Soutenez le forum !
1234
Partagez

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû

Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 19:19
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1545073327-omazepl
衛兵 ▬ Eihei


Une nouvelle journée se levait sur le pays du bois. Quelques mois avant les évènements actuels, une rencontre se présageait dans les forêts sauvages d'une contrée indomptable dont les secrets étaient encore inconnu du monde. Notre lutin encapuchonné se faufilait d'arbre en arbre à la grâce de ses pas, pour avancer jusqu'au point de rendez-vous qui lui avait été transmis pour une mission qui lui était personnel et qui lui fallait mener à bien, s'il voulait avoir les grâces et reconnaissances de son Maître : Honma.

Ce dernier était bien trop occupé pour entreprendre ce déplacement pourtant capital dans le quotidien de l'homme au bandeau. Mais ces temps-ci, semblait-il mettre en place des plans importants, autant pour le Maître qu'il servait que pour le pays... ou alors s'occupait-il simplement de sa sœur ? Wagyuu l'ignorait et à vrai dire ne s'en préoccupait pas vraiment. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il devait récupérer le Maître de son Maître et s'en occuper comme son propre Maître... Une tâche somme toute pas très difficile à première vue.

Enfin bref, sa tâche exacte consistait à récupérer le " Colis " important et l'escorter au travers du pays, en l'aidant à passer les frontières, très récemment piégées par les Villageois du 葎の郷 Mugura No Sato (Village des Lianes), qui avaient pour unique but de poser des trappes autour des frontières et de surveiller celles-ci, afin que personne ne puisse s'infiltrer discrètement dans le pays sans y risquer de perdre une jambe ou la vie.

Arriver sur le lieu-dit, il attendait perché le haut d'un arbre, assis sur une branche robuste, regardant avec attention ce qui se trouvait en-dessous de lui. Et n'eut-il pas à attendre bien longtemps que le phénomène Genkû avait déjà fait son apparition, en chair et en os. Il sautait de son perchoir pour arriver jusqu'à son " Seigneur ".

Vous correspondez parfaitement à la description que me faisait Maître Honma, Seigneur Genkû. Je me présente, Nabemono Wagyuu desu, pour vous servir ! Tentait-il de dire d'un air sérieux, sans paraître idiot.


Sa naïveté légendaire l'empêchait de voir un détail des plus troublants. Si Honma faisait de la description de Genkû quelqu'un de fort mentalement et physiquement, celui-ci semblait aux yeux du lutin plus détraqué qu'autre chose. État-il euphorique de rentrer au pays ? C'est ce que pensait notre aventurier, aussi simplet qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 20:41
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû LvAveRC
« Aniki »







Ces jours décrits et concernés étaient bien loin de ceux où Genkû séjournait alors à Iwagakure no Satô, emprunt d’émotions contradictoires. Bien sûr, le jeune fils prodigue Yaoguaï savait son destin prêt à être altéré sous peu et il en profitait donc, avec tout ce qu’Hayashi avait à offrir. Ce jour-là, il était parti aux abords de la frontière du Bois pour rencontrer un vieux chaman du nom de Benkeï, avec qui il s’était lié d’amitié des mois auparavant. Toujours à la recherche d’artefacts et d’informations, ses pérégrinations avaient entremêlés leurs destins et à la lumière d’une nouvelle découverte qu’il disait capitale, envoyée par oiseau -que Genkû avait mangé faute de mieux- il revenait de ce fructueux rendez-vous.

Cependant ce n’était pas aussi clairvoyant qu’à l’accoutumée qu’il refranchit la délimitation de son pays natal. En effet, le marabout avait concocté un calumet de la paix pour leurs adieux, le manieur de Satetsu partant pour plusieurs mois de recherches dans le Yûkan. Un vieux manuscrit déterré à Hi no Kuni. Et dans ce fichu calumet, des épices secrètes avaient altéré le jugement du musha.

Il avait bien fallu une heure à l’adolescent pour retrouver son chemin et alors qu’il se pensait seul, le Eisei-nin eut la stupeur de voir un marsupial à fourrure blonde tomber de sa branche et se mettre à parler son langage. Etait-ce la nouvelle invocation de Maître Honma ? Ou bien un lémurien particulièrement développé ? Genkû s’intima de résoudre le mystère, tout en écoutant vaguement les dires de ce dernier.

Bien le bonjour à toi, petit pédestre des bois ! Pour me servir quoi exactement ? Je viens de manger, alors je te remercie. Ta portée n’est pas avec toi? ” Il lui semblait pourtant apercevoir au loin plusieurs autres Wapyû. Peut-être était-il un utilisateur de ninshû maîtrisant l’illustre KageBunshin no Jutsu. Genkû continua d’avancer comme si de rien était, laissant soin à l’aventurier de le suivre. Une fois arrivé vers l’orée des bois, côte à côte avec l’autre adulte en devenir, il vit au sol une forme serpentine et poussa de l’épaule Pawyû vers lui.

J’ai entendu dire que les singes mangeaient les serpents, à l’attaque, n’en fais qu’une bouchée mon fidèle boeuf-singe!




_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 21:06
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1545073327-omazepl
衛兵 ▬ Eihei


L'aventurier était désemparé face au tempérament inexplicable du seigneur qu'il avait le devoir de servir -en tant qu'écuyer et non pas en tant que serveur de mets succulants-. Son index grattouillait son front qui commençait à rougir sous les irritations imposées par ses ongles propres, tout à fait gêné par les paroles de ce tyran à l'allure détraqué. C'était donc ce parfait fou furieux que servait Honma ? Le lutin n'avait guère le choix, il devait continuer ce pourquoi, il avait été envoyé ici.

▬ Bien le bonjour à toi, petit pédestre des bois ! Pour me servir quoi exactement ? Je viens de manger, alors je te remercie. Ta portée n’est pas avec toi ?
▬ ?????

Il avait beau remué la phrase dans tous les sens, il ne comprenait pas ce que semblait baragouiner le sauvage des bois. Était-ce une forme de code ? L'index et le pouce apposés contre son menton, il faisait mine de réfléchir pour tenter de paraître intelligent, alors qu'en réalité, il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir cuisiner ce soir à l'énergumène aux airs de débiles.

Marquant à la culotte sa cible, il le suivait dans les bois en guise d'escorte ; parait à répondre à n'importe quel danger possible. Soudainement, le Yaoguaï était pris d'agressivité envers un serpent qui semblait-être à ses dires un serpent dangereux que seul l'aventurier pouvait défaire d'une facilité déconcertante ! Etait-il aussi faible que ça ? Maître Honma avait-il surestimé son seigneur ? C'est ce que se demandait le jeune Wagyuu.

▬ Que nenni ! Que nenni ! Je suis ne point un Boeuf-Singe ! Je ne suis que votre humble serviteur Nabemono Wagyuu Desu, vous me reconnaissois ?!

Dans la foulée il en profitait pour jeter un œil au dit anaconda d'origine algerienne, qui était étendu sur le sol. Et, en y regardant d'un peu plus prêt, il semblait y avoir somme toute, une couille dans le patté.

Plait-il Seigneur Genkû ? Vous voulez manger une branche pour le souper ? Questionnait-il en ramassant le bout de bois que le sauvage avait pris pour un serpent.


Saisissant un Kunai finement aiguisé à sa taille, il taillait le bout de bois en pointe en prenant le soin de l'arrondir pour ne pas que son huluberlu de seigneur se blesse en dégustant son repas.

▬ Tenez. Sucez-ça ! L'assaisonnement ne doit pas être terrible, mais je ne juge pas le régime végan de mon Seigneur. Tendant le bout de bois au musha.
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 21:16
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû LvAveRC
« Aniki »







Les effets des opiacées n’avaient pas fini de faire tourner en bourrique son jeune partenaire, entraîné dans un voyage extra sensoriel dont il n’avait pas la moindre idée. Toujours le sourcil froncé à la vue de cet énorme python, il n’écouta que quelques mots, ou plutôt n’en entendit que certains. Nani… Je suis un… Desu.. de serviteur…. Son homologue semblait bien étrange, Genkû considéra donc que Honma avait pris sous son aile un jeune retardé trouvé dans un caniveau quelconque pour ses expériences. Mais de là à lui servir de garde?! Il aurait de ses nouvelles.

Très bien, couche-culotte-kun. Je n’ai après tout pas à définir ton espèce ou genre. Le Ninshû fait des miracles ! ” Il lui fallait absolument demander au Hakyuryû comment il avait transposé une couche en singe-boeuf, c’était une découverte majeure. Sûrement un de ces sceaux Meikyû dont il avait le secret.

Cherchant l’utilité d’une telle découverte dans le domaine du prêt-à-porter, il admira le courage du blondinet qui venait de ramasser la vipère à main nue, tel un bon petit soldat. Il inclina la tête trois fois et croisa les doigts, avec un air très mystérieux.

Ne sois donc pas stupide, boeuf-couche-singe ou Rikkudô sait comment tu t’intitules! ” Il le regarda s’amuser avec une cuillère pour peler le reptile, mais hocha la tête négativement quand il le lui tendit. “ Je ne vais pas manger ça voyons. Et si un ennemi de la nation l’avait posé là INTENTIONNELLEMENT ?! Goûte d’abord, je t’accorde mon entière confiance.

Continuant d’avancer en pivotant la tête vers lui, se faisant presque un torticoli, il attendait une réponse à son ordre. Une odeur vint à ses narines… Était-ce possible?!





_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 21:38
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1545073327-omazepl
衛兵 ▬ Eihei


Le petit pédestre était abusé par le régime végan de son seigneur. Dans son livre de cuisine, il cherchait à voir ce qui pouvait correspondre à un repas à base de branche et de brindilles. Les Yaoguaï possèdent, c'est un fait, une culture culinaire assez particulière, mais qui ne semble pas déplaire au jeune Wagyuu qui avait pris soin de répondre aux attentes de son maître. Toujours accompagné de ses ustensiles de cuisine sur le dos, lorsque le Musha avait le dos tourné, il lui fallu peu de temps pour faire un feu et foutre le bout de bois dans une marmite avec un peu d'eau.

Rajoutant quelques épices et feuillages qu'il trimballait toujours, il touillait le tout pour créer une soupe dont il recherchait le nom. Et après quelques minutes la cuisson fut prête et le plat prêt à être servi. Il saisissait alors le bol pour servir de goûteur. Apposant ses lèvres sur le récipient, il amenait ses lèvres à venir goûter au breuvage providentiel qui allait bouleverser le jeune homme.

▬ Mhhhh... j'ai baptisé ce plat : Le Jus d'eau en branche. Nécessitant quelques feuillages et du bois ET SURTOUT, de l'eau pour constituer la soupe que vous aimez tant ! Au goût si exquis de ce plat, j'en comprend là toutes les arcanes de votre saint régime Ô Seigneur. Tendait-il le bol à au détraqué Yaoguaï.

Ce plat n'avait absolument aucun goût. Les vegans étaient une espèce bizarre que Wagyuu pensait en voie de disparition dans le pays et force était de constater qu'il en restait des survivants dont les idées n'étaient plus trop en place. Il ne comprenait pas comment une nation ennemie pouvait empoisonner un bout de branche... et dans le doute il l'avait fait cuire pour éliminer les potentielles toxines.

Et dans une mesure plus extrême et délicate, il était gêné par l'appellation que lui faisait son Seigneur. Ainsi, il tentait de corriger à nouveau le tir pour faire comprendre à ce dernier qu'il se trompait sur la voie d'expression vocal qu'il prenait en prononçant son sobriquet.

▬ Je suis Nabemono Wagyuu desu, pour vous servir. Essayez au moins de retenir mon nom Seigneur ! Les graines et les plantes vous font-elles tourner la tête ? Se retenait-il de commenter.

Il était loin d'imaginer que dans une autre mesure, c'était bien et bel le cas. Et ce qu'il pensait être un végan, n'était qu'un drogué au calumet de la sainte paix.
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 22:29
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû LvAveRC
« Aniki »







Visiblement le jeune homme était ingénieux, et pour éviter de mâchouiller le bâton que Genkû prenait pour une proie de choix, il se mit à concocter un breuvage à l’aide de diverses choses contenues dans son bagage. Interloqué, son corps tourna pour se mettre dans le même sens que son visage et il continua d’observer le Nabemono. Il semblait utiliser diverses épices et autres potions étranges ; il avait déjà vu faire certains chamans de sa tribu. Quel maléfice préparait-il ? Il attrapa le bol en louchant sur son contenu, puis adressa un sourire circonspect à son acolyte. Doucement, presque comme au ralenti, il approcha le bol de ses lèvres, seconde après seconde, jusqu’à arriver au contact ; puis jeta le contenu par-dessus son épaule.

Vous êtes un fier et puissant sorcier, je me sens revigoré comme un fier guerrier Guaoyai. ” Il lui adressa un pouce en l’air et resta une petite seconde -de trop?- dans cette position avant de se retourner et de continuer d’avancer avec une tranquillité toute relative, observant les alentours. Son organisme semblait tourner à plein régime, et il commença à ressentir une certaine chaleur.

Noobmono Wakzyû, je sais, je sais. Ma mémoire me joue des tours aujourd’hui, quelle infamie que la vieillesse pas vrai. ” Crispant ses traits pour essayer de faire apparaître quelques rides, il avait prit une voix de vieillard dans une imitation presque parfaite. Et cette chaleur, qui continuait de brûler son échine. En temps normal il aurait vite détecté qu’il était atteint d’un mal lié à la drogue, mais Benkeï possédait des connaissances en plantes tel qu’il n’avait jamais entendu parler de tel mélange.

Au loin, deux guerriers de Yaogakure, à plusieurs heures de chez eux, semblaient discuter autour de la carcasse d’un animal mort, qu’ils avaient vraisemblablement abattu. D’un bond il se colla dos au tronc et fit signe à Wagyû de faire de même.

Tu vois ce que je vois ?! Des ennemis de la Nation, je t’avais bien dit. Nous devons êtes discrets. DIS-CRETS. FURTIFS COMME DES FAUCONS FURTIFS. ” Son timbre de voix grave résonna si fort que l’un des hommes tourna la tête vers eux, ce qui fit froncer les sourcils vrillés du jeune maître. “ Ton art shinobi est à revoir ! Shinobi veut dire littéralement “se faufiler”. PAS FAUX-FILET. QU’EST-CE QU’HONMA A BIEN PU T’APPRENDRE ! ” Soufflant véhément, il prenait le pauvre bougre comme seul responsable. L’autre guerrier, les voyant cachés ainsi, se saisit de sa lance et approcha doucement, tandis que le Yaoguaï s’était tû. “ Par tout les jnouns qu’as-tu fait, mon fidèle écuyer.. Sacrifiés tant d’années d’amitiés par ton indiscrétion. Règle-ça ! ” Joignant le geste à la parole, il lui administra un magistral coup de pied au cul, le faisant voler jusqu’au deux chasseurs.







_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 23:15
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1545073327-omazepl
衛兵 ▬ Eihei


▬ Vous êtes un fier et puissant sorcier, je me sens revigoré comme un fier guerrier Guaoyai. Euphorisait-il, le pouce en l'air comme un parfait débile.

Incompréhensible. Les paroles de cet énergumène dépassaient l'entendement pour le jeune Wagyuu qui tentait tant bien que mal de suivre ce que son Seigneur essayait de lui faire comprendre. N'ayant pas été initiait auparavant à ce langage codifié, il lui était impossible de déchiffrer les paroles que lançait le Musha à son écuyer. Et par ce fait grotesque, le lutin s'essayait tout de même à réussir cette dure épreuve qu'est la compréhension.

▬ ... Ouais, c'est pas faux. Puis, il abandonnait.

Avançant tout deux un peu plus dans la forêt, après que le Yaoguaï ait écorché une énième fois le nom du semi-homme, ceux-ci tombaient plein fer face à deux chasseurs de la même famille que le scientifique raté qui batifolait des phrases incompréhensibles. Sous les ordres de son supérieur, Wagyuu sautait d'un bon ridiculement malaisant, afin de se mettre dos au tronc d'arbre comme le souhaité son " Maître ".

▬ Je ne comprend pas, c'est vous qui nous avez fait repér... Sans avoir pu finir sa phrase, il n'avait pas vu son bourreau lui filer un coup de pied dans le fion pour l'expédier tout droit chez l'ennemi.

Que pouvait-il faire face à deux terribles gamins en pleine chasse ?! Il ne souhaitait pas user de violence, mais ceux-ci semblait hostile et pensaient sans doute qu'il était là dans le but de leur voler leur trophée de chasse. Bien que l'envie était tentante, il avait un honneur et refuser de mettre à l'amende des gosses. Il tentait alors simplement de raconter une histoire pour les mener en bateau.

▬ Vous ne me croirez jamais... Mais... j'ai été expédié ici bon gré malgré, après avoir été frappé par une Weston .44, la sandale la plus puissante du monde. Disait-il le majeur levé, d'un air très sérieux.

Mais, pensant qu'il se foutait ouvertement de leurs gueules les gamins le prirent en chasse et c'est de pas agile mêlée d'une course sans grâce, qu'il fusait devant Genkû en attirant les mômes vers ce dernier. Il avait usé de son arme ultime face à cette TERRIIIIIBLE menace : La fuite.

▬ COURREZ SEIGNEUR ! LES PETITS-PIEDS N'ONT PAS L'AIR CONTENT !
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 17 Déc 2018 - 23:50
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû LvAveRC
« Aniki »






C’était pour le cervelet semi-endormi un test, l’épreuve du feu de l’écuyer. Et qu’allait faire ce dernier? L’index sur le menton, la moitié de son corps dépassant de derrière l’arbre et la face contre celui-ci, il s’interrogeait sur les projets du petit boeuf salé. Une technique de zone fûton combiné à des épices venues de Kaze no Kuni pour aveugler ses ennemis suivi d’une Tornade d’Hayashi dans les molaires inférieures ? L’invocation de plusieurs autres singes-boeufs pour une formation en quatre quatre deux serrée visant à pénétrer la défense ? Ses espoirs furent brefs car apparut à ses côtés l’homme à la capuche bleuté, semblant être poursuivi. La stupeur le prit aux tripes, tandis que les deux aborigènes semblaient assoiffés de sang. Wagyû semblait vierge, et le sang de vierge pouvait être utilisé dans divers rituels par certains sauvages dans les parages, avait-il entendu.

NANDATÔ ?! WUTUFUKU ?! QUE TREPAS.. ” La pointe d’une lance vint s’enfoncer juste sous sa fesse et le début de sa course l’empêcha de pénétrer les chairs, tandis qu’il courait à tout allure entre les arbres. Essayant de ne pas perdre de vue son collègue pourchassé, il se retourna et eut une vision de l’enfer. Deux hommes de plus de deux mètres, chevauchant des chevaux de fer et d’ivoire laissant de larges traînées de flammes. L’un d’eux avait deux têtes, dont une lui rappelant fortement celle de Raijin. “ LES… Dieux ven..geurs, Wakun ! Tu n’aurais jamais dû sucoter cette racine sacrée ! ” Dans un éclair de lucidité, il se tourna vers ses agresseurs, l’air combattif mais courant toujours aussi vite. “ écoutez-moi bien les sent-la-pisse, vous êtes probablement en train d'insulter un roi désigné par les dieux, et s'il y a une chose dont il ne faut pas se foutre, c'est les dieux ! ” Il attrapa alors sa sandale et la lança avec force au visage de l’un d’eux qui sembla tomber de sa monture.

Après une dizaine de minutes, il s’adossa à un arbre et chercha son nouvel ami du regard, sans le trouver. “ L’ont-ils capturé… Qu’ai-je fait… Il était si jeune et il avait la peau si douce… Nul doute qu’il va finir dans un harem, huitième femme de Rhoduzu... ” Soudain animé de la sacro-sainte vengeance, il attrapa de la terre et l’appliqua sur son visage et son torse comme le voulait la coutume dans cette situation.

Spoiler:
 

La revanche est un plat qui se cuisine acidulé. ” Lâcha-t-il, une branche dans la main en guise de lance brandie vers les cieux, tandis qu’un craquement derrière lui attira son attention.






_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Ven 21 Déc 2018 - 18:28
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1545073327-omazepl
衛兵 ▬ Eihei


Tel un homme dont le danger collerait à ses trousses tel un post-it, le jeune Boeuf japonais courrait à travers champs pour fuir à ses vils agresseurs âgés tout deux de douze ans. Et, tandis qu'il avait trouvé refuge dans les buissons, leur bout de bois se dirigeaient par défaut de proie, vers le Seigneur Genku qui semblait être adopté d'un esprit combatif sans faille, tandis qu'il gambadait au travers de la faune une tongs en main et un bout de bois planté dans le cul.

Ses pensées, tout en allant vers sans doute le futur défunt Genkû, étaient toutes tournées vers une fabuleuse poésie qui pouvait résumer ses derniers instants avant d'être tué de sang-froid par deux gamins préhistoriques armés de brindilles. Dans le silence d'une séparation de compère de voyage, il regardait le ciel, bleuté, imaginant les étoiles -qui auraient étés plus bénéfique pour former une quelconque nostalgie dans son regard-. D'un sourire niais, il se remémorait les bons moments passés.

~ Tandis que je me sauvais,
Elle me dit de regarder,
Loin vers les cieux,
Dans un chemin nuageux,
La fesse de Genkû me guette,
Est-ce mon corps ou ma tête ?
Et tandis qu'allongé, je survie,
Armé d'une tong, il périt. ~


Quelques larmes salées coulaient le long de son visage, pensant à la mort du Jeune Maître de Honma... Ce dernier avait confié une mission au jeune Wagyuu, celle de protéger le Mûsha de tout éventuel danger et de le servir avec foi et courage. Sa mission avait échoué. Mais il ne pouvait rester ainsi... il devait venger le jeune maître, ne serait-ce que pour l'honneur de son Sensei Honma.

▬ MECREEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAANT ! Criait-il en courant au travers des bois, armé de son bouclier levé vers le ciel.

Et, dans son plus profond et courageux acte héroïque, il tombait sur son premier obstacle. Une race d'origine inconnue, sans doute venue envahir les contrées lointaines d'Hayashi. PERSONNE NE POUVAIT FOULER LE SOL DU PAYS DU BOIS ET RESTER IMPUNI ! Ainsi, il devait dépasser ce mur de muscle pour retrouver le jeune Maître.

▬ MESSIRE ! MESSIRE ! UN SARRASIN ! MAIS N'AYEZ CRAINTE JE SAURAI COMBATTRE LE MAL ET VENIR VOUS CUEILLIR !

Et c'est ainsi, qu'il envoyait un coup de bouclier d'acier en pleine mâchoire de son " Ennemi " recouvert de boue.
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Mer 9 Jan 2019 - 19:20
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû LvAveRC
« Aniki »






Le sol tangua sous ses pieds quand on le traita de sarrasin et voilà qu’un lutin muni d’un bouclier... LE BOUCLIER DE WAPYÛ-KUN ! Il ne pouvait rester de marbre face à ce voleur de matériel, ce tueur d’éphèbe en pleine croissance, ce mécréant à binocle sans binocle. Ni une ni deux, il se mit à pratiquer une série de mudras, ce qui n’était pas pratique avec la branche entre ses doigts qui se brisa. Le hic se trouva dans le fait qu’il ne malaxait que très mal son chakra et que la suite de signe incantatoire ne correspondait à rien. L’acier du bouclier se rapprochait dangereusement et sa dentition impeccable ne dut son salut qu’à la boue au sol dans laquelle il s’était empêtré, tombant misérablement en arrière.

Voyant l’autre homme passer au-dessus de lui, il reconnut la forme des omoplates de Wakyû ! Était-il passé chez l’ennemi ? Il n’y avait qu’un seul moyen de le savoir. “ Watfuu ? C’est toi ? ” Il réfléchit à un moyen de s’assurer de son identité.. LE CODE ! “ Est-ce que la blanquette est bonne ? ” Haussant les sourcils frénétiquement à se les détacher, un rugissement fit frémir le peu de pilosité sur son épiderme. Cette fois cela n’avait rien à voir avec son état avancé de débilité causé par les opiacés. Derrière eux, sur deux pattes se tenait un énorme gorille, tenant dans chacune de ses mains un tronc d’arbre de deux fois la taille de Genkû. Un sourire fendit alors son visage tandis qu’il se levait pour courir vers lui. “ Père vous êtes rentrés ! J’ai résolu le mystère de l’Arbre-Mère.. Il se trouve qu.. ” D’un seul coup de ses nunchakus cent pour cent naturel, le Hayashijin vola sur plusieurs dizaines de mètres pour s’écraser contre l’un des mioches, ce qui ôta au pauvre enfants plusieurs dents. “ En voilà des manières d’accueillir le fils prodigue. J’avais ramené des figues et vous n’en aurez aucune. GENITEUR INDIGNE. ” Brandissant par la jambe le pauvre gamin qui semblait traumatisé par la vue du cousin de l’Homme, il le secouait avec la vigueur d’une professionnelle bien décidée à gagner un pourboire.






_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Dim 13 Jan 2019 - 10:42
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1545073327-omazepl
衛兵 ▬ Eihei


▬ Aaaaah ! C'est vous seigneur Genkû ?! Hérésie ! J'ai failli vous envoyez cueillir un dentier factice, armé de mon fidèle bouc...

Le code... un moyen de s'assurer de l'identité du jeune lutin. Décidément, en plus d'avoir le cerveau à l'ouest, le Yaoguaï semblait également aveugle. Il comprit immédiatement la situation, c'était une requête des plus importante où il se devait d'y répondre sans flancher. D'un sourire en coin et d'un sourcil relevé, prouvant sa confiance extrême, il brandissait ses réelles armes.

▬ Euhh... Oui, la blanquette est bonne... D'ailleurs ! La blanquette est une recette de cuisine traditionnelle, à base de ragoût de viande de veau marinée, puis mijotée dans un court-bouillon de vin blanc, de carotte, de poireau, d'oignon, de champignon, de bouquet garni, liée en sauce blanche à la crème et au beurre ! Pour réaliser cette recette, il vous faudra : un kilo de veau, un bouillon de légume, un bouillon de poule, deux carottes, un oignon jaune, cinq-cent grammes de champignons, un petit pot de crème, un citron, un jaune d'oeuf, de la farine, vingt-cinq centilitres de vin blanc et bien sûr... du sel et du poivre... !

Il venait fièrement d'étaler toute sa connaissance en la matière, alors qu'un rugissement des sept enfers venait troubler sa tranquillité. Il s'en était presque déféqué dessus. Scrutant son " Maître " du regard, celui-ci s'approchait dangereusement de son " Père " qui l'avait envoyé valser dix mètres plus loin.. il n'y avait pas de doute pour notre lutin, cet homme était complètement à la masse !

▬ Sei... Seigneur ! Eloignez-vous TOUT DE SUITE de ce Singe Saiyan ! Ce sont les plus gros et sauvage de la régi... ! Il n'eut pas le temps de mettre un terme à sa phrase, que par la main du Yaoguaï, déterminé à en découdre, il était empoigné par les chevilles.

Agité dans tous les sens, il ne lui fallut pas longtemps avant de vomir et d'expulser son liquide en direction des yeux du gorille. Ce qui ressemblait à une technique d'aveuglement, n'était rien d'autre que la détresse d'un jeune homme, violé dans son utilisation en tant qu'être humain. Les bras ballants, il ne pouvait s'empêcher de crier au secours.

▬ YAMETE KUDASAAAAAAI ! JE NE SUIS PAS UNE ARME, MILLE QUENOUILLES !

Il se débattait tant bien que mal avec ses pieds, agressant le visage de son compère avec ses orteils fraîchement couverts de boues.

Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 14 Jan 2019 - 16:40




T S U K I M O N O



Après l’énumération presque parfaite de l’ami Wagyû sur la recette ancestrale de son clan qui pouvait, disait-on même faire succomber Dokaï, Encore enragé par l’accolade violente de celui qu’il prenait pour son paternel, l’Empereur de Foudre qui n’était alors que l’ombre de lui-même, armé de son écuyer comme massue customisée, partit à l’assaut de ce mont incroyable qu’était le parricide.

Père semblait sentir bien plus fort et avoir grandi mais Genkû n’y prêta pas attention, faisant tourner son arme avec ferveur en ignorant le manche qui semblait animé d’une véhémence curieuse. Une fois la vitesse de rotation satisfaisante il la projeta donc vers la tête de sa cible et suivit son jet la jambe en avant, ses deux pouces vers le haut avec un grand sourire comblé, sa sandale s’enfonçant dans l’estomac pour le projeter quelques mètres plus loin. Sa tête heurta alors violemment une pierre turgescente et cela sembla avoir sur lui un effet rédempteur. Peu à peu son esprit semblait reprendre prise sur la réalité et un mal de crâne puissant l’assaillit.


« Oï Wagyû, que fais-tu dans la bouche de ce singe exactement ?! »


Le petit homme placé ici, il ne pouvait recourir aux arcanes ninshû et attendit donc de voir comment son compagnon allait s’en sortir, sans cacher un petit sourire. À l’intérieur de son crâne tonnait des milliers d’idées comme vagues contre les récifs et il lui fallait encore quelques temps pour revenir à la normale. Si c’était possible.










_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509
Nabemono Wagyū
Nabemono Wagyū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 14 Jan 2019 - 18:14
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1545073327-omazepl
衛兵 ▬ Eihei


Terrible. La situation était au plus bas, réduit à la vulgaire signification d'une arme contondante, voici que le jeune Wagyû était agité avec la vélocité d'une veuve effarouchée depuis belle lurette. Paniqué, il ne savait pas quoi faire face à une pareille situation et il était projeté directement dans la gueule du Gorille Saiyan, l'un des gorilles les plus sauvages du pays dans lequel il a vécu. Il eut cependant le bon réflexe de positionner son bouclier face à lui, afin de se protéger des crocs de la bête sauvage.

Le Yaoguai avait eu la présence d'esprit de suivre le mouvement et ci, celui-ci semblait avoir récupéré le peu de neurones qu'il possède habituellement, voici que le lutin était pris dans un combat face à un singe à moitié assommé, mais qui faisait trois fois sa taille. Il lui fallait donc user de stratégie et vite se sortir de la bouche de cette immondice dans laquelle il s'était empêtré avec l'aide précieuse de celui qu'il avait escorté jusqu'ici.

▬ JE VOUS SIGNALE QUE C'EST VOUS QUI M'AVEZ DIRECTEMENT ÉJECTÉ DANS LA GUEULE DE CETTE HÉRÉSIE A POIL COURT ! Criait-il au Guerrier blond, tandis qu'il ressortait de la gueule de son ennemi, recouvert d'une muqueuse mal odorante.

Le singe reprenait ses esprits et s'élever face au petit pédestre qui, armé de son bouclier, tentait de se couvrir d'une possible attaque comme il le pouvait. Il n'hésitait pas, dans cette détresse absolue, à sortir son épée de gladiateur -dont il n'avait pas la finesse nécessaire pour la manier au corps-à-corps-, ainsi espérait-il avoir une petite chance face à cette monstruosité qu'il doit affronter à cause du colosse de Yaogakure.

Il agitait son bout de ferraille dans tous les sens, comme pour avertir le fauve de ne pas s'approcher... un spectacle bien ridicule pour celui qui restait en retrait, à observer la scène avec un rictus amusé sur le visage. Sans vraiment calculer son coup, le Gladiateur transférer son chakra dans la lame de son épée, celle-ci brillant alors d'une lueur bleutée très prononcée.

▬ Arrière macaque ! Ou tu vas tâter de mon épée !

Après s'être tapé à plusieurs reprise la poitrine, voilà que le singe d'un simple revers de son bras avant qui percutait le bouclier du voyageur, l'envoyait directement valdinguer en direction de son allié. Allait-il le sauver ? Allait-il enfin agir et sauver son " escorte " ?! Ou allait-il le laisser se rétamer comme un sac de fiente ?


_________________
Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû 1547415804-tsukimono-gang
G A K I ○ T S U K I
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Genkū
Yaoguaï Genkū

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû Empty
Lun 14 Jan 2019 - 19:41




W I L D L I F E



Voilà que Wagyû volait vers lui à la vitesse d’un projectile des temps modernes en hurlant tout son soûl. Genkû prit ses appuis sur le sol et recula d’un pas avant de s’élancer vers le jeune écuyer. Quand son bouclier –qui tournait en même temps que lui– fut à portée, le Yaoguaï concentra son chakra dans la pointe de son pied et frappa d’une reprise de volée digne du championnat Hayashijin de balle volante sur ce dernier. Le métal sembla d’assez bonne qualité pour ne pas craqueler sous le coup et après avoir arrêté totalement sa course, voilà que le pauvre Hayashijin était propulsé à toute vitesse encore une fois, vers le torse de la bête cette fois.

Genkû avait déjà affronté ce genre de primates dans son enfance, quand son frère l’avait abandonné pour rire dans une contrée loin du village comme un défi. Il s’élança donc derrière son partenaire de débrouille et adressa après un bond presque surnaturel un coup du plat de sa main derrière la nuque du chimpanzé gonflé par la rage et les hormones, le choc au niveau de so ventricule aidant le tranchant de sa paume à n’être que plus mortel. L’animal tomba donc sous les coups du duo, sonné mais pas mort. C’était chez lui et le Raitei n’avait aucun droit à ce niveau.

Assit sur la bête qui semblait rêver à de meilleurs lendemains où il ne croiserait plus le Yaoguaï et le Nabemono, l’héritier leva la tête vers son camarade qui se remettait de ses déconvenues.

« Etrange, mes souvenirs récents sont très flous. Comment sommes-nous arrivés ici, déjà ? »

Il se frotta le haut de la tête et son ventre gargouilla assez fort pour faire détaler un jeune lapin passant par là.








_________________
Hayashi > le reste

雷帝 ₪ RAITEI
what's up danger ; don't be a stranger
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4741-daiyonko-the-4th-law#36763 https://www.ascentofshinobi.com/u509

Je rencontre un fan malade ▬ Ft. Genkû

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: