Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Se préparer pour la guerre [Teruyo]
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 16:05 par Shizen Seiki

» Prémices du Senbazuru : Pénétrer les terres [Yahiko, Hanae, Ayuu, Kenzo, Shimaenô]
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 14:22 par Sendai Hanae

» Médecine Ancestrale [Meikyû Jotaro]
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 13:20 par Asaara Ôji

» Le mal du pays. [Ouvert]
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 13:19 par Oterashi Yanosa

» Absence d'un trio
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 12:37 par Gôgon Medyûsa

» Absence Yahiko
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 12:27 par Gôgon Medyûsa

» Passe d'armes [Sakura]
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 11:57 par Metaru Hideko

» 02. Valider un Combat/Entraînement
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 11:36 par Okita Sakura

» 思い出 Omoide [Kaya]
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 11:18 par Kogami Akira

» 強力 Puissance — Akira
Une rencontre silencieuse  (PV saji) EmptyAujourd'hui à 11:00 par Kogami Akira

-43%
Le deal à ne pas rater :
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 cm – 96 Pages Grands ...
14.29 € 24.96 €
Voir le deal

Partagez

Une rencontre silencieuse (PV saji)

Kaguya Hayato
Kaguya Hayato

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Mar 4 Déc 2018 - 19:10
"L'une des valeurs du clan Kaguya est l'unité !"

Dans une petite rue du village de Kiri, Hayato pouffa de rire sur lorsqu'il ce rappela de cet phrase, pour lui c'était tout bonnement ridicule. A quel moment cela autorisé un membre du clan a frappé un autre juste parce qu'il ne peut l'encadré même durant le règne de Kaguya Shiko ? Le chef que les rumeurs disait mou ?

Il est vrais que le marionnettiste ne l'apprécier pas, mais malgré certain "changement" dans leurs rangs une chose selon lui n'a jamais changé, servir de sac de frappe juste parce que celui-ci ne pouvait pas "vraiment" ce défendre.

Qui allait croire une honte de son clan de toute façon ? Son chef allait le croire ? Certainement pas a coup sur c'était déjà un miracle selon lui qui reçut une affectation.

Mais le choque du point de l'autre Kaguya sur sa joue lui rappela que sa allait peut être pas durée bien longtemps d'un autre coté.

Faisant bien dix centimètre de plus que lui l'homme a du bien fracturé deux côtes et le nez de Hayato. Le Kaguya avait laissé le magneur de marionnette ce relevé, celui-ci fut surpris de l'entendre rire.

Le visage d"Hayato ne fut pas très beau a voir, un coquard c'était formé a son œil droit, sa lèvres inférieurs était fissuré et du sang coulé un peux.
La douleur causé par la fracture de ces cotes lui donna la nausée.
Pourtant un sourire apparue sur son visage comme s'il c'était préparer a ses derniers instant.

"dit moi ? tu veux pas en finir ? Sa serait tellement une libération pour moi. Enfin sa serait triste pour vous... Perdre votre bouc émissaire préférait... "

Hayato regarda l'homme stoppé ses coups, perturbé de la réaction du jeune homme qui sourit en ce disant que pour faire sortir de ses gongs un kaguya la meilleurs des façon c'est de le provoqué.

"d'un autre coté vus ta capacité a me frappé je pense que même un moustique est bien plus fort que toi. Enfin d'un autre coté je me demande même sinotre chef est capable de tuer qui que ce soit.

Hayato fut amusé de voir le Kaguya récalcitrant s'énervé et de le voir sortir une petite épée en os prêt a le frappé.
Mais au lieux de lui porté un coup fatal celui-ci le bloqua contre le murs et entoura ses mains autour du cou commence a l'étranglé.





Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Mer 5 Déc 2018 - 1:31
Le domaine Kaguya. Comme les kirjins aiment à l'appeler, « un village dans le village ». En pénétrant le quartier vous avez l’impression d’entrer dans un autre monde, avec une architecture différente de celle que vous trouvez dans le reste de Kiri. On reconnaît le quartier à ses maisons séparées les unes des autres et des bâtiments regroupés au centre, utilisés pour des réunions de confrères osseux souhaitant échanger, débattre ou tout simplement, se battre. Cette dernière activité étant de loin leur préférée. Car le clan est avant tout un clan guerrier. Beaucoup moins depuis l’avènement du chef Kaguya Shyko à la tête de la famille. A contre-courant des traditions et des valeurs ancestrales du clan censé être l’un des plus impitoyables et les plus hostiles du monde shinobi, Shyko prône au contraire le respect, la paix et l’ouverture aux autres. Une position pour le moins controversée, surtout auprès des plus anciens de son clan. Néanmoins, il peut toujours compter sur le soutien constant de son bras droit et fidèle élève, Kaguya Wutu-Fuku, pour qui Saji nourrit le plus grand respect, non seulement en raison de leur relation mentor-élève, mais aussi pour son courage et sa capacité à pousser ses convictions ses convictions morales.

Telle est la voie du guerrier qu’il a choisi, celle qui consiste à défendre ses idées, quoi que l’on pense de lui. Cheminement d’esprit qui lui a sûrement été inspiré par l’influence de son maître Kaguya Shyko. S’ils sont tous deux incontestablement les porte-étendards de leur courant idéologique au sein du clan, existe-t-il encore beaucoup de fervents adhérents à leur vision du monde ? Existe-t-il actuellement un parti conservateur qui résiste à leur tentative de refonte des principes qui se sont enracinés avec le temps ? Qu’en pensent la majorité des membres Kaguya ? Quelle est la répartition de ces opinions ? Tant de questions… Alors qu’il s’agit actuellement du clan le plus peuplé de tout le village, et surtout le plus actif en ce temps de crise, où les prisonniers et fanatiques ravagent le Grand Continent. Kiri a besoin de leur force et de leur sagesse, aujourd’hui plus que jamais, pour conduire leur armée au combat, afin de défendre les villageois de Mizu contre les dangers extérieurs qui les menacent. Non seulement les criminels du Pays Oublié, mais aussi les puissances rivales, Iwa et Kumo.

Qui sera là pour répondre à l’appel ? Probablement beaucoup de Kaguya. Saji a confiance en la sagesse de son mentor Wutu-Fuku qu’il connaît bien, pour prodiguer ses enseignements auprès de la nouvelle génération. Il ne faut pas oublier au demeurant les marginaux, ceux dont la voix ne peut être entendue, ceux que la société rejette. Saji pense à certaines personnes en particulier. Une kunoichi au passé douteux, un hippie moqué pour sa perversité, et un sauvage d’une tribu lointaine. Mais quand l’homme sans-visage pensait avoir tout vu, voilà qu’il tombe sur une scène peu banale, celle d’un Kaguya se faisant frapper par les siens. Les combats sont une pratique tolérée parmi eux, mais il n’a pas souvenir que la violence gratuite sur l’un des membres était autorisée. Il s’avance dans l’ombre, et entend le son de leurs voix s’élever à mesure qu’il s’approche. Celui qui se fait rouer de coups ne cède pas et continue sur le ton de la provocation. Ce qui a pour effet d’énerver encore plus l’un de ses agresseurs qui le pousse contre un mur, avec un bout de son os au niveau de la gorge.

Sortant de l’ombre derrière l’angle d’un mur, le sabreur masqué est arrivé à temps pour voir la scène se dérouler. Les voyous Kaguya se retournent, aperçoivent le katana à la ceinture de l’homme au shôzoku noir. Ils le regardent de haut en bas, puis de bas en haut. Ils s’échangent des regards… Décident de s’enfuir immédiatement, ayant apparemment reconnu de qui il s’agissait. L’inconnu armé marche d’un pas lent vers le jeune Kaguya blessé, s’agenouille pour constater l’ampleur de ses blessures. Il écarte les pans de son kimono pour voir des contusions au niveau des flancs, prend son menton pour tourner son visage et regarder les différents bleus qu’il a reçus, notamment au niveau de l’œil. Le sang coule de sa bouche et de son nez. Il est dans un sale état. L’inconnu sort un carnet de sa poche et écrit un message, déchire la page qu’il donne à son interlocuteur de façon à ce qu’il la lise.

Saji a écrit:
« Ne vous inquiétez pas, je suis là pour aider. Avez-vous de la famille ? Des amis qui pourraient vous aider à rentrer ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Hayato
Kaguya Hayato

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Mer 5 Déc 2018 - 15:30
Au moment ou Hayato cru que sa dernière heure arrivé celui-ci senti l'emprise sur sa gorge ce stoppé, ne comprenant pas ce qu'il ce passait le Kaguya tomba sur les fesses tout en regardant ses agresseurs partir en courant après avoir vus un drôle de type en noir en possession d'un katana.

Au départ le marionnettiste ce demanda pourquoi cet homme l'avait aidé ? si c'était par pitié ou bien pour jouer les justiciers il s'en serait bien passé.
Mais ce qui le perturba encore plus c'est quand l'homme de cuir comment sa a l'examiné sans un mot, d'accord c'est a faire... oui c'est sympa de sa part... Mais il pouvait lui demandé son autorisation avant non ? Ils vient juste de ce rencontré !

Surtout pour regardé sous son kimono c'était quoi son problème ?! Il voulait de lui comme plat principale ou quoi ?!

La peur d'Hayato augmenta encore plus quand cet homme lui pris le menton, mais le jeune homme ce calma quand il vus que cet masqué ne fessait que juste l'examiné après tout... enfin... c'est surement ce que ferait quelqu'un de sains si celui-ci aurait rassuré la personne !

Mais le brun réalisa que cet personne pouvait être muet quand il réalisa qu'elle écrivait sur un carnet.

Il ce mit a rire en lisant le texte, la situation était assez cocasse, sur tout un village la personne qui viens l'aidé était en réalité muet.

Hayato ce releva tout en ce tenant les cotes qui lui faisait mal mais la situation l'amusé situation a un tel point que le sourire qu'il avait au visage ne voulait pas s’effacer.

"Merci de votre aide. Mais je n'ai plus de famille et encore moins d'ami, ce que vous avez assisté est en réalité mon triste quotidien. Mais sans vouloir vous vexé je pense que sa serait moins perturben d'écrire sur votre carnet avant..."

Il avait aussi envie de rajouté avant la fouille mais bon, cet personne n'a pas l'air méchant a proprement parlé et Hayato n'allait pas craché sur une main tendu ! Le kaguya était même plutôt curieux de ce que cet rencontré va lui apporté.

Mais quelque chose le dérangea, que fessait un homme masqué ici ? Chez les Kaguya ? Encore plus entant de guerre ?!

"veuillez m'excusez mais vous avez affaire avec quelque de notre Clan ?"

c'était dangereux pour Hayato de poser cet question en vu de son était ? Complètement ! Mais bon le travail avant tout... Surtout entant que Kaguya.

"merci chef shyko !" pensa le marionnettiste
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Mer 5 Déc 2018 - 19:21
Quelle heureuse coïncidence que le sabreur masqué soit arrivé juste à temps pour porter secours au jeune Kaguya, qui est déjà bien amoché. Affalé contre le mur, son corps présente de nombreuses meurtrissures notamment au niveau des côtes et au visage. Sans dire mot, Saji l’examine de façon à avoir un aperçu des dégâts qu’il a subis suite à un tel déchaînement de violence de la part de ses confrères. Que lui voulaient-ils ? Pourquoi s’en prendre à lui en particulier ? Malgré la douleur, le blessé se lève en s’appuyant contre le mur derrière lui. Le sang coule sur son visage enflé par les bleus. Difficile aussi de devenir les expressions sur son visage, sa réaction, alors que l’inconnu masqué soulève son kimono pour regarder les contusions qui parcourent sa peau rougie. Il a besoin de soins et au plus vite.

Le message qu’il écrit sur le carnet amène une réponse négative de la part de son interlocuteur. Ce dernier confirme que non, il n’a ni famille ni amis, ce qui ajoute du pathos à sa situation. Décidément, combien d’orphelins habitent le village de Kiri ? Et en plus, renié par les siens, le tableau est complet. La solitude absolue ? Saji ne l’a jamais connu. Même s’il n’était pas le plus sociable dans sa vie, il a réussi à surmonter son handicap en allant vers les gens et en cherchant à les aider quand ils étaient dans le besoin. Comme maintenant. Son passé dans les rangs de la milice de son village de Kaminari y est pour beaucoup, il défendait les villageois contre les bandits de grand chemin. Aujourd’hui, il n’a pas vraiment changé. Sa philosophie demeure, transmise par son cher maître. Savoir se servir de sa force pour défendre des valeurs, telle est la vraie difficulté du sabreur, mais aussi de l’homme en général. Saji ne fait donc qu’accomplir son devoir en lui prêtant main forte. Il écrit un autre mot en réponse à ses propos.

Saji a écrit:
« Désolé si je ne me suis pas présenté. Je suis Nobuatsu Saji. Et comme vous l’avez compris, je suis muet. Maintenant, je vous propose de vous raccompagner jusqu’à l’un des bâtiments communs de votre quartier. Un de vos supérieurs Kaguya devrait être en mesure de vous accepter. »

Plaçant le bras du jeune homme derrière sa tête et le laissant s’appuyer sur son épaule pour marcher, Saji l’accompagne vers le centre du domaine Kaguya, afin d’aller à la rencontre de personnes qui pourraient lui administrer quelques soins. Ou du moins, l’emmener à l’hôpital le plus proche. Malheureusement, le sabreur masqué n’aura pas la force de le porter tout seul jusqu’à l’Hôpital Général même si celui-ci se trouve dans le quartier d’en face. Ils vont avoir besoin d’un brancard, ou quelque chose pour le transporter, ou bien le soigner sur place. Parviendront-ils à trouver une âme bienveillante parmi les membres de son propre clan ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Hayato
Kaguya Hayato

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Dim 9 Déc 2018 - 11:12
Hayato ce demanda pourquoi l'homme de cuir voulait l'aidé ? Personne ne la fait jusqu’à ce jour, pour lui c'était plus qu'étrange que quelqu'un est la bonté de le faire.
Sans parlé aussi du faite qu'ils sont en temps de guerre. Cet situation le perturbé a tel point que celui-ci commença a ce méfier de l'homme de cuir.

"Je ne suis pas sur que ce soit une bonne idée." dit-il après avoir lui le dernier message de saji tout en oubliant pour le coup de ce présenté.

Quand l'homme masqué prit son bras pour le mettre au tour de son cou de le Kaguya le prit mal, il était néanmoins pour qu'une personne aide une autre, mais de le forcé à accepté l'aide d'un étranger c'était un peux malhonnête pour lui.

"Je suis désolé, mais malgré mon état je suis encore en capacité de tenir sur mes deux jambes et de voir les autorités concerné. "dit-il en enlevant son bras de la nuque de l'homme masqué

Le marionnettiste c'était trouvé froid et sec mais il trouvait que quelque chose cloché avec cet homme sortis un peux de nul part a son avis.

Mais lorsqu'il fit quelques pas celui-ci ressenti une vive douleur qui le frappa, l’adrénaline commencé a descendre et le brun avait oublier le faite que ses cotes étaient touchés et que le jeune homme devait voir rapidement un médecin

"Je peux me débrouillé seul ? Mon cul oui..." pensa t-il avant de posé un genou a terre et de ravalé sa fierté.

"j'y crois pas..."

Toujours sur le sol il tourna la tête en direction de Saji.

"Monsieur Nobuatsu... j'apprécie l'aide... que vous m'apporté et en vue... de mon état actuel j'en aurais effectivement bien besoin..."

Il essaya de reprendre tant bien que mal sa respiration, chaque paroles étaient saccadé comme si le Kaguya avait du mal a respiré.

"Je pense... que Kaguya Shyko serait très contant de voir... un membre de son clan dans cet état..."

Faire de l'humour dans son état était bien son genre tien... Mais pour lui dire que Shyko pourrait l'aidé état tellement ironique que malgré la douleur qu'il éprouvé celui-ci arrivé a sourire de son humour mal placé.
Mais il ce demanda ce que Nobuatsu Saji allait faire d'un Kaguya incapable de tenir tête contre un membre de son clan
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Lun 10 Déc 2018 - 16:58
Visiblement gêné qu’un inconnu masqué vienne l’aider par fierté, ou serait-ce parce qu’il n’apprécie pas d’être touché ? En attrapant le bras du jeune Kaguya, celui-ci semble réagir de façon répulsive en se dégageant aussitôt de la nuque de Saji. Ce dernier n’est pas vraiment surpris, il comprend en quelque sorte qu’il soit réticent à faire confiance. Mais dans une situation pareille, a-t-il vraiment le choix ? Soit il croupit ici pour mourir dans d’atroces souffrances, soit il accepte son aide et dans ce cas il l’emmènera au quartier Kaguya en espérant que ses pairs prennent soin de lui. Car sinon qui le fera ? Le blessé explique qu’il saura marcher sans qu’on le soutienne. Saji hoche de la tête et s’écarte pour lui laisser de l’espace. Il ne voudrait pas s’imposer, aide quelqu’une qui ne le souhaite pas. Bon. On dirait que la situation n’est pas si urgente que ça. La question maintenant serait de comprendre ce qu’il s’est passé, et éventuellement reporter cela aux autorités ? Ou juste aux supérieurs Kaguya. Malgré sa certitude de pouvoir se déplacer tout seul, il tombe au sol, se prouvant à lui-même qu’il sera incapable de faire tout ce chemin vers son quartier sans l’aide de personne. Parfois, au lieu de chercher à persuader que la croyance d’une personne est fausse, il est mieux de la laisser comprendre elle-même qu’elle se trompe. La mettre face à la réalité, dont le pouvoir de conviction dépasse toutes les preuves possibles. Que cela serve de leçon. Mais il reste jeune, il a encore le temps d’apprendre de ses erreurs. Comme lui a appris des siennes. Une fois au sol, le garçon en kimono se rend à l’évidence. Il ne pourra pas rentrer tout seul. Il lève sa tête vers le sabreur masqué toujours debout, lui demande finalement son aide après l’avoir refusé à l’instant. On dirait qu’il a compris. Avant toute chose, il ne sait toujours pas le nom de cette personne qui ne s’est pas présentée. Vu la façon dont il a été traité par les autres Kaguya, il pourrait s’agir d’un marginal, comme le jeune homme balafré de la tribu Urumi qu’il a rencontré l’autre fois.

La respiration de l’inconnu devient difficile, il laisser toutefois échapper des paroles au sujet de son chef de clan dont la réputation n’est plus à faire. Saji le connaît de nom et pour son idéologie, ainsi que sa performance au tournoi de Kaze. Il serait intéressé de le rencontrer un jour, pourquoi pas échanger sur leurs philosophies respectives, et combattre de façon à mieux se connaître. Mais si le sabreur masqué est de passage dans le quartier aujourd’hui, c’est parce qu’il devait se rendre chez Shitekka pour lui prêter un livre qui lui permettra de s’entraîner à lire et à écrire. Mais Saji revient au sujet qui les préoccupent actuellement, à savoir, escorter le blessé jusqu’au bâtiment Kaguya. Avant cela, il aurait besoin de savoir une chose… Il écrit un message et montre le carnet à son interlocuteur.

Saji a écrit:
« Que vous veulent-ils ? Pourquoi vous avoir frappé ? »

Dodelinant de la tête alors qu’il écoute la réponse du Kaguya, il pense en savoir assez désormais sur son cas et n’insiste pas davantage. Il lui tire le bras pour l’aider à se lever puis le tient debout en le laissant s’appuyer sur son épaule. Le bâtiment commun est juste en face, s’il se souvient bien…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Hayato
Kaguya Hayato

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Mar 11 Déc 2018 - 10:31
Lire les mots de Saji laissa échappé une lueur de triste dans le regard de Hayato, que pouvait il dire ? qu'il était métisse ? une honte pour son clan car celui-ci ne pouvait pas être un "vrais Kaguya aimant le gout du combat jusqu’à la moelle" ?

Que pourrais bien faire un inconnus face au rejet de tout un clan ? pour Le jeune homme en kimono rien, c'était déjà un miracle selon lui qu'il puisse aidé son clan ainsi que son village... Mais les récalcitrants au changement ce cache toujours dans l'ombre et rappel au Marionnettiste a quel point a une époque celui-ci n'était pas le bienvenu.

"Mais d'un autre coté ils ce sont enfui en le voyant... peut être je peux lui faire confiance ? " ce dit il malgré une forme d'inquiétude qui continué a l'envahir, pouvait il vraiment faire confiance a un simple inconnus ?

Dans un long soupir le Kaguya prit son courage a deux mains.

"Je... Je... Je me nome... Kaguya Hayato... Je suis né d'un père Kaguya et d'une mère qui pouvait contrôler des marionnettes... Ce métissage a conduit... certaine personne a me rejeté... Ils m'attaque parce qu'il n'accepte pas un Kaguya "différent"... Pour moi ce fut une lueurs d'espoir lors de la réunion avec le chef, je me suis laissé dire que je pouvais montré que j'étais utile au clan et ainsi qu'au le village mais pour certain membre je reste un être inutile... "

Chaque mots était difficile a dire pour lui... a tel point que des larmes commencé a coulé. Mais la douleurs l’empêcher de les essuyés, un sentiment de ridicule et de honte commencé a l'envahir sans parlé de son problème a respiré qui lui donné l’impression de parlé durant une éternité...

"C'est vrais qu'un Kaguya ne pleure pas..." ce dit il

Saji l'aida a ce relevé, le jeune homme s'appuya au début sur son épaule, mais il ce dit rapidement qu'il n'allait pas faire long feux.

Avec un mélange de honte et d'amertume car il prenait énormément sur lui a ravalé sa fierté Hayato bougonna quelque chose qui ressemblé a:

"je peux m'appuyé sur votre cou ? sa sera pour quelque mètre le bâtiment commun n'ai pas si loin que sa..."

Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Mar 11 Déc 2018 - 20:57
Lui qui pensait que les Kaguya étaient énigmatiques, le voilà tombé sur un personnage pour le moins étrange. Un garçon frappé par les siens, gravement blessé par le résultat de la rencontre. Peut-être par fierté ou par méfiance, il refuse de décliner son identité à l’étranger. Pourtant ce dernier ne lui veut aucun mal, souhaite seulement l’aider et si possible le raccompagner dans son quartier. Lui qui pensait que l’altercation devant le Grand Dojo où il a dû sauver la peau du dénommé Mysto face à ces voyous était une scène ahurissante. Il rencontre à peine quelques jours plus tard la même scène sauf que celle-ci se déroule dans le quartier du clan le plus actif et le plus puissant du moment, dont le prestige n’est plus à prouver Comment se fait-il que dans leurs propres rangs, ils laissent de telles occurrences suivre leur cours ? Saji pensait qu’avec un homme tel que Shyko à la tête du clan les choses allaient changer, que les mœurs allaient s’accorder sur le ton qu’il avait donné. Que nenni. L’opinion des Kaguya vis-à-vis des plus faibles reste la même. Les racines sont trop profondes, la haine, perpétuelle. Leur hostilité naturelle, leur soif de combat est dans leurs gènes, comme la maladie héréditaire qui touche certains d’entre eux. Dans quelle mesure cette maladie les touche-t-elle ? Nul ne le sait. Les instances supérieures du clan Kaguya le savent-ils seulement ? Prennent-ils aussi le soin de contrôler tout ce qu’il se passe dans leur propre domaine ? Rien n’est moins sûr, étant donné que la scène qui vient se produire. Comme si l’on venait d’assister à une bagarre dans une ruelle sombre quelconque de Kiri, non pas dans les rues du quartier Kaguya qui est censé abriter les leaders de demain, les hommes les forts du village de la Brume. On devrait s’y sentir en sécurité. Ils font en quelque sorte office de deuxième police, de police de remplacement après le Shiden.

Encore hésitant, le jeune Kaguya lâche un soupir pour enfin répondre à la question posée par l’étranger masqué, qui lui a demandé ce que leur voulaient ces garçons qui sont censés être des cousins, si ce n’est des frères. Tout, il lui explique tout. La raison première du rejet dont il est la victime au sein de son propre clan procède d’une discrimination vis-à-vis de sa famille spécialisée dans le maniement de marionnettes et leur incapacité naturelle à faire pousser les os de leurs corps, contrairement à leurs pairs. Certainement, cela donne une mauvaise image, non seulement pour leur propre famille, mais aussi pour l’ensemble du clan qui abrite de vilains petits canards dans leurs rangs. Comme des monstruosités, des êtres déformés dès la naissance. Ils ne sont pas acceptés et écartés du reste de leur propre communauté, par des personnes qui partagent le même sang, la même histoire. Triste affaire. Ne pouvant contenir son émotion, des larmes se mettent à couler des joues gonflées de sang du Kaguya. Ce dernier affiche sa faiblesse face à un pur étranger, et pourtant, il sait qu’au fond il n’a pas à avoir honte. Que cet homme ne lui veut que du bien. Un ange gardien. Un protecteur des personnes à la marge et qui ne peuvent se défendre contre les iniquités dont elles sont victimes. Le malaise écarté, Saji tend son cou de façon à ce que le garçon s’accroche à lui pour se lever et qu’il puisse marcher. Ensemble ils s’avancent en direction du quartier.

Une fois arrivés, Saji le dépose près du bâtiment, salue l’un des supérieurs qui reconnaît le représentant officiel du Clan des Sabreurs.

« Oh c’est vous Monsieur Nobuatsu Saji ! Difficile de ne pas vous reconnaître avec cette tenue. »

D’un simple hochement de tête, l’homme masqué salue le vieux Kaguya et lui pose une question qui risque d’être délicate.

Saji a écrit:
« Ce garçon a été frappé par ses propres confrères du clan. Pourriez-vous le soigner dans votre bâtiment ? Et régler en interne l’altercation qui a lieu entre eux et Hayato ici présent ? Je dois finir ma patrouille. »

« Oui, assurément. Ne vous inquiétez pas nous prendrons soin de lui. »

Le supérieur Kaguya s’approche pour aider le jeune marionettiste à marcher jusqu’au bâtiment dont la porte laisse échapper des rayons de lumière artificielle. La lueur de la sécurité, la chaleur du foyer. La ronde du chuunin n’est pas terminée, on aura besoin de lui dans les autres quartiers, et il ne peut malheureusement pas s’éterniser ici pour veiller du début jusqu’à la fin sur le blessé. Il laisse un dernier mot à Hayate.

Saji a écrit:
« Voyez directement avec Kaguya Shyko votre leader ou Wutu-Fuku si vous avez encore un problème avec ces voyous, vous pouvez leur faire confiance. Ils ne laisseraient pas passer de telles violences au sein de leur propre clan. »

Sur ces mots, le justicier masqué tourne les talons en saluant Hayato de la main. Encore quelques heures à patrouiller dans les rues de Kiri… Quelles surprises lui réservent-elles encore cette nuit ? Une énième altercation ? Il ne pourra pas être présent partout. Peut-être qu’il devrait remettre un rapport au Shiden pour qu’ils renforcent la présence de la police dans les rues. Mais les Kaguya verraient d’un mauvais œil l’intervention de forces de sécurité étrangère à leur clan circuler dans leur domaine…

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Hayato
Kaguya Hayato

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Mer 12 Déc 2018 - 9:23
Durant le trajet jusqu'au bâtiment commun Hayato resta silencieux, il ne savait plus comment agir après que celui-ci ce confia devant un étranger, un besoin de parlé sans être juger peut être ?
Pour le coup sa l'avait un peux aidé que l'homme masqué soit a vrais dire muet et surtout masqué... Mais avec son état le Kaguya n'avait pas encore remarqué cela, la douleur l’empêcher de réfléchir correctement et le fait de s'être ouvert a quelqu'un d'autre le perturba.

Arrivé au bâtiment commun Saji le déposa pas loin, le marionnettiste le vit salué un supérieur, de ce qu'il entendait Nobuatsu Saji était vraiment connue parmi son clan, mais Hayato n'avait jamais entendu parlait d'une tel personne.

Lorsqu’ils finirent d'échangé quelque formalité, le supérieur s'approcha du marionnettiste pour l'aidé a ce déplacé, avant de partir Saji laissa un dernier mots au Kaguya

"Merci" fit Hayato après avoir lut le message.

Une fois seul dans le bâtiment le Supérieur Kaguya posa Hayato sur un banc poiur l'examiné.

"Ils t'ont bien amoché cet fois..."

Le jeune homme resta silencieux par habitude de la situation, il savait que les choses n'allait pas avancé, demain il sera certainement a nouveau persécuté...

"Tu sais... les choses son entrain de changé, Kaguya Shyko ainsi que bien d'autre d'entre nous son peut être pas totalement bien vus par tout le clan mais au moins ils font avancé les choses."

Le jeune homme qui avait les yeux baissés lorsque le supérieur parlé ce mit a le regardé par surprise, il ne comprenait pas ce que l'homme voulait dire.

"Que voulez-vous dire par la ?"

L'homme plissas les yeux un bref instant avant de continué

"Il serait peut être grand temps pour toi d'avancé, c'est déjà un miracle au vus de ton passé que tu accepte d'obéir au chef et d'accepté l'aide du disciple de Wutu-Fuku "

Le métisse sursauta et la douleurs qu'il avait au côte lui fit un mal de chien.

"LE DISCIPLE DE WUTU-FUKU ?!" il venait de crier c'était peut être la premier fois depuis plusieurs année que cela ne l'était plus arrivé.

L'homme en face de lui ce mit a soupiré tout en lâchant un bref instant

"Idiot... " dit-il avant de poursuivre.

"Comme je te le disais les choses change, tu devrais voir sois le chef, sois Wutu-fuku, je pense qu'ils sont aptes a t'aidé, mais avant sa il faut te soigné" dit-il avant d'amené Hayato vers une zone de soin.

Celui-ci réfléchit, quelque par le supérieur n'avait pas tord, les choses changé petit à petit et peut être que le marionnettiste pourrais être protéger...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Une rencontre silencieuse  (PV saji) Empty
Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre silencieuse (PV saji)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: