Soutenez le forum !
1234
Le Deal du moment : -39%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
43 €

Partagez

Une utilité à tout [Sendai Yahiko]

Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Mer 4 Juil 2018 - 19:09




J’avais beau avoir accepté les fonctions de directrice du complexe scientifique et amplement pris mes marques en tant que telle ; je n’en demeurais pas moins et toujours un médecin et je n’avais pas abandonné, pour autant, mes anciennes attributions. Que je continue d’officier dans mon ancien cabinet au rez-de-chaussée de l’hôpital, à recevoir des patients et surtout à faire passer des visites médicales « d’aptitude » semblait étonner mes collègues, enfin, mes subordonnés maintenant. Moi, cela ne me perturbait pas plus que cela, au contraire même.

Diagnostiquer l’état de santé des personnes, en soigner d’autres ; découvrir de nouvelles pathologies ou certaines plus particulières que d’autres… Il fallait au moins ça pour continuer d’assouvir ma soif de savoir ainsi que ma curiosité galopante.

Aujourd’hui ne faisait donc pas vraiment exception aux jours précédents ma prise de poste, quoi que… maintenant je pouvais gérer moi-même mon planning ce qui était plutôt appréciable. Si je voulais faire l’impasse sur les journées de consultation, je le pouvais ; de même si j’avais pas envie de voir la tête de certaines personnes ; je n’étais pas obligée de le supporter toute la journée. Non, franchement, diriger le buibui me donnait certains avantages ; je ne pouvais pas nier cet aspect de mon « nouveau » travail. Bref.

Et donc, si je continuais d’exercer comme si de rien était, entre autre tout l’aspect scientifique de la chose, c’était aussi parce que cela me permettait de rencontrer d’innombrables personnes souvent très intéressantes. J’étais depuis mon arrivée dans village devenue très sociable voire même parfois contente de pouvoir côtoyer d’autres personnes. J’avais compris que je n’avais en fait jamais été si antipathique ou « asociale » que je le pensais, ce fut la vie à Tetsu qui m’eut obligé à me comporter de la sorte, dans la solitude et l’indifférence des autres. Bon, bien sûr ; Akina y était pour beaucoup…

Ce matin-ci, comme je le faisais avant, je recevais exclusivement des ninjas. Quand à l’époque, lorsque j’avais commencé à travailler ici, et que l’on m’expliqua cette partie de mon travail : je fus plutôt surprise, mais maintenant… J’en comprenais parfaitement le but. Déterminer si un ninja était apte à rejoindre le terrain, mener des missions et combattre était… essentiel. D’ailleurs il était rare que je refuse de déclarer un Kumojin apte au combat ; il fallait vraiment qu’il présente soit un problème physique plus qu’handicapant, soit qu’il soit psychologiquement trop instable…

Enfin, j’avais raccompagné la jeune femme que je venais d’ausculter jusqu’à la porte du cabinet, et appelai le suivant :

-Sendai Yahiko ? Dis-je en scrutant le couloir bordé de chaises où seulement trois ou quatre ninjas attendaient. L’une de mes élèves était une Sendai… Mais j’avais retenu qu’ils n’étaient pas… vraiment liés par le sang, ou tout au moins pas de la même famille ; alors et je ne sus pourquoi, j’essayais quand même de trouver celle ou celui ressemblant le plus à Anzu… un air renfrogné ou un peu à côté de la plaque…. Mais visiblement, personne ici ne correspondait vraiment… Sendai Yahiko. Répétais-je.


Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Jeu 5 Juil 2018 - 2:30
"Parents ? Inconnus. Capacités ? Tout juste découvertes. Aujourd'hui, tu sais que tes parents ne sont pas tes parents biologiques, tu ignores qui sont les véritables, et tu ne sais pas pourquoi tu te retrouves chez des inconnus. Le rendez-vous médical t'en diras peut-être plus."

Son espèce de journal intime était entretenu pour aujourd'hui. Yahiko s'était trouvé ce hobby depuis qu'il avait eu cette discussion avec l'autre fille Sendai et Metaru Kenshin, ses deux nouvelles connaissances qui lui avaient apprit beaucoup sur lui-même. Pour le moment, il ne détenait aucune information qui se voulaient intéressantes, à part les quelques capacités que permettaient son clan. Le chakra pur, leur utilisation sous diverses formes, et qui pouvaient lui permettre avec beaucoup d'entraînement de n'avoir que très peu de points faibles. Il ne connaissait que très peu les autres affinités et le réel avantage de son clan par rapport à ces affinités, mais l'activité de ce jour qui lui était imposée était une occasion parfaite pour se renseigner un peu plus.

En effet, il avait eu une convocation provenant du complexe scientifique, pour ce qu'on pourrait considérer comme un "permis de ninja". Pouvoir combattre, voyager, bref, effectuer tout ce qu'un ninja pouvait faire. Il était surprenant que ce rendez-vous ne soit pas effectué plus tôt dans la vie d'un shinobi. En effet, un ninja qui aurait réussi l'académie semblait pouvoir se faire recaler aux tests médicaux, ce qui pouvait briser des rêves. C'était presque à se demander s'il pouvait se faire pronostiquer une impossibilité de devenir ninja, lui qui s'était enfin résigné à s'engager dans cette voie. Il n'avait cependant aucunement la pression familiale, en effet, depuis cette discussion avec ses deux récents camarades Genin, il ne voyait plus sa famille comme une vraie famille, et leurs ordres et désirs n'étaient maintenant que très dérisoires.

Prenant ses quelques habits, ne prenant évidemment pas son masque habituel, il se dirigea en direction de ce complexe scientifique bien tranquillement, profitant de tout ce qui l'entourait. Il croisait souvent des ninjas qui sautaient de toits en toits, mais c'était pour lui ne pas profiter du calme que pouvait offrir parfois la vie, aussi peu que la vie de shinobi pouvait permettre. La paix et la tranquillité n'était pas vraiment chose durable pour les villages cachés, surtout en ces temps. Il ne savait pas dans les précisions ce qu'il se tramait entre Kumo, Iwa et Kiri, il avait simplement entendu les quelques vents des événements qui avaient pu se profiler récemment et qui avaient impactés les hauts gradés du village caché de la foudre, mais sans plus.

Une fois qu'il fut arrivé devant ce gigantesque bâtiment, il entra en observant attentivement tout ce qui l'entourait. La réputation scientifique de Kumo n'était certainement pas volée, et cette enseigne devait être une des raisons de cette réputation. Il s'apprêtait de même à rencontrer ceux qui entretenaient les savoirs propres au village caché, une espèce d'élite qui était certainement très respectée. En s'avançant dans la pièce principale, il reçut l'ordre de s'asseoir sur une des chaises située dans un couloir à proximité pour attendre quelques minutes. Sortant son petit carnet et son stylo, il se plongea dans ses pensées pour essayer de tirer quelques questions qu'il poserait à la personne qui le recevrait.

"Mes vrais parents ? S'ils ont été à Kumo auparavant. Ca, ce serait s'ils possèdent des archives et s'ils ont les connaissances nécessaires pour retrouver des gênes communs.
La relation entre les différentes affinités ? Oui, ils devraient pouvoir me répondre."

"Sendai Yahiko ?"
"Mmh... Les avantages de mon clan sur les autres affinités ? M'ouais, sait-on jamais. Je me demande s'ils possèdent de telles connaissances, Kenshin m'avait dit que personne n'avait de réponses à Kumo..."
"Sendai Yahiko."

-"Hein ? Oh pardon ! C'est bien moi.", dit-il en s'inclinant.

Une bien mauvaise première impression, mais toutes ses pensées avait fait passer la réalité au second plan. Il ne dévisagea la dame qui venait de lui parler que tardivement. Une femme légèrement plus petite que lui mais qui devait avoir son âge. S'ancrer dans l'élite scientifique à son âge, elle avait dû être sacrément précoce pour ingérer toutes les connaissances qu'elle possédait sûrement. C'était avec une pointe d'admiration, d'excitation quant à tout ce qu'elle pouvait lui apprendre sur lui mais aussi d'appréhension quant à son futur de ninja qu'il pénétra dans la pièce.

Il s'assit sur une chaise proche d'un bureau, et attendit patiemment les ordres de la femme qui l'avait pris en charge. Elle savait bien plus que lui tout ce qui l'attendait au cours de cette séance, et lui ne savait pas vraiment ce à quoi il allait avoir à faire.



Dernière édition par Sendai Yahiko le Ven 6 Juil 2018 - 1:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Jeu 5 Juil 2018 - 15:39



Ah oui !Je n’avais peut-être pas besoin d’en voir davantage pour me rendre compte que c’était bien un Sendai ; pourtant ce n’était pas un trait qui se transmettait de génération en génération, ou par le sang mais la ressemblance avec Anzu était presque frappante, en tout cas pour moi. Un jeune homme un peu distrait, plongé dans ses pensées ou tout au moins dans son carnet, peut-être dans un monde un peu à part… Ouais, c’était… étrangement très similaire. Cela-dit je ne pouvais m’arrêter à cette simple observation qui ne révélait absolument rien, après tout qui n’avait jamais tant absorbé par sa lecture qu’il en oubliait ce qui l’entourait ? Moi la première…

Je lui fis donc signe d’entrer dans le cabinet alors que je m’installais derrière mon bureau son dossier ouvert devant moi. Et à par des dossiers, un divan d’auscultation et quelques instruments médicaux, il n’y avait pas grand-chose d’autre. Un lieu assez épuré, sans aucuns effets personnels ; et pourtant il s’agissait bien de mon cabinet, celui qui m’avait été assigné par le responsable de l’hôpital. Enfin, levant les yeux du dossier concernant le jeune Sendai, je posai le regard sur lui un bref instant avant d’entamer cette consultation. A force, j’avais appris à mener ce genre « d’entretien », et je savais exactement ce que j’en attendais.

-Bien, je m’appelle Ikeda Sazuka, je suis… le médecin qui va suivre votre dossier. Souris-je finement... Ce qui paraissait à vrai dire très évident. Et oui, je ne m’étais pas présentée en tant que directrice du complexe, je ne voyais pas forcément l’utilité de le faire… Alors, cette visite aura pour but d’établir ta capacité ou ton incapacité à être déployé. Expliquais-je en premier lieu ce qui me semblait être le plus important à comprendre. Envoyer des éléments défaillants sur le terrain… pourrait-être problématique. Rigolais-je très légèrement. Avant tout, as-tu quelque chose à déclarer ? Une maladie, un handicap… Quoi que ce soit dont « nous » n’aurions pas connaissance ?

Je procédais à chaque fois de cette façon, histoire de voir si les ninjas que je suivais étaient honnêtes. Evidemment, le complexe scientifique était au courant d’à peu près tous les problème d’ordre sanitaires de chacun des Kumojin, ou presque. Mais ce petit exercice me permettait déjà et d’abord, de jauger l’état psychologique de mes interlocuteurs. Ô je n’étais pas spécialement douée pour cette partie de mon travail, je n’étais pas la plus fine des observatrices, pas autant que pouvait l’être une personne dont c’était le métier, néanmoins… j’en avais appris quelques ficelles avec l’aide de certains Kumojin, comme Asami ou encore Raizen…

Enfin, à priori, compte tenu de son dossier; il n'avait pas grand chose à me cacher. Même la spécificité de son Kekkai n'était plus pour moi un réel secret... Je l'observais alors longuement, attendant une éventuelle réponse, ou autre chose. Je n'étais pas spécialement pressée et loin était de moins l'idée de lui mettre la pression. Oui, de même avec le temps, toujours; j'avais un peu mieux appréhender la vraie nature de ce que devait être un vrai médecin et essayai tant bien que que mal de m'y plier. A savoir que j'essayais de plus être aussi indifférente qu'à une époque antérieure...


Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Ven 6 Juil 2018 - 2:32
Assis sur une chaise plutôt confortable, face à un bureau très professionnel. Une jeune femme qui semblait très bien faire la différence entre vie privée et travail, tant elle ne possédait aucun artifice dans sa salle de travail. Il n'y avait que l'essentiel, qui lui permettrait d'indiquer si Yahiko serait apte ou non à assurer sa destinée de ninja. Chaque fois qu'il y pensait, son corps se tendait automatiquement : il avait une peur bleue que son rêve ne soit brisé. Il y avait plusieurs années de cela, si on lui avait dit que son rêve était de devenir un ninja fort, respecté et influent, il n'y aurait jamais cru. Comme si le destin lui avait envoyé lui-même des situations qui l'amènerait vers cette voie, comme s'il avait été forcé à se rendre compte qu'il devait emprunter ce chemin pour sauver.

L'image qu'il gardait en tête d'un héros survivant à chaque mission, suffisamment charismatique pour imposer le respect et suffisamment fort pour faire régner la paix, un espèce de fantasme qui semblait représenter son futur, pour lui. C'était bien prétentieux de penser ça, mais il avait toujours eu tendance à s'imaginer mener une vie prestigieuse, avec suffisamment d'action pour qu'elle ne soit pas ennuyeuse, et suffisamment d'ennuis pour lui permettre de toujours rêver. Comme s'il le méritait. Enfin, tout pouvait être brisé d'une minute à l'autre.
Alors qu'il sourit lorsqu'elle rigola, il se décida à lui répondre sagement. Il lui était impossible de mentir à quelqu'un de cette envergure.

-"Non, rien de tout ça... enfin je crois. Je n'ai apprit que très récemment que j'étais un Sendai, alors je ne dispose pas non plus d'informations sur mes capacités en lien avec mes techniques."

Quelque chose surprit d'ailleurs Yahiko maintenant qu'il en parlait. Comment le complexe scientifique était-il au courant de son appartenance au clan Sendai ? Disposaient-ils de caméra tout autour du village leur permettant d'avoir accès à toute information à tout moment sur toute personne du village ? Connaissaient-ils personnellement ses véritables parents biologiques et le connaissaient-ils en fait beaucoup plus qu'il ne pouvait le penser ? Chaque problème et mystère pouvait se régler avec une discussion, alors l'ancien Funami se permettrait cette petite curiosité pour en savoir plus sur son village.

-"Mais il y a plusieurs questions que j'aimerai vous poser, sauf si vous avez prévu quelques tests pour moi. Sachez d'ailleurs que si ma provenance au clan Sendai peut vous aider dans vos recherches scientifiques, n'hésitez pas à demander."

Qui sait ce qu'elle avait pu prévoir pour lui lors de cette séance médicale, mais il lui avait donné porte ouverte à toute possibilité. Il aimerait simplement que s'il pouvait être utile à faire avancer la science de Kumo, la science de Kumo pouvait être utile à le faire avancer lui.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Ven 6 Juil 2018 - 18:06



Ce Sendai n’avait pas grand-chose à cacher, comme je l’avais imaginé ; et on pouvait voir à l’œil nu qu’il ne souffrait d’aucune blessure ou handicap physique notable. Au ton de sa voix, sa façon de répondre, j’estimais que nous étions Ok sur ce point. En fait, ce genre d’entrevue n’avait rien de bien particulier, et était très courte en général. Je ne m’amusais pas à le faire faire des exercices et d’autres tests physiques, pas quand je n’avais aucun doute. Puis j’espérais à chaque fois que les questions que je posais et les réponses qu’ils donnaient étaient davantage pour eux que pour moi. Dans le fond, s’ils parvenaient à me mentir… dissimuler la moindre information quant à leur état de santé… Ce n’était pas moi qui en subirait les conséquences, mais eux et éventuellement leurs coéquipiers… C’était pour leur bien finalement.

-Bon… Eh bien tout cela me semble en ordre alors. Lui affirmais-je sur un ton se voulant rassurant. C’est juste un contrôle de routine… Ajoutais-je en l’observant. Néanmoins il semblait un peu inquiet par sa récente « découverte », enfin, inquiet… Je ne savais pas vraiment, mais qu’il s’interroge à ce sujet me le laissait penser. Oui, votre Kekkai est un peu… particulier. Il vous empêche l’utilisation de vos affinités… Mais comme je l’ai dit à l’un de tes homologues, ce n’est un en rien un handicap. Souris-je.

Evidemment les deux Sendai que je connaissais maintenant dans ce village ne voyaient pas leur Kekkai comme un handicap, et de son côté Anzu luttait même pour faire accepter à ses parents qu’elle était capable de devenir une excellente kunoichi même sans ses affinités. D’ailleurs je ne comprenais pas qu’on doute d’elle à ce point, il y avait tellement de possibilité avec le chakra… sans utiliser ses affinités… Moi-même je n’avais utilisé les miennes que très tardivement…

-Bien sûr, je sais que vous ne considérer pas ça, toi et Anzu, comme un handicap... Dis-je avec une certaine réflexion. Des questions ? Oui, vas-y poses les. On parlera de l’intérêt de ton Kekkai pour la science un peu plus tard.

Je me demandais quel genre de questions il voulait me poser. Voulait il peut être savoir si un jour il pourrait employer ses affinités ? Les raisons peut-être de cette incapacité ? Ou alors des questions d'un tout autre ordre. Quoi qu'il en fut, maintenant j'avais bien intégré ce que devait être un médecin. Etre un minimum à l'écoute de ses patients, puis... si jamais, en même, j’apprenais de nouvelles choses pour faire avancer mon projet... Cela attisait un peu, je devais bien l'avouer, ma curiosité.

Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Lun 9 Juil 2018 - 16:02
Le médecin qui était face à lui donnait l'impression d'être véritablement intéressée par la psychologie du jeune Sendai, ce qui lui plaisait particulièrement. Lui qui s'était souvent senti seul au cours de sa vie et sans oreille pour l'écouter, elle lui portait une attention qu'il n'avait très peu reçue, et qui lui manquait parfois. Ce paradoxe entre l'envie d'être tranquille et l'envie d'être écouté qui le tiraillait depuis son plus jeune âge, et que personne jusque là n'avait réussi à résoudre. Les médecins semblaient avoir cet espèce de pouvoir, qui devait faire parti de leur métier certes, mais qui était tout de même agréable. En plus de l'écouter de le rassurer sur des sujets qu'il n'avait pas même évoqué, même s'ils lui traversaient l'esprit, elle avait évoqué des aspects qui étaient intéressants à relever. Des sujets qui pouvaient très bien être des questions qu'il allait lui poser, mais il y en avait tellement qu'elle n'aurait peut-être pas le temps de toutes y répondre. Il fallait se lancer, quitte à ce qu'elle le réoriente vers quelqu'un de plus approprié pour le renseigner, mais il ne pouvait pas partir comme ça.

-"En effet, je ne crois pas que ce soit un handicap, même si je suis curieux de savoir en quoi l'utilisation du chakra pur bloque l'utilisation des affinités. Avez-vous déjà fait des expériences à ce sujet ?"

Il s'était proposé pour que son corps serve à la science, mais peut-être avaient-ils déjà fait des recherches poussées sur ce clan qui, à ce qu'il avait entendu, était très dispersé dans le monde des shinobis. A première vue, si les membres du clan étaient éparpillés partout dans les différents pays ninjas, avoir des connaissances à leur sujet pouvait signifier avoir une marge d'avance plus importante sur les autres villages. C'était quelque part une course entre village à qui aura le plus de Sendai, étant donné que leur pouvoir unique pouvait représenter une grosse surprise en cas de guerre. Si ça ne tenait qu'à lui, Yahiko adorerait pouvoir effectuer de nombreux tests de son affinités en la confrontant à des autres histoire d'avoir des connaissances correctes sur ses habiletés actuelle. Pour l'instant, il ne pouvait se contenter que d'explications, sauf si la personne qu'il avait en face de lui pouvait lui proposer des ateliers intéressants pour qu'il en apprenne plus sur lui-même.

-"Il y en a une qui me reste en tête depuis que vous m'avez appelé dans la salle d'attente. Je n'ai appris qu'il y a seulement quelques jours mon appartenance au clan Sendai et je n'en ai parlé à personne pour le moment, comment êtes-vous au courant ?"

Peut-être s'agissait-il d'une information qu'il n'avait pas le droit de connaître, mais il embraya directement sur les autres questions qu'il avait.

-"Vous n'avez peut-être pas le droit de me répondre, je comprendrais. Sinon, je me demandais quelle était le rapport de force entre mon utilisation du chakra et les techniques affinitaires ? Ou pourquoi des ninjas dès la naissance se retrouvent incapables d'utiliser du chakra affinitaire ? Sinon, je me demandais s'il existait des cas connus de Sendai dans le monde entier et que vous connaîtriez ? J'aimerai pouvoir les rencontrer ..."

Il s'arrêta sur sa lancée, qui pouvait bien continuer encore un peu. Il y avait bien trop de questions et à part embrouiller l'esprit de la jeune femme qui était en face de lui, ça ne servait à pas grand chose.

-"Enfin, comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de questions dans ma tête au sujet de mon clan. Si vous connaissez quelque part où me rendre pour en apprendre un peu plus, n'hésitez pas, je comprendrais que vous n'ayez pas tout votre temps pour moi."

Sans bien sûr tourner ceci au reproche, mais elle n'avait pas que lui comme cas à examiner et il s'en rendait bien compte. Peut-être existait-il un compromis entre l'aide qu'elle pouvait lui apporter et le fait qu'il ne l'embête pas pendant un temps trop important.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Mer 11 Juil 2018 - 13:20




N’ayant jamais pu étudier de Sendai il m’était assez compliqué de lui apprendre quelque chose de construit et compréhensible quant au blocage qu’engendrait ce Kekkai sortant et de loin de l’ordinaire. C’était comme si mon chakra médical m’empêchait d’utiliser mes affinités, cela n’avait que très peu de sens à mes yeux. Cela dit, est ce que pouvoir créer un dragon formé d’électricité en avait plus ? Je n’en étais pas vraiment persuadée. Puis, ce que peu de personnes savaient à mon sujet, était que malgré la place que j’occupais et mon expertise qui n’était plus à prouver dans le domaine médical autant que celui de l’Iroujutsu ; et bien j’étais une novice vis-à-vis de tout ce qui touchait aux arts ninjas. Enfin, une novice… J’avais rattrapé rapidement mon retard, mais il y avait certaines choses que je ne comprenais pas encore, dont je n’avais pas percé le mystère.

-Je ne peux pas encore t’expliquer avec précision le fonctionnement de ton Kekkai, mais… on peut imaginer, et du peu que j’en ai appris ; que les premiers Sendai ne savaient pas utiliser leurs affinités, et qu’ils ont appris à ne se servir que du chakra pur… Et au fil du temps cette utilisation s’est inscrite dans les gènes de leurs descendants… Pour le moment l’explication était vague mais je ne voyais pas grand-chose d’autre à lui apprendre. Mais j’étais sûre qu’en cherchant un peu dans la bibliothèque de Kumo, sans doute la plus grande et la mieux fournie de tout le Yuukan, il serait assez facile d’en découvrir encore davantage. Rien que comprendre ce qu’était un Sendai, pouvait y aider. Par contre sa seconde question me surprit un peu… Comment avais-je su qu’il était un Sendai ? La réponse me semblait assez évidente et répondre que l’information était « sensible »… ne servait à rien.

-Grâce à Sendai Anzu, en partie. L’informais-je en joignant les mains devant moi, accoudée sur le bureau en laissant reposer mon menton su celles-ci. Bon, il était vrai qu’Anzu de par sa discrétion et sa timidité n’était la personne qui marquait le plus les esprits de prime abord, mais cela ne retirait rien à ce qu’elle était et faisait. Faire la relation entre elle et lui ne me fut pas si… compliqué. J’avais accès à certaines informations.... Les services de renseignement Kumojin sont efficaces, retrouver une trace d’un vieil incident… N’a pas été très difficile… Ajoutais-je avec un léger rire. Ce qu’il s’était produit dans cette école, il y a plusieurs années, les descriptions qui avaient été données correspondaient bien avec ce que savait faire Anzu… Ce n'était qu'une déduction de ma part. Ainsi l'appeler par son véritable nom et faire corriger les dossiers m'était apparu comme... nécessaire.

-Enfin… cette hérédité se manifeste… au hasard. Enfin, au hasard… pas vraiment, que ce soit toi ou Anzu, vous devez avoir une… prédisposition. Quelque chose en commun... Dis-je en haussant légèrement les épaules. Savoir quel était le déclencheur activant ces gènes particuliers était une autre histoire et une supposition très hypothétique… Pour le moment, je pense que chacun d’entre nous sommes porteurs de ce gène, mais pour une raison ou une autre ; il n’est actif que chez très peu d’individus, à priori. Exposais-je ma théorie sans en dissimuler le moindre détail. Mais, si tu veux en apprendre plus… Tu devrais te rendre à la bibliothèque, l’Intendante devrait pouvoir t’aider… Souris-je. Si tu as d’autres questions… n’hésites pas. Mais pour le moment, je ne peux pas vraiment te donner plus d’informations.


Revenir en haut Aller en bas
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Jeu 12 Juil 2018 - 14:10
Sortant son petit carnet et le stylo qui l'accompagnait, Yahiko s'était préparé à écrire toutes les informations et toutes les théories sur lesquelles se reposait la kunoichi médecin pour lui expliquait ce qu'elle savait. Il n'avait qu'un objectif : en apprendre un maximum sur son clan pour établir des recherches en vue d'explorer tous les secrets possible que pouvait cacher ces mystérieuses capacités. Pour autant, il n'avait absolument pas la patience de s'engager dans la même voie que cette Ikeda Sazuka. Il ne pouvait qu'admirer son travail et sa détermination, et pouvait éventuellement la considérer comme un compagnon de recherche qui pouvait grandement l'aider à avancer vers cette recherche de vérité.

-"Une espèce d'évolution dans le temps de ce genre d'apprentissage, hein...", dit-il à petite voix, tout juste audible.

Reprenant ses esprits malgré toutes les idées qui s'entremêlaient, il continua d'écouter les réponses de son interlocuteur. Après tout, il lui avait vraiment posé beaucoup de questions. Il apprit ainsi que c'était Anzu qui avait informé le complexe scientifique de la présence d'un autre Sendai au sein des rangs de Kumo. Plus que ça, les services de renseignement Kumo-Jin avaient l'air d'avoir joué dans cette affaire. Rien de bien embêtant pour Yahiko qui assumait sa nouvelle "identité", mais c'était à la fois effrayant et rassurant de voir des informations circuler aussi vite. Ce village caché n'avait pas volé sa réputation, et ça pouvait être une réelle force dans les relations internationales. Ne faisant qu'hocher la tête sur ses informations, il continua de l'écouter malgré tout.

Il nota sur son petit carnet que l'hérédité des Sendai n'apparaissait qu'au hasard au sein des shinobis, ou à quelque chose de semblable. Peut-être que le hasard était une première réponse face à un problème qui n'avait pas été creusé plus que ça, et que c'était ainsi une piste à approfondir. D'autres théories furent évoquées, et toutes furent retranscrites sur le petit carnet du ninja.

-"Ça ira, je ne vais pas vous voler plus de temps. Merci pour toutes ces réponses, elles vont bien m'avancer ! Je vais continuer mes recherches à la bibliothèque. Passez une bonne fin de journée !"

Il se leva de sa chaise et salua le ninja médecin respectueusement avant de s'en aller. Sa rencontre avec elle avait été bien plus positive qu'il ne l'aurait jamais pensé, et elle avait même engendrée une ouverture vers d'autres recherches. Son travail avait été réalisé à merveille, et c'était à lui de reprendre le flambeau pour se diriger vers son accomplissement personnel.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Jeu 12 Juil 2018 - 14:45




Et voilà que cet entretien que je n’avais pas imaginé pouvoir être aussi intéressant touchait à sa fin. J’étais plutôt contente de ma réflexion sur ce sujet et d’ailleurs toute cette discussion attisa un peu plus ma curiosité quant à ce « clan ». Et le voir noter tout ce que je disais démontrait le sérieux dont pouvait faire preuve le jeune homme. Les Sendai étaient gardiens de nombreux secrets quant à l’utilisation du chakra, une compétence, un savoir qui pourrait m’être utile à terme, autant qu’au village. Alors qu’il notait les dernières informations dans son petit calepin, j’en fis de même ; à peu de chose près que moi, je remplissais un formulaire.

Yahiko me semblait être une personne, malgré sa récente découverte, plutôt équilibrée ne représentant pas un danger pour le bon déroulement d’éventuelles futures missions. Il était donc logique pour moi de signer son autorisation. Ce petit papier qui semblait anodin attestait de la fiabilité physique des shinobi qui passaient par mon cabinet. Une preuve, comme une recommandation. Dans le fond, elle n’avait que très peu de valeur cette autorisation, en situation de conflit… j’étais persuadée que les autorités n’y regarderaient pas. Mais au moins, ce petit contrôle, très court généralement, permettait de détecter d’éventuels problèmes de santé, et parfois même, psychologique.

Oui, il me permettait de voir si l’un de nos shinobi avait une propension… à la désertion. Ainsi, lorsqu’il m’indiqua vouloir partir ; avant qu’il ne le fasse, je lui tendis le petit papier, dont le double avait été glissé dans son dossier.

-Tien, avant que tu ne partes ; n’oublies pas ça. Dis-je en esquissant un léger sourire. Ça confirme ton aptitude au combat et surtout, à pouvoir rester… ninja de Kumo. Ô bien sûr si un ninja ne recevait pas ce papier, il risquait fortement d’être… renvoyé, ou interdit de sortie en tant que ninja de Kumo. Mais, quoi qu’il arrive, un tel personnage resterait Kumojin. J’avais conscience que cette procédure pouvait aussi pousser à la désertion, un double effet aussi bénéfique et que pervers. Mais, même dans sa perversion, ce système avait une grande utilité. Tester la fiabilité.

Puis, je le laissai s’en aller, vaquer à ses autres occupations qui semblaient pour le moment tourner autour de son mystérieux Kekkai.

-Bonne chance pour la suite. Finis-je en le gratifiant d’un signe de la main.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Une utilité à tout [Sendai Yahiko] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Une utilité à tout [Sendai Yahiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Complexe scientifique
Sauter vers: