Soutenez le forum !
1234
Partagez

Balade sur les Flots (w/ Madoka)

Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Sam 29 Sep 2018 - 14:41
Balade sur les Flots


« Alors vous dîtes qu'avec la sauce qui pique, on obtient un constrate de goût avec la douceur et la neutralité de la viande ? Et bien ça m'a l'air tentant, mettez-en moi une bonne dizaine s'il vous plait ! »

C'est un sourire aux lèvres plus mémorable que celui d'une hyène devant sa proie qui s'affiche alors sur mon visage. Car soyons un peu sérieux, la bouffe c'est la vie. C 'est ce qui te permet de vivre, c'est ce qui te réconforte durant tes peines sentimentales, c'est ce qui te redresse de tes blessures après un rude combat. Et dans mon cas ? C'est tout simplement de la gourmandise. Je dois avouer en plus de ça que ces brochettes de volaille à la sauce piquante est un véritable régale. La chaleur de la sauce me réchauffe puis la subtilité de la viande me ramène sur une note plus douce. Du génie pur !

« Non de non ! C'est un pur régal ! Mais comment avez vous eu l'idée ? »
« Et bien tu sais, comme toutes les recettes du monde, on mélange, on goûte, on améliore et voilà »

L'intelligence de cet homme me dépasse au plus haut point, je ne sais pas comment il s'y prend, mais c'est ce genre de personne qui devrait être mise en avant dans ce monde de brute épaisse. Mais plus j'y réfléchis et plus je me dis que c'est mon côté boulimique qui prend le dessus. En vrai ce ne sont que des brochettes de poulet accompagné d'une sauce comme tant d'autre ... Mais alors ... Si on trempait cette viande dans une sauce à la crème et à la ciboulette, ce serait ... du pur génie !

« Ecoutez ! J'ai une idée de génie pour vos brochettes ! »
« Haha ! Et qu'est-ce donc que cette fabuleuse idée mon gars !? Je suis cuisinier je te rappelle, j'ai forcement eu en tête ce que tu penses ! »
« De la sauce ciboulette ! »

Dans ma folie, sa rétine se dilate soudainement imaginant ce que pourrait donner le résultat final. Et c'est alors qu'il explosa de joie.

« Mais c'est du génie ! »
« Hahaha ! Qu'est ce que je vous avais dis ... ! »
« Tu ne m'en veux pas si je note ton idée, tu vas me rendre riche !!! »
« Ecoutez, si je peux aider, alors je me coucherais satisfait ce soir. »

Aider son prochain est une part de ma personnalité. Alors c'est tout à mon honneur de lui céder ma proposition de recette. C'est ma façon d'être.

Pendant que nous délirons sur d'autres recettes toutes aussi farfelues les unes des autres, j'aperçois derrière son comptoir une série d'affiche. Non pas des promotions poussant à la consommation ou tout autre information pour la populace lambda. Tout simplement des avis de recherche. Principalement des voleurs, des pilleurs et autres criminelles n'apportants aucunes menaces pour la capitale de l'eau, mais assez dangereux pour lex villages qui peuplent notre pays.

« Dis moi ... Montre moi un peu ces affiches. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Mer 3 Oct 2018 - 19:50
La soirée était déjà avancée, la nuit était tombée sur Kiri. Une sorte de nappe de calme et de sombritude s’était étendue sur la ville, et uniquement quelques lieux étaient encore animés. C’était le cas de plusieurs petits restaurants par exemple, qui accueillaient des clients assez divers à ce genre d’heures. Cependant, tel un phare dans la nuit, non mieux encore, était-ce un avion ? Une fusée ? Non, c’était Madoka ! Cependant, une charmante jeune fille aux longs cheveux d’argent bien différente que d’habitude. Sans doute que c’était son côté adolescente qui frappait, et qu’elle avait enfin grandi ! Ou bien simplement parce qu’elle était tombée sur tout un tas de vêtements chouettes totalement par hasard et qu’elle avait décidé de les essayer ? Bon d’accord, elle les avait volés à un groupe de personnes, mais c’était des méchants !

Bon en même temps, c’était ses meilleurs clients et tête de turque. Le seul problème, c’était qu’elle devait absolument cacher son identité, sinon ils fuyaient à toutes jambes. Ce n’était pas comme si elle s’était largement amusée avec eux à plusieurs reprises. Une enquête avait même été confiée à des shinobis de Kiri, mais cela n’avait rien vraiment donné. Enfin peu importe, le passé était le passé, place au présent ! Arriva alors dans une tenue de cuir complète noire, une jeune fille aux longs cheveux d’argent. Elle portait alors de longues bottes de cuir cloutée, un pantalon de cuir noir, un simple bustier pour le haut qui remontait pas grand-chose vu qu’elle n’avait pas une excessive poitrine comme la cheffe de la diplomatie kirijin, et une veste en cuir noir évidemment sur le dos, juste passé par-dessus, car elle était bien trop grande pour elle. Enfin, un grand chapeau trop grand également était pressé sur sa tête, certainement pour plus de discrétion.

Il y avait tout de même un drôle d’élément, elle portait un appareil pour produire de la musique, le seul souci était que c’était le genre de chose qui fonctionnait uniquement à la maison et brancher à de l’électricité. Hors là, les fils pendouillaient vaguement, clairement arrachés, et pourtant, on pouvait entendre une forte musique bien rythmé et pleine d’énergie s’échapper des baffles. Par quelle magie ? Une technique de ninjutsu du cru de la très sonore et peu discrète ninja de Kiri. Elle avançait pas à pas comme si le monde lui appartenait avec l’assurance des grands. Elle vint poser son appareil musical maintenant portatif sur la table la plus proche sans se poser de questions sur le fait si elle dérangeait. La jeune fille s’approcha alors du restaurant sans vraiment chercher ce qu’il pouvait proposer. Elle posa la main sur le comptoir en s’appuyant un peu contre le bois de la façade.

Datalia Madoka • « Un lait fraise … »


Il y avait peu à parier que le restaurateur en avait évidemment, mais peu importe, c’était son met favori et si un jour elle devenait l’ombre de l’eau, elle ne manquerait pas d’obliger chaque source de nourritures ou de boissons à en servir. Boisson officiel du pays quoi ! Quoi qu’il en soit, on put entendre au loin des voix, c’était un petit peu, voir même beaucoup comme des gens qui cherchaient quelqu’un ou quelque chose. Ce genre de gens peu sympathique et peu patient généralement. En entendant les voix, l’adolescente pouffa de rire en posant ses mains contre sa bouche avant de se glisser ni une ni deux sur un siège juste à côté de Kuzan comme si de rien n’était. Sauf qu’évidemment, tête de linotte qu’elle était, l’adolescente oublia de couper sa technique, ou pas.

« Hey c’est quoi ce bruit ? »

« Je suis sûr que cette petite conne est par là ! Viens ! »

Echangea apparemment deux hommes en criant. Sans vraiment se poser de questions, elle se pencha vers Kuzan en lui prenant un morceau de viande sur une brochette sans aucune once d’honte ou de gêne apparente. Bien rapidement, c’était toute une bande de malfrats, de brutes qui débarquèrent. Apparemment toute une bande, un gang, venait d’arriver sur la petite place. Il fallait bien dire que le restaurateur ne semblait pas l’emmener large. Il semblait craindre ces gens en essayant de calmer la situation, qui petit à petit semblait monter en tension.

« Hey mais regarde qui est là ! C’est nos fringues ! »

« Et notre radio ! Putain ! Ca va chier ! »

Pendant ce temps-là, dans la tête de Madoka, elle ne semblait absolument rien écouter de ce qu’il se disait derrière elle, alors qu’elle était très certainement la cible de toutes ses paires d’yeux. Elle se pencha en avant vers le restaurateur en agitant un peu la main l’air de rien devant son visage, paniqué.

Datalia Madoka • « Hey ho ! Monsieur ! Vous avez un lait fraise ? ou au moins un jus de fruit ? »

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Jeu 4 Oct 2018 - 17:24
Nous discutons des recettes les plus folles que l'on pourrait faire. Des mochi aux gouts les plus fous, les brochettes de poissons frits accompagné de sauce au piment, du boeuf séché et autres folie. Nous partageons un bol de ramen tout en étalent nos idées sur la table et en dégustant un saké du fraicheur inimitable.

De l'autre côté de la rue, alors q'une nuit paisible s'installe sur le village, les jacassements d'un groupe d'individu vient soudainement perturbé ce calme apaisant. Me concentrant pour écouteur ce qu'ils s'échangent, je fais en sorte de continuer à manger afin d'éviter d'éveiller les soupçons. Mais de ce que je peux entendre, ces hommes recherchent quelqu'un; une fille. Et d'après les insultes qu'ils semblent lui attribuer, cela m'étonnerait guère qu'ils lui veuillent le plus grand des biens.

Je m'apprête alors à me lever avant qu'ils ne disparaissent dans les ruelles sombres de kiri, pour éviter un nouveau drame. C'est alors que, mit dans la confidence pour qu'il fasse comme ci de rien n'était, le chef me pointe du doigt l'un des gars présents et me retourne une affiche de recherche sur le comptoir. Obnubiler par cette nouvelle, je ne prête pas attention à ce morceau de boeuf s'envolant de mon bol.

« Ils sont donc recherchés pour vol et meurtre. Je dois les arrêter ! »

Quand tout d'un coup ...

« Hey ho ! Monsieur ! Vous avez un lait fraise ? ou au moins un jus de fruit ? »

Une voix d'adolescente retentit dans le stand alors que sa main s'agite sous le nez du chef. Une chevelure argenté, un visage angélique, Datalia Madoka. Une jeune ninja promise à de grandes choses que j'ai eu la chance de croiser à maintes reprises aux cours de missions, de bonne boustifaille et autres activités au sein du village. Cette petite possède la capacité de se rendre pratiquement invisible et en joue pour rendre fou la plus part de gens. Ce qui m'amuse grandement je dois dire.

« Madoka ?! C'est donc toi qui m'a volé mon morceau de viande hein, allez avoue ! »

Mais sans lui laisser le temps de répondre, je rétorque directement.

« Désolé mais tu vas aussi leur rendre leur affaire car je vois dans ta poche que tu détiens la fameuse radio du notre cher ami en panique juste là bas non ? Et maintenant que je fais le lien, c'est très certainement toi la fille qu'ils recherchent non ? » lui dis-je pressement afin de ne pas perdre de temps, j'ai encore faim.
« Mais comme je doute que tu veuilles en finir avec ta blague que dis tu si je te laisse leur affaires et que tu m'aide à les capturer ? Je te payes le lait fraise que tu désires tant juste après. Qu'en dis tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Ven 5 Oct 2018 - 12:39

Un grand cœur ou une bonne âme habitait ce jeune homme apparemment, ce qui n’était pas du tout le cas de votre serviteur évidemment. Après tout, elle venait de voler un gang, mais comme c’était des méchants, cela devenait plutôt une bonne action vu que moins plus moins était égal à plus, non ? Bon de toute manière ne chercher pas plus loin, c’était logique dans son esprit. C’était le principal non ? Le charmant groupe de touristes qi venait d’arriver sur la place semblait être connu, il y avait des portraits derrière le restaurateur avec certains visages trop connus de la bande. Pourquoi les traiter de touristes ? Ho bah ça, c’était surtout la manière dont l’adolescente avait de traiter ce type de problème. Elle était largement capable de tous les maitriser ou de les tuer, mais ce serait dommage quand même de se priver d’un tel amusement. Elle aimait bien les faire courir dans les rues de la ville lorsqu’elle s’ennuyait la nuit.



Datalia Madoka • « Rhooo zug alo’s … »




Commenta avec une grande simplicité la jeune fille, même si elle avait du mal à parler vu qu’elle avait la bouche pleine de son vol éhonté. Elle était sans doute dotée maintenant de plus en plus d’une grande puissance, mais côté discrétion et tactique, ce n’était pas forcément des plus habiles. Elle n’était pas suffisamment polie pour bien dissimuler son larcin. La blanchette se fichait complètement de la justice, des bons gestes ou quoi que ce soit lorsque cela ne lui rapportait rien de vraiment intéressant, et ce n’était pas nécessairement facile de l’intéresser. Malheureusement, elle remarqua, que malgré son super déguisement de zonarde, Kuzan l’avait reconnu. Bon évidemment, une gamine avec de longs cheveux d’argent et des réactions étranges ou au moins particulier, ce n’était pas forcément difficile à trouver. Même si l’on ne l’avait jamais rencontré personnellement ou juste de loin, il était rare que l’on l’oublie. Elle avait sa propre manière d’accaparer l’attention sur elle.



Datalia Madoka • « Moa ?! Alor’s cha pa du ‘ou ! »




Madoka se frappa le centre de sa poitrine comme pour l’aider à rapidement avaler le morceau de viande rapiné.



Datalia Madoka • « Je suis pas Madoka, je suis une dangereuse membre d’un gang ! Et puis j’ai pas touché à ton morceau de viande, regarde ! Aaaaaaaah ! »




L’adolescente ouvrait en grand sa bouche comme pour prouver, et heureusement, elle était vide. Bon évidemment, ce n’était pas certains que ce soit très probant comme preuve, mais c’était le mieux qu’elle pouvait proposer sur le moment. Note pour plus tard, il fallait distraire d’avantage Kuzan avant de lui reprendre un autre morceau. Elle tenta alors de faire sa tête de petite fille innocente pour le faire craquer. Lorsque l’on connaissait la blanchette, ce n’était pas ce genre de tactique qui fonctionnait vraiment. Cependant, en entendant Kuzan dire qu’il fallait leur rendre leurs affaires. Elle gonfla rapidement les joues en croisant les bras, vexée.



Datalia Madoka • « Ho bah non alors ! Leurs vêtements me vont bien mieux à moi qu’à eux. Ha ? la Radio ? »




Madoka haussa les épaules légèrement, elle prit la radio en arrêtant sa technique de ninjutsu du son, parce qu’il n’y avait pas de raison qu’elle utilise de l’énergie pour les autres que pour elle-même. L’adolescente prit alors à deux mains la radio et la lança comme un projectile dans la tête du plus bruyant des malfrats de la bande. Il s’écroula par terre, un peu surpris sur le coup, avant de se relever encore pus énervé avec la marque rouge de la radio sur le visage. Madoka éclata de rire en pointant du doigt dans la direction du type, ce qui ne l’aida pas à garder son calme.



« Sale petite garce, tu vas me le payer ! »



Dit le malfrat en se relevant en se frottant le visage, sérieusement marqué. Il était certains que la radio allait franchement moins bien fonctionner tout de suite.



« Evidemment que c’est elle que l’on cherche ! Salope ! Tu vas voir ce qu’il en coute de nous voler ! »



Dit alors un autre malfrat, tandis que les membres de la bande commençaient à sortir des armes diverses en riant de regards mauvais.



Datalia Madoka • « Les capturer ?! Pffff ! C’est tout de suite bien moins amusant … On pourrait en tuer une dizaine et voir pour laisser les plus forts en vie pour continuer de s’amuser après … »




Déclara alors la jeune fille aux longs cheveux d’argent, alors qu’elle se tournait vers eux, posant ses coudes en arrières contre le comptoir, alors qu’elle leur lança un regard mauvais sous le chapeau trop grand, cachant partiellement son visage.



« Attendez les gars … cette voix … »



Sembla commencer à réaliser le malfrat en reconnaissant la manière de parler de l’adolescente. Apparemment, tous se stoppèrent en sachant pertinemment de qui pouvait parler leur collègue. Ils se regardaient entre eux en hésitant un peu. Vu que Madoka était grillée, autant se mettre en spectacle. Elle sauta alors à pied joint sur le piège pour être bien en hauteur, et elle lança en l’air le chapeau tandis qu’elle prenait une pose.



Datalia Madoka • « TADA !!! »




« HO NON C’EST ENCORE ELLE ! »



S’écria alors un autre malfrat, tout d’un coup, une grande panique semblait prendre tout le groupe, qui commença à faire mine de partir en courant dans tous les sens. La blanchette se sentait évidemment très contente de son petit effet sur le coup, mais cela ne serait pas amusant de simplement les laisser partir tout de suite. Elle haussa le ton alors en prenant la parole. Elle fit un mudra rapide avec ses deux mains, et une petite sphère de vent se forma fonçant vers le plus avancé pour partir. L’impact fut léger, mais choqua tout de même la jambe le faisant tomber.



Datalia Madoka • « Jaque à dit on ne bouge pas ! Sinon je vous extermine tous jusqu'au dernier ! À la place... Hmmm on va dire... Cinq contre Kuzan pour le sport, à devrait être plus équilibrer. Les autres vous attendez... »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Ven 5 Oct 2018 - 13:34
C'est la bouche pleine que Madoka m'adresse quelques mots, légèrement incompréhensibles. L'accusant du vol de ma nourriture et des effets personnels de ces messieurs, je confirme mes mots en la voyant avec ce couvre-chef un peu trop grand lui tombant sur les yeux.

Elle se force à avaler ce qu'elle mâche avant de me dire que ce n'est pas elle, qu'elle n'est pas Madoka. M'ouais, mon oeil. J'ai beau être plus âgé, ma mémoire reste intacte sur les lignes du temps. Un visage quand je le vois, je le reconnais. C'est bien elle et à sa manière, elle essaye de me la mettre à l'envers. Se retournant vers moi, ouvrant grand la bouche, elle m'affirme qu'elle n'est pas la voleuse de viande. Même si je sais que c'est elle, je souris légèrement et je tourne la page.

Concernant la radio et les vêtements, elle s'en débarrassa. En premier par la radio, lancer en pleine tête d'un des hommes, s'écroulant par terre. Ses collègues se retournent alors vers nous, tous un peu plus énervés, avant de voir leur ami se relever en se tenant la tête. Ils se rendent alors compte qu'elle est la voleuse qu'ils recherchent depuis plusieurs minutes déjà.

« On dirait que tu as le don pour t'attirer des ennuis ma petite Madoka. » lui dis-je la regardant du coin de l'oeil tout en continuant à manger.

La menaçant et sortant leurs armes, ils s'apprêtent à attaquer, manquant par la même occasion de détruire le stand de restauration, ce qui pour moi, est inadmissible. Poussant alors sur le comptoir afin de faire pivoter mon siège en direction de la rue, Madoka me partage sa préférence à leur ôter la vie plutôt qu'à les capturés. Ce que je pense est une mauvaise idée. Mais alors que le son de sa voix résonne à travers les pavés de la ruelle jusqu'à se glisser aux oreilles de l'homme, ce dernier titube et devient blanc comme neige. La petite saute à pieds joints sur son siège afin de se mettre en valeur, avant de balancer ses vêtements volés, affichant au grand jour son identité.

« HO NON C’EST ENCORE ELLE ! »

C'est alors que la panique général gagne le groupe de mercenaire, tentant de prendre la fuite par tous les moyens. Pour les en empêcher, Madoka effectue quelques mudra créant une petite sphère de fuuton, fonçant sur le criminel le plus proche pour le déséquilibrer. Les hommes sur le point de partir reviennent vers lui pour le ramasser mais il est trop tard.

Alors que tout cela se passe, je me décolle de mon siège avant d'aller vers eux sans trop attiré l'attention. ils le relèvent et avant même de s'être redressés, tombe nez à nez face à mon imposante carrure, bénéficiant de la lumière d'un lampadaire voisin, éblouissant quelques uns entre eux.

« Messieurs, je crois que certains d'entre vous auront des choses à dire à la milice de KiriGakure non ? »

L'un d'eux se redresse alors subitement pour s'enfuir mais je l'attrape par le col avant de le balancer sur le groupe d'homme pour les faire de nouveau tomber au sol.

« Allons, vous ne pensez tout de même pas qu'on va vous laisser détruire notre repas sans rien faire ? Et vous n'avez pas honte, vouloir tuer une si gentille fille ? »

Ils viennent d'interrompre le meilleur moment de ma journée; le diner. Alors je ne plaisante plus. Les mettant alors en garde, ma main commence à fumer, laissant peu à peu de la glace couvrir l'ensemble de ma main.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Lun 8 Oct 2018 - 15:14
Ce Kuzan semblait être trop jeune encore pour être aussi bête que les autres adultes, car ses excuses semblaient fonctionner de temps à autre tout de même ! Il était fort, il avait compris que la viande risquait d’être de son fait, mais comment le prouver ? Sa parole contre la sienne ? Hahahaha ! Mode charmante petite fille sage activée avec le serre-tête rose parmi ses longs cheveux argentés ! Quoi que, lorsqu’elle insista que ce n’était pas elle, Kuzan sembla sourire. Il avait marché ? Mince … des cheveux blancs devaient déjà être en train de pousser, le pauvre ! Mais bon, c’est la vie que voulez-vous !

Datalia Madoka • « Moi ? Des ennuis ? Bah ! C’est juste qu’ils sont tous jaloux de ma magnificence ! »


Répondit alors la blanchette avec un grand sourire en voyant la situation, c’était vraiment tout ce qu’elle espérait. Cela faisait bien cinq voir six fois qu’elle s’attaquait à ce groupe. Comme c’était des malfrats, ils n’allaient pas se plaindre, c’était vraiment trop facile. Elle n’avait rien ni personne à perdre, alors que voulez-vous qu’ils fassent ? Engager un autre ninja renégat ? Qu’ils y viennent ! L’adolescente savait parfaitement comment agacer les gens juste suffisamment afin qu’ils l’agressent comme elle le souhaitait. C’était tout un art !

Datalia Madoka • « Et si on comptait les points ? Le nombre de mecs abattus ? »


Demanda alors froidement la kunoishi non sans se lécher les lèvres d’une manière inquiétante, comme s’ils parlaient de leurs prochains steaks. Tuer, tuer et encore tuer, c’était bien à quoi ils pouvaient servir ces types. Des gens capable de vendre père et mère juste pour quelques pièces, des vies sans intérêt. Lorsqu’elle révéla sa véritable identité, on pouvait lire la terreur dans le regard de ces gens, pourtant si fière il y avait si peu de temps. Ils avaient de quoi avoir peur, vraiment, car Madoka n’était vraiment pas une tendre, mais heureusement, Kuzan ne connaissait pas toute l’histoire. Lorsque son nouveau et fier acolyte de cette nuit vint se rapprocher du groupe, elle ne put que sourire en grand avec tout plein de dents. Là on allait pouvoir commencer à s’amuser hehehe, de la bonne baston. Si elle commençait à sérieusement se laisser aller, cela risquait de devenir une mare de sang très bouillie en peu de temps, mais avec ce Kuzan, cela serait plus sportif.

Datalia Madoka • « Mais vas-y ! Discute pas ! Tape-leur dessus ! Montre ce que tu sais faire ! Hehehehe ! »


Madoka essayait de pousser Kuzan à se battre sinon ce n’était pas amusant. Lorsque le jeune Yuki inexpérimenté laissait faire entendre que ce n’était pas bien de s’attaquer à une si gentille et jeune fille. Comme c’était amusant ! Mais, elle remplit son rôle en faisant une tête de gamine désœuvrée dont elle avait le secret. Cependant, elle dût bien vite changer de tête, car cinq ou six malandrins tentèrent de fuir sur le côté, mais Madoka les avait vus. Sans hésiter, elle fit un enchainement de mudras, ce qui provoqua une sorte de petite tempête en forme de cône dans la direction des types en train de courir. Des marques sur le sol se créèrent comme si on donnait des coups de sabre un peu partout dans tous les sens. Quelques millièmes de seconde plus tard, l’attaque rattrapa les hommes qui furent lacéré de toutes parts. Ils tombèrent alors au sol en gémissant, saignant à plusieurs endroits dans le dos, les bras et les jambes. Ils étaient encore en vie, mais les techniques de la kunoishi n’étaient pas là pour s’amuser ou faire semblant.

Datalia Madoka • « Tatatata ! Jacques a dit on ne bouge pas ! Après, c’est comme vous préférez, vous choisissez l’adversaire que vous voulez ! Soit lui … »


Madoka désigna alors du doigt Kuzan avec un grand sourire, tout ce qu’elle voulait, c’était de voir et peut-être même participer à une bonne bagarre à l’ancienne. Puis, elle se montra alors du pouce avec un grand sourire, se sentant évidemment supérieur largement à ses types.

Datalia Madoka • « Ou alors avec moi ! »


Les mercenaires se regardèrent alors entre eux, comme guettant si l’un d’eux allait avoir une super bonne idée pour réussir à se sortir de ce guêpier. Ils savaient que la jeune fille aux longs cheveux d’argent n’était guère très patiente, sûrement bien plus forte que ce nouveau type. Quoi qu’il en soit, ils savaient plus ou moins tous qu’ils avaient peu de chances de réussir à survivre, alors que ce Kuzan, peut-être ? Bref, certains mercenaires, surement des responsables, hochèrent de la tête afin de valider l’idée. Après tout, ce n’était pas comme s’ils avaient le choix de toute manière. Ils commencèrent à se relever par petits groupes afin de se rapprocher la peur au ventre pour se castagner en direction de Kuzan. Certains par un fol espoir regardaient Madoka en espérant ne pas devoir en arriver là, mais elle croisa les bras avec un grand sourire aux lèvres, le spectacle n’allait pas tarder à commencer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Lun 8 Oct 2018 - 23:18
Les hommes tombent au sol tandis que d'autre se relève l'espoir d'une potentiel fuite dans les pensées. Dans mon dos, j'entends marmonner Madoka et distingue très légèrement un sourire sur ses lèvres. A croire que faire du mal aux autres est son passe temps favoris. Sur le moment, mon sang se glace à l'idée d'une gamine aux tendances psychotique. Et pour un Yuki, avoir la chaire de poule c'est clairement quelque chose de rare. Mais alors que je les sermonnes, Madoka rétorque par derrière que la parole n'est guère utile dans cette situation. Son avis sur la question est tout autre. Elle souhaite me voir en action. Pas de doute possible, nous sommes bien des opposés. Moi le hippie pacifiste et elle, l'enfant démon.

Malheureusement pour ces hommes, je viens tout juste de réfléchir à ma situation et si je ne préférais pas défendre le village et ses habitants par d'autre moyen que ma bonne parole. C'était la nuit dernière et j'e n'ai conclu que j'utiliserais tous les moyens en ma possession pour défendre mes convictions. Une paix et un monde libre certes, mais en bougeant mes fesses plutôt que d'ouvrir ma bouche; cela est devenu une évidence.

Tandis que je reste planter là quelques secondes, quelques uns d'entre eux en profites pour s'enfuir de l'autre côté, stopper immédiatement par un jutsu de Madoka, leur provoquant au passage des coupures le long de leur corps. Il n'y a pas à dire, cette petite s'est y faire avec les malfrats.

C'est alors qu'elle prend la parole, proposant aux hommes deux choix; se battre avec moi ou, et avec le sourire, contre elle. Soudain, la peur gagne leur visage et fait trembler leur corps, comme si ils savaient de quoi elle était capable. Les avaient-elles déjà rencontrer ? Leur est-elle familière ? Je commence à me poser des questions sur son cas. Pourquoi ne pas les avoir tués ou capturés alors qu'elle les avait à sa botte ? ...

Ils se regardent alors entre eux, choisissant l'option la plus abordable à leur yeux étant donné qu'ils ne peuvent fuir sous aucun prétexte avec Madoka dans le coin; c'est à dire moi. Ils s'arment alors et avance en ma direction tout en gardant un oeil terrifié à l'encore de la gamine. Sont-ils réellement des durs à cuirs ? Peu importe, c'est à moi de jouer. Ils vont connaitre la puissance du clan Yuki.

L'un d'eux s'approche une hache à la main, donnant des coups horizontale puis verticale vers moi. Reculant pour esquiver, je saisis alors on arme en haut du manche avant de le désarmé tout en lui cassant le poignet et lui rétorque un coup avec le fendoir de l'arme, la plantant dans son épaule. Je lui assène un coup de pied latérale au niveau du côté droit de sa mâchoire, l'envoyant en direction de Madoka. Le voilà maintenant hors jeu.

Piochant dans ma sacoche, j'en sors quatre kunai. Deux que je tiens fermement dans chacune de mes mains, et les autres, que je m'amuse à faire tourner autour de mes index avant de les lancer sur deux d'entre eux en plein milieu de la poitrine. Les cris que ces hommes jettent pour se donner du courage sont pitoyable. Comme si ils défendaient les crimes qu'ils avaient commis. C'est triste à entendre ...

Deux autres hommes se lancent sur moi. Un katana pour l'un, une lance pour l'autre. Me restant un kunai dans chaque main, je me défends à l'aide de mes lames, esquivant et contrant leurs attaques. Mais je vois le bon côté des choses, ça me fait un peu d'exercice. Et puis, utiliser du ninjutsu pour ce genre de crapule, c'est tout bonnement inutile ...

Tandis que pendant ce temps-là, la princesse est sur son trône à observer la scène. Il faut donc remouiller leu troupe. C'est donc tout en me défendant contre deux d'entre eux que je m'adresse au reste du groupe.

« Hey les gars, vous avez pas honte d'avoir peur d'une simple gamine ? et vous vous prétendez criminels ? Vous faites vraiment pitié à voir ... »

J'observe alors l'un d'eux s'extraire de la peur que leur inflige Madoka avant de remotiver ses troupes.

« Il a raison ! C'est qu'une gamine, on va pas se laisser faire ! On aura sa peau ! »

Il prend alors le reste de la bande avec lui et s'avance vers la fillette.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Mar 9 Oct 2018 - 17:06

Madoka aimait le combat, l’affrontement et les défis martiaux. Ce genre de petits combats gentils n’était qu’à ses yeux un moyen de s’entrainer. Elle était curieuse de voir ce que valait cet homme, et puis cela lui donnerait l’occasion de s’entrainer. Elle était tellement excitée par l’idée du combat qu’une aura sombre et meurtrière se dégageait de cette adolescente toujours perchée sur le siège du restaurant. Elle avait la bouche légèrement ouverte avec une respiration rapide tandis qu’elle essayait de pousser à la bagarre avec des gestes et des phrases chocs pour se moquer tantôt de l’un et tantôt de l’autre. C’était du jargon des batailles, le genre de phrases assassines que l’on disait pour se motiver à tuer l’autre ! Rien de personnel en somme. Elle était une furie, littéralement, et lorsqu’elle désirait se battre, il ne valait mieux pas se mettre en travers.



Datalia Madoka • « Mais allez ! Foutez-vous sur la gueule ! Pas de pitié ! Je l’ai entendu ! Il a insulté ta mère ! »




L’adolescente ne croyait pas à la paix, et toute sa vie ne faisait que prouver ce dont en quoi elle croyait. Par conséquent, elle ne pouvait pas être d’accord avec un homme ne cherchant qu’à être pacifiste dans un monde d’assassins et de personnes cherchant à être violent envers son prochain. Il n’était peut-être pas né dans le bon monde ou la bonne société. Elle n’avait pas hésité une seule seconde à attaquer de manières non létales des êtres vivants, mais à ses yeux, ils n’avaient absolument aucune valeur. Mort ou vivant ? La belle affaire ! Ils n’étaient que des déchets de l’humanité que personne ne pourrait regretter, alors leurs vies lui appartenaient. Ce n’était pas la première fois qu’ils se rencontraient, d’où les regards de peur. Les plus anciens le savaient, elle était capable de tuer, et elle l’avait déjà fait. Cependant, en bons malfrats, ils n’étaient pas venus pleurer de s’être fait prendre une trempe par une enfant. Cela ferait sans doute mauvais genre face aux autres bandes. Ce n’était qu’un jeu aux yeux de la blanchette, même si des vies pouvaient être dans la balance également.



Datalia Madoka • « Allez défends toi ! T’es un homme ou quoi ? Tu crois que tu vas recevoir une invitation dans un combat réel ? »




Donna alors de la voix Madoka en utilisant ses mains en guise de portevoix. Le combat commençait, une première attaque à la hache contre Kuzan, mais il arriva aisément à se défendre avec un bon enchainement au corps à corps. C’était un début, pas si mal pour un débutant, ne voyez pas d’insulte, mais la blanchette le sentait avec ses capacités de perception. Il blessa même le pauvre malheureux avec sa propre arme, bien fait ! Elle poussa alors un cri en levant les bras, trop contente de ce début ! Kuzan enchaina avec des kunais, c’était des armes pratiques contre ce type d’adversaire, mais contre un ennemi plus sérieux, il fallait trouver autre chose. Elle pouvait admirer par conséquent l’art du corps à corps que semblait maitriser Kuzan, car en comparaison et vu son corps frêle, l’adolescent en était bien incapable.



Datalia Madoka • « Pas mal du tout, je dois bien avouer, contrer un katana et une lance avec des kunais, pas mal du tout, bravo. »




Madoka sourit légèrement en coin en comprenant immédiatement ce que tentait de faire Kuzan pour le coup. Il ne comptait pas affronter toute la bande tout seul. Désirait-il vraiment éprouver sa force ? Très bien, alors comme ces bandits étaient vraiment désespérés, qu’ils essayaient de se raccrocher au moindre espoir de survie. Elle eut une forte envie de déclencher immédiatement sa plus puissante attaque, mais elle risquait de tout emporter ou presque. Cependant, la seule chose qui la retint de le faire, c’était de gâcher un si bon terrain de jeu. Raser quelques maisons ou des dégâts collatéraux ne la dérangeaient pas du tout. La blanchette partit alors davantage pour une tactique encore plus amusante.



Datalia Madoka • « Tu veux donc jouer à ça ? TRES BIEN ALORS VENEZ ! »




Dit alors Madoka en criant, tandis qu’elle sembla faire un enchainement de mudras, qui ne servait à rien, mais cela, qu’elle ou un spécialiste pourrait le savoir. Elle utilisa une technique d’illusion pour faire apparaitre des dizaines et des dizaines de Madoka de partout, il devait bien en avoir prêt d’une bonne cinquante, peut-être davantage. Il devenait vraiment très difficile de savoir où était la vraie, car toutes ses petites têtes blanches courraient dans tous les sens. Certaines faisaient des jeux comme la marelle, 1 2 3 soleil, d’autres encore dansaient en faisant la ronde. Certaines se moquaient éperdument des bandits, qui même s’ils frappaient ne faisaient que traverser la Madoka, qui se reformait immédiatement après dans un rire moqueur.










Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Mar 9 Oct 2018 - 18:34
Je combats ces hommes depuis quelques minutes déjà et alors que contre chacune de leur attaque afin de les épuisés un maximum, mes dires remotive leurs forces afin de se retourner vers Madoka. Non pas que j'ai envie qu'ils l'attaquent, mais si elle ne fait rien et continu à me distraire alors que je me bats, pour moi, elle n'a rien à faire ici. Elle n'a rien à faire parmi les shinobi de kiri, si elle ne défend même pas sa propre patrie.

Mais alors qu'après parades après parades et coups après coups j'enchaine mes ennemis les uns après les autres, mes oreilles jouissent des faveurs de ma nakama. Ma phrase secoue alors Madoka, se prêtant au jeu du combat.

Du coin de l'oeil, je l'aperçois effectuer des mudra afin de créer l'une de ses techniques. Mais cela ne sert à rien étant donné que ce qui suit n'est rien d'autre qu'un genjutsu. Une à une, des Madoka multiples apparaissent, finissant par créer toute une armada de clone. A vue d'oeil, je peux en compter quarante à cinquante, si ce n'est plus.

Le pire dans tout ça, c'est que chacune de ses copies se moquent à leur manière des assaillants. Alors que certaines dansent en ronde, d'autres simule des jeux d'enfant ou s'amusent tout bonnement à imiter des animaux. Cette petite est diabolique, il n'en fait aucun doute.

« Bien joué Madoka ! »

Je la félicite alors, avant de regagner mon échange tumultueux entre les deux qui ne cessent de m'attaquer. L'homme à la lance tente de me planter mais juge son coup trop tôt et trop loin. J'attrape le manche de son arme afin de le rapprocher de moi le plus rapidement possible, avant de lui trancher la gorge et de l'envoyer dans une pile de poubelle quelques mètres derrière lui. Le second, armé d'un katana tente tant bien que mal à m'avoir en souhait venger son acolyte par ma mort. Mais la peur le déstabilise, elle lui fait perdre ses moyens, commettre des erreurs.

J'attrape alors son poignet, le cassant pour qu'il lâche sa lame, puis l'attrape à la gorge. Ma main se crispe autour de son cou, le serrant de plus en plus fort afin de l'élever de quelques centimètres du sol, le mettant à mon niveau, du haut de mon mètre quatre-vingt-dix-huit.

« Tu sais, il n'y a pas que cette fille qui peut te faire froid dans le dos ... »

Ma main et mon avant bras se constitue alors de glace, avant de conquérir notre homme. Peu à peu, il se retrouve cristalliser sous l'effet de mon Hyôton avant que je ne le laisse retomber au sol, le laissant se briser en mille morceau.

Il est triste d'en arriver là mais désormais, je ne laisserais personne se mettre en travers de Kiri.

« J'ai terminé de mon côté Madoka. T'en est où ? Je commence à avoir faim... »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Mer 10 Oct 2018 - 16:27
Le problème était tout autre, si elle était là ce soir avec autant de fans, ce n'était pas pour se battre pour la justice et l'honneur de Kiri. Quelle blague ! Elle n'était sûrement pas un modèle de vertus. Madoka choisissait ses combats et ils étaient de ceux-là. C'était un amusement, un jeu, une distraction même si on parlait d'êtres humains. Même sa façon de se battre n'était sûrement pas très commun, elle lui ressemblait. C'était de la perversité, de la cruauté et toujours et encore du jeu. Si jamais, l'adolescente avait fait semblant de faire des mudras, ce n'était que par habitude afin de cacher le fait que ce n'était qu'une illusion. Il ne fallait pas non plus que les personnes ne comprennent que trop vite se fait, sinon ils avaient tendance à les briser.

Déjà qu'une Madoka pouvait s'avérer problématique, alors une horde, je ne vous raconte pas ! Si cela était véritablement possible, ce serait sûrement l'apparition des quatre cavaliers de l'apocalypse et la fin de ce monde tel que l'on le connaissait. Heureusement, cela restait une illusion, rassurez vos filles et vos compagnes, il n'y en avait toujours qu'une et une seule ! Déjà que les bandits avaient de quoi faire pour espérer trouver la bonne Madoka en dépensant toutes leurs énergies vainement, ses copies illusoires se jouaient d'eux ouvertement. Cela ne ferait que les agacer encore plus et leur faire perdre leurs moyens. Tout ceci n'était qu'une toile d'araignée que la blanchette créait lentement avec le regard froid de la démence bien ancré dans les yeux. Son imagination était sans limite, et cela se voyait dans cette libération de tous ses mois et surmois.

Madoka avait ainsi tous le loisir d'observer le combat du jeune guerrier qu'elle avait emmené jusque-là et elle fut agréablement surprise en voyant qu'après un échange de coups et de parade riposte, il trancha littéralement la gorge de son opposant ! Son regard vicieux regardait ce sang coulé. Il venait de donner la mort, il ne fallait simplement pas qu'il ne se laisse aller à ce genre de choses n'importe comment et n'importe où. D'autres avaient essayé et ils avaient eu des problèmes. Était-elle du genre une corruptrice qui aimait voir les autres s'enfoncer dans les méandres du mal. Tuer un pauvre type, même un salop notoire, pour un ninja d'une armée n'était pas forcément bien vu après tout. Cependant, c'était bien trop doux, cette excitation, cette drôle d'impression après l'avoir fait. Hmmm... Quel délice. Elle avait connu cela si souvent lors de ses combats étant bien plus jeune. Ses crocs avaient goûté au sang, et elle en redemandait comme un spectre de la nuit assoiffé. Elle était satisfaite de voir Kuzan maîtriser un second en lui agrippant la gorge, comme s'il avait entre ses mains droit de vie ou de mort sur cette vie jugée inutile. La blanchette put alors voir son acolyte du jour utilisé le pouvoir de la glace, le symbole du clan Yuki, quelle ne pouvait que bien connaître vivant au pays de l'eau depuis longtemps.

La véritable Madoka s'approcha alors de cette scène singulière afin de ne pas en manquer une seule seconde. La glace, c'était sans doute une signature un petit peu trop grande pour lui, mais soit, elle applaudissait, cela valait bien une récompense que de voir homme devenir une statue avant de tomber en ruine et périr. Quelle douce mélodie ! Elle n'en avait pas demandé tant !

Datalia Madoka • « Splendide ! Tout bonnement magnifique ! J'ai comme l'impression que je vais pouvoir faire quelque chose de toi. Je croise tellement de gens ennuyeux, mais toi, tu as du potentiel. »


Evidemment, des mercenaires l’avaient remarqué parler et agir bien différemment des autres Madoka qui pouvaient faire tout et surtout n’importe quoi. Ils se précipitèrent alors sur sa pauvre personne armes dehors afin de l’embrocher, mais étrangement, elle s’y attendait bien évidemment. Elle tourna le dos à Kuzan en commençant une longue suite de mudras, mais il fallait bien dire qu’elle le faisait exprès en prenant tout son temps. C’était important de faire son petit effet après, se mettre en spectacle. Elle pointa alors ses deux mains dans une direction, et un vent colossal se déclencha comme une onde. L’impact contre le sol fut si violent que cela creusa la terre comme un petit cratère, jusqu’à faire voler en arrière dans toutes les directions les mercenaires et tous les objets du coin non attachés. Elle avait fait exprès d’épargner Kuzan et le petit restaurant, tant qu’à faire. Même un ninja expérimenté ne saurait résister à une technique de cette ampleur sans protection adéquat d’un très haut niveau.

Datalia Madoka • « Ben … vu que tu es une fainiasse … je me suis occupée de tout le reste de la bande ! »


Dit alors Madoka en gonflant un peu les joues, alors qu’elle toisait Kuzan. C’était plus proche de cataclysme qu’autre chose, il se pourrait que dans l’éjection, il y aurait quelques blessés, mais c’était minime si jamais elle avait attaqué dans le même ordre de puissance. Elle cria fortement sans regarder ceux autour comme si elle avait décidé d’être magnanime, mais c’était davantage que le jeu n’était plus amusant.

Datalia Madoka • « Vous devriez tous partir très très très vite avant que je change d’avis ! »




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Jeu 11 Oct 2018 - 10:57
Mes actions portent grâce aux yeux de la fillette, elle semble emballer par mes méthodes de combat au point de venir vers moi en laissant ses clones sur le côté. La performance d'un homme à combattre pouvait-elle empêcher Madoka d'effectuer de terribles actions ? Je ne pense pas. elle est plutôt assoiffée par le sang de ses victimes, intéressés par la violence et le chaos. Une Kirijin droite dans ses bottes ? Je ne crois pas. Mais le fait qu'elle soit enthousiaste quant à mes quelques techniques me soulage.

Mais sa joie et ses cris finissent forcement par attirer la bande de malfrats restants, défiants avec acharnement et difficulté les mirages créer par Madoka.

Ni une ni deux, ils se retournent vers nous, nous ayants les morceaux du corps de leur ami gelé sous les pieds. « Oups ? » dis-je tout en haussant les épaules et en montrant mes mains innocentes devant eux. Se dirigeant alors à grand pas de course vers nous, ils brandissent leurs armes et nous balancent quelques projectiles. J'attrape alors l'un de mes kunai déviant un à un les shuriken et autres lames nous étant destiné. Et tandis que je m'efforce à faire échouer leur tentative, ma nouvelle acolyte achève ses mudra après une rapide composante de ces derniers, elle envoie de par ses mains un puissant torrent de Futon, en direction du sol où l'ennemi se trouve.

Creusant un cratère au sol, les quelques individus s'envolent dans les airs, avant de retomber au sol. Heureusement pour moi, cette attaque de zone ayant fait voler les trois quarts des attribues se trouvant dans la rue ne m'a pas emporté avec elle tout comme le stand où je m'apprêtais à manger. Heureusement pour moi, mais heureusement pour elle ...

Elle cria alors, leur demandant de quitter les lieux avant qu'elle ne change d'avis et ne les tue. Par chance, ça les conforte dans leur choix de fuite et prenne alors la poudre d'escampette.

L'heure est elle arrivée pour moi de manger enfin ?

Je me baisse alors, retirant mon kunai de l'abdomen d'un des hommes que j'ai abattu, repensant à mon acte. Suis-je devenu une espèce de fou assoiffé de sang tout à coup ? A cause de cette gamine ? Les premières idées sont impossibles, je pense toujours être un idéaliste de la paix mais ... à quel prix ?

Seul l'avenir nous le dira.

Je me tourne alors vers Madoka, l'envie de manger des boulettes de poissons panés en tête.

« J'te paye le repas ? Je pense que t'as eu ta dose pour aujourd'hui non ? »

Sur ce, la journée touche bientôt à se faim et mon ventre n'est toujours pas repu. Ça ne va pas du tout ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Balade sur les Flots (w/ Madoka) Empty
Dim 14 Oct 2018 - 11:23
Datalia Madoka • « J’aime beaucoup ce que tu fais. Tu parais tout à fait niais et trop gentil au départ, mais après, tu deviens incisif. Je crois que … j’ai pu déceler et voir ta véritable nature n’est-ce pas ? »


Indiqua alors Madoka en croisant les bras dans son dos, observant cet homme avec les morceaux de cadavres congelés. Elle toucha un peu du bout du doigt un morceau tombé par terre. Elle gloussa légèrement comme si cela pouvait être drôle ou amusant. Avait-elle aimé le style de combat du Yuki ? La manière de faire ? L’esprit ? Allez savoir. Quoi qu’il en soit, la violence, la mort et l’ignominie ne semblaient pas être un problème pour la jeune fille aux longs cheveux d’argent. Elle était sans doute capable de tout et surtout n’importe quoi, c’était peut-être pour ça que les gens avaient peur d’elle.

Datalia Madoka • « Ils sont assez … utile ces bandes, mais il ne faut pas trop les meurtrir, sinon, il faut que je les cherches. Ils font de parfaits cobayes d’entrainement. Ce ne sont pas eux qui iront se plaindre aux autorités, mais tu vas devoir … te débarrasser de tout ça. Si tu ne veux pas d’ennuie évidemment. »


Madoka sourit légèrement en penchant la tête désignant d’un mouvement de la main le corps en morceau. Tout était parfaitement calculé, avait-elle prémédité son coup ? Kuzan était-il une victime de sa machination ?

Datalia Madoka • « Tu pourrais devenir fort à l’avenir, il te faut juste … une bonne motivation. Le temps fil, il court le long de la tapisserie du destin. Les trois vieilles dames croisent et entrecroisent la destinée des Hommes. Cependant, tu peux sans doute l’infléchir d’une certaine façon. Je vais surveiller tes progrès et si tu te perds … on va se recroiser. »


Dit dans une avalanche un amas de mots qui ne semblait pas dire grand-chose en soi dit de cette façon. Il avait un certains style, son apparence n’avait pas d’intérêt aux yeux de la kunoichi. Elle préférait juger sur son âme. Cela devait la rassurer de voir qu’il y avait également des âmes sombres ou grises dans ce village, là où il n’y avait que ténèbres chez elle. La bande de malfrats avait le droit de fuir, et ils ne se faisaient pas prier. D’ailleurs, aux yeux de l’adolescente, ils n’avaient plus d’intérêt pour ce soir. Kuzan avait goutté au sang, maintenant en tout cas, elle en était certaine. Elle l’observait comme larron en foire à retirer le kunai du corps d’un type sans rien dire ou réagir. Elle secoua la tête doucement à l’invitation à manger, elle se baissa et posa un rouleau de parchemin au sol avant de reculer de quelques pas.

Datalia Madoka • « Pas pour ce soir …. Mais comme tu as bien agis, tu as le droit à une jolie image comme récompense. Tu as … les félicitations du jury … »


Dit alors amusée Madoka en le laissant prendre et découvrir un rouleau de technique de glace. Cela lui était bien inutile après tout, c’était mieux que ce Kuzan l’ait. Elle profita du moment où Kuzan allait se baisser pour disparaitre. Lorsqu’il se releva, la jeune fille semblait avoir totalement disparut tout d’un coup. Avait-elle été un rêve ? Un mirage ? Le rouleau de parchemin était bel et bien là en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034

Balade sur les Flots (w/ Madoka)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: