Soutenez le forum !
1234
Partagez

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Dim 2 Sep 2018 - 15:27
Toph avait un invité aujourd'hui. Le nouveau membre de leur équipe. Après Tsubaki, et avec le départ de Kentaro, c'était Musashi qui venait les rejoindre. Enfin, ce n'était pas encore officiel officiel, mais déjà officieux. Suffisamment pour que Toph l'invita dans son domaine Hyûga. Elle l'attendit devant le domaine et l’accueilli en se courbant à son arrivé.

Bienvenu Musashi-san dans l'équipe Hachiman. Je suis Toph. Je te prie de bien me suivre.

Elle se dirigea vers le jardin, passa à côté de beaux arbres et de magnifiques fleurs, avant d'arriver à un endroit moins bien entrenu et tapa du pied sur une dalle qui s'ouvrit sur un escalier en colimaçon. Les marches s'enfonçaient sous terre. Toph s'arrêta au premier niveau. Tout était en pierre - sculpté par ses soins. Le couloir et la pièce d'entrainement dans laquelle ils se trouvaient était illuminé par des puits de lumière creusé à même le plafond. Le mobilier - en pierre aussi - était sobre et limité.

Avec un kage bunshin, cela irait nettement plus vite ces travaux.

Une fois de plus elle pivota vers son hôte samourai et s'inclina pour montrer son respect.

Nous serons un peu plus à l'aise ici pour parler, moins d'oreilles autours de nous. C'est mon dojo à moi, où je compte enseigner. Je disais donc, bienvenu dans notre équipe Musashi. Je n'ai point reçu de détail sur toi, à part une description sommaire.

Un samourai avec un seul bras, à la sale gueule, mais compétent. Il correspond au profil. Mais cela aurait été impoli et impertinent de la part de Toph de demander qui était son nouveau compagnon d'équipe sans se présenter elle-même d'abord. Ce fut donc ce qu'elle fit.

Pour ma part, je suis une membre du clan Hyûga. Je me suis inscrite au tournoi de Kaze. Cependant, je suis avant tout la fondatrice de l'école Jishin. Je compte enseigner à tous, même si mon style sera plus approprié aux utilisateurs du Juken et du doton. Et toi, qui es-tu ?

C'était la première fois que Toph osait parler concrètement de son école de Juken. L'école du séisme. Elle avait déjà à son actif quelques techniques uniques à elle, et avait déjà appris d'autres techniques notamment à son cousin Kami.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Lun 3 Sep 2018 - 1:51

Musashi avait reçu une invitation au domaine Hyūga, de la part d'une dénommée "Hyūga Toph". Tout cela avait peut-être un rapport avec son affectation - officieuse - à l'équipe numéro quatre. Désireux de vouloir faire connaissance avec les autres membres de son équipe, c'est tout naturellement que le samouraï parti en savoir plus. Il fut accueilli par une enfant, haute comme trois pommes qui se prénommer "Toph". Nul doute possible, c'était elle. Bien qu'assez jeune - et petite - il ne faudra sans doute pas la sous-estimer. Il ne répondit pas à son accueil ou du moins pas avec des mots, mais plutôt avec un sourire et un simple signe de tête. Ils ne tardèrent pas longtemps avant de tout deux s'enfoncer dans une "habitation" souterraine, dans le jardin de son clan. L'intérieur était très surprenant, de toute évidence, c'était elle qui avait fait ça. Nul doute qu'il ne faudra pas la sous-estimer, il avait hâte de se confronter à elle. 

[Musashi] Je te remercie.

Simple, efficace, l'homme avare de paroles préférait garder le silence plutôt que de parler, c'était l'une des maximes qui lui ressemblait le plus "La parole est d'argent, le silence d'or" ou encore "l'ultime stade de la parole est le silence". Ses yeux se déplacèrent un peu partout dans la pièce, mais assez discrètement, il ne voulait pas que son hôte prenne cela comme un manque de respect de sa part. Le samouraï était aussi un artiste, à sa façon, poème, sculpture, philosophie, peinture, il avait le main mise sur de nombreuse chose. De ce fait il savait quand il se trouvait face à un bijoux et il était évident que cette cave était une œuvre d'art grandeur nature. Toph se présenta à lui d'une manière assez simple et efficace, il aimait ça. Bien que familier aux capacités des Hyūgas grâce à Masamune, il ne pensait pas que cumuler juken et affinité était possible. Ce fut une découverte assez surprenante, mais comme à son habitude, il cacha cette surprise sous un regard neutre et un sourire chaleureux. 

[Musashi] Fort intéressant. Quant à moi, je suis un membre du clan Nagamasa. Je ne suis arrivé que très récemment à Iwa et j'ai combattu plus d'une décennie au Colisée de Kaze. Nous sommes que tous les deux ? Je pensais rencontrer l'équipe entière.

Assez humble, il ne voulait pas étaler ses possibles et potentiel fait d'armes et se limita au strict minimum. Peut-être que cela lui suffira ?  

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Lun 3 Sep 2018 - 13:06
Le Samourai était un homme de peu de mots. Prudent, sans doute. Toph évaluait son hôte. Après tout, il était amené à travailler avec elle. Il expliqua en quelques mots qui il était.

Ton clan est célèbre dans le village.

Le Tsuchikage, bien entendu, mais pas que. Takumi avait été récemment adopté par ce clan de samourai. Comment allaient-ils régler les héritages, avec ces adoptions dans tous les sens ? Toph ignorait mais était intéressée dans le sujet car cela allait certainement faire jurisprudence au niveau législatif. D'autant plus que, pour ne rien arranger, Diao était l'héritière des Chokoku et Takumi était à la fois Hyûga et ...

Bref. Toph arrêta sa distraction et retomba sur une autre information qui lui paraissait utile - elle qui comptait participer au tournoi de Kaze. Le Collisé.

Dix ans au collisé ? Cela me parait particulièrement long. Volonté personnelle ou pour le business ? Cela fait quoi de s'y battre ?

Elle avait ses insécurités vis-à-vis de ce tournoi. Il y avait un risque non nul de tomber carrément sur un chunin ou un jonin et de se faire rapatrier dans un brancard en deux-trois mouvements. En même temps... C'était une occasion de montrer à ses parents sa vraie valeur. Oh et de prendre son pied à faire de la bonne baston. Cela intéressait toujours Toph, foutre des baffes et des poings, de se mesure à d'autres et d'apprendre.

Quant au restant de l'équipe...

Oh, non. Pas d'autres invités. Senku-sensei est en vadrouille, et Tsubaki n'est pas à l'aise autours du domaine Hyûga. C'est quasiment une base avancée du Yamagenzo dans le coin, ca lui file des boutons d'allergie. Et puis, comme je t'ai amené à mon dojo, c'est pas vraiment pour sortir la porcelaine et jouer à la dinette, tu vois.

Autrement dit, un peu de sparring était au grand mininum nécessaire. Toph ne reculait jamais devant l'occasion d'en apprendre sur l'art du combat, et si elle était tout à fait prête à échanger ses connaissances... Et bien, disons qu'elle voulait voir de ses propres Byakugan les compétences de son nouveau collègue. Après tout, elle avait plutôt une faible vision des utilisateurs d'armes. Elle pouvait se tromper, mais utiliser un outil lui semblait... faible ? Elle espérait se tromper, car la team Hachiman était destinée aux missions les plus dangereuses et les plus destructrices.

Après tout, quelle équipe de rêve pouvait se targer d'avoir à la fois les portes célestes, le byakugan, et l'armée des morts ? Et tout ça avec une triple dose de doton "on the rock", parce qu'on est Iwajin, ou on ne l'est pas.

_________________
Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Ven 7 Sep 2018 - 0:55

Musashi écoutait avec attention ce petit bout de "femme" ou plutôt jeune fille, enfin cela n'avait pas d'importance. Il ne lui répondit que par un simple et courtois sourire concernant la place qu'occupait son clan au sein du village. Lui-même n'étant pas vraiment au courant des raisons de cette célébrité il ne dira rien, continuant à écouter la jeune fille, il répliqua avec calme et sagacité à son interrogation. 

[Musashi] Volonté personnelle ? Je dirais plutôt esclavage et survie. Mais il est vrai que ce fut intéressant.

Ses mots comme à son habitude étaient à la fois courts mais intenses. De toute évidence, ses mots étaient emplis d'un certain vécu non-négligeable. Il continua à écouter la gamine, silencieux. Il en apprit d'ailleurs plus dur ces futurs "partenaires". Il ne révéla pas son affiliation au Yamagenzo, prétextant qu'hormis vouloir se vanter, il n'y avait aucune raison de le faire. La tournure des mots de la jeune était limpide, elle n'était pas là pour parler, mais plutôt pour le tester, un rite d'initiation ? Tout cela lui plaisait, cette enfant si petite était un peu une version féminine de lui-même, bien qu'elle parlait beaucoup trop. 

[Musashi] Je vois. Ne perdons pas de temps alors, je pense avoir compris. Ne te retiens juste pas.

Alliant l'action aux mots, il décida de se positionner au sein de la salle dite d'entraînement. De toute évidence, elle maniait le doton à la perfection et il se trouvait dans une salle remplit de terre. Il était clairement désavantagé, mais l'idée lui plut, affichant un sourire chaleureux ainsi que cet habituel regard "neutre" il fixait la pupille pale. La main droite sur son tsuka, il relâcha une partie de son chakra dénotant une soif de sang sans limite tandis que cette expression si calme et douce l'enrobait. De son côté, il était prêt.


_________________
Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Img_0911
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Sam 8 Sep 2018 - 11:09
Le samourai était un homme de peu de paroles. Ce qu'il économisait de cette manière, il le dépensait en acte. Toph avait gaffé sur le tournoi et se tût sur le sujet. L'esclavage était une notion qu'elle connaissait que trop bien -la branche secondaire avait été des esclaves glorifiés jusque peu. Mais la notion d'être un esclave de combat était différente. Autre. Elle... devrait réfléchir là-dessus.

Son adversaire semblait avoir compris là où elle voulait en venir. Un petit sparring ne ferait de mal à personne, et elle devait quand même défendre l'honneur de l'école Jishin. Le samourai-jack lança une technique futon qui augmenta la pression autours de Toph. Définitivement la même sensation, un peu moins forte, que contre le Tsuchikage. Quand elle avait essayé de le baffer, il y avait de ça deux mois. Sourire aux lèvres en y repensant.

J'ai déjà rencontré ce futon auparavant. Bien, ça changera des membres, on est un peu sur-spécialisé dans une affinité. Le DOTON.

Alors qu'elle dit ce dernier mot, elle frappa du pied le sol. Un rocher s'en extirpa jusqu'à atteindre la hauteur de Toph et sembla s'arrêter - alors que Toph le frappa du poing. Une frappe sûre, confiante. Dans l'harmonie entre son membre et la pierre, cette dernière fut propulsée une nouvelle fois, en direction du samourai. Une attaque doton basique, vraiment.

De toute manière, Toph n'utilisait presque que des attaques basiques.

Elle enchaina des mudras et, cette fois-ci, se constitua un faible bouclier doton sur son avant-bras. Contre un utilisateur du sabre, cela serait certainement utile. Elle ne bougea pas outre-mesure, mais pris sa position de ninja boxeuse. Garde haute, légère sur ses pieds, et ondulant sa tête de gauche à droite pour éviter un coup à la mâchoire. Elle s'attendait à ce que le samourai vienne au contact. Après tout ils étaient connus pour le combat au corps à corps.

Un peu comme les Hyûga, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Dim 9 Sep 2018 - 0:43


Un samouraï chez soi, c'est top(h) !

Hyūga Toph


Le samouraï l'avait prévenue. Il ne fera pas dans la dentelle, bien qu'elle soit une enfant cela restait ni plus ni moins qu'une iwajin entrainer à l'art du combat. Elle était aussi une Hyūga, une information umportante à prendre en compte. Surtout qu'elle n'avait pas activée son byakugan.. Une manière de le sous-estimé ou une tactique plus profonde que cela ? Le jeune homme n'en avait aucune idée, il ira à fond de toute évidence pour lui "prouver" sa valeur, comme elle le voulait.

Le combat venait de débuté, il n'avait pas encore dégainer que son buste vint se faire heurté avec violence par un rocher d'une taille conséquente. Le choc était rude mais il avait connu pire. Un leger filet de sang coulait le long de sa bouche pour venir s'echappé sur son menton. Là où l'impact avait prit forme, il n'y avait plus de vêtement ou d'autre tissus, on pouvait voir la peau rougeoyante mais tendu de ses abdominaux. Il avait réussit - par instinct - à gainer ses fibres musculaire quelques secondes avant le choc. S'il ne serait pas un samouraï, il aurait lacher un léger cri de surprise et de douleur mais.. Son honneur ne lui permettait pas ce genre de moment de faiblesse. Un sourire calme et "ensanglanté" se dessina peu à peu sur ses lèvres.

D'un rapide et vif mouvement du poignet, Masamune fut dégainer de son fourreau liberant de surcroît une intense et extrêmement tranchante lame de vent d'une taille importante quand on la comparait au lieu où ils se trouvaient. Mais ce ne fut pas tout. Dans un second temps il charga sa cible, le corps baisser vers l'avant lui permettant de meilleurs appuis, pluis puissant en somme, proche d'elle désormais il abattit sa lame d'un mouvement ascendant à son égard. Son envie était à peine masquée. Dans ce genre de situation c'était tué ou être tuer, ce coup était partie pour litteralement scinder en deux sa victime, si elle l'avait defier de la sorte il était évident de se douter qu'elle puisse avoir d'autre atout dans sa manche. Du moins .. Il le fallait.




_________________
Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Img_0911
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Dim 9 Sep 2018 - 13:52
Musashi s'était pris de face son rocher. Il ne semblait pas trop amoché, et c'était chanceux, cette technique avait déjà brisé beaucoup de côtes. Ou alors ce samourai était tout simplement très solide, c'était possible aussi. Certaines personnes entrainaient leur corps au-delà des limites de l'imaginaire.

Une bonne caractéristique à avoir dans son équipe.

Le samourai dégaina son arme et répliqua par une lame de vent qui fila droit vers la kunoichi. Elle esquissa un sourire. Enfin, il était sur l'offensive.

Bien !

Elle composa des mudras, et une armure d'écailles de pierre recouvrit son corps entier. De quoi se protéger et donner un peu plus de punch à ses assauts au corps-à-corps. Avec cette dernière, et avec son bouclier doton existant, elle encaissa la lame de vent. L'armure ne fut pas complètement détruite, contrairement au bouclier. Mais des écailles étaient fissurées sur une coupe transversale et Toph savait que ses avant-bras étaient présentement égratinés.

Qu'importe, elle ne se laisserait pas abattre pour si peu.

Par contre, sa charge elle techniquement plus évoluée et tactiquement bien placée. Pas le temps de faire un mudra. Ce genre d'assaut rapide ne laissait aucun choix à Toph. Une seule technique. Elle expulsa du chakra de tous les pores de sa peau et commença à tourner sur elle-même. Sa défense fut juste à temps pour repousser la lame du samourai. Il s'en était fallu d'un cheveux. Une technique un peu plus rapide, un iai...

Elle arrêta de pivoter et fonça au corps-à-corps avec la brute. Elle fit mine de lui porter un coup de poing avant de frapper de sa jambe couverte de pierre la jambe du samourai. Mais pas n'importe quelle frappe. Une "paume" du Hakke. Une vague de chakra qui irait porter l'impact de sa jambe sur plusieurs mètres. Une technique de prédilection de la jeune Hyûga.

Et déjà, l'armure Doton se régénérait écaille par écaille.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Dim 9 Sep 2018 - 20:35


C'est top(h) ! Un samourai chez soi

Hyūga Toph


Son assaut fut repoussé avec brio. Aucun doute possible, l'enfant était atrocement douée, que dire quand elle grandira ? Musashi a devant lui le futur d'une génération de shinobi avec un avenir extrêmement prometteur.. Si elle survit au different conflit qui régule ce monde, bien entendu.
C'est une technique bien interessante que tu viens d'executé. Première fois que je vois une telle chose en action on dirais presque une tornade. Que dirais-tu de me l'apprendre si j'arrives à te contenter Toph ?
Sans perdre une seule seconde, l'enfant en armure s'élança contre lui, le corps à corps allait s'engager.. Mais Musashi connaissant les compétences des Hyūga ne pouvait la laisser s'approcher de cette manière. Tandis qu'elle creusait l'écart, ce dernier libera son chakra et attendit le dernier moment pour le relacher sous forme de bourrasque venant heurté son pied.

Mais ce ne fut pas tout, il n'allait pas s'arreter en si bon chemin alors qu'il venait de crée une possible faille dans la défense ennemie. Sa lame se vit très rapidement recouverte par un épais et torrentiel flot de ses arcanes venteux. D'un mouvement plus rapide que la normal sa lame vint s'abbatre une seconde fois en transversale à l'exact emplacement different. Le flot venteux de par son affinité masqua le vent présent à l'interieur de la lame, prêt à sortir sous une terrible lame d'air, si le bout de fer venait à être contré ou même paré. Cette sensation de combat plaisait énormément au jeune homme dont le visage se tordait sous un sourire chaleureux caracteristique de la personne. Il ne savait pas si cela suffisait à l'enfant mais si cette dernière en demandait plus, il fera de son nécessaire pour qu'elle arrive à un état de "satiété".
On continue ou tu préfères arrêter ? Les deux me valent.





Dernière édition par Nagamasa Musashi le Mar 11 Sep 2018 - 3:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Dim 9 Sep 2018 - 22:58
La jambe de Toph, et la vague de chakra en sortant, furent contrés par une autre vague. Une vague de vent compressé. Les deux techniques semblèrent de puissance égales. La jambe retomba au sol. Le ninja était intéressé par cette technique. Le kaiten était un arcane du clan Hyûga qui n'était pas tout à fait reproductible... Mais une imitation futon pouvait convenir à certaines personnes.

Je ne refuse jamais d'apprendre aux autres. Et si tu maitrises le futon... je pense que c'est tout à fait faisable.

Car Toph avait la fibre enseignante. Et elle aurait été un piètre maitre de Dojo si elle refusait !

Le samourai enchaina avec un second assaut. Toph ne voulait pas compter sur son unique armure - d'autant qu'elle était déjà endommagée et que sa régénération n'était pas instantée. La genin boxeuse enchaina directement avec un autre tourbillon divin. Ou tourbilol, pour certains assimilateur vent. Contre toute attente, bien que l'épéiste eut initialement du mal à transpercer le voile bleuté, il finit par le percer et son attaque, bien que fortement amoindrie, traversa le bouclier bleuté et frappa une fois de plus l'armure d'écailles. Ces dernières n'étaient pas aussi solide qu'accoutumé, mais furent suffisantes. Elles volèrent en éclat, dévoilant la tranche sanglante précédente, mais n'ajoutant pas de coupe supplémentaire.

Ha... intéressant. Une technique dans une technique.

Puisque que son partenaire avait eu la décence de faire une technique un peu originale, la genin baffeuse se dit qu'il était temps de lui montrer une arcane de sa propre école. Du Juken mélangé au doton. La jambe de Toph se chargea en chakra. Elle la leva avant que Musashi ne proposa de s'arrêter là. Son gesta s'arrêta brusquement. Le chakra se dissipa. Il semblerait que le samourai ne verrait pas tout de suite le premier arcane de l'école Jishin.

Cela me convient, Musashi-san. Ta façon de combattre n'est pas sans me rappeler celle de Yoshitsune. Cela sera une addition de première force à notre équipe. J'ai été particulièrement surpris de ton dernier assaut... tu avais caché un deuxième futon sur ta lame ? Mon Byakugan l'aurait vu, je pense... Mais comme tu l'as remarqué, j'essaie de limiter son utilisation en combat. Une technique qu'on utilise en permanence n'est pas un atout, mais une béquille.

La consommation en chakra était trop importante pour être négligeable, au niveau de Toph. Peut-être le jour où elle serait Jonin, elle pourrait le garder activé en permanence. En attendant, elle l'utiliserait avec parcimonie. En outre, comme elle l'avait dit, c'était un bon entrainement d'apprendre à se défendre sans. En l'occurrence le boost de Musashi l'avait surprise. Garder une défense légèrement supérieur à ce que la situation suggérait était de fait une bonne stratégie à avoir. Un peu de marge.

Tu as un style très mobile et agressive en même temps, là où le doton est plus statique et défensif. Un style opposé de mon école, mais qui est intelligent et qui mérite d'être étudié. Merci d'avoir honoré mon petit caprice, samourai.
Spoiler:
 

_________________
Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Lun 10 Sep 2018 - 2:40


Un samouraï chez soi, c'est top(h)

Hyūga Toph


Elle avait tout encaissée avec brio, c'était une ninja exemplaire digne des plus grands. Pas de doute possible, beaucoup devrait prendre exemple sur elle. L'échange entre les deux experts dans leurs domaine respective c'était arrêter sur une attaque ou plutôt un simulacre, le pied insuflé de chakra levé en sa direction, après réflexion il venait d'évité sur technique qu'il qualifirait de surpuissante. Dans sa tête, le jeune samouraï avait perdu en demandant à sa collègue si cela lui suffirait. Il fera en sorte de conclure leur échange une prochaine fois.
Je me vois flaté que mes compétences te plaise. Me comparer au Tsuchikage est un grand honneur pour moi bien que je ne l'égale pas encore. Oui, c'est le principe de l'attaque. Accentué la vitesse d'exécution de ma lame avec du vent pour ensuite abattre un simple coup qui se revele être porteur d'une puissante attaque venteuse. D'ailleurs, tu es certes jeune mais toi aussi tu possède une grande force, bien supérieur à la mienne. Deplus ta sagesse est sans égale, il est vrai que trop utilisé quelque chose et finalement y compter constament dessus reviens à être une béquille. J'encense ton comportement.

Musashi ne se fit pas attendre et rengaina sa lame dans son fourreau habituel, son habituel sourire chaleureux au visage, il avait une idée en tête et pas des moindres mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs.. Chaque chose en son temps et desormais il était temps d'accumuler des connaissances.
Ce fut avec plaisir de pouvoir me confronté à toi. D'ailleurs penses-tu que cela serait possible de m'apprendre ce tourbillon ? J'imagine qu'exécutait dans l'idée le même mouvement en y accouplant du vent pourrait faire office de barage.. Un peu comme une tornade. Peux tu le refaite et m'en expliquer plus au sujet de cette technique ?

Musashi ne se fit pas prier, il recula de quelques pas et s'assit finalement à même le sol en faisant preuve du même respect qu'un élève à pour son maitre. Être humble et chasser son égo était la clef du succès.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Lun 10 Sep 2018 - 11:18
La jeune Hyûga écoutait attentivement son interlocuteur tout en composant quelques mudras. Le rocher qu'elle avait envoyé précédemment contre Musashi revint à son emplacement initial et en tapotant du pied, la maitresse du Doton effaça toute preuve de l'affrontement. Sa salle d'entrainement était de nouveau comme neuve.

"Pas encore"..., si ce n'est de l'ambition cachée entre les lignes, je suis la soeur jumelle du Collectionneur.

Un objectif louable, bien que difficile et plus réalisables que d'autres. Au moins, il ne montrait pas un désir de devenir Tsuchikage, c'était déjà pas mal. Toph ne s'estimait pas plus forte que le samourai. Non, plus polyvalente certainement, de ce qu'elle avait vu. Néanmoins, Musashi avait une focalisation, un tranchant dont Toph était dépourvue. Il s'agissait de deux styles différents. S'il y avait une classification à faire, elle voyait son invité comme un sabre, et elle comme un gantelet. Toph n'était pas dépourvue de ses propres avantages bien que la genin boxeuse les qualifierait de souplesses plutôt que de force. Les joies de la sémantique inutile !

Mushashi serait une excellente addition à l'équipe Hachiman, pour sûr.

Pour autant, Toph ne considérait pas mériter toutes ces éloges. Certes, Tenshi lui avait appris à accepter des compliments. Et elle les prendrait comme tels, seulement phrasé différemment. "Bonne combattante, et bonne idée de ne pas utiliser le Byakugan à outrance." Après, elle n'était pas stupide pour autant, et si la situation le demandait, elle ne réchignait pas à utiliser son doujutsu, surtout pour l'espionnage ou pour le repérage.

Nous avons tous les deux beaucoup de chemins à faire avant d'être satisfaits, tous les deux. Je ne me considère pas comme sage. Je suis simplement auto-critique, même si je suppose que c'est une des nombreuses facettes de la sagesse.

Le guerrier du Bushido lui demanda d'apprendre plus sur la technique défensive du Kaiten. Il faisait suite à sa demande de tantôt. Toph trouvait cette démarche excellente. Tout guerrier devait se former continuellement pour s'améliorer encore et encore.

Le tourbillon du Hakke - ou kaiten - consiste à expulser du chakra des pores de la peau et à tourner en même temps pour créer une sphère de chakra autours de l'utilisateur. La technique en elle-même n'est utilisable que par des hyûgas, il faut avoir une certaine relation avec ses tenketsus pour faire une sphère parfaite. Les ninjas sans notre don n'ont simplement pas la capacité à tous les activer. Comme des muscles existants mais non sollicités. Par contre, le chakra neutre de notre clan possède des similitudes fonctionnelles avec le futon. Contrôler le vent autours de toi tout en pivotant de manière continue pourrait faire un ersatz. Même si je crois que tu devras composer quelques mudras pour ce faire.

Là où le kaiten n'en demandait pas - ce qui en faisait une défense rapide en plus d'être excellente. Toph ne se fermait pas les yeux à ce qu'elle observait. Cette technique de clan était une merveille, un aboutissement mûrement réfléchit. Elle n'en était pas l'inventeuse, loin de là. Certains de son clan lui en voudrait peut-être qu'elle explique à un étranger son fonctionnement. Dans la vision de la genin, il n'en était rien. Le clan Hyûga devait continuer d'évoluer et de s'améliorer ou simplement mourir. L'eau stagnante était un poison. Si des partenaires de la Roche devenait plus efficace contre le clan, tant mieux. Cela le stimulerait.

D'où son école du Jishin. A part Takumi qui avait fait bruit en utilisant des techniques Hyûga à l'aide de son sabre ou du futon, à quand remontait les dernières innovations ? Trop longtemps. Il fallait changer le statu quo. Mélanger l'affinitaire et le pouvoir de clan semblait être une réponse adéquate.

Elle fit un sourire à son hôte avant de faire une démonstration simplifiée. Elle éjecta du chakra de tous ses tenketsus simultanément, la faisant presque disparaitre sous une cascade de chakra bleuté. Contrairement au tourbillon, en statique la technique n'avait rien de défensif.

On peut commencer par la première phase : éjecter le chakra autours de toi. Je ne m'attends pas à ce que cela te pose problème.

Après tout, il avait déjà fait preuve de grande maitrise dans le futon. La kunoichi ne s'en faisait pas à ce niveau-là.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Mar 11 Sep 2018 - 3:39
Le jeune samouraï ne pouvait qu'acquiescer les propos de sa comparse, de toute évidence les deux nouveaux camarades étaient très loin de leur objectif respectif. Quel pouvait bien être celui de la jeune ? Il n'en avait aucune idée et ne voulait d'ailleurs même pas le savoir. Non pas par ethnocentrisme mais surtout car le but de chacun doit rester secret dans une certaine mesure.. De toute évidence, devenir plus puissant pour le jeune homme n'était pas une fin en soit, il avait beaucoup d'autres projet en tête bien plus difficile et importante que ceux rattacher à sa propre personne.

Suite à cela, la jeune haute comme trois pomme décida de lui expliquer plus en profondeur le principe et la réalisation de la technique. Cette dernière n'était réservée que pour les membres possédant cette facilité qu'est le byakugan. Et forte heureusement d'ailleurs, son but n'était pas de recopier un simulacre de technique loin de là. Il fera en sorte d'apprendre les principaux mouvements de la technique pour en crée une autre, inédite à sa personne. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" une maxime forte enrichissante. Il fera en sorte de sublimer cette technique défensive au plus au point faisant en sorte qu'elle ne palisse pas devant son homologue, sa génitrice. Il avait de nombreuse idée en tête sur comment se démarquer mais chaque chose en son temps, en premier lieu il devait maitriser la base en suite il pourra ajuster bon nombre de détails.

Tandis que la jeune Hyūga exécutait sa technique en version plus "simplifiée" le samouraï regardait et écoutait avec une profonde concentration, chaque mots, chaque mouvements se voyaient graver dans sa mémoire afin d'être réaliser en temps voulu. C'était désormais à son tour, cela ne semblait pas dur. Le mouvement de base qu'elle lui demandait ressembler comme deux gouttes d'eau à sa technique "Tentōmushi". Il ne se fit pas prier et décida de se relever lentement, laissant son sabre à l'intérieur du fourreau, pour l'instant, il n'en aura pas besoin. Concentré, il se mit à répéter l'une de ses techniques défensives qu'il maitrisait depuis maintenant longtemps mais son mouvement se fit different. Tandis que sa technique consistait à relâcher une bourrasque, là il se concentrait pour garder l'air autour de lui compact à la manière d'un cylindre l'entourant. Une fois le chakra dissipé, il se tourna vers son senseï du jour et voulu savoir si cela suffisait pour un début et bien entendu qu'elle sera la suite.

Que me conseilles-tu pour la suite ? Plutôt que de tourner comme tu pourrais le faire toi et les membres de ton clan j'eus l'idée de me servir de ma lame afin d'accentuer le tourbillon et de compresser l'air autour de moi à telle point que le chakra que j'aurais relâcher devienne une sorte de mini cyclone me protégeant. Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Mer 12 Sep 2018 - 0:22
Le samourai s'exécuta et expulsa tout autour de lui un souffle modérément puissant. Les cheveux de Toph partaient dans tous les sens. Des sifflements se faisaient entendre des puits d'aérations, sous la différence de pression artificielle.

Elle s'approcha de son relâchement de futon et y mit sa main. Elle sentit une pression la repousser. L'origine était clairement élémentaire et non neutre. Fonctionnellement c'était semblable et elle opina de la tête. Ils pouvaient continuer.

Hum, c'est un peu différent mais on s'y retrouve.

Musashi fit une proposition pour arranger la technique à sa sauce. La question était bonne et, pour être complètement honnête, autant Toph que le narrateur omniscient ignorait la réponse.

Tu sais quoi ? Testons les deux et laissons les modos FT décider. Avec un peu de pratique tu verras directement... le plus pratique. Ceci dit, je crains que ta lame ne soit pas de la plus grande utilité ici. A la limite un éventail serait plus approprié. Le sabre allié au futon permet un tranchant sans égal, mais ce n'est pas le tranchant que tu cherches. Mais la quantité de vent autour de toi, et la vitesse de sa rotation. Peux-tu faire tournoyer ton sabre au-dessus de ta tête à grande vitesse et t'en servir pour manipuler l'affinité futon autour de toi ?

C'était la meilleur idée que Toph avait qui convenait à l'idée de Musashi. Elle se contenta de lui montrer l'exemple, à la façon Hyûga. En pivotant sur elle-même et en lâchant un voile de chakra derrière ses mains. Sans faire une sphère complète, elle tenait à monter à son coéquipier comment chaque main était responsable d'une partie de la sphère du kaiten.

Il devait s'en inspirer. Avec son sabre ou par d'autres moyens. Les compétences en futon de Toph étaient malheureusement limitées. On ne peut pas être bon dans beaucoup d'affinité en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Jeu 13 Sep 2018 - 14:42
Hm.. Je pense que faire tourner mon sabre au dessus de ma tête est un mouvement inutile. Je pensais le faire tourner avec une grande vitesse tout en libérant mon chakra dans l'air.. Ainsi ma lame pourra faire office d'appel d'air pour la canaliser sur cette dernière. Et dans un mouvement circulaire relâcher le vent sous pression comprimé en un mini cyclone m'entourant tel un mur avec des lames aiguisées.. Hm.. Sinon oui, je peux toujours garder ce principe de mur venteux sans pour autant utiliser ma lame, uniquement avec des signes si j'y arrive il n'y aura pas forcement besoin de lame en effet. Autant partir directement sur ce deuxième choix, on économisera du temps.

Rengainant sa lame le jeune samouraï se mit à assimiler - au mieux - les mouvements de son maître du jour. Chaque mains, chaque mouvements, étaient fait dans le seul et unique but de crée une sphère protectrice de chakra. Tout étaient mis en place pour faciliter la création de cette dernière et de l'accompagner dans la durée du mouvement.

En manipulant le vent d'une certaine façons je peux reproduire ce mouvement directement au travers de lui, le fūton a de nombreuse particularité et cela rendre dans son champs de possibilité. Je vais tester n'hésite pas à me corriger sur certains détail qui cloche à tes yeux. Il suffira de t'imaginer que le vent est le chakra que tu utilises d'habitude pour le kaiten.

Musashi ferme les yeux et se concentre. Il visualise comment sa futur technique se mettra en place. Accompagner de divers signes son chakra commence peu à peu à s'échapper de son corps de manière continue telle une pulsation cardiaque. Il faut dompter ce vent, le comprimer pour avoir cette fameuse "pression" venteuse. Continuant ses signes, le chakra qui émane de lui commence peu à peu à se rassembler autour de lui l'entourant pleinement. À la manière du Kaiten le vent qui commençait à l'entourer fait très rapidement un 360º autour du jeune homme et telle une colonne d'air pour se dresser autour du jeune homme, le vent tente de continuer à tourner mais quelque chose cloche ou a été rater, la technique s'arrête un plein milieu laissant un Musashi perplexe.

_________________
Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Img_0911
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Jeu 13 Sep 2018 - 20:41


Quelques mudras suffiront. Peut-être... cochon-tigre-singe...

La genin boxeuse fit plusieurs proposition de sceaux à utiliser pour réitérer le début de la technique du samourai. Il fallait avouer, voir le charka était un avantage conséquent dans l'apprentissage d'une technique. Tandis qu'avec son doujutsu elle observait les étincelles de son cosmos, sa tête analysait et essayait de systématiser le processus. Elle pointa du doigt certains aspects à améliorer. Un moment, il avait un peu trop forcé. A un autre, il avait trop tardé. A celui qui voyait le chakra, ces détails étaient évidents.

Aux yeux des Hyûgas, le monde prenait une autre substance. Et là, ça coinçait.

Toph testa la solidité de la colonne d'air. Elle était initialement solide - un résultat encourageant - mais perdu assez rapidement de sa robustesse avant de la regagner, de manière cyclique.

Tu as bien commencé la rotation, mais ca coince, comme un engrenage qui sort de son essieu à un endroit précis. Le troisième... ou le quatrième sceau pose problème. Ils bloquent ton chakra de vent dans la suite. Le début est bon, la suite aussi, mais entre il y a comme un filtre qui bloque le vent où lieu de l'entrenir.

Toph observa du mieux qu'elle pouvait, mais en même temps, elle n'utilisait pas de sceau pour son kaiten. Ses suggestions pour Musashi était du coup limitée et imparfaite.

On peut essayer avec différentes combinaisons. Je regarde et je te dis quoi. Je pense qu'on n'est pas très loin de la solution. Ta technique est proche d'un dôme futon opérationnel. Oh, tu auras sans doute besoin de pratiquer de ton côté... Mais tu n'auras pas besoin de moi pour ca.

Le samourai était doué, cela ne faisait aucun doute. D'ici peu il maitriserait cette technique et pourrait l'utiliser en situation de combat. Cela lui serait utile assez rapidement. Ce n'était plus qu'une question d'affinage et il aurait terminé.

_________________
Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Musashi
Nagamasa Musashi

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Jeu 13 Sep 2018 - 22:14

Un samouraï chez soi, c'est top(h)
Hyūga Toph

Musashi, concentré, prenait en compte chacun des mots de la jeune avec une attention toute particulière. Elle qui possédait ces pupilles d'une puissance rare lui donnait des conseils fort intéressant. Il se décala finalement quelque peu et se concentra de plus belle, visualiser la technique dans l'espace était le secret de la plupart des techniques. Il relâcha son chakra de manière continue et pulsé dans la salle d'entraînement puis, d'un coup, suite à des signes ce chakra vint se condenser et se comprimer autour de Toph et du samourai créant littéralement un impressionnant dôme d'air, ce dernier à la manière du Kaiten tourne très rapidement sur lui même, à tel point que les rebords du dôme vienne grappiller - quelque peu - le mur de terre au contact.. La technique est stabilisée mais il faudra encore un certains nombre de temps pour la maitriser parfaitement. Il relâcha d'un coup ça technique libérant une légère brise caressant les joues de son senseï.

Je te remercie Toph. Grace à toi j'ai pu en apprendre davantage. Pour te remercier j'aimerais que l'on se fasse un petit entrainement .. En équipe ? Senkū, toi et moi. Ce serait une bonne chose j'imagine. Cela dit il est temps pour moi de te laisser, la journée ne fait que commencer pour moi.

Il n'avait qu'une idée en tête s'entrainer à la lame et apprendre à maitriser définitivement cette nouvelle technique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3997-vagabond https://www.ascentofshinobi.com/u726
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa] Empty
Ven 14 Sep 2018 - 9:39
Après quelques essais, Musashi affina sa technique. La résultante était un dôme futon aux propriétés similaires du kaiten. Un tourbillon de vent les entourait. Toph en testa la solidité avec un kunai qui fut automatiquement rejeté avec force. Elle eut un sourire. En l'état, la technique était déjà utilisable, même si il y avait quelques points d'améliorations possibles. La solidité n'était pas encore optimum, ni la dépense de chakra. Musashi n'était pas encore à l'aise. Il savait ce qu'il avait à faire, connaissait les étapes, mais ne dansait pas encore de l'une à l'autre. Cela viendrait, avec le temps et l'entrainement.

Il remercia Toph. Elle inclina doucement la tête pour les accepter. avant de relever la tête. Cette rencontre avait été fructifiante pour tout le monde. Sa curiosité envers son nouvel équipier avait été satisfaite. C'était un shinobi capable et compétent. Il ressemblait fort à Senku-san, dans un sens. Avec un meilleur sens esthétique, heureusement (Toph aurait des spasmes si son maitre mettait encore une fois un pagne léopard devant elle).

Connaissant Senku-san, il ne manquera certainement pas d'envie de nous castagner, c'est sûr. Je te souhaite une excellente journée, Musashi-san.

Elle s'inclina - de tout son corps cette fois-ci - mais ne le raccompagna pas à la sortie. Elle passa plusieurs minutes à restaurer la salle dans son état initial avant de contempler son oeuvre avec un sourire. Oui, c'était pas si mal comme dojo. La genin boxeuse retira ses sandales. Sa journée à elle n'était pas non plus terminée. Ses pieds nus sur la pierre polie avaient froid. Mais c'était idéal pour sentir la terre.

S'en sentir proche.

Elle sautillait à gauche et à droite, la garde haute. Elle travaillait à son jeu de jambes. L'arcane qu'elle essayait de développer était un art classique, celui de l'esquive. Pour une boxeuse, c'était important et c'était un trou actuel dans ses capacités. Mais même Iwa ne s'était pas faite en un jour. La kunoichi s'entrainait à ressentir l'impact de son pied sur le sol tandis qu'elle faisait des mouvements rapides sur de petites distances, tout en évitant de se faire un croc-en-jambe à elle-même. Sans pour autant être une charge, le concept était similaire. Elle comptait juste essayer de tirer parti de son affinité doton, si c'était possible, pour s'assurer d'une stabilité à toute épreuve pendant cette technique. Les pieds solidements ancrés, et pourtant mobiles.

Et de temps en temps, elle réfléchissait au samourai qui avait rejoint à son équipe. Le futur promettait d'être intéressant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Un Samourai chez soi, c'est Top(h) [Musa]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: