Soutenez le forum !
1234
Partagez

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki]

Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Dim 29 Juil 2018 - 22:44
Un autre jour d'été un peu plus nuageux cette fois ci mais la chaleur restait et pesait sur la fête qui ne se laissait pas aller. En effet la fête battait son plein et les animateurs des différents stands redoublaient d'efforts pour maintenir la foule en haleine.
J’étais de garde aujourd’hui, mais rien de passionnant ne se passait. Quelques personnes qui me demandait le chemin, une petite fille qui avais perdue sa maman de vue que j'eus plaisir a raccompagner a la dame folle d’inquiétude près des stands de boissons. La petite fille en larme il me fallait deja la calmer et lui essuyer ses grosses larmes de crocodiles tout en la faisant rire et retrouver sa mère grâce a mon byakugan fut un jeu d'enfant.

-Merci monsieur! dit la petite fille en me faisant au revoir de la main en s’éloignant une fois sa maman retrouvée.

Je lui répondis en lui faisant au revoir de la main a mon tour. La journée n'avais rien de passionnante mais aujourd’hui j'avais pu aider les gens chose que je voulais faire depuis que j'étais devenu Shinobi. Je me sentais enfin utile et les autres me reconnaissaient enfin comme un vrai Shinobi et non pas comme le faire valoir de mon clan.Enfin il en restait qui de dévisageaient étrangement mais passons.L'iwashukusai se devait d’être apprécié à sa juste valeur et je profitais de mon statut de garde pour flâner devant les boutique maintenant mon byakugan pour avoir une bonne visibilité de tout débordement.Quand mon regard se posa sur une échoppe que je n'avais pas vu jusqu’à présent. Une échoppe médicinale a en croire l'enseigne mais tout ce que je pouvais voir c'était une jeune fille et un grand type de deux mètres.Me regardant un peu je constatait que mes blessures précédentes laissaient des marques et je me demandais si les picotements ou les douleurs qui revenaient de temps en temps.Je m'approchais donc de la boutique un peu curieux:

-Bonjour, vous auriez quelque chose pour les hématomes ?


Je ne doutais pas que Lee-sensei avais fait du bon boulot mais pourtant des douleurs revenaient sans que je puisse les expliquer.Puisqu'ils étaient guérisseurs peut être avaient t'ils des sortes de plantes ou d'infusions pour guérir ça ? Peut être un remède pour guérir les courbatures que je subissais depuis mes affrontements récents avec les genin de mon village.Certes les iwajins étaient peu nombreux mais la nouvelle génération ,dont je faisais partie,étaient redoutables.Mais je ne devais aps me laisser aller ! Il fallait que je les surpasse tous ! Mais pour l'instant ma pommade. s'il vous plait.



Dernière édition par Hyûga Hayate le Lun 30 Juil 2018 - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fujiwara Tsubaki
Fujiwara Tsubaki

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Lun 30 Juil 2018 - 22:28
Point de vue : Tsubaki

Festival d’Iwa, premier jour.
Mon père et moi étions arrivés la veille en ville. Ce matin avait été très fructueux, nous avions vendu beaucoup de nos onguents aujourd’hui. Malgré le caractère bourru de mon père les clients continuaient d’affluer. Même si notre échoppe était entourée d’autres stands médicinaux, le nôtre semblait avoir plus de succès que ceux de nos voisins. La grosse dame qui avait installé son échoppe à côté de la nôtre nous lançait des regards assassins.
Nous étions en fin de matinée vers onze heures et quelques du matin, mon père n’allait pas tarder à sortir les bentos qu’il avait préparé la veille au soir. Je rangeais les caisses sous le comptoir pour les protéger des mains indélicates.

« Bonjour, vous auriez quelque chose pour les hématomes ? »

Fit une toute petite voix derrière moi. Je me retournais alors. Devant moi se trouvait un jeune garçon qui m’arrivait à la poitrine. Il avait des cheveux bruns et lisses qui tombaient sur son front. Il portait une tenue de garde.

Ils embauchent des gamins maintenant pour « protéger » les civils ?

En y regardant de plus près l’enfant avait une particularité physique étonnante : ses yeux n’avaient pas de pupilles et l’iris était de couleur lavande. Plus étrange encore, des veines étaient visibles sur le contour de ses yeux.

Qu’est-ce que c’est ?

Je me souvenais de quelque chose de ce genre, une sorte de kekkei genkai d’Iwa mais qu’est-ce que c’était…

Le byakugan !

C’est un dojutsu dont j’ai vaguement entendu parler à Iwa. Il paraitrait que c’est un kekkei genkai très puissant dans les environs.

J’aimerais bien en avoir un… Ce petit a vraiment besoin d’en avoir deux ?

Sans plus le faire attendre, j’allais prendre un petit sachet de papier et y glissait un mélange de cinq herbes différentes. Je pris ensuite un petit pot de verre et y versa un onguent crémeux de couleur légèrement rosée.
Je les posais sur le comptoir et dit d’une voix tendre :

« Avec les feuilles vous ferez une décoction qui aidera votre flux sanguin à s’écouler plus aisément. Quand à cette pommade vous l’appliquerez directement sur vos blessures. »

Je regardais alors le jeune homme qui ne rétractait pas son terrible dojutsu.

« Vous avez de bien joli yeux jeune homme ~ » Fit-je d’un ton intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Sam 4 Aoû 2018 - 20:20
« Avec les feuilles vous ferez une décoction qui aidera votre flux sanguin à s’écouler plus aisément. Quand à cette pommade vous l’appliquerez directement sur vos blessures. »

C’était la jeune fille qui était venue me servir, elle avais l'air d'en connaitre un rayon sur les plantes. J'écoutais la leçon alors qu'elle manipulais la substance et les plantes pour me servir un pot dans lequel un onguent crémeux rosé reposait.Puis elle me posa les feuilles et le pot sur le comptoir.

-Merci, vous vous y connaissez vraiment bien en herbes médicinales...J’espère que mes blessures finiront par disparaitre grace a ça.


Puis prenant le tout je demandais combien je devais et sortais l'argent que j'avais sur moi. J’espère que ca suffira.La jeune fille peu apres me lança une remarque :

-Vous avez de bien joli yeux jeune homme ~

Je la regardais incrédule avant de rire en la regardant.

-Ne vous y méprenez pas mais je ne m'attendais pas du tout a une remarque ce style. C'est bien la première fois qu'on me dis que j'ai de beaux yeux. Entre les jaloux qui me disent que j'ai des yeux de poissons morts et ceux qui me disent que j'ai l'air d'un monstre excusez moi mais j'en doute.Et puis soyez sérieuse vingt secondes avec le byakugan activé j'ai des veines apparentes. Non, je ne crois pas que j'ai un beau regard mais j’apprécie le fait que vous essayiez d’être gentille avec moi. Vraiment.

J'avais juste oublié que certaines étaient plus jaloux que d'autres.A tel point qu’ils ont presque réussi a me les arracher, a arracher mes autres organes et a les vendre sur le marché noir.Si Takumi-sempai n’étais pas arrivé a temps je n'ose imaginer ce qu'il se serait passé.La seule pensée de ce moment me provoqua un haut le cœur si violent que je pliais en deux sur le moment.Je me relevais tant bien que mal en faisant:

-Ne vous inquiétez pas ...Ça va aller.


Il fallais juste que je me calme. Que je respire. Je pris les affaires que j'avais et alla m'asseoir sur une marche juste a coté du stand.J'avais besoin d'une pause je penses. Mes pupilles revenaient a la normale quand je relâchais ma concentration.J'avais eu encore une crise, surement a cause du monde. Je n’étais pas habitué a voir une foule aussi dense et il fallait que je reussise a ne pas penser a ce triste moment. Et tout allais aller pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Fujiwara Tsubaki
Fujiwara Tsubaki

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Mer 8 Aoû 2018 - 19:09
Je fus plutôt étonnée de sa réponse. Normalement les gens aiment les compliments. Du moins c’est ce que ma mère m’avait toujours dit.

« Ne vous y méprenez pas mais je ne m'attendais pas du tout a une remarque de ce style. C'est bien la première fois qu'on me dit que j'ai de beaux yeux. Entre les jaloux qui me disent que j'ai des yeux de poissons morts et ceux qui me disent que j'ai l'air d'un monstre excusez moi mais j'en doute. Et puis soyez sérieuse vingt secondes avec le byakugan activé j'ai des veines apparentes. Non, je ne crois pas que j'ai un beau regard mais j’apprécie le fait que vous essayiez d’être gentille avec moi. Vraiment. »

Ce garçon était bien bizarre dis donc. Presque instantanément il fût pris d’une sorte de convulsion et tomba à la renverse. Je me penchais au dessus du comptoir pour voir ce qu’il advenait du petit Hyûga. Ce dernier était plié en deux devant mon comptoir, tremblotant comme en hiver.

Mais dégage bordel ! Fais pas ça devant mon échoppe ou tout l’monde va penser que j’t’ais empoisonné !!

« Ca va monsieur ? » dis-je feignant l’innocence. Je jetais un regard en quoi à gauche pour voir deux vieilles chouettes montrer le petit garde d’un air horrifié.

Mais casse-toi !

Il me répondit un simple : « Ne vous inquiétez pas ...Ça va aller. »
Plutôt dur à croire… Mais il s’en alla s’en demander son reste.

Hum… Celui-là à l’air en mauvaise santé, je ne veux pas de byakugan de mauvaise qualité ! Ces Hyûga sont tellement nombreux que je devrais bien en trouver un en bon état.
Mais ce petit pourrait peut-être me servir. Ce serrait bien plus simple si je pouvais me servir directement à la source…


Je pris un petit sachet et y enfourna quelques feuilles et deux trois bonbons. Je criais un bref « Je reviens tout de suite ! » à mon père et m’en alla.

Il ne fut pas bien compliqué de retrouver le petit Hyûga qui n’était pas allé bien loin. Il était roulé en boule comme un petit hérisson perdu sur une marche d’escalier. Une femme en kimono blanc lui demanda en passant s’il avait perdu sa maman mais il ne sembla même as remarqué sa présence.
Elle finit par partir et je m’assis près de lui. Il ne semblait pas m’avoir remarqué non plus. Me penchant vers son côté je soulevais délicatement les mèches noires qui lui barraient le visage. Il était tout rouge et respirait difficilement.
Je lui tendis le sachet d’herbes que j’avais pris en partant et le posa sur ses genoux.

« Ces plantes sont plutôt efficaces contre les crises d’asthmes. » fit-je avec un grand sourire, sans enlever ma main de son front.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Lun 13 Aoû 2018 - 20:48
-Ca va monsieur ?

C'était une crise plutôt violente cette fois, généralement les crises que je faisais n’étaient que pacagèrent et me donnaient des nausées mais la je tremblais.

-Oui j'ai... J'ai des petites crises dans ce cas. Ça m’arrive souvent je suis habitué...dis je en essayant de sourire, ça va passer.

Oui, fort heureusement après cette sort de réaction de rejet mon corps retrouvait sa vivacité peu de temps après la crise. C’était juste un moment a passer. Un très mauvais moment mais ça passerais, ça passe toujours.J'essayais de me relever tant bien que mal avant de voir la jeune médecin revenir pour m’ausculter. Ce n’étais rien pourquoi s’entêter ?

« Ces plantes sont plutôt efficaces contre les crises d’asthmes. »

Je regardais avec étonnement le petit paquet qu'elle posa sur mes genoux.

-Merci je sais pas quoi dire.

Était elle vraiment bien intentionnée ou l'inverse ...? Sous le choc je n'avais pas vu mais deja sa main était sur mon front. Ne sachant pas trop quoi faire je ne bougeais pas complétement tétanisé par son geste. Fallait t'il que je repousse sa main ? Elle avais l'air gentille et serviable pourtant. Mais une chose que m'avait appris mes aventures jusque ici c'était de ne pas tout croire mais de vouloir faire confiance. Alors je me détendis en la laissant faire.

-Onegaishimas.

Elle avais l'air de bien s'y connaitre en troubles de cette sorte. Mon souffle commença a se calmer et je commençais rapidement a avoir moins chaud. Signe qui annonçait la fin de la crise.

-Je vous remercie...Ça va mieux.Mon nom est Hayate Hyûga.


Je lui tendais la main pour me présenter et la gratifiais d'un sourire reconnaissant. Le plus beau que je n'avais jamais donné a quelqu'un. Elle le méritait:

-Vous êtes vraiment quelqu’un de doué pour aider les gens !

Revenir en haut Aller en bas
Fujiwara Tsubaki
Fujiwara Tsubaki

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Sam 18 Aoû 2018 - 1:56
Le jeune garde ne semblait pas pouvoir trouver ses mots. Il était même plutôt surpris de ma présence. Ce qui est un peu comique pour un Hyûga soit dit en passant !
Mais contre mes prévisions il ne repoussa pas la main que j’avais mise sur son front. Je l’enlevais de moi-même, la posant sur mes genoux. Le jeune garçon murmura un « Merci » dans une langue étrangère sans oser me regarder directement.
Après quelques longues secondes il se tourna enfin vers moi :
« Je vous remercie...Ça va mieux. Mon nom est Hayate Hyûga »

Je lui offris le plus beau sourire que je pus faire en penchant la tête sur la côté.
Il n’a pas de sceau maudit sur le front.
C’était forcément un membre de la branche principale.
Très intéressant…

« C’est normal ! Heureuse de vous connaître. Je m’appelle Tsubaki Fujiwara. »

A ce moment il me présenta sans doute son plus joli sourire. Qu’il était mignon !

Qu’est-ce que c’est guimauve mon Dieu…

« Vous êtes vraiment quelqu’un de douée pour aider les gens ! » me dit-il alors.
Il est rigolo en plus ! J’espère qu’il a un grand frère~ !

« Mais non voyons. » dis-je simplement.
« C’est un métier c’est tout. »

Je saisis la main du jeune homme et me levais d’un bond.

« C’est vraiment un évènement merveilleux. » dis-je en tournant rêveusement la tête vers la foule.
« Dites, maintenant que vous m’avez emmenée jusqu’ici ne voudriez vous pas me faire visiter le festival ? Etant commerçante je n’ai pas encore eut la joie d’y faire un tour. »

J’accompagnais mes paroles d’une voix douce et d’un sourire que j’espérais efficace.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086
Hyûga Hayate
Hyûga Hayate

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Sam 1 Sep 2018 - 0:09
« C’est normal ! Heureuse de vous connaître. Je m’appelle Tsubaki Fujiwara. »

-Moi de même tu viens de me sauver la mise ce soir. Tu na pas volé ton métier de guérisseuse! dis je en souriant finalement après avoir repris un peu mes esprits. La soirée était magnifique j’espérais juste ne pas la gâcher avec mes nausées.Je voulais juste penser a autre chose.Juste penser a plus tard, a demain.

« Mais non voyons. C’est un métier c’est tout. »


-Vous ne croyez pas que cela soit votre vocation?J’espère que vous en trouverez une qui vous plait alors. Mais attendez ce bandeau...Vous etes kunoichi?

Mais la voila perdue dans ses pensées et a regarder avec envie une foule qui ne cessait pas d'affluer, les lumières et les bougies de la fête. les rires, les joies, les pleurs. En regardant plus près je ne pouvais qu'envier tout ces gens formant des familles parfaites,des enfants qui avaient leurs deux parents pour les porter jusqu'aux manèges prévus par la fête. Des groupes d'amis qui lors d'un soirs mettent leurs rivalités de coté pour juste sourire et profiter de la fête, des demandes en mariages...Takumi-sempai avais demandé en mariage diao-chan comme cela ? Une vague de tristesse s'abattait sur moi d'un coup, j'avais digéré cette histoire avec diao certes mais je me sentais encore plus seul qu'avant. Pas vraiment d'amis enfin il y avais Tenzin mais il était deja plus grand que moi. Et ce n’était pas mon entourage qui allais m'apporter ce manque que je ressentais, ce manque de tout ces petits moment de complicités perdus a chaque seconde. Alors je n'en voulais absolument pas a Tsubaki-sempai pour envier ce genre de moments qu'on pouvait louper juste en oubliant d’être jeune. En oubliant de profiter de la vie tout simplement.

-C’est vraiment un évènement merveilleux.

-C'est pour ca que j'ai participé a l'organiser et a vrai dire je ne suis pas mécontent du résultat annonçais je fièrement a la jeune fille.


-Dites, maintenant que vous m’avez emmenée jusqu’ici ne voudriez vous pas me faire visiter le festival ? Étant commerçante je n’ai pas encore eut la joie d’y faire un tour.

Je me levais et après avoir épousseté mes vêtements je lui tendait la main:

-Si mademoiselle veux bien se donner la peine ... fis je avec un petit clin d’œil complice

Qu'allais donc bien nous apporter cette soirée ? Nous allions le découvrir dans tout les cas.Bon alors nous puvions aller au stand de jeu, ou bien aller sur les hauteur profiter de la vue, ou bien simplement se balader dans la ville.

-Avez vous une préférence gente dame ?
fis je imitant un noble tres mal en bouché pour la faire rie
Revenir en haut Aller en bas
Fujiwara Tsubaki
Fujiwara Tsubaki

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki] Empty
Lun 3 Sep 2018 - 21:19
Le petit Hyûga plongea son regard blanc vers un accessoire que je portais à la ceinture. Il s’agissait du bandeau d’Iwa que j’avais reçu lors de ma promotion de genin. Je regardais également l’accessoire. Je l’avais gardé sur moi pour rassurer le client. Notre boutique à mon père et moi n’a as de pied-à-terre à Iwa. Alors montrer que j’appartenais à leur force militaire était un signe de confiance pour les éventuels clients. Etant genin aussi, cela avait étonné le jeune homme, ne m’ayant jamais vu auparavant.

Je m’étais alors levée pour regarder la foule défiler derrière moi. Je n’aimais pas savoir qu’il y avait du monde derrière moi. Ca me stresse !
Je fis un commentaire sans même m’en rendre compte. C’est le Hyûga qui me tira de ma rêverie. Il se levait et se mit à côté de moi. J’avais beau ne pas briller par ma taille, le sommet de sa tête m’arrivait à la poitrine.

« C'est pour ca que j'ai participé a l'organiser et a vrai dire je ne suis pas mécontent du résultat. »
Je le regardais sans rien dire dans un premier temps.

« Dites, maintenant que vous m’avez emmenée jusqu’ici ne voudriez vous pas me faire visiter le festival ? Étant commerçante je n’ai pas encore eut la joie d’y faire un tour. » lui dis-je, l’air malicieux.
D’habitude je détestais les enfants mais celui-là était… différent.

Il accepta ma proposition en faisant de grands yeux. Il dépoussiéra ses vêtements pour se donner de la contenance. Il me tendit le creux de sa main droite comme le ferait un gentleman.
Surprise par son acte j’hésitais à lui tendre la mienne.
On n’apprivoise pas un nécromancien comme ça !

Je me laissais faire au final… Après tout personne ne me connait et il fallait dire que je voulais vraiment faire un tour ! Et puis faire les boutiques avec un enfant est plus plaisant que le faire avec un cannibale ou un irounin déchaîné. Je dis ça comme ça bien sûr…

Il me demanda poliment ce que je voulais voir en imitant grassement l’accent noble du coin.

« Je me demande quels jeux il y a à cette fête… » Dis-je rêveusement.
Je me retournais sur lui, le regardant dans les yeux.
« Il n’y a pas un feu d’artifice bientôt ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3722-fujiwara-tsubaki-screugneugneu?nid=1#29086

IWASHUKUSAI Un poing c'est tout[Pv. Tsubaki]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: