Soutenez le forum !
1234
Partagez

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū

Aller à la page : Précédent  1, 2
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Lun 17 Déc 2018 - 17:55
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 LvAveRC
« Aniki »






Il pensait y être arrivé au dernier essai, il pouvait le lire sur son faciès avec aisance, et ses mots le confortèrent dans son idée. Visiblement, taquiner son amour propre était la bonne façon de faire. Bien que moins vaniteux que son prochain, Genkû l’était aussi dans une certaine mesure et d’autres conditions. Plus mature qu’il n’y paraissait, il avait pourtant quelque chose en tête qui l’était beaucoup moins. Quand il avança qu’il était à présent prêt, la petite tempête se leva et déchira les quelques végétaux en petit tas alors envolés autour de lui, comme lucioles autour d’une orchidée. Le scientifique se leva et se saisit d’une pierre, qu’il lança d’un petit moulinet de poignet. Cependant, avant le jet, il avait concentré son chakra de sorte à rendre ce dernier bien plus puissant. Sans surprise il traversa donc le Fûton déjà bien plus avancé et frappa Kô à la rotule. L’air désolé, il fit la moue. S’il fallait piquer son égo pour arriver à quelque chose, alors il allait redoubler d’effort dans l’exercice.

C’est mieux, mais visiblement pas très efficace pour ne pas disloquer un petit cailloux de rien du tout... ” Avec un rictus narquois, il s’approcha doucement de lui et passa simplement à côté en regardant l’implantation de cheveux du Asaara. “ Dans l’autre sens, ton tourbillon. Plus de chakra au milieu de la tornade. Garde le dernier mudra en position tenue tant que ça t’est impossible sans. Ce n’est pas du sable que tu manies, ce n’est pas tangible et bien plus capricieux. ” Puis il le dépassa, ôta le haut de son kimono et se mit à frapper le tronc d’un arbre en lui tournant le dos. Il avait tout le temps aujourd’hui, et il n’acceptait pas l’échec, surtout si c’était sous sa supervision. Pour la première, il pût se mettre à la place de Honma. C’était donc cela, d’enseigner…?






_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Lun 17 Déc 2018 - 18:14
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 1544727810-bg-asaara-ko
旋風 ▬ Senpū


Malgré mes efforts, rien ne changea, Genkû avait réussi à briser mon tourbillon en une fraction de seconde avec un petit cailloux ridicule. Décidément, ce n'est pas pour moi ou alors il avait plus de puissance que ceux d'avant. Quoi qu'il en soit, cela restait encore faible, trop faible. Dois-je abandonner ? En tout cas, au moins me reposer quelques instants, mettant ma main sur la rotule que m'avait blessé gentiment mon sensei du jour. Pendant ce temps-là Genkû me donne des conseils plus qu'important, faire le tourbillon dans l'autre sens, mieux concentrer mon chakra au milieu. Je ne vois pas pourquoi il me donne le premier conseil, d'autant plus que c'est sorti après avoir regardé mes cheveux. Je crois qu'il y a encore une chose qu'on ne m'a pas enseignée, mais soit, la théorie je m'en fous, ce qui compte c'est la pratique.

Après m'être reposé quelques minutes histoire de récupérer de mes blessures infligées par le jeune d'homme d'Hayashi, je retourne à ma position de base et recommence plusieurs fois le tourbillon en m'appliquant à le changer de sens. Ensuite, peu importe le sens, je m'entraîne à mieux concentrer mon chakra en bonne position et m'efforce à garder mon mudra en place. En fait, j'ai tout compris, enfin je pense, il n'y avait qu'une façon de le vérifier et j'espère que cette fois-ci je le surprendrais.

Je me concentre de toutes mes forces, fait mes mudras et je relâche le tout. Un tourbillon bien plus puissant et affûté tourne autour de moi. Le sens est dans le bon et j'ai comme l'impression d'être au mieux d'une tornade. Je regarde autour de moi pour voir les petites branches de l'arbre sur lequel frappe Genkû se casser, le haut de kimono au sol de mon ami s'envole au loin. Les seuls cailloux restant à nos pieds prennent la fuite aussi de tous les côtés.

- Vas-y Genkû, voyons si c'est aussi efficace qu'impressionnant.

Je me concentre encore le temps qu'il fasse son test. Je décide même de ne pas me focaliser sur la douleur que je ressentirais après le choc pour ne pas perdre une miette de ma technique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Lun 17 Déc 2018 - 18:35
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 LvAveRC
« Aniki »






Son compagnon expatrié souhaita visiblement faire une pause, plus pour donner de la tête dans ce qu’il faisait que pour soigner sa plaie. Après tout Genkû était un Eisei-nin, si cela perturbait son entraînement, il faudrait le temps d’un claquement de doigt pour qu’il annihile toute douleur ou bleu. Mais l’affliction et ses symptômes étaient des amis dans un domaine où il fallait surpasser ses propres limites pour arriver à son but.

Sa prochaine itération du jutsu sembla être la bonne et il le somma de venir vérifier si oui ou non c’était enfin correct. Le Yaojin dans la fleur de l’âge n’eût pas besoin de jeter quoi que ce soit pour voir qu’effectivement, le Kazejin avait enfin saisi l’essence de son affinité pour la projeter comme il se devait. Genkû se surprit quelques instants à de la fierté pour celui qui n’était qu’un étranger une semaine auparavant. Il arrêta ses frappes, regarda son vêtement prendre son envol puis s’approcha face à lui et tendit un bras amical à travers les lames d’air tournoyantes, posant sa paume sur l’épaule de Kô tandis que la chair de son avant-bras se trouvait entaillée de façon mineure.

Banjô ! Tu vois, finalement. ” Il lui adressa un sourire sincère, ses traits juvéniles se détendant. Il retira ensuite son bras sur lequel ruisselait un peu d’hémoglobine et se pencha vers lui en signe de respect, dévoilant pour la première fois sa nuque. Ils étaient dorénavant liés par une tradition ancienne. “ D’où je viens, ceux qui ont partagés ces moments sont pourvus d’un certain lien. Je te considère donc, plus qu’une connaissance. ” Un peu gêné de dévoiler de vieilles histoire ainsi, il se laissa tomber sur le postérieur, en tailleur et leva les yeux vers lui. “ Et maintenant, tu veux continuer ou tu en as eu assez ? Peut-être que tu as mieux à faire. Tu as fait d’autres rencontres et vu d’autres choses intéressantes, depuis que tu es ici ?







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Lun 17 Déc 2018 - 21:02
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 1544727810-bg-asaara-ko
友情 ▬ Yūjō


Je suis surpris quand je vois Genkû rentrer sa main dans mon tourbillon pour poser sa main sur mon épaule. Il se blesse intentionnellement comme-ci tout allait bien juste pour me féliciter ? Pourquoi fait-il ça ? Je ne comprends pas trop, mais je stop ma technique pour me retrouver face à lui. Ce qui me touche le plus c'est de le voir se pencher vers moi et me laisser voir sa nuque, c'est signe d'un grand respect et ce à peu près partout dans le monde je pense. J'en fais de même pour le remercier de m'avoir aidé à maîtriser mon Fûton, je vais devoir m'entraîner encore, mais j'avais l'idée. Je suis aussi content de voir que comme moi, il ne voit plus notre relation comme de la simple connaissance, nous avons dépassé ce stade.

- Je suis content de m'être fait un ami aussi rapidement.

Je finis également par me poser au sol, autant par envie que fatigue, content de pouvoir respirer de nouveau sans utiliser tout mon chakra. Il est vrai que même si le jutsu que j'ai appris n'est pas très dépensier, ça reste épuisant de le répéter encore et encore. Je dois me poser quelques minutes avant de refaire autre chose.

- Continuer ? Connais-tu des techniques Fûton par hasard ? Enfin, déjà vu puisque tu contrôles le Raiton. Sinon, à vrai dire pas vraiment, tu es la première personne que j'ai rencontré et on s'est revu très vite. Je n'ai pas encore eu le temps de nouer des contacts avec d'autres personnes et toi ? Il y a des personnes à connaitre ici ?

Jusqu'à là j'étais couché sur le sol, je me redresse pour regarder mon nouvel ami dans les yeux, ce qui pour moi est signe de respect quand je discute avec quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Mar 18 Déc 2018 - 9:32
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 LvAveRC
« higher when i’m heavy »







Un ami. Voilà un terme qui semblait bien étrange à Genkû, qui n’avait que de la famille. Ses seuls “amis” étaient liés par le sang ou par serment inviolable, il expérimentait donc une nouvelle voie. Une voie sur les terres conquises des shinobis. Preuve en était qu’il restait beaucoup à apprendre au jeune homme pourtant érudit. Il répondit donc par un sourire, un simple sourire honnête, pour une fois.

Assis face à lui, la crinière volant au vent, le lionceau Yaoguaï écouta attentivement en tapotant de l’index une de ses plaies ; une petite lueur couleur jade animant la phalange. Là où cette dernière frappait, les plaies semblaient se tortiller, cicatriser plus vite qu’il n’était possible pour un être humain lambda.

Je connais les mûdras et l’effet de certains jutsus venteux, toutefois je ne possède pas cette affinité. ” C’était la vérité. Malgré la virtuosité de Fujimi dans ce domaine, il n’était point pourvu du don venteux et ne l’avait donc pas investigué plus que nécessaire. “ J’ai fait quelques rencontres, effectivement, mais personne vers qui te diriger à proprement parler. Les gens de Iwagakure sont spéciaux, ne trouves-tu pas ? Si différents de ceux que j’ai pu connaître. ” Hochant la tête comme pour valider ses propres dires, il resta assis là, comme une statue de pierre et de chair.

Il préférait la nature sauvage régente dans le coeur de ses comparses Yaojin et Hayashijin. Certes, elle était indomptable ; mais toujours franche. Toujours pourvue d’autant de droiture. Les shinobis semblaient eux s’épanouir dans les cachotteries, la compartimentation des informations et les plans réservés aux élites.







Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Mar 18 Déc 2018 - 13:59
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 1544727810-bg-asaara-ko
友情 ▬ Yūjō


Comme je le pensais, il était impossible pour mon nouvel ami de m'aider plus amplement pour améliorer mes capacités avec le Fûton. Malheureusement, il n'a pas cette affinité et ne pourrait rien m'apprendre de plus de ce côté-là. Tant pis, je trouverais bien un moyen d'expertiser ça tout seul en repensant à ce que faisait ma mère ou en regardant ce que font d'autres shinobis maîtrisant cet élément. De toute façon, apprendre tout seul de mon côté est une chose que je fais depuis que je suis tout petit alors j'ai l'habitude et je ne serais pas plus perdu que ça, suffira d'être imaginatif et surtout ne pas baisser les bras.

Je ne peux qu'être d'accord avec Genkû avec ses propos concernant les Iwajins. En fait je ne me sens vraiment pas à ma place, totalement différent de ce que j'ai pu voir au Pays du Vent jusqu'à maintenant. En fait, j'étais tellement habitué à la vie nomade et en guide, que les gens avaient plutôt l'habitude de venir vers moi pour demander de l'aide, me parler de leurs recherches ou leurs soucis, ici j'ai juste l'impression qu'ils veulent être le plus fort et défendre leur village. Chose que je ne comprends pas forcément, je ne suis pas quelqu'un qui ressent spécialement une attache pour Iwa et si je finissais par partir, je partirais sans regarder derrière moi.

- Je suis totalement d'accord avec toi, je ne sais pas si je vais supporter ça très longtemps. Pour ne pas te mentir, je n'arrive pas à comprendre pourquoi j'ai décidé de rejoindre l'armée, j'aurais dû venir juste pour visiter.

Je ne me rends pas forcément compte, mais là, ce que je venais de dire, avec n'importe qui de ce village serait dangereux. En fait, je n'ai pas conscience que ce serait mal vu, mais de toute manière je suis en confiance avec le jeune homme d'Hayashi qui me semble bien plus semblable à ma façon de penser que les autres Iwajins. Au final, nous venons d'arriver tous les deux et nous avons toujours connu la liberté.

- D'ailleurs, pourquoi as-tu décidé de quitter ta liberté ?

Peut-être que maintenant qu'on commençait à créer un lien plus important qu'une simple connaissance j'en apprendrais plus sur lui. Après tout, il a toujours été assez mystérieux avec moi jusque là et je le comprends totalement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 18:23
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 LvAveRC
« higher when i’m heavy »






L’autre Genin semblait nourrir les mêmes espoirs pour son futur, ces mêmes espoirs écrasés par le talon d’une puissance plus grande qu’eux contre laquelle ils ne pouvaient pas lutter. Genkû haussa les épaules, les paumes derrière lui contre le sol, fixant toujours son camarade.

Maintenant que c’est fait, il ne te reste que peu de solutions ; la plus sage serait de ne pas faire de vagues. De ce que j’ai appris, ceux qui s’enfuient ou quittent leur poste deviennent des Déserteurs. Et on les traque, mort ou vif selon les conditions de leur désertion et les informations qu’ils possèdent. Une sacrée fin. ” À l’idée des quelques Iwajins qu’il avait rencontré le poursuivant dans le Yûkan, il ne put s’empêcher de sourire. Serait-il lui aussi considéré en tant que tel s’il choisissait de suivre Honma ? Il s’enleva vite cette idée de la tête à la question pourtant jointe à ce genre de pensées qui suivit.

Bah. C’est les anciens de mon clan qui ont jugés que ce serait bénéfique aux nôtres, et mon frère est un shinobi aguerri. Si tu le croises, tu le reconnaîtras sûrement. ” Genkû haussa les épaules, dévoilant un pan de la vérité sans la découvrir toute entière. Les deux adolescents se muaient de la même question à laquelle aucun adulte Iwajin n’avait su répondre pour l’instant ; même Senkû n’avait réussi à le convaincre qu’en lui demandant de l’assister ; en cela il suivait le devoir avant son envie.

Peut-être que tu la retrouveras bientôt.. Ta liberté.







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Asaara Kō
Asaara Kō

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 19:45
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 1544727810-bg-asaara-ko
ノスタルジア ▬ Nosutarujia


Ainsi le jeune homme d'Hayashi me prévient que de partir du village serait une tâche très compliquée, ce qui m'attriste un petit peu, mais je m'en doutais déjà un petit peu. Il semblerait que les déserteurs sont poursuivis dans le mond entier jusqu'à ce que mort s'en suivent. J'avoue que je n'y pense pas encore forcément, mais me connaissant, ça viendra certainement un jour, mais pour l'instant je préfère me concentrer sur mon apprentissage d'utilisateur de Ninjutsu avant tout ça. Par exemple, développer mon Fûton serait une bonne idée, ça pourrait servir à l'avenir.

- Je m'en doutais... Mais que veux-tu, j'ai été nomade toute ma vie, ça va forcément me manquer un jour.

C'est une des premières fois que Genkû me parle un peu de lui et son clan, c'est surprenant de sa part, mais cela prouve qu'il commence à me faire un peu plus confiance. Ainsi son frère est un shinobi d'Iwa, intéressant, j'espère le rencontrer assez vite. Il serait reconnaissable pour moi ? Hum... J'imagine qu'il doit être quelqu'un de bestial aussi, après tout, il vient d'Hayashi aussi. Le frère ainé de Genkû est même un shinobi aguerri, cela signifie surement qu'il n'est clairement pas Genin et doit être à Iwa depuis un sacré moment. J'espère le rencontrer assez vite.

- Tu crois ? Je me demande si c'est possible, tu as l'intention de la retrouver un jour toi ?

Après tout, si je dois finir par déserter un jour, ce sera toujours mieux avec un allier comme mon nouvel ami que tout seul. Malheureusement, vu que son frère est ici, si ça se trouve ce n'est pas du tout dans ses projets, mais je ferais avec. Je me relève tranquillement, appréciant l'air qui nous entoure. Je regarde autour de moi pour voir les miettes de feuilles au sol rouler, poussées par le vent, l'arbre sur lequel il avait mit des coups.

- Dis moi, tu crois qu'on va réussir à s'intégrer ici ? Je voulais tant quitter le désert, mais il commence déjà à me manquer... J'imagine que tes forêts te manquent également non ?

Un brin de nostalgie se faisait lire sur mon visage pendant ces mots.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4840-asaana-ko-un-enfant-du-desert-termine#37639
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 Empty
Jeu 20 Déc 2018 - 20:26
[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū - Page 2 LvAveRC
« higher when i’m heavy »






Je comprends, même si je n’ai que rarement été nomade. On a tous quelque chose qui nous appelle ailleurs, plus ou moins fort. ” Le Yaoguaï semblait pensif, songes qui s’arrêtèrent bien vite sur l’ordre d’une conscience qui se rendait bien compte de l’utilité de sa mission, autant pour lui que les siens. Il ne pouvait se morfondre ou larmoyer sur son sort, aussi dur soit-il. Son père avait connu l’exil et son frère l’assimilation, l’intégration à une faction loin des siens ; dès lors son calvaire paraissait bien niais.

Désormais nous sommes des shinobis, non des simples civils ou des sauvages. Il y a des inconvénients et des avantages ; comme ceux d’éprouver nos esprits et nos corps à des affrontements monstrueux. Si on s’en sort, on trouvera peut-être dans tout ça une solution à notre besoin commun. ” Lui n’avait qu’à passer les portes, appeler Honma et marcher sans se retourner là où il le désirait ; c’était les seules étapes pour la liberté totale. Mais son collier se voyait clouté du devoir familial et de l’amour fraternel ; de sa pleine confiance. Comment pouvait-il trahir Senkû ? De plus, ses expériences et le savoir à engranger ne faisait que le motiver à se tenir tranquille, quitte à se défouler par d’autres moyens. Car il le faudrait bien. Se faire passer pour un de ces Genin lambdas allait cinq minutes.

Genkû se releva aussi, toujours torse nu et essuya le sang séché sur le revers de ses chausses.

Je pense. Bien sûr que oui, mais qui sait, peut-être qu’on nous enverra là-bas plus tôt qu’on le pense. ” Non, il ne le pensait pas. Il ne serait jamais un citadin, un gaijin. Ce serait insulter la mémoire de ses ancêtres et le sacrifice de son paternel. Il serait un loup dans le poulailler à tout jamais, un électron libre et un membre du Yaoguaï Ichizoku avant d’être Iwajin. Si cela changeait, alors autant se donner la mort tout de suite, car il aurait trahi la promesse faite à soi-même en passant ces portes.









_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509

[L'Okonomiyaki Yoka] Que serait une visite du village sans un bon repas ? feat Yaoguaï Genkū

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: