Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku]
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 13:00 par Hao-Ku Sari

» 4/04. Unité n°4
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 12:54 par Keijiro

» Diplomatie musclée - PV Masami
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 12:38 par Jiki Masami

» 04. Questions diverses
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 12:15 par Oterashi Yanosa

» [Mission/A/Teikokumo] La dernière aventure de Shoda
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 10:38 par Medyūsa

» 5/02. L'âme du Soshikidan
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 10:01 par Daigoro Jin

» 2/09. RENCONTRE N°3: Le fossé sans fond
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 4:44 par Sakkaku Haise

» 2/04. Unité ouest
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 3:45 par Sakkaku Haise

» 2/01. Unité nord
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 2:40 par Mawehara Miyuki

» 1/04. Fuir l'inconnu
Retrouvaille / Pv Sendai Mun  EmptyAujourd'hui à 1:31 par Sendai Yahiko

Partagez

Retrouvaille / Pv Sendai Mun

Chikara Meiyo
Chikara Meiyo

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Mer 19 Sep 2018 - 1:25
« Retrouvaille »



De l'eau à perte de vue. Une immensité bleuâtre s'offrait à lui. Le port était inhabituellement calme aujourd'hui, Meiyo avait profiter de ce moment d'accalmie pour méditer. Ce n'était pas le meilleur endroit pour ce genre d'activité mais le bruit des vagues se fracassant contre les structures du port l'apaisait. Assis en Seiza il faisait le vide dans son esprit. Laissant l'air marin emplir ses poumons à chaque inspiration, il expirait lentement et calmement. A de rare moment son kimono traditionnel venait être asperger de quelques gouttes propulsées des vagues s'écrasant contre les rebords du port. L'une d'entre elle atterri sur son visage ce qui le fit sortir de sa transe. Il grimaça. Se relevant péniblement il tapota l'arrière de sa tenue puis tourna les talons.

Longeant la côte humide et bondé d'écume. Meiyo aperçut une silhouette familière. Aisément reconnaissable par sa carrure, il s'approcha calmement de l'homme faisant face à l'océan. Une bise d'air vint faire virevolter les cheveux de l'inconnu. Inconnu qui n'en était pas vraiment un finalement car le sabreur connaissait cet homme. Sendai Mun. Un ex 'compagnon' d'arme connu lors de la guerre pour libérer Mizu. Un homme sans pitié, prêt à tuer femme et enfant si l'occasion s'offrait à lui. Meiyo n'aimait pas sa manière de gérer le conflit mais il ne pouvait pas se voiler la face, cet homme les a grandement aidés, il était né pour être un guerrier. Il s'arrêta à côté de lui. Mun ne fut pas surpris de la présence de son compatriote. Ni l'un ni l'autre ne tournèrent la tête.

"Je n'aurais jamais imaginer qu'un homme comme toi saurait apprécier les beaux paysages...Ironique de la part d'un barbare sanguinaire. "

Meiyo tourna légèrement la tête.

"Ça faisait longtemps…Malgré mon aversion à ton égard pour ce que tu a fait, je suis heureux de constaté que tu a préféré revenir plutôt que de rester en exil…"



@Sendai Mūn
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3942-chikara-meiyo-finished https://www.ascentofshinobi.com/u617
Sendai Mūn
Sendai Mūn

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Mer 19 Sep 2018 - 2:13
L'enfant de l'abîme avait prit place comme à son habitude près de l'eau. Cette dernière qui tantôt donnait la vie et tantôt la reprenait. À l'écart, il ruminait sa colère. Si elle aurait du prendre forme, l'eau des océans n'auraient point suffit pour la représenter à son image. Sanguinaire. C'était le mot. Et dire qu'il y a encore quelques années cette baie était l'un de ses territoires de chasses. Son préférer. La vue et surtout la proximité avec l'eau était un sentiment qui aurait pu en apaiser plus d'un. Le coeur de l'Orage ne voyait pas cela de la même façon. Une telle étendu d'eau lui donnait des lubies démoniaque, c'était le mot.

Mūn tendis sa paume en direction de l'océan. Tel un chien dresser pour tendre la patte la mer vint heurté le port pour projeter une éclaboussure terminant sa course sur la paume de ce dernier. Seul sa main fut mouillé. Son rapport avec l'eau avait inspiré bon nombre de mythes et légendes sur le champs de bataille. La belle époque . Main toujours tendu vers l'horizon, un homme s'approcha. Le bourreau aqueux ne prit même pas la peine de tourner sa tête. C'était Meiyo. Il le connaissait.. De nom et quelque peu de vue. Certains souvenirs de sa mémoires lui revinrent à l'esprit. Un ancien membre des troupes libératrices de Mizu.

— Les beaux paysages ..?

Il tourna sa tête. Rictus défigurant son visage. Le colosse était supérieur en taille et en masse, un monstre sortit tout droit d'un cauchemar. Meiyo pouvait aisément reconnaitre ce regard et ce sourire. Il put contempler autre chose cela dit. Le Horla tourna la tête en direction de l'étendu d'eau, celle-ci ne tarda pas à s'agiter. L'étendu qui c'était montré calme jusqu'à présent venait d'entrer dans un état de transe, de folie. Meiyo connaissait bien cela.

— Attention à ce que tu dis. Je ne suis point l'un de tes faibles camarades.

Il marqua une pause avant de reprendre, ses paroles étaient glaçantes et sans une once de chaleur, comme à son habitude.

— Je te pensais mort. Tu as donc survécu à cette attaque de déserteurs. J'aurais préférer te voir mort mais il semblerait que ton heure n'arrive pas aujourd'hui. Que sais-tu de cet événement ?


Dernière édition par Sendai Mūn le Mer 19 Sep 2018 - 17:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4191-le-sel-ronge-lacier-lacier-ronge-lhomme-100 https://www.ascentofshinobi.com/u713
Chikara Meiyo
Chikara Meiyo

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Mer 19 Sep 2018 - 10:47
« Retrouvaille »



Les yeux rivés sur l'océan il essayait de masquer son dégout en la personne de Mun. Plus à facile qu'à faire lorsque l'on sait les atrocités qu'il ait pu commettre. Cela dit le pays était en proie à une guerre civile. Avait-il commis des crimes de guerre ou bien simplement fait son devoir ? C'est là toute la complexité de la chose.

Leurs regards se croisèrent. Un simple contact visuel qui rappela beaucoup de chose à Meiyo. Il s'étonna de voir comment ce barbare avait pu évoluer. Il était encore plus massif et imposant qu'avant. Le sabreur avait beau être également un sacré gaillard, le Sendai dépassait le bretteur d'une bonne tête en hauteur mais surtout en largeur. Il n'avait pas chaumé durant son exile. Son entrainement à due être rude.

Le géant toujours aussi sanguin démarra au quart de tour lorsque Meiyo le piqua au vif. Comme il put le préciser il n'était pas comme l'un de ses anciens camarades. Non pas qu'ils étaient faible mais ils étaient doté d'un cœur et d'un sens de l'honneur. Meiyo avait toutefois rompu tout liens qui l'unissaient à eux. Il s'était renfermé sur lui lors de la mort de sa femme. Se murant dans la solitude et le chagrin durant plusieurs mois. Il cligna des yeux pour oublier le passé.

"Tu n'a pas changé d'un poil…C'est bon à savoir en ces heures sombres…"

Il laissa sa phrase planée. Parlant implicitement de l'attaque sur Kiri. Etonnamment le Sendai avait refait surface quelques temps après l'attaque sur le village. Coïncidence ? Possible. Ou alors il s'était très bien caché pendant tout ce temps pour que personne ne le remarque. Il questionna justement le sabreur sur les récents événements. Bien, cela confirmait en quelque sortes la théorie du bretteur. Il soupira.

"Économise ton venin Mun, tu risquerais d'en manquer pour notre prochaine rencontre. Malheureusement je ne sais que trop peu de chose sur cette attaque. D'après certaines sources, le village aurait réussi à capturer certains Nukenin et tenterai de leurs soutiré des informations. Le reste est confidentiel, peu d'info fuite."

Il croisa les bras et tapota à rythme régulier ses doigts contre son bras.

"Tu es revenu pour ça n'est-ce pas…Venger le village en faisant tomber quelques têtes. Je partage ton ressenti. J'ai parfois une haine en moi qui me pousse à venger mes camarades tombés. Mais ce ne serait que l'escalade de violence. Il faut que cela cesse."

La guerre, toujours la guerre. Tant qu'il restera des Hommes en vie sur cette terre, le monde ne connaitra jamais la paix.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3942-chikara-meiyo-finished https://www.ascentofshinobi.com/u617
Sendai Mūn
Sendai Mūn

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Mer 19 Sep 2018 - 13:20
Kiri finira au plus profond de l'abîme afin de renaitre de ses cendres et de devenir ce qu'elle aurait du être depuis le début. Une nation souveraine et rien d'autre. La Brume Sanglante se réveillera .. Bientôt. Il fera en sorte d'être l'un des investigateurs de ce sombre et chaotique dessein. Le temps n'était pas à la paix, l'ode au sang débutera, les profondeurs commencent à ce réveiller à l'appel du héraut.

Mūn ne réagit pas aux premières paroles de Meiyo. Il ne tarda pas a exploser dans un rire tonitruant, ce rire si caractéristique de l'étendu possible de soif intarissable. Le fait même que cette personne puisse lui parler d'égale à égale le mettait dans cet état. Venant tout juste d'arriver, il ne pouvait prendre des vies dès maintenant. Meiyo vivra encore un peu.

— Mon venin ? Tu as de la chance. Pour cette fois. Tu n'as donc pas fait partie de cette assaut ? Je m'étonne de t'entendre dire ça. Serais-tu devenu un lâche comme d'autre ? Soutirer des informations... Seul la mort doit les attendre. Le village n'a que trop baigné dans cette paix factice. Cela va changer.

Dégout apparant sur son visage. Cette candide douceur était abjecte. L'océan se repaitra de ses victimes. Le sang coulera à flot repeignant l'intégralité des cieux et la terre s'il le fallait.

— Cela ne cessera jamais. Du moins pas tant que ce village ne siégera au sommet. La peur te caractérise, comme toujours. Bien que beaucoup de têtes risque de tomber, je ne fais pas ça ni pour vous ni pour le village.

Mūn et sa folie des grandeurs. Le ténébreux Charybde possédait un ego irréel. Dominer, tuer et conquérir tels étaient ses objectifs. Uniquement en son nom, sa légende renaitra alors et les autres superpuissances devront le craindre.

— Prépare toi homme candide. Une nouvelle marée se lève ici. Laisse toi porter par elle ou tu finiras engloutie


Dernière édition par Sendai Mūn le Jeu 20 Sep 2018 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4191-le-sel-ronge-lacier-lacier-ronge-lhomme-100 https://www.ascentofshinobi.com/u713
Chikara Meiyo
Chikara Meiyo

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Jeu 20 Sep 2018 - 11:54
« Retrouvaille »



Le mastodonte se fendit la poire devant les paroles de son compatriote. Il répliqua en traitant le sabreur de couard qui aurait fuit le combat. Meiyo grimaça. Il n'avait pas fui mais il n'était pas là non plus et cela lui laissait un arrière-gout terrible dans la bouche. Il aurait préféré donner sa vie plutôt que d'être absent ce jour-là. L'Ogre souhaitait la mort des prisonniers. Une pensée que Meiyo partageait par moment, ces salopards méritait de mourir dans la honte et le déshonneur. Mais ne serait-il pas préférable de leurs soutirer le plus d'information avant de les exécuter ?

"Tsss…Je ne rentrerais pas dans ton petit jeu mesquin… Je partage toutefois ton ressentit mais nous devons en savoir plus à leurs sujets avant de les tuer."

Le Sendai philosopha sur la guerre et son désir qu'elle subsiste afin que le village s'élève au rang de village suprême. Sa folie des grandeurs était sans limite, un jour elle lui causera sa perte. De nouveau le géant chercha des poux au bretteur. L'insultant une énième fois de couard, il serait apriori guidé par la peur. Il ne répondit à cette provocation. Il précisa cependant ne pas faire ça pour le village ni pour ses habitants. Il ne servirait que ses intérêts personnels ? Meiyo douta. Que manigançait l'Ogre ?

"Si tu agis pour ton propre compte, pourquoi être revenu à Kiri ?"

Le sabreur regarda l'immense océan qui s'offrait à lui. Il se mit à réfléchir aux réelles motivations de Mun. Était-il revenu au village pour acquérir plus de force et dominer le monde ? Cela n'étonnerait guère Meiyo il fallait en être sure.

"Un homme tel que toi aspire à de grande chose…Qu'attend tu du village exactement ?"

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3942-chikara-meiyo-finished https://www.ascentofshinobi.com/u617
Sendai Mūn
Sendai Mūn

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Jeu 20 Sep 2018 - 13:46
Mūn repris son visage fermer, imperturbable. Il pouvait voir le Kirijin grimaçait. Bien que les deux ne partageaient pas la même vision de la vie, ils étaient d'accord sur une chose. Le voile sanglant de la brume allait bientôt revêtir le pays. Une remilitarisation express devait avoir lieu. Ce n'était plus le moment d'attendre après les autres. Le Leviathan forcera le destin pour accomplir ses objectifs. Seul il ne pouvait rien... Pour l'instant.

— Kiri a perdu de sa gloire. À une époque personne n'aurait pu imaginer approcher la Brume et y revenir vivant, tu le sais. Et maintenant on "interroge" des déserteurs ? Personne n'a lancer de traque ou de recherches. Tu ne pourras pas leur trouver d'excuses pour cette fois Meiyo.

Ses propos toujours vifs et incisives se voulait empli d'une certaine véracité que l'on ne pourrait lui enlever. Le village n'a pas réagit à temps aussi bien avant l'arriver du Collectif qu'après leur massacre. Ce n'était plus possible.

— C'est mon terrain de jeu, tu le sais pourtant. Je tacherais de jouer à ma façon.

Rictus macabre. Toujours avec son regard arrogant et supérieur, il toisait l'ancien guerrier. C'était une question non avenue. L'Ogre était loin d'être une personne instable mentalement même si sa colère le guidait continuellement. Garde-fou. Il allait s'ériger de tel manière. Cependant aucune pitié ne subsistera pour les faibles, vivre ou mourir tel sera les choix qu'il offrira.

— Que ces membres cessent d'êtres des couards. Que la gloire de Mizu règne comme avant l'apparition du village. Nous ne pouvons plus laisser ça continuer ainsi. Si les hommes se montrent faibles, je prendrais personnellement leurs vies. Tu auras peut-être un rôle à jouer. À mes côtés. il faudra me prouver ta force. Providence et Miséricorde sont accordées aux élus.

Providence et Miséricorde. Deux surnoms qui accompagnaient le géant, Meiyo pouvait le savoir, dans de très rare cas le comportement destructeur se voulait protecteurs pour ses élus. Mūn était la personnification de l'océan vaste, placide par moment et destructeur. Une chose était néanmoins sûr. Mūn venait de lui tendre une possible perche, se faire emporter par la vague ou se faire engloutir par cette dernière ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4191-le-sel-ronge-lacier-lacier-ronge-lhomme-100 https://www.ascentofshinobi.com/u713
Chikara Meiyo
Chikara Meiyo

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Ven 21 Sep 2018 - 0:36
« Retrouvaille »




Les propos du goliath prirent aux tripes le bretteur. Il baissa légèrement la tête. Meiyo se mordit la lèvre inférieure. Il n'aimait pas l'entendre mais le Sendai avait raison. Le village n'était plus que l'ombre de lui-même. Le temps où Kiri était redouté et pratiquement vénéré comme puissance militaire est désormais loin. Il avait raison, le sabreur ne pouvait pas le contredire.

"Certes le village n'est plus ce qu'il était…"

Toujours terrer dans sa folie, le colosse semblait prendre plaisir à définir Kiri comme son terrain de jeu. Comment pouvait-il proférer de telle parole ? Le sabreur fronça les sourcils. Son visage semblait se fermer à mesure que Mun ouvrait la bouche. Parlant de rendre les Kirijins moins couards, il souhaitait cependant redorer le blason de Mizu.

A cette annonce, le visage de l'épéiste décrispa. Il n’était peut-être qu'un génie incompris après tout ? Ses tendances violente et macabres cachait surement un homme au grands cœur…Ou il simplement un grand malade. Cette option semblait la plus plausible.

Il proposa d'ailleurs à Meiyo de rejoindre sa cause. Tout ceci était alléchant, le sabreur ne souhaitait qu'une chose. Tout comme son compatriote, il souhaitait revoir Mizu et Kiri renaitre de leurs cendres. Il leva son doigt en l'air.

"Nous avons des intérêts communs, aujourd'hui plus que jamais il faut unir nos forces pour rendre la gloire d'antan au village et au pays. Toutefois cela ne veut pas dire que je suis ton larbin. Je ne réponds qu'aux ordres du Mizukage et si celle-ci estime que tu es un danger pour l'intégrité du village je devrais faire mon devoir…Rien de personnel."

Meiyo porta sa main à la garde de son sabre pour appuyer ses paroles. Il eu un sourire en coin avant d'hausser les épaules.

"Mais désormais on est en quelques sortes associé alors autant avoir de bonne base."

Il venait de prendre la vague. Ses intérêts et celle du pays étaient étroitement liés alors inutile de se faire happer par le rouleau. Il fallait surfer dessus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3942-chikara-meiyo-finished https://www.ascentofshinobi.com/u617
Sendai Mūn
Sendai Mūn

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Ven 21 Sep 2018 - 2:05
Son choix était fait. Meiyo venait de signer un pacte avec le diable. De toute évidence il ne se rendait pas encore compte de l'ampleur d'un tel aveux. Il était trop tard, leurs destins respectif venaient en quelque sorte de ce lié entre eux. Malgré le dégout qu'avait l'Ancien pour le Kirijin il ne pouvait pas lui enlever le fait qu'il semblait tout autant déterminer pour du changement. Point positif.

— Ou moi qui t'ôterais la vie. Prouve ta valeur et je tacherais de te supporter à mes côtés lorsque l'on va réveiller toute cet minable engeance.

La Mizukage. Il en avait très peu entendu parler, il ne la connaissait pas réellement. Ne l'avait jamais vu durant son existence avant sa propre exile à Yuki no Kuni. Il n'accordait pas tellement d'importance aux autres que lui même. Il avait l'habitude de s'auto servir sans attendre.

— Sabreur. Ne t'attends pas à ce que l'on devienne ami. Je ne suis pas l'un de ces faibles qui a besoin d'être entourer par un cocon fictif. Faillit devant moi et je t'écraserais tel une mouche.

Leur entente ne devait pas être mal comprise. Ce n'était pas une amitié ni même une rivalité. Les gens pourraient appelé ça un échange de bons procédés ou voir encore même un service entre le salarié et son employeur.

— On reviendra vers toi en temps voulu. Du travail nous attend, beaucoup. On verra à partir de ce moment si tu es dans le même groupe que ces faibles ou si tu es du nombre des puissants. Tache de ne pas mourir, par un autre que moi, en attendant.

Comme d'habitude, c'était lui qui poser les règles du jeu. Cela dit ses paroles étaient empli d'une certaine véracité. Il savait que le village, non. Le pays entier avait besoin de renforcement. Ils allaient s'en occuper. Bien qu'habituer à agir seul et sans équipe, il fera une exception pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4191-le-sel-ronge-lacier-lacier-ronge-lhomme-100 https://www.ascentofshinobi.com/u713
Chikara Meiyo
Chikara Meiyo

Retrouvaille / Pv Sendai Mun  Empty
Lun 24 Sep 2018 - 21:10
« Retrouvaille »




Son ton était toujours aussi dur et machiavélique. Comment et surtout pourquoi le sabreur devrait prouver sa valeur ? Combattre et survivre lors de la guerre civile n'était-il pas déjà suffisant ? Et puis d'ailleurs l'Ogre n'était pas le maitre du bretteur, il ne lui devait absolument rien. Le Kirijin ne dit rien, il laissa le Sendai dans sa lubie.

Le mastodonte précisa divers choses aux sujets de leurs ententes. Ce pacte ne les liait pas d'amitiés. Ces mots sonnèrent comme une douce mélodie aux oreilles du sabreur. Il n'avait pas l'intention d'être ami avec le diable. Meiyo eut un rire moqueur.

"Tss…Au moins cela nous fait un autre point en commun…"

Une phrase l'interpella. Le colosse avait parlé au pluriel. "On" reviendras vers toi…Qui ça on ? Avait-il déjà recruté plusieurs ninjas de cette manière pour créer une sorte de collectif prêt à se dévoué corps et âme pour le village ? Décidément il ne manquait pas de ressource le bougre. Mais ce mystère tourmentait l'esprit du sabreur. Il se tourna vers la montagne.

"Comment ça ON ?...Je vois que tu ne m'a pas vraiment tout dit au sujet de notre petite collaboration…Je n'aime pas que l'on me cache certaines choses. Ce genre de petit secret n'arrange pas notre relation de confiance."

Le sabreur était en proie aux doutes. Ce groupe clandestin ne lui disait rien qui vaille mais tout ceci était toutefois nécessaire pour redresser le pays. Il lui tourna le dos au colosse avant de reprendre le chemin du village.

"…Ma foi qu'il en soit ainsi…'Vous' reviendrez quand le moment sera venu…Si d'ici là je n'ai pas reçu l'ordre de te tuer…"

Faisant un signe de main nonchalant à la montagne sans se retourner, le sabreur s'enfonça dans la brume du port avant de disparaitre. Qui sait à quel moment le Sendai ferra appel à lui et pour quelle raison…Il avait hâte de le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3942-chikara-meiyo-finished https://www.ascentofshinobi.com/u617

Retrouvaille / Pv Sendai Mun

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: