Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une lettre pour les nations.

Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Une lettre pour les nations. Empty
Mer 21 Nov 2018 - 18:36
Les ordres viennent d'être donnés. Depuis l'annonce de Wutu-Fuku sur la Grand Place du village, Kiri, voir le monde, est en effervescence. Un danger puissant est sur le point de boulverser le Yuukan et l'heure est au préparatif. A la défense. Kaguya Shyko, présent lors des révélations de l'homme au chapeau, m'a expressement demandé d'envoyer un courrier aux deux grandes nations restants, afin de voir avec eux, un pacte de non-agression. Plutôt cocasse quand on sait que Kiri est à la base de nombreuses attaques dans ce monde et possède nombres d'ennemis sur ces terres.

Mais sans tarder, je m'attèle à ma précieuse tâche. Au centre des courriers de Kiri, j'attrape deux parchemins, un stylo et écris quelques mots à l'adresse du Tsuchikage comme au Raikage, souhaitant que pour une fois, l'entraide soit commune.
Message adresser au Tsuchikage / Raikage a écrit:
Tsuchikage-Dôno,Raikage-Dôno, bonjour,

Cette lettre vous est envoyé par l'instance de Kiri Gâkure no Sato afin de pouvoir voir ensemble les possibilités vis à vis de ce que l'homme au chapeau a pu annoncer lors d'une alerte qui, maintenant que nous le savons, ait été donné aux trois nations.

Je me présente, Yuki Kuzan et je suis missionné pour vous écrire ces quelques mots, espérants une réponse positive de votre part.

Mes responsables m'ont chargés de vous transmettre leur souhait d'un pacte de "non-agression", si je peux appeler cela ainsi. Je l'avoue, dis comme ça, cela est plutôt cocasse mais malheureusement, je ne peux corriger les erreurs de mes paires.

Ce que nous demandons, si ce n'est une "alliance" impossible de nos forces face à celle de l'Homme au Chapeau ainsi que celles des prisonniers et fanatiques, nous aimerions tout de même un accord consistant à ne pas s'attaquer pour au mieux, protéger nos pays respectifs du danger que nous venons tous d'apprendre.

En attente d'une quelconque réponse de votre part, je vous adresse, Tsuchikage-Dôno/Raikage-Dôno, l'expression de mes sentiments les plus sincères.

Yuki Kuzan.

@Bakuhatsu Kyôshirô @Metaru Reiko
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Metaru Reiko
Metaru Reiko

Une lettre pour les nations. Empty
Mer 21 Nov 2018 - 20:43
Perplexe...

Face à cette lettre, tu avais eu un soupçon de rictus avant de froncer de nouveau les sourcils. Un chunin d'un pays particulièrement belliqueux lors de son histoire avait osé t'envoyer un message signifiant la volonté de sa nation d'arrêter les conflits entre vous. Des paroles assez difficile à croire voir même à prendre au sérieux...

Il t'avait fallu donc quelques jours, avec certains de tes conseillers pour savoir quoi répondre. Quel axe de négociation prendre avant de répondre à cette chose qui se qualifiait de prémices à un traité de non-agression.

A cela, tu avais appelé ta secrétaire pour que celle-ci rédige pendant que tu vins à lui dicter tes mots.

Citation :

Est-ce une blague ?

Si oui, celle-ci est à l'image de votre nation. De très mauvais goût. L'homme au chapeau représente peut être une menace importante comme vous le dites. Mais aussi menaçant puisse t-il être, cela ne vous donnera pas une meilleur image en comparaison.

Comment croire des paroles aussi bienveillantes puissent-elles être en apparence, mais sortant d'une bouche n'ayant jamais rien d'autre propagé que la traitrise et le sang. Vous avez peut être la mémoire courte, mais le monde n'a pas oublié votre seigneur s'étant allié au Soshikidan et même à cet homme au chapeau que vous redoutez tant. Le monde n’oublie pas l'assassinat du Tsuchikage commit de vos mains.

Boire votre discours ne serait que naïveté, et rien ne nous garantit que vous ne tentez pas de nous endormir avec celui-ci. Rien ne nous garantit que vous n'êtes pas à l'image de votre seigneur, allié de cette menace. Tentant une nouvelle fois, de tromper notre vigilance.

Cette lettre que vous nous avez envoyé n'est rien d'autre que ce qu'elle est réellement. Du papier avec de l'encre. Elle ne pourrait servir d'argument quant à votre volonté de rédemption. A cela, je rajouterais que la nation de Kaminari serait disposée à vous croire si vous nous prouviez d'une quelconque manière votre envie de rachat et votre envie de cesser nos conflits.

Par quelconque manière j’entends évidemment une chose ou une personne capable de nous servir d'assurance. Il est évident que décider de fermer les yeux vers la menace que vous représentez encore aujourd'hui ne peut se faire sans avoir la conviction que tout sera tenu. Et cela passe donc par une garantie qui vous sera rendu une fois le traité terminé et l'ennemi vaincu.

En l'absence de cette preuve de bienveillance, nous vous considérerons comme ennemi aussi prioritaire que l'homme au chapeau lui même.

Metaru Reiko.

_________________
Une lettre pour les nations. H3bk
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1548-metaru-reiko-terminee

Une lettre pour les nations.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: