Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Lun 31 Déc 2018 - 16:17
-Moi aussi, j’ai hâte. Depuis que Shyko m’a nommé à la tête de cette structure, j’ai découvert les joies de l’administration… un plaisir, comme vous pouvez l’imaginer. Heureusement, des missions seront proposées à des ninjas de bas rangs pour compléter le travail effectué à ce niveau. Il y a pas mal de nouveaux aspirants ces derniers temps, ça leur permettra de se faire la main sur des missions pas trop risquées.

Wutu-Fuku, dans sa grande sagesse, a profité de sa position pour permettre à de jeunes shinobis d’effectuer l’une de leur première mission importante… ou peut-être n’avait-il tout simplement pas envie de s’ennuyer à faire toute la paperasse et les autres tâches administratives de lui-même. Les programmes, les enseignants, les fournisseurs de matières premières, les artisans… de nombreux aspects doivent être pensés en amont. Pour un projet aussi ambitieux, l’échec n’est pas autorisé. Cette Académie/Caserne est le symbole du nouveau Kiri, celui qui est capable d’aller de l’avant malgré ses blessures.

-Mais bon, ça prend du temps et il est nécessaire que cela prenne du temps. On ne peut pas se précipiter pour un projet aussi immense.

Le chûnin espère juste que ce projet aboutira plus rapidement que le Port Naragasa, qui a quand même mit pas mal de temps avant de sortir de terre. Alors que le gradé évoque les capacités de Raizen, Akane pointe le fait que le Kaguya doit déjà être capable de ce genre de choses.

-Oh, oui, le Shikotsumyaku m’offre des possibilités similaires, il suffit juste d’avoir un peu d’imagination… je pointais surtout du doigt le fait que c’était également possible avec les pouvoirs de cet étrange clan…

Un clan qui intrigue également la genin, qui s’en va chercher de nouveaux ouvrages et revenant avec deux d’entre eux dans les mains. Un livre offrant des informations pertinentes, puisqu’ils tombent sur quelques pages dédiées à ce clan. Une volonté de briser les barrières entre les deux mondes ? C’est un peu obscur comme information.

-C’est peut-être plus métaphorique qu’autre chose, cette mention des deux mondes…

Dit-il d’un air distrait.

-C’est peut-être dans ce monde que vont les choses qui sont scellées ?

Le chûnin dit ça sans y croire. Mais l’information suivante glace le sang du Kaguya. Les Meikyûs ont scellés des Dieux dans des objets ? Des Dieux… Le Dieu de l’Eau ? Il tente tant bien que mal de ne rien laisser transparaître, mais ce n’est pas dit qu’une sensorielle comme Akane ne détecte pas une modification de son rythme cardiaque, ou un autre truc du genre. L’information comme quoi ils faisaient des expériences sur leurs enfants le laisse de marbre, comme la nouvelle réaction de la bibliothécaire.

-Puis-je voir ?

Il fait glisser le livre sur la table et le retourne. Des Dieux, nommés également démons… des entités qu’ils ont scellés dans des objets… le Dieu de l’Eau est-il aussi scellé dans un objet ?

Le clan est principalement affilié au Pays du Vent… le seul pays dont on sait qu’il a sur son territoire un Dieu, celui du désert… alors si en plus il y a dans cette nation une science du sceau et des informations sur les Dieux, Kaze est une possibilité que le chûnin ne peut pas négliger.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Yasei Akane
Yasei Akane

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Mar 1 Jan 2019 - 15:55
Le Kaguya semblait lui aussi pressé de voir la caserne s'ouvrir. Il fallait dire que c'était en projet depuis bien longtemps, et qu'il était grand temps que ça voie vraiment le jour. De nombreux shinobis comptaient sur ce bâtiment pour pouvoir s'améliorer, que ce soit physiquement ou moralement. Et Wutu-Fuku était l'un des piliers de ce futur endroit. C'était d'ailleurs avec une certaine sagesse qu'il indiquait qu'il ne fallait pas se précipiter non plus, pour pouvoir offrir un endroit de qualité aux Kirijins. Elle confirma ses paroles d'un simple hochement de tête, n'ayant rien de plus à ajouter concernant ce projet.

Concernant les capacités de son clan, il semblait bien pouvoir faire les mêmes choses avec son pouvoir héréditaire, que ce Raizen du clan Meikyû. Mais d'une façon différente. Il suffisait d'avoir un peu d'imagination, d'après lui. Même si Akane aurait bien voulu voir ça pour de vrai, elle découvrait encore toutes les possibilités des shinobis et avait du mal à connaître leurs limites.


- « J'imagine qu'il doit y en avoir encore beaucoup d'autres dont on a pas encore entendu parler, et dont on ne connaît pas les capacités. »

Peut-être il y avait-il quelque part dans le monde d'autres personnes capables de se transformer en animaux, comme elle. Mis à part une loutre en la personne de Shyko qui découvrait tout juste son pouvoir – et n'était pas un « pur souche » -, elle avait entendu parler de ceux vivant dans le village Umimori, mais n'en avait jamais croisé d'autres. C'était tout de même un bon début, puisque avant de venir à Kiri elle pensait être seule. Elle ne fit cependant aucun commentaire là dessus, ne voulant pas attirer l'attention du chûnin sur ce genre de choses. Elle ne se souvenait encore que trop bien de l'air apeuré de sa propre sœur. Elle n'était pas prête à affronter de nouveau le regard des autres.

Concernant le passage sur le clan Meikyû qu'elle lisait à voix haute, le chûnin n'était lui non plus pas convaincu concernant ces deux mondes. Était-ce une façon de parler ou s'agissait-il vraiment d'un autre monde ? Tout ça les dépassait, et était un peu trop compliqué. Ce n'était pas ce qu'ils cherchaient. Il voulaient juste trouver un moyen de battre cet homme qui avait vaincu un kage sans efforts. Le passage d'après interpella le Kaguya, qui semblait d'un seul coup beaucoup plus intéressé. À tel point qu'il lui demanda de voir le livre, qu'elle fit glisser vers lui.


- « Bien sûr. »

Il lut attentivement à son tour les informations sur ce clan. L'intérêt soudain pour cet extrait en particulier était étrange, mais il ne dit rien. Du moins pas à voix haute. Elle l'observa quelques instants, s'attendant à ce qu'il fasse part de ses conclusions sur ce qu'il lisait, mais gardait le silence. La genin se risqua donc à le déranger.

- « Vous pensez que s'ils peuvent enfermer un Dieu dans un objet, vous pouvez en faire de même avec cet homme ? »

Avant de poursuivre.

- « Cette histoire de Dieux et de Démons ça doit être aussi métaphorique que cet autre monde. »

Même si les légendes avaient toujours une part de vérité, à l'origine.

_________________
C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Mar 1 Jan 2019 - 21:55
-Puisque nous ne connaissons pas la géographie précise de notre monde, il doit effectivement y avoir beaucoup de capacités que nous n’avons jamais vues jusqu’ici. Il faut ajouter à cela des capacités qu’on connait déjà, mais utilisées de manière différente.

Les possibilités qu’offre le Shikotsumyaku sont presque infinies. Il faut bien sûr accepter de sortir des sentiers balisés et s’aventurer dans des eaux agitées et dangereuses… Il sera de toute manière difficile d’être prêt face à tous les adversaires qui existent. Les capacités héréditaires et les techniques secrètes connues ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Mais toutes ces techniques ont un point commun : le chakra.

Akane ne pose pas trop de questions quand Wutu-Fuku lui demande l’ouvrage concernant les Meikyûs. L’information était sous ses yeux depuis le début : ce sont ces shinobis qui ont vaincu les Dieux en des temps reculés. Combien de Dieux peuvent donc exister, cachés dans les profondeurs du monde ? Wutu-Fuku est néanmoins soulagé sur un point : ces créatures ont visiblement été toutes scellées, au moins. Ce qui signifie qu’elles ne risquent pas de se libérer et d’aller tout détruire. Mais les Fanatiques changent la donne, menaçant de rompre ce statu-quo.

D’autres informations concernant les Meikyûs sont disponibles. Il y a une vingtaine d’année, le clan s’est déchiré suite à une discussion politique interne concernant l’ouverture du clan, et surtout de son savoir, au reste du monde. Deux camps : la tradition contre le partage. Le conflit a été assez important, mais finalement les connaissances en Fûinjutsu du clan n’ont pas été partagées. Certainement une volonté d’empêcher les autres de faire n’importe quoi avec un tel pouvoir. Wutu-Fuku ignore de quel côté il aurait été dans un cas pareil. Difficile de se positionner. Les informations du livre n’entrent pas dans les détails, ce qui ne permet pas d’avoir toutes les clefs pour bien comprendre le contexte de l’époque.

Wutu-Fuku repousse le livre. Kaze lui tend les bras, mais impossible de s’y rendre dans l’immédiat. La menace des Fanatiques plane sur le Pays de l’Eau, mais il ne faut pas oublier les autres prisonniers de Wasure no Kuni pour autant. Il serait irresponsable de quitter Kiri maintenant, car le village aura besoin de toutes ses forces pour tenir. Et la volonté du clan Meikyû de garder son savoir risque de rendre la situation complexe sur place. En plus, le Pays du Vent est prudent depuis la révolution qui a fait tomber le premier cercle : l’ingérence des shinobis des villages cachés lors de la révolution n’est pas passé inaperçue.

Akane reprend la parole et tire le chûnin de ses pensées. Elle demande si ces gens peuvent enfermer des hommes dans des objets, comme ils l’ont fait avec les Dieux.

-Sur le papier, enfermer un homme doit être moins difficile qu’enfermer un dieu…

Wutu-Fuku est étonné de voir qu’Akane semble ignorer l’existence du Dieu du Désert. Encore une chose à lui expliquer.

-Le Dieu du Désert, au moins, est réel. C’est le seul dont l’existence est avérée puisqu’il a manqué de s’évader de sa prison récemment. C’était pendant la révolution à Kaze.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Yasei Akane
Yasei Akane

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Ven 4 Jan 2019 - 14:19
Le chûnin lisait le livre avec intérêt. Que pouvait-il donc avoir trouvé dedans qui puisse le captiver à ce point ? Cependant elle le tira de sa lecture avec des nouvelles questions. Ou plutôt, avec de fausses conclusions. Qu'il éclaircit de nouveau. Le Dieu du désert était réel ?

- « Oh, vraiment ? »

Un instant de réflexion, avant de poursuivre.

- « Donc si vous souhaitez enfermer cet homme dans un sceau, il faudra vous tourner vers ces Meikyû qui ont réussi pour leur part à enfermer des Dieux. Mais j'imagine qu'il sera délicat d'en parler avec ce Raizen. Vous avez donc trouvé ce que vous vouliez ? »

Puisqu'il avait dit un peu plus tôt que les relations avec les autres villages shinobis n'étaient pas vraiment au beau fixe. Évidemment, comme le disait le chûnin, tout ça n'était possible que sur le papier. En pratique, ce serait autre chose. Et puis encore fallait-il qu'il se laisse faire. Au moins avaient-il trouvé quelques pistes : chercher un de ses apprentis, voir ces Meikyûs, et possiblement piéger l'ennemi public numéro un. Tout ça était bien dangereux mais pour le moment ce n'étaient de toutes façons que des tâtonnements.

- « La révolution... J'en ai vaguement entendu parler. »

Tous ces trucs des villages shinobis et des pays éloignés, ce n'étaient que des rumeurs qu'elle entendait parfois. Mais la jeune femme avait rarement eu l'occasion d'en discuter lorsqu'elle était aux ordres de son père, puisqu'elle ne sortait que pour effectuer ses contrats et devait rentrer dans un temps imparti. Puis elle avait vécu en marge de toute habitation humaine pendant plusieurs années lors de sa fuite. Et une fois arrivée à Kiri... Avec qui aurait-elle pu discuter de tout ça ? Si on lui demandait de vouloir expliquer comment on pouvait survivre seul en pleine nature, elle pourrait certainement en parler longuement. Mais ce genre de choses, pas vraiment. Elle se sentait encore parfois tellement étrangère de ce monde shinobi ! Ce qui l'amena à penser à quelque chose, qu'elle n'osait pas formuler. Puis finalement elle prit une grande inspiration et se jeta à l'eau.

- «  Euh, Wutu-Fuku... Est-ce que vous pourriez me donner des cours sur le monde shinobi ? J'attendais que la caserne ouvre, mais... Ça commence à être long. Et j'ai l'impression d'avoir tellement de lacunes ! »

Elle avait apprit beaucoup plus en quelques minutes avec lui qu'en plusieurs mois... Seule. Le fait d'avoir été délaissée par sa sensei était beaucoup plus contraignant que ce qu'elle n'aurait cru. Et puis elle ne pouvait pas compter sur son clan pour l'aider en quoi que ce soit, puisqu'elle n'en avait pas. Et ses amis n'étaient pas vraiment nombreux.

- « Si vous ne voulez pas, ce n'est pas grave. Je continuerais de me débrouiller. »

L'idée n'était pas non plus de lui forcer la main. Et elle ne voulait surtout pas le déranger s'il avait mieux à faire. Il avait visiblement plus important à s'occuper, comme la caserne ainsi que cet homme au chapeau maîtrisant le temps, par exemple.

_________________
C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Sam 5 Jan 2019 - 22:26
Akane précise qu’il sera difficile de parler avec ce Raizen. Et elle ne croit pas si bien dire. La pauvre est clairement en décalage avec le contexte politique entre les trois grands pays ninjas.

-Vous ne croyez pas si bien dire, que ce sera difficile de lui parler. Il est un ninja de Kumo et, pour grossir un peu le trait, Kiri est le mouton noir des villages cachés. On est à peu près ennemi avec tout le monde. Mais bon, ce n’est ni votre faute ni la mienne…

Les Meikyûs semblent tenir à leurs secrets, ce qui rend déjà la tâche compliquée. Si en plus Wutu-Fuku s’adresse à un représentant d’un autre village, ses chances d’arriver à ses objectifs sont très faibles.

-Mais il n’est pas le seul de son clan, heureusement. Mais il faudra quand même convaincre des gens qui ont historiquement été confronté à un mouvement d’ouverture au reste du monde et qui l’ont refusé. Peut-être que le nouveau contexte politique au Pays du Vent pourra changer la donne…

Même s’il en doute. La genin précise ensuite qu’elle a vaguement entendu parler de la révolution. Ce qui est aussi le cas de Wutu-Fuku à la base. Il a surtout pu en apprendre plus grâce à son déplacement à Kaze no Kuni dans le cadre du grand tournoi.

-Ah, je vois… alors, Kaze était gouverné depuis plus d’un siècle par une structure appelée le premier cercle. Ce n’était pas la joie : esclavage, combat à mort dans des arènes… bref. Puis la révolution, le premier cercle est renversé, l’Impératrice tuée, le Dieu du Désert presque libéré… et voilà, depuis ce moment c’est l’organisation du Yoake qui gère tout ça. Depuis l’an 40, le Pays du Vent vivait dans le mensonge. C’est à cette date que le « Dieu » a fait des siennes, au point de provoquer une tempête qui a traumatisé tout un peuple. Les Asaaras, des personnes capables d’utiliser le sable, ont été les boucs émissaires pendant 160 ans, accusés d’être responsable de ce cataclysme, avant de voir leur honneur lavé.

L’histoire du Pays du Vent est complexe et Wutu-Fuku n’en connait certainement pas tous les détails mais c’est déjà ça…

-Ils ont organisé un tournoi il y a quelques mois. Pour donner l’occasion au Yoake de montrer sa puissance et le fait que le Pays soit « stable » au reste du monde, certainement. Vu le contexte actuel, les grands pays ont tout intérêt à se montrer le plus solide possible.

Pour éviter d’attirer la convoitise de nations belliqueuses. Surtout que Kaze est le Pays des richesses, ce qui rend la cible encore plus alléchante.

Viens ensuite la demande d’Akane pour suivre des cours. Wutu-Fuku comprend aussi ici la nécessité pour la jeune femme d’avoir du contact humain, tout simplement. Madoka n’est plus qu’un lointain souvenir, elle ne doit pas parler avec beaucoup de monde, la pauvre.

-Pas de problèmes, je peux m’en occuper. La Caserne prend son temps mais elle peut difficilement aller plus vite. C’est déjà un miracle que cela se passe aussi bien pour l’instant…

Le Port Naragasa ne peut pas en dire autant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Yasei Akane
Yasei Akane

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Mer 9 Jan 2019 - 11:10
Wutu-Fuku devait encore une fois expliquer certaines choses à celle qui découvrait chaque jour le monde shinobi. Elle avait certes apprit à se battre comme n'importe quelle kunoichi, mais avait en quelque sorte vécu recluse du reste. Et tout ce qui concernait la politique entre villages lui échappait la plupart du temps. Si bien qu'elle écoutait avec attention tout ce que lui disait le Kaguya, consciente de ses lacunes qu'elle cherchait à combler.

Il répondait volontiers à toutes ses questions sans refuser. Il était une réelle source de savoir pour la jeune femme. Il semblait avoir des réponses à tout ce qu'elle demandait. Ou bien c'étaient des choses vraiment basiques, ou alors il était plutôt bien renseigné. Dans tous les cas, le résultat était le même : il en savait plus qu'elle et lui apprenait beaucoup de choses.

Le pays du vent semblait avoir une nouvelle politique et le Kaguya comptait là dessus pour pouvoir obtenir l'aide qu'il comptait demander. À savoir : questionner le clan Meikyû sur leur connaissance des sceaux et sur la possibilité d'enfermer un homme ou un Dieu à l'intérieur. Les textes du livres ne permettaient pas d'être certain qu'il s'agissait de choses réelles ou s'il s'agissait de simples légendes. En revanche celui de Kaze existait vraiment, et le clan Meikyû était sur le même territoire. C'était là une coïncidence troublante qui valait la peine d'être creusée. Wutu-Fuku lui parlait également de ce tournoi dans le pays du désert, qui s'était déroulé il y avait de ça quelques mois. Certainement celui où il avait vu ce Raizen.


- « Vous devez donc déjà avoir quelques contacts là-bas, puisque vous y êtes allé pour ce tournoi. »

Et aussi puisqu'il était plus ouvert et amical qu'elle. Ça devait être intéressant de voyager comme ça, dé découvrir d'autres cultures, d'autres climats, d'autres faunes et flores. Même si Mizu no kuni offrait déjà une certaine diversité, entre ses marécages, ses îles désertes à cause des tempêtes et ses forêts presque tropicales.

Le Kaguya répondit ensuite favorablement à la demande de la genin. Elle lui adressa alors un large sourire, visiblement ravie de son choix. Certes, elle aurait peut-être pu se débrouiller autrement, mais ça aurait été bien plus long et c'était toujours plus agréable de partager ça avec quelqu'un. Surtout lorsque l'autre avait des anecdotes et son expérience personnelle à rajouter. Des choses qu'elle n'aurait pas pu trouver dans des livres.


- « Merci. Et je ne voulais pas insinuer que c'était trop long. »

C'était juste que pour sa part, elle en avait besoin rapidement. Elle se replongea alors de nouveau dans un des livres, pour continuer à faire ce pourquoi ils étaient là : étudier. Le fuinjutsu était un art dont les bases étaient assez faciles à apprendre. Mais par la suite, lorsqu'on voulait se perfectionner dans cet art, ça devenait plus dur. Il fallait alors prendre en compte la complexité des dessins, le juste dosage du chakra qui devenait plus précis, savoir de quelle façons allaient sortir les objets enfermés, et se souvenir de ce que contenait chaque sceau. La mémoire jouait un rôle important lorsqu'on se lançait dans l'art des sceaux. Même si au départ, on pouvait s'aider en prenant des notes sur un carnet, tout comme le faisait le sabreur muet. Il était vrai qu'au départ il en possédait un seul, via lequel il communiquait mais aussi y inscrivait tout ce qu'il trouvait utile. Puis elle lui avait suggéré d'en avoir deux différents, et il avait prit sa remarque en compte. Et désormais il communiquait par langage des signes. Mais avait-il toujours ce livre où écrire des informations importantes ?

- « Il va falloir que j'achète de quoi prendre des notes, pour me souvenir de tout. »

Heureusement qu'elle prenait des cours d'écriture, et que ça allait mieux de ce côté là. Mais il faudrait bien prévoir de quoi noter, puisque le Kaguya avait accepté sa proposition de lui en apprendre d'avantage sur le monde shinobi.

Spoiler:
 

_________________
C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Sam 12 Jan 2019 - 23:07
-Quelques contacts ? Pas vraiment… si ce n’est quelques ouvriers et spectateurs avec lesquels j’ai pu un peu parler à l’occasion. J’aurais peut-être eu plus de chance si j’avais eu accès à Taiyô mais ça n’a pas été le cas.

Il ne faut pas oublier qu’à l’époque, il n’était qu’un simple genin… donc pas le genre d’élément qu’on envoi vers les diplomates ou les ninjas de hauts rangs d’autres pays.

-Nous, étrangers, n’avions pas accès à la capitale, nous étions confinés autour du Colisée… vu l’ingérence des villages ninjas lors de la révolution, il est logique qu’ils aient voulu éviter que des shinobis se baladent n’importe où. Mais sur place, des missions ont été proposées aux shinobis étrangers et j’ai participé à l’une d’entre elle avec brio. Ils avaient besoin de plusieurs types d’arènes pour les combats, principalement. Peut-être que ça pourra jouer en ma faveur.

Wutu-Fyku s’était bien illustré lors de cette mission plutôt simple, durant laquelle il a pu montrer sa fiabilité. Ce n’est pas grand-chose, mais au moins les autorités du Pays du Vent ont une trace positive du chûnin dans leurs archives. On ne peut pas en dire autant de cette Metaru dissidente qui a été rappelée à l’ordre avant d’enfin faire ce qu’on lui demandait de faire. Ces missions n’étaient pas obligatoires. Pire, elles n’étaient même pas émises par son propre village. Alors elle aurait juste pu ne pas y participer mais non, il fallait impérativement faire chier les artisans Kazejins. Certains ne vivent qu’à travers la frustration qu’ils tentent d’engendrer chez les autres. C’est triste.

-De toute manière je n’aurais pas le choix : le voyage devra être préparé et les Kazejins informés de ma venue. Le Pays du Vent est l’un des plus dangereux du monde. Pas à cause de la criminalité, mais à cause de la température aride. On a vite fait de mourir déshydraté si on décide de s’aventurer dans le désert les mains dans les poches. Et s’il fait très chaud et très sec le jour, la nuit est elle très froide.

En bref : il faut s’être bien préparé pour réussir un tel voyage, au risque de n’être qu’un de ses squelettes anonymes qu’on peut croiser.

Le duo se replonge dans les livres. Le bavardage, ça va bien deux secondes, mais il ne faut pas oublier l’essentiel. Les quelques autres bouquins présents sur la table ne lui apprennent pas beaucoup plus. Il n’y a plus d’autre choix désormais que de se casser les dents sur des cas pratiques. Quelques temps plus tard, Akane reprend la parole, peut-être plus pour elle-même qu’autre chose, pour se dire qu’il faudra penser à acheter de quoi prendre des notes.

Finalement, après quelques dizaines de minutes supplémentaires, le Kaguya décide de s’en aller.

-Bon, je crois que j’ai fais le tour. On apprend par la pratique, c’est donc ce que je vais faire… merci Akane.

Dit-il avec le sourire. Il prend avec lui plusieurs livres pour aller les remettre en rayon, histoire que la jeune femme n’ait pas besoin de tout ranger elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Yasei Akane
Yasei Akane

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Empty
Jeu 17 Jan 2019 - 23:59
Le chûnin n'avait malheureusement pas pu établir autant de contacts qu'il l'aurait voulu lors de son voyage à Kaze no kuni. En tant qu'étranger, il avait été cantonné à une certaine zone, le reste ne lui étant pas accessible. Ce qui était dommage, car ça lui aurait été bénéfique. Cependant quelqu'un devait peut-être pouvoir se souvenir de lui car il avait effectué une mission là-bas pour aider, et avait dû marquer positivement.

Il semblait déjà réfléchir à tout ça car il songeait déjà à prévenir les Kazejins de son éventuel voyage là-bas. Il était vrai qu'il ne pouvait pas s'y rendre comme ça. Un voyage, ça se préparait longtemps à l'avance, surtout pour une destination aussi lointaine. Akane se contenta de hocher la tête comme à son habitude pour confirmer. Même si en réalité elle n'avait jamais voyagé en dehors de Mizu no kuni. Mais lui l'ayant déjà fait, et s'étant déjà rendu là-bas, il devait certainement savoir de quoi il parlait. De toutes manières même si ce voyage se faisait, ce ne serait pas dans un futur proche puisque les prisonniers échappés de Wasure étaient une menace prioritaire. Les autorités de Kiri ne laisseraient certainement pas des shinobis de qualité s'éloigner comme ça de l’archipel, et préféreraient les avoir à proximité pour r »agir en cas de menace afin de protéger les habitants.

Les deux shinobis se replongèrent dans leurs livres afin de continuer d'étudier. Akane tournait les pages mais n’apprenait pas grand chose de nouveau. En réalité, les sceaux de stockage étaient plutôt semblables. Ce qui changeaient étaient les objets enfermés à l'intérieur. Et pour cela, ça dépendait de ce qu'on voulait avoir sous la main. Quelqu'un maniant les armes pourrait par exemple sortir une hache afin de pouvoir s'en servir en combat par la suite. Pour sa part elle avait un mur afin de la protéger, et quelques petites choses, mais ça n'allait pas bien loin. Il faudrait qu'elle réfléchisse à quoi mettre à l'intérieur qui pourrait lui être utile en combat. Des armes oui, pourquoi pas. Mais elle avait plutôt tendance à se battre à mains nues, et ses sais qui la caractérisaient à une époque étaient de plus en plus délaissés. Surtout depuis que le chûnin en face d'elle lui avait dit « pas de meurtre ». Alors plusieurs armes de jets à lancer sur une zone, peut-être.

Elle reprit le livre parlant du marquage. Elle n'avait pas vraiment de connaissance là-dedans. Mais elle avait vu les sceaux au sol de Madoka chez Shyko, qui faisaient de bons pièges. C'était plutôt intéressant pour tendre une embuscade. Surtout s'il était possible de les camoufler. Qu'était-il possible de faire d'autre de cette façon ? Créer des parchemins explosifs. Ça pouvait être utile, à condition d'avoir des parchemins vierges sous la main bien sûr. Sans doute il y avait-il d'autres choses à créer de cette manière. Elle plongea donc de nouveau dans sa lecture des marquages, et n'en sortit que lorsque Wutu-Fuku se leva afin de prendre congé.


- « Merci à vous. Si je peux être utile, n'hésitez pas. »

D'autant plus si il prenait le temps de lui donner des cours, elle pourrait bien en faire autant. Il eut même l'amabilité de ranger quelques livres afin qu'elle n'ait pas à le faire, bien que ce soit elle qui en ait amené la majeure partie. Elle replongea encore avec intérêt dans l'ouvrage qui lui apprenait des choses qu'elle ne connaissait pas. Puis lorsqu'elle arriva à la fin du livre, elle le repoussa. Et hésita quelques secondes avant de se saisir d'un des livres concernant les clans, afin de chercher le nom de famille ajouté à la pierre tombale de sa sœur : « Sendai ». Elle y trouva une information frappante : il y était indiqué que ces personnes n'arrivaient pas à modéliser les affinités primaires. Tout comme sa sœur et... Elle-même. En revanche alors que Misaki avait réussi à maîtriser le chakra pur, pour sa part elle n'avait jamais réussi, malgré tous ses efforts. Que ce soit avec n'importe quelle affinité ou simplement du chakra, d'ailleurs. Sa maîtrise du ninjutsu était tout simplement très faible, voire inexistante.

Elle chercha alors « Yasei », et là encore fut surprise : ce nom était connu pour être un clan de métamorphes. Elle se jeta quasiment en arrière dans sa chaise. Elle avait caché cette information à tout le monde, craignant de mauvaises réactions. Similaires à celles qu'avait eues sa propre sœur. Mais il suffisait d'ouvrir un livre pour l'apprendre... Et surtout, cela voulait dire qu'il y en avait d'autres comme elle. Quelque part à Kaze no kuni et peut-être dans le monde entier. Dire qu'elle avait longtemps cru elle la seule ! Elle se leva à son tour afin de ranger les derniers ouvrages, mais n'en emprunta pas ce jour-là. Non, à la place elle sorti prendre l'air afin de marcher et de réfléchir à tout ce qu'elle venait d'apprendre. Que ce soit sur ses origines, sur l'homme au chapeau ou bien sur le fuinjutsu. Y repenser tout de suite lui permettrait d'oublier moins de choses. Ce qui lui fit rappeler qu'elle avait dit vouloir acheter un carnet. Sans doute était-il temps pour elle de noter ses idées et recherches.


Spoiler:
 

_________________
C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck] - Page 2 Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227

C'est l'histoire d'une tortue et d'une panthère qui étudient... [Watzefeuck]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: