Soutenez le forum !
1234
Partagez

Retrouvailles fraternelles ( Genkû )

Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Jeu 22 Nov 2018 - 23:48




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐kyōdai◐

Une heure s’était écoulée depuis son entretien avec le Yondaime, l’élite des rocailles s’était rapidement rendu dans le bâtiment autrefois réservé à la faction Tengu afin d’y faire le point, tout en feuilletant le dossier concernant les divers renouvellement instaurés par le Bakuhatsu manchot.

Siégeant au dernier seuil de la tour des anciennes corneilles, le sauvageon adossé sur son fauteuil cuivré fut inopinément alerté par l’un de ses pairs masqués, lui notifiant tout en s’inclinant en guise de respect, le fait qu’une vieille connaissance s’était invité au village. Il ne s’agissait ni plus ni moins que de son frère cadet, Genkû - Le jônin ne l’avait pas revu depuis maintes années maintenant et il semblerait que, d’après les dires du transmetteur, son sang fut convié à passer divers examens afin de valider son certificat de shinobi d’Iwagakure.

L’ostrogoth au faciès peinturluré n’apparaissait pas surpris, en réalité, il avait eu vent de sa venue par le biais de son clan, lui stipulant que le sauvage juvénile serait envoyé parmi les forces armées de la terre. Le Tengu masqué disparut en laissant derrière lui un écran de fumée blanchâtre, Senkû quant à lui, décida d’aller rendre visite à son cadet, marchant à vive allure en direction de l’académie qu’il avait lui même inauguré il y a de cela un an.

Parvenu à proximité de l’entrée du bâtiment enseignant, il patienta calmement jusqu’à la fin des cours et examens. Ses bras musclés et saillants se voyaient croisés, son dos appuyé contre le tronc d’un arbre séculaire. La sonnerie retentissait en même temps que le bruit assourdissant de son estomac, lui suppliant d’aller se ravitailler en nourriture.

Ses paupières légèrement entrouvertes, il inspecta du coin de l’oeil chaque ressortissant de l’académie jusqu’à celle de son jeune frère qui était visiblement sorti parmi les derniers. Un rictus accompagnait son immense joie de voir pareille visage aussi familier en ces lieux.

« Comme tu as grandis, petit frère, tu es maintenant devenu un homme. Tu vas vraiment finir par me rattraper un jour..hehe.. » Lança le Yasei un tantinet taquin.

Il s’était immiscé dans le dos de son semblable et avait posé sa main ferme sur l’épaule de celui-ci. La différence de taille n’était plus aussi flagrante que par le passé, mais demeurait tout de même importante. Le virtuose martial s’affichait particulièrement fier de ce qu’était devenu son cadet, ses yeux ambrés dénoncèrent avec véhémence l'émotion de satisfaction profonde qui l'envahissait.

Personne n’avait encore jamais vu le guerrier imperturbable aussi familier dans sa gestuelle. Les professeurs de l’académie situé aux niveaux des portes comprirent sans réfléchir qu’il s’agissait d’un être cher aux yeux de l’homme bête. Ceci était compréhensible, Senkû avait vu tous ses proches du village rejoindre l’au delà.

« Comment te portes-tu ? Les examens se passe bien ? Te connaissant, tu dois pas mal t'ennuyer là dedans.. » Ajouta le patriarche du Sazori.

Aucune mention du paternel. Et durant ses paroles, il invita le génie en médecine à suivre son pas, marchant lentement en direction du centre ville Iwajin, sa main tapotant le haut du crâne de Genkû suivi de rires railleurs. Un ton légèrement ironique, car il savait depuis leur plus jeune âge que son cadet, à défaut d’avoir hérité du trait physique clanique s’apparentant aux guerriers, jouissait d’une intelligence sans équivaut.


_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Ven 23 Nov 2018 - 16:35
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my bruda »





Avant même le contact de sa paume, c’est l’odeur caractéristique de son semblable qui marqua le jeune savant. Une odeur forestière, mêlant l’amer des feuilles séchés à l’ambre des pignes de pin. Il pouvait reconnaître cette dernière parmi toutes les autres malgré les nombreux mois passés séparés de Senkû. Ils n’étaient pas hommes à accolades, même viriles. Le futur Genin sous-évalué se contenta de pivoter sur l’un de ses appuis pour se retrouver face à la montagne de muscle et archétype Yaoguaï pour lui rendre son air ravi, ses traits enfantins déformant celui-ci pour lui donner plus encore de signification.

Père dit même que je pourrais t’avoir dépassé. ” Affichant un air clairement moqueur auquel il aurait seulement manqué qu’il lui tire la langue, Genkû finit par sourire de tout le blanc de sa dentition. Bien qu’il sut que le sujet de leur géniteur pouvait être hardu, il savait aussi que Senkû lui avait rarement tenu rigueur de quoi que ce soit, du moins de verbal. Aussi sinon plus familier que son frère de sang, il lui administra deux coups au niveau de l’abdomen, plus simulés que réels puis prit place à côté de lui, l’air subitement pensif plus que joueur. “ Plutôt bien, même si ça ne m’enchante pas plus que ça de venir à Iwagakure. Surtout quand la décision vient des Ossan et que j’ai pas eu mon mot à dire. ” Il soupira, sa babine inférieure faisant la moue. Ainsi, il laissait transparaître l’adolescent qu’il était, chose assez rare pour être soulignée. “ Vu l’entretien que j’ai eu avec le type à l’intérieur, ça devrait être une formalité.. J’espère. Je vais essayer d’pas trop me faire remarquer pour avoir du temps libre, tu vois ce que je veux dire. ” Ils le savaient. Electron libre avide de savoir, aller chercher des chats dans les arbres n’allait en rien l’aider à accomplir son but. Peut-être bien qu’il pouvait prétendre à un grade équivalent ou dans l’absolu plus proche que celui de aîné, mais il n’y voyait pour l’heure aucun bénéfice. Nombriliste? Assurément.

Qu’en est-il de toi ? On m’a dit que tu étais devenu essentiel à cet endroit. Es-tu au moins apprécié à ta juste valeur ? Assez pour te faire oublier les nôtres et te mettre au service de la Roche à temps plein ? ” Il foula de ses pieds à peine couverts de cuir les pavés étonnamment propre de la capitale cachée, avançant dans le centre-ville avec Senkû, fauchant au passage une brochette. Quand le marchand se mit à le héler, il pointa du doigt son guide et le civil se renfrogna sans faire gère plus. “ Et sinon, hein. Raconte-moi un peu tes aventures et tes griefs Senkû-san ! ” Se munissant de politesse afin qu’il ait droit à un récit exhaustif de ses années ici, tout sourire, il continua de scruter un endroit où accomplir l’un des rituels essentiels pour les Yaoguaï ; la chère.









Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Dim 25 Nov 2018 - 21:22




兄弟 - brotherhood



« my dawg. »

◐kyōdai◐

Des retrouvailles typiques au lien qui unissait les deux frères, des railleries fraternelles en somme. L'évocation de son paternel le fesa légèrement froncer les sourcils l’espace de quelques secondes, comme la remémoration du conflit qui nourrissait un père et un fils trop à cheval sur les règles clanique.


« Je comprends petit-frère, ça ne doit pas être facile que de dire adieu à sa liberté. Mais ne t’en fais pas, tu devrais rapidement te plaire ici, sans les parents. » Répondit le Yasei.

La liberté, il y songeait depuis maintenant maintes saisons, mais il se devait de régler les problèmes internes et externes iwajin avant de repenser à ses désseins d’antan. Yoshitsune avait fortement influencé son choix de désertion à l’époque où Chôgen apparaissait en tant que patriarche de la Roche.

« C’est super, continue comme ça, nous irons fêté ton premier diplôme en chassant du gibier. » Répliqua le Jônin.

Par gibier il voulait dire des shinobi ennemies de la Terre, Genku connaissait bien son frère aîné, et nul doute qu’il déchiffrerait assez rapidement les dires du brun ténébreux.

« C’est exact, mon ascension ici a été assez fulgurante, je profite d'un statut et d'un grade élevé mais je ne trouve pas ça assez suffisant à mes yeux. J’ai d'ailleurs pu livrer de nombreuses batailles durant ton expédition avec père. Je ne cherche pas vraiment à être apprécié, cela dit j’ai pu faire quelques connaissances et ces mêmes connaissances sont par la suite devenus des amis proches avant qu’ils ne décèdent tous un à un…. Je suis profondément attaché au clan et tu le sais, mais mon devoir est ici pour le moment. Ce qui se passe chez les nôtres ne me regardent plus désormais. » Répliqua le Yaoguaï en adoptant un ton plus sérieux.

Il leva la tête en direction des cieux, Genkû rentrait dans un sujet de discussion profond. Ce qui rendit le balafré un tantinet nostalgique de sa vie en tant que nomade libre.

« En parlant du clan, j’ai pu rencontrer et affronter un chamane, il ressemblait trait pour trait à l’un des nôtres. Je ne sais pas ce qu’il est devenu aujourd’hu mais tu l’a peut être croisé à Hayashi, je crois qu'il s'appelait Benkei. D’ailleurs comment est ce là-bas ? Il faudrait vraiment que j’y aille un jour. » Ajoutait-il sans énumérer ses innombrables faits pour le moment.




_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Lun 26 Nov 2018 - 20:57
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my bruda »






Senkû lui parla de diplôme mais étant ce qu’il était, il ne portait que peu d’intérêt à ce genre de choses. Pour lui et son égo, il n’avait rien ou presque à apprendre de ces shinobis. À tort, sûrement. La mention de la chasse quant à elle fit baver le jeune garçon. Il connaissait les talents de pisteur de son aîné et il n’avait pas gagné le droit à de telles peintures de guerre sans raisons. Participer à une traque à ses côtés se révéleraient formidables et rien que pour cela, il aurait été capable de grimper au même rang que son interlocuteur, si seulement cela ne demandait pas tant de sacrifices qu’il n’était pas prêt à faire.

Ce n’était pas particulièrement les parents qui lui manquait, mais plutôt tout ce qui gravitait autour d’Hayashi. Et la ferme impression d’être utilisé par la lignée pour leurs propres desseins, les siens étant déjà tracés.

Soka. Qu’à-t-il bien pu advenir à tes amis? Je sais bien que tu ne respectes que la force, de là à ce que des gens que tu considères comme tes égaux ou presque soient décimés… ” Il ne put s’empêcher d’avoir un frisson rapide et plutôt bref zébrant son échine. Il se trouvait dans ce monde de telles personnes. C’était bien un frisson oui. Mais un d’excitation.

Un homme maniant le Satetsu ? Il a sympathisé avec nous et il est resté quelques temps. Il m’a même appris quelques trucs en échange du gîte et du couvert. Je te montrerais ça. ” Un sourire fendit ses lèvres, tandis qu’il reprenait. “ Aux dernières nouvelles, il entamait son ascension d’un des plus grands monts. A la recherche d’une certaine légende, je crois…?

Genkû se gratta la tête, puis orienta aussi ses yeux sur la voûte céleste. “ C’est sauvage, isolé. Il n’y a que peu d’hommes, et ils sont très semblables à nous, ou très dangereux. Ou les deux. ” Au souvenir de certaines personnes, il serra la mâchoire. “ Et pour les Iwajins ? Des choses que je devrais savoir sur le climat qui règne et ceux qui dirigent, dans l’ombre ou non ?

Il aimait apprendre. Savoir. Senkû pouvait sûrement l’aider. Sous ses airs de brutes, l’intellect du Yasei -bien que dirigé dans un sens tout autre- avait toute sa confiance.




Dernière édition par Yaoguaï Genkū le Mer 5 Déc 2018 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mer 5 Déc 2018 - 16:47




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐kyōdai◐

Ses amis, il n’en avait plus désormais. Suite aux dires de son jeune frère, le Yaoguaï brun vit son visage se crisper légèrement, comme la remémoration de ses proches aujourd’hui réduit à l’état d’âmes défuntes.

« La force seule ne permet pas de juger un homme dans son entièreté. Je l’ai appris ici, en côtoyant ces gens que je considère comme mes égaux. Quant à mes amis, ils sont mort au combat, et je n’ai pas pu intervenir pour les protéger… Ma faiblesse me rattrapait, moi Senkû. Mais désormais, tout a changé. » Disait-il en plein songe.

Le patriarche du Sazori serra les poings, déterminé à laver cet affront, la vengeance n’allait pas tarder à arriver, il fallait que le Jônin s’arme de patience avant de se voir comme le bras pourfendeur et vengeur de la Roche.

Son expression se desserrait légèrement tandis que Genkû prenait la parole, parlant d’une vielle connaissance, oui ce chamane que l’indigène ténébreux avait affronté il y a maintes saisons.

« Naruhodo.. Je suis content d’apprendre qu’il poursuit ses objectifs. » Rétorqua le Jônin.

Un sourire rassuré vint se dessiner sur ses lèvres, Senkû était comme soulagé des nouvelles qui le lui avait été divulguées par son cadet. Benkei le protecteur de l’arbre de vie persistait dans sa tâche, ayant quitté le village et délaisser la vie de shinobi pour s’adonner à ce qu’il chérissait tant. Son nindô.

« Nous irons faire un tour là-bas à l’occasion. Je dois juste régler quelques affaires avant. * Il marque une pause et regarde le ciel* Ici le climat est plutôt lourd en général, le fait est que les montagnes empêchent les courants d’airs de se propager convenablement. Et Hayashi alors ? Très humide je suppose.. » Ajouta le patriarche du Sazori.

Ils arrivèrent près d’un ruisseau, où ils commencèrent à cheminer le bord du doux fleuve attiédi où se réfléchissait la fuite d’un cumulus esseulé.

« Ce village est faible mais reste tout de même prospère.. Comptes-tu revenir au Pays dans le futur ? Ou restera-tu à mes côtés, mon frère ? » Demanda le Daitengu.

Ses yeux ambrés furent rivés en direction de Genkû, il connaissait son semblable, et tous se voyaient adepte de la liberté, propre au sang de nomade qui parcourait leurs veines, ce sang bouillonnant de témérité qu’ils partageaient fièrement.


_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mer 5 Déc 2018 - 17:40
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my bruda »






Mimétisme ou affiliation commune, on aurait pu aisément deviner à leurs postures que les deux hommes n’étaient pas étrangers l’un à l’autre. Suivant le chemin ouvert par son aîné, il avait du mal à admettre que ce dernier venait de se décrire faible mais fut instantanément rassuré quand il parla de changement. Il en avait vu, des modulations dictées tantôt par le destin et tantôt par les engeances qui gouvernaient, autant les pays que les clans.

Cela me désole. Mais on dit bien qu’avoir des comptes à régler avec un Yaoguaï n’est jamais bon signe, alors j’espère que les Hommes qui font serrer ton poing sont bien protégés et hors de portée..

Accroupi près de l’eau quelques secondes pour passer ses doigts dans celui-ci, humidifiant des cicatrices toutes récentes, il leva les yeux vers son affilié, curieux.

Avec plaisir, même si en tant que Genin, j’ai l’impression d’avoir les mains liées dans le dos quant à mes possibilités ici. Pour ce qui est d’Hayashi, le printemps commençait son oeuvre quand je suis parti. Les chênes séculaires semblaient pourtant tarder à se feuillir. Le chaman disait que c’est un mauvais présage... ” Soupirant de sa faiblesse d’être parti en laissant son chez lui sous les potentielles incursions étrangères, il se releva.

Prospère, tu dis ? À mes yeux, il semble en ébullition. ” À sa demande, il prit une grande inspiration, se laissant ainsi le temps de réfléchir. Devait-il dire la vérité ? Sa décision prise, il opina du chef. “ Je reste incertain. Il y a énormément à apprendre parmi les tiens. Mais rester ici à la solde d’un homme que je ne connais ni ne respecte… Jouer leur jeu et obtempérer pour des choses dont je n’ai même pas conscience des enjeux… Et il y a mes recherches. Beaucoup de choses ont changés, depuis que t’es parti. Et ce que j’ai à faire et apprendre… J’ai bien peur que ce ne soit pas toléré, ici.

Il expulsa le vent de ses poumons, et chercha l’approbation dans les traits de son sauvage de frère. Genkû allait sûrement devoir s’expliquer mais il avait confiance.







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 1:09




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐kyōdai◐

Des peupliers à droite, à gauche des roseaux; devant eux, les détours de la rivière en constante marche. Et, fermant l’horizon, un pont d’une seule arche. Sa tête se dévia légèrement en direction de l’étang en face d’eux, satisfait de pouvoir à nouveau s’adonner à l’une de ses activités favorites en compagnie de son propre sang – la contemplation sereine de lieux naturels, saturé d’une certaine quiétude d’esprit.

« Même protégés et hors de portés, ils ne pourront échapper au funeste destin que leur réserve mes poings.» Répliquait l'ostrogoth le regard parsemé de haine.

Le ressortissant du clan de barbare n’émit aucun mots et continuait d’observer le point d’eau devant lui, un héron blanchâtre venait becter les poissons qui peuplaient ces eaux opalines.

« Je vois, c'est problématique. Tu penses que c’est lié à la source de chakra qui sommeille au cœur de la forêt ? Après tout, c’est cette même source qui a causée l’exil de la majorité du clan.. » Répondit le Jônin.

Sa chevelure semblable à une crinière noirâtre virevoltait au gré de l’infime brise environnante, laissant entrevoir les multiples peintures pérennes qui accentuaient son côté primitif. Détail marquant, le Yaoguaï n’avait délaissé ses racines même en jouissant d’une toute nouvelle stature au sein de la société iwajin.

« Humpf, tu parles comme notre père. Je comprend ton ressenti et le partage même. Mais tu dois savoir que les enjeux du village te concerne tout autant que moi tant que tu figures à l’intérieur de ces murs. Ton image sera perpétuellement assimilée à la mienne quoique tu fasses, et il se pourrait même, que tu finisses par me haïr pour ça. * Marque une pause* Nous pourrions accomplir tant de choses ici petit-frère. Suis moi dans mon ascension, j’ai besoin de ton soutien pour prendre le commandement. Une fois que je serais Kage, tu pourras poursuivre tes recherches autant que tu le souhaites. » Expliqua le dirigeant Tengu.

Il s’arrêta quelques instants, avant de fixer de ses pupilles dorées son cadet en réflexion sur son avenir parmi la nation de la Terre.

« Sache cependant, que je continuerai d'être près de toi, comme le mur que tu devras un jour franchir. Tu es seul maître de ta destinée, Genkû. » Ajoutait le balafré.

Il avait fini sa prise de parole en posant sa main sur l’épaule de son cadet, avant de la retiré lentement et de poursuivre sa marche au bord de la rivière. Senkû désirait vivement que l’eiseinin l’accompagne en tant que shinobi de la Roche, au moins jusqu’à ce que ses objectifs soient atteints.




_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Jeu 6 Déc 2018 - 17:53
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my bruda »







Contemplant le même oiseau-pêcheur que Senkû, il acquiesça à son propos. Dans leur clan, la vengeance avait quelque chose de presque sacré, et nombreux des leurs avaient péris dans l’exercice ou accompli de grandes choses, motivés par elle. L’affliction semblait ronger le coeur du Jônin et cela n’avait rien d’étonnant à ses yeux. Il l’aiderait pour l’accomplir, c’était son devoir de frère et de Yaoguaï.

J’étais si près de le découvrir quand la nouvelle est tombée et que père m’a escorté jusque ici.. Un sourire plein d’amertume fendit son visage. Mais effectivement, je pense que ce n’est pas sans rapports. Aux dernières nouvelles, le chef du clan avait demandé à père malgré leurs querelles de l’informer à ce sujet. Ca en dit long sur l’importance de la chose.

Senkû semblait le même qu’il y a quelques années à l’exception de sa maturité. À l’époque, même l’armée d’Iwagakure n’aurait pu camisoler son courroux. Il avait apparemment pris du recul et calculer son coup, grand bien lui en fasse.

En tout état de cause, être assimilé et considéré via la personne de quelqu’un d’autre n’était pas une bonne chose à ses yeux. De là à le haïr ? Il écouta attentivement chaque mot, puis répondit à sa demande.

Espérons que mes mots soient mon seul point commun si tu désires que je reste dans les parages, kekeke. Tu comptes donc renverser le chef actuel ? Est-il si peu digne de cette place et quel est ta marche à suivre pour y arriver ? J’avoue que vu de cet angle, ça me semble un bon compromis.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Sam 8 Déc 2018 - 20:09




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐Samurai Champloo ost◐

Les échanges entre le Yasei et son frère se révélaient être plutôt de bonne augure en dépit de leurs desseins nébuleux. Tous semblaient partager des machinations qui se liaient dans leur finalité.

« Le Roi Dôkai* est un avide de pouvoir, je vois mal père plier l'échine aussi facilement. * Il soupir et reprend* J’ai entendu dire que certaines nations s'intéressaient d’un peu trop près du pays de nos ancêtres. Si cette rumeur s'avère être exacte, nous n’aurons d’autres choix que de défendre notre peuple et préserver ses secrets. » Expliqua le balafré.

L’aîné Yaoguaï avait beau signer un pacte avec Iwagakure, il n’en restait pas moins extrêmement attaché aux siens. Vouant un véritable culte aux anciens et aux fondements qui constituaient le pays du Bois et ses habitants. La Faune et la Flore devaient impérativement être protégées des envahisseurs, car ce fut ainsi que les anciens pérennisaient et transmettaient leur savoir depuis des millénaires, en éliminant quiconque s’aventurait trop près du village caché nichant en son centre.

« Je ne compte pas le renverser pour le moment. Je préfère rester dans l’observation, mon tour arrivera lorsque ce foutu daimyo l’aura décidé, je dois juste être patient. Kyôshirô n’est pas plus indigne que les anciens dirigeants, eux qui n’ont même pas réussi à régner une demi année chacun. Pitoyables.. » Déclarait le Jônin en ayant l'air dédaigneux à la fin de ses mots.

Des paroles certes crues, mais véridiques. Le chef du Sazori avait assisté à l’intronisation de chacun des Kage et aucun n’avait réussit à étendre son règne au delà d’une année. Résultat plus que médiocre pour une telle armée qu’Iwa, qui semblait perdre de sa superbe au fil des mois.

« Notre Kage n’est pourtant plus apte à diriger notre armée suite à l’incident ayant eu lieu à Wasure contre le Collectif. Son infirmité va le contraindre à délaisser sous peu son statut suprême. Et c’est là que j’interviendrais. » Terminait-il en en faisant une insinuation de ses plans fumeux.

Ils arrivèrent à l’entrée du centre ville animée, des ruelles commerçantes semblables à des souks où hurlaient frénétiquement les marchands fougueux avec insistance et éloquence. Certains apparaissaient être des ressortissants du clan, étalant leurs produits issus des quatre coins du Yuukan. Les deux frères se faisaient salués avec respect par les siens, des Yaoguaï nomades tout juste arrivés sur Tsuchi afin de profiter des joies et des bienfaits du village connu pour son commerce sans équivaut.

HRP:
 

_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Lun 10 Déc 2018 - 19:49
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my brudda »








Effectivement, la seule pensée de Dokaï fit réfléchir le plus jeune quant aux desseins de leur patriarcat. Mais son aîné venait de soulever un point intéressant et le fulgureux éphèbe ne pouvait taire plus longtemps les nouvelles obtenues de façon plus ou moins licite au yeux du village. Il entonna donc sur un ton monocorde plein de lassitude son propre couplet.

Des rumeurs, tu dis ? C’est bien plus que cela. Selon les dires de Honma lui-même, Kumogakure no Satô a dépêché sur place une escouade. J’ignore leurs intentions profondes, mais reste qu’ils comptent franchir l’orée de la Forêt. Et nous sommes là à discuter tandis que tout est en danger. Ça me dépite.

Il savait que ses mots auraient un impact sur celui qui avait juré sous serment solennel de protéger l’environnement dans lequel ils étaient tout deux nés. Bien que leur mère fut une étrangère au départ, leur famille et surtout l’aîné étaient liés de façon éternelle à quelque chose de bien plus vieux qu’eux.

Des pions sur un échiquier ridicule. Voilà ce qu’ils sont. Tu es bien plus capable qu’eux, je le sais bien et je respecte ta décision. ” Il acquiesça à ses propres dires, bien qu’il n’eut pas besoin de s’en convaincre pour les savoir vrais.

Je ne me fais aucuns doutes quant à ta réussite, et je t’y aiderai. Mais tu me dois et tu nous dois fidélité pour protéger Hayashi. Je n’ai pas besoin de te répéter les termes de ton engagement, tu es bien plus au courant de tout cela que moi. Tu es le “guerrier millénaire”.

Saluant à son tour les Yaoguaï, dont certains ébourriffaient ses cheveux en signe affectueux, il attendit d’être assez éloigné pour n’être entendu que par Senkû. Il se mit devant lui, à quelques centimètres.

Régneras-tu sur un pays tandis que le nôtre est en proie aux flammes ? Nous devons agir. Tu sais ce que ça me coûte d’être ici mais j’y resterais tant qu’il te plaira. Tant que tu agis comme les anciens écrits l’ont prophétisés. Ne m’abandonne pas encore, aniki.

Il restait fier malgré sa demande, debout devant l’homme qui avait quitté la tribu pour s’élever.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mar 11 Déc 2018 - 0:18




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐Samurai Champloo ost◐

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il entendait le nom d’Honma sortir de la bouche du scientifique en herbe. Il fut pendant quelques instants, comme figé durant les paroles de son cadet, lui stipulant que la foudre menaçait leur terre natale par le biais de multiples expéditions.

« Ba..bakana ! C’est vraiment Honma qui t’a divulgué ces informations ?! » Demandait-il surpris.

Ses sourcils se froncèrent comme pour démontrer son mécontentement face à cette nouvelle plus que fâcheuse. Il savait pertinemment que ce jour viendrait, celui qu’il redoutait tant depuis son arrivée parmi les rocailles. Il s’était arrêté de déambuler parmi les ruelles marchandes pour se retrouver dans un coin plus esseulé, et nettement plus adapté à leur conversation prenant une tournure nébuleuse.

« Le guerrier millénaire dis-tu ? Genkû, si je ne te connaissais pas, je pourrais croire que tu essayes de me manipuler afin que je vienne au secours des nôtres. Je connais mon devoir au sein de notre clan, tu n’a pas besoin de me le rappeler. Qui plus est, je sais aussi très bien ce qu’il m’en coûte. » Rétorquait Senkû agacé par cette affaire.

Le guerrier millénaire, un sobriquet qui lui avait été octroyé par ses pairs clanique, vantant les mérites de ses nombreuses batailles remportés. Ceci, sans qu’aucun ne parvienne à le vaincre lui et son armée de barbare sanguinaire. Genkû savait pertinemment ce qu’il faisait à en juger par ses dires percutants bien que véridique, prenant son aîné par les sentiments d’attaches qu’il possédait à l’égard des siens, un peuple antique dorénavant menacé d'extinction par les villages shinobi qui s’intéressaient d’un peu trop près d’Hayashi no Kuni.

Le Tengu apparaissait dès lors en pleine réflexion, réfléchissant aux débouchés d’une telle intervention face à cette nouvelle inopinée. Serrant son poing avant de frapper le mur d’une barricade qui s’écroula suite à sa force démesurée.

« Foutus Kumojin ! Ils ne me laissent guère le choix... Envoi une lettre à Honma et dis lui de nous retrouver à Tsuchi au village d’Ohara. J’ai besoin de m’entretenir avec lui concernant tout ceci. » Reprit le corbeau irrévérencieux envers Kaminari.

Le premier conseil de la Roche avait lieu cette nuit et plus précisément, dans trois heures. Il fallait agir vite et ce, sans émettre le moindre indice concernant cette affaire. Sans quoi, les débouchés s'en trouveraient particulièrement tragiques pour Tsuchi, déjà en proie à une guerre contre le Fer.

Le balafré aux pupilles automnales dévia sa tête en direction du ciel crépusculaire, et durant ce bref instant, il eut un moment de nostalgie, se rappelant de cette enfance qu’il partageait avec son cadet aujourd’hui à ses côtés. Entre son sang et un village qui ne le considérait pas à sa juste valeur, son choix était inéluctablement en faveur du Genin.



_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mar 11 Déc 2018 - 1:54
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my brudda »






Senkû était un être singulier, mais si une personne pouvait se vanter de le connaître en profondeur, c’était bien son petit-frère. Ses dires ne différèrent que peu de ce à quoi s’attendait le jeune garnement, plus malin qu’il ne le laissait paraître. À sa surprise d’entendre le nom de son senseï, il acquiesça d’un signe de tête en obstruant ses yeux de ses paupières. Sa réaction était compréhensible et le chakra de l’ostrogoth, déjà flambant, semblait répandre une odeur de cendres autour d’eux. Etait-ce un présage du sort réservé aux envahisseurs ? Il présageait que oui.

Comment pourrais-je te manipuler pour des choses que tu ferais quel que soit le messager de tout cela ? De plus et vu ton intégration ici, ça ne fait pas de mal. Je savais que tu prendrais la bonne décision..

Un sourire carnassier orna les babines du petit primate malicieux, qui semblait s’égayer en sentant la rage vengeresse et presque sacrée qui animait son congénère. C’était pour lui un plaisir de sentir dans les veines de son plus proche parent le sang, ce sang qu’ils avaient en commun, bouillir à l’unisson avec le sien.

Il ne fallut pas longtemps toutefois pour qu’il se mette à réfléchir, ses traits se tirant. S’il avait pu être un Yamanaka pour lire ses songes, il l’aurait fait avec plaisir.

Tout est déjà arrangé, les jumeaux ne tarderont pas à apparaître à l’endroit convenu avec eux. Il reste à attendre le temps du voyage. Je suis content que tu sois resté le même. Ne t’en fais pas pour les shinobis du Nuage, le pays est en sécurité avec la délégation de Dokaï.

Genkû admira la planche de bois se scinder en pléthores d’échardes tandis qu’elles se plantaient ça et là dans les tentures. Ils avaient fait le même choix et eut la même réaction, une des tables Yaoguaï où il avait écrit la réponse à la lettre en témoignait.

Maintenant que c’est temporairement réglé, qu’en est-il de l’homme enfermé? Tu as des projets pour lui ? En parler au conseil, peut-être ? Il semble intéressant. Du moins, pas bon à jeter comme certains ici...

L’air naturel au possible malgré ses allégations, il suivit le pas rapide de l’autre sauvage vers une destination plus propice à la discussion à coeur ouvert ou les oreilles des gens ayant de l’intérêt à espionner ne pourraient les entendre.




_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mar 11 Déc 2018 - 14:58




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐Samurai Champloo ost◐

Nul ne représentait autant la malice que son cadet. Ce petit ouistiti pygmée n’avait nullement besoin de cacher son jeu facétieux devant son aîné, souriant tel une hyène tant il jubilait à l’idée de voir le bras vengeur de Senkû se mettre au service d’Hayashi, comme il fut un temps.

«Humpf, toi aussi tu n’a pas changé, tu as toujours une longueur d’avance. Très bien, ça nous laisse un peu plus de marge afin de préparer notre intervention. » Répliquait le natif de Yaogakure.

Son visage s’était lentement desserré, il apparaissait désormais moins sévère, moins rageur. Gardant son courroux pour les envahisseurs du cumulus, qui allaient vraisemblablement payé le prix de leur curiosité si d’aventure elle s’affichait malsaine pour sa tribu.

Jetant son regard du coin de l’oeil sur l’adolescent pré pubère qui se mettait à mentionner le captif manipulateur du Bois enfermé la veille. Genkû ne manquait pas de perspicacité, c’était une personne assoiffée de savoirs en plus d’être particulièrement digne de confiance sous ses airs perfides.

« Tu veux parler de Tenshi ? Il est placé sous ma juridiction désormais, j’essaierai d’en parler au conseil mais ça serait risqué car la majorité votera pour son exécution. Pour ma part, je compte le châtier sévèrement afin de montrer l’exemple, cela dit, j’ai besoin de le garder en vie, il pourra nous être utile. Qu’en penses-tu ? » Exposa l'ostrogoth.

Senkû avait beau être le 千年武者 - Sennen Mûcha dit le guerrier millénaire, il ne put s’empêcher de solliciter l’avis de son cadet, lui même considéré comme étant un véritable génie-sorcier tant son intelligence et ses conseils se voyaient particulièrement utiles. Certaines rumeurs disaient aussi que Dôkaï en personne, lui avait proposé une place de choix au sein du clan, en tant que conseiller du patriarche - cette anecdote était révélateur sur le rôle et les talents de Genkû.







_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mar 11 Déc 2018 - 19:31
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my brudda »






Il ne put s’empêcher de sourire quand son fraternel fit sa première remarque. Cela pouvait paraître étrange d’avoir tant envie de se repaître de l’envahisseur, mais c’était l’essence même du clan Yaoguaï que d’exercer son protectorat, envers et contre tout. Daimyo, shinobi, tous seraient traités de la même façon s’ils foulaient la terre sacrée.

Yoku. ” Le singe adulte qu’était Senkû laissa la rage primale au placard pour en revenir au simple dialogue, maintenant que l’abcès était percé. Il pouvait à présent laisser libre court à sa véritable nature, puisque son aîné savait de quoi il en retournait et Genkû avait pu vérifier la nature non-changeante de celui qu’il respectait énormément.

J’ai eu une petite discussion avec lui. Effectivement, je pense que sa mort serait une perte sèche pour la ‘Cause’. Tu savais que ses ancêtres venaient du même endroit que les nôtres? C’est étrange que les anciens ne m’aient rien dit à ce propos pendant ma formation. Rien dans les parchemins du clan non plus. Peut-être qu’ils cachent quelque chose, ces vieux forbans. ” À repenser à Rhoduzu, le gardien de la bibliothèque, il en eût presque des sueurs froides. Un regard à glacer le sang, un accent à couper au couteau. Et un rire…

Fais ce que tu peux, je sais que tu agiras avec autant ou plus de sagesse qu’il n’en faut pour la situation. ” Son pied presque nu frappa dans la caillasse et son cervelet était en pleine ébullition. Il n’était pas sûr et certain de ce qui pouvait arriver ensuite, cela dépendait de trop de paramètres qu’il ne contrôlait pas. Le conseil, Kyôshirô, Tenshi.

Tu as une idée de ce qu’Iwagakure pourrait bien faire si elle apprenait les secrets d’Hayashi et l’implication d’un autre village ?



_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mar 11 Déc 2018 - 22:27




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐Samurai Champloo ost◐

Le représentant Iwajin de la Faune ne fut pas le moins du monde, surpris du fait que le prisonnier voyait ses racines héréditaires en Hayashi no Kuni. En réalité, il le soupçonnait depuis plusieurs mois, son chakra s’apparentant étrangement à celui qu’il avait pu ressentir à l’époque où il vivait encore à Yaogakure.

« Ça ne m’étonne pas. Ces vieilles peaux n’auraient jamais partagées de telles informations, ils sont très conservateurs. Nous ne savons rien de l’étendu du savoir et des écrits concernant notre Pays, c’est classé confidentiel afin de filtrer au maximum les fuites, des fuites qui engendrent rumeurs, ces mêmes rumeurs qui attisent la curiosité des gaijins. » Disait-il sereinement.

Son épaule droite s’était appuyée contre un lampadaire à demi allumée, ses bras se croisaient à nouveau après qu’il ait fait passer une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. Il fixa le sol devant lui sans croiser le regard de son cadet, ce qui ne l’empêchait pas de répondre convenablement..

« Iwa n’en ferait rien, ce n’est pas dans leur coutume que de conquérir. De plus, le village a assez de problèmes comme ça pour se mettre à dos une faction telle que le Nuage. Si altercations il y a, nous ne pourrons compter que sur nous mêmes. » Constata le brun ténébreux.

Senkû jouissait certes d’un statut pour le moins proche de la suprématie rocailleuse, mais cela engendrait également des responsabilités conséquente.

En effet, le Kage assumait de moins en moins son rôle, s’enfonçant dans la déchéance tandis que la notoriété du Yaoguaï grandissait au sein de la société. S’il dirigeait la roche, il aurait envoyé une escouade afin de surveiller les agissements des étrangers rôdant autour de leur terre natale, mais il en était tout autre, les circonstances, l’en empêchant, tout devait se faire furtivement afin d’éviter des retombées malheureuses pour ses pairs de la Terre.


_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mer 12 Déc 2018 - 20:41
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« my brudda »






Les deux primates albinos et dépourvus de fourrures semblaient bien à leur aise, malgré la distance les séparant de leurs habitats naturels. Sans fioritures, en allant droit au but, le dialogue menait Genkû à penser qu’Iwagakure et la seigneurie régente en savait encore moins que lui sur la manière à adopter pour gouverner efficacement. Comment était-ce possible qu’une organisation ou une autre patrie guerrière n’ait déjà décidé de profiter de leurs faiblesses diverses pour sanctionner cela et s’accaparer un bout de Tsuchi. Peut-être était-ce à cause des autres Daimyô tout aussi couards ; ou peut-être qu’il en était question en ce moment même.

Il semblerait bien que malgré leur mutisme, les Bois aient finis par attirer la convoitise. ” Il émit un petit rire sardonique comme pour se moquer de ces êtres à des centaines de kilomètres qui avaient caché au jeune homme un savoir si intéressant et important. “ Il finira bien par arriver un jour où je perdrais patience et j’irais chercher les informations à la source.

Il haussa les épaules, une main dans sa poche et l’autre passant vaguement dans sa tignasse flavescente pour l’égaliser.

J’hésite entre être admiratif de ce système ninja primitif et obsolète ; ou dégoûté. Après ce que notre clan leur a rapporté sans le moindre investissement et le tien au sein de l’armée, nous ne sommes pas une entité respectée. Sans compter le fait que leur appui nous est interdit avant même qu’il soit demandé. ” Sa mâchoire se crispa, l’espace de quelques instants.

On devra donc se suffir à nous-même, comme jadis. Rien ne change... ” Il prit une grande inspiration, puis lorgna son aîné pour attirer son regard.

Qu’en est-il de cette fameuse prison, des hommes qui s’en sont échappés et de cet Homme au Chapeau ? Tu penses qu’ils pourraient interférer dans tout cela ? ” Comme s’il n’y avait pas assez d’intéressés…




_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Jeu 13 Déc 2018 - 13:11




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐Samurai Champloo ost◐

Les allégations de l’anthropoïde pubère s’avéraient loin d’être erronées en dépit de son ton cynique. Ce qui fit rioter l’aîné des deux ressortissants du Bois, tant son cadet se montrait vide de connaissance. Une des facettes qu’il affectionnait tout particulièrement chez le nouvel arrivant en Tsuchi, en effet, il était toujours important que de connaître les chroniques de son propre peuple. Mais sur son chemin se dressait les anciens, et ces derniers paraissaient déterminés à préserver les secrets claniques de Yaogakure.

« Ne sois pas si impatient, je suis certain qu’un jour viendra où ils te jugeront digne de confiance. Peut-être te jugent-ils encore trop jeune pour endosser ces connaissances. » Disait-il en tentant de le rassurer.

Il scruta le Genin en étant pourvu d’un sourire du coin des lèvres, un air amusé se dessinait à la vue de son frère qui imitait ses mimiques comme au bon vieux temps, certains moeurs ne changeaient pas décidément.

« C’est ainsi que fonctionne le protocole chez les grandes nations. Ici, nous faisons partie d’une minorité, c’est un fait. Ce n’est pas une mauvaise chose que de compter sur nos propres moyens, nous ne serons redevable à personne. » Communiquait le Yasei.

Le dirigeant du Sazori plongea ses yeux dorés dans celles dans ceux de l’eiseinin, il semblait bien au courant des dangers qui abritent le monde shinobi. Sa curiosité naturelle n’avait d’égal que sa clairvoyance.

« Cet incident constitue un problème majeur pour les cinq puissances principalement. Mais ils peuvent aussi engendrer des complications à travers le Yuukan, Hayashi n’est pas hors de danger. Ces individus sont imprévisibles, particulièrement l’homme au chapeau, il va falloir résoudre ce soucis dans les plus brefs délais.*Il marque une pause et regarde durement Genkû* Fais attention à toi dorénavant lorsque tu sors du village. Parmi ces prisonniers, j’ai ouï-dire que certains étaient dotés d’une force redoutable.. » Révélait l'indigène.

Il décolla son épaule du lampadaire avant d’inviter son interlocuteur d’un mouvement bref de la tête à le suivre. Déambulant parmi les ruelles silencieuses de la partie esseulée du centre ville. Le Yaoguaï s’inquiétait pour son sang vis à vis des captifs échappés de Wasure, il n’avait pas prévus pareil erreur d'inattentions venant des grosses puissances militaire qui une fois de plus, s’étaient faites devancé par le groupuscule de l’homme au couvre-chef.

_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Ven 14 Déc 2018 - 19:24
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« Senseï »






Cela fait des années que j’attends. D’ici au printemps, j’aurais atteint la majorité et il n’y aura plus aucunes excuses pour me restreindre à prendre ce qui me revient. C’est mes ancêtres autant que les leurs. Mes racines. Comment suis-je censé protéger des menaces l’Arbre-Monde si je les connais même pas ? ” Plein de dépit, la version miniature et flavescente du Jônin soupira exaspéré.

Senkû n’avait pas tort. Il le savait toutefois le goût amer laissé par une solitude qu’il avait sacrifié au profit des intérêts d’un village et qui s’était finalement muée en autre chose de pire depuis qu’il était ici prit le dessus. “ J’emmerde le protocole. Si les Trois Puissances tombent sur Hayashi en même temps, alors même Dokaï ne pourra tous les emporter dans les Bas-Fonds. ” Il lui vint l’envie de cracher mais il n’en fit rien, levant simplement les yeux au ciel. Un poil trop émotif pour son propre bon-vouloir, il pouvait se dévêtir de ses airs d’adultes en présence de son aîné qui l’avait pratiquement élevé et à qui il devait sa maîtrise du Gôken.

Plus j’en apprends sur le contexte du Yukan et plus je me dis que la proposition de fermer hermétiquement nos frontières était la bonne. L’orgueil du chef peut coûter plus qu’il ne le croit. Et ce foutu Daimyô pour en rajouter une couche... ” Il inspira en grinçant des dents, puis suivit Senkû.

Tout cela ne présageait rien de bon, ni pour la dynastie Yaoguaï ni même pour Iwa. Leurs projets respectifs, l’un comme l’autre, pouvaient se trouver aidés ou bien détruits selon les intentions d’électron libres auxquels ils ne connaissaient rien.

C’est promis, mais tu te doutes bien que je ne peux pas rester passif. J’ai ouï dire que moi aussi. ” Il fixa son frère en affichant un sourire carnassier tout en emboîtant son pas, la tête pleine de songes.

D’ici à l’été, je compte prendre la tête de la branche commerçante ici au pays de la Terre. Tu n’y vois pas d’inconvénient? Autant que je mette mon temps à tirer ici à profit pour faire prospérer les nôtres et te fournir un vrai appui monétaire.





_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Sam 15 Déc 2018 - 17:17




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐kyõdai◐

L’impétuosité qui se dessinait à travers les yeux du primate albinos dénonçait, avec véhémence son envie irrépressible de connaissance quant aux faits historiques clanique. Et même si son aîné partageait de manière plus subtile, la même opinion quant à la découverte de ce savoir sybillin, il n’en demeurait pas moins fidèle pour ne pas dire soumis aux règles des vieux chamanes.

« Tu devrais t’entretenir avec le Manshin-musas qui protège l’Arbre-Monde.Il t’aidera peut-être à obtenir les informations que tu convoites sans avoir à user de la violence. Il vaudrait mieux que tu évites de te mettre à dos les anciens, Genkû. Car malgré leurs airs de vieillards fébriles, ils jouissent quand même d’une influence non négligeable au sein de Yaogakure. » Proposait le corbeau tout en mettant en garde le Genin.

Des paroles dénotant une certaine sagesse d’esprit chez le Yaoguaï à la chevelure ténébreuse. Senkû apparaissait nettement moins impulsif que son sang à ses côtés, et pourtant en les voyant côtes à côtes, on pouvait supposer l’inverse. Le jônin forcément d’un âge plus avancé avait appris à contrôler ce sang bestial qui faisait la fierté mais aussi les défauts de la tribue. Son évolution parmi le village de la Roche et le côtoiement des individus différent des barbares du Bois étant en grande partie, responsable de sa maîtrise de soi.

« *Il sourit avant de prendre un air plus sérieux* Il va falloir que tu apprennes à maîtriser tes émotions mon frère. Dramatiser cette affaire dont nous ne savons rien, surtout concernant les agissements de la Foudre ne fera pas avancer les choses. Qui plus est, Dôkaï a l’habitude de gérer ce genre de situation, il dirige le clan depuis des décennies, faisons lui confiance. Comme je te l'ai déjà dis, si jamais Yao réclame de l’aide alors, tu te doutes bien que je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour répondre à l’appel, quitte à en rôler Iwa dans la bataille. Car avant d’être Iwajin, je suis avant tout un fier représentant du clan Yaoguaï et natif d’Hayashi, jamais je ne renierais nos origines. » Déclarait-il d'un ton autoritaire.

Sur l’instant, il s’était peut-être contredit mais la pensée de son ascension qui s’intensifiait au fil des jours au sein de la communauté de la roche divergeait son point de vue. En effet, le Koretsu pouvait très bien missionner quelques membres de l’élite de l’ombre afin de sécuriser le Pays du Bois. Confortant ainsi, un certain partenariat reliant directement les Tengu à Hayashi avant que l’alliance ne prenne une ampleur plus vaste au sein des rocailles si d’aventure, cela apparaissait fructueux.

« C’est une très bonne initiative de ta part, j’accepte ta requête avec joie, otôto. Tu vas pouvoir gérer les affaires de notre clan et faire grimper nos économies en baisse ces derniers temps.Ta présence ne pourra qu’être bénéfique pour notre commerce, Hayashi et Iwa te seront redevables si tu parviens à faire remonter nos chiffres. Nos marchands peuvent aussi être victimes d’arnaques et escroqueries,nos marchandises atypiques majoritairement originaires de Yaogakure suscitent intérêts et convoitises. Ouvre bien les yeux et n’hésite pas à me poser des questions ou à me solliciter en cas de soucis. » Répondit l'aborigène.


Le Daitengu s’affichait particulièrement fier de la demande du virtuose médicinal, cela allait fortement alléger son emplois du temps draconien. Senkû slalomait entre son travail de shinobi et celui de représentant du clan. La proposition de son cadet se voyait donc comme étant plus que la bienvenue. Et malgré ceci, il ne pouvait s’empêcher d’être protecteur à l’égard de son jeune frère, les événements survenus à Iwa ces derniers temps le contraignait à agir de la sorte.


_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Lun 17 Déc 2018 - 19:20
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« Aniki »






Les mises en garde, il en avait connu toute sa vie. Ne t’approche pas du manshin pendant ses prières, Genkû. Suis la voie qu’on t’enseigne et ne t’en écartes jamais, Genkû. Tue cet ours géant à mains nues, Genkû. Regarde comme ton frère est brave et devient son ombre et son égal, Genkû. Tant de mots et d’ordres, tant de paraphrases et d’idéaux qu’on lui avait implanté, qu’il le veuille ou non. Cela faisait aujourd’hui parti de lui, une part non négligeable définissant chacune de ses actions jusqu’alors. Mais il arrivait à ses dix-huit printemps, l’époque fatidique où le rite initiatique prendrait fin et où il serait enfin considéré comme un acteur majeur de la tribu. Etait-ce ce qu’il voulait ? Sans l’aval de Senkû, il n’aurait de toute façon aucune chance d’arriver un jour là où il le voulait. C’était en quelque sorte la raison de sa présence ; la fin des beaux jours à être l’enfant innocent qu’il n’avait jamais été.

Certes, mais l’influence des nôtres n’est que temporaire. Qu’est Dokaï sinon une figure archaïque mal préparée face aux shinobis et aux Trois Puissances? S’il m’entendait, keke.. ” L’homme n’aurait pas hésité à le battre à mort pour de telles paroles, mais il était loin et ses sens affûtés ne portaient tout de même pas jusqu’Iwagakure.

Ton sérieux et tes convictions t’honorent, Senkû. Mais ce n’est pas mes émotions qui dictent mes actes ou mes paroles. C’est la vérité, froide et implacable. Te souviens-tu de l’histoire du clan Kôzuki ? Eux qui à l’aube de la civilisation actuelle, gouvernait un territoire aux frontières si étendues qu’il n’était possible d’aller d’une à l’autre d’une traite ? Comment leur chef, imbu de lui-même et trop sûr, mena l’entité clanique et ses terres à la mutilation ? Je ne tire que les leçons du passé.

Tout ça était trop sérieux pour un moment passé avec son aîné. Comme tout adolescent, une partie de lui aurait voulu s’amuser et partager son temps-libre auprès de ses pairs. Mais tout cela lui avait été enlevé. L’hominidé ne croyait plus en grand chose, seulement en son frère et son maître. Le reste n’était que d’une vacuité sans goût. Bien sûr, il savait la force de Yaogakure. Il connaissait la détermination des Sauvages et leurs capacités.

Ce sera fait sans fautes. Je compte m’absenter une semaine ou deux pour terminer mon kintore, puis je me dévouerais à notre cause.

Il avança encore un peu, puis il soupira et tandis son avant-bras vers Senkû, pour effectuer leur salut natal et fraternel. “ Vents et marées, shinobis et daimyôs, règles et protocoles, rien ne peut affecter notre fratrie. Je te suivrais jusqu’à la demeure des Yokai si tu me le demandais. ” Bientôt, tout allait changer, Genkû pouvait le sentir. Mais cela, ce lien, resterait toujours identique, il en avait la viscérale certitude.






_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Mar 18 Déc 2018 - 15:34




兄弟 - brotherhood



« 兄弟同好会. »

◐kyõdai◐

L’opportuniste que représentait son frère lui rappelait vivement ses fraîches années en tant qu’Iwajin. Ce dédain envers les shinobi, ce cynisme féroce à l’égard des puissances territoriales. Le reflet de Senkû se miroitait à travers le regard et les paroles de son cadet.

« Hehe.. ce que tu soulèves là est vraie. En dépit de sa force phénoménale, même notre chef ne pourra tenir tête ne serait-ce qu’à une seule de ces trois grandes puissances. Cela dit, nous sommes ici pour apprendre, qui sait ce qui pourrait arriver une fois notre apprentissage terminée... » Répliquait le chasseur de fauves.

Dôkaï le suprême revêtait la couronne d’ossature du clan, Senkû avait même combattu pour lui et ce, contre la rébellion de son propre père, lui qui désirait disputer le pouvoir du patriarche. Mais au fil des années, le Yaoguaï balafré se demandait si l’écart de puissance le reliant au boss demeurait toujours aussi élevée. Son niveau actuel ne l’octroyait cependant pas le luxe de pouvoir le défier en combat singulier.

La principale raison de sa venue en terre Tsuchijin naquit d’abord dans lors d’un échange avec le doyen. S’il désirait hausser de manière drastique sa force, il n’avait d’autres alternatives que d’intégrer les rangs adverses pour s'imprégner de leur savoir militaire. Mais sa crainte s’avérait fondés lorsqu’il se rendit compte que le côtoiement des individus ici présent avait quelque peu adoucis sa nature véritable.

Ce dégoût et cette méfiance constante envers les nations diminuait peu à peu, la confiance de ses pairs iwajin placée en sa personne, tout comme les combats durement menés à leurs côtés...

« Sôdana. Kôzuki Heihachi s’est condamné lui même en emportant son clan dans la déchéance et la mort en voulant imiter le kami de la guerre. Il a fini par subir le châtiment qu’il méritait. Les Yaoguaï ne reproduiront pas les mêmes erreurs tant que nous serons là pour les protéger. » Ajoutait-il en poursuivant les légendes de son interlocuteur.

Les dires de Genkû étaient lourds de sens, citant même le légendaire groupuscule clanique qui jadis, prétendait dominer une bonne partie du Yuukan. La voix de l’eiseinin sonnait comme un présage au destin sybillin, le Koretsu espérait que ses semblables serait préserver de toute cette rancœur. Car si une bataille avait lieue, leur esprit combatif naturel les forcerait à lutter jusqu’à l’extinction même en sous nombre. Car un Yaojin ne courbait jamais l’échine face à ses antagonistes.

« Ton kintore ? J’avais oublié que tu étais désormais devenu un adulte hehe. Je suppose que celui qui se charge de ton entraînement n'est autre que le dragon lumineux ? » Lançait le Yaojin narquois.

Une légère pique taquine afin de détendre cette atmosphère vengeresse qui subsistait. Le virtuose martial s’affichait enjoué à l’idée que son frère se soit enfin décidé à pratiquer ce rituel ancestral qui fit renaître de leurs cendres, bons nombres de guerriers mythiques. Réveillant le potentiel qui sommeillait en eux depuis leurs naissance…

« * il sourit* Sasuga watashi no ototo desu. *Léger soupir* Bon, viens avec moi nous allons chercher le captif. » Concluait l'indigène des bois en accélérant sa marche.




_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) Empty
Ven 21 Déc 2018 - 0:50
Retrouvailles fraternelles ( Genkû ) LvAveRC
« higher when i’m heavy »






Senkû savait de quoi il parlait de toute évidence. Lui comme l’aîné n’avaient rien à voir ni à envier au patriarche. Chacun de leur manière, ils étaient uniques, capable de chose innommables pour la Mère Patrie. Peut-être serait-ce l’un d’eux qui sauverait bientôt Hayashi, après tout.

En tant qu’expatrié, bien que plus ancien, le caractère de son frère s’était adouci et il avait perdu de sa nature bestiale, primale ; mais perdu n’était peut-être pas le bon mot. Les événements et l’état actuel du village avait seulement forcé la Bête en lui à se museler, Genkû essayant désespérément de reproduire cet acte. Mais la sienne était plus jeune et bien moins imprégnée. Il n’avait ni eu de Shinobu ; ni de Hyûga Roki. Pas d’attaches, mis à part celles qu’il avait laissé derrière lui et qui semblaient le suivre.

Qui sait ? Tu sais. Je sais. Je ne suis pas comme tous ces Iwajins. Ni même comme les gens d’Hayashi dont je m’efforce de défendre les intérêts. ” Il haussa les épaules pour clore ce chapitre.

Tu as bien raison. Tant que NOUS serons là pour les protéger. ” Il esquissa un sourire plein de malice à son australopithèque d’aîné, faisant craquer ses phalanges comme si les potentiels ennemis de sa cause se terraient là, sous les pavés et sur les toits.

Effectivement. On dirait que bientôt il faudra moi aussi adapter mes peintures de guerre et d’autres choses... ” Il était presque comme un petit garçon tant l’adrénaline lui manquait. Les combats entre les lianes, la chasse et les rituels de son pays ; tant de choses dont il serait privé tant que sa force ne lui octroyait pas la liberté totale. Une chose était bel et bien sûre ; bien qu’il fût plus jeune et plus cérébral que Senkû ; sa sauvagerie n’avait rien à envier à la sienne.

Comme vous voudrez, ô Koretsu de la Roche, Jônin et Tueur de Titan. ” Genkû ne put s’empêcher de laisser échapper un éclat de rire grave qui résonna dans toute la ruelle aux larges murs.








_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509

Retrouvailles fraternelles ( Genkû )

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: