Soutenez le forum !
1234
Partagez

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Dim 2 Déc 2018 - 23:55
Maintenant que je suis un Iwajin officiellement, il est grand temps de visiter ce village et quoi de mieux que le coeur commerçant pour voir du monde et en apprendre plus sur Iwa. Il faut bien commencer quelque part et je savais que c'était le meilleur moyen de me faire à la philosophie de ce territoire. De nombreuses boutiques et de restaurants en tout genre donnait envie de tout visiter et dépenser tout son argent. Heureusement pour moi, je suis loin d'être riche et je sais que je ne peux me permettre de faire des folies alors je me retiens de rentrer dans chaque établissement qui attire mon oeil. On peut juste voir un bonhomme de 19 ans circuler dans les allées commerciales. Je suis curieux quand même et il m'arrive de temps en temps de m'arrêter pour regarder de loin ce que peut proposer certaines boutiques. Je comprends mieux maintenant pourquoi cet endroit est si remplit, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Une échoppe retient mon attention, "L'Okonomiyaki Yoka" ! Intéressant, je n'ai jamais eû le plaisir de goûter à ce fameux plat alors autant y rentrer pour me rendre compte de ce que c'est. De plus, je sens mon ventre qui commence à crier famine alors autant aller le remplir. En rentrant je peux voir qu'il y a pas mal de monde ici, l'établissement doit être réputé pour que ce soit autant remplit. Je vois une table libre et je décide de m'asseoir rapidement pour regarder le menu sur la table. En fait, ce qui me plaît c'est de voir un cuisinier se mettre à ma table qui est surtout une table de cuisson avant autre chose. Il attend que je lui donne mes envies et ce met à cuisiner devant mes yeux. C'est bien la première fois que j'assiste à un tel spectacle et j'avoue apprécier. Cela donne encore plus envie de manger et je peux voir qu'il est clairement très habitué et doué à faire ça.

Après un petit temps, je suis servi avec grande amabilité et je peux enfin commencer à déguster mon repas du midi. Je veux goûter à tout sans oublier de commander un bon verre de saké pour accompagner ce repas délicieux. Soudain, je vois un jeune homme rentré dans la boutique et si je ne me trompe pas, je le connais.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 3 Déc 2018 - 22:39
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Burning Heart »








Une odeur particulière, une qu’il avait déjà sentie, qui l’avait marqué. Le bois crépitant, se muant en fumée opaque et âcre pour recouvrir la voûte azurée. Ses narines humèrent ce même air et les souvenirs ressurgirent. Hayashi en proie aux flammes, les animaux huant et les hommes contenant les gerbes tandis qu’il avançait au travers de ces dernières, intact, immaculé. Sa première vision de l’homme à qui il devait tout. Remuant la tête pour faire fuir ces pensées et ces réminiscences, son premier reflexe fut d’aller voir ce qu’il en était et ses yeux purent admirer à la sortie du village une escouade menée par la femme rencontrée à l’hôpital. Tout cela était trop intéressant pour qu’il reste sans branler entre les murs de l’enceinte.

Bientôt il arriva près du large manteau orangé que beaucoup essayaient de contenir avec un certain succès, il fallait l’avouer. Genkû aurait pu aider grâce à ses aptitudes shinobis mais il préféra se faire discret et contourner par le côté jusqu’à apercevoir quelque chose d’intéressant. Perché dans un arbre non loin dont le feuillage commençait lui aussi à être en proie aux rougeoyantes langues de ce qui semblait d’origine criminelle.

Au loin, il reconnut Toph. Et Senkû, ainsi qu’un homme inconnu à la longue chevelure doté d’une armure. Tout en observant avec assiduité, il ôta sa large tunique pour faire apparaître son torse sculpté, levant alors les yeux pour admirer un homme qui semblait ‘voler’.

Il pouvait au choix intervenir maintenant ou attendre. En tant qu’eisei-nin, il respecta tout de même dans un premier temps le protocole. S’il venait à être défait, aucun médecin compétent ne pourrait venir en aide à qui que ce soit dans le rayon des flammes. Mais il ne comptait pas rester inactif, surtout si Senkû était dans les parages. Son petit jeu pouvait durer autant qu’il le souhaitait mais le désir ardent de faire ses preuves devant le seul Yaoguaï qu’il eut jamais respecté grandissait en même temps que le brasier alimenté par le pseudo-chevalier.

D’un bond puissant, il pourrait atterrir dans cette arène de fortune, et la plante d’un pied tendu, prêt à surgir, le jeune Genin sauvage fit craquer sa nuque. Tenshi ne faisait pas le poids contre l’un des siens, il en était sûr. Des gouttelettes commencèrent à tomber, une pluie factice. Il soupira, puis ferma le poing. Le calcul avait été simple, son plan d’action précis. Restait au jeune homme à attendre son feu vert. Perché, le feu ou l’assaillant le délogerait peut-être, même si les efforts des Iwajins semblaient porter leurs fruits contre le brasier.




Dernière édition par Yaoguaï Genkū le Mer 5 Déc 2018 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 3 Déc 2018 - 23:07
Sans aucun doute, il s'agit bien là de l'Iwajin que j'avais rencontré il y a peu de temps à l'académie, Genkū. Sans vraiment être surpris, je le vois s'installer à mes côtés d'une manière très brutale et assez ironique au point que tous les regards se sont jetés sur nous. De nature discrète, il vient de me faire apparaitre aux yeux de tous, mais ne voulant pas passer pour un jeune homme assez réservé je ne réagis pas une seule seconde. Je le vois commander d'une manière assez bestiale et je laisse échapper un petit ricanement. À vrai dire, je suis plutôt habitué à ce genre d'énergumène là d'où je viens. On peut clairement voir qu'il y a un monde entre nous deux et les coutumes à Iwa.

- Ohayo, effectivement, je visitais un peu le coeur commerçant quand je suis tombé sur cette échoppe. Elle à l'air bien réputé à vrai dire, je ne suis pas habitué à manger avec autant de monde au même endroit. Bon appétit au passage !

Je continue en même temps de me régaler avec ce que j'ai commandé avant de regarder les prix sur la carte. Je peux me permettre d'en commander encore, après tout je venais de passer d'un repas solitaire à un repas accompagné d'un jeune homme qui semble avoir une faim de loup. Je commande en même temps une bouteille de saké, tant pis mes économies de la semaine vont y passer.

- Envie de boire ?

Je lui propose bien évidemment un verre, après tout j'avais commencé à boire de l'alcool assez jeune et je ne serais pas étonné d'apprendre que de son côté ce soit le cas également. Je ne le connais pas tant que ça, mais bon, je ne vais pas boire à côté de lui sans jamais lui proposer un verre de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 17:49
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Kaze & Hayashi II »






Tout en ne lâchant pas d’un regard insistant le cuisinier qui préparait ses victuailles zénithales, le farouche écouta Kô avec tout l’intérêt dont il était capable dans ce genre de situations et bien vite, on posa devant lui ce qui s’annonçait assez bon pour qu’il n’examine pas la marchandise avant de s'engouffrer dans son bec.

Itadakimachu ! ” lança-t-il à son comparse, la bouche pleine et des grains de riz aux coins de celle-ci. La vitesse d’éxecution était assez exceptionnelle pour être soulignée. Faisant d’une main tourner sa baguette en l’air pour signifier qu’il faudrait bientôt le resservir, l’autre tantôt plantait et tantôt faisait voltiger des morceaux de nourritures bien vite saisis.

Ensuite, Kô lui proposa de l’alcool, ce que Genkû refusa d’un signe de tête, les joues trop gonflées pour prononcer le moindre mot sans risque pour son voisin de table d’être recouvert de blanc d’oeuf.

Après avoir dégluti l’équivalent d’un demi-repas entreposé dans ses babines, il se pencha vers son comparse. “ J’ai l’alcool mauvais et je le supporte mal, mieux vaut éviter.. Mais passons. La dernière fois, tu ne m’as pas dit ce que tu valais réellement et je ne peux pas vraiment apprécier tes compétences ici. Mais vois-tu, je connais un Jônin du village qui mène des recherches sur les Kekkei Genkai… ” De sa poche, il sortit une petite ampoule vide, dont la tête pouvait servir de seringue une fois inversée et positionnée au dessus.

Tu sais ce qu’est un Kekkei Genkai, hein ? ” Le regardant avec de grands yeux, il continua d’engloutir à l’aveugle le contenu du grill.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 18:28
Quand je vois Genkû dévorer son repas, je me rends compte à quel point il doit avoir l'habitude de manger à sa faim. Ca ne m'étonne guère, contrairement à mon désert, il y a certainement bien plus de nourriture à trouver dans des forêts. Je suis moins habitué à me défoncer le bide autant, mais ça ne m'empêche pas de bien profiter de mon repas également, à mon rythme. Vous savez, quand on court après la nourriture la plupart du temps, on apprend à manger calmement, doucement pour laisser le temps à l'estomac d'être rassasié et par ce fait, avaler beaucoup moins de nourriture. Par contre, boire est très important, bien plus qu'ailleurs donc ça je sais faire.

Je me sers un autre verre tout en écoutant attentivement mon interlocuteur qui semble intéressé par... moi. Enfin plus précisément, par mon héritage de clan. Ma mère m'avait prévenu qu'il y aurait certainement des personnes qui vont s'intéresser à mes capacités de clan, le contrôle du sable. Je ne pensais pas que ça viendrait aussi vite et je ne sais pas si je dois m'en réjouir et me méfier. Après tout, je ne connais pas la personne dont il me parle et encore moins les réelles intentions de ce Jônin. J'ai vécu assez d'années et de choses tragiques pour savoir qu'il ne faut pas tout dévoiler de soit-même à n'importe qui. De plus, je ne comprends pas vraiment ce qu'il compte faire avec l'ampoule qui vient de sortir de sa poche, à quoi ça pourrait bien lui servir pour manger.

- Oui, tu parle de l'héritage par le sang de mon clan, la manipulation du sable. Je tiens ça de ma mère, elle faisait partie intégrante des Asaara avant de se mettre avec mon père. Elle m'a parlé de tout ça. Pourquoi il s'y intéresse ?

Je ne comprends pas tellement où il veut en venir. Il veut des démonstrations ? Ou alors faire des recherches dans un laboratoire ? Dans tous les cas il est hors de question que je sers de cobaye à une personne qui m'est totalement inconnue. J'aurais déjà du mal à accepter ça pour une personne en qui j'ai totalement confiance alors autant dire que là, ça me semble inimaginable. Je finis mon verre et regarde le niveau de la bouteille, il me reste encore pas mal de temps avant de la finir. Je décide de finir ce qu'il me reste à manger avant de me mettre à accompagner Genkû avec uniquement mon Saké.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 19:41
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze »




Le début de discussion évoquée avait suffit à calmer ses ardeurs bien que son estomac était loin d’être rempli. Déposant simplement le kit de récolte sanguin à côté de lui l’air de rien, Genkû posa ses coudes sur la table et son menton sur ses phalanges, l’air passablement dépassé par ce qu’il allait dire et ce qu’il venait d’entendre. Passablement, bien sûr. Le jeu d’acteur qu’il avait développé, capable de leurrer jusqu’à son propre père semblait marcher sur toutes les personnes rencontrées jusque là sans aucun soucis. Il fallait dire qu’il n’existait pas myriades d’Iwajins soupçonneux d’un jeune garçon frère du chef des Sasori, bien que l’unité et son existence soit tûe. Le frère d’un Jônin expérimenté suffisait à l’exempter des recherches usuelles sur le passé des individus, bien que le sien fut bien différent de celui de Senkû.

Exactement. Tu te doutes bien que ce genre de phénomène reste inexpliqué. Pourquoi une lignée en particulier a acquis ce gêne ? Qu’est-ce qui différencie ce gêne de celui que possède un Yuki et son Hyôton ? Pouvons-nous acquérir assez de savoir pour dupliquer ce patrimoine, ou même l’améliorer ? Autant de question que les chercheurs essaient de trouver. C’est dans ce but qu’il recherche ce genre d’échantillons. Je peux comprendre que cela paraisse étrange, je suis aussi assez suspicieux quant à tout cela. ” Il lui sourit alors de façon rassurante, enfournant entre ses deux bouts de bois l’équivalent d’une poignée de ryôs de denrées.

Personnellement, je ne crois pas à l’inné, seulement à l’acquis. Pour moi, on devrait tous commencer sur le même pied d’égalité. C’est pour cela que je le soutiens. Parce que je veux égaliser les chances, je ne veux qu’aucun secret, biologique ou autre, ne m… Ne nous soit caché.

Il haussa ensuite les épaules, faisant tourner sur elle-même la seringue. La première étape avait commencé et plusieurs voies s’ouvraient maintenant à lui. Restait à savoir laquelle Kô allait le forcer à prendre. Pas question de voler quoi que ce soit, mais la patience du jeune homme avait ses limites.





_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 4 Déc 2018 - 20:06
Il n'y a aucun doute possible, le jeune homme à côté de moi s'intéresse bien plus aux héritages de clans que moi. Pourtant, il semble calme, souriant et juste en quête de réponses que je ne me suis jamais posé. Tout cela m'intéresse guère, à vrai dire, je me rapproche beaucoup plus d'un guerrier en quête de combat plutôt que de théories ou science en tout genre. Par contre, je peux comprendre pourquoi cela intéresse des gens, il y a tant de mystère dans le monde qu'il y a forcément des gens pour essayer de les percer. Un peu comme-ci je me retrouve face à un guerrier plus puissant que moi, je voudrais tout faire pour gagner le combat en essayant d'être plus stratégique, en essayant de donner tout ce que j'ai pour triompher.

- Ce n'est pas si étrange de vouloir comprendre l'inexplicable. à chacun ses défis.

Je me ressers un verre sans plus tarder, la conversation est en train de prendre une tournure dont je n'ai pas l'habitude et je préfère pouvoir suivre le jeune Genkû qui semble réellement apprécier le sujet de conversation.

- Tous commencer sur le même pied d'égalité ? On pourrait dire la même chose sur la beauté physique ou l'intelligence tu ne crois pas ? Pourquoi chercher à changer l'humanité et les choix de Dame Nature ? C'est nos différences qui font que nous sommes tous uniques.

Si je n'ai pas le même intérêt que l'Iwajin, je vais quand même essayer de comprendre pourquoi lui et son ami Jônin porte un si gros intérêt à ce genre de choses. Par contre, au fond de moi, je sais que ne leur servirais pas de cobaye, je dois retenir ce qu'on m'a appris. Si on me parle de mon clan et son héritage, je dois rester le plus mystérieux possible et surtout je dois éviter d'aider des gens à faire des recherches sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 5 Déc 2018 - 18:06
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze II »







Bien que moins intéressé, et c’était compréhensible vu ses connaissances théoriques dans ces domaines avancées de son propre métier qui en lui-même, pouvait concurrencer un don du ciel comme un Kekkei Genkai, l’homme tentait bel et bien de répondre à ses dires. Son raisonnement, bien que basique, se tenait. Genkû hocha la tête à ses propos, comme conscient de la raison qu’il l’animait.

La beauté physique n’apporte rien de concret, tout juste des atouts pour conquérir le sexe opposé. Ce n’est qu’un pouvoir de pacotille auquel un shinobi peut se soustraire facilement. Je ne pense pas qu’il chercher à changer l’Humanité, personne n’en est capable. L’améliorer par contre... ” D’un mouvement il termina son repas puis epouseta sa tenue vétuste. Soupirant tant il était plein comme une barrique, il fit glisser l’échantillonneur dans sa poche.

Tu as une bien piètre opinion de toi-même si tu penses être défini comme individu seulement par ta capacité spéciale. Tu l’as dit toi-même, ton clan la possède aussi. Qu’as-tu donc de si unique, hein ? ” Laissant en pause entre ses dents sa langue acérée, il lâcha près du grill une poignée de pièces qui suffirait largement, ou presque. Se retournant, il commanda à emporter une barquette de leur meilleur met puis la laissa être disposée devant lui.

Et ceux qui sont nés dépourvus de tels talents et qui veulent exprimer la différence que tu défends ? Je comprends tes réticences, tu sais. À Hayashi no Kuni, là où j’ai grandi, j’ai fait la connaissance d’un chaman nommé Benkei. Ce dernier m’a parlé d’une légende des siens, de Kaze, je crois. Comme quoi le chakra viendrait d’une seule et même source. Et que chaque itération ne serait que des parties d’un seul tout. Si c’est le cas, c’est dans l’ordre des choses d’essayer de comprendre. Désolé si je te semble étrange, je trouve juste cela vraiment passionnant. ” Il se leva alors, restant toutefois debout à côté de son camarade.








_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 5 Déc 2018 - 19:08
Même si je suis plutôt d'accord avec les dire de Genku par rapport à la beauté, cela ne change pas le fait que pour beaucoup de personnes, c'est important. Autant moi je m'en contre-fou, autant je connais une ou deux personnes qui ne pensent qu'à ça. J'ai toujours eu du mal à comprendre pourquoi ça leur semble si important, je respecte leurs manies, on en a tous.

- - Améliorer l'humanité tu dis ? Pourquoi pas...

Je ne vois pas trop comment ils comptaient faire ça lui et son ami Jônin, mais après tout, pourquoi pas. Nous avons déjà fait de grandes avancés dans ce sens entre les personnes sachant contrôler leur chakra et s'améliorer de jour en jour pour devenir quelqu'un de meilleur. Je finis mon verre et prend la bouteille dans ma main quand je l'écoute me demander pourquoi je me sens unique.

- Nous sommes tous uniques tu ne penses pas ? Mon héritage n'est pas la seule chose qui fait de moi ce que je suis, il y a également mon physique, mais surtout mon passé qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. C'est pareil pour toi, il y a peut-être des gens qui te ressemblent dans le monde, mais tu seras toujours unique.

Je fais la même chose que mon compatriote en déposant sur la table quasiment toutes mes économies de la semaine pour payer mon dû. J'écoute attentivement ce qu'il me raconte, j'avoue que la légende est très intéressante. Je ne suis pas forcément le mieux placé pour l'écoute et surtout pour aller faire mes recherches par rapport à ça, mais je peux sans aucun doute dire que Genku lui, ça le passionne. Je me lève à mon tour, toujours ma bouteille à la main et bois une bonne gorgé.

- Étrange ? Pas du tout, tu n'es pas la première personne que je rencontre dans ma vie qui a une passion dans ce genre. Ce n'est pas parce que moi ce n'est pas une chose que je veux spécialement comprendre que ça veut dire que je juge les gens comme toi. Nous avons tous des passions, des envies et des rêves différents, encore une bonne raison pour appuyer mes dires d'avant, on est tous unique. Je serai même ravi de pouvoir t'épauler dans ta quête un jour, car même si essayer de comprendre ne m'intéresse pas, avoir la réponse finale ça, je ne dis pas non.

Je prends les devants en me dirigeant vers la sortie. Nous allions quand même pas continuer cette discussion et ce débat debout au bout milieu de l'échoppe.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 5 Déc 2018 - 19:23
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze II »







Il sembla au départ accepter que sa piste de réflexion n’était pas assez profonde pour s’ériger en monument de vérité, et même que celle de Genkû était plus proche du raisonnement logique que de simple fabulation.

Effectivement. D’où mon point de vue, qui ne changera rien à l’unicité de l’être. Des gens qui me ressemblent ? Effectivement je partage certains traits des autres Yaoguaï. Mais je me défends plutôt pas mal quand il s’agit de se démarquer. ” Le ninja soupira intérieurement tant cela était un euphémisme. Il n’y avait à Iwagakure no Satô pas l’ombre d’un homme de sa stature et partageant ses intérêts, ou il se cachait bien. Les dossiers médicaux, les fiches dans le bureau du chef, les diverses rencontres. Tout confirmait cela.

Ah, tu as rencontré d’autres personnes avec ce genre d’intérêts ? En tout cas qui sait, peut-être aurais-je besoin d’un vaillant Asaara pour mener à bien mes projets, même s’ils sont loin de ceux de mon senseï. ” Il décala alors d’à côté de lui pour sortir à l’air libre. Le temps printanier était parfait pour une petite marche parmis les habitants et il invita Kô à le suivre.

Assez parlé de moi et mes pairs. Quel est ton objectif ? N’y a-t-il rien dans ta vie qui justifie de te lever le matin ? Une cause que tu voudrais servir coûte que coûte ?

Plus il aurait d’informations sur lui, plus ce serait facile de s’en faire un ami, un allié. En tant que membre récent, il n’avait d'allégeance qu’à ce qu’il pensait être le bien, après tout ?





_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 5 Déc 2018 - 19:46
Je ne peux m'empêcher de repenser à cette rencontre particulière avec un shinobi qui semblait bien plus intéressé par les mystères du monde que je ne le suis. C'est vrai que cet homme en connaissait un paquet sur le monde qui nous entoure et continuait de toujours errer dans tous les paysages possible en quête de réponse. Il voulait comprendre d'où vient le chakra, il voulait trouver réponse à toutes les questions qu'il pouvait se poser. Ironiquement, il était tout aussi mystérieux que les mystères qu'il l'intéressait.

- Et bien, j'ai rencontré un errant une fois, qui semblait chercher des réponses sur le chakra ou sur tout mystère qui peuvent se trouver dans le monde. Je me demande ce que ce fameux Genkishi est devenu. Tu n'es pas avec un sensei s'intéressant à ce genre de choses ? C'est dommage je trouve.

Il semble bien que nous marchions dans la rue principale commerçante, mais sans vraiment avoir un objectif. Marcher, j'en ai grandement l'habitude et plus d'une fois la seule chose qui m'accompagnait était le bruit du vent. Je trouve cela agréable d'avoir une personne autre que mes parents avec qui parler, j'ai comme le sentiment qu'une amitié est possiblement en train de se créer. Maintenant que je fais partie d'Iwa et sa communauté, il faut bien que cela arrive un jour, sinon autant retourner dans mon désert si je préfère rester seul.

- - Et bien, je t'avoue que l'envie de devenir quelqu'un d’extrêmement puissant me donne envie de me lever, de m’entraîner dur. Je pense qu'il est rare qu'un Asaara se fasse connaitre aux yeux de tous et je pense qu'il est grand temps que notre clan soit reconnu et à ne pas prendre à la légère.

Après tout, pourquoi les clans majeurs seraient les seuls à être craint ? Puis d'un côté, si j'arrive à montrer que nous ne sommes pas faibles, ça pourrait calmer les ardeurs de personnes voulant conquérir Kaze no Kuni.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Ven 7 Déc 2018 - 20:01
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze »







Un errant tu dis ? Genkishi ? Jamais entendu ce nom avant. Du moins, là où j’ai été élevé. Pourtant, ceux qui s’intéressent à tout cela sont peu nombreux et vite connus à travers le Yûkan. ” Haussant les épaules, il continua de flâner en jetant ça et là des coups d’oeils aux diverses âmes animant le coeur commerçant. Kô semblait un spécimen intéressant, bien qu’il ne savait rien ou presque à propos de lui. À sa manière, il imitait Genkû et ne semblait pas vouloir en démordre ; gardant les secrets les plus intéressants et inavouable pour lui et lui seul.

Je trouve étrange de vouloir acquérir de la puissance pour la puissance. Rien ne motive cela ? À part pour ton clan, j’entends. Une vraie raison, profonde. Sans cela, désolé d’être celui qui te le dit, mais ça ne mènera à rien. De tous les puissants que j’ai connu, et j’entends par là vraiment puissants, aucun ne faisait cela dans ce but unique. Mais on est jeunes, tu trouveras sûrement un leitmotiv. ” Il venait d’instiller -ou au moins avait essayé- le doute dans son esprit, pour le pousser à s’investir d’une mission. Et s’il pouvait l’aiguiller vers celle-ci…

Iwagakure est un bon terreau pour les jeunes talents. Il faudrait que tu me montres les tiens, d’ailleurs. ” À la suite de ces mots, il tapota son épaule via son dos. Et entre ses doigts figurait la petite épine, préalablement recouverte de chakra. À moins qu’il soit senseur à un niveau très élevé, jamais il ne sentirait son émanation et le vol que venait de commettre Genkû, qui laissa glisser dans sa manche son larcin, venait se caler dans une petite poche intérieure.

Quelles sont tes affinités ? Peut-être pouvons-nous nous entraîner un peu.




_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Ven 7 Déc 2018 - 21:39
Un leitmotiv pour ma soif de puissance ? Je n'y avais pas vraiment réfléchis jusque là et il vient de me mettre un doute au fond de moi. En réalité, j'ai toujours recherché de la puissance pour prouver ma valeur aux yeux de mes parents. À la mort de mon père, j'ai compris que je devais devenir plus puissant qu'il ne l'était si je voulais pouvoir avoir une meilleure vie. Il a connu l'amour et à tout abandonner pour ça, mais qu'on se le dise, la vie de nomade dans le désert de Kaze no Kuni n'est pas vraiment la plus intéressante et captivante. Ensuite, je me suis dit que si je voulais protéger ma mère, je devrais devenir plus puissant que tout pour lui permettre de mener une vie tranquille... Malheureusement, elle est retournée dans le clan Asaara par obligation, elle a pris les responsabilités de mon meurtre et pour cela, elle en paye le prix fort pour elle. Peut-être que devenir plus puissant me permettrais de la sauver de ses chaînes invisibles, mais il est vrai que je ne pense pas qu'on puisse considérer ça comme une vraie raison, ce n'est pas assez personnel. Le jeune Genkû vient de me poser une colle, ce qui est assez rare. Que puis-je bien lui répondre ? Ceci dit, venir ici, à Iwa, va beaucoup m'aider je pense, après tout un jour je voudrais peut-être toute cette puissance pour ma patrie.

- Iwa va peut-être m'aider dans ce sens, je dois dire que tu n'as pas totalement tort.

Mes talents ? On en vient au moment où un autre shinobi veut prendre des informations sur moi. Intéressant, je peux au moins dire que c'est toujours mieux fait ainsi que par espionnage. Il n'a pas froid aux yeux au moins et c'est tout à son honneur. De plus, il venait de faire un geste que l'on peut considérer d'amical avec sa tape sur l'épaule, chose que j'ai rarement vécu dans le passé. Je dois dire que ça me faisait plaisir de voir que j'étais peut-être, sans doute, en train de me faire une amitié aussi rapidement, je pensais avoir du mal à m'intégrer en réalité.

- Ah, direct comme ça ? Pour tout t'avouer, je me suis tellement concentré sur mon Sunaton que je n'ai pas encore développé mes affinités Ninjutsu. Et toi ?

Sans réaliser ce qu'avait fait Genkû, je continue la discussion et notre marche sans changer de comportement. Cela pouvait paraître bête, mais j'ai toujours voulu devenir un as de ma capacité spéciale avant de m'intéresser à ce que je pouvais d'autre. Mise à part le Taijutsu, la spécialité de mon père, je n'ai rien intégré d'autre. Je sais que ma mère à une affinité avec le Fûton et mon père avec le Katon, peut-être que je pourrais développer et entraîner un des deux, je ne sais pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 10 Déc 2018 - 21:40
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Hayate & kaze »






Iwa elle-même t’aidera si elle y trouve son compte. Ses membres seront peut-être moins pragmatiques. En tant qu’expatriés, c’est tout indiqué de s’entraider, hein. ” Sans le lâcher du regard et sans bégayer malgré le geste qu’il venait de faire, Genkû semblait la sincérité même. Ce petit délit mis à part qui ne causait de tort à personne, il n’était pas contre l’idée de nouer des liens avec des personnes entre ces murs, tant que cela ne le rendait pas vulnérable. En étant sûr qu’il n’avait pas à faire à un pétard mouillé ou simplement un être dépourvu de bravoure et d’ambition -choses insupportables pour quelqu’un tel que lui-, le shinobi en devenir ne voyait aucune obligation de museler plus que de raison sa sociabilité.

keke. Ce n’est pas une mauvaise chose. Personnellement, je suis pourvu de l’élément de foudre. Pour les tiennes, je peux t’aider comme on l’a fait pour moi à l’époque. ” D’un passage de son index sur son avant-bras, sous sa manche, il fit sortir une petite feuille rectangulaire. Grâce à cette dernière, il pourrait trouver la nature du chakra de Kô puis le guider sur la voie que la nature avait prédestinée. Cette satanée nature qu’il défendait depuis trop jeune pour s’en souvenir et contre laquelle il luttait pourtant à chaque instant, essayant de changer son cours.

Allons sur les plateaux. Je connais un coin tranquille ou on pourra peut-être faire de toi un vrai utilisateur de ninjutsu. Ca peut t’être très utile. ” Sachant maintenant quelle destination prendre et le ventre plein, ils arpentèrent ensemble les allées de la métropole shinobi vers le calme et la sérénité des endroits dépeuplés. Il adorait ces derniers, la plénitude de la solitude n’ayant d’égal que l’entraînement pour son jeune esprit bagarreur. Certes, il ne montrerait rien ou presque, mais une mise en jambe ne ferait de mal à personne. D’autant plus que sans le savoir, Kô lui avait rendu service, autant lui rendre la pareille.



_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 11 Déc 2018 - 2:39
Le jeune Genku semble être quelqu'un de sincère, peut-être que je me trompe, mais il n'avait pas l'air de forcément malveillant. Il parle d'entraide entre expatrié et je dois dire que ça me semble une bonne idée, au moins je savais sur qui je pourrais me tourner dans le futur. Ayant un peu de mal à me faire au village, peut-être qu'il est dans le même cas que moi et on pourrait se soutenir l'un et l'autre.

Je finis enfin par apprendre quelque chose de lui depuis notre rencontre. La dernière fois, il avait été interrompu avant de me montrer quoi que ce soit. Le Raiton alors, intéressant, aucun de mes parents maîtrisait cette affinité si je ne me trompe pas. Je me demande bien ce qu'il peut faire avec cet élément et je suis sûr qu'un jour je le verrais à l'oeuvre. Ensuite, un autre élément vient de me rendre encore plus curieux. M'aider à découvrir mes affinités ? Comment pouvait-il bien faire cela ? Une surprise se fait sur mon visage.

- Tu peux faire ça ?

Alors, autant je suis ravi de le suivre, autant je suis un peu touché par ses propos. Faire de moi un vrai utilisateur de ninjutsu ? Hum, je me considère assez bon dans ce domaine grâce à mon Sunaton, mais peut-être qu'il a raison, je peux devenir encore meilleur en décidant d'entraîner mes capacités élémentaires. Je le suis sans broncher vers les plateaux, endroit bien plus silencieux que le coeur commerçant. Je ne comprenais pas vraiment le but de la manoeuvre de Genku, mais après tout, pourquoi pas ? Nous arrivons enfin et je m'arrête face à lui.

- Alors, quels sont tes plans ?

Je ne sais pas trop ce qu'il attend de moi, alors je préfère me taire le temps qu'il m'explique tout en détail.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 11 Déc 2018 - 19:12
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« my brudda »






Une fois que la dualité d’utilisateur Ninjutsu fut enfin arrivé aux hauts-plateaux, ce qui ne prit pas beaucoup de temps vu l’allure à laquelle il menait le petit convoi -habitude qu’il possédait quand il avait une idée en tête- Genkû lorgna les alentours, vu qu’il était seul à seul avec le Asaara puis ressortit de sa poche le petit papier.

Effectivement, je le peux. Enfin, il le peut. ” D’un mouvement de tête vers ce qu’il tenait maintenant au creux de sa paume, il la tendit assez près de Kô pour qu’il puisse examiner le phénomène à venir. “ C’est du papier d’un arbre très spécial chez moi, qui a son équivalent chez les shinobis. Quand un Yaoguaï atteint l’âge bestial, on lui donne cette feuille et on lui intime l’ordre d’y investir son chakra. De par ce fait, la feuille change et montre la vraie nature de ce dernier. Certains en ont plusieurs, mais il faut maîtriser avec brio ton affinité avant d’escompter en posséder une seconde. Pour ma part, comme je te l’ai dis... ” Le rectangle nacré se mit à vibrer, et se tortilla dans sa main, se retrouvant froissé. “ Raiton. À ton tour.

Calmement, il laissa tomber la feuille fripée et en sortit une seconde somme toute identique à la sienne mais indemne. Il la tendit à Kô et attendit qu’il la prenne pour l’investir de son chakra. C’était un exercice simple, surtout pour quelqu’un déjà rompu aux arts ninjas.

Espérons que ton affinité soit en corrélation avec ton Sunaton. keke


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mar 11 Déc 2018 - 19:45
Alors, c'est grâce à son papier spécial venant de chez lui que nous pouvons savoir notre affinité principale. Décidément, son Pays d'origine semble bien plus intéressant que simplement visiter une forêt. Je le regarde faire en premier, la feuille qu'il tient se froisse totalement et il m'explique que c'est la réaction qui vient quand nous sommes affilié au Raiton. Je vois, j'imagine que chaque élément faire réagir la feuille de différentes manières. C'est une feuille vraiment très surprenante, très pratique pour les gens qui se cherchent comme moi. Genkû ressort un papier pour me le tendre et je le prends sans perdre de temps.

Je tends la feuille devant moi en la tenant d'une main. Je commence à me concentrer dessus pour investir du chakra dessus et au bout de quelques secondes, la feuille se coupe en deux. Si je réfléchis, j'imagine que cela veut dire que je suis affilié au vent, tout comme ma mère. Je dois dire que cela m'étonne pas vraiment et de plus, cela semble être la meilleure chose pour aller avec le Sunaton.

- Fûton, j'imagine ? Je tiens vraiment de ma mère décidemment.

Je commence à réfléchir ce que j'allais faire pour m'entraîner avec ça puis je finis par tilter ce que m'a dit un peu plus tôt Genkû. Nous sommes capables d'en contrôler une deuxième ? De mémoire je ne pense pas avoir vu mes parents pratiquer ça, mais peut-être qu'ils ne m'avaient pas tout dit. Je regarde Genkû d'un air interrogateur.

- Tiens mais... Tu n'en contrôlerais pas une deuxième toi ? Tu semble bien calé sur le sujet.

Soit l'originaire d'Hayashi allait encore me cacher des choses sans que je le sache, soit il me répondrait sincèrement. Après tout, ça ne me coûtait absolument rien de lui poser la question.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 12 Déc 2018 - 21:05
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« hayashi & kaze »






Comme il l’attendait d’un shinobi à la réserve de chakra trop élevée pour être un simple Genin sans prétentions, il ne mit pas longtemps pour faire agir son don et déchiqueter la feuille en deux parts égales. Le vent, l’élément contraire au sien. Ce dernier regorgeait de possibilités, encore plus pour un utilisateur de sable comme Kô. Il afficha un air satisfait que l’expérience ait pris du premier coup.

Ta mère t’a donc fait un beau cadeau. C’est l’idéal pour aller de paire avec ton leg héréditaire. Reste à savoir si tu seras capable de moduler l’alizé pour en devenir le maître incontesté, comme tu espères le faire avec ton Kekkei. Ceci fait, tu pourras combiner les deux pour arriver à quelque chose de… Sympathique ? ” Genkû adorait créer et les techniques faisaient partie intégrante de sa marge de manoeuvre.

Prenant l’air surpris d’un tel compliment et passablement niais pour feindre qu’il en était loin, il répliqua en frottant l’arrière de sa tête, là où sa chevelure retombait.

keke, tu me surestimes. J’ai des connaissances théoriques, mais la pratique est une toute autre chose. J’essaie déjà de me dépatouiller avec l’élément dont je suis pourvu.. ” L’air visiblement gêné d’être si peu doué, chose qui était difficile vu son égo, il se baissa pour attraper une pierre et la montra à son compère. Un crépitement sembla naître au creux de sa paume, sous la petite motte durcie et bientôt, elle éclata en poussière, laissant quelques petits éclairs disparaître à la vue des deux genins.

La première étape sera d’essayer de couper quelque chose avec ton Fûton. Commence avec une feuille ou un brin d’herbe. Ce n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît, au début. Une fois ceci fait, on pourra peut-être avancer ? ” Moqueur, il jeta en l’air le dernier morceau de roche et le reprit de volée du pied gauche, l’envoyant à des mètres de là percuter un escargot qui n’avait rien demandé.





_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Mer 12 Déc 2018 - 21:39
Genkû semble d'accord avec moi pour dire que le Fûton était parfait pour s'allier à mon Kekkei Genkai, effectivement, pour avoir vu ma mère à l'oeuvre, je dois dire qu'elle est capable de belles combinaisons. Je pourrais me servir de ce que j'ai vu d'elle pour m'améliorer rapidement, mais il aurait été plus simple d'être à ses côtés pour apprendre. Malheureusement, les événements de la vie ont fait que nous sommes maintenant séparés et je serais incapable de dire ce qu'elle devient.

Genkû semble surprit que je le vois comme un shinobi accomplit et ne semble vraiment pas me mentir quand il m'explique que je le surestime trop et qu'il maitrise déjà assez difficilement le Raiton. À moins qu'il joue très bien la comédie, je n'ai aucune raison de penser qu'il ne me dit pas la vérité.

Je le regarde prendre sa pierre pour la briser en plusieurs morceaux grâce à son élément principal. En plus d'être bien pratique, les petits éclairs qui apparaissent rendent cela encore plus beau à regarder. Seulement la théorie et pas la pratique hein ? Soit, c'est que faire ce qu'il vient de faire n'est pas si difficile, après tout, je sais faire la même chose avec mon sable depuis tout petit. Il semble ensuite me lancer un défi en voulant que je coupe des feuilles grâce à mon Fûton et m'explique que cela ne sera pas si facile.

Il y a un arbre à nos côtés, je commence par prendre quelques feuilles et les jettes en l'air pour essayer de manipuler ma nouvelle découverte. Je malaxe mon chakra en me concentrant fortement et je dois avouer que cela est plus difficile qu'il n'y parait. Mise à part un faible vent qui semble sortir de moi, les feuilles ne se sont pas coupées, elles ont seulement changé de direction.

- Effectivement...

Je reprends les feuilles une fois au sol et recommence une ou deux fois. Cela me contrarie beaucoup de voir à quel point je n'y arrive pas, pourtant j'ai appris à contrôler mon Sunaton plus facilement que ça. Je pense avoir compris ce qui ne va pas par contre, alors je décide de recommencer une nouvelle fois, je jette les feuilles dans les airs et me malaxe bien mon chakra comme il faut avant de tout relâcher d'un seul coup. Le vent semble cette fois-ci plus puissant et en changeant la direction des feuilles, elles finissent également coupées en deux. Je regarde mon nouvel ami et lui souris.

- Tout de même, je commençais à avoir honte là.

J'avoue que si je n'avais pas réussi, j'aurais quitté Genkû avec une mine très basse.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Ven 14 Déc 2018 - 18:58
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« ??? »






Visiblement le Asaara avait une maître du Ninjutsu assez importante pour être signalée et notée dans un coin de son esprit. Les plus jeunes de sa patrie, dotés du même élément, avaient besoin de garder un contact physique avec le feuillage pour arriver à le déchirer ; Kô avait passé cette étape d’une façon tout à fait singulière mais non moins impressionnante. Penchant la tête sur le côté, son pouce contre le menton, il acquiesça à ses propres pensées puis reprit la parole.

Ne te soucie pas de m’impressionner ou même de mon avis. J’ai vu des plus âgés que toi se dépêtrer de l’épreuve avec plus de difficulté. M’enfin. Bien joué à toi, tu sais transformer ton chakra en Fûton, reste à savoir comment tu pourrais le décliner pour ta première fois. As-tu une technique phare dans ton répertoire déjà existant ? Une qui de préférence ne coûte que peu de chakra ? Je t’explique. ” Il recula d’un bond calculé de quelques mètres. Dans l’opération, il réfléchit, puis une fois qu’il eut attéri, une sphère de foudre se forma dans sa paume qu’il lança vers un rondin de bois grimé en mannequin. Ce dernier explosa sans réaction de la part du jeune homme.

Le but va être de réussir à générer assez de chakra pour le ‘forger’. Je te préviens, tu ne risques pas d’y arriver tout de suite, d’où l’utilité de le faire de la même façon qu’un autre jutsu que tu maîtrises et utilises fréquemment. ” Satisfait de sa propre explication, il s’assit en tailleur malgré ce que cela lui en coûtait et sortit de sa poche intérieure un livre imprimé d’un symbole de vortex qu’il se mit à dévorer des yeux, laissant Kô se familiariser avec ses explications. “ Ah. Et si tu connais une technique de clonage qui te ramène l’expérience de tes bunshins, ça peut être utile.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Sam 15 Déc 2018 - 5:52
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū 1544727810-bg-asaara-ko
風をコントロールする ▬ Kaze o kontorōru suru


Je ne pensais pas qu'apprendre à maîtriser son affinité était si difficile, Genkû semble me dire que je ne devrais pas porter mon intention sur son jugement et qu'en plus de ça, j'avais compris le truc assez rapidement. Je dois dire que ça me fait plaisir de l'apprendre et me motive encore plus à m'entraîner sur la chose. Par contre, quand il me parle de penser à une technique que j'utilise régulièrement pour la mettre en oeuvre avec le Fûton, je ne sais pas trop quoi faire. Pendant que je réfléchis à la chose je le vois mettre en pratique un jutsu Raiton pour me donner un exemple. Plus j'écoute ses conseils, plus je me dis que ça semble plus compliqué qu'il n'y parait, pourtant, je n'ai pas eu autant de mal à comprendre le fonctionnement du Sunaton. Dans tous les cas je me demande bien ce que je peux mettre en pratique.

▬ Hum, très bien, je vais faire ça dans un premier temps.

Je créer trois clones de sable par la suite et on se met chacun à une position différente pour commencer à mettre en pratique les conseils du jeune homme d'Hayashi. L'idée c'est de copier un jutsu demandant peu de chakra et le tenter avec le vent. Et bien, je vais m'entraîner à mon petit jutsu adoré qui me fait avoir une sorte de tourbillon de sable autour de moi sauf que cette-ci je veux que ce soit le vent qui porte le sable et non pas moi.

▬ Bonne lecture !

Je me concentre beaucoup et mes clones font de même. Je commence à faire tourner mon sable autour de moi et essaye en malaxant mon chakra de créer du vent autour de mon corps pour voir le sable porté par le Fûton. Je dois dire que ce n'est vraiment pas simple, mais je pense pouvoir y arriver à terme.

...

Au bout d'une heure ou deux, mes clones éclatent pour laisser encore plus de sable à ma disposition et je reprends toutes leurs expériences. Hum, en recollant chaque morceaux, je me dis que je dois pouvoir y arriver. Je reprends du début, je fais tourner le sable autour de moi avec mon Sunaton et ferme les yeux. Concentration, malaxage puis... Maintenant, j'ouvre les yeux et du vent semble sortir de mon corps entier pour tourbillonner autour de moi, je relâche mon sable et me concentre uniquement sur mon Fûton. Je peux voir le sable se désunir pour voir plein de grains tourner autour de moi.

Je crois que j'ai réussi, regarde !


Je tourne mon regard vers Genkû pour avoir son avis avant de tout relâcher, je ne sais pas si je vais tenir bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Sam 15 Déc 2018 - 19:22
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Petit scarabée »






Visiblement ses conseils furent entendus et Kô se mit consciencieusement à la tâche en exécutant ses demandes avec une habilité certaine. L’exercice se trouvait ardu et il fallut comme prévu plusieurs dizaines de minutes -le temps pour le jeune scientifique de lire plusieurs chapitres- pour qu’il aboutisse à quelque chose de correct. Du moins, c’est ce qu’il pensait. Genkû se contenta de se lever et marcha tranquillement vers lui, admirant le résultat ou plutôt les balbutiements d’un jutsu final. À voir le chakra s’exfiltrer ainsi, il décortiqua chacun des aspects de cette danse aérienne et sablonneuse, puis s'éclaircit la voix en veille depuis le début de ses tests.

C’est… Faiblard. ” Il passa alors sa main dans le petit amas de vent et de sable pour la ressortir indemne. Bien que l’élément fut presque assimilé à son chakra, il n’avait de sa nature que la proportion intangible, ce qui restait l’aspect le moins utile. Il haussa les épaules et rangea son livre, fixant Kô. “ C’est plutôt respectueux du principe de base, maintenant il faut nourrir assez ce chakra que tu transfères pour lui donner une utilité. Simplement remplacer une chose par une autre ne sert foncièrement à rien, surtout vu ta facilité avec le Sunaton. ” Encore une fois, il se pencha et attrapa une pierre pour réitérer la même opération. Des miettes dans la main, il retourna la paume et admira la chute des gravas. “ Ici, le Raiton est utilisé de façon destructrice. Ton Fûton n’est ni tranchant, ni perforant. C’est améliorable. ” Il haussa les épaules et retourna un peu plus loin, claquant des doigts en battements réguliers, de petites étincelles éclairant son index.

Je te laisse encore une heure, et si ce n’est toujours pas concluant, j’aurais un autre indice pour toi.






_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Dim 16 Déc 2018 - 4:48
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū 1544727810-bg-asaara-ko
旋風 ▬ Senpū


Une heure pour donner quelque chose ? Il n'a pas tort, j'ai peut-être réussi à faire quelque chose, mais de là à s'en servir comme une technique de défense ou d'attaque, on en est loin. Je dois trouver le truc pour le rendre puissant et dangereux, mais pour ça je dois me concentrer de nouveau. Je dois trouver le moyen de rendre mon tourbillon tranchant, comme quand j'ai coupé les feuilles de tout à l'heure. Il faut que j'y arrive, je sens au fond de moi que je peux y arriver.

▬ Je vais tenter quelque chose.

Je me dirige vers l'arbre pour ramasser toutes les feuilles au sol et en faire un gros tas. Mon idée c'est de me mettre au milieu, utiliser ma nouvelle maîtrise pour faire voler les feuilles autour de moi, mais je veux qu'elles finissent en miettes. Je pense qu'il y a moyen que ça donne quelque chose d'intéressant et peut-être que cette fois-ci ça prouvera que j'ai réussi mon coup.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 17 Déc 2018 - 18:53
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū LvAveRC
« Senseï »






Kô était un bon élément, du moins un capable de remise en question et de discipline. Aux mots de son senseï temporaire, il ne fit pas mine de bouder ou autres juvénilités dont un shinobi pouvait avoir honte. Il se contenta d’écouter et d’essayer encore ; car comme pour le natif d’Hayashi, rester sur un échec semblait douteux pour quelqu’un de sa trempe. Pendant l’heure qui suivit, bien qu'apparemment occupé à lire son ouvrage archaïque sur les peuples du Yûkan et leurs spécificités, sa manière à lui d’entraîner son esprit, arme aussi importante que son corps, sa sensorialité n’avait de cesse que de décanter l’usage de chakra du jeune Kazejin, d’analyser sa façon de faire et ses moyens pour y parvenir. Il semblait concentré et histoire de ne pas lui faciliter la tâche, ce qui était de bonne guerre, il attrapa une énième fois un cailloux traînant là et le jeta vers ses mollets avec assez de puissance pour érafler la peau au travers de ses vêtements.

Yô, j’ai jamais dis que ce serait facile. ” Cela lui rappelait ses premiers pas dans la vie de shinobi, ou plutôt l’équivalent se faisant à Hayashi. Là-bas, il n’avait pas eu de répit avant de maîtriser ses deux affinités parfaitement, se formant dans le plus grand secret via les parchemins de son père dans la médecine et ses applications. Il trouvait donc cela logique de rajouter un peu de difficulté à l’autre adolescent, le mettant dans des conditions loin d’être réelles, mais tout de même plus proche de la réalité.

Si tu dois créer sur le terrain, alors il est évident que d’autres paramètres seront à prendre en compte. ” Espérant secrètement que la technique serait bientôt capable de repousser ses jets ou même d’éclater les minéraux envoyés, il continua durant l’heure à ponctuer l’apprentissage par diverses méthodes allant du simple jet à des paroles sans sens. Bientôt il serait l’heure du débriefing.







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū Empty
Lun 17 Déc 2018 - 23:13
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū 1544727810-bg-asaara-ko
旋風 ▬ Senpū


Malgré mes efforts, je n'arrivais à rien d'autre que de faire un tourbillon qui me permettait de voir des feuilles tourner autour de ma personne. Je pense réellement que je n'arrive pas à chopper le bon truc et même si Genkû lit son truc, je sens son regard m'observer pour voir si je parviens à mes fins ou non. Je dois réfléchir avant d'utiliser tout mon chakra, il n'est pas infini alors je m'arrête. Après quelques minutes je reprends mon entrainement et toujours rien. À ce moment, sans que je le vois arriver, je sens quelque chose au niveau de mes mollets, quand je tourne l'oeil, je vois clairement mon nouvel ami me parler et me dire que c'est normal que ça ne soit pas facile.

- Je sais...

Sans s'en rendre forcément compte, il venait de me piquer dans mon égo et je ne pouvais que réfléchir plus amplement et me concentrer d'avantage. Je ne peux laisser cela impuni et je n'ai pas envie que mon corps soit mutilé à cause de ses cailloux. Je reprends mon entraînement et sens que j'approche de quelque chose. Même si je ne suis pas encore capable de repousser les cailloux de Genkû, je vois certaines feuilles autour de moi perdre des morceaux d'elles-mêmes. Je sens que mon vent est plus puissant, mais que ce n'est pas encore cela et aussi je sens que les jets de mon ami sont moins puissants. Non pas qu'il en mets moins, mais plutôt parce que mon vent semble ralentir un minimum ses jets. Je m'arrête et le regarde en préparant de nouveau mon tas de feuilles.

- Je crois que je l'ai.

Je le regarde avec énormément de motivation en moi et souris. Cette fois-ci ce sera la bonne j'en suis sûr. Je me place au milieu des feuilles, ferme les yeux pour me concentrer et malaxer mon chakra. Je ne ressens pas la même chose qu'avec le Sunaton, je ressens autre chose, mon chakra semble différent d'une certaine manière. D'un coup, je relâche mon chakra pour créer de nouveau le vent tournant, les feuilles s'envolent avant de s'effriter tout autour de moi pour ne laisser que des miettes. Je n'attends plus que le lancé de cailloux pour valider mon tourbillon.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: