Soutenez le forum !
1234
Partagez

L'heure du changement

Borukan Muramasa
Borukan Muramasa

L'heure du changement Empty
Jeu 16 Aoû 2018 - 15:08




Le jour s’élevait au dessus des monts et des vallées du Pays de la Terre, une fois encore. Éternelle, qu'importe le souffle du zéphyr, les fournaises du brasier incandescent et les torrents célestes, la Roche ne vacille jamais. Il y aura des changements - perceptibles au niveau des piliers -, mais sa quintessence demeurera inchangée. Continuellement, vers les firmaments insondables allant bien au-delà des horizons inatteignables. Sang, égoïsme, félonie et pléthores ne pourront trouver que la juste rétribution du karma venant les plonger dans les abysses de leur propre folie. Les crimes nourriront par leurs châtiments rédempteurs l’avènement implacable de la prospérité pour les habitants de ces terres. Landes en proies aux griffes abjectes qui cherchent désespérément à se planter dans la tendre chair, afin de violer l’âme, mais se brisant sur la carapace qui nimbe le cœur d'une impénétrable protection. Un rempart qui palpite au moindre signe de malveillance, puis s'abat sur la menace, afin d'annihiler la moindre trace de son existence.

Point de lieu plus congruent en ce jour, que l'Académie Hashira. Berceau des arts obscurs et sanctuaire initiatique de ces derniers, la signification du nom rappelant l'éclat qui met en exergue l’importance qui lui est confié. Pilier. Pierre angulaire sur laquelle repose bien plus qu’il n’est escompté. Piédestal donnant vie aux futures générations, tout en se nourrissant des anciennes, afin de servir et protéger le Pays et ses habitants. Le Tsuchikage avait médité et décidé des règles de son règne. Contre toutes attentes, la tâche d'annoncer le décret reposait entre les mains, mais surtout la verve, du médecin. Quand bien même, le jour était venu d'annoncer publiquement -plus ou moins - les choix de l'Ombre. Tous les Shinobi, allant du Genin le moins expérimenté jusqu'au Jonin le plus baroudeur, avaient été conviés à venir prendre place dans l'auditorium de l'Académie. C'était peut-être la première fois que l'immense annexe - comparable à un amphithéâtre - servait réellement à accueillir ce genre d’événement digne d’une cérémonie militaire. Les élèves encore en formation avaient été gratifiés d'une journée de liberté en cette rare occasion.

Les invités s'amassaient dans l'antre à ciel ouvert, prenant place en suivant les directives qui s'avéraient assez simples. Les premiers rangs pour les plus gradés, puis les derniers pour la bleusaille. La sécurité se trouvait renforcée pour l'occasion, les Shinobi chargés de la sécurité de l'établissement étant toujours en fonction et sur le qui-vive en cas de nécessité. Un peu comme d'habitude en somme, si ce n'est avec davantage de zèle et de déploiement.

Tout avait été préparé en conséquence et il ne s'agissait que d'une formalité à accomplir. Il n'y avait pas la totalité des forces Iwajins, bien entendu, car tous ne pouvaient laisser leur poste vacant sans mettre en danger la sérénité de l'Ordre ou la pérennité des Défenses du Village Caché, mais une foule considérable était présente. Il s'agissait davantage d'un événement pour la forme, que pour le fond.

Muramasa s'avançait de manière solennelle sur la scène qui faisait face au demi-cercle peuplé de moult foule en train de la fixer dans un silence glacial. Le parangon commençait alors le discours dont il avait la charge, suite aux ordres du Tsuchikage.

« Chers Iwajin, certains d'entre vous ont étudié ici même les arts Shinobi, ou bien à l'orée d'autres chemins initiatiques. Cependant, nous sommes tous réunis au creux de la même Roche, dans le même but. La protéger et lui assurer les meilleurs lendemains possibles. L'Ombre de la Roche représente le fer de lance défendant l'avenir contre les griffes funestes cherchant à l'assombrir. Nous sommes réunis afin que je vous annonce officiellement le décret en ce qui concerne les règles que tous vaillant défenseur de la Roche devra dorénavant suivre. »


Une voix claire et cristalline, résonnant dans l'antre qui propage la voix jusqu'aux racines les plus profondes de l'auditoire. Aucun traits ne brise le marbre au demeurant sérieux, qui se targue d'un sibyllin regard mordoré, doublé d'un ton assuré. Qu'importent ses opinions sur le sujet, il ne fait que transmettre, sans dévier de l'essence même de la volonté retranscrite par l'encre de jais sur le papier.

« Je cite :

Règle numéro un ; Un Shinobi du village de la Roche, ne doit jamais trahir son village, sous peine de mort ou de prison.
Règle numéro deux ; Un Shinobi doit obéir aux règles.
Règle numéro trois ; Un Shinobi doit obéissance à son Kage.
Règle numéro quatre ; Un Shinobi devra toujours passer la vie de ses coéquipiers avant la mission.
Règle numéro cinq ; Un Shinobi ne devra jamais montrer ses souvenirs à l’ennemi, sous aucun prétexte.
Règle numéro six ; Un Shinobi doit effectuer la mission qui lui a été confié sans poser de question.
Règle numéro sept ; Un Shinobi doit suivre les instructions de son commandant à n’importe quel prix.
Règle numéro huit ; Un Shinobi doit se préparer à affronter la mort."
Règle numéro neuf ; Un Shinobi ayant un objectif ou le moindre agissement allant à l’encontre de la progression du village, pourra être sévèrement réprimandé.
Règle numéro dix ; Un Shinobi doit respecter la hiérarchie. À savoir dans l'ordre suivant, le Daimyo, le Tsuchikage, la Princesse, les Shinobi haut-gradés. À compter de ce jour, les révérences et les politesses seront désormais de mise. Tout manquement sera sévèrement puni.
Règle numéro onze ; Un Shinobi devra désormais avertir (à l’exception des membres du conseil), recevoir la permission signée du Tsuchikage ou son assistant avant de pouvoir sortir du village. Il va de même que tout haut-gradé ne pourra pas sortir sans en avertir ses supérieurs.
Règle numéro douze ; Un Shinobi quittant son village sans raison ou autorisation est banni et devient déserteur.
Règle numéro treize ; Un Shinobi ne doit en aucun cas divulguer des informations secrète au village a une personne étrangère au village.
Règle numéro quatorze ; Un Shinobi ne peut se prétendre au-dessus des lois.
Règle numéro quinze ; Un Shinobi ne peut se prétendre à ce titre qu’a partir du rang de Genin.
Règle numéro seize ; Un Shinobi qui possède des dons héréditaires doit le signaler lorsqu’ils se manifestent.
Règle numéro dix-sept ; Un Shinobi doit travailler dans l’ombre.
Règle numéro dix-huit ; Un Shinobi doit toujours porter le bandeau frontal de son village.
Règle numéro dix-neuf ; Un Shinobi doit faire abstraction de sa personne et ne pas vivre pour lui-même, il ne vit qu’en tant qu’instrument pour son village.
Règle numéro vingt ; Un Shinobi ne doit pas pratiquer de techniques interdites par son village.
Règle numéro vingt-et-un ; Un Shinobi ne doit pas agir pour lui-même.
Règle numéro vingt-deux ; Un Shinobi ne doit avoir une confiance aveugle qu’envers son Kage et son équipe.
Règle numéro vingt-trois ; Peu importe la situation, un Shinobi ne doit jamais laisser transparaître ses émotions lors d’une mission, l’accomplissement de celle-ci passe avant tout, le ninja n’a pas le droit de verser des larmes. Exception : quatrième règle.
Règle numéro vingt-quatre ; Un Shinobi ne doit partir en mission que lorsque tous les avantages possibles sont de son côté.
Règle numéro vingt-cinq ; Un Shinobi doit laisser travailler les ANBU qu’ils soient de son village ou pas, sans aucune intervention quelle que soit la situation. La seule exception étant un fait constituant une attaque à l’encontre du village (Entrave à mission, Assassinat d’un villageois/Shinobi, etc…).
Règle numéro vingt-six ; Un Shinobi de rang supérieur, a pour obligation de prendre en charge une équipe. La seule exception étant qu'il soit lui-même déjà membre d’une équipe.
Règle numéro vingt-sept ; Un Shinobi ne doit ni tuer, ni blesser, ni attaquer une personne.
Il n’y est habilité que dans trois cas :
En cas d’ordre.
Dans le cadre de défendre sa vie.
Dans le cadre de défendre la vie d’un autre.

Règle spéciale, numéro zéro ; Quiconque portant le statut de shinobi de la roche ayant un problème avec les décisions prises par le Tsuchikage peut demander à contester son autorité sur la place publique devant tout le monde. Reste-t-il qu’un affrontement est vite arrivé. »

Terminant de réciter machinalement le nouveau règlement, sans vraiment avoir eu besoin outre-mesure de se référer à la feuille manuscrite qu'il tenait dans ses mains, le directeur de l'académie marqua une courte pause. Un flot d'informations assez conséquent venait d'être débité d'une traite, bien que de manière concise et claire comme le cristal. Cela importait peu qu'ils aient retenu chaque point, car de toute manière ils auraient tôt ou tard l’occasion de disposer du fameux Code du Shinobi revu et corrigé.

« Ainsi s’achève le règlement voulu par le Tsuchikage, prenant effet immédiatement. Vous pourrez le retrouver intégralement manuscrit sur feuille. Cependant, j'ai également deux autres nouvelles à annoncer.

Premièrement, sur décision du Sandaime, Nagamasa Hyûga Takumi est nommé second-en-commandement. Naari Etsuko est nommée Fukutaichō du Poste numéro six du Yamagenzo. Yaoguaï Senku et moi-même, Borukan Muramasa sommes nommés Conseillers du Tsuchikage.

Deuxièmement, et donc pour terminer, le Sandaime cherche un porte-parole pour la Roche. Une personne pour représenter notre Village Caché et ses intérêts au nom de l'Ombre. Une personne qui aurait tenu le discours que je vous ais aujourd'hui transmis, si elle s'était déjà révélée et en charge de cette position. Si vous désirez candidater pour ce poste, qui est un honneur, pour ne pas dire un privilège, vous savez ce qu'il convient de faire. Contacter le Sandaime ou un de ses assistants. »


Ayant achevé le long discours, Muramasa fit ses adieux à l'auditoire en le saluant d’un geste simple, avant de quitter la scène. Laissant alors ses compatriotes méditer sur les paroles qu'il venait de leur offrir au nom de l'Ombre actuelle, le Parangon avait fait son travail. La prochaine fois, ce ne serait plus lui qui parlerait pour le Tsuchikage, mais le porte-parole qui enfilerait ce lourd manteau très prochainement.




Annonce Officielle:
 

_________________

Even a storm that could ruin an umbrella
is not enough to halt a man’s journey.
Tread through wind and rain, and you’re bound to encounter a muddy stream.
And if it must be crossed, it is best to do so unclad.



Irou Gang Theme :
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1918-muramasa-this-silence-is-mine https://www.ascentofshinobi.com/t8392-iwa-equipe-0 https://www.ascentofshinobi.com/t9077-borukan-muramasa

L'heure du changement

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: