Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une nuit aux archives_PV Diao

Sainan Gi. Tenshi
Sainan Gi. Tenshi

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Mar 17 Juil 2018 - 8:31
Tard dans la nuit, je m'étais vêtu moins noblement que d'habitude, afin de me fondre mieux dans les décors d'Iwa. Tout était prêt, le plan était fixé, l'heure établie, et nous avions toutes les informations qu'il nous fallait.

Pas de senseurs et seulement deux gardes à l'étage qui nous intéressait. Diao avait un double des clés et j'avais en plus obtenue la recommandation de Takumi, ajouter le nom de Diao sur un dossier n'aurait rien de suspect vu le lien qui l'unissait à lui maintenant. Une fois vêtu convenablement et équipé je me rendis au domaine de Diao. Avec. Nos petites escapades et le parcours créé par le mokuton, elle pouvait désormais sortir par sa fenêtre sans risque et me rejoindre de l'autre côté du mur de son jardin. Pour la prévenir, l'une des branche de l'arbre que j'avais fait poussé au pieds de sa main frappait doucement à sa fenêtre.

TIC tic tic, c'était le signal pour qu'elle se lève et me rejoigne de l'autre côté. Confiant je la recevais toujours du sourire qu'elle connaissait si bien, mais au creux de mes yeux régnait plus de sévérité qu'à l'accoutumée. Nous étions en mission et un certain sérieux s'y ressenti. Je lui faisais relativement confiance, cela n'allait pas m'empêcher, élégamment et mélodieusement, de la mettre en garde quand elle serait à porté d'une voix à peine plus élevée qu'un murmure.
-Si tu es prête nous pouvons y aller. Ça me fait plaisir d'entreprendre ça avec toi mais attention. C'est une opération discrète, on n'y va pas pour faire tout sauter.

Petite mise en garde anodine qui coulait de sens mais allait mieux en le disant. Le visage solaire et tout guilleret je l'invitais d'un pas décidé, ample et gracieux de m'accompagner.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine
Hyûga C. Diao
Hyûga C. Diao

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Mar 17 Juil 2018 - 11:11
Ne pas faire tout sauter... Imbécile, comme si je faisais ca tout le temps (non, non), maintenant que je l'avais rejoins, il ne restait plus qu'a passer a l'action, pour le cas ou nous étions sépares, je lui avais préparé un jeu de clés a lui aussi. Dans l'idéal, il faudrait rester grouper, mais bon, les imprévus comme des gars qui se baladaient soule le soir pour débarquer sans prévenir-amertume, c'était si vite arrivé. Prions pour cette fois avoir la paix, après tout, je ne ferais rien péter.

_"Toujours ce préjugé de la Chokoku sanguine a ce que je vois..."


Il était mérite et je l'étais a ne pas en douter, mais ce soir j'allais me contenir pour mon propre intérêt et sans se perdre cette fois compare a la dernière fois, comme quoi je progressais, vous pouvions nous rendre a la destination tout en mettant au point les dernières formalités en chemin ou bien être d'accord sur le déroulé du plan. Si un de nous deux devait se faire prendre, se serait moi pour des raisons évidentes. Aucun de nous ne s'était jamais vu ce soir la après ca. Simple en somme. Proche du bâtiment je prenais mon henge, celui d'un des gardes chargé de la surveillance des lieux pour le cas ou on croiserait un collègue, tout en me guidant de la sensorialite pour indiquer a mon partenaire comment éviter ceux sur place. Deux précautions valaient mieux qu'une.

_"C'est presque comme voler une sucette a un enfant, affligeant ou alors le pire nous attend bientôt. A moins que jamais personne n'ait pensé que quelqu'un aurait ce genre de culot ? "

Susurrais je a mon camarade d'infiltration tout en souriant malicieusement avec un fascié qui n'était pas le mien. Possible que personne n' y avait jamais arrêté son attention sur cette idiotie saugrenue, après tout, se faire prendre c'était ruine ses chances non ? Mais pour ceux qui n'avaient pas le temps d'attendre comme nous deux, est-ce que cela change réellement quelque chose ? Les portes des archives, aucune presence dans mes radars, je déverrouillais...

_"A vous l'honneur ! "

Fallait bien le rendre utile un peu. Gonfler vu qu'il avait fait au final, la pire partie du boulot en allant chercher le document manquant. Si on avait su plutôt, j'aurais été faire les yeux doux,mais moins j'aurais a demander, mieux ca serait, après tout, notre plan de base était quand même plus captivant...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done https://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470
Sainan Gi. Tenshi
Sainan Gi. Tenshi

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Mar 17 Juil 2018 - 23:15
Bon pour le début rien de bien compliqué... Nous nous y attendions tous les deux je notais la présence d'esprit de Diao qui avait pensé me faire un double des clés. La porte, la première donc, se passait sans encombre.
Pas de senseur, et les capacités sensorielles de Diao nous confirmaient la présence de seulement deux gardes pour toutes les archives d'Iwa. Elle avait raison pour le coup, c'était presque trop facile et cela sentait presque le traquenard tant nous n'avions aucune difficulté. Était-ce uniquement parce que Iwa manquait d'effectifs ou que les archives n'étaient absolument pas prioritaires ? Nous ne pouvions honnêtement juré de rien là-dessus. Il fallait seulement en profiter jusque-là.

Je passais le premier dans le couloir. "À vous l'honneur", elle voulait surtout que je sois le premier à prendre la baffe s'il y avait un piège oui... Comme si je ne l'avais pas vu venir. J'étais relativement sérieux, nous jouions à défaut de nos vies, notre carrière, mais comme d'habitude en situation de stress, je n'en montrais rien et faisais preuve d'une confiance et d'une détermination à toute épreuve. Et si cela ne suffisait pas pour mettre à l'aise un partenaire, j'avais aussi l'air, comme bien souvent de m'amuser comme un enfant. Je lui tirais donc la langue et lui faisais un clin d’œil quand je passais la porte.
-La voix est libre, susurrais-je.

Un pas, deux pas, trois pas, et... Un kunai qui traversait le couloir, je me baissais de justesse pour l'éviter et il me prit quelques cheveux au passage... Je venais juste de me les faire refaire putain ! Bref... Comme quoi, garde ou pas garde, la police d'Iwa n'avait pas oublié lorsque la nuit tombait d'activer quelque piège, sans doute "juste au cas où". Je lâchais un petit soupire, me retrouvant un genou à terre pour avoir esquivé le kunai. Je me retournais ensuite et fit un grand sourire amusé à Diao, j'avais l'air de dire "hé hé, double esquives !".
Cela n'empêchait pas toutefois, non, même cela prouvait complètement que nous devions rester très prudent. J'ignorais même comment j'avais pu activer ce piège, car je ne sentis aucun fil ni aucun mécanisme sur lequel j'aurai marché. Détecteur de mouvement ? En tout cas c'était étrange et je me saisissais du kunai planté dans le mur pour le ranger dans un sacoche. Pourquoi ? Pas de trace... Bon y'avait un trou dans le mur, mais c'était quand même vachement moins voyant.
-Fais vraiment attention. Murmurais-je à Diao sans me retourner cette fois. Ils sont pas aussi peu malin et préparé qu'on le croyait.

Là, j’emboîtais le pas, pour que nous nous retrouvions à un embrochement et...
-Merde... C'est pas où déjà ? Je m'occupe du dossier et toi du garde c'est ça ?

_________________
Une nuit aux archives_PV Diao 48620_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine
Hyûga C. Diao
Hyûga C. Diao

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Mer 18 Juil 2018 - 20:55
Oups, c'était passé pas loin et je ne devrais pas avoir envie de rire comme ça, il aurait pu être tué après tout. Pourtant, je n'étais pas inquiète. Et alors qu’il avançait, pour ma part, j’allais bouffer le trou en imitant le mur avec facilité grâce à mon art, ni vu, ni connu… Mon tour de lui tirer la langue.

_”Tu me dis ça alors que c'est toi qui déclenches un piège ? Incroyable.”

Mais je prenais quand même bonne note du conseil, restant préventive en avançant jusqu'à l’embouchure où il me laissait sans voix. J’osais espérer qu’il était en train de se ficher de moi, aussi je secouais la tête en malaxant mon argile pour passer à la suite de l'opération. Un insecte prenait vie sur le sol, puis deux, trois, ainsi de suite jusqu'à une véritable invasion.

_”Détends-toi, ils ne sont pas explosifs.”

Lui annonçais je en prévoyance tout en me mettant à marcher sur le mur, puis m’accroupir dans l’ombre du plafond à l’aide de mon chakra concentré sur mes pieds.

_”Tiens-toi prêt à entrer quand il se sera occupé avec les rats ça sera a toi de faire le travail, je vais l’attirer et l’occuper dans un coin de la pièce, il ne faut pas absolument pas qu’il la quitte pour qu’il n’y ait aucune suspicion possible. .”

Là-dessus la bête s’invitait dans la salle des archives, ressemblant a s’y méprendre a un vrai cafard, grâce à la senso, je pouvais sentir les mouvements du garde et dès qu’il faisait son premier bond de répugnant en venant l'écraser, je faisais entrer tous les autres par vague en passant par le dessous de porte, l’attirant vers l'arrière d’une bibliothèque en faisant fuir mes cafards par la. De la, il n’avait plus de vision.

_”Maintenant !”

Était donc suggéré à Tenten, il n’avait qu'à déverrouiller la porte sans faire trop de bruit, placer les dossiers au bon endroit et ressortir sans se faire prendre… Autant dire que tout allait se jouer là quelque part, mais toujours, j'étais confiante, même si le garde finissait par sortir il ne me verrait pas, personne ne regarde au-dessus de sa tête en marchant. Quant à Tenshi, j'étais confiante de ses capacités à se cacher… Une fois tout ce cirque fini, je n’aurais qu'à faire disparaitre mes bêtes dans une aération, vu que même écraser, ils reprenaient toujours forme par mon biais. J’avais bien compris qu’on ne devait laisser aucune trace. Allez verdict ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done https://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470
Sainan Gi. Tenshi
Sainan Gi. Tenshi

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Jeu 19 Juil 2018 - 8:54
Le plan continuait, et Diao comme prévu servait de leurre pour que je puisse m'occuper du dossier. Nous passions au moment le plus délicat de l'entreprise, mais Diao avait la technique si on pouvait dire. Puisqu'il fallait que j'agisse et trafique le dossier d'admission en présence même du garde, attirer son attention ailleurs était la meilleure solution. Si seulement nous avions pu simplement l'assommer cela aurait été plus facile, mais la discrétion était la qualité primordial de l'opération. Il ne fallait éveiller aucun soupçon, sinon notre dossier ne passerait jamais et nous aurions de sérieux problèmes.

Je faisais un signe de tête à Diao pour lui signifier que j'étais prêt. Franchement est ce qu'il y avait le choix de toute façon. Je me doutais par avance que ces créations n'étaient pas explosive, sinon c'est qu'elle n'avait pas compris le sens du mot discrétion et cela m'aurait bien étonné d'elle.
Ce soir-là honnêtement j'avais confiance en elle, et cela devait se ressentir tellement je semblais à l'aise.

Entendant les bruits du garde qui commençait déjà à se démener avec les bestioles, je fis un clin d'œil à ma partenaire et entrouvrais la porte. Le garde était alors dans un coin au fond de la pièce en train d'essayer de chopper les bestioles d'argile avec ballet tout en pestant contre elles. J'imaginais déjà Diao s'amuser comme une petite folle à le faire tourner en bourrique le pauvre. Je ne perdis pas de temps et à pas feutré de loup, presque accroupi, je m'avancais entre les colonnes de papier pour aller vers celle qui indiquait la présence du fameux dossier d'admission.

La salle n'était pas franchement bien tenu. Il y avait un certain classement, mais dans l'ensemble ça restait bordélique.
Les râles du gardes m'indiquaient que tout se passait à peu près bien. Ainsi, toujours accroupi, je prenais le temps de feuilleter le dossier jusqu'à trouver la fameuse page qui m'intéressait.
Il ne me restait plus qu'à y inscrire nos noms.... Seulement, pendant que j'écrivais, une araignée s'est posé sur moi et eut la mauvaise idée de se loger en dessous de mon nez pour me faire lâcher un éternuement...
Oups hein
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine
Hyûga C. Diao
Hyûga C. Diao

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Jeu 19 Juil 2018 - 19:25
Même moi j’avais entendu l'éternuement, alors imaginez le garde...grognon, je sautais sur le sol et entrais dans la pièce, n’oublions pas que j’avais pris l’henge d’un des gardes en arrivant.

_”Je suis envahi de bestioles, toi aussi ?!!” Avais je marmonnais en toussant comme si le garde avait pris mal,m’obligeant à éternuer pour prendre le premier son sous mon compte.
_”C’est un cauchemar, utilise ton suiton pour nettoyer ca.”

Problématique, j'étais Katon moi.

_”Allons, allons, on va pas prendre le risque d'abîmer des documents pour des insectes. Réglons ça autrement. Il doit surement avoir de quoi dans le local, j’y vais ou bien toi et on nettoie tout ca.”

Il acquiescait sans trop chercher quelle chance, mais vue l’heure, pas étonnant qu’il ne débatte pas, d’autant plus ce n'était que des insectes et c’est normal que son agitation avait attiré son collègue dans cette salle non ? Ne ratent pas l’occasion de se sortir de cette pièce infernale, il prenait le choix de faire un tour jusqu’au local en me laissant la garde. Ca compromettait un peu le plan, mais techniquement, ayant toujours eu un garde dans la salle, il ne devrait pas avoir de suspicions. Une fois seuls, je me tournais vers mon partenaire amère… Grâce à lui, le type de qui j’avais volé l’apparence allait être convalescent ou en vacance dans le meilleur des cas assez longtemps pour qu’on oublie le déroulement de cette soirée ou même de lui en parler…

-”Ah bien joué. Poursuivons…”

Me plaignais je alors en espérant qu’il finisse et ressort avant le retour du gardien des lieux, entre temps, j’avais fait disparaitre mes créations bien évidemment, probablement que je ferais un peu de cinéma pour chasser leurs fantômes afin de donner le change. Je n'allais pas me gêner de la lui rappeler celle la pour longtemps...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done https://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470
Sainan Gi. Tenshi
Sainan Gi. Tenshi

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Jeu 19 Juil 2018 - 23:55
OUUUUUUUUUUUUUUUUUF ! Non mais l'impondérable bête vous savez. Une foutue araignée qui venait se loger sous mon nez, genre vous-même, lecteur, vous l'auriez pas prévu ! On ne pouvait décemment pas me tenir responsable pour cela. Même on devrait me plaindre ! Nous frôlions le drame et je me préparais d'avance à devoir répondre à la question "y'a quelqu'un ?", "Non non y'a personne", mais heureusement Diao nous sauvait la mise.

Je restais planqué derrière les piles de documents quand Diao pénétrait dans la pièce sous la forme de l'autre garde grâce au Henge. Après une courte conversation que j'observais dans un profond silence, elle parvenait à le faire sortir pour prendre sa place. Voilà un bien joli coup il fallait dire ! Voilà qui prouvait que son esprit ne manquait ni d'adresse ni de finesse. Quand le garde sortait et qu'elle restait pour le remplacer, je glissais la tête sur le côté d'une pile, grand sourire aux lèvres et l'air enfantin. "Salut", j'avais l'air de dire comme si de rien n'était. En vrai, je m'éclatais, alors même que cette mission était d'une importance capitale pour nous. Mais enfin que voulez-vous, il fallait tout de même de la joie et de la bonne humeur.
-Ah bien joué. Poursuivons…

Je sentais comme une pointe d'ironie et d'agacement. Je crois qu'elle avait eu un coup de chaud avec ma petite erreur qui faillit bien nous être fatal. Ce n'est pas comme si j'avais fait exprès hein, mais bon, je lui tirais la langue pour seule réponse avant de me retourner sur ce foutu dossier. Y inscrivant nos noms, en modifiant mon écriture, il n'y avait plus qu'à le remettre dans sa pile de documents et voilà qui était réglé. Me redressant, toujours tout sourire et le regard aussi amusé que celui d'un enfant, je lui murmurais.
-Je voulais juste voir si tu étais sur le coup... Je toussais exagérément. Bon bah le dossier est bon. Du coup on s'en va ? Ou on en profite pour faire le tour du propriétaire ?

Ironique à souhait, j'admets qu'en réalité je lui cherchais seulement des poux. Histoire de tester son taux de stress en situation réelle. J'avais l'habitude de mission bien plus périlleuses que celle-ci, alors pour moi, peut-être avec inconscience, c'était presque comme une promenade, un entrainement. Chose qu'il fallait admettre, l'économie de chakra qu'elle me permettait. Ainsi, pour conclure, avec un petit clin d’œil je lui ajoutais.
-On fait vraiment une bonne équipe, j'aime autant d'avoir derrière si un jour je dois partir sur un front.

_________________
Une nuit aux archives_PV Diao 48620_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3517-sainan-gi-tenshi-termine
Hyûga C. Diao
Hyûga C. Diao

Une nuit aux archives_PV Diao Empty
Ven 20 Juil 2018 - 18:26
Si j'étais sur le coup… Je lui mettais une pichenette sur la joue, histoire de lui rappeler que l’on n'était pas en train de jouer mine de rien, si l’on se faisait prendre… Pauvre de nous. Mais je ne pouvais nier que sa manie de tout prendre avec légèreté allait parfaitement de pair avec mon propre amour du risque inconsidéré. L’audace, il n’y avait que ça de vrai. Mais tout de même, à force de trop jouer avec le feu…

_”Concentre-toi un peu. On rira comme des idiots de notre mauvais tour une fois sorti d’ici.”

Clin d’oeil rendu. S’amuser c'était bien, mais il fallait bien un de nous pour garder le sérieux quand même, sinon on n’était pas sorti de l’auberge.

_”Pars le premier, je dois continuer de jouer mon rôle, mais tu dis vrai, que je sois la t'éviteras de te faire tuer, heureusement que je veille sérieusement, pas mal pour une princesse hein ?"

Ah s’il voulait me lancer des compliments comme ça, je n’allais pas cracher dessus, bien au contraire, c'était même plutôt mon genre d’en rajouter plusieurs couches, il le savait en plus. Le laissant donc filer en avant, espérant qu’il ne provoque pas d’autre catastrophe, je filais quand même via ma senso, ne savait-on jamais, il ne me restait plus qu’à attendre le retour du gardien. Une fois ce dernier présent, restait en plus la sale besogne à faire, armée de ma serpillère et lui de son fumigène, j’avais passé une bonne heure à nettoyer la pièce pour la débarrasser d’insectes imaginaires… Enfin bon, ça faisait partie du jeu après tout, je jouais donc le jeu jusqu’au bout sans râler. C'était ainsi que laissant l’homme abuse finir ses heures de garde, que je partais avec le matériel de ménage à ranger avant de rejoindre mon acolyte à la sortie. Sur papier tout était simple et on semblait ne pas s’en sortir si mal… Je préférais cependant ne présumer de rien avant d'être dehors et loin de la…

Les incidents étaient si vite arrivés dans ce monde !

Cela serait bien dommage après autant d’efforts, mais dans tous les plans, il y avait toujours une part d'imprévisible à ne pas sous-estimer, déjà qu’on avait été à deux doigts de la catastrophe. Enfin, j’étais peut-être un peu trop pessimiste sur le coup…

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3417-chokoku-diao-done https://www.ascentofshinobi.com/t3851-le-dossier-explosif#29470

Une nuit aux archives_PV Diao

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: