Soutenez le forum !
1234
Partagez

mon petit ours brun (pv Shyko)

Aller à la page : Précédent  1, 2
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 Empty
Lun 8 Oct 2018 - 13:50
Bon bah voila ça se goupillait assez bien en fait. La tension était définitivement retombée et l'aspect triste de la blanchette avait un peu disparue pour être plus tourner vers une certaine mélancolie, c'était déjà ça. Elle n'avait visiblement pas grand-chose à elle et c'était peut-être mieux au final. Elle aurait une nouvelle chance sans avoir d'objets ou autre qui lui rappelrait constamment des mauvaises périodes, c'était déjà bien comme départ du point de vu de l'adolescent.

Cependant, ce qui le fît assez rire, ce fût la remarque sur le fait que Shyko était assez partant sur le fait de cuisiner. Il allait même faire une petite anecdote là-dessus du coup.

"- Oh bah vu le talent de mes parents pour la cuisine, heureusement que j'ai appris à m'en occuper moi-même assez vite sinon j'aurais vite été intoxiqué. "

Une petit sourire illumina la tête du jeune homme. C'est vrai que c'était assez drôle de penser que c'était lui faisait à manger à ses parents qui étaient les pires cuisiniers de la planète. Heureusement que son grand-père lui avait appris sinon il aurait été mal. Puis maintenant qu'il habitait tout seul, il se devait bien de le faire de toute façon, sinon il aurait vite décédé.

M'enfin, il était maintenant temps de rentrer, il se faisait vachement et ce fut donc un petit soulagement lorsqu'il furent arriver devant la petite maison de Shyko, une sorte de résidence traditionnelle d'une taille modeste, mais il s'y sentait bien.

"- Bah bienvenue du coup ! "

Le jeune homme ouvrit la porte, enleva ses chaussures et se dirigea vers le salon pour poser sa veste sur le porte-manteau en souriant.

"- Bon bah fais comme chez toi hein ! Si tu as un petit creux, tu peux te servir dans les placards, tant que tu abuses pas et que tu en laisse quand même. "

Le chûnin à lunettes n'avait pas souvent des gens chez lui et donc il ne pût s'empêcher de sourire. Pour le coup, il se sentait quand même assez heureux, surtout quand il fît ce dont il rêvait depuis la fin de son service, s’étaler sur son canapé. Bon, même s'il avait respectueusement laisser la moitié de libre pour si Madoka voulait s'installer aussi. De toute façon, il comptait rapidement montrer la chambre de la blanchette à cette dernière et il avait d'ores et déjà prévu de bientôt aller dormir. Hormis surprise majeure ...

_________________
mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kobane Harumi
Kobane Harumi

mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 Empty
Lun 8 Oct 2018 - 17:18

Madoka s’était trop ouverte, trop effeuillée jusqu’à entrevoir un petit peu trop sa petite âme lumineuse et si fragile à la vue de cet homme. Il avait beau être gentil, elle n’était pas comme cela d’habitude, la plupart des gens s’arrêtait simplement à un ou deux aspect, mais ce Shyko avait creusé jusqu’à trouver le fameux filon d’or tant recherché. Cependant, il restait encore à savoir comment exploiter au mieux cette manière brute et trop bien souvent irradiante. Ceux qui restaient trop en contact avec cette jeune fille avaient tendance à le regretter, comme si la jeune fille aux longs cheveux d’argent aimait à souffrir, comme si elle méritait tellement de l’endurer. Car oui, elle se sentait coupable de sa faiblesse de l’époque, et même celle d’aujourd’hui. Elle sentait bien qu’elle ne pouvait pas tout maitriser ce qu’elle désirait. Elle conservait depuis toujours ce sentiment de faiblesse, alors qu’elle sentait bien qu’elle avait évolué, que ses capacités de destructions avaient augmenté, mais ce n’était pas suffisant.



Bien désœuvrée, la blanchette ne possédait pas grand-chose à part elle-même et son matériel, quoi que peut-être même pas au final. N’était-elle pas selon les règles ninjas une simple arme ? Possédait-elle vraiment son propre corps ou alors cela appartenait au kage ou encore au daimyo ? C’était bien une question à se poser, n’était-elle pas qu’un simple numéro parmi une masse, et c’était pour cela que malgré ses frasques, elle restait dans cette terrible machine à broyer ? Le peu de bons souvenirs qu’elle avait vécus dans sa vie était noyé dans une mer boueuse et nauséabonde, qui gâchait fortement le paysage. Tous ses agissements n’étaient qu’un cri d’alarme d’une enfant en danger, mais personne jusqu’alors n’avait été capable d’entendre. Elle n’avait même pas peur de mourir, mais était-ce une réelle bonne nouvelle ? La limite entre la hardiesse et la folie était mince. Allait-elle avoir le courage de tenter cette aventure ? Allait-elle se laisser aller au bonheur que lui proposait Shyko ? Rien n’était moins certains, à ses yeux, ce ne serait qu’une passade, et elle serait bientôt de nouveau abandonné comme à chaque fois. Elle n’avait au final jamais vraiment commencé à vivre.



Datalia Madoka • « Cela tombe assez bien, car je ne fais pas de cuisine, mais j’apporte toujours de bons petits plats. »




Dit alors Madoka avec un léger sourire, laissant clairement entendre que les restaurateurs de la région proche allaient être solliciter pour leurs bons cœurs, car ce n’était pas prévu de réellement payer quoi que ce soit. De l’argent s’accumulait bien pour elle, mais l’adolescente ne l’utilisait pas comme si ce n’était guère réel également pour le coup. Elle n’était pas dans le monde réel, il fallait le rappeler, du moins à ses yeux. Habituée à vivre la nuit et tard, la kunoishi ne semblait pas être fatiguée. Elle savait tenir même plusieurs jours lorsqu’il le fallait, nécessité faisait lois. Dormir sur une oreille, trouver et sécurisé un lieu pour se reposer, ce genre de choses était quelque chose de normal. Une fois que la maison de son bienfaiteur était en vue, elle la regarda sans tellement réagir. Un rien lui suffisait et ce peu importe la situation, elle n’était pas du genre difficile et à dire que la peinture ne lui allait pas. Lorsque Shyko lui souhaita bienvenue très gentillement, elle ne réagit pas vraiment en continuant de regarder la maison simplement.



Madoka suivit alors Shyko dans la maison en laissant ses chaussures à l’entrée. Visiblement et ce déjà depuis toute petite, elle avait assimilé et appliquait encore cette règle si simple de politesse. Elle le faisait déjà lorsqu’elle était toute petite. Elle le suivit jusqu’à dans le salon en regardant comme une étrangère les lieux sans rien dire.



Datalia Madoka • « Ne t’en fais pas, je ne prends pas beaucoup de places. »




Dit alors simplement Madoka en observant autour d'elle son environnement, puis curieuse, elle se mit à visiter la maison de son propre chef en repérant les entrées des différentes pièces l'air de rien. Elle regardait déjà les points faibles, les endroits à protéger et une fois avoir repérée deux pièces plus vides que les autres, elle retourna vers le salon pour retrouver Shyko toujours dans le canapé. C'était à croire que l'adolescente avait toujours de l'énergie, comme inépuisable.



Datalia Madoka • « Je vais prendre la pièce avec seulement deux fenêtres et une porte. Cela ira très bien. »




Madoka commença alors à s'éloigner pour rejoindre la fameuse pièce avant de faire deux pas en arrière juste pour glisser quelques mots.



Datalia Madoka • « Évite de marcher sur les dessins en forme de chat et de pandas, ceux-là explosent. Quant à ceux en forme de licorne et de singe, ils paralysent. »




Dit alors l'adolescente avant de reprendre sa route, comme si cela n'attendait pas de réponse, c'était logique après tout à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 Empty
Lun 8 Oct 2018 - 18:28
Bon ... On pouvait dire que ça ne commençait pas si mal non plus. La demoiselle laissait entendre qu'elle trouverait le moyen d'escroquer les restaurants du coin pour avoir de la nourriture même si Shyko ne faisait pas à manger mais ce n'était pas si grave que ça comparé au reste, ça semble presque gentillet. Puis de toute façon, ce n'était pas dans la nature de Shyko d'être flemmard et il n'y aurait que très peu d'occasion pour Madoka d'avoir a voler de la nourriture.

Puis de toute façon, ça ne servait pas trop à grand-chose de relever ce genre de truc et au final, il était un peu tard pour se prendre la tête, littéralement. Il était désormais plus de minuit donc au pire, le jeune homme aviserait un autre jour si à un moment, elle était prise à voler ou autre.

Ce qui l'étonna plus par contre, ce fût le fait qu'après avoir déclaré qu'elle ne prenait pas beaucoup de place, la demoiselle visita toute seule la maison en contemplant presque de manière stratégique chacune des pièces, pour finalement aller dans une sorte de pièce qui servait de base plus de sorte de petit débarras assez vide et déclarer que cette pièce devenait la sienne. Le jeune homme, qui était toujours dans le canapé, leva la tête, assez étonné car il y avait une vraie petite chambre douillette de libre mais bon, il n'avait pas contester. Elle devait avoir ses raisons d'aimer les pièces éloignées et vide et le Kaguya n'allait pas lui en vouloir pour ça, ça serait stupide.

Surtout que la phrase suivante allait un peu plus l’intriguer. Comment ça des dessins de pandas ? ... Elle venait d'avouer qu'elle comptait piégé la maison ou bien ? ... M'enfin, elle avait prévenue Shyko de faire attention donc il ne pouvait pas faire grand chose d'autre que juste désormais prendre des précautions au cas où, histoire de pas marcher sur les dessins quoi.

Bon, fallait voir le bon côté des choses, au moins, ça le ferait améliorer sa concentration au naturel ... Bon, même lui était pas convaincu pour le coup, mais c'était le mieux à dire pour se consoler un peu d'avoir un champ de mine chez lui.

M'enfin, par gentillesse, le jeune homme allait donc quand même difficilement se lever afin de prendre le matelas, les couvertures, et quelques coussins et les poser devant la porte de la chambre improvisée pour ensuite toquer.

"- je t'ai amené de quoi dormir du coup, tu peux t'installer comme tu veux. "

Après s'être assuré que la petite dame avait bien prit connaissance de tout ça, le jeune homme regarda quand même cette histoire de petits dessins et en effet ... il devrait peut-être faire attention au champ de mines.

M'enfin, quelque part pour se donner bonne conscience, c'est ainsi que pour se donner bonne conscience, le jeune homme passa encore vingts minutes dans la cuisine pour cuisiner des cookies et les mettre dans une assiette sur la table. Au cas où que ce soit une lève-tôt la petite et dans tout les cas, ils finiraient bien par être manger dans tout les cas.

Ceci-fait, il lui restait encore une dernière chose à faire ... travailler un peu sur son projet d'académie ninja. Il s'installa donc à son bureau pour remplir des devis de matériel, un peu somnolant. Ouais, il allait finir par s'endormir sur ses papiers le con. M'enfin, c'était pas grave, c'était pas la première fois qu'il passait la nuit comme ça. A moins que quelque chose ne le réveille ...

_________________
mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Kobane Harumi
Kobane Harumi

mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 Empty
Mar 9 Oct 2018 - 8:53
Par rapport aux dommages qu'elle était capable de faire, ce n'était vraiment pas grand-chose de récupérer à sa façon de la nourriture, cela pouvait être bien pire. Survivaliste jusqu'au bout des ongles, Madoka était comme entraînée à s'adapter en permanence ne rouspétant jamais sur son sort. On pouvait dire que la demoiselle était un peu sans gêne, elle se faisait inviter pour la première fois chez un garçon, et elle faisait sa mauvaise tête à choisir la meilleure stratégie. La chambre était bien trop exposée pour pouvoir la défendre correctement. Cette petite salle était mieux, même si ce n'était pas non plus le coffre d'une banque. Lorsque Shyko approcha de la chambre, il y avait un rouleau de papier ouvert avec plusieurs sceaux de fuinjutsu disposés dessus. Dans la pièce un peu partout, il y avait quelques vêtements pour la nuit et des jouets bien enfantins. Des peluches, des figurines, et plusieurs trucs du genre disposés d'une manière stratégique dans la pièce comme s'ils étaient vivants. Il semblait manquer un sceau sur le parchemin entre deux autres, c'était le plus logique à penser en tout cas.

Datalia Madoka • « Ho ? Heuuu.... D'accord. »


Dit alors un peu perdue l'adolescente alors qu'elle avait la main tendue à l'extérieur de la fenêtre. Elle se pencha légèrement sans vraiment bouger de position afin de voir les affaires qu'avaient amenées Shyko. C'était comme si c'était du luxe à ses yeux un futon, des coussins et des couvertures. Elle n'en demandait pas tant ! La blanchette se reconcentra sur sa tâche afin de bien la finir. Il y avait comme des écritures éclatées un peu partout, qui semblaient comme danser afin de former un sceau de fuinjutsu juste devant la fenêtre à l'extérieur. Dire que cela ressemblait à un panda ou autre chose, ce n'était pas évident, il fallait avoir une sacrée imagination. Elle n'avait pas retiré les pièges de l'appartement qu'elle squattait, cela risquait d'être amusant quand quelqu'un allait tenter de la visiter !

Il était très difficile de dire merci à quelqu'un, ce n'était pas qu'elle était que mal polie ou mal éduquée, elle n'y était pas habituée à force de vivre seule, de ne pouvoir compter que sur elle-même. Elle allait piéger également l'autre fenêtre également, ainsi que l'unique porte qui menait à sa pièce. Elle dormirait également avec des armes juste au cas où. Elle avait appris à avoir le sommeil léger, le moindre bruit signifiait le réveil. Une fois avoir sécurisée sa chambre improvisée et avoir mis le peu d'affaires du propriétaire sur le côté, elle se mit à dormir. Elle ne se préoccupa aucunement de Shyko pour le coup, cela ne la troublait pas de dormir dans un lieu inconnu, c'était toujours mieux que dans une prison.

Le l'an demain matin, Madoka était levée assez tôt et elle découvrit Shyko endormit sur son bureau. Elle ne fit pas de bruit, comme un chat. Ce n'était pas une question de politesse, c'était surtout qu'elle était légère et discrète. Cela pouvait être une question de survie. Cependant, son nez capta une source de sucre dans un environnement proche, sans aucun doute dans les dix mètres tout au plus. Elle suivit la piste comme un parfait ligné jusque dans la cuisine et elle découvrir que quelqu'un avait oublié dans la maison de Shyko des cookies ! Quelle chance ! Ils semblaient frais en plus ! Comment pouvait-on oublier quelque chose d'aussi important ? Il fallait agir le plus vite possible avant que le propriétaire viendrait à les réclamer. Une fois mangé, la partie était gagné, mais il y en avait beaucoup trop pour elle seule vu le temps imparti. Tourte la maisonnée allait devoir s'y mettre ! Elle cala dans la bouche un cookie, il fallait dire qu'ils sentaient bon, et elle se dirigea jusqu'au bureau de Shyko en lui déposant devant deux cookies.

Datalia Madoka • « Mange et ne dit rien à personne ! »


Commenta alors Madoka en parlant doucement comme s'ils pouvaient être écoutes d'une manière ou d'une autre. Il fallait vite faire disparaître les preuves avant qu'un type attaque la maison pour récupérer les cookies ! En tout cas, c'était ce qu'elle aurait fait ! Ce fut alors en petite culotte et avec un Tchir qu'elle répartit direction sa chambre autoproclamée toute contente. Elle ne pouvait guère penser que c’était l’œuvre de Shyko, après tout, quand elle dormait, les autres aussi forcément !

Datalia Madoka • « Hahahaha ! Je suis trop forte … »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 Empty
Mar 9 Oct 2018 - 11:32
Yes ! Finalement le jeune homme avait pu dormir un peu sans être réveillé ! Bon, la nuit ne fût pas des meilleurs car dormir assis sur une chaise de bureau, c'est pas le top mais bon, c'était déjà ça.

Il avait vraiment passé une drôle de soirée et il venait de se faire piégé sa maison alors je pense que le chûnin avait bien mérité un peu de repos. Mais alors qu'il n'avait pas encore fini sa nuit, il fût réveillé par une toute petite voix qui lui demandé de manger et ne rien dire à personne. Qu'est-ce que ? ...

Sortant un peu des nuages, il pût constater que c'était Madoka qui venait de lui amener deux cookies. C'était gentil mais pourquoi il ne devait le dire à personne ? ... Il avait quand même le droit de faire des cookies et les manger chez lui non ? ... M'enfin, pour le coup, il ne pût s'empêcher de rougir en réalisant la tenue de la demoiselle. Elle ne portait rien d'autre qu'une culotte et un T-shirt. Laissant complètement voir ses jambes et les formes de son bassins. Pour un adolescent qui n'avait jamais vu le corps d'une femme, c'est normal qu'il fût plutôt choqué par si peu d'habits sur une dame.

Entre ça et l'histoire bizarre des cookies, vous vous doutez bien qu'il fut pris d'un beug pendant quelques secondes. Il secoua la tête pour se reprendre avant de manger les cookies avec un verre de lait qu'il alla se servir. Ça faisait du bien quand même de prendre son petit-déjeuner.

Ceci-fait, le chef du clan Kaguya décida d'aller prendre une bonne douche alors que Madoka s'était enfermée dans sa chambre. Il avait quand même une petite appréhension d'aller la voir, compte tenu des mines de partout et s'abstenir serait sans doute le mieux pour le moment. Surtout que ça faisait toujours du bien de se laver. Un peu à l'instar de l'un de ses animaux préférés, il adorait l'eau et n'hésitait pas à passer une bonne demi-heure dans sa baignoire juste pour le plaisir.

Une fois ce bon moment passé, il décida finalement de sortir pour retourner travailler. Il se demandait comment se passerait cette journée et le début de cette colocation impromptue avec Madoka. M'enfin, vous le saurez dans un prochain épisode les petits ! J'espère que cette histoire vous a plu, bonne journée à vous !

_________________
mon petit ours brun (pv Shyko) - Page 2 IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

mon petit ours brun (pv Shyko)

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: