Soutenez le forum !
1234
Partagez

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan]

Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Ven 19 Oct 2018 - 23:45
Akane regardait son visage dans le miroir. Elle avait un joli bleu sous le menton. Sanzô avait une sacré droite. Son ventre arborait lui aussi un hématome douloureux. Mais tout ça était bien peu face à ce qu'il avait eu, lui. Il en était ressorti avec quelques fractures. Parce qu'il avaient été deux à se battre contre lui. Et avaient tout de même peiné à le vaincre. Si elle avait été seule contre lui, si Saji n'avait pas été là... Le miroir aurait reflété quelque chose de bien différent. S'il y avait encore eu quelque chose à refléter. Elle se demanda si pour sa part il s'était remit de sa blessure.

Une chose était sûre : elle n'était pas encore assez forte. Loin de là. Elle ne serait jamais assez forte pour affronter son père. Alors elle devait continuer de s’entraîner, encore et encore. Pour ne pas perdre la main, et progresser. Si elle voulait avoir l'espoir de pouvoir le vaincre un jour. Elle délaissa la salle d'eau pour se diriger vers le salon. Là, elle prit ses deux saï posés sur la table basse et les glissa dans le fourreau qu'elle portait dans son dos. Et sortit en fermant la porte derrière elle.

Le vent d'hiver était glaçant. Elle ne pouvait plus vraiment s’entraîner à l'extérieur, comme elle le faisait depuis son arrivée à Kiri. Il commençait à faire bien trop froid et n'avait plus vraiment le choix : elle devait aller s'enfermer dans le grand dojo. Cette perspective ne l'enchantait pas vraiment, mais elle se résigna. C'était un bien faible prix à payer.

L'intérieur du bâtiment était plutôt grand. Plusieurs mannequins d’entraînements étaient disposés ici et là. Des shinobis s’entraînaient déjà malgré l'heure matinale. Elle aperçut même un des maîtres de combat, et le salua poliment. Il lui répondit malgré le fait qu'il soit occupé avec quelqu'un d'autre. Elle réfléchit à ce qu'elle pourrait améliorer, en faisant quelques étirements. Sanzô avait réussi à lui renvoyer des coups alors que le corps à corps était le domaine de combat où elle était la meilleure. Avait-elle perdu lorsqu'elle avait été en fuite durant plusieurs années ? C'était bien possible, puisqu'elle n'avait pas vraiment pu s’entraîner durant cette période. Elle devait remédier à cela. Maintenant que son père ne la cherchait plus, elle avait bien plus le temps d'y penser.

Une fois échauffée, elle se dirigea vers l'un des mannequins. Et entreprit de commencer son entraînement à proprement dit. La kunoichi frappa le morceau de bois à différents endroits. Puis, quant elle eut prit son rythme, elle accéléra le mouvement. Cherchant à frapper toujours plus vite tout en gardant la même force. Ce qui était plutôt difficile au final. Lorsqu'elle essayait d'accélérer en se concentrant sur sa force, elle perdait en précision. Si elle pensant à mieux viser, elle perdait en force. Elle avait du mal à garder les trois à la fois. Alors elle continua, encore et encore, frappant le pauvre mannequin tout en essayant de progresser.

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Sam 20 Oct 2018 - 13:19
Le pédalier tourne et fait écho dans les rues du village, faisant passer la tête d'hippie que je suis pour un véritable peace and lover à bord de ma bicyclette au couleur du village. Une cigarette à la bouche, je badigeonne l'atmosphère d'une fumée épaisse, en route vers le Dojo pour un nouvel entrainement. Un simple tee-shirt et un short m'habille tandis que mes pieds sont à l'aise dans des tongs fait de bambou. Le confort est une chose importante, on a beau être en mission, en entrainement ou pour un stupide repas de famille, moi personnellement, si je ne me sens pas bien dans mes vêtements, c'est une journée catastrophe qui s'annonce.

Coup de pédale après coup de pédale, je traverse la ville sur le rythme d'une croisière, prenant mon temps avant de me rendre au temple de l'entrainement. Après tout pourquoi me dépêcher, je ne dépends de personne aujourd'hui, j'ai tout le temps de m'adonner à mes activités préférés. Et en parlant de ce qui me passionne, mon ventre gronde son mécontentement de sous-nutrition; après tout, j'ai pris ma collation il y a plus de trente minutes. Et s'entrainer sans avoir de force dans les guiboles c'est dangereux et bien trop triste.

Un petit détour chez Ino, mon stand de Yakitori préféré, ne me fera pas de mal.

À l'approche du stand, l'action de ma sonnette prévient la belle Ino de mon arrivée imminente. Mais comme tout client fidèle, j'ai mes habitudes et l'annonce de ma venue en est une tout comme sa signification. Si de temps à autre, j'y rentre sans m'annoncer, la belle cheffe sait pertinemment ce que le bruit de cette sonnette en argent veut dire.

« Ok Kuzan, j'te prépare ça ! »

Sans même dire un mot, elle sait ce que je souhaites et c'est alors que les fourneaux se mettent à rugir fougueusement. Les couteux cisailles les ingrédients, les spatules pétrissent la pâte et l'huile frétille dans les casseroles. Un sort de Katon, vient accélérer la cuisson alors que je dépasse le stand à allure modeste pour aller en direction du Dojo. De toit en toit, la voilà qui m'apporte mon du alors que je lui lance la monnaie à l'intérieur d'une bourse lui retombant tranquillement entre les seins. L'art de faire les choses avec classe, c'est un don que je possède depuis la naissance, j'y suis pour rien ... Être un client fidèle ça a quand même du bon.

Terminant mon mégot, je le balance du bout des doigts dans la poubelle la plus proche, l'écologie avant tout, et ouvre la boite de brochette de boeuf au fromage. Dégustant l'une après l'autre ces petites merveilles, j'atteint enfin ma deuxième maison.

Poussant les portes, je me rends au dojo extérieur, là où je peux m'entrainer comme je l'entends; l'endroit parfait. Mais traversant alors les différentes salles du bâtiment, je repère Akane fasse à un pantins de bois, en difficulté quant à ce qu'elle souhaitais réaliser. Peut-être à telle besoin d'un petit coup de main ?

« Bey Babane, b'as beboins b'aibe ? »

Lui dis-je une brochette pleine dans la bouche, avec deux autres broches dans chacune de mes mains. Je vais surement passer pour un gros encore une fois ... Mais la ligne est infaillible alors je m'en fiche un peu.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Sam 20 Oct 2018 - 22:13
L'odeur fut ce qu'elle remarqua en premier. Un mélange de tabac encore chaud ajouté à la viande et au fromage lui chatouillait les narines. Ça donnait un mélange franchement pas ragoutant. Puis elle sentit l'odeur se rapprocher, et finalement Kuzan se posta à côté d'elle en lui posant une question qu'elle ne comprit pas tout de suite. Elle s'arrêta de frapper le pauvre mannequin pour réfléchir à ce qu'il venait de dire. Et enfin les mots prononcés firent sens.

De l'aide ? Pourquoi pas. Elle était plutôt du genre solitaire, mais elle se trouvait désormais dans un village. Et discuter et échanger avec ses habitants devait maintenant faire partie de ses habitudes. Même si parfois ça ne l'enchantait pas vraiment. Dans le cas présent, ça pourrait plutôt lui être utile.


- « Oui, je veux bien. Si ça ne vous dérange pas. »

Ce qui l'ennuyait en revanche c'était d'accepter l'aide de quelqu'un. Car quand on aidait quelqu'un on lui devait quelque chose en retour, c'était donnant donnant. Et elle n'aimait pas avoir des dettes envers quelqu'un. Mais elle ne voyait pas de raison valable de refuser, donc... Elle entreprit de lui expliquer ce qu'elle voulait faire.

- «  J'essaie d'améliorer mon taijutsu. J'aimerais gagner en vitesse tout en gardant la même force et précision. »

Elle essuya quelques gouttes de sueur sur son front à l'aide du tissu de son poignet. Et observa ce qu'il tenait dans les mains. Mangeait-il vraiment ça dès le matin ? Et depuis quand venait-on au dojo armé de brochettes de viandes ?

- «  Et vous, vous veniez faire quoi ? »

Peut-être qu'elle pourrait l'aider aussi, et ainsi effacer la dette qu'elle n'avait pas encore. Si par exemple il voulait tester la résistance d'une armure de glace, il pourrait remplacer le mannequin d'entraînement...

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Sam 20 Oct 2018 - 23:25
L'odeur de mes brochettes de boeuf au fromage enfume l'entièreté du Dojo et l'arôme de tabac froid fait tirer la grimace à ma belle interlocutrice. J'observe sur son épiderme, alors qu'elle s'arrête de s'entrainer pour m'accueillir, une goutte de sueur s'échappe entre ses seins. Et dès cet instant, tout ce qu'elle peut me dire n'atteint pas mes oreilles. Mon regard ne cesse de fixer cette gouttelette caressant sa peau en l'imaginant caresser sa peau de la poitrine au nombril. Quelle sensation excitante ... Du moins est-ce mon imagination ?

Mon doux rêve bloque mon ouïe par un son sourd, me faisant oublier tout ce qui peut se trouver autour de moi. Rien ni personne, ne peut m'en retirer. Cette femme est ... éblouissante. Dois-je donc la complimenter sur sa beauté ? Lui dévoiler mon amour naissant ? Ou tout simplement lui demander sa main ?!

Trouble et déséquilibre me ramène de mes pensées obscènes alors que ma conscience me rappelle que mon coeur doit être donner à celle étant actuellement à la tête de notre clan. Je ne dois pas faiblir, je ne dois pas m'abaisser à ce niveau, je ne suis pas comme tout ces hommes, je ne suis pas un homme à conquête, je dois m'adonner à une seule et unique femme ... !

« Akane, épouse-moi et je te donnerais une bonne raison de transpirer !!! »

Et Merde ! Mais quel démon fait en sorte de ruiner ma vie ! Suis-je porteur d'une malédiction ? L'amour n'est-il donc pas fait pour moi ? C'est sûr et certain qu'elle va dire oui, elle ne peut pas refuser quelque chose à un Don Juan comme moi ! Mais qu'ai-je fais ?? Abruti ! Tu as foutu tes chances d'amour et de bonheur avec Kaya-chan en l'air !

La stupidité me réveille alors, entendant une question venant des douces lèvres de cette magnifique bru..venant d'Akane, ma partenaire d'entrainement du jour ! Que suis-je venu faire ici ? L'épouser par dit. Non ! Je suis là pour lui venir en aide dans ces techniques et son habilité !

C'est alors que je me mets à transpirer à grosse, craignant qu'elle ait entendu ma demande en mariage. Car même moi, je ne sais pas si je l'ai penser à voix haute ou si, comme un crétin, je lui ai dévoilé le grand jeu !

« Je suis ici pour t'aider bien évidemment ! Aller prend tes affaires, on va s'entrainer dehors ! Le froid t'aidera à te concentrer sur ce que je vais te dire et t'endurcir par la même occasion ! Cela t'obligera à frapper plus vite pour éviter l'hypothermie ! Aller, en rouuuuute ! »

Stress et agitation ne sont pas mes plus grandes qualités.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Dim 21 Oct 2018 - 14:43
Alors qu'elle discutait avec Kuzan, celui-ci ne semblait pas vraiment intéressé par ce qu'elle lui disait. Il la regardait, mais plus bas que dans les yeux. Puis la phrase qu'il prononça confirma ses doutes : il la reluquait sans vergogne. Elle fronça les sourcils : il venait d'enfreindre l'une des règles de son père. Si elle avait encore été sous ses ordres et sa protection, le shinobi aurait perdu un doigt. Une punition qui lui aurait chaque jour rappelé la faute commise.

Akane avait grandit dans un milieu essentiellement masculin, où sa sœur et elle étaient quasiment les seules filles. Lorsque les deux fillettes avaient peu à peu laissés leurs corps enfantins pour gagner des formes plus féminines, les regards des mercenaires et des hommes de mains de leur père avaient changé eux aussi. Ils étaient devenus plus lourds, plus insistants. Ils se permettaient des phrases similaires à celle de Kuzan. Même si la plupart savaient où était leur place, car les deux filles avaient été élevées dans le but de devenir des armes, et rien d'autre. Leur père avait alors été très clair à ce sujet : ses filles devaient être traitées de la même façon que les hommes. Aucun regard, parole ou geste déplacé ne serait toléré.

Ça avait calmé radicalement les choses. La métamorphe avait cependant enfreint elle-même cette règle vers l'âge de dix-sept ans, en se rapprochant de l'un d'entre eux. Peut-être par envie d'essayer, peut-être pour se rebeller contre son père. Ils étaient sortis ensemble durant quelques mois, jusqu'à ce qu'il disparaisse mystérieusement du jour au lendemain. Elle n'avait plus jamais réessayé quoi que ce soit avec quiconque après ça. Pour sa sœur, c'était différent. Elle avait un visage et un corps plus fins qu'elle, plus féminins. La cadette était plus délicate, plus douce, plus désirable. Il y avait alors eu « l'accident ». Et la Yasei avait elle-même puni les fautifs comme il le fallait. Tatsuzô avait ainsi envoyé un message très clair : personne n'enfreignait ses règles impunément. Akane avait aussi envoyé un message très clair : personne ne touchait sa sœur impunément.

Mais elle n'était plus là bas, et ne connaissait pas encore vraiment les règles de Kiri. Kuzan avait-il le droit de la mater et de lui envoyer des phrases bien lourdes ? Pouvait-elle sortir avec quelqu'un ?Comment était-elle censée réagir ? Elle hésitait entre lui envoyer une bonne droite, lui dire d'aller se faire voir ou bien l'ignorer. Dans le doute, elle opta pour la prudence et la dernière option : elle ferait comme si elle n'avait rien entendu. Le shinobi passa rapidement à autre chose, et lui proposa d'aller s'entraîner dehors. Elle hocha la tête pour acquiescer, et le suivit à l'extérieur.


- « Comment voulez-vous procéder ? »

Lui demandait-elle alors qu'ils se dirigeaient vers un terrain vide. Peut-être qu'effectivement le froid l'aiderait, lui, à se concentrer...

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Dim 21 Oct 2018 - 16:02
Par un simple mouvement de la tête, elle accepte ma proposition et m'accompagne dehors, dans la cour principale du Dojo. Est-ce ma conscience à demie perverse qui a pu pondre cette idée de renforcement musculaire et psychologique grâce au froid ? Ou tout bonnement moi qui suis un génie ? Les deux me vont car dans tous les cas ...

« C'est bon, on sera bien ici. »

Et grâce au froid ...

« Es-tu prête ? »

Mes yeux ne pourront que s'exalter devant cette fraicheur d'hiver faisant ressortir les tétons de mademoiselle. Quelle agréable vuuue ! Elle pourrait presque me faire oublier Kaya-chan durant un bref instant !

Mes idées se perdent dans ma conscience maléfique tandis que j'en oublie mon objectif premier; m'entrainer en ce doux jour d'hiver. Par chance, Akane est avec moi et je vais pouvoir m'exercer comme il se doit aujourd'hui. Cela risque d'être agréable et très fructueux en tout cas. Alors debout face à elle, quelques mètres nous séparant, j'allume une nouvelle tige de tabac avant de commencer la séance.

En simple short et haut d'été, je ne ressens pas ce froid glaciale qui nous percute grâce au vent. En revanche, je remarque l'épiderme de mon ami se crisper témoignant de la fraicheur du vent. C'est la première étape pour qu'elle s'endurcisse, la résistance mentale.

« Le froid ne doit pas t'empêcher de penser. Câle ta respiration sur une fréquence de ton choix, inspire et expire lentement et focalise toi d'abord sur ça. Avec le temps, tu ne ressentiras même plus le vent frais. Pour moi c'est différent, je suis un Yuki; alors forcément ça fait parti de moi. »

Je pointe alors du doigt le mannequin de bois à notre gauche afin qu'elle puisse s'entrainer.

« Oublie tout ce qu'il y a autour de toi et frappe ce mannequin lorsque tu te sens prête. Le truc c'est ensuite d'augmenter ton rythme cardiaque et pas la même occasion ton flux sanguin, ce qui permettra à ton corps de réguler sa température, en l'augmentant bien évidemment. »

Si elle réussit à résister à la température extérieur lors d'une épreuve, alors on pourra passer à l'étape supérieur, le combat.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Dim 21 Oct 2018 - 19:44
Le Yuki lui indiqua de s'arrêter, et elle le fit. Lorsqu'il lui demanda si elle était prête, elle lui répondit de nouveau par un hochement de tête. Ce ne serait pas avec elle qu'il aurait de grandes conversations, c'était certain. Mais étant donné qu'ils n'étaient pas là pour ça, cela importait peu. Le vent froid soufflait sur sa peau, la faisant frissonner. Cela n'avait pas l'air de déranger le Yuki qui était pourtant très peu habillé.

Il lui donna l'explication. Les membres de son clan étaient apparemment résistants au froid. Ce qui était plutôt pratique en hiver. En revanche, avaient-ils plus chaud que les autres en été ? Il semblait être devenu soudainement plus sérieux, se concentrant sur l'entraînement. Il savait faire la part des choses, et avait laissé de côté le plaisantin pour endosser son rôle de shinobi. Ses paroles étaient censées. Elle devait se concentrer sur sa respiration. Ça, elle savait faire.


- « Je vois ce que vous voulez dire. »

La concentration sur la respiration était la clé pour de nombreuses choses. Il fallait par exemple expirer afin de ne pas trembler en lançant une arme de jet. Ça permettait aussi de se libérer de toute émotion pouvant interférer avec une réflexion censée. Quant elle sentait sa colère la submerger, elle faisait quelques exercices de respiration afin de reprendre le dessus sur elle-même et surtout sur sa Bête, qui attendait qu'elle perde le contrôle pour surgir. Elle le faisait aussi avant chaque chose importante, pour se retirer dans cet endroit calme et apaisant de son esprit qui était son refuge. Afin d'agir en ne pensant qu'à une seule chose : le travail à effectuer, se sentant ainsi détachée de toute autre chose ou sentiment. Ça devrait aussi marcher contre le froid.

Elle fit quelques pas et se posta devant le mannequin. Debout, les jambes légèrement écartées pour se stabiliser, elle ferma les yeux. Les mains jointes au niveau de sa poitrine, la kunoichi se concentra sur sa respiration, comme le lui demandait le Yuki. Elle se détacha de tout le reste, et ouvrit les yeux de nouveau pour regarder le mannequin d’entraînement. Elle savait aussi le faire en sens inverse, pour s'ouvrir au monde et ressentir plus fort tout ce qui l'entourait. C'était ainsi qu'elle écoutait ou sentait des choses plus loin que ce que ses sens humains ne le lui permettaient.

Mais dans le cas présent, elle devait fermer ces capacités pour se concentrer sur une seule chose : taper le morceau de bois. Et c'est ce qu'elle fit. Sans penser à rien d'autre, elle le martela de coups. Enchaînant pieds et poings, ne laissant aucun répit à ce qui aurait pu être un adversaire.

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Dim 21 Oct 2018 - 22:13
Akane, de nom Yasei, acquise de nouveau à l'énoncé de mes consignes. Comme une élève assidue, elle s'exécute et ferme soudainement les yeux afin de se mettre dans les meilleures conditions pour sa prochaine méditation. Joignant ses mains contre sa poitrine, elle respire lentement et semble prendre au sérieux ce que je viens tout juste de lui dire. C'est plaisant à voir. Se rapprochant alors du mannequin, Akane réouvre les yeux et se positionne sur ses appuis. Les mains en positions de combat, elle ébranle la statue de bois par de multiple coup allant de plus en plus vite. Coups de pieds, coups de poings, les différentes façades reçoivent la fureur de son bourreau.

Croisant les bras comme un signe de concentration et d'intéressement, je fixe mon regard sur les différents aspects du mannequin étant la cible des coups d'Akane. Si elle régulait ses jets par une rotation méthodique altérant le haut et le bas puis la gauche et la droite, chaque endroit viser est de plus en plus précis. L'effort la fait respirer par la bouche ,à haute densité, montrant la régulation de cette dernière; elle se concentre sur sa respiration tout en assénant ses attaques.

Elle a enfin comprit.

Chaque endroit frapper est frapper de nouveau à chaque tour. Je remarque la précision par rapport aux fragments de bois qui jaillissent du mannequin, en remarquant la marque déposer des premiers échanges. Sur ses dernières attaques, elle revient petit à petit sur ces marques, montrant sa nouvelle précision.

Lui faisant signe d'arrêter, je me recule alors de trois pas tout en positionnant un bras derrière le dos et l'autre droit devant moi à la verticale, la main ouverte.

« Aller, fini les mannequins. La première étape est réussis avec succès, ta précision a grandement augmenté rien qu'en quelques minutes. Je te félicites pour ce point déjà. Deuxième point; s'il te plait ne me vouvoie pas, on est entre Kirijin et on a le même grade. Ce n'est pas parce que je suis plus vieux quel ne faut pas me tutoyer, à moins que tu souhaites vraiment me vouvoyer, dans ce cas je te laisse faire. » lui dis-je tout sourire, avant de reprendre plus sérieusement, une joie plus excitante sur le visage. « Allez, attaque moi et tout comme sur le mannequin, focalise toi sur la précision. Lorsque tu me frapperas à un endroit, si tu me retouches plus tard au même endroit, touche moi exactement au même emplacement. Mais Gare à toi, je vais tout faire pour espacer un maximum chacun de tes coups. Allez, attaque moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Lun 22 Oct 2018 - 21:55
Les coups pleuvaient, mitraillant le mannequin de bois. Au départ, elle essayait de réfléchir où frapper. Puis, voyant qu'il était difficile de se concentrer sur la respiration en même temps, elle entreprit de ne se concentrer que sur ça. C'était ce que le Yuki lui avait demandé. Elle se rendit vite compte qu'en visant un seul et unique point, elle n'avait pas besoin de réfléchir à ce que ses poings faisaient : c'était instinctif. Se concentrer sur sa respiration, viser un point précis. C'était aussi simple que cela. Son corps faisait le reste tout seul.

Jusqu'à présent elle ne s'était préoccupée de son souffle qu'en dehors des combats. On lui avait apprit à se battre en insistant sur la force des coups et leurs techniques. Elle s’était retrouvée plus d'une fois essoufflée contre un adversaire. Mais là, c'était différent. Elle avait l'impression qu'elle pourrait continuer comme ça longtemps. Quant à la force et à la précision, les éclats de bois projetés prouvaient qu'ils étaient présents aussi. Kuzan lui demanda d'arrêter, et de nouveau elle s’exécuta.


- « Oh... Je ne voulais pas vous blesser. Ça n'a rien à voir avec l'âge. C'est juste que... »

Elle cherchait ses mots pour lui répondre sans risquer de le vexer.

- « Je ne tutoie que les gens qui me sont proches. »

Gens qui étaient actuellement au nombre culminant de un.

- « Et les enfants. »

Qui vouvoyait les enfants ? Il lui demandait désormais de l'attaquer. Il avait l'air solide, mais... Elle jeta un coup d’œil au mannequin, puis à Kuzan. Un peu hésitante, elle finit par hocher de nouveau la tête.

- « D'accord. »

Il avait dit qu'il essaierait d'espacer ses coups, non ? C'était donc qu'il se défendrait. Elle se concentra donc de nouveau sur sa respiration et visa son ventre.

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Lun 22 Oct 2018 - 23:28
Hochant la tête de haut en bas, elle accepte de passer aux choses sérieuses après s'être arrêter de frapper le mannequin de bois. Akane en profita pour me donner quelques explications sur sa façon de discutailler avec les gens. Le vouvoiement est pour elle une preuve de respect, une façon de ne pas s'immiscer dans la vie personnelle des gens qu'elle ne connaissait pas. Du moins, ceux qui n'ont pas la chance d'avoir à ses yeux, le titre de "proche". Mais les enfants aussi trouvent grâce à cet avantage, ces êtres si pures à qui on ne peut rien refuser. Je souris alors légèrement, comme un accord commun avec ce qu'elle me disait.

Un respect mutuel est né.

Enfin en position d'attaque, elle fait jaillir la poussière sous ses pieds et s'envole vers moi m'assénant un coup à l'abdomen. C'est naturellement que je contracte mes abdominaux afin qu'elle me touche et mémorise son premier point d'attaque.

Lui attrapant alors la main qui se retire de mon ventre, je saisis sa deuxième main et la balance dans les airs afin de l'éloigner. Si je lui ai admis que je me défendrais et en prenant compte la première règle de respiration et la mémorisation de touche, je n'ai jamais entendu que cela sera facile. Il sera donc question de mémoire dans cette deuxième étape.

« Accroche toi Akane ! Maintenant que tu as touché une première fois, essayes donc de venir me toucher à nouveau tout en mémorisant le premier coup que tu m'as donné. Je suis tel un morceau de glace que tu dois faire céder. Si tu frappes au même plusieurs fois, alors coup après coup, la glace concédera. Essaye donc de me toucher cinq fois et tente de me toucher à ces mêmes endroits plusieurs fois d'affiler. Mais comme je viens de te le prouver, je risque de me défendre afin d'espacer attaques. Tu vas devoir travailler ta mémorisation pour me faire céder à ces différents points d'attaques, tout en te concentrant sur ta respiration comme à la première étape. »

Je me repositionne alors et lui fait signe de revenir à la charge.

« Aller, c'est à toi de jouer maintenant. » lui dis-je un sourire enchanté aux lèvres, les paupières fermer afin d'accentuer ma joie d'entrainer une de mes compères.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mar 23 Oct 2018 - 16:09
Le coup toucha sa cible, mais celle-ci se défendit. Repoussée en arrière, Akane prit de nouveau ses positions pour faire face à son adversaire. Kuzan l'encouragea alors à venir l'attaquer de nouveau, indiquant qu'il fallait le considérer comme un « bloc de glace ».

- « D'accord. De la glace qui se défend. »

Frapper plusieurs fois au même endroit la glace, c'était tout ce qu'elle devait faire. Tout en se concentrant sur sa respiration. Si il s'était agit d'un ennemi, elle aurait probablement visé un point vital. Mais il s'agissait d'un allié, donc le ventre c'était bien. D'autant plus qu'il l'avait vue venir au premier coup, et avait contracté ses muscles.

Elle fit donc de nouveau un hochement de tête, lorsqu'il lui annonça que c'était à elle de jouer. Puis elle s'élança vers lui et il échangèrent quelques coups. Concentrée sur sa respiration, elle se demandait bien ce qui pouvait le faire sourire comme ça. Son maître d'armes ne souriait jamais lorsqu'il l’entraînait. Le Yuki rejeta aisément sa main en arrière une nouvelle fois.

Ça n'allait pas. C'était différent d'avec le mannequin de bois. Non pas car il se défendait, mais parce qu'elle l'attaquait différemment. Elle n'arrivait pas à se concentrer. En fait, elle n'y allait pas à fond car elle avait peur de lui faire mal. Ce qui était stupide car il était un shinobi. Mais elle ne s'était jamais entraînée avec quelqu'un d'autre que son maître d'armes ou sa sœur. Concernant le premier, elle n'avait jamais retenu ses coups, se fichant bien de si elle lui faisait mal ou non, au contraire. Pour la seconde, c'était l'inverse. Elle avait toujours prit des précautions en s’entraînant contre elle. Et Kuzan n'était ni l'un ni l'autre. Elle se rendit cependant compte qu'en tant qu'allié, elle prenait avec lui les mêmes précautions qu'avec sa sœur.


- « Désolée. »

Elle s'était arrêtée quelques secondes, sans expliquer pourquoi. Elle reprit donc de nouveau une pose d'attaque, en se concentrant sur sa respiration. Puis feinta de toucher le ventre avec une main, pour attaquer tout de suite derrière au même endroit avec la suivante.

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mar 23 Oct 2018 - 16:58
L'un après l'autre, les coups fusent et nous commençons une bataille des plus intéressantes. Elle frappe, je dévies son coup, elle frappe de nouveau, j'esquive par la droite. Et ce, indéfiniment. Coup après coup, je sens sa respiration faillir un moment, la déconcentrant un moment me donnant l'occasion de lui mettre une pichenette sur le front avant de me reculer brièvement.

Elle s'excuse alors, me laissant un instant baisser la garde alors qu'elle s'arrête de m'attaquer. Ces actions sont bien trop lentes, trop douces. Si elle veut vraiment réussir son entrainement, elle va devoir y aller à fond.

« Si tu penses que ça te sert à quelque chose de retenir tes coups, dis toi que c'est bien le contraire. Frappes moi de toutes tes forces, c'est comme ça qu'on s'entraine ici. Plus tu es entrainée à frapper fort, à recevoir de vrai coups, alors lors d'un combat, tu seras prête à toute éventualité. Aller, attaque moi à fond ! »

D'un nouveau hochement de tête, elle s'exécute en se remettant en garde, je fais alors de même. Traversant la cour de nouveau, elle tente de me viser l'abdomen une nouvelle fois. Malheureusement, elle est encore bien trop lente. *SBAFF!* "Quoi ??!" C'est alors que son autre main me heurte, à l'endroit initiale qu'elle visait. Sauf qu'ici, son coup est bien plus rapide et puissant, me faisant recraché la petite dose de salive que j'avais dans la bouche. Sautant de nouveau en arrière, je me met en garde à une main alors que l'autre reste concentré sur ma douleur abdominale. C'est alors que je souris, elle comprend enfin.

« Bien joué Akane ! Maintenant, recommences avec la même hargne qu'à l'instant. Mais désormais je ne te ferais aucuns cadeaux. »

Les erreurs de feintes c'est terminé désormais, je vais me battre à fond moi aussi. Et pour corser le tout, la glace recouvre mon corps petit à petit laissant le crépitement du gel retentir dans l'arène.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mar 23 Oct 2018 - 17:32
Le Yuki n'était pas un débutant et il avait bien fini par voir qu'elle retenait ses coups. Il lui expliqua alors que cela ne lui apporterait rien. Elle ne progresserait pas de cette manière. Elle en était arrivée à la même conclusion. Et fit mouche après avoir feinté. Il recula d'un bond, avant de reprendre la parole. Une nouvelle fois, il l'encouragea, sans aucune animosité. Ou menace sous-jacente. Son corps se recouvrit d'une fine pellicule brillante. Nouveau hochement de tête, elle lui indiqua qu'elle était prête. Ils échangèrent quelques coups, puis elle parvint à le toucher. Surprise, elle retira sa main vivement.

- « C'est froid ! »

Elle s'en était doutée, mais venait d'avoir confirmation qu'il avait recouvert tout son corps d'une fine armure de glace. Une armure ? Cette fois, elle laissa complètement tomber toute retenue - mis à part pour contrôler sa bête - et se laissa entièrement aller au combat. Se battant avec Kuzan comme s'il était vraiment un ennemi à abattre.

Concentrée sur sa respiration, elle ne visait qu'un seul point, laissant son corps et son instinct décider à sa place des coups à donner. Et il lui renvoyait, essayant de l'en empêcher. Ses poings n'étaient pas les seuls à parler. Elle avait apprit à se battre avec tout son corps, et ses pieds, ainsi que ses coudes et ses genoux tentaient aussi de viser le Yuki. Parfois, elle visait d'autres endroits afin d'occuper ses mains qui paraient, pour toucher le ventre avec ce qu'elle pouvait.

C'était à la fois déstabilisant et excitant, de se battre avec quelqu'un en se lâchant tout en sachant qu'il n'y avait pas de danger derrière. Du moins pas trop. Et quand un sourire se dessina sur son propre visage, elle compris alors pourquoi Kuzan le faisait un peu avant. C'était agréable de pouvoir partager ça avec quelqu'un !

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mar 23 Oct 2018 - 17:52
Le froid et le gèle s'emparent de moi, faisant ressortir un sentiment de bien être dans tout mon corps. La glace étant mon élément, lorsque j'use de mon hyôton, mon corps et mon cerveau ne font plus qu'un.Et alors qu'elle revient vers moi, m'assénant quelques coups que j'esquive, elle me touche à nouveau, mais par dessus mon armure glacé. Se retirant alors, elle constate l'extrême fraicheur de cette dernière et les quelques brûlures superficielles qu'elle peut laisser à ses assaillants.

Un sourire s'affiche à son visage, comme si elle prend enfin conscience de ce que c'est de s'entrainer avec quelqu'un en donnant tout ce qu'on possède. C'est ça un bon entrainement.

Elle revient alors à la charge, m'octroyant de nouvelles attaques que je ne me contente plus d'esquiver mais de parer.

Bloquant l'une de ses tentatives envers mon épaule, je la bloque grâce à mon avant bras et lui envoie sans plus hésiter, avec la plus grande force, un coup de pied dans les côtes l'envoyant valdinguer à l'autre bout de l'arène.

Ce coup non mortel, devrait lui faire prendre conscience une dernière fois que l'entrainement ne fait que commencer et que le sérieux s'est emparé de la jovialité entre notre relation de Kirijin.

« Ça ne fait que commencer Akane, relève toi. On arrive à la nouvelle étape de cet entrainement; la vitesse ! Maintenant que tu as la concentration, la respiration et la force qui s'affinent toutes seules, met y un maximum de rapidité pour me frapper aux endroits que tu le désires ! Je garde mon armure de glace pour le moment et sans bouger, afin que tu puisses t'habituer à un rythme soutenu. Ensuite je la retirerais et je recommencerais à me défendre. Ne t'inquiète pas, tant que je suis couvert de glace, je ne crains pas grand chose. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mar 23 Oct 2018 - 19:38
Elle était passée à la vitesse supérieure, et ça se ressentait dans leurs échanges. Il en fit de même, et elle sentit son pouls s'accélérer au rythme des coups. Le Yuki passa même un cran au dessus en l'envoyant plusieurs mètres plus loin d'un coup de pied. Elle tenta de se rattraper, pivotant vers le sol à la manière d'un chat. Les mains au sol, essoufflée, elle écouta ensuite de nouveau ce que lui disait le Yuki. Se relever ? C'était comme si c'était déjà fait. Et l’entraînement durerait tout le temps qu'elle serait capable de se relever. Du moins, c'était comme ça avec son ancien entraîneur. Tant qu'elle n'était pas à bouts de forces, elle continuait de se battre.

Kuzan lui expliqua la suite des opération. Il n'y avait pas à dire, il était plus expérimenté et ça se voyait. Il savait de quoi il parlait. Une fois son côté plaisantin mit de côté, il savait être sérieux. Il serait un bon sensei, s'il ne n'était pas déjà. Et une nouvelle fois, Akane confirma sans dire un mot, comme l'élève assidue qu'elle était. On lui avait apprit à obéir sans broncher durant une bonne partie de sa vie, et ça se ressentait.

- « C'est parti. »

Il lui avait demandé de frapper à différents endroits, en précisant qu'il ne risquait rien tant qu'il gardait son armure. Alors elle fit comme s'il s'agissait d'un véritable ennemi, et visa cette fois-ci des points plus sensibles : son cœur et sa trachée. Elle enchaîna différents mouvements, se concentrant sur sa respiration. Une fois qu'elle sentit qu'elle était revenue au rythme précédent, elle fit appel à sa panthère. Essayer d'ajouter cette nouvelle donnée à ses mouvements alors qu'elle ne se concentrait pas sur ses coups mais sur sa respiration ne fut pas simple. Mais comme Kuzan ne bougeait pas, cela lui laissa le temps de trouver comment faire.

Et bientôt, après quelques essais infructueux, la rapidité héritée de sa Bête s'ajouta à ses gestes. Elle poursuivit, s'y reprenant à plusieurs fois, jusqu'à faire en sorte de ne plus y penser. Jusqu'à faire en sorte que comme pour ses mouvements, la technique d'acquisition de la vitesse devienne plus instinctive.

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mer 24 Oct 2018 - 15:37
Un silence s'installe le temps d'un instant après mes dernières consignes. J'observe alors Akane se concentrer et se focaliser nouveau sur sa respiration, prenant le temps nécessaire pour se calibrer en fermant. Sa poitrine monte puis redescend lentement, qui, après plusieurs respiration montre sa maitrise de cette dernière. Elle ouvre alors ses paupières et m'annonce qu'elle est prête.

S'élançant alors vers moi, je durcis un peu plus la fine pellicule de glace sur mon corps afin d'être le plus solide possible en vue des nombreuses attaques qui m'attendent. Frappant en haut, en bas sur mes côtés, je constate qu'elle préfère s'attaquer aux points sensibles du corps, le coeur et la trachée. En plus de mettre en application les conseils que je lui soumets, elle est intelligente dans les endroits qu'elle touche afin de blesser au mieux sa cible.

Mais la tâche se complique soudainement lorsque ses frappes s'accélèrent. Coup après coup, je ressens la glace se frictionner sous les points d'Akane, voyant que grâce à la vitesse qu'elle vient d'obtenir, réussit parfaitement cet entrainement.

Maintenant qu'elle possède la concentration, la maitrise de son souffle ainsi que la vitesse et tout ça, amenant à une force naturelle qu'elle peut transmettre à ses frappes. Voyant alors que la glace qui me protège cède peut à peu, il ne me reste plus qu'une seule solution.

Désactivant alors ma protection, je passe la dernière étape. J'attrape alors l'une de ces mains, contre l'autre tentant de me toucher à la poitrine avant de sauter dans son dos en lui mettant un coup de pied au dos.

« Passons à la phase finale Akane ! Mets en action tout ce que t jas appris jusqu'à maintenant et combat moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Xuân Nozomi
Xuân Nozomi

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mer 24 Oct 2018 - 18:54
La glace de Kuzan tenait bond, mais grâce à lui les coups de la métamorphe étaient devenus plus forts, plus rapides. Elle se fendilla jusqu'à ce qu'il l'a fasse complètement céder. Puis il sauta par-dessus elle, pour finalement la repousser d'un coup de pied dans le dos. À ce geste, elle s'arrêta brusquement. Mais elle ne tomba pas à genoux. Il n'avait fait que la repousser, et n'était pas là pour la punir.

Elle secoua la tête comme pour chasser des images ou des souvenirs, et se tourna pour faire face à son adversaire du jour. Et prit place, campée sur ses positions. Elle ne dit rien mais son visage ouvert quelques minutes auparavant était maintenant fermé. Ne laissant rien transparaître de ses émotions. Elle le dévisagea quelques secondes, avant de prendre la parole.


- « Merci, pour ce que vous faites. »

Il offrait de son temps, sans rien demander en retour.

- « Allons-y. »

Et encore une fois, elle s'élança vers lui, se concentrant sur sa respiration. Elle eut un peu de mal à se remettre dedans mais prit rapidement le même rythme qu'auparavant, alors qu'il avait son armure de glace. Désormais il ne l'avait plus, mais elle n'avait pas peur de lui faire mal. Il avait vu ses coups, et l'invitait à se battre contre lui. Il était un shinobi expérimenté et savait ce qu'il faisait. C'était assez étrange de se battre de cette façon, mais elle se plia volontiers à l'exercice.

Il n'était ni sa sœur, ni son maître d'armes, ni un ennemi. Et elle se battait contre lui à son plein potentiel sans aucune animosité, ni retenue. Ce qu'elle n'avait jamais su faire en toute une vie, Kuzan venait de lui apprendre en quelques minutes :

Respecter son adversaire.

Et c'était une des plus belles leçons qu'elle ait eue.

_________________
Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Ban3
Code couleur : #868A08
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12800-l-art-de-faire-pousser-des-fleurs-dans-les-roches-terminee#113073 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t12888-xuan-nozomi#113591 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan] Empty
Mer 24 Oct 2018 - 20:10
La main lui faisant signe de venir à moi, j'aurais la confirmation des fruits de son entrainement d'ici quelques instants. La glace se retire peu à peu de mon corps encore marqué des coups qu'elle m'a faite subir. Sans mon hyôton qui me re protège, je risque de serrer un peu les dents maintenant quelle maitrise mieux sa technique de frappe. Mais c'est pour le bien commun et son bien mentale à elle. En étant serein de sa force et de sa technicité, on peut tout affronter et aller au combat en étant sûr de nos capacités. Et ça c'est le plus important.

A gauche puis à droite, Akane m'assène de nombreuses attaques tout en essayant de viser mon abdomen, ma poitrine et la jugulaire. Elle a prit note des points faibles du corps, c'est remarque. J'esquives quelques unes de ses tentatives avant qu'elle ne me retouche au ventre, à l'endroit même où elle a poser sa main lors de notre premier affrontement; la précision est donc tout acquise.

Souhaitant balayer ses pieds afin de lui faire perdre l'équilibre par un kick de la jambe droite, la jeune Yasei saute par dessus ma jambe; elle prend même le temps d'analyser mes coups, intéressant. Mais si je feinte, alors qu'elle est encore en l'air, sans point appui livré à elle même, je peux donc lui rendre le coup, par un poing du gauche bien placé.

La voilà de nouveau repoussé mais elle ne perd pas une occasion pour revenir à la charge pour me ruer de coups, montant crescendo quant à la vitesse qu'elle leur transmet. Son souffle s'équilibre et se stabilise alors qu'en même temps, elle frappe à toute vitesse tout en augmentant sa force pour m'atteindre. Je contre tant bien que mal avant de ne plus pouvoir et me prendre une salve, m'expulsant de l'autre côté de l'arène.

Son apprentissage est terminé désormais, elle maitrise les trois points que je lui ai appris et j'en suis plutôt fière.
Ma première élève, ma première victoire.

Un grand sourire s'affiche sur mon visage alors que les nuages se dispersent laissant les rayons du soleil réchauffer nos corps, après un dur entrainement passé dans ce froid d'hiver.

Merci Akane, je suis sûr qu'on se reverra très bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish

Celui qui sentait le tabac [PV Kuzan]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Celui qui ne sentait plus le tabac [PV Kuzan]
» Toute aventure commence par du tabac, un couteau et un verre. (Avec mon boi Oroshi)
» Celui qui me succédera
» Le plus bel art est celui qui imite la nature [Solo]
» Celui qui observe les rats [Oterashi Yanosa]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: