Soutenez le forum !
1234
Partagez

Livres et Légendes | PV Hayate

Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Lun 9 Juil 2018 - 2:58

♫♪ Boite à Musique ♪♫
Magna Insomnia


Un sanctuaire qui ne dort jamais - ou très peu -, surtout lorsque les jours s'allongent de tout leur long en de dantesques pandiculations jusqu'à d'inimaginables firmaments. L'Académie Hashira incarne l'excellence, autant sous les nitescences diurnes, que le vespéral nimbant la voie lactée. Théâtre où se jouent les œuvres héritées des anciens, afin que les futures générations puissent aspirer à de meilleurs lendemains. Rêve ou réalité ? Il ne tient qu'aux acteurs de transformer les chimères en de bien vivantes créatures de chair et de sang. Des destinées inénarrables prennent formes à l'orée du décor qui s'érige et perdure comme figé, le temps n'ayant aucune emprise sur celui-ci. Les esprits nescients disparaissent, que ce soit rejetés pour leur crime, ou de par la simple éclosion amenant à la sagacité éhontée. Il n'est pas rare que l'audace ose amener légion jusqu'à ce lieu craint par des fantômes hantant placidement les murs, s'incarnant antre du directeur, dont il est préférable d'éviter toute rencontre. Une chance que de ne jamais être convoqué dans ce bureau, car la finalité s’avère le plus souvent cinglante, pour ne pas dire toujours des plus funestes.

Le festival de l'été approche à grand pas, tout comme les nouvelles réformes qui ne tarderaient pas à repousser une fois de plus les limites déjà atteintes et contraignant l'humanité dans sa prison de médiocrité. Parangon jusqu'au bout des ongles, le médecin est venu, a vu et a vaincu. S’arrêter ainsi ? Que nenni ! Laissant choir les aurores dans leur rage implacable, la saison marque un moment crucial où il faut mettre en place les pièces du jeu, avant de frapper de manière dantesque. Peut-être une dernière fois, il arbore sa parure de jais, avant de préférer apparats plus à son aise en ces chaleurs commençant à régner sur tout le Yuukan. Un regard mordoré, dont la teinte rappelle le métal, mais les lueurs le globe au zénith de son hurlement incandescent.

Voilà qu'un inconscient tape à la porte du repère, où l'hôte passe quelques instants régler quelques papiers de dernière minute avant de s'affairer à une terrible affaire demandant son érudition et son expertise. Etre à la fois Directeur et médecin pouvait s'avérer chronophage. D'habitude la secrétaire était là en cas de besoin et s'occuper des diverses situations épineuses quand le pragmatique personnage était absent quelle que soit la raison. Laissant sa voix s'ériger, il invite le visiteur passer la porte et à se présenter. Un élève serait étonnant, surtout qu'ils étaient censés suivre le nouveau programme estival qui allait faire d'eux de sauvages guerriers. Qui pouvait se targuer ainsi de tant d'audace que cela en était déplacé ? Mystère. Il ne s'agissait pas de sa véhémente secrétaire, encore moins de sa fidèle servante.

Nulle évocation superflue de son propre nom, de la part de celui en charge de l'établissement. Fioriture inutile. Le fier Iwajin se contente de porter ses miroirs étincelants en direction de l'inconnu s'engouffrant avec goguenardise, puis lui offre quelques échos soulevant sans détour quand à la raison animant la venue de l'énergumène demandant audience.

« Que puis-je pour vous ? »





_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Lun 9 Juil 2018 - 21:57
Aujourd’hui s'annonçait encore une journée chaud et j'en avais assez de m'entrainer physiquement au domaine.Un ninja doit fortifier son esprit et son cerveau aussi! Comment analyser une situation si je n'avais pas le mental ni les capacités pour le faire ?Aujourdhui serait dédié a de l'entrainement intellectuel et ce sur quelque chose que j'adorais : Les mythes et les légendes!
Le problème c'est qu'au domaine on ne possédait pas beaucoup de livre qui faisait remplissait cet office . J'eus une idée! Pourquoi ne pas aller a l’académie ? JE me rappelle qu'il y avais plein de livre la bas ! et le directeur pourra peut être me permettre de les consulter !

Ni une ni deux me voila sur les routes du village vers l’académie Hashirama ou j'avais fait mes études récemment. Les professeur m'encourageaient pour chacune de mes bonnes notes et repenser a cela me réchauffait le cœur parfois. Je me rappelait que un des professeur m'avais demandé pourquoi je n'allais pas jouer avec les autres enfants. J’étais Hyûga voila pourquoi. Les enfants détestent la différence sous n'importe quelle forme alors trainer avec un riche au pupilles pales....
Mais tout c'etait du passé, j’avais désormais des gens qui comptait pour moi et moi aussi je comptait pour eux. Enfin ...je crois.
Je passais le portail de l’académie qui était restée comme je l'avais laissée. Sa cour immense et ses arbres éparses qui délimitaient un terrain de jeu imaginaire.
Mais cette fois ci j’étais seul, moi et mes regrets, moi et mes doutes cette fois ci j’étais un genin qui n'aspirait qu'a devenir le meilleur et n'avais pas besoin de penser a ça pour l'instant.
Je grimpais quatre a quatre les marche des escaliers qui grinçaient un peu, et je souriait en profitant de cet étrange silence qui était installé a l’académie. D’habitude ça grouillait de monde et rien que le fait d’être la était comme si je transgressais les règles. Je me retenais de rire en dévalant les escalier en quête du bureau du proviseur. AH le voila ! Je toquais et le directeur vient m’ouvrir:

« Que puis-je pour vous ? »

-Bonjour directeur!
fis je avec un sourire Vous vous souvenez de moi?

Il me connaissais plutôt bien, j’étais l'un des meilleurs ce printemps nulle doute qu'il pourra peut être m'aider:

-J'aimerais accéder a la bibliothèque.Je voudrais en savoir plus sur les légendes du monde ninja et je voudrais enqueter sur une drôle de chose qu'on ma rapporté. Un monstre géant a Kaze.

Mes yeux pétillaient de curiosité:

-Vous pouvez m'aidez ? s'il vous plait ?Je voudrais chercher des indices dans les livre pour savoir d’où il pourrait provenir. Peut être es ce une légende lui même !

J'esperais qu'il puisse m'aider, cela faisait des semaines que je fouillais le domaine Hyûga a la recherche d'information. Quelle perte de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Mar 10 Juil 2018 - 11:11

♫♪ Boite à Musique ♪♫
Magna Insomnia


La visiteur non escompté se révèle, sous les traits d'un jeune homme aux yeux ternes et mornes, venant certainement pour des affaires de Genin joufflus. Ce genre d’événement est particulièrement rare, car d'habitude il s'agissait de demoiselles - aux sombres desseins -, qui montrait tant d'audace que d'avoir le toupet de venir pointer le bout de leur nez mutin en ces murs. Que pouvait bien vouloir ce jeune insouciant ? Un mystère qui allait très bientôt s'élucider de lui-même, très certainement. Physionomiste, le parangon se souvenait effectivement avoir déjà aperçu l’énergumène arpenter le dédale labyrinthique s'érigeant en ces lieux. Un ancien élève qui, selon ses souvenances, s'était montré assez doué.
« Hayate-san, si ma mémoire est correcte. Un Directeur se souvient toujours des anciens élèves. »
Un léger sourire de circonstance souligne sa remarque, alors que ses yeux fixent le Pupille Pale qui se présente face à lui. Étrange que ces yeux sans une seule once de vie, désireux de parcourir les recueils incarnant la quintessence de ce que l'apprentissage pouvait faire montre dans sa forme la plus simple et épurée, et donc de facto, la meilleure.
« Kaze ? »
La bibliothèque de l'établissement était libre d'accès, ce qui démontrait que le jeune homme venait en réalité pour autre chose. Les fameux événements du Pays du Vent avaient défrayé la chronique en révélant aux âmes peuplant le Yuukan que de bien terrifiantes et insoupçonnées engeances n'étaient point chimères, mais réalité. Le médecin préserve le marbre de ses traits, mais son regard montre les lueurs de sa perplexité.
« En résumé, vous désirez en apprendre plus sur ces événements. Cependant, il est normal que vous ayez des difficultés à trouver ce que vous cherchez. Jusqu'à ces faits récents, ce genre d'engeance était supposée demeurer dans les livres et légendes. Cependant, Hayate-san, je me pose une question. Pourquoi aspirer à chercher sur ces démons, alors que le festival approche ? La plupart des élèves et vos compagnons Genin ne pensent pas présentement à ce genre d'études, surtout avec la chaleur dévorante de cette saison qui commence à faire montre de ses opalins crocs affamés. »
Une question des plus légitimes, car le jeune inconscient allait très certainement trouver son trépas dans ses premières missions où le taux de survie s’avérait particulièrement cruel avec les Genin joufflus. La jeunesse Iwajine préférait profiter du peu de temps que leur accordait la Roche pour s'amuser, plutôt que de mener bataille face à moulins.
« J'ai néanmoins un indice pour vous aider dans votre quête, mon cher Hayate-san. Cependant, vous semblez vous fourvoyer. Comme l'avait si bien énoncé un sage ; " Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. "

Devrais-je vous offrir gracieusement cette information aussi simplement ? Il faut que vous me convainquiez, de facto commencer par me dire vos réelles motivations quant à ces sujets nébuleux. »
Le fier Directeur se fait inquisiteur, faisant montre d'une sagacité aussi mordorée que ses propres pupilles, contrairement à ceux de l’effronté osant s'aventurer dans le divin sanctuaire.



_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Mer 11 Juil 2018 - 3:19
« Hayate-san, si ma mémoire est correcte. Un Directeur se souvient toujours des anciens élèves. »

Je lui répondis par un sourire satisfait. Au moins, il ne m'avais pas oublié lui, quelque part cela me faisait chaud au cœur de savoir que quelqu'un savait qu'il était la pendant son apprentissage. Cependant il sembla moins enclin a vouloir me parler quand je lui fis part de mon envie de dévorer tout les recueils de mythes et légendes et surtout parcourir les recueils parlant de la bête géante a Kaze.

- Kaze ?


-Oui, j'ai entendu parler de rumeur concernant une grosse bête immense qui a donné du fila retordre a tout le monde...Je me demandais si c'etait vrai.

« En résumé, vous désirez en apprendre plus sur ces événements. Cependant, il est normal que vous ayez des difficultés à trouver ce que vous cherchez. Jusqu'à ces faits récents, ce genre d'engeance était supposée demeurer dans les livres et légendes. Cependant, Hayate-san, je me pose une question. Pourquoi aspirer à chercher sur ces démons, alors que le festival approche ? La plupart des élèves et vos compagnons Genin ne pensent pas présentement à ce genre d'études, surtout avec la chaleur dévorante de cette saison qui commence à faire montre de ses opalins crocs affamés. »

J'eus un petit regard triste quand il prononça cette phrase:

-Vous savez Borukan-san je n'ai pas trop d'amis avec qui passer le temps. Et puis un shinobi se doit d’être fort intellectuellement aussi chaque bataille doit être aussi psychologique que physique ! Peut être que si nous trouvons des informations elles pourront aider a comprendre ces créatures! Elles feraient de bon alliés !


Oui c’était très idéaliste de ma part mais je croyais dur comme fer en mes paroles.

- J'ai néanmoins un indice pour vous aider dans votre quête, mon cher Hayate-san. Cependant, vous semblez vous fourvoyer. Comme l'avait si bien énoncé un sage ; " Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. Devrais-je vous offrir gracieusement cette information aussi simplement ? Il faut que vous me convainquiez, de facto commencer par me dire vos réelles motivations quant à ces sujets nébuleux. »


- Mes réelles motivations sont simples sensei.Je veux devenir Tsuchikage et si un jour je dois être confronté a un tel animal je me devrais bien d'assurer la protection de iwa et de ses habitants.Si nous parvenions a en faire des alliés ce serait une arme dissuasive qui permettrait un nouvel age de paix entre les villages.Et puis vous êtes professeur non? Apprenez moi! S'il vous plait!


Je le regardais avec une multitudes d’étincelles dans les yeux, il m'avais bien fait confiance en décernant le diplôme de l’académie. Je voulais lui montrer que le temps que nous allions passer ensemble n'allais pas être vain. Et puis pour mieux comprendre le monde qui nous entourait et ne pas répéter les erreurs du passé il fallait l’étudier !





Revenir en haut Aller en bas
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Mer 11 Juil 2018 - 15:46

♫♪ Boite à Musique ♪♫
Magna Insomnia


Un bien étrange personnage que ce Hyûga Hayate, se présentant si candidement que cela ne manquait point de souligner une espièglerie éhontée. Malgré la belle saison, il désirait ardemment étudier, selon ses propres dires qu'il formulait d'une manière trop enjouée pour ne pas éveiller moult soupçons à son encontre. Une mouvance admirable, mais bien mal avisée. De plus, il s'adressait d'une manière fort familière au Directeur, ce qui démontrait un toupet tenant de l'inconscience. Heureusement que Muramasa n'accordait, en réalité, que peu d'importance à toutes ces étiquettes, bien que certains avaient connu la salle de retenue pour crimes moins gravissimes. Les événements de Kaze étaient dans les discussions de tous, peut être pas autant que les tragédies du Feu, quoique tout ceci était plutôt vague. En tout cas, le Kunai émoussé ne semblait pas se jeter sur ces frasques afin d'alimenter un peu plus ses réserves d'or dérobées aux nez et à la barbe des crédules et autres ignares désireux de gober des tissus de mensonges incarnant les rumeurs et autres scandales. Le Pupille Pale semblait triste de la sentence que lui présentait le parangon en guise de réponse. Il n'avait en réalité aucun ami, chose peut être normale quand on avait des yeux aussi étranges et mornes que ceux d'un poisson mort. Enfin, ne pas avoir ce genre de relation ne pouvait que lui servir, car au moins, il ne risquait point trahison ou déception. Cependant, les mots du jeune Iwajin étaient surprenants. Apparemment, il était si esseulé, qu'il se laissait aller à rêver de chimères, mais le pire, à désirer s'en faire des amies. Tout cela n'était pas bon du tout, surtout d'un point de vue psychologique. Au mieux, le sacripant finirait aliéné et dans un asile, parlant à des amis imaginaires, au pire, il trouverait la mort en demandant à un monstre sanguinaire et assoiffé de sang si celui-ci désirait être son copain.
« Hayate-san, vous pensez qu'une créature qui peut détruire un village et tuer des milliers d'innocents en un battement de cil et en toute impunité... pourrait faire un bon allié ? »
Pensif, le directeur ne savait que penser de tout cela. Le jeune effronté voyait la chose d'une manière si innocente que cela en était totalement déconcertant. Mais d'un autre côté, il n'avait pas tort concernant le fait qu'il fallait étudier l'origine de ces engeances défiant les lois de ce monde.
« Omoshiroi. Néanmoins, ne soyez pas trop hâtif. Vous dites ne pas avoir d'amitiés, mais vous pensez que vous pouvez en obtenir auprès de créatures incarnant la pire menace pour l'homme existant en ce monde. Dichotomique, n'est-il pas ? »
Impérial, le directeur se lève de son fauteuil, puis fait quelques pas en direction de la fenêtre offrant une vue imprenable sur l'horizon, avant de se retourner vers le garnement.
« Je vois mal comment vous pourriez gagner l'amitié d'un monstre mangeur de chair humaine. Vous ne me dites pas vos réelles motivations, n'est-il pas ? Tsuchikage ? Le rêve de légion, mais est-ce votre unique motivation ? Ne voulez-vous pas en réalité, au fond de vous-même, vous faire des amis et vous amuser lors du festival ? Si vous me dites que non, c'est que vous êtes dans le déni, je le crains. Les chimères peuvent attendre encore des siècles, alors que le festival est éphémère, tout comme votre existence. Comptez vous manquer cette occasion ? Si vous n'arrivez pas à gagner la sympathie de vos compatriotes, pensez vous pouvoir un jour devenir Tsuchikage ? »
Quelques questions méritant méditation, aussi simplement que l'été incarne la saison propice à l'amitié.



_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Jeu 12 Juil 2018 - 16:42
« Hayate-san, vous pensez qu'une créature qui peut détruire un village et tuer des milliers d'innocents en un battement de cil et en toute impunité... pourrait faire un bon allié ? »

-Je...

Je n'avais strictement rien a répondre a cela.J'avais su effectivement que l’attaque du monstre avait causé beaucoup de mort et de tourments. C’était clair mais comment savoir si ce n’entait pas un coup monté ? N'importe quel animal acculé est le plus dangereux et est susceptible de mordre. Peut être que la bête avait été énervée juste la pour qu'elle cause des dégâts ?

-Vous avez raison ce qui s'est passé la bas est tragique j'en conviens. Des gens sont morts. Mais vous ne trouvez pas ça bizarre qu'une bête aussi terrifiante et destructrice apparaisse comme ça maintenant ?Comment savoir si un des pays voisin n'a pas tiré la créature de son sommeil et l'a acculée pour qu'elle crée un maximum de dégâts ? On parle la d'une bête gigantesque inconnue jusqu'a présent! Pourquoi si elle est si terrifiante ou si assoiffée de sang comme le dites elle serait apparue maintenant. Avec sa force elle pourrais venir piller n'importe quel village quand cela lui chanterais. Non je crois que quelque chose ou quelqu'un la tirée de son sommeil et couvre ses actions en l'utilisant comme bouc émissaire. Rien de plus facile non ? Qui va t'on croire le shinobi malin et avisé qui aura énervé la bête ou bien la bête folle de rage complétement confuse?

« Omoshiroi. Néanmoins, ne soyez pas trop hâtif. Vous dites ne pas avoir d'amitiés, mais vous pensez que vous pouvez en obtenir auprès de créatures incarnant la pire menace pour l'homme existant en ce monde. Dichotomique, n'est-il pas ? »

-Je pense que malgré le fait que je sois jeune je suis un digne représentant de mon clan. Mes actions sont réfléchies et non pas celle d'un jeune attardé comme vous le sous entendez Mr le directeur.J'ai murement réfléchis mes agissements ne confondez pas insouciance et complaisance.

Mon regard était plus dur. Je comprenais tout les petits sous entendus qu'il faisait a mon égard. Moi j'avais besoin d'amis alors que lui restait dans son académie seul un jour de festival? C'est l’hôpital qui se fout de la charité .Mais je le vois se tourner vers la fenêtre puis se retourner vers moi. Toujours un regard qui me juge de haut en bas.

« Je vois mal comment vous pourriez gagner l'amitié d'un monstre mangeur de chair humaine. Vous ne me dites pas vos réelles motivations, n'est-il pas ? Tsuchikage ? Le rêve de légion, mais est-ce votre unique motivation ? Ne voulez-vous pas en réalité, au fond de vous-même, vous faire des amis et vous amuser lors du festival ? Si vous me dites que non, c'est que vous êtes dans le déni, je le crains. Les chimères peuvent attendre encore des siècles, alors que le festival est éphémère, tout comme votre existence. Comptez vous manquer cette occasion ? Si vous n'arrivez pas à gagner la sympathie de vos compatriotes, pensez vous pouvoir un jour devenir Tsuchikage ? »


-On se lie bien d'amitié tout les jours avec des tueurs. Au final c'est cela que sont les shinobis non ?Le fait de me faire de mes amis n'entre pas en compte avec le sujet que je suis venu aborder avec vous.Je ne manquerais pas le festival mais j'ai besoin de renseignements si un jour je suis mené a diriger ce village. Si un jour une bête sanguinaire comme vous le dites se présente aux portes du village que ferons nous? Rien .Parce que pour combattre une ennemi efficacement il faut chercher à le comprendre et a comprendre ses motivations pas se terrer en attendant qu'elle vienne a nos portes vous ne croyez pas?
Notre existence est deja éphémère alors il faut mieux la conserver précieusement et pour cela il me faut étudier cette créature.Et découvrir si un village, un pays ou qui que ce soit d'autre a "Provoqué" l'incident.


Je m'inclinais respectueusement me rendant compte que j’étais peut être allé un peu loin. Je ne voulais pas que mes sentiments rentre en compte dans ma demande:

-S'il vous plait Mr le directeur. Et je suis désolé si mes propos on pu paraitre insolents .Onegaï shimasu.

J'aimais cette école il serait idiot de me faire mal voir par son directeur.J’espère qu'il comprendra que je suis un peu désespéré et en manque cruel d'information...D’où ma frustration.
Revenir en haut Aller en bas
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Jeu 12 Juil 2018 - 17:52

♫♪ Boite à Musique ♪♫
Magna Insomnia


Le parangon écoute les véhémences de l'impudent, mais préserve un calme placide, alors que tout autre que lui l'aurait certainement envoyé faire un séjour dans la fameuse salle de retenue, Genin déjà diplômé ou pas. Il annonce des théories, des hypothèses, des affabulations... alors que le directeur est bien conscient de toutes ces chimères et en à même des indices plus que concrets venant briser ces rêveries. Le médecin vient lui apporter des conseils avisés, mais il les rejette et se braque dans un rugissement fougueux. La puissance de la jeunesse ; inconsciente et irresponsable. Il ne lit pas entre les lignes, comme la plupart, comme la majorité. Il se croit insulté alors qu'en réalité, le pragmatique personnage ne désirait que lui offrir de l'aide. Un conseil. S'il veut devenir Tsuchikage, il ne faut pas omettre l'aide et le soutien de puissants alliés. Mais accorder une seule once de confiance envers autrui ? Est ce une solution envisageable, alors que le Yuukan est sombre et emplie de terreurs ? Nébuleux. Désabusé, mais préservant un visage stoïque, le fier Jonin laisse le sacripant terminer sa tirade. Une tirade outrageante, qui ne manque pas de décevoir les attentes de son interlocuteur. Il s'agissait d'une épreuve que de discerner les nitescences de la verve présentée. Une verve dont les profondeurs sont trop abyssales encore pour s'avérer découvertes et élucidées. Laissant les insolences se terminer, accompagnées d'excuses ne pardonnant en rien l'affront ayant fait échos en cette antre, Muramasa se plastronne en fixant le jeune effronté.
« Insolence vous dessert, Hayate-san. »
Croisant les bras, l'inquisiteur est très déconcerté par le visiteur aux Pupilles Pales.
« La bibliothèque est libre d'accès pour tout élève ou membre des forces de la Roche. Vous désirez trouver des informations sur ces créatures, je vous conseillerais de chercher dans les livres d'histoires relatant des catastrophes naturelles de grande envergure. Il semble que les seules traces de ces engeances y soient corrélées. »
Bien sur, le scientifique avait mené quelques recherches sur ce sujet défrayant la chronique, profitant des confidences du scorpion noir qu'il avait vaincu lors des tragiques événements de Kaze.
« La seule information concrète dont je dispose est que dans les années quarante, la tempête de sable ayant rasé la moitié de Kaze, comme le mentionnait le Kunai Émoussé (un vrai torchon de la presse à scandale) de Printemps 202, n'est autre que le monstre en question qui est récemment apparu à Kaze lors de la rébellion. »
Sans réelle conviction, le directeur lui donne immédiatement la piste, sans même que le Hyûga ne l'ait méritée. Un jeune effronté manquant de correction pour reconnaître son immaturité, et venant de plus tenir tête au Directeur de l'établissement, ne pouvait pas espérer gagner la sympathie d'un érudit ayant d'importants fardeaux sur les épaules, comme entre autres, essayer d'inculquer la sagacité dans les esprits des jeunes élèves.
« Je vous souhaite bonne chance dans vos recherches. »
Il était bien dommage que le Genin rate l'occasion d'obtenir des conseils en ce qui concernait d'autres horizons, mais le crépuscule est inévitable.



_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Sam 14 Juil 2018 - 3:15
« Insolence vous dessert, Hayate-san. »

Je restais courbé, il avait raison de me parler ainsi. Quelques part sans qu'il eu a me dire la moindre paroles j'avais l'impression d’être toujours a l’école. D’être revenu en arrière. Je n'avais jamais eu de problèmes avant avec l'autorité avant...Pourquoi cette affaire me tenait tellement a cœur ? Pourquoi j'avais l'intime conviction que quelque chose clochais avec ces bêtes fantastiques et les conflits actuels? Pourquoi pensais je que cela avait de l'importance ? Il fallait que je mette tout ça au clair! Peut être que la roche était en danger!
Je pense que c'est pour me démarquer des autres, parce effectivement j'avais un mauvais pressentiment sur l'avenir shinobi avec ces créatures en liberté. Je voulais comprendre.Je voulais savoir.

-Je vous demande pardon. Je n'aurais pas du me comporter de la sorte. Mais ...j'ai comme l'intime conviction que quelque chose de gros se trame. J'ai envie de comprendre. Mais rien ne justifie mes actions .


« La bibliothèque est libre d'accès pour tout élève ou membre des forces de la Roche. Vous désirez trouver des informations sur ces créatures, je vous conseillerais de chercher dans les livres d'histoires relatant des catastrophes naturelles de grande envergure. Il semble que les seules traces de ces engeances y soient corrélées. La seule information concrète dont je dispose est que dans les années quarante, la tempête de sable ayant rasé la moitié de Kaze, comme le mentionnait le Kunai Émoussé (un vrai torchon de la presse à scandale) de Printemps 202, n'est autre que le monstre en question qui est récemment apparu à Kaze lors de la rébellion.


Je me redressais en le regardant avec des yeux ronds.Il m'aidait ? Il m'aidait vraiment après mon empressement plus qu'inamissible? Je ne comprenais pas du tout le directeur de l’académie .

-C'est incroyable. Je vous ai mal jugé directeur. Vous êtes quelqu'un de très gentil .J'ai eu tort de penser le contraire dis je tout autant surpris.

Mais cela changeais tout !Si effectivement les catastrophes de grande envergure étaient lié a cette bête fabuleuse...On pourrait peut être les identifier et les pister! Ça pourrait être d'une grande aide pour le village de savoir au moins ou elle se situe.Mais attends il a bien parlé de "ces" engeances. Elles sont donc plus nombreuse que je le pensais!
Je pense qu'il venait de m'avancer dans mes recherches, nan il venait de me faire bondir plutôt.

-Hontoni arigatou, je ne sais pas comment j'aurais fait sans vous directeur! fis je un grand sourire .Je vais essayer de croiser les informations et de vous en faire part. Peut être que je peux les pister ? Vous imaginez ? Ce pourrait être des informations stratégique de première importance si un conflit ouvert avec une autre nation devait s’opérer.


Puis je vis la petite statuette sur le bureau, de l'art Chokoku a n'en point douter

-Vous pouviez pas être méchant si Diao-Chan vous a offert ça.Je me suis trompé sur vous je suis vraiment vraiment désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

Livres et Légendes | PV Hayate Empty
Dim 15 Juil 2018 - 16:18

♫♪ Boite à Musique ♪♫
Magna Insomnia


Il était sûr que ces monstres présentaient bien des mystères, des mystères nécessitant d'être percés à jour. La menace était si réelle qu'elle en était étouffante lorsqu'on prenait le risque d'y songer. Des engeances inconnues et nébuleuses capables de réduire à néant la civilisation, incarnaient là une épée de Damoclès sur l'existence même de l'humanité. Il fallait enquêter, cependant, les pistes étaient maigres. Étaient-elles plusieurs ou n'en existait-il qu'une seule et unique ? Le médecin ne savait pas la réponse à cette énigme, mais la probabilité qu'il en existe bien d'autres est plus que probable. En tout cas, si la rébellion avait été causé par l'homme au Chapeau, afin de libérer le démon prisonnier de Kaze et de son Premier Cercle, il était sans conteste évident qu'il existait des moyens d'en apprendre davantage. Bien sûr, le Directeur laisse au silence ce qu'il convient de ne pas évoquer, surtout dans des oreilles innocentes et inconsciente de la dangerosité de toute l'affaire. Magnanime, il lui a offert, malgré son impudence, une précieuse information. Il ne tenait qu'au Genin que de l'exploiter de manière avisée. Il avait toutes les cartes en main, dès lors qu'il avait connaissance de cette information. Bien sûr, Muramasa aurait pu être plus généreux, cependant, après l'affront subit, il venait de se montrer plus que sympathique à l'égard du jeune homme. Il avait beau s'excuser pour son impudence - chose surprenante quand il s'agissait de Pupille Pale -, cela ne changeait rien. De toute façon, le Directeur n'allait pas lui mâcher gratuitement le travail.
« Gentil ? Vous me connaissez bien mal. Ne confondez pas gentillesse avec correction, Hayate-san. »
La gentillesse n'était pas à l'ordre du jour, surtout pas après toutes les trahisons - à bien des niveaux - que le taciturne avait traversées. Il ne faisait qu'assumer ses responsabilités que d'être en charge de l'établissement, en demeurant courtois avec un ancien élève assez exubérant, sans plus. Apparemment, le Hyûga connaissait l'artiste ayant finement modelé la statuette posée sur le bureau. Le Village Caché était petit et les coïncidences n'existaient point. Le jeune Hayate était un fin connaisseur de ce genre d'art pour reconnaître immédiatement la patte de la Chokoku. Peut-être collectionnait-il ce genre d'objets, ce qui n'aurait pas été si étonnant. Muramasa était un fin connaisseur en la matière, mais cette oeuvre fantasmagorique lui avait été offerte par une admiratrice secrète en réalité. Il y avait aussi toutes les égéries du syndic, disposées prudemment sur la bibliothèque, représentant toutes les Iryo-nins et autres infirmières les plus connues. Le parangon ne relevait pas la remarque de l'impertinent, le laissant interpréter et se fourvoyer.
« A l'image de l'art, les chimères sont peut-être plus malicieuses qu'il ne parait... »
Des mots étranges, dont le sens pouvait être bien opaque aux oreilles des non-initiés. Sur ces verves intemporelles, la rencontre se dissout d'elle-même.



_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa

Livres et Légendes | PV Hayate

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: