la couverture cartonnée. Sur la lettre, une adresse de géolocalisation des ingénieurs iwajins à la place des noms de rues et juste un nom à qui le remettre : Takumi. Sur la couverture, le nom du bénéficiaire, mais aussi en bas à droite, celui de l’expéditeur ; Sana’. Malheureusement, dès qu’il serait ouvert, son contenu à cause du piège partira en fumée, les lamelles d’argiles sont faites pour exploser dès qu’elles se frottent, le mécanisme est prévu pour se faire en ouvrant. En plus d’un sursaut et une fumée noire nauséabonde, la victime verra quelques étincelles colorées qui peuvent un peu brûler au contact...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done https://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Colis piégé - Takumi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: