Soutenez le forum !
1234
Partagez

Destinée | Hyūga Toph

Hyûga Eien
Hyûga Eien

Destinée | Hyūga Toph  Empty
Jeu 1 Nov 2018 - 3:07
Adosser à l’un des murs de la demeure familiale, le géant pourtant assis semblait littéralement debout. Dépassant très largement les deux mètres de haut sa carrure semblait nettement plus imposante que les montagnes du paysage montagneux. Une anomalie dans un clan pourtant fin et élégant. Sa présence n’était pas fortuite. Face à une imposante coupelle de saké, il attendait la venue de l’une de ses filles. Toph. Elle avait participé à l’excursion au pays des samouraïs. Elle savait pertinemment ce qu’il avait bien pu se passer. Il n’aurait jamais pu demander à un non-hyūga une telle information. Le choix n’était pas difficile. Hayate ou Toph. De ce qu’il avait appris, le jeune rêveurs c’était quelque peu renfermer sur lui depuis la mort de son senseï. Un comportement juger trop faible par l’ancêtre. Sa seule et unique responsabilité restait donc la jeune princesse de la Jishin school. De plus, elle partageait un lien commun avec lui. Tout deux étaient plus ou moins proches de l’une des victimes, Musashi. Jouant de son statut, il réussit à savoir que la petite s’intéressait beaucoup au Bushido. En y repensant, sa main vint passer sur la lame qui siégeait à sa ceinture.

La missive fut envoyé la veille par l’un des serviteurs de la Bunke. Il n’était qu’une question de seconde avant que la petite ne fasse son apparition.

D’un simple mouvement de main, son bras à l’image de tronc d’arbre vint se saisir de la coupelle, elle aussi, démesurément grande. Les veines sur son avant-bras formaient littéralement un autoroute. D’une traite, il but les plusieurs litres d’alcool présent dans le récipient avant de le poser à côté d’une gourde blanche - démesurée.

La jeune était finalement là.

— Je ne passerais pas par quatre chemins. Je te veux dure face à cette tragédie, un Hyūga ne peut céder à la mélancolie.

En raison de la quantité astronomique d’alcool engouffrée, un léger soupire s’échappa de ses poumons. Il ne semblait même pas atteint par l’alcool qui aurait pu assommer un cheval.

— J’aimerais en savoir plus sur la mort de Yoshitsune, Musashi ainsi que de Sayuka. Seule toi peut éclaircir mes idées.

_________________
Destinée | Hyūga Toph  1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4588-en-cours#35426
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Destinée | Hyūga Toph  Empty
Jeu 1 Nov 2018 - 10:17
Toph avait été convoqué par un des anciens du clan Hyûga. Naturellement, elle se hâta et salua celui qui le demandait. Non sans surprise.

Bonjour, Ancien.

C'était Eien. Elle le connaissait, bien entendu. Après tout, il y avait peu d'anciens du clan. Mais celui-ci n'était pas connu comme étant le plus puissant. En tout cas, au niveau martial. Toph était intriguée de la présence d'un sabre à ses côtés. Elle même réfléchissait à se lancer dans l'apprentissage du Kenjutsu. Une façon de palier à ses faiblesses. Peut-être qu'Eien avait de l'expérience en la matière ? Mais elle ne risquait pas de porter un sabre à sa taille de si tôt. Oh non, elle attendrait de savoir s'en servir.

Finalement, ce qui la dérangea le plus, c'était l'odeur. Ce relent d'alcool qui fit imperceptiblement une moue de dégoût sur son visage. Le léthée était du courage liquide, disait-on. Toph en déduisait que seuls les lâches en avaient besoin, tant bien même que l'ancien semblait savoir encore bien se contenir.

La mélancolie ? Je suis bien loin de la mélancolie, ancien. Je suis colère, je suis rage. Je suis hanté par mon impuissance et mon esprit est on ne peut plus vindicatif. Mais une sage personne m'a dit ne pas poursuivre aveuglément la vengeance. Seul la recherche de la justice est une vertu. Et justice, il y aura.

Hisa avait commencé à lui enseigner les vertus samourais,et distillée des graines de sagesse. Toph avait lu quelques livres sur le sujet. Elle avait médité sur la tombe de Musashi. Mais cela n'avait pas reposé son âme prise dans des tourments de pulsions vengeresses. Elle fut surprise de la demande de l'Ancien. Il n'avait vraisemblablement pas eu accès au dossier. Qu'à cela ne tienne.

Tout commença par la disparition du Kage. Il est parti du village sans prévenir. On ne saura jamais si c'était un oubli ou une volonté de sa part. Nous étions cinq à sa poursuite, côté village. Tenzin-san, un assimilateur vent que je connais bien. Gabushin-san, une archère de talent, également assimilatrice vent. Sazuka-san, qui s'était incrustée dans notre groupe en dernière minute, contre mon avis, et enfin Hayate-kun. Tous genins. C'était sans doute la première erreur, avec du recul.

La voix de Toph devint froide, calculée. Ce récit, répété maintes et maintes fois, devenait presque un automatisme pour elle. Elle s'en était détachée, à force. En parler ne faisait pas du bien, mais cela permettait d'exciser la douleur. A défaut de faire du bien, cela faisait moins de mal.

La trace menu au palais du Shogun. Le pays était visiblement en crise, mais nous étions focalisés sur sa trace à lui. Sazuka partie en avant, seule, avec une technique de propulsion futon. Un sentiment impétueux. Et quand nous sommes entrés, croisant au passage des kumojins et d'autres Iwajins dont deux Nagamasa. Hisa-san et Musashi-san. Ils étaient dirigés par le seul chunin en présence, Etsuko.

Pas de titre honorifique pour elle. Oubli de la part de Toph ?

Au sol gisaient Yoshitsune, tranché en deux. L'ancien shogun de Tetsu était également mort. Et le nouveau Shogun trancha la gorge de Sazuka devant nous, en invoquant une querelle de Hi no kuni comme vulgaire excuse. Mon sang ne fit qu'un tour, comme ce fut le cas pour beaucoup d'autres. J'immobilisa avec du doton le Shogun ainsi que ses deux gardes du corps tout en lançant une attaque via le sol. Musashi envoya des projectiles de vent. Un torrent de pétale fonça sur le shogun. Hisa elle-même parut disparaitre de mon champ de vision pour arriver directement devant l'Ennemi. Il y eut d'autres assauts, mais tous n'y prirent pas part. Je ne sais pas exactement qui retint ses coups. Mais la vague d'attaques ne fut pas suffisant. Un Bakuhatsu le protégea, ainsi qu'un jonin de Kumo. Etsuko ordonna à tous de stopper l'assaut, tandis que le Shogun expliqua être l'ancien successeur de la dynastie originel de Tetsu. Selon lui, l'ancien Shogun avait failli à son devoir de le protéger et se fit sepukku. C'est... possible selon le Bushido. Je n'y suis pas encore une experte mais cela peut-être une action explicable. Yoshitsune aurait essayé de s'interposer, ou simplement attaquer le nouveau shogun.

Toph serra les poings. La jointure en devint blanche. La loi dictait que le Shogun d'un pays était une entité importante, à respecter. Et oui, quiconque l'attaquait était passible de mort. Mais la loi dictait la même chose pour un Kage.

Etsuko était la seule gradée, je l'écouta contre toute envie de justice que mon coeur me murmurait. Cela ne suffit pas à Musashi-san. Il décida d'agir en Nagamasa, et non en iwajin, tandis qu'il lança un duel au Shogun. Ce dernier refusa, évidemment. Mais Etsuko avait entre temps déclaré Musashi-san comme étant déserteur d'Iwa, pour avoir enfreint son ordre. Avec du recul, je pense qu'il s'agissait d'une façon maladroite d'éviter des conséquences supplémentaires pour Iwa. Et c'est ainsi que le coeur en peine, j'assistais impuissante à la mort de Musashi-san. Il fut tranché par le Shogun. Nous rentrâmes avec le corps de Yoshitsune ainsi que les affaires de Musashi-san. Ce dernier désirait être enterré auprès de son Suzerain. Et la suite... reste à écrire.


_________________
Destinée | Hyūga Toph  Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Eien
Hyûga Eien

Destinée | Hyūga Toph  Empty
Jeu 1 Nov 2018 - 13:55
Imperceptible, il le resta tandis que sa jeune fille contait son histoire. Il ne prit pas la peine de répondre à sa tirade concernant sagesse et colère. Jugeant la sagesse comme de la couardise, à l’extrémité du clan, il se trouvait, tant par son physique que par son caractère destructeur. Il n’y avait point de place à ses yeux pour un tel comportement vis-à-vis de la colère. Attendre une justice était inutile, il fallait le faire sois même et détruire encore plus, marquer l’événement dans l’histoire, pour que tous sachent.

Quelques points noirs venaient obscurcir le discours.

— Pourquoi la Naari ne possèdent pas de titre honorifique dans ton rapport. Serait-ce en rapport avec sa décision ? Une décision fortement critiquer par certain. Quel est ton réel avis là dessus, outre tes pensées ou idées.

Si la Naari avait condamné de déserteur un homme car il voulait vengé ses proches, il était évident qu’elle se dressera sur sa liste. Tout comme le Shogun. Intransigeant, il le sera.

— Vous avez donc laisser l’un de vos congénères face à un combat perdu d’avance tandis que vous tous n’étiez là qu’en spectateur ? Regarder mourir un homme, nous en somme là...

Sans même attendre la réponse de la jeune, il renchaina avec force.

— Iwa à besoin de durcissement.

Son ton inquisiteur semblait dépeindre un futur radieux pour lui et apocalyptique pour ses ennemis.

_________________
Destinée | Hyūga Toph  1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4588-en-cours#35426
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Destinée | Hyūga Toph  Empty
Jeu 1 Nov 2018 - 20:42
La loyauté des shinobis envers leur hiérarchie existe. C'est dans la prérogative des hauts responsables de donner des ordres et de choisir si le moment est bon - ou non - d'attaquer. Stratégiquement, nous étions moins nombreux et trois des adversaires étaient minimum jonin. Les kumojins étaient des alliés incertains. Non, je peux comprendre, avec du recul, la décision d'arrêter le combat. Il est vain d'espérer gagner contre l'élite d'une nation avec une escouade de genins.

Voilà ce que Toph avait conclu après des mois de réflexions. La vertu de la loyauté n'y était pas étrangère, enseignement due à Hisa Nagamasa.

Mais je ne saurais tolérer la décision de déclarer Musashi-san comme un déserteur comme étant une décision bonne. Cela a terni son honneur. Il a fini rônin, même si sa mort était glorieuse et belle.

Déjà, le Bushido faisait place dans la vision que Toph avait du monde. Et avec cette vision, la mort de la jeune eisenin lui paraissait moins grave que l'affront à l'honneur de Musashi. Quelque part, le Shogun avait également refusé un duel. Le bushido était moins strict là-dessus mais Toph était persuadé que ce n'était pas Top pour son honneur à lui.

La kunoichi hocha de la tête. Oui, elle avait regardé un compagnon d'arme mourir. Et laissé faire.

Le regarder mourir n'était pas plaisant. Mon impuissance me hante. Je m'entraine dur, depuis. Je compte parfaire mon entrainement de guerrier, en apprenant le Bushido. Et une partie de Musashi-san m'accompagnera sur ce chemin. Non pas comme support, mais comme rappel incessant que je peux faire mieux et que j'ai déjà failli une fois de part le passé. Si je recroise le Shogun... je serais nettement plus prête.

Prête, elle l'était déjà plus. Une invocation kuchyiose faisait partie de son répertoire. Elle développait encore et toujours les techniques Jishins. Et si elle arrivait à achever sa formation de samourai... Et bien, les choses changeraient, c'était certain. Elle avait vu de ses propres yeux comment un simple kunai avait ôté la vie. Ses poings pouvaient faire exploser un coeur, certes, mais ce n'était guère la même simplicité. Elle pensait sérieusement se mettre à l'art des sabres et des armes, en général. Ce changement n'allait probablement pas s'opérer en quelques jours.

Toph reprit la parole.

Je pense qu'Iwa a besoin de plus de jonins qui n'ont pas peur de se salir les mains et qui ont la puissance nécessaire pour faire plier les autres organisation. C'est encore trop tôt pour moi, je suis trop jeune, mais je ferais en sorte que rien ni personne ne trouve quoi que ce soit à redire de ma compétence dans un premier temps.

Dans un second temps... elle ferait tout pour faire partie de la "justice" du Tsuchikage.

Son interlocuteur était étrange. Elle avait du mal à placer exactement où se situait ses pensées. Il semblait moins diplomatique que les autres anciens. Plus déterminé à user de violence, aussi. Les reproches n'étaient pas masqués. Il y avait même un certain extrémisme ? Toph pouvait se tromper.

_________________
Destinée | Hyūga Toph  Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Eien
Hyûga Eien

Destinée | Hyūga Toph  Empty
Ven 2 Nov 2018 - 15:36
Les informations lui suffisait. Il n’aura pas besoin de plus. La petite Toph baignait dans un Bushido trop utopique et idyllique à ses yeux. Il ne fallait point se voiler la face. Eien restait cependant mitigé. La Naari restait dans un entre deux. Aucune certitude de la part de l’ancien pouvait être expliciter au travers des parole de sa fille. Le dossier restera dans une partie de sa tête. Il jaugera de son propre côté si oui ou non elle mérite la vie. Extrême jusque dans le plus petit détail.

— Bien. C’est informations me suffiront pour le moment. Tu peux disposer désormais.

La montagne se tarda pas à se relever pour s’adonner une seconde fois à l’un de ses rituels quotidiens. Ingérer ce liquide médicinal que jouait le rôle du saké. Se saisissant de sa jarre de plusieurs dizaines de kilos, il bu à la manière un chameau plusieurs litres avant de la reposer au sol. Tournant sa tête, la jeune n’était pas encore partie.

— Ne laisse point le Bushido te consumer. Les samouraïs voudront te laisser espérer une Voie utopique. Rien de cela n’est réel.

Des paroles pleines de mystères qui dépeignait un certain vécu en raison de la lame séjournant à sa ceinture. Il en savait beaucoup plus mais resta fermer. Il était clair qu’il ne dira rien de plus pour appuyer ses dires. De plus, avec son tempérament, c’était littéralement impossible qu’il le fasse. C’était à elle de tirer ces propres conclusions. Boire les paroles d’un tel ou d’un tel n’avait peu d’importance. Chacun voyait la Voie selon une conception bien différente. Il n’y en avait donc pas une mais une pluralité de visions s’entremêlant. Dans ce cas, il faudrait tracer sa propre Voie à défaut de suivre celle d’un autre, imiter pour ne jamais égaler. Voila ce que cela donnera.

_________________
Destinée | Hyūga Toph  1540940922-tutuc222
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4588-en-cours#35426
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Destinée | Hyūga Toph  Empty
Ven 2 Nov 2018 - 22:34
Eien semblait en avoir entendu assez. S'en rappellerait-il seulement demain, avec cette quantité astronomique de léthé qui coulait en lui ? Toph ignorait. D'un côté il semblait en pleine possession de ses moyens, et son côté inquisiteur posait de bonnes questions. Et il ne semblait pas malade. Enfin, pas plus qu'un vieillard de son âge, tout fripé comme une vieille pomme. D'un autre côté...

Et bien la quantité d'alcool n'était pas en sa faveur.

Toph s'inclina tout de même, respectant l'étiquette jusqu'au bout.

Ancien.

Elle avait déjà tournée sur ses talons quand elle fut de nouveau accosté par l'Ancien. Toph se retourna et lui fit face. Il semblait avoir une mauvaise opinion de la Voie. Toph haussa le sourcil. D'un autre côté, elle ne pouvait refuser une graine de sagesse d'un Ancien. Elle se décida pour une déflection. Une façon de garder l'honneur et la face de tous intact.

... J'y porterai l'attention requise.

Ce n'était pas un conseil dans le vide. Quand Toph voyait certains actes samourais, variant d'une vision à une autre, elle se disait que les chemins extrêmes pouvaient être tortueux et blessant. Elle même pensait que sa Voie serait un mariage entre le Hyûga et le Nagamasa. Sans être tout à fait l'un, elle ne serait jamais intégralement l'autre non plus. Elle chercherait un équilibre. Mais l'équilibre viendrait avec l'expérience. Pour le moment, elle était en formation - en apprentissage. Elle apprenait et ouvrait sa tête à d'autres réflexions. Elle ferait le tri plus tard.

Ou alors, est-ce elle qui consumerait le Bushido ?

... La pensée était tellement grandiloquente qu'elle en était risible. Elle arracha à Toph un sourire tandis qu'elle s'éloignait de ce curieux Ancien qui semblait bien abuser de la boisson.

_________________
Destinée | Hyūga Toph  Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Destinée | Hyūga Toph

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: