Soutenez le forum !
1234
Partagez

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya]

Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Jeu 22 Nov 2018 - 1:07
Des Sources Chaudes Vraiment Chaudes
Ft Yuki Kaya <3

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1542845661-untitled-5

Discussions et petit plaisirs

Debout au milieu du dojo, ma respiration encore forte dû à un entrainement intense, j'éponge la sueur sur mon front ainsi que sur mon cou et ma poitrine avant de m'assoir sur le banc le plus proche afin de me désaltérer. L'entrainement est nécessaire même primordiale. Le climat actuel est tendu est extrêmement tendu en raison de la récente annonce de Wutu-Fuku senpai. Le mal est à notre porte; seulement nous ne savons pas quand il va frapper. En attendant, en restant au sein du village, nous devons renforcer le pays comme nos propres forces. Et dire que la saison de la renaissance florale va très certainement être recouverte de corps sans vie, rien que d'y penser, mon coeur se meurt de tristesse.

Doit-on pour autant se morfondre ? Absolument pas. La preuve. Je m'endurcie de jour en jour, afin de ne pas connaitre à nouveau les horreurs de la guerre. Ces prisonniers, ces fanatiques ... Cet Homme au Chapeau ... Ils ne gagneront pas si facilement. Les combats feront rage tant que nous serons présent, tant que nous serons encore en vie. Kiri a eu beaucoup de souffrance par le passé, a commit de nombreuses erreurs. Je sais que nos ennemis n'ont pas l'intelligence à nous pardonner, mais payer pour les fautes de nos anciens est un peu trop facile je pense. Si ils viennent à nous également, alors nous leur montrerons également la puissance du pays de l'Eau. Même si j'opterais pour la diplomatie en premier lieu.

La soirée montre le bout de son nez et mes efforts payent de jour en jour. Ma musculature prend en ampleur, se développe, alors que ma force physique et ma réserve de chakra s'agrandissent. Mais tout effort mérite une récompense. Malgré la fraicheur hivernale qui s'estompe laissant place au doux climat du printemps, je ressens le besoin d'un bon bain chaud afin de détendre mes muscles et profiter, peut-être, d'une dernière soirée de calme.

Et quoi de mieux que les sources chaudes ? Je pourrais me rincer l'oeil en même temps.

À l'entrée des sources, je paye mon entrée et me change dans les vestiaires, troquant mes habits traditionnel fraichement échanger, un kimono noir à fleur bleu azur pour une serviette couvrant juste mes partis. Les pectoraux saillants à l'air libre, je pénètre dans l'eau fumante des sources et me délecte d'un moment de détente bien mérité.

Tranquillement accoudé au bord de la marre, mon regard se noirci et se pose sur mon voisin de piscine. Ce dernier arrête de faire des bulles alors qu'il a la tête hors de l'eau. Mais dans quel monde on vie ... Il me faut le quitter. Pour ça, je nage à l'autre pour de la source, me collant à la paroi séparant le bain des hommes à celui des femmes. Le moment le plus intéressant de ce rp est sur le point d'arrivée.

L'oeil bien placé dans un des trous que j'ai creuser il y a ... longtemps ? Je me délecte de la vue de quelques demoiselles profitant de la chaleur pour s'amuser à se jeter des giclées d'eau. Quelle bande de petite coquine héhé. Elles sont vraiment ... b..G..c..c'es..P..p..p...

Là, dans son coin, remontant à la surface, une blonde. Non LA blonde. Celle qui fait chavirer les coeurs, celle qui me fait fondre à chacune de ses apparitions. Sa beauté est inouïe, magistrale. Au dessus de tout. La reine du clan, la déesse de mes pensées. Yuki Kaya. Ses formes bien fournies font d'elle la plus belle femme que j'ai pu voir et ses cheveux attachés par une baguette, légèrement mouillés la rende encore plus belle. Je l'aime, je pourrais tout faire pour elle tout !

« KAYA-SWAAAAAAAN ! »

Une cascade de sang s'échappe alors de mes narines, me plongeant dans un coma partiel par la même occasion.

« Elle ... Elle ... Elle est revenu au village ... » dis-je la bave aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Jeu 22 Nov 2018 - 21:53

Ah, le tournoi de Kaze no Kuni… Ces terres arides et sèches… Retrouver la grisaille, le froid et la pluie pouvait rendre heureux, en voilà la preuve ! En effet, Kaya venait de rentrer après une absence suite à sa mission au tournoi international, et retrouver son village lui faisait un effet tout particulier. Celle qui n’avait visiblement jamais froid, à cause de la manipulation de Hyoton parait-il, prit une grande inspiration en rentrant au village caché de la Brume. Une vraie bouffée d’air frais, très frais, dont les multiples odeurs caractéristiques de ces lieux lui avaient manqué…

Quelques minutes plus tard, elle se dirigeait vers l’enceinte du clan Yuki pour y déposer ses affaires, et se reposer quelques minutes, avant de presque faire une dépression lorsqu’elle aperçu la pile de dossier qui avait été déposés sur son bureau… Elle avait accumulé un retard administratif dingue, mais telle était sa vie de cheffe de clan, couplée aux responsabilités de Jonin et de Sanjikan. D’ailleurs, cette vision la déprima tellement qu’elle poussa un grand soupir, l’air dépitée.

« Sacré cadeau, un joyeux retour… En tout cas, ça attendra demain… »

Dit-elle à voix haute, avant de se diriger vers sa chambre pour attraper des affaires plus propices à la détente. Elle avait envie de retrouver ses sources chaudes favorites, et après une journée de voyage, rien de tel pour se détendre et penser à autre chose, avant de retourner à ses responsabilités. C’est donc en début de soirée, alors que le soleil commençait à se cacher lentement, qu’elle se rendit à ces fameuses sources. Evidemment non-mixtes, elle se changea pour enfiler un kimono en soie blanc d’une très belle facture, et se rendit dans la zone réservée aux femmes, où elle put finalement se dévêtir pour ne garder qu’une serviette ayant bien du mal à tenir autour de sa poitrine.

Son objectif premier était la détente, et la jolie blonde ne voulait pas qu’on vienne la déranger avec des problèmes de la vie ninja, à vrai dire. C’est pourquoi elle se plaça dans un bain un peu à l’écart, avant de profiter de ces sources dans le plus simple appareil. C’était si relaxant qu’elle sentait sa tête devenir lourde, elle sentait qu’elle pouvait s’endormir à tout moment… C’était si agréable… Jusqu’à ce moment précis. Celui où elle entendit son nom de façon assez forte, venant de sa gauche. Seulement, elle remarqua qu’il n’y avait personne, la brume n’aidant pas, mais surtout qu’il y avait une palissade séparant les deux bains.

Intriguée, elle sort du bain, remet sa serviette par pudeur et par respect envers les autres femmes présentes dans les bains, puis se dirige en direction de la voix qu’elle avait entendue… Mais rapidement, elle se rend compte qu’effectivement, il n’y avait personne… Elle soupire et finit par se pencher en avant au niveau de la palissade, pour vérifier s’il n’y avait effectivement pas un voyeur… Mais elle ne remarqua rien. Le trou était bien sur sa droite. Cependant, en se penchant et en cherchant sur la palissade, la serviette se détendait lentement, jusqu’à finalement tomber au sol, dévoilant la jolie Yuki dans sa tenue d’Eve.

Fort heureusement, personne ne pouvait la voir, ou alors quelques femmes, de loin, ce qui calmait la gêne engendrée par cet incident. Elle s’empressa de ramasser sa serviette, pour ensuite se retourner dans le but de retourner se détendre…



_________________
Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Jeu 22 Nov 2018 - 23:33
Des Sources Chaudes Vraiment Chaudes
Ft Yuki Kaya <3

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1542845661-untitled-5

Discussions et petit plaisirs

Mon cri de détresse attire la femelle prenant son bain et son regard se tourne alors dans ma direction. Alors à peine relever de mon semi coma, je retour à ce "trou de plaisir" pour observer si elle est belle et bien attentive à ce qui se passe autour d'elle. Tel un addict à sa plus grande passion, je rampe tant bien que mal pour me hisser jusqu'à l'orifice fait dans le vois des parois. La rétine a l'affût, personne à l'horizon. Du moins, la déesse de mes rêves n'est plus ici. Au fond puis à gauche, je regarde un peu partout avant que par la droite, n'apparaisse le belle blonde de notre clan respectif. A l'affut du moindre bruit, elle tente de regarder ce qui se passe l'autre côté. Tandis que pour ma part, mon coeur s'accélère de plus en plus. Jamais je ne l'ai vu dans son plus simple appareil d'aussi près. Ses courbes plus que parfaites, humides par la chaleur des sources, me laisse sans voix. Sa perfection faciale, sa poitrine généreuse sortant quasiment du peignoir, tout est présent pour que je passe le meilleur moment de ma vie.

Mais sans m'en rendre compte, le pouvoir du Dieu Eroi s'abat sur les sources. Son peignoir, lui servant de simple habit pour se couvrir, glisse petit à petit avant de terminer sur les pierres chaudes au bord de la source, dévoilant sa tenue d'Eve au grand jour.

Tremblement, léger saignement, mes yeux ne peuvent le croire. Elle ... Elle ... Elle est parfaite !

Nouvelle cascade de sang, plus puissance que la précédente, me propulsant jusqu'au fond de la salle, me faisant traverser par la même occasion le mur fait de bois du bâtiment. Nouveau coma, je ne peux pas le croire. A t-elle fait ça car elle savait que, dans ma perversité, j'étais entrain de l'observer ? Mon coeur se brise d'un amour fou, me laissant sombrer dans mes doux rêves, nu, une simple serviette sur le membre virile bien en forme, au milieu de la rue.

« Arrrrr Arrrrr K..K..Ka...Kaya-swaaaannn ...» dis-je avant de m'endormir sur les pavés de la ville.

Mais ma conscience me réveille subitement, m'aidant à me relever. Nu, le drapeau lever au milieu des rues de Kiri, cela ne peut que me porter préjudice quant à ma réputation déjà fondée. Je retourne alors en courant chercher mes affaires au sein du bâtiment des sources pour me rhabiller et partir le plus vite possible de cet endroit, avant que l'ange des Yuki ne m'aperçoive.

C'est sans compter sur sa présence aux portes des sources, quittant les lieux en étant habillé simplement, comme à son habitude. Le teint rosé par la chaleur récemment acquise, elle tombe nez à nez avec moi, sur le pas de la porte. Elle me salue. Je ... ne la salue pas. Seul un bégaiement totalement incompréhensible et timide sort de ma bouche avant qu'une bande de gamin du coin, passe la rue, m'aperçoit et me retire ma serviette pour la bonne grosse blague.

Moi, nu et en forme, devant celle que je tente désespérément de séduire depuis de nombreuses années (sans même qu'elle s'en aperçoive). Une situation plutôt cocasse avant que je ne cache mon attribut avec mes deux mains, rouge de honte d'être dans cette situation devant elle, représentante et cheffe de notre clan.

« Hey ! Kuzan ! T'oublies "encore" tes vêtements ! m'envoie alors le responsable du lieu en me jetant mon sac et mes vêtements.
Merci Hayo-san ! Je ... te revaudrais ça ... encore. » s'échappe de mes lèvres, rouge de honte.

Je me rhabille alors en quatrième vitesse et décide de m'excuser au près de ma future épouse.

« Veuillez m'excuser Kaya-sama ! Je regrette la situation. Puis-je vous inviter à manger pour me faire pardonner ?»

Vouvoiement ? Kaya-sama ? Je ne me reconnais plus. Et très certainement elle non plus. J'espère au moins qu'elle acceptera ça en dédommagement. En tout cas, je pense que mes chances sont réduites à néants.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Ven 23 Nov 2018 - 17:43

C’était vraiment un moment étrange… Elle était sûre d’avoir entendu son nom. Peut-être que tout ce temps passé à Kaze lui avait attaqué le cerveau, ou alors elle était en train de soupir, et elle l’avait rêvé. En tout cas, elle venait de se dévoiler dans son plus simple appareil devant d’autres femmes, et ce n’était pas vraiment quelque chose d’appréciable. Un peu inquiète de sa santé mentale, la jolie blonde décida de retourner se reposer dans l’eau chaude des sources, où elle manqua de s’assoupir maintes fois… C’était vraiment un lieu agréable, et elle se disait qu’elle pouvait rester des heures ici…

D’ailleurs, elle ne vit pas le temps passer, et alors que l’établissement se vidait, elle se rendit dans les vestiaires pour se changer, et ressortir du bâtiment avec sa tenue habituelle, assez explicite. Elle avait seulement rajouté une petite cape en fourrure sur ses épaules pour avoir un peu plus chaud, maintenant que la nuit était tombée. Heureusement, la sortie des sources chaudes était éclairée, ce qui lui permit de vite reconnaître cet homme qui était en train de visiblement retourner aux sources. Un Yuki. Ils se connaissaient assez mal au final, mais elle avait eu de nombreux retours à son propos.

Sa réputation le suivait, et le fait de le voir habillé d’une simple serviette lui fit hausser un sourcil. Pourquoi était-il sorti des sources sans se rhabiller…? Enfin, c’était une personne assez atypique, paraît-il. Cependant, il ne devait pas entâcher l’image du clan. En tout cas, il tombait à pic, car elle devait lui parler depuis un petit moment. En effet, les derniers retours à son sujet, autre que ses divers déboires, étaient assez positifs, et elle avait envie de se faire sa propre idée…

Elle lui fit alors un petit signe de la main pour le saluer, en sachant très bien qu’il ne passerait pas à côté de sa cheffe de clan en l’ignorant. Sauf qu’il semblait très perturbait. Il en perdait les mots, pour une raison qui lui échappait.

“Bonjour Kuzan. Quelque chose ne va pas…?”

Demande-t-elle innocemment avant que ce gamin ne lui joue un sale tour. La jolie blonde, dont le regard avait été attiré par le mouvement brusque de l’enfant plus bas, ne put échapper au gros plan sur ce qui pourrait être “la lance des Yuki”. Elle s’en serait bien passé, mais soit. Elle avait passé l’âge d’être choquée ad vitam eternam par ce genre de vision. Elle se contenta cependant de rougir légèrement de gêne, et de relever rapidement le regard vers le visage du propriétaire, qui était en train de s’excuser. Elle poussa un long soupir avant de répondre, son regard ayant toujours ce côté froid.

“Eh bien… Ce n’est pas bien grave, et en plus il paraît que vous aimez vous donner en spectacle…”

Elle était critique, mais elle s’amusait de voir la réaction de cet homme déjà paniqué. En tout cas, il voulait l’inviter à manger. Vraiment? Cette pirouette était assez inattendue, mais elle devait lui parler assez sérieusement de toutes façon.

“Eh bien ça dépend, vous comptez m’inviter en étant habillé? Une serviette, ça ne compte pas, hein…”

Elle esquisse un petit sourire et reprend, taquine.

“Mais j’accepte. Vous savez où et quand?”

Son regard glacial était encore posé dans le sien, et la beauté froide de Kiri savait prendre ses petits airs hautains pour se mettre en avant. Elle se demandait s’il aurait le culot de lui répondre qu’il souhaitait faire ça ce soir, cependant.


_________________
Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Ven 23 Nov 2018 - 18:47
Des Sources Chaudes Vraiment Chaudes
Ft Yuki Kaya <3

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1542845661-untitled-5

Discussions et petit plaisirs

Comment ne pas avoir honte lorsque l'on est nu devant celle qu'on admire, celle qu'on aime en secret ? Ces quelques mots qu'elle m'adresse me réchauffe le coeur mais extérieurement, je ressemble à un âne nu dans cette rue, heureusement déserte, en face le belle blonde. Mais semblerait-il que ma réputation est belle et bien nationale. Au point que la cheffe de notre clan me fasse une remarque quant à mon don de me faire remarquer ici et là.

Je ne suis donc pas l'homme parfait à ses yeux ? Je m'en suis bien douté.

Elle continue alors me demandant si je l'inviterais en étant nu ou un minimum habillé. Est-elle donc habilité à accepter mon invitation ? C'est un oui qui sort de sa bouche, voulant savoir quand et où. Bouche bée, je reste silencieux debout au milieu des pavés de la rue, avant qu'un nouveau bégaiement ne s'échappe.

« Heurg ...Heurg ... »

Avant que je retrouve mes esprits, d'un secouement de tête.

« Hum ce soir ? Si vous avez le temps ? »

N'en revenant toujours pas, j'ai l'im pression de vivre dans un rêve. Elle rougit à la vue de mes parties, accepte mon invitation à diner pour m'excuser en quelque sorte mais ne semble pas si perturber que ça. En a t-elle vu des plus grosses que ça ? Ce serait bizarre tout de même. Ma batte de glace est légendaire. Mais pour l'heure, il me faut m'habiller pour pouvoir accompagner cette demoiselle au sein du restaurant le plus haut de gamme du village.

« Permettez-moi d'aller me changer, nous pourrions partir par la suite. »

Sans même attendre sa réponse, je fonce au vestiaire des hommes pour enfiler mon kimono en quatrième vitesse et ressort du bâtiment une légère goutte de sueur sur la tempe droite. Suis-je stresser ? Non quand même pas ... Serait-ce un stress positive tout de même ? Une excitation sans précédente je pense.

« Kaya-sama ! C'est donc bon pour vous ? Je vous propose le Ritz, au sein de notre quartier. C'est assez haut de gamme et je peux nous avoir une table au calme pour pouvoir parler tranquillement si vous le souhaitez. »

Lui faisant signe de commencer à marcher par une modalité de politesse, nous partons donc en direction du quartier Yuki, pour dîner en toute intimité. A moins qu'elle me dise qu'elle ne puisse pas ce soir. Ce qui serait dommage. Mes chances s'envoleront donc.

Mon kimono:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Ven 23 Nov 2018 - 19:11

Eh bien, voilà que la proposition était faite. Et elle était pour le moins étonnante ! Ce soir même, au Ritz. C’était un lieu qu’elle connaissait bien, car elle avait ses petites habitudes dans tous les lieux huppés de Kiri, et celui-ci en faisait partie. Elle fut cependant surprise qu’il choisisse ce type de lieu. Elle ne pensait pas à un endroit aussi haut de gamme pour avoir une simple discussion, en fait. Enfin, si c’est ce qu’il souhaitait, elle n’allait pas être dérangée par ce choix.

Alors qu’elle réfléchissait à son planning, elle le laissa aller se changer, car il était effectivement encore habillé très simplement devant elle, et une fois de retour avec son kimono de bien meilleure facture, la pulpeuse blonde hocha positivement la tête avant de prendre la parole.

« Ce soir, ça devrait être bon. Je n’ai pas d’impératif particulier. Et sinon, le Ritz ? C’est un restaurant plus « qu’assez haut de gamme » … Mais ça me convient, si c’est vraiment ce que vous souhaitez. »

Elle soupire et se met à marcher en direction du quartier Yuki, qui était assez proche des sources chaudes où ils se trouvaient juste avant. Kaya était bien mise en valeur dans sa tenue, mais en général lorsqu’elle se rendait dans des établissements de ce type, elle préférait être dans une tenue un peu plus classe. Ne serait-ce que par respect pour les lieux, mais aussi pour entretenir son image et celle du clan. Même si elle passait pour une bourgeoise, ce n’était pas quelque chose de péjoratif là-bas.

« Il faudra juste que je prenne quelques minutes pour me changer pour ma part. Je préfère porter d’autres tenues pour aller au Ritz… Et pour la table, ne vous en faites pas, ils auront des attentions toutes particulières en me voyant, je suis une habituée. »

Elle esquissa un petit sourire suite à cette remarque, et finit par poser son regard à nouveau sur lui, puis sur son kimono qu’elle détailla avec un air critique.

« Pour vous, c’est convenable. Et sinon, je peux savoir pourquoi vous vous êtes retrouvés dehors habillé juste d’une serviette ? J’ai du mal à croire que vous êtes un simple tête en l’air qui part en oubliant ses vêtements. »

Ils arrivaient déjà à l'entrée du domaine Yuki. Elle dirigeait alors la marche pour se rendre à sa grande demeure qui était directement accessible depuis la place centrale de leur quartier. Une fois sa réponse donnée, elle l'inviterait à rentrer chez elle, où il pourra trouver des pièces à la décoration assez luxueuse.

« Vous pouvez aller dans le salon en attendant que je me change... C'est pas très poli, mais si vous avez besoin de quelque chose, n'hésitez pas à vous servir, j'ai quelques boissons dans la cuisine. Je ne vous reçois pas bien, mais nous n'avons beaucoup de temps à perdre... »

Elle était clairement gênée de le recevoir de la sorte, et de le faire attendre sans qu'elle ne puisse l'aider à se divertir. Enfin, il trouverait surement de quoi s'occuper pendant la dizaine de minutes dont elle avait besoin pour se changer. Heureusement, elle avait déjà une tenue en tête, pas besoin de beaucoup réfléchir.

C'est d'ailleurs une bonne dizaine de minutes plus tard qu'elle sorti de la chambre avec une robe noire bien plus habillée que son ancienne tenue. Un décolleté très léger, mais un dos nu plongeant des plus élégants, dévoilant son physique très élancé, voire frêle selon les points de vue. Sa posture était modifiée, ainsi que sa taille, grâce à des escarpins à la semelle rouge reconnaissable entre milles, spécialité d'un grand créateur de Kiri, et enfin, quelques bijoux venaient lui ajouter ce petit côté bourgeois qu'elle aimait tant.

Elle se rendit alors dans le salon, apprêtée, et espérer le trouver dans cette pièce.

« Je suis prête. On y va? »

_________________
Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Ven 23 Nov 2018 - 20:14
Des Sources Chaudes Vraiment Chaudes
Ft Yuki Kaya <3



Discussions et petit plaisirs

Quittant les sources chaudes, nous nous dirigeons donc vers le fameux Ritz, dont la cheffe Yuki vient d'accepter l'invitation. Mais elle parle de ce restaurant en tentant de me faire changer mon choix, ce que je songe sérieusement étant donné son hésitation soudaine. Une enseigne plus que "haut de gamme" d'après elle. Je le sais bien, j'y suis habitué lorsque je ne me promène pas nu dans les rues de Kiri. Après tout, c'est un restaurant tenue par des Yuki. En tant que membre du clan, on a la porte ouverte même si on est le dernier des Yuki qu'ils souhaiteraient voir.

Notre entrée au Ritz ne se fera pas tout de suite, Mademoiselle doit d'abord changer de tenue. Il est vrai que celle déjà portée n'est pas tout à fait adéquate quant à l'endroit où nous nous rendons. C'est donc tout naturellement que nous faisons un détour rapide pour se rendre à ses appartements, afin que la belle blonde puisse changer de tenue.

C'est sur le chemin que Kaya me regarde de haut en bas, constatant mon kimono, avant de concevoir que ma tenue est approprié à la situation. Et c'est alors qu'avant d'arriver à son domicile, la question fatigué m'est posée. Pourquoi me suis-je retrouvé nu dans la rue.

Les joues commençant à rougir, je lui explique tant bien que mal la situation sans pour autant lui avouer que je la regardais, elle, nu dans les sources chaudes.

« Heu ... C'est assez embarrassant. Un vieux pervers regardait par un trou entre la paroi des deux sources chaudes dédiés aux hommes et aux femmes avant que je ne m'interpose. Tentant de l'empêcher de commettre un tel vice, il m'a répondu par un coup de pied, m'envoyant contre le mur en bois du bâtiment. Je l'ai donc traverser et me suis retrouver nu. Et ... la suite, vous la connaissez. »

Bon, un mensonge de temps en temps ne fait pas de mal. Mais qu'aurait-elle dit si je lui avais avoué la vérité ? Je lui raconterais la véritable version, une fois que nous serions mariés, histoire qu'elle le prenne avec le sourire.

« J'aimerais qu'on ne revienne pas sur ce détail s'il vous plait. C'est assez ... embarrassant pour moi. Vous voyez ? »

Au sein de son logement, j'attends une bonne dizaine de minute à attendre qu'elle revienne à moi. Pendant ce temps, je ne touche à rien de peur de faire une nouvelle bêtise. D'un autre côté, j'observe le mobilier soigné présent dans le salon ainsi que les quelques photos de ses proches accrochés au mur.

Dix bonnes minutes à attendre avant que la blonde n'apparaisse devant, une robe noire à bretelle fine, dont le décolleté est timide mais le dos dus impressionnant. Je devient alors rouge d'amour, lui faisant alors un compliment tout naturellement, avant qu'elle ne me demande d'y aller.

« Vous ... Vous êtes resplendissante Kaya-sama ... » Un nouveau geste de courtoisie lui montre la porte d'entrée, afin que l'on se dirige enfin vers le Ritz.

Arrivant alors au dit restaurant, nous n'avons pas besoin de nous présenter, une table nous est attribué immédiatement. Son bras au sein du mien, nous nous détachons alors avant que je ne lui recule la chaise pour l'installer. Une fois assis, je lui pose une question qui me trotte quand même en paix avant de passer commande, même si une bouteille de grand cru nous est offerte. C'est donc tout en nous servant, que je me lance.

« Pourquoi avoir accepté cette invitation ? Vous devez connaitre ma "fausse" réputation. C'est osé pour une personne aussi classe que vous devenir dans un lieu comme celui-ci en ma compagnie. Je me sens avantagé injustement. »

Je fini par me délecté d'une gorgée un cru fraichement servit après l'avoir humé durant mes quelques mots.
Mon kimono:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Sam 24 Nov 2018 - 0:46

Visiblement sa nouvelle tenue lui faisait un certain effet. Il n’y avait besoin de voir que son visage virer dans une couleur bien plus rouge qu’auparavant pour s’en rendre compte. Enfin, pouvait-elle seulement blâmer un homme de réagir aux atouts qu’elle mettait volontairement en avant ? Ce n’était ni le premier ni le dernier qu’elle ne rendait pas indifférent. Enfin, ils faisaient partie du même clan, et cette soirée devait lui servir à parler de choses sérieuses. Pas que, mais l’objectif était celui-là.

« Eh bien merci de le faire remarquer. »

Dit-elle, avec un petit air suffisant. Elle se savait belle, mais pourtant elle n’était pas du genre à s’en vanter. L’objectif était plutôt de ne pas instaurer une ambiance un peu malsaine entre eux deux. Surtout vu le précédent évènement. Enfin, elle était sur son 31, et il était temps de se rendre à ce fameux restaurant où elle était bien connue. La cheffe de clan sortie de sa demeure accompagnée de Kuzan, ce qui pouvait d’ailleurs être sujet à interprétation par les plus belles commères du village. Et le fait qu’il lui propose son bras pour la route l’était encore plus.

Enfin, elle n’avait pas de raison de refuser, et les voilà en direction du Ritz. Quelques toutes petites minutes plus tard, les voilà à l’entrée de l’établissement où ils furent accueillis comme des rois. Une table discrète, à l’écart des regards, leur fut présentée afin qu’ils puissent profiter d’un bon repas tout en discutant de façon sécurisée. Quelques regards un peu intrigués se déposèrent sur eux d’ailleurs. Elle espérait qu’elle n’entendrait pas des tas de rumeurs le lendemain.

En tout cas, Kuzan était encore en « mode gentleman ». Tirant la chaise pour qu’elle s’assoit avant d’aller prendre place à son tour. La jolie blonde ne peut s’empêcher d’esquisser un petit sourire gêné, car elle avait vraiment l’impression d’être à un rencart. Mais ce n’était pas le cas, hein ? En plus, voilà que le serveur arrivait avec une excellente bouteille de vin. Si en plus il y avait de l’alcool, tout s’acharnait contre elle. Enfin, une fois les verres remplis, il posa une question un peu étrange. Elle savait évidemment pourquoi elle avait accepté son invitation, car en fait elle comptait le rencontrer quoiqu’il arrive. Cette proposition était une aubaine, car elle n’avait même pas à organiser la chose.

« Pourquoi avoir accepté ? Eh bien, c’est assez simple, ça fait un petit moment que je dois vous rencontrer, mais que j’ai du mal à trouver du temps pour ça. Donc le fait qu’on se croise et que ça tombe un jour où j’ai un peu de temps libre, c’est vraiment une belle coïncidence. »

Elle croise ses fines jambes et se recule un peu sur sa chaise pour observer le vin qu’elle fait tournoyer dans son verre, avant de trinquer avec lui et de boire une première gorgée afin de goûter ce fameux cru. Plutôt fruité, à son goût.

« Pour votre réputation, j’en ai entendu parler… Je ne peux pas vous féliciter pour ça. Vous portez le nom du clan, et donc vous le représentez en permanence. Mais honnêtement, à mon avis, ma réputation est telle dans ces lieux que votre simple présence ne suffira pas à l’entâcher. Et vous me ferez le plaisir de rester habiller, hein ? »

Dit-elle avec un petit sourire amusé qui contrastait avec son ton assez froid. Elle était sérieuse dans ses paroles, pour l’instant, mais tentait de montrer une certaine complicité grâce à des petites touches d’humour et à ses mimiques un peu chaleureuses.

« En fait, j’ai entendu parler de vous pour… Certaines de vos qualités… Dont une grande qualité, que vous m’avez montré tout à l’heure… J’espère que c’est assez évident… »

Est-ce qu’elle faisait référence à la « lance de Kiri » ? Sa phrase pouvait évidemment le laisser penser. N’importe qui avec un esprit un tant soit peu mal placé ferait rapidement le lien entre cette phrase et leur rencontre quelques minutes auparavant. Mais en fait, pas vraiment.

« Vous mentez très mal. L’histoire des sources chaudes, c’est improbable. Mais blague à part, j’ai vraiment entendu que votre niveau était en train de s’élever, et que votre niveau de responsabilité devrait suivre… Comment vous sentez-vous ces derniers temps ? Vous vous sentez plus puissant, plus important… ? »

Des simples questions pour savoir si de son côté il avait constaté une réelle évolution, ce qui serait un indicateur assez intéressant…


_________________
Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Sam 24 Nov 2018 - 14:22
Des Sources Chaudes Vraiment Chaudes
Ft Yuki Kaya <3



Discussions et petit plaisirs

Un orchestre discret joue de la musique qu'on peut qualifier de douce et entrainante, sans pour autant donner envie aux clients de se déchainer sur la poste de danse. Juste quelques notes entrainantes, pour nous accompagnés lors de nos diners afin d'avoir un semblant de fond musicale.

A nôtre table, le vin est servit et mes yeux se glissent dans les siens alors que l'on trinque à notre soirée. Son regard froid et antipathique me surprendra toujours. Cette façon qu'elle a d'être avec les gens, comme si c'était pour elle une façon de se protéger. Je n'ose imaginer ce qu'elle a pu subir lorsqu'elle a pu être jeune ou est-ce simplement sa façon d'être depuis toujours ? Quoi qu'il en soit, je m'attarde plus sur le fait que la blonde glaçante souhaite depuis un certain moment me rencontrer pour qu'ainsi, on est une discussion ensemble.

Mais de quoi veut-elle me parler ?

En premier lieu, elle fait référence à ma réputation. Celle dont j'ai tant de mal à me débarrasser. Celle pour laquelle je tente désespérément de m'excuser depuis le début de cette soirée. Pour Kaya, présentation est telle, que même un pseudo-pervers comme moi ne peut lui faire de l'ombre dans un lieu aussi huppé que le Ritz. Bizarrement, sa façon de me descendre, de s'estimer aussi précieuse que la Lune, m'excite un tant soit peu. C'est étrange. Comme si la soumission qu'elle tente de m'inculquer depuis tout à l'heure me fait littéralement plaisir.

Étrange. Suis-je donc fou ?

En tout cas, pour sa plus grande peur (ou fantasme, il ne faut pas se leurrer), je resterais habiller au sein de cet établissement chic et soigné.

C'est alors que la conversation dont elle tient les rennes, tourne sur un sujet quelque peu ... déconcertant. Faisant référence à une grande "qualité" que je semble posséder, une qualité qu'elle a pu voir tout à l'heure, je ne vois pas de quoi elle veut parler. Mis à part la GRANDE qualité que je possède entre les jambes. Mais tout à coup, elle affirme avec finesse que le mensonge chez moi est quelque chose de mal effectué. Suis-je un si mauvais menteur ? Connait donc elle la vérité sur ce qu'il s'est passé tout à l'heure ?

« Veuillez m'excuser pour mes mensonges dans ce cas. » Dis-je après m'être délecté d'une gorgée de ce délicieux cru.

Néanmoins, cette fameuse qualité semble être celle que j'ai pour les arts ninja et plus particulièrement ma façon de gravir les échelons tout en me rendant plus fort. Du moins, elle souhaite savoir si je me sens plus fort.

« Ces Derniers temps ? Et bien je me sens un homme nouveau. Oui; vous voyez, je pense avoir recouvré un minimum de mes forces depuis ma période de relâche après la construction du village. La perte de ma femme et de ma fille, comme vous le savez, m'a entièrement détruit. Mais il semblerait que je termine enfin mon deuil après de nombreuses années de tristesse. »

Je reprend une gorgée, avant de continuer.

« Aujourd'hui vous voyez, j'en ai plus que marre qu'on me prenne pour le guignol du clan ou encore le fou du village. Je me reprend en main et j'ai de nouveaux objectifs bien précis. »

M'avançant vers elle, croisant les coudes sur la table tout en avançant le buste, mon regard se plonge dans le sien, faisant d'un sérieux sans comparable.

« Le Kuzan que tout le monde a pu "connaitre" ici, à Kiri, c'est terminé. Je reviens tel que j'étais dans l'ancien temps et je ne laisserais personne me prendre de haut ou m'insulter. En terme de puissance, je regagne de jour en jour tout comme l'importance qu'on m'accorde. Ma récente promotion en tant que Chûnin me concerte sur la confiance que me donne le village. Tous ces facteurs me donne envie de gravir les échelons encore plus. Intégrer le Shiden, rétablir la réputation de Kiri et de redresser ses forces. Sur le long terme, je compte bien prétendre au titre de Mizukage pour rendre sa puissance d'entant au pays. »

Je me redresse alors, m'asseyant dans ce siège confortable avant de lui poser quelques questions à mon tour.

« Et vous ? Des projets pour le village ? Des envies ? J'aimerais bien connaitre ce que vous prévoyez pour le clan. »

C'est alors que le serveur revient vers nous, en nous proposant le plat du jour. Ce qui me semble parfait à l'énoncer de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Mar 27 Nov 2018 - 23:59

Il prenait un peu de temps pour expliquer son relâchement temporaire, ainsi que son renouveau en termes de puissance. C’était déjà bien qu’elle ait une confirmation de son propre ressenti. Les rapports étaient donc vrais. Ce ninja était en train de retrouver une force qu’il avait peut-être oublié, ou alors qu’il n’avait pas développé auparavant. En revanche, elle fut assez mal à l’aise lorsqu’il lui parlait de la tragédie qui avait touché sa petite famille. Comme vous le savez, hein… Eh bien pour être honnête… Pas vraiment. C’était assez triste de se dire qu’elle n’avait pas été au courant, ou alors qu’elle n’avait pas été là pour lui à ce moment-là. Enfin, elle se tiendrait bien de lui dire qu’elle n’avait pas souvenir de ces incidents.

« Je suis vraiment navrée. Mais ce qui est vraiment important, c’est que vous réussissiez à vous relever de cette tragédie. »

Pour montrer sa compassion, elle vient poser une main sur son bras, tout en plongeant son regard dans le sien alors qu’il continue de lui raconter ce qu’il est, ce que les autres voient en lui, mais surtout ce qu’il souhaite devenir. C’est ce dernier point qui est le plus intéressant. Avec ce discours, on avait du mal à croire qu’il ne venait d’être « que » chunin, surtout à son âge. Mais en tout cas, ses ambitions collent tout à fait avec sa montée en puissance. Enfin, devenir Mizukage, on en est encore loin, mais il faut savoir rêver. « Rêvons plus grand » serait un bon slogan, d’ailleurs.

« Vous avez un excellent état d’esprit, ce sont des gens comme vous qu’il nous faut dans le clan, et dans le village par extension. Pour votre volonté d’intégrer le Shiden eh bien… Si vous continuez comme ça, je ferais de mon mieux pour vous recommander auprès des bonnes personnes. »

Elle retire sa main alors qu’il se repositionne sur sa chaise, puis le serveur arrive pour proposer les spécialités du jour. Un poisson pêché le matin même avec sa compotée de poireaux retint l’attention de la belle blonde, qui annonça son choix avant de prendre une nouvelle gorgée de vin. Une fois le serveur parti avec les commandes en tête, elle put continuer la conversation, et c’était à son tour de répondre aux questions.

« A l’échelle du village, je ne peux pas tout dévoiler. Mais des projets sont en cours, notamment sur l’aspect militaire. Nous souhaitons nous renforcer le plus rapidement possible, et nous avons des personnes très compétentes aux manettes pour cela. Inja, par exemple. Pour ma part, j’essaye d’amorcer des relations diplomatiques avec les autres villages, mais ce n’est vraiment pas simple… J’ai rencontré quelques personnes bien placées au tournoi, et j’ai bon espoir tout de même. Les villageois semblent, dans l’ensemble, ouvert à une paix entre les villages. Reste à faire réfléchir les dirigeants… »

Elle pousse un petit soupir et lève les yeux au ciel, signe que cette situation était pour le moins agaçante.

« Et pour le clan, malheureusement j’ai l’impression que mon cumul des fonctions n’aide pas à la dynamique de ce dernier. Mais pour le moment, je tiens le coup… J’aimerais que le clan retrouve son unité d’antan, d’ailleurs. Nous n’en serions que plus fort. De plus, je pense que l’apprentissage entre membres du clan devrait être plus rependu. Nous maîtrisons le Hyoton, autant partager les techniques les plus puissantes entre nous… »

Elle prend le verre de vin et fait tournoyer le liquide dans son récipient.

« Et vous alors, au sein du clan, vous avez une aspiration particulière ? Et si vous avez des suggestions pour améliorer la vie chez les Yuki, je suis toute ouïe ! »


_________________
Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Mer 28 Nov 2018 - 17:25
Mon passé, mes envies, mes ambitions. Voilà que je viens de me dévoiler en tout point à la blonde la plus convoitée du pays de l'Eau. Un mal aise s'est installé à l'énoncé de la perte de ma femme ainsi que de ma fille. Mais le visage de Kaya se change alors quant à la compassion qu'elle me fait passé par sa main venant se poser sur l'un de mes bras accouder à la table. Un geste chaleureux, presque irréel, pour ceux qui ne connaisse pas ou mal la glacière de Kiri. Une personne que certains qualifient de froide, stricte ou tout bonnement inaccessible. Mais c'est mal connaitre la personne. Juste en se basant sur des "on dit", on se permet de juger les gens à qui on n'a à peine adresser la parole ou simplement qu'on a jamais vu.

Ces personnes sont inutiles.

Les compliments qui suivent, sortant de la bouche de de la belle Yuki, me réchauffent le coeur. Mon investissement, mon envie d'intégrer le Shiden, pour la traquer des Déserteurs et des criminels du Pays, entendent raison aux prunelles de Mademoiselle. Elle me confirme alors que si mon entrain continue de grandir, que mes actions pour le villages se multiplient, elle n'hésitera pas à pousser ma candidature auprès des bonnes personnes. Celles qui sont concernés par cette cause.

Par la suite, le sujet sur l'avenir sur village vient sur la table alors que nous nous ré-adossons sur nos fauteuils respectifs. De part ses dires, de nombreux projets sont en cours. Des choses qui feront la renaissance de Mizu no Kuni, des forces armées de Kiri. Depuis les nombreuses attaques que nous avons subis, le village en a prit un coup et nos forces se sont affaiblis. Au sein du Yûkan, les autres nations nous prennent pour leur prochain repas. De simple shinobi faible, ne pouvant se défendre face aux forces du monde.

Quelque chose de totalement stupide, car depuis un certain temps, nous faisons en sorte de rétablir les forces de Kiri. Dont un individu qui se saigne pour remettre sur les bons rails notre ascension bestiale sur les toits du monde. Kaigai Inja, chef des forces armées du village, directeur du Shiden. Tout le monde sait qui il est.

En ce qui la concerne, elle s'efforce de rencontrer certains éléments des deux autres nations pour amorcer des relations diplomatiques. Ce qui semble extrêmement difficile et ce qu'elle confirme. Il faut dire que traiter avec les autres, alors qu'ils tentent de tuer les vôtres peut être tendus en effet. Mais une personne contrôlant aussi bien son self-contrôle que Kaya est la plus avisée pour nous relier aux autres pour créer se genre de relation politique.

Quant en ce qui concerne le clan, elle s'en veut pour son cumul de fonctions faisant d'elle la personne la plus indisponible pour gérer un clan. Mais je ne me permettrais jamais de douter d'elle. Qu'elle soit pleinement occupé ou non, ma confiance en notre chef de clan restera infaillible.

Prenant alors une nouvelle gorgée dans son verre de vin, une fois le serveur ayant prit nos commandes, la cheffe de clan me demande si j'ai certaines idées pour le clan, des ambitions.

« Tout d'abord Kaya, Merci. Merci si vous me permettez d'atteindre mon premier objectif. Intégrer le Shiden serait pour moi un honneur. »

Me délectant à mon tour d'une nouvelle gorgée, je pose mon verre en crystal avant de poursuivre.

« Concernant les efforts que vous, Inja-sama ou d'autre tentés de mettre en place, je vous accorde ma plus grande confiance. Même si, vous devez le savoir, je l'ai toujours été. Confiant et Fidèle. Le clan Yuki est toute ma vie. Normal, me diriez-vous. Mais il faut dire que suite aux attaques que nous avons subit, la désertion d'une bonne partie de notre clan, je veux le meilleur pour nous pour la suite. Nous devons nous relever plus fort que jamais. »

Voyant que nos verres sont vides, je ressers la belle en lui demandant auparavant par un lever de bouteille si elle souhaite un nouveau verre. Verres pleins, bouteille vide, je fais donc signe au serveur de nous en ramener une.

« Votre souhait quant au partage de notre savoir et de nos techniques me convient parfaitement. Après tout, si nous voulons gagner en puissance, c'est un facteur que nous devons prendre en compte. En ce qui concerne notre clan, si jamais vous souhaitez de l'aide, vous pouvez toujours compter sur moi. J'aimerais former les plus jeunes du clan, tout en étant une figure puissante et connue du clan. Ensuite, améliorer la vie du clan ? Pas vraiment. Mon objectif premier et d'aller chercher nos déserteurs par la peau du cou afin qu'ils répondent de leurs crimes. Je veux redorer le nom de notre clan ... »

C'est alors que nos plats arrivent. Poisson et fondue de poireaux pour mademoiselle, pièce de boeuf et petits légumes pour ma part. Joignant mes mains à plats, je remercie le serveur pour leur rapidité et souhaite un bon appétit à celle qui m'accompagne ce soir.

« Hum. C'est vrai qu'avec le clan, votre place au sein du village, votre mari et vos voyages diplomatiques, pouvoir gérer tout ça doit vous prendre énormément de temps. Je suis même surpris que vous ayez acceptée mon invitation ce soir ... »

Changeant alors de sujet, tout en effectuant un lapsus révélateur, je fais mine de rien tout en continuant d'apprécier le délicieux met qui vient de mettre servit.

Que les dieux de la chance soit avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Sam 1 Déc 2018 - 0:39
Kuzan se présentait comme l’homme de confiance idéal. Quelqu’un de droit, fidèle, et dévoué qui n’allait pas remettre en question l’autorité ou les choix de ses supérieurs. En tout cas, c’est l’image qu’il renvoyait de lui à cet instant T. Cette dernière contrastait énormément avec les rumeurs qui couraient sur lui. A vrai dire, elle avait même du mal à s’imaginait qu’il pouvait avoir de tels moments de débauche, vu qu’il était en ce moment irréprochable. En parlant d’être clean, voilà qu’il proposait à Kaya de la resservir. Il s’était vidé bien vite, ce premier verre… Et Kaya n’était vraiment pas connue pour sa résistance à l’alcool.

Enfin, elle ne pouvait pas refuser de boire un nouveau verre de ce grand cru, et puis ça ne se faisait pas trop, non plus. Voilà ce nouveau verre plein, mais cette fois elle ferait attention à ne pas avoir une descente trop rapide. Surtout qu’il venait de demander une seconde bouteille. Cette dernière était bien dangereuse… Enfin, beaucoup d’hommes ont une tolérance à l’alcool assez élevée, et vu ce qu’elle avait entendu à son propos, il ne serait pas absurde qu’il en fasse parti.

Plus sérieusement, ses objectifs étaient précis, et surtout très sains. La grandeur du clan était une priorité pour lui, ce qui était un très bon point, et pour redorer le blason des Yukis, il voulait aider à la formation ainsi que traquer les déserteurs. Un sacré programme, mais qui avait une certaine saveur. Ce serait tout à fait dans son intérêt de l’aider à accomplir ces tâches. Mais avant qu’elle ne puisse répondre, les plats arrivèrent.

Les chefs étaient toujours aussi doués. La présentation était irréprochable, et l’odeur qui arrivait à ses narines ne pouvait qu’annoncer un repas succulent. C’est avec un joli sourire qu’elle remercia le serveur, avant de souhaiter bon appétit à Kuzan, et d’ensuite goûter son plat. Elle ne fut effectivement aucunement déçue.

“Vos ambitions sont tout à fait respectables. Et tout ce que vous venez de dire ne tombe pas dans l’oreille de n’importe qui, je tâcherais de m’en souvenir. Je suis vraiment contente d’avoir des personnes sur qui compter au sein du clan. Rien que mentalement, c’est d’un soulagement…”

Elle passe une petite main dans ses cheveux tout en prenant une nouvelle gorgée de vin, qui commençait lentement à la réchauffer et à la détendre un peu. D’ailleurs, son air sérieux ne put rester intact lorsqu’il évoqua son mari. Un mari? Voyons, elle était bien trop jeune pour ça! Enfin, c’est ce qu’elle pensait. Du coup, cette possibilité la fit pouffer de rire, brisant son air glacial.

“C’est vrai que tout cela prend un temps fou… Au sein du village, j’ai beaucoup de choses à gérer, au sein du clan aussi. Et effectivement, si je dois m’absenter pour des raisons diplomatiques, je prends du retard partout… C’est ce qu’il s’est passé récemment avec le tournoi. D’ailleurs, j’ai accepté l’invitation car j’essaye déjà de ne pas travailler toute la soirée, et aussi par ce que je viens de rentrer, et que je m’accorde une soirée libre.”

Elle esquisse un petit sourire malicieux avant de continuer.

“En plus avec mes trois maris, c’est compliqué de gérer toute les demandes qu’ils peuvent avoir!”

Son sourire s’agrandit, et elle finit par rigoler, le vin aidant visiblement à détendre la jolie blonde.

“Sans blague, j’ai vraiment une tête de femme mariée? Pourquoi pas des enfants aussi…?”

Elle croisait ses fines jambes sous la table, avant de se pencher vers lui pour lui parler d’une façon un peu plus intime.

“En revanche, vous… Vous pourriez vous remarier, vous êtes dans l’âge où vous pensez sérieusement à ce genre de chose, non?”

C’était probablement un sujet sensible, et elle ne l’avait pas amené de la meilleure des manières… Mais c’était fait. Elle espérait juste qu’il n’allait pas s’effondrer en larmes en reparlant de sa femme…

_________________
Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Yuki Kuzan
Yuki Kuzan

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya] Empty
Dim 2 Déc 2018 - 10:46
La soirée se poursuit donc, alors que le glas doux et entrainant des violons et du piano central retentissent et font écho au sein du dit lieu de restauration. Un moment tout à fait parfait en compagnie de la femme la plus parfaite. Comment pouvait-il en être autrement ?

Je viens de donner mon avis sur la situation actuelle du village, souhaitant aider la nouvelle génération tout comme mettre un terme au désertion bien trop nombreuses qui ont déjà eu lieu au sein de Kiri. Ramener un brin d'air de la brume sanglante ne me parait pas si fou que ça. Au contraire. Cette ambition et cette haine au fond de chacun de nous pourrait nous reveler une facette meilleure de notre personnalité. Enfin le Kiri que j'ai pu connaitre au début.

M'enfin ...

Faisant tout juste un mauvais lapsus concernant son potentiel mari au milieu des nombreuses tâches qu'elle occupe, il est vrai que mon attention n'est pas la plus discrète possible. Mais je tente tant bien que mal de la séduire avec "grossièreté" néanmoins. Mais je le sais et je le sens. Elle a envie de moi. Sa poitrine se gonfle de plus en plus à cause de son rythme cardiaque effréné. Je peux ressentir le frisson sensuel et sexuel parcourant son corps lui murmurant l'envie de passer du bon temps en ma compagnie.

Me parlant du temps qu'elle passe à s'occuper de ses différentes tâches, mon regard ne cesse de la contempler. De la scruter de haut en bas, appuyé sur mon dossier le verre à la main, je ne peux m'empêcher de poser mon regard avec une forte insistance sexuel sur elle. Malgré son ton froid par moment et sa réputation stricte, une autre la précède, révélant ses faiblesses les plus intimes. Le vin, la chaleur, l'ambiance, tout ça n'est peut-être pas anodin ... Faisant référence à ses trois maris, comme si elle en avait trois, elle blague ensuite sur ce point avant de me demander ce que j'en pense. Du moins, est-ce que je vais me remarié suite au décès de ma femme ? Une question qui pourrait me faire sombrer à nouveau dans la mélancolie mais il n'en est rien, j'en ai marre de m'apitoyer sur mon sort.

Et mon deuil est déjà fait. Croisant ses jambes à première vue d'une douceur parfaite, elle se penche vers moi, sa poitrine ressortant presque entièrement de son léger décolleté, elle me pose la fameuse question du remariage. Un frisson parcourt mon corps quant à sa manière de ne demander la chose.

Cette femme est diabolique mais sait ce qu'elle veut. Je n'ai qu'à entrer dans son petit jeu. Cela pourrait l'amuser un peu.

« Le mariage ? Et bien si jamais je trouve la femme avec qui tout est possible ... » lui dis-je en la regardant droit dans les yeux, tout en me délectant du vin fraichement servit. « Je ne me priverais pas de lui demander sa main. Mais à vrai dire en ce moment ... Tout ce que je veux, c'est "apprendre à connaitre la personne qui se trouve en face de moi." » Visible sur le papier mais invisible pour le reste du monde, ce sous-entendu n'est audible pour personne, mis à part pour celle que je fixe dans le bleu des yeux.

Une tension sexuel forte émane de nous et je sais qu'elle sait que je sais qu'elle veut. Elle me veut. Moi.

A moins que ce soit encore mon esprit qui me joue des tours et que ce soit un vrai problème psychologique que je dois régler. Et puis à vrai dire, si je dois coucher avec elle, je ne sais pas si je serais en pleine possession de mes capacités légendaires ...

Soudainement, la musique se met à changer et quelque chose de beaucoup plus dansant résonne au centre de la salle. Une occasion parfaite pour lui prouver que je ne suis pas un simple beauf. Je vais lui démontrer mes talents de danseurs, si elle souhaite cependant m'accompagner. Me levant alors de mon assise, je lui tend la main et lui fait ma demande.

« M'accorderiez-vous cette danse ... Kaya-sama ? »

Une invitation à danser, un orchestre parfait, un des restaurant les plus huppé du village, en compagnie de ma cheffe de clan, de mon amour secret, de la femme qui guide mes fantasmes les plus fou ... Je tente par cette demande, de lui soumettre une faveur par tous ces signes. Ecourter le repas pour finir cette soirée chez elle ou chez moi, peu importe, mais après un tel voyage depuis Kaze, toute la paperasse administrative qui l'attend demain au bureau, je pense que profiter pleinement de cette seule soirée de repos semble être une idée concevable. Et puis, le vin nous monte au nez, même si je résiste fortement à l'alcool, nous sommes dans les meilleures conditions pour apprendre à nous connaitre en profondeur.

En espérant qu'elle capte ce message subliminal ...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4312-yuki-kuzan-finish

Des sources chaudes vraiment chaudes [Ft Kaya]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: