Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan]

Asano Haine
Asano Haine

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Ven 26 Oct 2018 - 19:06
Il n'était pas rare de voir bon nombre de civils ou de Shinobi venir dans se genre d'endroit pour vider leurs esprits, pour oublier les derniers événement de leurs vie, ou encore leurs plus grand traumatisme les plus refoulé. C'était ce que Haine était en train de se dire les yeux rivé sur l'enseigne d'un petit bar excentré et plutôt calme.

Elle n'avait pas pour habitude d'être cliente régulière dans ce genre d'endroit, mais une fois de temps en temps, elle se laissait aller a une petite sortie en solitaire a boire un verre ou deux, a se tenir renseigner sur le monde et sur les siens.

"Est-ce que j'en ai envie ce soir ? " Se demanda-t-elle en silence en tirant une longue bouffé de son kiseru pour la recracher subtilement par le bouche vers le bas.

Après une hésitation d’à peine quelque seconde, la jeune médecin hausse ses épaule et se laisse tenter a son rituel de sortie. Elle entre lentement dans l'établissement et en salut les client et les tenancier d'un sourire polit et d'une voix douce

- Bonsoir.


Engagera-t-elle en se dirigeant vers le comptoir. Sa démarche n’avait rien d'une grande dame malgré sa tenue très soigné traditionnelle. C'était sans nul doute quelqu'un qui prenait grand soin d'elle mais sans vouloir se donner des air qu'elle n'avait pas. Elle déposera délicatement son Kiseru sur le comptoir après s'être installer
sur les haut tabouret a celui-ci.

- Je commencerais avec un thé s'il vous plait, oh, et si vous avez de quoi grignoter ça serai parfait.
Demande-t-elle avec le sourire.

Sans vraiment se soucier du tenancier s’ouvrer a la tache, Haine pivote légèrement vers la salle sans pour autant se montrer indiscrète. La jeune femme prête ses oreilles au conversation et découvre tranquillement les autres client partageant ce lieux avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Ven 26 Oct 2018 - 20:26
C'est une journée comme les autres qui vient de se finir. Lever du lit vers onze heures, je prends mon thé et mon bol d'avoine à la fenêtre, tout en regardant la vie s'émerveiller dans les rues du village. Quatorze heures, je pars à l'entrainement, direction le Dojo, pour une session des plus intensives. Kunai, mannequin en bois, jutsu à gogo, j'use toutes les forces que j'ai récupérer durant la nuit à bon escient pour m'améliorer, jour après jour. Dix huit heures, je sors du dojo. Retour à la maison, pour une bonne douche. Vingt heures, l'heure du diner. Un bol bol de ramen au porc chez Ino avant d'atterrir là où je suis quasiment tous les soirs, dans un bar de la ville, le "SakéBourré". Un nom qui ne paye pas de mine à première vue, mais un établissement plutôt très accueillant.

Sur l'un des tabourets en bois, devant le bar, je suis là, à déguster mon verre de saké. Si l'auberge porte le même nom, ce n'est très certainement pas pour rien. Ils font le meilleur alcool de riz de la ville. Etant un fervent client de cette boisson, c'est tout naturellement que je m'y rue dès que l'occasion se présente.

La soirée bat donc son plein, faisant des différents clients les personnes les plus heureuses du monde le temps d'un instant. De l'alcool, des amis, des bonnes tranches de rires ici et là. Pendant ce temps, je suis seul au bar, je bois.

Comme un coup de blues, je fais tourner mon verre sur place tout en arrêtant de me délecter de la liqueur s'y trouvant, repensant à ma défunte épouse. Serait-elle fière de ce que je suis entrain de devenir ? Est-ce que je lui rends hommage en côtoyant les échoppes d'alcool nuit après nuit tout en me fourvoyant en draguant lourdement chaque femme que je trouve ? Nombreuses sont les questions qui tourmentes, me faisant cogiter sur l'homme que je suis devenu.

D'un geste du doigt, je termines mon verre avant d'en redemander un autre au tavernier.
Mélancolie, désespoir et stupidité.

« Putain mais qu'est-ce que je fais encore ici ... ? »

J'implore le ciel pour que mon ange gardien me sorte de cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Asano Haine
Asano Haine

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Ven 26 Oct 2018 - 20:51
Il ne fallut pas longtemps pour qu'elle perçoive le nouveau client s'affaler sur un autre coin du comptoir, non loin d'elle. Au dé"part, elle ne lui fit qu'un léger sourire ignoré, mais qu'elle importance au final. Il semblait vouloir être ici seul; il devait être fatigué...du moins, c’est qu'elle voyait.

Elle laissa tomber le nouveau venu pour son thé chaud et q"une assiette de petit gâteau sec. Haine étira d'abord un sourire satisfait, puis pris une autre bouffé de son Kiseru pour recracher sa fumé vers l’extérieur sans gêner les clients adjacent. Le gardant cette fois dans une main, elle se saisit de sa tasse de l'autre pour laisser les vapeurs du thé et ses parfum envahir ses narines en fermant ses yeux. Elle finira par souffler légèrement dessus pour en prendre une petite gorgé.

Son attention reviens sur son voisin de comptoir alors qu'elle l'entend marmonner.

« Putain mais qu'est-ce que je fais encore ici ... ? »

Elle observe alors son attitude. La mine basse, le regard pensif et terne, une posture peu avenante, fatigué, usé...c'était ce qu'il lui inspirait, la tout de suite.

Haine devait avoir la moitié de son âge, pourtant, ce n'était pas la première fois qu'elle voyait un homme de celui de son voisin se comporter de cette façon dans un tel endroit. Parfois, les gens ont besoin d'un endroit ou ils peuvent ruminer en publique sans que personne ne les ennuis avec pourtant le maigre espoir que quelqu'un leurs prête une oreille, le maigre espoir qu’ils discussion puisse s'amorcer afin de soulager son cœur et son âme avant de retourner vers la réalité.

Dans un sourire et de sa voix douce a la tonalité pourtant hésitante, légèrement timide et coupable d'importuner le voyageur nocturne, elle dit pourtant.

- Je ne viens pas ici souvent, mais dans ma mémoire, le Sake n'est pas plus mauvais qu'ailleurs.

Elle dépose doucement sa tasse sur le comptoir et reprend une autre bouffé, sereine sans quitter son compagnon de fortune de son regard verts très pâle.

Peut-être allait-il a nouveau l'ignorer, peut-être pas, mais dans tout les cas elle accompagne ses simples mots pour engager la conversation d'un salut silence de la tête, sans évidement détourner son attention.




Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Ven 26 Oct 2018 - 21:57
Brune, les yeux clairs d'un vert éblouissant et un kimono arborant ses courbes féminines, c'est une fleur dans ses cheveux qui attire un peu plus mon intention. L'ensemble de ces détails me fait rappeler immédiatement une femme du même que j'ai très bien connu; ma douce et tendre Anna. Est-ce mon esprit qui me joue des tours ou simplement mon espoir qui tente de me piéger ? Dans tous les cas, il me semble que je suis en plein dans un rêve ...

La femme me parle mais un flou auditif me brouille ses belles paroles avant de se débloquer naturellement. Une tasse à la main, elle me parle du saké de la maison. Comme quoi il est pas plus mauvais que dans un autre établissement. Je m'extirpe de mon hallucination et vois, à la place du spectre de ma femme, un jolie plante croisant ses fines jambes sur son tabouret. Belle qui en plus de ça, semble s'y connaitre en saké.

Mais il y a un détail que je ne cautionne pas malgré son visage d'ange.

« Je ne crois pas que ce saké soit moins bon qu'un autre. Vous savez, j'en ai fais pas mal des bars et aucun de leur saké ne vaut celui-ci. Ils le font eux même, ce sont de vrai passions vous savez ! Je ne peux pas vous laisser blâmer leur travail malheureusement haha » lui dis-je un sourire illuminant mon visage quelque peu attristé par ma situation.

Une lumière vient alors m'éclairer l'esprit, après que l'orchestre du bar se mette à jouer une musique douce et entrainante. Cette femme, ressemblant à ma défunte, possède étrangement une manière similaire d'aborder les gens. Observant une personne en lui trouvant dans sa pleine activé, une remarque à lui faire.

Je termine alors mon verre et décide d'approfondir notre discussion après un long silence. Comme si ma conscience me poussait à aller vers elle; pour me sauver de ma tourmente.

« Hum ... Je peux vous offrir un verre de ce saké si vous voulez vous remémorez son incroyable goût en bouche ? Heu ... »

Souhaitant de tout coeur qu'elle accepte, la fin de ma phrase laisse présager mon envie de connaitre le prénom qu'elle porte.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Asano Haine
Asano Haine

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Sam 27 Oct 2018 - 2:05
Elle fut silencieusement très heureuse qu’elle ne soit pas cette fois passé inaperçue. Malgré qu’elle eut l’impression quelque instant qu’il ne l’écoutait qu’a moitié, un peu comme si il sortait d’une rêverie et d’une solitude si profonde qu’il eut besoin d’un temps pour se faire à nouveau à son entourage. Une fois de retour parmi eux, il répondit avec le sourire, pourtant, quelque chose amblait le gêner un peu.

Est-ce qu’il avait compris qu’Haine avait vu plus ou moins claire sur son état ? C’est ce qu’elle se demandait le temps de quelques seconde, cependant elle n’était pas là pour juger loin de là.

« Je ne crois pas que ce saké soit moins bon qu'un autre. Vous savez, j'en ai fais pas mal des bars et aucun de leur saké ne vaut celui-ci. Ils le font eux même, ce sont de vrai passions vous savez ! Je ne peux pas vous laisser blâmer leur travail malheureusement haha »

Un sourire d’ailleurs qui trouvera une réponse discrète mais présente sur le coin de ses lèvres.

-Ah, je ne peux que vous faire confiance, il est très rare que je m’engage dans une tournée des bars.

Elle conserva toujours son sourire, ses mots était non seulement dis sans jugement, mais visiblement elle ne trouvait pas cela non plus anormal. Il fallait l’avouer, les jours aurais pu clairement être meilleurs et boire, quel qu’en soit son état d’esprit, n’était pas vraiment quelque chose qu’on pouvait vraiment amener a reprocher aux uns et aux autres.

« Hum ... Je peux vous offrir un verre de ce saké si vous voulez vous remémorez son incroyable goût en bouche ? Heu ... »

Elle hocha alors la tête toujours en souriant d’un air tout aussi bienveillant. Cependant, avant tout elle se redressa pour s’installer sur le tabouret vide a ses côté en emportant avec elle sa tasse de thé et sa soucoupe de petit gâteau qu’elle place entre eux deux en l’invitant a se servir si il le souhaitait.

-Avec grand plaisir. Je m’appelle Asano Haine, je suis une jeune shinobi qui a préféré élire domicile a l’hopital pour le moment que sur le terrain. Heureuse de faire vôtre connaissance.


A son timbre, elle était plutôt heureuse de faire ce qu’elle faisait et pour elle, précipiter les chose n’était jamais bon. Pour le moment, sa place était là bas et elle apprenait toujours plus jours après jours.

-Et vous ?

D’aussi près, le fleur qui l’avait intrigué a première vue semblait un peu spécial. Elle semble plus vrai que nature, pourtant elle ne l’est pas. Encore plus particulier, le parfum de lotus que la jeune femme dégage semble provenir de celle-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Sam 27 Oct 2018 - 12:29
Le parfum de la fleur présente dans sa toison sombre m'envoute, alors qu'elle accepte ma demande amicale. Asano Haine, c'est le doux nom auquel elle répond. En plus d'être sublime et féminine, son prénom est des plus somptueux. Mais je ne dois pas m'emporter, nous ne nous connaissons pas encore et si je semble être sous son charme en face d'elle, elle accusera forcement l'alcool de me jouer des tours.

« L'hôpital ? »

C'est là bas que j'apprends qu'elle réside, étant une kunoichi adepte de l'iroujutsu. Belle et intelligente en plus de ça ... Les techniques ninja médicales sont extrêmement complexes et demande un talent sans précédent. Sur un champs de bataille, ils sont sur le front à se battre pour sauver la vie de leur nakama. Ils sont le genre de personne à qui j'offre mon admiration la plus totale.

Je prends alors l'un des sablés sur la coupole qu'elle pose entre nous deux, avant d'en prendre une bouchée et de lui sourire et de me présenter à elle.

« Oui je ferais bien de me présenter ! Haha ! Yuki Kuzan, enchanté ! Mais appellez moi Kuzan, c'est plus conviviale. En tout cas, je suis admiratif de vous ! » lui dis-je tout sourire. « En tant que médecin vous êtes la fierté des ninja de ce monde. Si on passe notre temps à combattre, sans vous et votre soutien, on ne serait rien ! Alors merci ! » je baisse alors la tête, les mains jointes comme signe de respect.

Et dans un silence, je retombe dans mes pensées regardant alors le verre que le barman nous serre. Cette femme, en deux secondes, a réussi de me faire sortir de mon blues. Le ciel m'aurait donc entendu ?

« En tout cas, je ne sais pas si je suis entrain de rêver, vous savez l'alcool ... Mais en tout cas, merci d'être là, à discuter avec moi. C'est vrai que ça va pas tellement fort en ce moment ... Mais je ne vais pas vous embêter avec mes coups de blues. »

Mais j'espère de tout coeur qu'elle veuille discuter encore un peu le temps d'un verre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Asano Haine
Asano Haine

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Sam 27 Oct 2018 - 17:15
Malgré son apparence extrêmement féminine et très Adulte, Haine dégageait un on ne sait quoi d’enfantin. Une certaine pureté toujours présente et palpable, une timidité qu’elle sait pourtant très bien affronter dans se cas présent, mais toujours bel et bien là…il y a aussi cette pointe de naïveté qui n’est pas au point de tomber dans la crédulité la plus total. Ses traits semble l’avoir suivi avec l’âge ce qui ne lui enlève rien a son charme, et qui ne fait pas pour autant qu’elle semble se comporter en grande enfant.

« L'hôpital ? »


Elle hocha doucement la tête en souriant a sa première interrogation. Il semblait un peu surpris mais une étincelle s’alluma dans son regard, une petite étincelle qui ne passa pas tout à fait inaperçu.

Yuki Kuzan. Elle connaissait bien évidement cette famille et elle faisait partie très probablement de ceux qui l’avait amené dans ce pays et vers la liberté.

« Oui je ferais bien de me présenter ! Haha ! Yuki Kuzan, enchanté ! Mais appelez moi Kuzan, c'est plus conviviale. En tout cas, je suis admiratif de vous ! »


Admiratif ? Sur le moment, Haine ne comprenait pas vraiment et le questionnement dansait dans le regard de la jeune femme. Qu’est ce qu’il pouvait bien trouver d’aussi admirant ?

« En tant que médecin vous êtes la fierté des ninja de ce monde. Si on passe notre temps à combattre, sans vous et votre soutien, on ne serait rien ! Alors merci ! »

Elle ne s’attendait pas vraiment a cela. La réaction fut immédiate et sans appel. Le rose grimpe au joue de la demoiselle ainsi qu’un sourire entre gêne et appréciation. C’est vrai, qui n’aimerais pas entendre de telles choses ? Même si elle trouvait que c’était un peu exagérer, c’était plaisant a entendre.

-A-ah..Oh, c’est très…c’est très gentil a vous…et faut admettre que c’est assez gratifiant a entendre.

Elle rit un peu le rose toujours au joue, elle cache sa gêne au travers une autre bouffé d’herbe qu’elle recrache toujours avec la politesse de ne déranger personne.

-Même si je vous avouerais que je ne fais pas ça pour mon égo personnelle. C’est vrai, ce n’est pas évident tous les jours, on ne sait pas pour autant faire de miracle ce qui n’est pas quelque chose de facile a accepter pour nous autres…Mais sans les autres, on ne serais pas grand-chose non plus.

Et c’était d’autant plus vrai pour elle que pour n’importe qui d’autre ainsi, elle va enchainer en gardant ce petit sourire intimidé.

-Yuki-San, peut-être n’y êtes-vous pour rien, mais sans votre famille, ni les combattant, je ne serais pas ici aujourd’hui a parler de ma vocation et la mettre en pratique. Je ne dit pas ça pour vous flatter, c’est la vérité.

Elle ne se souvenait plus de grand-chose, et rien n’arrivait a lui revenir. Par moment, elle avait des sorte de flash onirique mais c’était si loin et si détaché qu’elle n’arrive pas a d’approprié cela comme un vrai souvenir.

« En tout cas, je ne sais pas si je suis entrain de rêver, vous savez l'alcool ... Mais en tout cas, merci d'être là, à discuter avec moi. C'est vrai que ça va pas tellement fort en ce moment ... Mais je ne vais pas vous embêter avec mes coups de blues. »


C’était une phrase assez curieuse a entendre. Elle comprenais par là qu’il y aurait probablement eu peu de gens à faire la démarche de discuter avec lui. Pour qu’elle raison ? Elle avait peur de la connaitre mais elle ne voulait pas vraiment penser à l’égoïsme humain. Elle lui répondit avec un sourire et un regard très bienveillant.

-Pourquoi rêverie vous ? Je suis bien là a vos côté a faire votre connaissance Yuki-San. Si une seule personne connaissait le moyen d’aller toujours bien et ne ne rien laisser prendre le dessus sur lui, ou elle, je veux bien connaitre la recette secrète.


Elle marque une petite pause en lui souriant. C’était normal a ses yeux d’avoir le morale dans les chaussettes de temps à autre. Personne n’est invulnérable ou invisible.

-Cela ne m’ennuie pas, loin de là et je suis prête a vous écouter…mais seulement si en parler peu vous faire du bien.


La démarche semblait très sincère et sans aucune malice. Il n’y avait aucune curiosité Malsaine mais un profond désir d’offrir son attention, et surement des paroles encourageante et réconfortante.

Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Sam 27 Oct 2018 - 17:51
Sa pureté et sa gentillesse semblent irréelles tellement elles sont appréciables et réconfortante. Sans même me connaitre, sans même savoir pourquoi je ne suis pas l'homme qui attire les femmes autour d'un verre pour une simple discussion; elle est là. Elle est est ici et me soutien dans mon malheur même si elle n'en connait pas la raison. Des personnes de ce type sont rares de nos jours mais il semblerait que mon ange gardien soit clément depuis quelques temps.

« Pourquoi rêverie vous ? Je suis bien là a vos côté a faire votre connaissance Yuki-San. Si une seule personne connaissait le moyen d’aller toujours bien et ne ne rien laisser prendre le dessus sur lui, ou elle, je veux bien connaitre la recette secrète. »

Suis-je censé lui expliqué la raison de ma présence ici ? Elle, la belle inconnue qui contre toute attente est à l'écoute des autres, rougies à mes compliments tout en restant dans une modestie honorable. Elle, la réincarnation d'un bonheur sans fin.

« Pourquoi je serais entrain de rêver ? Et bien tout simplement car vous êtes très certainement la seule femme à bien vouloir me parler dans ce pays, malgré quelques amis Kunoichi que j'ai également. Regardez autour de vous ... »

Le regard scrutant la salle, afin de l'aider à visualiser, on peut remarquer les messes basses qui se taisent dans l'obscurité de l'établissement.

« Cela ne m’ennuie pas, loin de là et je suis prête a vous écouter…mais seulement si en parler peu vous faire du bien.
»

Sa gentillesse me perdra.

« La raison pour laquelle je suis triste c'est ... parce que je me rends compte de l'homme que je suis devenu. J'ai aider à libérer ce pays, à construire ce village, j'y ai même perdu ma femme et mon enfant ... Je pensais avoir fais mon deuil, que je pouvais passer à autre chose mais il n'en est rien. Je tente désespérément de draguer dans des bars afin de retrouver une personne pouvant me faire rire de jour comme de nuit pour honorer les dernières paroles de mon épouse m'obligeant à ne pas m'arrêter sur son décès, qu'il fallait que je rencontre quelqu'un d'autre sinon elle le savait et moi aussi, je mourrais. »

Un bref silence s'installe, avant que je reprenne, lui expliquant le regard des autres en vers moi.

« Les autres personnes m'évitent et me détestent car depuis bien trop longtemps je m'y prends mal, me tourne en ridicule et fait "peur" aux jolies demoiselles de Kiri. Je me suis enfermer dans un personnage et maintenant voilà le résultat. Je ne sais plus qui je suis ... »

Mon poing vient alors frapper le bois du bar de pleine force avant que ne s'échappe une larme timide de mes yeux. Désormais, elle connait mon malheur, je lui ai ouvert mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Asano Haine
Asano Haine

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Sam 27 Oct 2018 - 19:40
C'est dans un grand silence presque solennel qu'elle l'écoute s'ouvrir. De temps a autres, elle suis son regard lorsqu'il bascule dans la salle, mais ne semble pas comprendre pourquoi les autres semble réagit ainsi mais il ne semble pas vraiment faire d'effet particulier sur elle.

Elle garde l’œil attentif sur lui. Un regard entre compréhension et compassion. L’oreille attentive, elle l'avait clairement. Elle ne l'avais pas comme un médecin pourrait l'avoir comme un patient, mais comme une grande ami qui s'apprête après son analyse a lui donner les paroles qu'elle jugère le mieux pour elle, et surtout pour lui en réalité.

C'est en reprenant un sourire réconfortant après son récit ou il lui expose sa peine et les troubles qu'il vis ses derniers temps qu'elle va répondre sur un ton très calme.

- Si cela peu vous rassurez, vous ne me faites absolument pas peur Yuki-san.Et ce n’est pas les regard et les messes basses qui me ferons penser le contraire.

Elle prend une légère gorgé de Sake laissant un moment de battement avant de retourner son regard vers lui.

- Vous savez ce que je pense ? Je pense que vous n'avez en effet pas tourner la page...mais est-ce qu'on peu en vouloir a un homme d'aimer encore sa famille partie trop tôt ?


Elle reste un instant méditatif sur son propre cas. Elle avait toujours refusé de se dire que son garçon si spécial pour elle ne reviendrais jamais, même si les années passe dans le silence le plus complet.

- Peut-être que je vous cherche des excuses, je ne sais pas, mais je pense que c'est pour cette raison que votre " personnage" est ainsi. Vous souhaitez respecter les mots de votre femmes et pourtant, vous ne voulez pas l'oublier. Peut-être que ce que je vais vous dire vous semblera stupide, ou dénuer de sens...mais je pense que plus important que tout, vous devez rester vous même.


Elle lui sourit et prend une autre pose pour fumer une énième bouffé de tabac.

- Je pense que ce que voulais dire votre femme, c’est de ne pas renoncer a une nouvelle opportunité d'être heureux avec quelqu'un d'autre après sa mort, enfin, si j'étais a sa place, c'est ce que je voudrais probablement dire également.


Oui...elle semblait penser ce qu'elle venait de dire, ça, et tout le reste. Elle non plus, même si on venait lui apporter la preuve qu'il pouvais être mort, elle n'était pas prête a l'oublier, et même si ils n'avait partager qu'un amours secret et inavoué, que quelques regard timide...et cette fleur. Après quelques instant de rêverie, elle reprend tout simplement.

- Ne vous occupez pas des autres, il faut juste que vous trouviez le bon ton pour vous pour être heureux. Alors ça peu prendre un peu de temps, mais c'est le combat de tout le monde. Le monde change tout le temps et sois deviens meilleurs, soit pire...mais c’est parce que tout les acteur l'ont voulut ainsi. Mais dans notre cas, nous sommes seules acteur de nos propre vie, il n'en tiens qu'a vous seule de rendre votre vie meilleurs pour vous. Pas pour les autres. Juste vous.

Elle s'arrêtera là pour le moment dans ce même sourire bienveillant avec la sincérité de ses propos et celle d'avoir prise a cœur les déclaration de Kuzan.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Dim 28 Oct 2018 - 11:40
Elle est à l'écoute et comprend les aspects de ma vie que je lui soumet. Elle sourit et me rend sa joie à travers son doux visage. Mais plus elle me parle et plus je suis d'accord avec elle. Peut être que je n'ai toujours pas fais mon deuil vis à vis du décès de ma famille lors de la guerre ? plus j'y pense et plus cette possibilité me vient à l'esprit. Cela serait logique e vue du comportement que je m'efforce de donner au quotidien.

Malgré ça, je ne trouve pas d'ex use à ce comportement. J'ai mal interpréter les mots de ma défunte et maintenant voilà que j'en payes le prix fort. Quelle stupidité !

Mais Haine fait preuve une nouvelle fois de sens lorsqu'elle me fait remarquer qu'en fait, je ne tout bonnement pas oublier ma femme. Une sorte de refus psychologique de ma part quant à l'envie de tourner la page ? Il est vrai que j'en ai peur, peur de l'oublier, peur de la remplacer. Mais malgré tout, je reste moi même comme elle cherche à me le rappeler.

C'est vrai ! Je suis comme je suis et un jour ! Je retrouverais une femme aimante qui, sans me faire oublier ma défunte épouse et en m'acceptant comme je suis, me rendra heureux. Nous serons heureux.

Laisser les autres parler, c'est tout ce que je peux faire. Les laisser parler et vivre ma vie comme je l'entends. Mon dos est bien assez large pour accueillir les critiques désobligeantes du monde.
Cette femme est splendide à tout point et petit à petit, me fait remonter la pente.

Puis-je compter sur elle en tant qu'ami désormais ? J'aimerais tellement.

Je me ressers alors un verre avant de lui tendre la bouteille afin de la servir d'un nouveau verre si elle le souhaite, avant de lui poser une question qui pourra changer le cour de cette soirée.

« Dites moi Haine, qu'en pensez vous si on finissait nos verres et que j'emporte cette bouteille de saké à l'extérieur afin de discuter plus tranquillement ? Et on peux se tutoyer si vous le voulez bien ? Le tutoiement n'est pas vraiment mon truc, mais comme je vous respecte, je continuerais si tel est votre souhait. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Asano Haine
Asano Haine

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Dim 28 Oct 2018 - 15:45
Elle gardait son attention sur lui, essayant de percevoir ses réaction sur son visage. Il était plaisant pour elle de voir qu'elle l'avait atteint et qu'elle avait réussit a déverrouiller juste le petit truc qu'il fallait. Du moins, c'est le sentiment qu'elle avait.

Bien sûre, cela allait demander beaucoup de travail pour lui, mais les choses sont toujours plus simple quand on se les avoue. Parfois il faut juste le bon coup de pouce. Le bon oui, parce qu’il y a beaucoup de façon d'aider les autres, mais toute les méthode ne sont pas universelle car nous sommes tous unique et nous ne réagissons pas de la même façon face au événement et aux mots.

Elle était très satisfaite de la réaction qu'elle voyait présentement et se sentait plutôt heureuse pour lui en réalité. Elle pensé véritablement que les chose allait avancer.

Elle acceptera le second verre en souriant puis s'en délectera d'une petite gorgée.

" Dites moi Haine, qu'en pensez vous si on finissait nos verres et que j'emporte cette bouteille de saké à l'extérieur afin de discuter plus tranquillement ? Et on peux se tutoyer si vous le voulez bien ? Le tutoiement n'est pas vraiment mon truc, mais comme je vous respecte, je continuerais si tel est votre souhait."

- Oh non bien sure, vous pouvez me tutoyer, vous êtes mon aîné après tout. Enfin tu...

Elle se met un peu a rire légèrement gênée.

- Il va falloir que je m'y habitue, excusez-moi si j'oublie de vous tutoyer...enfin tu...

Elle fait une légère moue constatant que ça allait être plus compliquer que prévue. Enfin, elle peu comprendre qu'il n’est pas envie de poursuivre la discussion sous ses regard et ses mots murmurer par les autres tables, et elle ne vois pas inconvenant a les oublier.

- En ce qui concerne votre idée de nous éclipser, pourquoi pas. Vous auriez une idée en tête ?

Elle souriait évidement toujours et entre deux bouffé de sa pipe orientale, elle avale son verre a petite gorgée, dans l'optique de ne pas tarder a quitter l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan] Empty
Lun 29 Oct 2018 - 12:48
Ma demande quant au tutoiement la laisse dans une position délicate au vue de mon âge avancé qu'elle estime raisonnable de respect en procédant au vouvoiement. Ce que je comprends et respecte totalement, étant moi même respectueux envers mes ainés mais aussi envers mes cadets.

C'est un peu de mal qu'elle laisse échappée un rire en me promettant qu'elle essaierai malgré sa morale la laissant me vouvoyer après un un tutoiement timide. C'est un peu gauche, mais le charme y est.

Je souris et rigole alors à mon tour. La fragilité de la situation est agréable.

« En ce qui concerne votre idée de nous éclipser, pourquoi pas. Vous auriez une idée en tête ? »

Sans même m'y attendre, elle accepte donc ma proposition. L'air étonné, j'affiche une joie sans comparaison et attrape une bouteille de derrière le bar, laissant un pourboire au serveur. Dans mon autre main, j'attrape la sienne afin de nous éclipser hors de se brouhaha, en direction de la sortie.

« Venez, j'ai ma petite idée ... »

***

Quelques minutes plus tard, nous voilà à l'endroit souhaité, au bar d'un des lacs présents au sein du village. Là où les Hommes ne se rendent pratiquement jamais la nuit, là où nous ne serons pas dérangé. L'invitant à s'assoir au bord du ponton, je lui offre ma doudoune afin qu'elle n'attrape pas froid en cet hiver rude et impitoyable, en parfait gentleman. Après tout, je suis un Yuki, ce genre de température ne m'atteigne pas.

Nous observons alors le reflet de la lune sur l'eau calme du lac pendant quelques secondes, laissant la nature faire opérer le charme qu'on lui connait tant.

Le bouchon de la bouteille de saké saute, j'en prends alors une gorgée avant de lui tendre la bouteille.

« Tu m'as encore vouvoyer tout à l'heure, mais je ne t'en veux pas. Hahaha ! Si tu me vouvoie, alors je le ferais aussi, par simple marque des respect. »

Un clin d'oeil, une remarque suggérant un humour un peu délicat, je profite maintenant de la vue, nostalgique de mes premiers moments passés ici.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish

Au détour d'un comptoir [Pv Yuki Kuzan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: