Soutenez le forum !
1234
Partagez

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Empty
Mar 30 Oct 2018 - 11:30
Ma tête derrière l'épaule d'Akane, qui elle même est derrière l'épaule de Saji afin de pouvoir lire ce qu'il a bien pu écrire lors de cette nuit de débauche, me laisse dans ma solitude à l'arrière afin de commenter en silence, les erreurs dont on a pu faire preuve.

« Je ne savais pas que tu connaissais déjà Akane, oui c’est vrai qu’elle a son charme mais elle est peu trop agressive. »

Flash - 21h05
Yasei Akane est mise sur la table. Enfin pas elle, le sujet.
Je me rappelle alors que je lui parle de ma séance privée en sa compagnie, que je l'ai aider à progresser dans sa rapidité et sa puissance de frappe. Me ventant ce doux souvenir de sa sueur lui coulant entre sa poitrine généreuse, je propose à Saji de sortir avec la tristesse, elle étant aussi imperturbable et mystérieuse que lui. Et rien qu'à les voir ensemble depuis ce matin à se chamailler, ce flash me semble comme une prémonition bizarrement. J'imagine le couple que ça pourrait faire ... Une vraie catastrophe entre bout de papier et engueulade. Hahaha !

« Tu vas où comme ça Kuzan ? Pourquoi tu es tout nu ? »

Flash - 22h
Je ne me sens pas très bien. Enfin si. Non. J'ai la tête qui tourne, les pintes de bières s'empilent sur la table alors qu'il n'y a q'un godet par forfait. Sont-elles tous à nous ou simplement les commandes de différents clients ? Flash dans un Flash, c'est un concours de shot-pinte en compagnie de Saji. Et à défaut de ne rien pouvoir faire contre lui en entrainement avec seulement deux techniques validés depuis un mois (mais que font les modo techniques ?), je gagne ce genre de duel d'alcoolique. Il ne faut pas déconner quand même ... J'ai mes qualités et mes talents.

« Peux-tu répéter ce que tu viens de dire Kuzan ? Ce que tu as mis dans les verres ? »

Flash - 22h15
Dernière pinte, dernier rot bien gras. Je me retourne vers Saji et je me sens faire preuve d'une incroyable bonté, d'une envie de me confier, de dire la vérité. J'ai mis des pilules dans nos verres, c'était sensé nous faire tenir toute la soirée mais semblerait-il que, vu notre état actuel, ça aurait l'effet inverse et que ce soit de la drogue pure et dure ...

Flash dans l'flash.

Une fois au bar, du côté des tireuses, je peux constater d'immense baril de bière auxquels ont peut se servir soit même. Surpris, j'en conclu donc que l'établissement réalise un chiffre d'affaire assez conséquent pour se munir de tels tonneaux. La dernière fois, nous étions servit à la bouteille directement ce qui est bien plus pratique aujourd'hui. Actionnant la tireuse, je remplis mon verre ainsi qu'une autre pinte pour mon meilleur ami et alors que je m'apprête à revenir à la table un homme vient à moi. La poche des yeux rougeâtre, les pupilles dilatées, un haleine désagréable aux effluves d'alcool et les cheveux gras, me tend la main dans la quelle se trouve deux petites pilules bleus.

« Hé mon pote ! Ça t'dirait pas un peu d'came pour faire la fête toute la nuit ? »

Et soudain, c'est comme si l'ange qui veille sur moi depuis toujours s'est envolé laissant place au coté obscur de mes pensées. Faire la fête toute la nuit ? C'est très certainement ce qu'il faut à Saji. Ca va être la soirée ultime pour ce bougre, il va être totalement débridé ! Ces petites pilules vont nous remettre d'aplomb et nous faire tenir jusqu'au lever du soleil ! J'attrape alors ces pilules et remercie l'homme qui semble tirer la tête en voulant demander quelque chose en contre partie, mais je suis déjà dans le jus, il est trop tard pour me tenir.


J'attrape alors ces pilules.

Ces pilules.

Retour à la réalité. Fait chier; j'ai encore merdé. Une goutte de sueur coule alors sur ma joue, très vite accompagné par un torrent sur la totalité de mon front. Si Akane sait ça, elle va nous ... je ne sais même pas si il y a un mot pour décrire ce qu'elle risque de nous faire !

Flash - 22h15
« Où est mon masque ? Vous avez pris mon masque ? » « Ok Kuzan tu peux le garder mais tu me le rends plus tard d’accord ? »

Ai-je réellement vu Saji san son masque ? Bizarrement, c'est le seul détail floué dans mes souvenirs. Maitrise t-il le genjutsu à un stade avancé ??!
En tout cas, je me souviens maintenant où son masque se trouve.

Retour à la réalité à nouveau. Ce qui risque de faire mal maintenant qu'Akane sait ce qui s'est réellement passé.

« Hum ... Saji, je sais où est ton masque ... Tu me l'avais précieusement prêter et je crois me souvenir ... enfin je ne crois pas, j'en suis sûr, que je l'ai enfilé lorsque Kan,Ye et West sont venus afin de faire "genre" que je faisais partis de leur bande de sadomasochiste. Ensuite, le reste est encore un peu flou mais cela pourrait expliquer pourquoi je me suis retrouvé nu toute la soirée jusqu'à ce matin en retrouvant *retire la rose de ses fesses* ceci, ici. »

Le silence s'installe, alors que les yeux de la jolie brune rougisse.

« Au moins on aura passé une soirée inoubliable non ? Ou plutôt "oubliable" dans note cas ! Hahahaha ! »

Mauvaise blague, mauvais timing, je m'attends à la volée de ma vie. De la part de la meuf de Saji.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Empty
Mar 30 Oct 2018 - 14:03
Après ce voyage dans le temps, Saji ferme le carnet, considérant qu’ils en avaient vu suffisamment. Mais au même moment, il se fait légèrement bousculer en avant par les épaules, quelqu’un vient de le pousser. Il se retourne vers Akane qui apparemment avait besoin de poser ses mains sur ses épaules pour se tenir debout. Non seulement ses bruits de pas sont silencieux mais son toucher est aussi léger qu’une feuille morte qui viendrait se poser. Il n’a presque rien senti. Décidément, si elle ne l’avait pas surpris par cette poussée, il ne s’en serait pas rendu compte. Mais qu’est-ce qui lui prend ? Une fois elle veut lui casser les doigts, puis une autre fois elle se met à le caresser. A un moment il faudrait savoir. Il ne comprendra jamais les femmes. Saji se dit aussi qu’elle a peut-être un caractère lunatique, ce qui expliquerait qu’au ChevalAqueux elle était en colère mais que maintenant elle se montre douce et compréhensive. Il a déjà rencontré des cas comme elle dans sa vie, cela n’attire que des ennuis ! Peut-être qu’il serait mieux de l’éviter et de faire comme si de rien n’était. Ne rien lui dire car cela pourrait la troubler encore plus.

Alors qu’Akane semble ne pas avoir de commentaire à faire sur ce qu’elle vient de lire, en même temps il vaut mieux ne pas essayer de comprendre et d’imaginer ce que ces phrases veulent dire, Kuzan quant à lui semble être frappé par une révélation. Ses yeux s’ouvrent grands. Il se met alors à confier aux deux autres ce dont il vient de se rappeler. Enfin, une piste s’ouvre à eux, ils vont pouvoir comprendre les événements d’hier du point de vue du hippie pervers.
Bonne nouvelle, il pense savoir où se trouve son masque ! Mais la mauvaise nouvelle, c’est qu’il se trouve probablement entre les mains du trio le plus redouté de tout Kiri. Tout mais pas eux ! Mais maintenant qu’il y pense… il se souvient soudainement les avoir rencontrés dans le bar… Une image en particulier lui revient en tête. Une image qu’il aurait préféré effacer sa mémoire.

Flash.

La vision est brouillée, Saji est en train de boire une énième pinte de bière alors que sa main tremble au moment d’écrire sur la page de son carnet. Le tracé de son crayon est chaotique et résulte dans un gribouillis incompréhensible. Alors qu’il est en train de lutter pour essayer de s’exprimer, le haut du corps affaissé sur la table, il peut voir du coin de l’œil son ami grimper les fesses nues sur le haut des barils de bière et commencer à faire la danse du ventre. Comme si cela ne suffisait pas qu’il soit tout nu, le voilà qu’il se met à agiter sa batte de glace dans tous les sens en essayant de charmer les geishas de la table d’à côté. Il n’y a décidément plus aucune limite quand il est soûl... Sur la tête de Kuzan, le masque noir à visière métallique de Saji. Le nudiste semble s’amuser avec après qu’il se le soit fait prêter. Mais voilà qu’il commence à se moquer de son ami, en simulant avec son bras des coups de sabre dans tous les sens, rappelant son autre soirée humiliante où il s’est donné en spectacle devant tous ces gens au bar du ChouchouLove. Un traumatisme qu’il aurait préféré oublier… Comment ose-t-il… On avait dit de ne plus en parler… Traître… Menteur… Hypocrite.

Comme une coïncidence, Saji se retient de vomir à cause du trop-plein de bière dans son ventre, il se lève et court vers les toilettes. Une fois à l’intérieur, il fait une rencontre malheureuse. Ils sont là. Les casseurs de rêve. Les trois mousquetaires. Kan, Ye et West. Ils sont tous les trois en train d’uriner ensemble en ligne et ils tournent la tête en même temps, de façon si mécanique que cela en est effrayant. Saji déglutie en les voyant. Ils se rapprochent de lui, ne lui laissant aucun moyen de s’enfuir… le coincent dans un coin de la pièce et lui murmurent leurs mots de vipère.

« Il t’a pris ton masque pour essayer de rejoindre notre confrérie. Devenir le quatrième mousquetaire… Et maintenant, il se moque de toi en public. Il t’a trahi. Un coup de poignard… à son meilleur ami ! »

Ils ont raison.

« Nous te donnons l’arme de ta vengeance. Plante cette rose dans son fondement, et la loi du talion sera respectée. Œil pour œil, dent pour dent. »

Saji acquiesce d’un air grave et se munit de la rose qui lui est tendue, avant de quitter les toilettes d’un pas décidé. Oui, Kuzan ne va pas s’en tirer ainsi. Ce voleur de masque. Ce faux frère. L’humilier ainsi devant tout le monde. Il doit payer pour sa trahison.

Fin du flash.



Que… Vient-il d’avoir une vision du passé ? Un souvenir égaré dans les méandres de son cerveau engourdi ? C’est tout ce dont il semble se rappeler pour le moment… Il n’est pas aussi habitué aux gueules de bois que son ami.

Mais ce souvenir explique déjà beaucoup de choses… à commencer par la scène qui va suivre, où Kuzan se retire une rose du derrière. Ce n’est pas tant le fait que Kuzan ait une rose dans les fesses qui le surprend à vrai dire, non en réalité il a vu de pires choses sortir de ses fesses une fois. Mais le fait qu’il l’ait gardé tout ce temps dans son anus le laisse un peu perplexe sur les préférences sexuelles de son ami. Désormais, il devra faire plus attention à ses côtés. Ne pas se baisser pour ramasser le savon quand il prendra la douche devant lui déjà, pourquoi dans ce genre de situation précisément ne demandez pas pourquoi.

Egal à lui-même, Kuzan lance une de ces blagues que vous regrettez pour le restant de vos jours. Sauf que dans son cas, il ne les regrette jamais et ne retient pas la leçon. Le malaise se traduit par un long silence où Akane et Saji le fixent avec un regard plein de reproche. Saji décide d’écrire ce dont il se souvient sur son carnet et le montre à ses amis enquêteurs :

Saji a écrit:
« Je ne sais pas comment la rose a fini dans tes fesses mais en tous cas, ça devrait probablement être mérité. Enfin bref juste une intuition. Comme tu l’as dit, je pense qu’on en saura plus si on va interroger ces trois suspects. Peut-être qu’ils l’ont subtilisé quand tu as essayé de rejoindre leur clan. C’est simple, ils sont vêtus de cuir noir des pieds à la tête… »

Voyant qu’Akane et Kuzan le regardent de haut en bas, Saji complète sa description des individus.

Saji a écrit:
« … et ils portent un collier métallique avec des pics autour du cou. Et ils ont des manières un peu efféminées. »

Il marque un temps de pause pour voir si la kunoichi a des questions, car après tout il connait ses points forts, en plus d’être capable de casser des doigts aux hommes qui ne lui plaisent pas. Elle est celle qui est la plus compétente dans ce domaine… pas le cassage des doigts mais tout ce qui a trait à la détection. Il le sait puisqu’il a déjà travaillé avec elle lorsqu’ils ont mené leur enquête ensemble pour retrouver Tatsuzô. Peut-être qu'elle pourra les emmener vers Kan, Ye et West pour finalement conclure leur enquête sur la soirée d'hier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Empty
Mar 30 Oct 2018 - 15:43
Contrairement à elle, Kuzan semblait avoir réussi à lire quelques phrases. Ce qui lui rappelait visiblement quelques souvenirs. Saji lui aurait visiblement prêté son masque. Ça alors ! Ces deux-là devaient vraiment bien s'entendre et se faire confiance. Pour sa part elle l'avait toujours vu le visage masqué. Bon, même si « toujours » signifiait bien peu puisque ce n'était que la seconde fois qu'elle le voyait. Peut-être qu'il l'enlevait en certaines circonstances. Lorsqu'il était à l'aise, par exemple. Mais même dans ce cas là, ça signifiait quand même que tous les deux avaient l'air d'être bons amis.

Concernant le reste de sa phrase, elle eut un peu de mal à en saisir le sens. Déjà, elle ne comprenait pas ce que voulait dire le mot le plus long de son paragraphe. Et il ne s'agissait pas de « précieusement ». Du coup, elle ne voyait pas comment il pouvait en être arrivé à la conclusion qu'être nu soit normal. Même si elle comprenait très bien dans quelles circonstances on pouvait se retrouver nu et trouver ça normal. Ne pas connaître ni comprendre les détails valait peut-être mieux, finalement. En revanche, quand il retira la rose, elle tourna le regard. Le sol était soudainement devenu très intéressant. Super, en une soirée - ou matinée – elle l'avait vu nu de face et retirer quelque chose de ses fesses. D'accord il était bien conservé – peut-être dû à la glace ? - mais c'était tout de même gênant.

Et lorsqu'il poursuivit en riant que ce n'était pas grave d'avoir oublié une partie de la soirée, elle le regarda de nouveau. Mais cette fois ci avec les sourcils froncés, sans dire un mot. Comment pouvait-il être heureux d'avoir oublié ce qu'il avait fait avec son corps ? C'était... Perturbant. Déjà que Saji avait fait allusion au fait de ne pas avoir été « lui-même » hier soir. Kuzan avait pour sa part parlé de « Black out ». Avaient-ils bu au point de ne plus savoir ce qu'ils avaient fait la veille... ? Non, c'était interdit ! Il n'y avait pas le droit de prendre quoi que ce soit faisant perdre le contrôle de son corps ou de son esprit. On devait toujours être en alerte, près à réagir au moindre problème. Du moins, selon les règles de son père. Et encore une fois, ce qu'on pouvait faire ou non à Kiri lui paraissait bien flou. Et si ici, rien n'interdisait de consommer de l'alcool ? Ou de la drogue ? Des shinobis incapables de réagir à une attaque parce qu'il ne se contrôlaient plus... C'était effrayant. Ça expliquait certainement pourquoi la crevasse avait été faite si facilement. Dire qu'elle était venue à Kiri pour être à l'abri ! Elle commençait à se demander si elle n'aurait pas été plus en sécurité à continuer seule. Avait-elle fait un mauvais choix ?

Ce fut Saji qui la sortit de ses pensées en écrivant une nouvelle fois sur son carnet. Ça devait vraiment être un sacré coût. Et elle s'approcha de nouveau pour pouvoir lire. Et la description des hommes lui rappela quelque chose à son tour. Trois hommes entièrement vêtus de noir...


- « Ho, je les ai vus ! Je ne savais pas où était le ChevalAqueux. J'ai demandé mon chemin aux passants. C'est eux qui m'ont indiqué comment y aller. »

Elle parut réfléchir quelques secondes, avant de poursuivre.

- « Ils m'ont dit qu'ils allaient au club « Plaisirs coupables ». Vous connaissez ? »

Et elle les regarda tour à tour, attendant leur réponse.

_________________
The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Empty
Mar 30 Oct 2018 - 16:19
Mes plaisirs coupables restent au fond de mes pensées, gardant pour moi le fait que c'est de ma faute qu'on en est là aujourd'hui. Les dégâts physiques, mentaux et même environnementaux. Et si nous étions amenés à partir en mission en pleine nuit, une mission officielle qui plus est, urgente ? Je me dois d'être plus responsable, de veiller sur eux en tant qu'ainé. C'est décider, à partir de maintenant, c'est terminé les conneries.

Je regarde alors Saji prendre de nouveau son carnet et y noter quelque chose, avant de nous tendre le bout de papier. D'après lui, il ne sait pas comment cette rose a atterrit dans mes fesses lors de cette soirée, il a comme une intuition, que c'est très probablement mérité. Mais à force de se fréquenter, je commence à bien connaitre l'animal, il a quelque chose à voir avec la cause de mes hémorroïdes et ça, je le sais, je le sens. Je le sens très bien même. Ça commence à me gratter ...

À côté de ça, il confirme mes dires et pense qu'il est préférable de retrouver notre trio infernale pour en savoir plus sur la perte de son précieux masque de cuir. Et j'en suis certain, il se trouve là bas, dans l'entre des démons.

C'est alors que Akane se retourne vers nous à l'annonce de leurs noms, nous informants qu'elle les a croiser il y a peu de temps avant de se rendre au ChevalAqueux. Les trois diablotins lui ont aussi dit qu'ils allaient à l'établissement nommé "Aux Plaisirs Coupables". Ont-ils essayés de l'y emmener ? Haha, j'aurais bien aimé voir Akane là bas en pleine action, ça aurait été un carnage.

Les regards se braquent sur moi à l'annonce de l'établissement comme si j'étais le seul à connaitre son emplacement.

...

Ok, c'est vrai. Les yeux montants au ciel, je souffle de désespoir et leur fait signe de me suivre, en partance pour les plaisirs coupables.

C'est quelques minutes plus tard, allant de toit en toit à travers les rues de Kiri que nous arrivons sur les lieux de la dernière chance. Une Geisha, aussi hôtesse d'accueil à l'entrée du bar me salut en joignant les mains tout en me faisant remarquer mon absence des lieux depuis un moment. Je lui baise la main pour la saluer en retour, tout en lui disant que ce genre d'aventure est bientôt terminé pour moi.

J'ouvre alors la porte, faisant entrer mes camarades à la recherche du trio ciré.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Empty
Mar 30 Oct 2018 - 18:05
Les voilà arrivé au terminus de leur épopée. Le dernier niveau. Le boss final. Ou plutôt les boss finaux. Riri, Fifi et Loulou. Ou plutôt Athos, Porthos et Aramis, sachant que Kuzan a tenté de les rejoindre en tant que pseudo d’Artagnan en se servant de son précieux masque comme artifice. Grossière erreur ! Ils ne se sont pas laissé leurrer, ils ont beau être sadomasochistes, ils ont vu à travers sa pitoyable mascarade. Un frère, qui l’a humilié comme ça au milieu du bar, en face de tous ces gens, en l’imitant avec des coups de sabre dans le vent. Cette rose aux fesses il l’a bien mérité finalement. Mais maintenant n’est plus question de vengeance, mais de réparation. En effet nos trois joyeux lurons sont désormais devant la porte de l’établissement « Aux Plaisirs Coupables ». Un autre nom de plus à ajouter au répertoire des lieux fréquentés à ne pas dévoiler à leurs camarades shinobis sous peine d’être reniés à tout jamais. Après tout, il faut garder une certaine image, en tant que fiers serviteurs du village de Kiri. Si Kuzan est montré du doigt comme un pervers quarantenaire qui se travestit la nuit, passe encore, mais Saji, le grand Sabreur de Kiri, l’une des lames les plus fines du village voire du monde ! Ca non, un dérapage est inadmissible.

Tout ce qu’ils sont en train de vivre en ce moment doit rester secret et ne jamais être dévoilé au grand public. Peut-être qu’ils devraient faire signer un contrat de confidentialité à la kunoichi, ils ne sont pas encore sûrs de lui faire tout à fait confiance étant donné tous les désagréments qu’ils lui ont causé. Il se peut qu’elle leur reproche de lui avoir fait perdre sa nuit de sommeil. Ils ne savent pas non plus ce qu’elle pense à leurs égards, vu qu’elle n’affiche absolument aucune émotion ou d’humour lorsqu’ils lui parlent. Ah si il y a une émotion qu’elle connaît bien, la colère. Elle affiche encore moins d’émotion que Saji, et pourtant lui porte un masque et on sent très bien qu’il est content ou qu’il est triste lorsqu’on le voit, ne serait-ce qu’à sa gestuelle. Mais en fin de compte, il comprend Akane, enfin en partie… il a été dans cette solitude, ce besoin d’être méfiant des gens. Mais après avoir rencontré quelqu’un d’aussi bon vivant que Kuzan, ils sont très vite devenus meilleurs amis et se sont mis à rire de tout, profitant de chaque moment passé ensemble. Cela l’a décoincé et a dissipé tous ses préjugés sur les autres, l’a rendu plus ouvert, alors qu’avant il s’isolait beaucoup. Il espère qu’à terme, en restant en contact avec eux, il en sera de même pour Akane et qu’elle se prêtera davantage au jeu, qui sait.

Sûrement, l’humour de Kuzan a beaucoup déteint sur sa personnalité mais aussi sur son style de rp. Voilà que lui aussi se met à faire de longues réflexions et des interjections inutiles qui ne font pas avancer l’histoire. Et pourtant, la bonne humeur de Kuzan l’a rendu moins pessimiste et fondamentaliste. Désormais il voit la vie avec plus de recul, sous un paradigme nouveau et ça il le doit à son meilleur ami.

Ils pénètrent à l’intérieur. Bizarrement, le mobilier est très simple et très sobre. Aucun objet qui serait lié à un quelconque fétichisme. Ils s’attendaient à voir à la limite un objet suggérant le thème du BDSM mais non, rien. Le bar a tout ce qui a de plus normal. Saji regarde à droite et à gauche comme pour repérer un seul indice qui pourrait indiquer des activités douteuses mais c’est une geisha en tenue traditionnelle qui approche, en compagnie de trois hommes en tenue de kimono. Il reconnaît tout de suite leur visage malgré le manque de déguisement en cuir noir… C’est bien eux ! Mais que font-ils ici ? Au départ Kan, Ye et West ne reconnaissent pas l’homme au masque de lapin mais en voyant son beau corps moulé dans du cuir, il n’y a plus l’ombre d’un doute.

« Oh c’est vous ? Et bien comme Saji ici présent, on s’est dit qu’on allait se convertir du sadomasochisme à la voie du sabre, le kendô. Après tout lui a réussi à passer de l’un à l’autre donc sans problème on s’est dit pourquoi pas nous ! »

Saji est consterné. Il n’en croit pas ses oreilles de lapin. Il s’approche d’eux tout en tapotant le pommeau de son katana afin de les dépêcher de lui rendre son masque.

« D’accord d’accord… je sais pourquoi vous êtes là. Écoutez on voulait garder le masque de Saji comme une relique pour célébrer le culte de Saji le sadomaso devenu sabreur, nous porter bonheur dans notre conversion mais je suppose que vous en avez vraiment besoin… »

Saji récupère le masque et dans un geste vif digne des plus grands magiciens, il tourne la tête, retire son masque de lapin pour enfiler son masque noir à visière métallique. Celui qui lui donne tant de style. Enfin ! Mais… L’odeur du masque est un peu étrange… Serait-ce. Non il ne préfère pas imaginer, il le lavera une fois rentré chez lui.

Mais avant toute chose, il a une personne à remercier. Il se tourne vers Akane et lui prend les deux mains dans les siennes, inclinant légèrement la tête en signe de reconnaissance. Il se met ensuite à écrire un mot doux à la jeune femme :

Saji a écrit:
« Je ne vous serais jamais assez reconnaissant pour nous avoir aidés dans notre recherche, malgré tout le mal qu’on vous a causé. Sachez que si vous avez besoin de mon aide, vous pourrez compter sur moi. Même si je dois attendre des heures et supporter des supplices comme vous l’avez fait pour moi. »

Sur ces mots, les deux compères saluent la kunoichi de la main pour lui dire au revoir. Saji fait un hochement de tête à destination de Kuzan et tous deux s’envolent vers d’autres cieux… pour de nouvelles aventures…


To Be Continued.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Empty
Mar 30 Oct 2018 - 22:33
Kuzan savait où se trouvait ce nouvel établissement, dont le nom ne disait rien qui vaille à la jeune femme. Elle suivit les deux hommes en se demandant bien ce qu'elle pouvait faire là. Ha oui, on lui avait demandé de l'aide. Elle savait à quel point il était difficile d'admettre qu'on ne pouvait pas faire certaines choses seul, et ne pouvait donc pas refuser. Même si elle n'avait toujours pas compris pourquoi il l'avait appelée. Beaucoup de choses n'étaient pas claires depuis qu'elle était arrivée...

C'était peu rassurée qu'elle entrait dans ce club. Ce qu'elle avait vu dans celui d'avant lui avait largement suffit. Elle craignait franchement ce qu'elle pourrait y trouver ici. Manquerait-elle d'air de nouveau ? Elle espérait bien que non. Mais contre toute attente, l'endroit avait l'air plus sain que celui d'avant. Ils furent accueillis par une femme, et bientôt trois hommes arrivèrent à leur tour. C'étaient bien eux, ceux qui lui avaient indiqué le bon chemin.

Ils semblaient avoir changé de voie, grâce à Saji. Il était un modèle pour trois hommes, voilà qui devait être flatteur pour le sabreur ! Mais Akane nota tout de même dans un coin de sa tête qu'il faudrait vraiment qu'elle se renseigne sur la définition de ce mot. Quand Kuzan en avait parlé elle avait cru à quelque chose de sexuel. Là, il s'agissait plutôt visiblement d'un style de combat. Du moins c'était ce qu'elle en déduisit, à les entendre en parler.

Le sabreur muet réussit enfin à récupérer son masque, et l'enfila dans un geste si rapide qu'elle n'arriva pas à le suivre des yeux. C'était assez impressionnant, il fallait avouer. Ce n'était pas étonnant que trois hommes lui vouent un culte. Puis il se tourna alors vers elle et lui prit les mains, pour la remercier silencieusement d'un geste de la tête. Ne sachant pas comment réagir, elle le laissa faire. Et c'était plutôt agréable. Puis il brisa le contact pour lui écrire un mot. Doux, comme l'avait précisé dans sa narration le joueur derrière Saji. Il avait compris ce que ça lui avait coûté de l'attendre pendant des heures dans cet endroit glauque. Pourtant elle faisait bien attention à ne laisser filtrer aucune émotion sur son visage ou dans ses gestes. Un art qu'elle avait perfectionné au fil des années. Ou bien il avait retenu la leçon lorsqu'elle s'était énervée contre lui. Car la colère était l'une des seules choses qu'elle avait du mal à contenir, bien qu'elle parte généralement aussi vite qu'elle était venue. Toujours était-il qu'il semblait la remercier et renouvela son offre de l'aider si besoin. Même si de son point de vue elle n'avait pas fait grand chose mis à part l'attendre.


- « Merci. J'y penserais. »

Si jamais elle avait besoin, elle savait qu'elle pourrait compter sur lui. Et c'est après s'être salués tous les trois qu'elle rentra enfin chez elle. Sans réussir à retenir un sourire, qui se dessinait malgré elle sur ses lèvres...

Spoiler:
 

_________________
The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane] - Page 2 Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227

The Hangover [PV Yuki Kuzan / Yasei Akane]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: