Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Conciliation ᵜᴥ Sun-hi

Nagamasa Mikazuki
Nagamasa Mikazuki

Conciliation  ᵜᴥ Sun-hi Empty
Mar 14 Aoû 2018 - 19:56
Conciliation
"Mikazuki-san, votre repas sera bientôt servi."

Je relève la tête à cette annonce, surprise que déjà, l'heure de table se manifeste. J'ai du mal à concevoir qu'il puisse déjà être presque midi alors que j'ai l'impression de n'avoir commencer l'entraînement que depuis peu de temps. Mais peut-être est-ce l'agacement que d'avoir le sentiment de ne pas progresser qui me bouge à croire cela. Ne voir aucun progrès aussi minime soit-il peut donner l'impression de ne pas avancer et peut peut-être donner l'impression d'un temps immobile ? Je l'ignore, néanmoins, avec ce rappel fait par l'un des employés de maison, je suis forcée de constater que le temps continue d'avancer inexorablement et que moi, au lieu de progresser j'ai le sentiment de régresser...

"Bien. J'arrive." Soufflais-je en déposant mon bokken pour reprendre mon souffle, car c'est maintenant que je stoppe toute mouvement, que je réalise, les perles de sueurs sillonant mon dos et mon visage. Si on peut me reconnaitre une chose, c'est ma capacité à me concentrer, même si au final, cela ne m'aide aucunement à progresser davantage... Que diable pourrais-je faire pour réussir à gagner encore en puissance ?

Je soupire ennuyée par cela alors que je quitte la salle d'entraînement en m'épongeant le front avec la serviette que l'employé m'a apporté, celui-ci prenant soin de moi en voyant que j'ai tendance à ne penser qu'à l'entrainement au risque de négliger mes repas et l'après entraînement... Voilà pourquoi il se permet de me faire de tel rappel et je ne puis lui en vouloir car après tout, manger est quelque chose d'important et si je tombe à bout de force à cause de la faim, je ne suis pas sûre que mon aîné approuverait et me laisserait encore poursuivre sur cette voie.

Il faut que j'apprennes à me ménager un peu... Mais il faut surtout que je rattrape mon retard...

Cessant de frotter mon visage, quand je vous apperçoit au bout du couloir, je reste immobile un instant, vous observant, ignorant si vous allez venir me parler ou bien simplement continuer votre chemin..."Yoshitsune-san n'est pas là pour le moment." Ne puis-je m'empêcher de vous précisez, afin de vous éviter de le chercher si vous êtes présente en ces lieux pour venir le quérir.



Dernière édition par Nagamasa Mikazuki le Jeu 16 Aoû 2018 - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 https://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards https://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852
Lee Sun-Hi
Lee Sun-Hi

Conciliation  ᵜᴥ Sun-hi Empty
Jeu 16 Aoû 2018 - 1:36
L'oeuvre inachevée est posée sur tes épaules tandis que leurs doigts effilent, tissent sans accro. Des gestes agiles, précis, parfaitement acquis - don que l'on pourrait qualifier de divin mais qui en réalité n'est que le modeste fruit du temps.
Pendant un instant les métiers s'arrêtent. Les ouvrières de leur oeil experts inspectent le travail déjà fait, un élément dérange la doyenne ; un défaut, léger, mais qu'il faut absolument rectifier ; et les voilà en train de défaire leur dur labeur, elles le savent : il faut recommencer.

Toile de Pénélope prenant vie dans ce silence solennel ; atmosphère hiératique, cérémonieuse ; tu es toi-même murée dans un mutisme religieux, consciente que toute s'affaire pour te satisfaire - sans que l'on ne t'accorde le droit de t'y opposer, car elles y tiennent. Elles accepteront uniquement le meilleur parce que tu es leur précieuse enfant. Théâtre dont tu es l'actrice principale - l'acteur lui n'est pas là - ton honneur ainsi que celui de votre clan est jeu ; une bien lourde mascarade dont tu te serais passée, ne supportant de les voir ainsi trimer, pour toi... Or, d'un autre côté tous ces efforts, toute cette dévotion ne peuvent que te toucher... Alors, toujours muette, tu promets de leur faire honneur.
Te parant puis te déparant de ses étoffes ; elles s'adonnent à ce jeu depuis des heures durant, mais vint maintenant le moment de te libérer. L'heure de midi approche, il te faut déjà te rendre à la demeure de ton fiancé pour t'assurer de la suite - et toi qui espérais pouvoir te restaurer avant d'y passer, tu crains que cela ne soit plus possible... Soit, tu demanderas un petit encas sur place afin de ne pas plus déranger - à moins que l'on ne t'offre le couvert, ce qui sera probablement le cas.

D'ailleurs, à peine arrivé les voilà déjà en train d'exécuter le protocole ; chose à laquelle tu n'arrives pas encore à te faire... Par politesse ils te préviennent : Yoshitsune n'est pas là. Bien que cela te peine, cela ne t'étonne guère... Un soupire, tant pis, tu le retrouveras bientôt.
Là où tu te rends, tu n'as pas besoin de guide, c'est même l'un des premiers chemin que tu retenus ; et alors que tu traverses le couloir, tu aperçois sa cadette : Nagamasa Mikazuki. Celle-ci a également la politesse de te prévenir, mais tu le sais déjà et lui souris - "Ce n'est pas pour lui que je viens aujourd'hui !" - lui dis-tu sur un ton presque chantant, presque trop joyeux pour être vrai. Pas que tu n'étais pas ravi de la voir, mais c'est qu'il te manquait... Et tu t'apprêtes à reprendre ton chemin lorsque tu te rappelles soudain - "Oh Mikazuki-san ! Avant que je n'oublie, j'aurais besoin de vos... tes... mensures pour la tenue !..." - bafouillas-tu, ne sachant pas si tu avais le droit de la tutoyer bien qu'elle soit plus jeune que toi... - "Mais ce n'est pas urgent ! Je n'en ai pas besoin dans l'immédiat !..." - ajoutas-tu en la voyant en sueur, sortant sans doute d'un entrainement...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1582-lee-sun-hi-prune-bonte-et-bonheur
Nagamasa Mikazuki
Nagamasa Mikazuki

Conciliation  ᵜᴥ Sun-hi Empty
Jeu 16 Aoû 2018 - 16:31
Conciliation
Votre présence en c'est lieu devient dans un sens habituelle, mais les propos que vous tenez là ne le sont guère. J'incline la tête sur le côté, surprise par vos mots. Si vous ne venez pas pour mon aîné, j'avoue être assez curieuse de savoir pourquoi vous venez en ces lieux. Pour le mariage ? J'avoue ne pas savoir grand chose des préparatifs que vous faites l'un comme l'autre, ni même comment cela avance. Néanmoins, je ne me permets pas de vous questionner, cela ne serait peut-être pas fort approprié de ma part. Si vous êtes désireuse de m'en parler, vous le ferez de vous-même. Peut-être que vous n'êtes pas désireuse de me mettre dans la confidence de peur que je pourrais dévoilé quelque chose à votre fiancé par mégarde alors que vous comptiez en faire une surprise. Après tout, nous les femmes, nous sommes assez étrange et pouvons faire beaucoup de choses quand on aime quelqu'un et qu'on est désireuse de voir un sourire se peaufiner sur les lèvres de celui-ci.

Et étrangement, vous semblez désireuse de me rendre réellement perplexe en cet instant. Vous observant toujours alors que vous vous adressez à moi, avec différence pour proximité, j'avoue que pour le coup, je ne sais pas ce qui est le mieux. N'étant pas habitué à être réellement tutoyé, j'ai un peu du mal avec ça mais en même temps, étant donné que vous allez rejoindre la famille, il serait temps de casser le protocole et instaurer une certaine proximité entre nous... Et ce même si on a que trop peu parler, mais je me doute bien que cela fera plaisir à mon aîné... Néanmoins, pour ma part, étant quand même plus jeune et moins gradé de vous, j'estime ne pas pouvoir me permettre cette familiarité... Bien que ça soit surtout une façon de cacher le fait que je suis bien incapable de faire cela, le vouvoiement étant bien plus habituel dans mon langage que l'es le tutoiement.

"Je suis disponible après avoir manger et être passé à la salle d'eau, si cela peut vous arranger." Un solution pour ne pas vous faire attendre et ne pas trop changer mon planning, reste juste à savoir si vous serez toujours dans la bâtisse à ce moment-là. "D'ailleurs, si vous ne venez pas pour mon frère, que faites vous ici, si ce n'est pas trop indiscret de ma part ? Vous êtes vous d'ailleurs sustenté avec de venir ?" Une succession de question, tel que pourrait le faire une journaliste, mais je n'ai point pu m'empêcher de chercher à attisé ma curiosité et surtout me soucier un peu de votre santé en vue de l'heure à laquelle vous vous manifesté ici. Il est midi, à moins que le serviteur se soit moqué de moi et me fasse dés lors passé pour une folle à manger ainsi à toute heure... Mais si tel est le cas, mon gourous sera sévère pour le malandrin ayant osé se soucier de moi de façon non organisée et moqueuse.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2808-nagamasa-mikazuki#20668 https://www.ascentofshinobi.com/t2833-equipe-7-les-charognards https://www.ascentofshinobi.com/t2947-mikazuki-la-voie-du-bushido#21852

Conciliation ᵜᴥ Sun-hi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: