Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Exploration d'Hayashi No Kuni] Chroniques d'un Aventurier [Solo]

Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

[Exploration d'Hayashi No Kuni] Chroniques d'un Aventurier [Solo] Empty
Ven 14 Déc 2018 - 9:52
[Exploration d'Hayashi No Kuni] Chroniques d'un Aventurier [Solo] 1544774341-exploration
探検 ▬ Tanken


葎の郷 Mugura no Sato ▬ Village des Lianes, Pays du Bois.
Imaginez un tout petit village au fin fond d'une flore sauvage. Un tout petit hameau où les habitants ne vivaient qu'avec le strict nécessaire : du bois et des plantes pour bâtir les édifices, les étangs remplies de poisson et de la chasse pour se nourrir, ainsi que de cueillettes pour constituer les remèdes et les assaisonnements des plats. Bien évidemment, les plus courageux partaient à la recherche de pierres précieuses et de fer, afin de construire des outils, ustensiles et armes. Les habitants vivaient donc paisiblement et de manière assez modeste, loin de la violence actuelle du monde.

Les Mugurajin étaient d'excellents forestier et trappeur, tous autant qu'ils soient. Dès leur plus jeune âge, ils apprenaient à vivre par leur propre moyen dans le milieu hostile d'une jungle vaste et dangereuse. Repérer les pièges posés par d'autres trappeurs était également très important, afin d'éviter de se blesser bêtement. L'art du pistage des animaux et personnes, ainsi que l'art, justement, de tendre des pièges ingénieux. On pouvait les qualifier comme de vrais chasseurs pouvant vivre des mois durant dans une nature hostile et inconnue, de manière totalement sécurisée et organisée.

Et, dans l'une des petites maisonnettes de bois, on pouvait y retrouver notre lutin favori, vivant seul. Encore couché sous son drap constitué entièrement de feuille, il avait la mine du parfait perdu, celle d'un réveil prévu... d'un réveil à l'aube. Se levant épuisé d'une nuit écourtée, il bâilla en abondance tout en se grattant l'arrière de la tête. Mais bon, pas le temps pour tout ça, quelque chose de grand l'attendait à l'extérieur ; mais il n'oubliait pas pour autant de se laver les dents ! D'ailleurs, la manière locale ici était d'utiliser du sel fin et de l'eau pour avoir les dents propres et supprimer les bactéries.

Sortant tout fraîchement préparé par la porte qu'il refermait derrière lui, on pouvait observer divers instruments qu'il portait : Kyuushuu son bouclier habituel, une hache à une main, un carquois remplie de flèches diverses et un arc long, ainsi qu'un sac de voyage, constitué d'aliments de cuisine et de provisions, d'un silex et d'une pierre brute, des bocaux d'huiles, divers feuillages, et pour finir : Un duvet -pour dormir dans les donjons, sans jamais s'enrhumer-. Un parfait arsenal du petit aventurier. Et alors qu'il marchait, il croisait la route d'un ancien du village.

▬ Tiens jeune Wagyuu, où te rends-tu avec tout cet attirail sur le dos ?
▬ Je pars à l'aventure héhé, quelle question !
▬ Prends garde à toi. Oh et avant que j'oublie, voici ce que tu m'avais demandé l'autre jour.
▬ AAAAAAAAAH ! Merci pépé ! Vous m'sauvez la vie, ça me sera bien utile !

Voilà que le vieil homme lui tendait un gros bouquin de cuisine, renfermant de nombreuses recettes, dont les nombreux aliments que l'on pouvait trouver et cuisiner au Pays du Bois. C'était quelque chose qui tenait à cœur notre petit aventurier, passionné de cuisine et qui allait devoir se débrouiller comme il peut pour vivre de sa propre nourriture, après avoir épuisé son stock de provisions.

Après un bref échange amical, il continuait sa route en direction de la sortie du village. Bien évidemment, il n'avait pas oublié le fait de se munir d'une carte détaillée du pays auprès d'un artisan local qui lui avait vendu son précieux bien. Il lui fallait donc partir à l'aventure et choisir sa première destination.

Une fois que notre petit homme était arrivé aux portes du village, il prenait sa carte qui était dans l'une de ses besaces, attachées à sa taille. Ouvrant et scrutant celle-ci de long en large, il était confronté à sa toute première épreuve en tant qu'aventurier... le dur choix de la direction à prendre.


Inventaire de l'aventurier:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

[Exploration d'Hayashi No Kuni] Chroniques d'un Aventurier [Solo] Empty
Dim 16 Déc 2018 - 11:02
[Exploration d'Hayashi No Kuni] Chroniques d'un Aventurier [Solo] 1544955127-imagerp
出発 ▬ Shuppatsu


葎の郷 Mugura no Sato ▬ Village des Lianes, Pays du Bois.
Quand on y pensait bien, Hayashi no Kuni pouvait renfermer des êtres passionnants et effrayants. Ce pays où la loi de la jungle et du plus fort règne, renfermait pourtant ce petit village qu'est le Mugura no Sato, un humble petit hameau où les habitants étaient d'origine accueillante et possédait tous deux traits de caractère bien commun : L'art de la survie et la soif d'apprendre. Ils n'étaient pas du genre offensif et pour la plus part, pouvait même se montrer naïf. Bien évidemment, comme dans tous villages, ils y avaient quelques grincheux... Mais c'était une petite minorité.

Ce village était dirigé par un " Ancêtre " : 長老 Chourou, le Doyen. Le Doyen, était l'homme le plus sage, avisé et expérimenté en terme de capacité en tant que Trappeur et par ces bases-ci, la plupart des " Doyens " étaient des personnes d'un âge avancé. Si une décision dans le village devait être prise et qu'il faille trancher, alors le Chef avait tout pouvoir de décider : Sa parole était absolue sur la décision finale. Mais, bien entendu, le peuple sauvage restait libre, il n'y avait pas vraiment de règles vis-à-vis des aller et venu de chacun et les faits et gestes de l'un ou de l'autre, comme on peut le voir dans les grands villages Shinobi.

Les seules règles qui étaient émises, étaient celles du savoir vivre et du bien de la communauté ! Il fallait, pour tous, respecter son prochain et son voisin, afin qu'un mode de vie sain soit installé et préservé au fil des âges. Et si les habitants excellaient dans l'art des Trappeur et de la survie, ils étaient pourtant contre le fait de prendre les armes et d'affronter quelqu'un. Ils étaient plutôt diplomatiques, préférant négocier les conflits par la parole que par les armes. C'était une forme de savoir vivre qui était à respecter pour tous, sous peine d'emprisonnement : il était interdit d'avoir recourt à la violence envers un habitant ou un étranger, sans avoir privilégié le dialogue avant.

Par ce fait, ceux qui connaissaient le village Mugura au pays du bois, avaient tous plus ou moins le même avis : C'était un village paisible où les habitants avaient un bon savoir vivre et préférait la diplomatie à la violence des combats. Cependant, de part l'emplacement du village, il était difficile d'y accéder sans en connaître le chemin exact, à cause des nombreux pièges poser par les trappeurs et sa géolocalisation complexe, étant donné que le village se situé dans une grande crevasse, à quelques kilomètres en contrebas d'une cascade... et par cette géolocalisation le seul moyen d'atteindre le village était de : descendre. Et le seul moyen d'en sortir : de monter.

Il avait été fondé sur le principe que si une guerre éclatait dans le pays, sa position en faisait un avantage stratégique étant donné que les guerriers ne pouvaient s'aventurer à l'aveugle dans cette crevasse représentant des dizaines de kilomètres, avec le risque de déclencher des pièges mortels à chacun de leur pas.

Et c'est en repensant à tout cela, que Wagyuu se retournait une dernière fois vers son village natal. Il était attaché à son histoire, et il savait qu'il ne serait pas de retour avant très longtemps. Ce qui voulait d'ailleurs dire concrètement, qu'il avait choisi sa première destination. Il avait prévu d'emprunter la Forêt des Spores, pour se rendre à la cascade qu'il devait escalader pour sortir de la crevasse qui entoure son village et les forêts avoisinantes.


Inventaire de l'aventurier:
 
Revenir en haut Aller en bas

[Exploration d'Hayashi No Kuni] Chroniques d'un Aventurier [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: