Soutenez le forum !
1234
Partagez

Défendre ses principes (ft Saji)

Hiruko Mysto
Hiruko Mysto

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Lun 24 Déc 2018 - 17:43
Dernier réveil à la taverne pour Mysto, durant la journée, il devait remballer ses affaires et s'apprêter à rentrer chez lui. Ses blessures avaient bien cicatrisées malgré encore quelques douleurs par moment mais rien de bien méchant. Il pouvait de nouveau se déplacer en courant, sauter, effectuer des mouvements rapides bref, il avait retrouvé ses capacités et pouvait reprendre l'entrainement. Même si en réalité il n'était pas resté allongé durant tout ce temps. Non, en réalité, il en avait profiter pour développer ses techniques, certes il avait laissé son corps prendre du repos mais avait tout de même suivi un entrainement intensif, se levant dès le matin tous les jours afin de perfectionner les quelques techniques qui lui demandaient peu de mouvements mais beaucoup de concentration. Et il ne s'en était pas rendu compte mais l'entrainement avait porté ses fruits. Juste dans sa façon de se déplacer, il paraissait plus sur de lui, même si il restait encore assez faible il gagnait en assurance petit à petit. Et c'était normal, avoir plus de cartes dans ses manches permettaient de se protéger.

Bref, après avoir rassemblé toute ses affaires, le jeune homme descendit au rez-de-chaussée et remercia le patron de l'établissement tout en lui déposant une petite bourse. Certes, les frais avaient été réglés par les membres du dojo mais il voulait à tout prix montrer sa gratitude bien que cela n'était pas grand chose. Il le salua ensuite, la tête baissée vers le sol.

- "Je vous remercie pour ces 3 semaines.. Je vous en suis reconnaissant ! N'hésitez pas à me joindre si vous avez besoin de quoi que ce soit, ce sera avec grand plaisir que je viendrais vous donner un coup de main."


Sortant de l'établissement et souhaitant se rendre chez lui, il fut accosté par un homme qui travaillait à la taverne avec du courrier dans les mains. L'homme lui donna une lettre avant de rentrer à l'intérieur distribuer le courrier pour chaque personnes. Intrigué, Mysto ouvrit la lettre directement et se mit à la lire.
Lettre:

Nobuatsu Saji, l'homem qui l'avait sauvé et qui lui avait permit de séjourner à la taverne le temps que les blessures se guérissent venait aux nouvelles. Un sourire se dessina sur le visage du jeune garçon, touché de l'attention de l'individu masqué. Il n'était pas seulement venu en aide à une personne en danger mais en plus, continuait de savoir si celle-ci était remise sur pieds.. Preuve qu'il ne faisait pas ça pour sa réputation mais bien par bonté. Cependant, la fin de la lettre intriguait grandement le garçon, en effet, le maitre sabreur voulait le revoir afin de discuter de quelque chose d'important. Sans même réfléchir, les plans de Mysto venaient de changer, il annula son retour à son domicile et se dirigea directement au dojo. Il ne voulait pas faire attendre Saji et en plus, la curiosité le piquait bien trop pour attendre plus longtemps. Surtout que si celui-ci avait besoin d'aide pour quoi que ce soit, le jeune homme se devait d'être présent afin de prouver que ce n'était pas des paroles en l'air.

Afin de se remettre dans le bain de l'entrainement, il parcourut le village en sautant de branche en branche, esquivant les obstacles, se balançant à l'aide de ses fils, bref, comme s'il devait se rendre sur place le plus rapidement possible. Durant tout le trajet, il affichait un grand sourire sur son visage marqué par une cicatrice sur les lèvres laissée après son passage à tabac, il était heureux de revoir celui qui lui avait fait comprendre la valeur de la vie et n'avait qu'une hâte, entendre ce que celui-ci avait d'aussi important à lui dire. Et c'est après une bonne dizaine de minutes de course, qu'il fini par arriver au dojo. Le sac sur le dos, il avança dans la cour, regardant les autres ninjas s'entrainer. Il repéra Saji qui avait l'air encore occupé et s'assit dans un coin, regardant l'entrainement du groupe en attendant que celui qu'il attendait se libère.

_________________

Les gens que j'aime sont ceux qu'on le seum..
Défendre ses principes (ft Saji) 1558833490-tom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Mar 25 Déc 2018 - 23:34
Il y a trois semaines, presque jour pour jour, le sabreur masqué a été témoin d’une scène de violence indigne au bas des marches du Grand Dojo. Trois voyous qui passaient à tabac ce jeune homme au sol qui, malgré le kunaï qu’il tenait dans les mains, refusait de se défendre de peur de blesser ses assaillants. Un cœur trop pur, une âme trop candide pour un monde aussi rude, a fortiori dans le village de Kiri, où la violence et l’esprit militaire sont fortement ancrés dans les mœurs. Le contraste entre la bienveillance pure du garçon et la rugosité du réel conduit le sabreur muet à se demander si Mysto a fait le bon choix en vivant ici, dans un pays instable et menacé par la guerre en permanence. Il pourrait déménager, faire une vie ailleurs où la vie serait moins dure.

Toutefois il n’a pas fait le choix de rester, sa condition de pauvreté, des parents qui travaillent d’arrache-pied pour offrir à leurs enfants de quoi vivre et être scolarisés… Mysto a conscience de la chance qui lui est donnée, de l’effort qui est fait par son père et sa mère qu’il ne souhaite pas troubler avec ses malheurs personnels.

C’est dans ce geste, empreint de bonté, que peut-être lui-même aurait fait s’il avait été à sa place, que le sabreur muet s’est rendu complice de ce message qu’il a envoyé aux parents. Leur disant qu’il ne fallait pas s’inquiéter, que leur fils était en « stage » auprès de lui et qu’il serait hébergé à ses frais, l’aspect pécunier finissant de les rassurer puisque Saji se doute qu’ils n’auraient pas eu le moyen de financer des études avancées. En espérant que cela les rassure et les incite à accepter la proposition, ce qu’ils ont fait en lui répondant par la positive. « Un honneur » d’après eux, que leur cher fils soit pris sous l’aile d’un des Septs Sabreurs de Kiri. Alors qu’en réalité, ils n’ont eu aucun contact en trois semaines.

Embêté par le fait de devoir mentir, même s’il s’agit de protéger quelqu’un d’autre, le chuunin nourrit trop de compassion pour la situation du jeune Mysto pour lui refuser un tel service. Désormais, le temps de repos étant terminé, il peut retourner à l’entraînement et voir les siens. C’était sans compter une dernière idée que vient d’avoir le chuunin qui souhaiterait le rencontrer de nouveau pour évoquer une « chose importante ». Beaucoup de questions titillent sûrement l’esprit du genin qui arrive maintenant aux portes du Grand Dojo qu’il a traversé la dernière fois en étant blessé et porté à bout de bras par le sabreur masqué.

La lettre était plutôt vague sur l’intention du Nobuatsu, lequel traverse le grand hall de la bâtisse pour aller à la rencontre du garçon.

Saji a écrit:
« Bonjour Mysto. Merci d’être venu. Je souhaiterais vous parler seul-à-seul. Aussi ai-je préféré épargner la peine à mon interprète de m’accompagner aujourd’hui. J’espère que communiquer par papier ne vous dérange pas. »

Il lui fait signe de le suivre plus loin à l’intérieur, jusqu’à entrer dans une cour extérieure où ils peuvent voir un groupe d'apprentis sabreurs effectuer des katas et pousser des kiais, supervisés par un ancien lequel observe leurs mouvements. Pensif pendant un moment, le muet écrit sur son carnet et montre le message à l'interlocuteur à ses côtés.

Saji a écrit:
« Vos parents ne semblent pas se douter de votre problème. Mais vous ne pourrez pas leur mentir plus longtemps. Il vous faudra apprendre à vous défendre, si vous voulez survivre dans ce monde. Savez-vous vous battre ? Quelle est votre expérience jusque-là ? Et aussi, quel est votre avis sur la situation ici à Kiri, si du moins vous en avez un ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hiruko Mysto
Hiruko Mysto

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Mer 26 Déc 2018 - 0:20
Assit en attendant que Saji finisse par arriver, le jeune garçon patientait, sourire aux lèvres comme à son habitude, à regarder les autres s'entrainer et jetant un coup d’œil à l'homme masqué de temps à autre. Il ne tarda pas à le remarquer avant de venir à sa rencontre afin d'entamer la discussion. A la plus grande surprise de Mysto, le muet était cette fois-ci seul, aucun interprète avec lui pour traduire ce qu'il disait, raison pour laquelle il utilisait l'écrit pour converser. Sans attendre, le ninja expérimenté indique au garçon qu'il souhaitait discuter avec lui seul à seul après l'avoir salué évidemment.

- "B..Bonjour ! Bien sur, je vous suis et ne vous en faites pas, interprète ou non, être en votre présence est déjà un immense honneur pour moi. Je vous suis encore et pour toujours reconnaissant."

Non, il ne faisait pas ça juste pour faire le lèche pompe comme on pourrait le penser. Son sourire et son regard laissait clairement entrevoir sa sincérité et son admiration pour celui qui lui faisait face. Autre action qui montrait le respect qu'il avait pour lui, c'était le fait qu'après l'avoir salué, il resta abaissé, visage vers le sol, le saluant jusqu'à ce que celui-ci se mette en mouvement. Il se redressa et le suivit jusqu'à arriver dans une cour extérieur où des sabreurs s'entrainaient. Mysto les regardaient tout en continuant d'avancer, il ne se posait même plus la question de savoir ce qu'il lui voulait, juste être là était déjà une chance pour lui. Peu importe ce qui pouvait suivre, il savait qu'il ne pourrait avoir de regret d'être venu, même si celui-ci lui demandait des remerciements, ce serait avec plaisir qu'il le ferait bien qu'il savait qu'un homme de sa trempe ne donnerait pas rendez-vous un jeune à peine devenu adulte pour lui demander de s'incliner. Il n'était pas du genre à avoir se comportement, de plus, Mysto n'avait pas besoin qu'on lui demande pour montrer sa gratitude.

Après quelques secondes à regarder les autres à l'entrainement, Saji se mit à écrire à nouveau sur son carnet avant de montrer le message au garçon. Après lui avoir indiqué qu'il devait apprendre à se défendre afin de ne plus mentir à ses proches, le sabreur commença par lui demander s'il avait des bases dans ce domaine ainsi que son avis sur la situation de Kiri. Se grattant l'arrière de la tête et souriant bêtement, le jeune homme à la cicatrice lui répondit.

- "En effet.. J'ai quelques bases. J'ai d'ailleurs mis au point une technique que j'ai pu utiliser lors d'un entrainement avec un autre Genin. J'ai d'autres techniques mais je ne les ai jamais testées concrètement. Et pourtant, même avec ça je ne pourrais pas m'en servir si les gars de l'autre fois reviennent. Du moins, pas tant que je ne saurais contrôler mes capacités afin d'être sûr de ne pas les blesser gravement si jamais je riposte. C'est pour cette raison que je me suis laissé faire en attendant qu'ils se lassent mais heureusement, vous êtes intervenu et je vous en remercie encore."

S'inclinant une nouvelle fois afin de le remercia, il reprit la parole, après s'être redressé.

- "Pour ce qui est de la situation de Kiri, sans vous mentir, je ne suis pas trop au courant de ce qui se passe. Mais en soit, je sais que ce n'est pas le village le plus sûr et qu'on peut à tout moment subir des attaques. D'ailleurs j'ai participé à une mission il y a peu de temps afin de mettre en place un complexe militaire pour entrainer les jeunes ninjas. Durant cette réunion, on a parlé de beaucoup de chose, notamment des futurs professeurs et des matières. Bref, en soit malgré le fait que je ne connaisse pas énormément de chose sur ce qui se passe réellement, je veux simplement protéger mon village qui abrite des gens que j'aime. Sachez que même si c'est un de mes agresseurs qui est prit pour cible, j'irais le secourir. Il fait partit de mon village, je ne peux le laisser tomber.. Et c'est valable pour tous ceux qui vivent ici. Après, j'aimerais connaitre ce qui se passe réellement ici pour mieux comprendre et pouvoir gérer les futurs crises. Si vous pouviez faire en sorte de m'expliquer tout ça un de ces quatre je ne dirais pas non."

Le regard plongé dans celui de l'homme masqué, le sourire de Mysto laissa place à un air sérieux.

- "Mais je suppose que vous ne m'avez pas fait venir ici pour ça aujourd'hui ? Je vous écoute au sujet de cette "chose importe" dont vous vouliez m'entretenir."

Savoir mettre de côté son air bête et être sérieux est une obligation dans la vie de ninja. Certes, le sourire permet de rassurer et faire passer les maux mais celui-ci laisse aussi l'impression d'une inconscience, de ne pas être prêt pour ce qui va suivre. Il fallait par moment le mettre de côté et montrer à la personne d'en face qu'on peut être sérieux et à l'écoute réellement.

_________________

Les gens que j'aime sont ceux qu'on le seum..
Défendre ses principes (ft Saji) 1558833490-tom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Mer 26 Déc 2018 - 11:23
Il est noble de suivre des causes justes, d’avoir une vision idéaliste du monde, encore faut-il avoir la force de les défendre. Tel est le message que souhaite faire passer le sabreur muet au jeune genin qu’il questionne au sujet de son expérience au combat, tandis qu’ils regardent ensemble la séance d’entraînement d’épéistes débutants. S’il souhaite un jour progresser, il devra arrêter de se mettre lui-même des barrières.

Libérer le potentiel caché qu’il réprime à force de se culpabiliser ou de se sous-estimer. Le vrai problème est là. Il ne veut pas blesser les autres, seulement les aimer, traumatisé par la fois où il n’a pas su retenir ses coups face à un camarade qui est toujours à l’hôpital. Le souvenir, trop douloureux, continue de le poursuivre, le rappelant à sa faute. La raison pour laquelle il a accepté le sacrifice de son propre corps à la violence des coups de ses camarades sans pitié.

Si la scène de violence dont Mysto a été victime n’a pas permis au Sabreur de voir ses réelles capacités, il apprend désormais que le genin connaît un certain nombre de techniques qu’il n’aurait pas « testées concrètement ». Même avec l’éventualité d’un combat à venir, sa bienveillance l’empêchera de lever la main sur ses agresseurs, il le confie à Saji dont le visage se ferme.

Inquiétant, et en même temps, rassurant. Mysto n’est pas de ceux qui cèdent à la violence sans contrôle, du moins il ne le fait plus depuis qu’il a réalisé le danger que lui-même pouvait représenter pour autrui. Le muet préfère voir quelqu’un réfléchir et ne pas se battre plutôt que quelqu’un qui combattrait sans réfléchir.

Une autre question, sur le contexte de Kiri. Le genin lui confie qu’il n’est pas très au courant des événements, change de sujet et choisit d’évoquer la mission à laquelle il a participé. Le recrutement des professeurs et la sélection des matières pour le complexe ninja qui est actuellement en projet. Il finit en disant qu’il souhaite protéger les habitants du village, qu’il s’agisse d’un membre de sa famille ou d’un de ses agresseurs, il est prêt à les secourir. Le rôle du shinobi tel qu’il l’envisage. Il fait aussi part de son souhait d’en apprendre plus sur l’actualité du village, face à quoi Saji répond en griffonnant un nouveau message sur son calepin.

Saji a écrit:
« Vous n’êtes pas sans savoir que Kiri a un passé militaire assez important, et un régime instable qui l’ont rendu vulnérable avec le temps. Près de cinq Mizukages entre trois ans. Nous avons beaucoup d’ennemis, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières. Aujourd’hui les prisonniers de Wasure, demain qui sait ? Un des villages cachés ? Nous aurons beau chercher la paix, la guerre revient toujours, que ce soit pour le pouvoir ou par vengeance. Peut-être est-elle nécessaire finalement. »

Saji ne s’imaginait pas accepter un jour l’éventualité de participer une guerre, lui qui était un pacifiste convaincu avant de quitter Kaminari. C’est dire l’influence que le village de la Brume a eu sur lui, ou serait-ce Saji qui s’écarte deses propres principes ? Avant de se perdre en tirades et de s’éloigner du sujet principal qu’il souhaitait aborder, il répond à la question directe et sérieuse de Mysto qui lui demande la « chose importante » qu’il a mentionnée dans sa lettre. Il a raison d’insister.

Saji a écrit:
« Comme je vous l’ai dit dans mon message, « peut-être pourrais-je vous aider ce sens ». Par aider, j’entends que vous avez besoin de quelqu’un pour vous entraîner. »

Un temps de doute, un moment de réflexion avant de déposer ces derniers caractères sur le papier.

Saji a écrit:
« Et pour vous entraîner, ce quelqu’un pourrait être moi. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hiruko Mysto
Hiruko Mysto

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Mer 26 Déc 2018 - 20:13
Donnant son point de vue sur ce qui se passe à Kiri tout en regardant les ninjas s'entrainer dans la cour, Mysto n'hésita pas à avouer qu'il ne connaissait pas exactement ce qui se tramait dans le village. Mieux valait être franc et avouer tout ça plutôt que faire semblant d'être au courant et faire une bêtise plus tard juste parce qu'une information lui était manquante.

Après avoir donner toutes les informations que Saji souhaitait, celui-ci lui répondit à son tour en grattant sur son carnet. Il lui expliqua que Kiri possédait un passé militaire important ainsi qu'un régime assez peu solide. Cinq Mizukages en trois ans, le jeune homme était au courant de ça mais n'avait jamais réellement cru à cette rumeur qui aujourd'hui s'avérait être confirmée. Il finit ensuite par lui rappeler que peu importe ce qui se passera dans le futur, le village sera toujours en guerre, après tout Kiri était connu pour ça et Mysto le savait au fond de lui. Même s'il espérait un jour pouvoir en finir avec toutes ces guerres, il ne fallait pas rêver, le pouvoir, la richesse, les biens, tout ça fait qu'il sera impossible d'avoir un monde en paix et que les guerres continueront d'éclater de part et d'autre du globe. Le Pays de l'eau ne faisait pas exception à la règle et le village encore moins. Tuer pour obtenir la paix.. N'est ce pas là la chose la plus stupide mais en même temps la seule solution pour finalement parvenir à celle-ci ?

Bref, le jeune garçon hochait la tête durant les explications et ne prit pas la peine de couper l'homme masqué dans ses explications. Une fois terminé, celui-ci paraissait réfléchir tandis que Mysto continuait à faire silence, attendant les prochains écrits de son interlocuteur. Il fini finalement par lui parler de cette chose si importante, il lui indiqua qu'il devait devenir plus fort grâce à un entrainement. Mais afin de s'entrainer, cela voulait dire avoir un sensei et Saji le lui fit comprendre. C'est d'ailleurs après un petit instant d'attente qu'il recommença à écrire sur son papier, lui indiquant qu'il voulait bien être cette personne.

A peine avait-il lu la phrase que les yeux de Mysto s'écarquillèrent, tandis que son air grave laissa de nouveau place à un grand sourire rayonnant. Lui qui admirait cet homme depuis leur dernière rencontre, se proposait à devenir son sensei. Des larmes commencèrent à monter, humidifiant ses yeux. Il ne pleurait pas de joie ni de tristesse mais de soulagement. Pouvoir enfin, se laisser aller face à quelqu'un qui serait son garde fou si besoin jusqu'à ce que le garçon finisse par se contrôler. Il allait enfin pouvoir apprendre à se défendre, à apprendre à gérer cette peur et pouvoir enfin.. Venir en aide aux autres, chose dont il avait toujours rêvé. S'inclinant une nouvelle fois laissant quelques larmes s'égoutter sur le sol silencieusement, il prit la parole en restant dans cette position de salutation.

- "Ce serait un honneur... Je ferais de mon mieux afin de m'améliorer et devenir enfin, un grand shinobi !"


Se redressant, il sécha ses larmes avant de reprendre la parole.

- "Mais permettez moi de vous demander.. Pourquoi choisir de devenir mon entraineur ? Vous devez vous en doutez mais je risque d'être un poids pour vous, alors pourquoi prendre ce risque ?"


Il ne disait pas ça pour le faire revenir sur ses paroles mais juste pour comprendre. Pourquoi choisir une personne aussi faible alors que d'autres Genins seraient surement plus appropriés pour devenir son élève. Même si évidemment, cette nouvelle faisait de Mysto l'un des shinobis les plus heureux et fière sur le moment, il souhaitait comprendre.

_________________

Les gens que j'aime sont ceux qu'on le seum..
Défendre ses principes (ft Saji) 1558833490-tom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Jeu 27 Déc 2018 - 12:32
Les yeux s’ouvrant sur le message du muet, le genin s’incline face à son nouveau senseï lequel se sent honoré que la nouvelle l’émeuve autant. Pour lui, Mysto n’a peut-être pas la carrure physique ni l’aura d’un shinobi redoutable mais ce qui l’a attiré davantage chez lui, c’est la sincérité qui se dégage de chacun de ses actions. Son amour pour la famille, son amour pour autrui. Des valeurs admirables chez un shinobi et qui pourtant ne sont pas honorés dans la société d’ici, où seule la force est posée sur un piédestal. De cette foule galvanisée par l’élan militaire doivent s’élever des personnes de vertu, sans quoi le monde finira dans le chaos.

Faire les choix qu’ils ne pourront pas faire, pour le bien commun, quand tous les autres seront obsédés par eux-mêmes et leurs intérêts propres. Telle est la voie que Saji veut que Kiri emprunte sans que le sabreur muet ait le pouvoir de faire quoi que ce soit. S’il n’a pas le pouvoir de faire changer les choses par le haut, il espère qu’au moins l’un de ses disciples y parviendra. La caserne sera le début de ce changement des mœurs héritées de la guerre, dans un contexte qui n’est plus d’actualité. Il leur faut évoluer afin de redorer l’image du village de la Brume, et se préparer à se défendre si jamais ils sont menacés.

Un grand shinobi. Il se souvient encore de la question qu’il a posée il y a trois semaines au jeune Mysto, qui lui avait répondu en définissant le grand shinobi comme celui qui travaille en harmonie avec ses semblables, celui qui est prêt à protéger sa famille comme un individu lambda. Une philosophie empreinte de compassion et d’abnégation, alors que d’autres seraient plus tentés de dire qu’ils veulent devenir plus forts ou pire encore, devenir des leaders sans avoir développé le sens du bien commun. Des tyrans en devenir.

Certains chuunins ont choisi leurs élèves en raison de leur force, leurs pouvoirs et la complémentarité de leurs capacités. Ou alors, si le chuunin est un expert dans un des domaines de prédilection de leur élève. Le sabreur muet, lui, privilégie les valeurs défendues par ses disciples, et évalue leur potentiel à l’aune de leur moralité. Des critères de sélection discutables, lui diront certains de ses collègues kirijins, mais qui font naturellement sens dans l’esprit de Saji. Ce dernier relève Mysto qui s’est spontanément incliné devant lui en signe de respect.

Saji a écrit:
« Je vous ai choisi pour une raison simple. Je vous ai choisi au moment où je vous ai vu faire le choix de ne pas rendre les coups qu’on vous a donné même en étant armé. Un être qui ne cède pas à la violence aussi facilement, pour qui la violence est un choix, non une évidence. »

Telle est le choix que doit faire le sabreur lors de chacune de ses rencontres avec un ennemi.

Saji a écrit:
« Il vous manque encore la force de défendre vos idées. Et pour protéger les gens à qui vous tenez. Nous allons d’ailleurs commencer dès aujourd’hui. »

Il pointe du doigt un grand arbre face à lui au feuillage majestueux, qui domine tous les autres arbres de la cour extérieure. Sur son tronc on peut apercevoir que l’écorce a été retirée à certains endroits, laissant penser qu’il a été utilisé pour des entraînements particuliers.

Saji a écrit:
« Je veux que vous me montriez d’abord votre maîtrise du chakra. C’est important que vous sachiez la malaxer et la concentrer dans un point précis du corps de façon à apprendre la technique que je souhaite vous passer. Marchez sur l'arbre et restez-y pendant dix minutes environ. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hiruko Mysto
Hiruko Mysto

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Jeu 27 Déc 2018 - 23:09
Mysto était non seulement heureux mais aussi fière de devenir l'élève de cet homme qui se trouvait à ses côtés. Un homme qui possède la puissance et la sagesse, une combinaison qui pour le jeune homme est la plus puissante. Mais il voulait comprendre pourquoi l'avoir choisit lui et il eut rapidement réponse à question. Il lui confia qu'il l'avait choisit le jour où il l'avait vu se faire tabasser. Plus précisément lorsqu'il refusa d'utiliser son arme pour se défendre. Il enchaina en lui avouant qu'il était encore faible pour défendre ses envies et ses proches mais pour y remédier, il avait prévu de commencer directement l'entrainement. Annonce qui laissa le jeune garçon bégayer, il ne s'attendait vraiment pas à commencer dès maintenant.

- "Ah.. Heu.. Bien ! Je suis honoré d'avoir été choisis et ferais en sorte de ne pas vous décevoir !"

On pouvait lire dans ses yeux la détermination. En présence de Saji, le jeune homme faible se sentait en sécurité et en confiance, il sentait qu'il pouvait accomplir de grande chose mais encore fallait-il le prouver. L'homme en noir lui indiqua un arbre avant de lui indiquer les consignes. Mysto devait marcher sur l'arbre et rester y rester durant dix minutes afin de prouver qu'il sait malaxer son chakra. Chose assez simple à première vue avait pensé le garçon, il s'approcha directement de l'arbre et déposa un premier pied sur celui-ci avant de démarcher une marche. Aucune réelle difficulté pour le moment, il avait déjà fait ce genre de chose afin de grimper aux arbres. Là où la situation se compliqua pour lui, c'est après 3 minutes dans cette position, la fatigue commençait à se faire sentir, certes il réussissait à malaxer son chakra, mais le maintenir dans un seul point lui demandait énormément d'effort. Il ne s'attendait pas à ce que l'exercice soit aussi compliqué. C'est d'ailleurs après 6 minutes qu'il finit par tomber sur le dos au sol. Reprenant petit son souffle, il se releva et se tourna vers son sensei.

- "J'y retourne ! Laissez-moi une seconde chance !"


Sans attendre réellement de réponse de sa part, il retourna sur le tronc de l'arbre. Mais la fatigue ne lui permit cette fois de ne tenir seulement 4 minutes. Allongé sur le sol, les paroles du sabreur raisonnèrent dans sa tête. "malaxer et concentrer son chakra en un point", il avait déjà apprit ça pour un tout autre exercice et il venait tout juste de s'en rendre compte. Effectivement, c'est exactement de cette façon qu'il avait mit en place sa première technique de Genjutsu, concentrer son chakra et maintenir sa concentration afin de garder l'illusion en place. C'est alors qu'il repensa à sa façon de se concentrer. Ses fameuses boules de cotons afin de ne plus être dérangé par les bruits alentours. Après tout, son Sensei ne pouvait pas parler, il ne pouvait pas rêver mieux. Un muet et un sourd, deux handicap mais qui peuvent en réalité devenir une énorme force.

Se redressant, il sortir deux morceaux de cotons de sa sacoche accrochée à sa taille et les inséra dans ses oreilles avant de sauter sur le tronc. Croisant ses bras, il ferma les yeux, son sourire habituel s'estompa, il repensait exactement à son entrainement au Genjutsu en l'adaptant pour celui-ci. Sa concentration lui permettait de ressentir les choses autour de lui, comme s'il les entendait alors qu'il avait les oreilles bouchées. L'esprit vide, ne pensant à rien, son chakra malaxé et dirigé dans ses pieds, il se rendit compte qu'il n'avait pas besoin d'envoyer énormément d'énergie pour tenir mais juste assez pour tenir l'équilibre. C'était comme s'il réapprenait à marcher. Sans s'en rendre compte, il resta plus d'une quinzaine de minute en place avant d'ouvrir les yeux et d'adresser un léger sourire en direction de son maitre. Il redescendit de l'arbre en marchant et en se dirigeant vers l'homme en noir, fière de son exploit avant de s'emmêler les pieds et chuter sur le sol.

Se relevant en ricanant bêtement et se grattant la tête il essayait de faire passer la gêne.

- "J'ai réussi !"

Mais malgré la réussite du test, il lui avait fallut environ 40 minutes pour réussir à maitriser des bases aussi simple.

_________________

Les gens que j'aime sont ceux qu'on le seum..
Défendre ses principes (ft Saji) 1558833490-tom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Ven 28 Déc 2018 - 16:59
Il faut apprendre à marcher avant de savoir courir. Sans dire exactement la technique qu’il s’apprêtait à enseigner à son disciple, comme tout maître qui se respecte, Saji a simplement demandé à Mysto d’améliorer sa maîtrise du chakra et essayant de le concentrer au niveau des pieds. Cette maîtrise lui sera fondamentale si jamais il souhaite s’en servir pour d’autres techniques de plus haute volée.

Sans poser davantage de question, le genin se plie à l’exercice et s’avance jusqu’à l’arbre, et marche dessus comme il le lui a été indiqué. Un pas devant l’autre, la plante des pieds collée à la surface de l’écorce grâce à l’émission de chakra, Saji est au moins rassuré de voir que son disciple n’a aucun mal à effectuer l’une des techniques élémentaires enseignées à l’Académie. Autrement, il aurait été vraiment inquiet.

Mais là ne réside pas la réelle difficulté, il s’agit de tester la concentration de son chakra sur une plus longue durée, de façon à ce qu’il apprenne à mieux s’en servir, pour ne pas en dépenser trop à l’utilisation de la technique, mais juste assez. Comme dans le cas de n’importe quel exercice physique, il faut savoir économiser son énergie et l’utiliser à bon escient.

Au bout de trois minutes, on peut remarquer quelques tremblements au niveau des jambes, le visage du genin se crispe. Et ce n’est qu’après six minutes que Mysto se laisse tomber au sol, visiblement à bout de souffle. Il regarde l’homme masqué qui se tient là, immobile, attendant de voir ce que va faire son disciple. Ce dernier y retourne sans que Saji ait besoin de le lui dire.

Une autre tentative ratée au bout de quatre minutes. Une bien piètre performance. Il reste alors allongé un moment. Pour récupérer ou bien pour repenser à ce que lui a dit son senseï ? Ce dernier n’en a aucune idée et commence à se demander s’il n’a pas mis la barre un peu trop haute en lui proposant cela comme premier exercice. Peut-être aurait-il été préférable de l’évaluer au préalable. Mais il n’a pas jugé cela nécessaire. Une erreur de sa part ?

Il le voit se relever de nouveau et mettre des bouchons dans ses oreilles pour mieux se concentrer. Pourquoi pas si cela peut l’aider. Contre toute attente, il parvient à y rester plus longtemps, bien plus longtemps que les fois précédentes. Intéressant. Pas moins de quinze minutes au compteur, de quoi faire hocher de la tête Saji qui procède à la suite.

Sans faire de commentaire, le chuunin se contente de préparer la seconde étape de l’apprentissage : la course. Car il ne suffit pas de maîtriser le chakra et le concentrer en un point désiré, il faut aussi travailler le muscle de façon à l’habituer aux efforts rapides. Autrement dit, un sprint. Saji se positionne donc non loin de Mysto et trace un trait dans la terre avant d’y planter un katana pour montrer le point de départ.

Il s’éloigne, et une fois arrivé à environ cinquante mètres de distance, il grave un autre trait pour y planter son deuxième katana. Composé de terre sèche, herbeuse et caillouteuse par endroits, le terrain est idéal pour y travailler ses courses. Maintenant que tout est en place, il revient voir son élève pour lui transmettre la suite.

Saji a écrit:
« Cette fois l’exercice sera de sprinter d’ici jusqu’à là-bas, avant de revenir en trottinant. Dix fois. Quand vous courrez, servez-vous de vos bras pour vous projeter en avant au rythme de vos jambes, mais gardez les coudes près du corps. Au moment où vos pieds redescendent au sol, le contact doit se faire au niveau du talon puis la pointe pour que le mouvement des jambes soit plus efficace. Ne montez pas les genoux trop hauts non plus. »

Sur ces mots, le senseï retourne à l’intérieur de la bâtisse pour laisser Mysto s’entraîner seul.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hiruko Mysto
Hiruko Mysto

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Ven 28 Déc 2018 - 19:37
Le petit exercice de Saji était un succès pour le jeune homme bien qu'il avait assez galéré alors qu'il pensait pouvoir réussir sans trop de difficulté. Il s'en était d'ailleurs rendu compte lorsqu'il s'avança vers son sensei et trébucha. S'emmêler les pattes et tomber n'était pas grave mais en réalité c'était la fatigue et la lourdeur de ses jambes qui l'avait fait chuter. Mais il n'avait pas le temps de se reposer ou se plaindre, le maitre sabreur se mit à préparer la seconde étape de l'entrainement du jour. Mysto s'assit au sol, en tailleur, les oreilles toujours bouchées avec ses bouchons en coton travaillant sur son souffle afin d'oxygéner au mieux son corps tout en regardant l'homme en noir préparer le terrain. Un trait tracé au sol à l'aide d'un katana qu'il plante sur celle-ci avant d'en faire de même à environ une cinquantaine de mètre avec un second katana.

Après avoir fini les préparatifs, Saji revint vers son élève et lui donna les consignes à l'écrit. Un sprint, du premier katana jusqu'au second avant de revenir en trottinant et ça dix fois. Il lui donna quelques conseils sur la course afin d'optimiser au mieux ses mouvements avant de se rendre dans le bâtiment laissant le jeune garçon seul sur le terrain. Mysto resta assit quelques minutes de plus, reprenant son souffle et se préparant mentalement au nouvel exercice. Sprinter puis repartir en trottinant, casser le rythme de cette façon était bien plus fatiguant qu'un sprint continu. Le pire étant la reprise du sprint après avoir trottiné sans parler du sol qui était totalement différent par tranche. Un sol boueux, des cailloux, du béton, du sable, bref plusieurs type de terrain bien différents à pratiquer chacun d'un façon différente.

S'appuyant sur sa jambe, le jeune homme se releva et s'approcha de la ligne de départ. Prenant une profonde inspiration, il entama son sprint, assez facilement au départ puisque le sol était cimenté, il arriva ensuite sur de la boue lui rappelant son entrainement fait aux marécages il y a quelques semaines de ça. Sachant qu'il devait augmenter son flux de chakra, il ralentissait sans s'en rendre compte. Arrive ensuite le sable dans lequel il garda cette allure ralentie afin de ne pas glisser. Bref, son premier sprint se termina, il repartit directement dans l'autre sens en trottinant sans prendre de temps de repos. Il ne savait pas si son sensei le surveillait ou non mais il ne pouvait se permettre de prendre du repos juste parce qu'il était seul. Il travaillait pour lui et non pour faire plaisir à Saji.

Le trot lui permettait de récupérer son souffle avant de repartir une seconde fois en sprint, sa vitesse ayant diminué sur tout le trajet encore une fois dû cette fois à la fatigue en plus des terrains difficiles à pratiquer. La situation se répéta jusqu'au septième sprint qui, une fois terminé, le fit repartir en trottinant. C'est alors qu'il se rendit compte qu'il pouvait facilement profiter de se retour pour analyser le terrain à l'aide de ses pas ralentis. Il pouvait clairement distinguer la quantité de chakra à concentrer selon le type de terrain afin d'optimiser ses efforts et se concentrer sur sa vitesse. Pour le sable, une légère augmentation au niveau de la pointe des pieds afin de ne pas glisser, pour la boue, une petite quantité sur toute la surface afin de ne pas s'enliser et perdre en vitesse, le béton, pas de chakra, en profiter pour gagner un maximum de vitesse..

Repartant de nouveau pour son huitième sprint, la fatigue se faisait ressentir mais il continuait de se donner à fond. Et son analyse avait été correct, il traversa les différents sols en un meilleur temps sans le savoir alors qu'il était pourtant bien plus essoufflé qu'au départ. Comme quoi, ce n'est pas sur la course qu'il perdait du temps mais bien sur les différents terrains inconnus. Identifier son environnement avant de faire quoi que ce soit, même en combat, profiter des moments de temps mort afin de rapidement analyser là où on se trouve de façon à mieux se préparer. Le neuvième sprint était encore meilleur que celui d'avant et lors du dixième et dernier sprint, il avait pulvérisé son propre temps. Retournant vers la première ligne en trottinant, il s'assit au sol, tentant de reprendre son souffle, totalement épuisé.

_________________

Les gens que j'aime sont ceux qu'on le seum..
Défendre ses principes (ft Saji) 1558833490-tom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Sam 29 Déc 2018 - 0:01
Ayant quitté le terrain d’entraînement, l’homme au masque est entré à l’intérieur afin de chercher des accessoires pour la suite de l’apprentissage de son disciple. Il aurait pu rester, assister à sa performance comme tout à l’heure, mais il est certain que Mysto saura se débrouiller et faire preuve de bonne foi. Il lui fait confiance et c’est pour cette raison spécifique qu’il l’a choisi. Faisant quelques pas dans le couloir il croise des apprentis sabreurs sereins inclinant la tête au passage du maître sabreur. Ce dernier les salue à son tour avant d’entrer d’ouvrir un placard dans lequel sont rangés de nombreux outils ninjas.

Une foule de katanas et de bokken entreposés au fond de la petite pièce obscure. A cela s’ajoutent des armes plus exotiques : des nunchakus, des naginatas, des kusarigama, et autres. Survolant ces objets finement fabriqués, l’œil de Saji recherche un autre type d’accessoire, quelque chose de bien plus lourd et qui n’est pas une arme. Son regard se pose enfin sur des lests ajustables pour poignets et chevilles servant à alourdir le porteur.

Défendre ses principes (ft Saji) 610f3810
Des omori

Aussi appelés « omori » (重り), le métal très lourd qu’ils contiennent est relativement dense. De l’extérieur, la taille de ces barres peut tromper et donner l’impression qu’ils sont légers, alors qu’en réalité chaque lest pèse près de dix kilos. Il ne s’agit que des plus légers. Il paraît que le magasin d’équipement ninja d’à côté vend des exemplaires à trente kilos.

Il arrivait que son maître de kenjutsu lui demande d’accrocher ces poids afin de renforcer sa vitesse, ce qu’il a fait. Et résultat, le tissu musculaire de ses jambes s’est épaissi à force d’être constamment sollicité par la pression des poids. Ce n’est qu’au moment où on les retire qu’enfin on ressent les effets bénéfiques de l’usage d’un tel accessoire. On se sent libéré, capable de courir deux à trois fois plus rapidement qu’avant.

En retournant sur les lieux, Saji retrouve Mysto sur la ligne de départ, assis près du katana planté au sol. Il lui tend une bouteille d’eau pour qu’il puisse se rafraîchir ainsi que les lests de dix kilos qu’il a récupérés dans le placard. Un pour chaque cheville, et un pour chaque poignet, donc quatre au total. Il lui fait signe de les enfiler et commence à lui écrire :

Saji a écrit:
« Bon travail Mysto. On peut s’arrêter là pendant un quart d’heure, on reprendra la séance avec les poids que je viens de te donner. Cela ne te dérange pas si je te tutoie ? Je le fais déjà avec un autre élève du même âge je crois, un élève à qui j’enseigne l’écriture. »

Il invite son disciple à s’assoir sur un petit rocher au bord du terrain qui dépasse, tandis que Saji lui se pose dans l’herbe, profitant de cet intermède pour dialoguer.

Saji a écrit:
« Il serait plus simple pour nous deux d’échanger par langage des signes plutôt que sur carnet. La bibliothèque de Kiri propose des ouvrages à ce sujet. Pour les missions et entraînements ensemble, la communication est essentielle. Aimes-tu lire? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hiruko Mysto
Hiruko Mysto

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Sam 29 Déc 2018 - 0:50
L'exercice de course était enfin terminé pour Mysto, il était retourné à la ligne de départ afin de se reposer, assit sur le sol. Les bouchons toujours dans les oreilles, il se rendait compte que le bruit était vraiment la chose qui le déconcentrait énormément, ce n'était pas la première fois qu'il se demandait si devenir sourd ne serait pas pour lui plus bénéfique. Certes c'était un handicap mais d'un autre côté, s'il voulait faire un maximum de chose pour aider le village, il se devait de rester concentrer dans les moments important. Mais pour l'instant, les cotons étaient assez utile, mais la question restait tout de même dans un coin de sa tête.

C'est après quelques minutes de repos, que son sensei arriva, sortant de l'immeuble il se dirigea vers lui avant de lui déposer quatre omori. Le jeune homme avait déjà entendu parlé de ces outils mais n'en avait jamais essayé lui-même. Il lui donna au passage une bouteille d'eau que Mysto ne tarda pas d'entamer sans pour autant se gaver. Il savait que trop boire d'un coup n'était pas une solution pour s'hydrater et pouvait même devenir handicapant. Après avoir bu, il enfila sans tarder les outils à ses chevilles avant de rajouter celles aux poignets. Il sentait directement le poids l'empêchant de lever les bras. Saji lui demanda ensuite si cela ne dérangeait pas son disciple s'il le tutoyais.

- "Pas du tout, vous pouvez me tutoyer ça ne me dérange pas. On reprend quand vous le souhaitez.."


Mysto fut ensuite invité à s'asseoir sur un rocher tandis que l'homme en noir se posta en face de lui. C'est en se relevant et essayant de lever les jambes pour monter sur le rocher qu'il se rendit compte de la difficulté de porter ces fameux omori. Le sabreur profita de cette instant pour entamer une discussion en lui demandant s'il aimait lire de façon à apprendre le langage des signes.

- "Sans mentir, lire n'est pas mon activité préférée mais si c'est pour apprendre je le ferais, d'autant plus que les cotons me servent énormément, les bruits me déconcentrent assez facilement, j'ai besoin d'être dans ma bulle et ne rien entendre afin de rester concentrer. Le langage des signes seraient donc un avantage, me permettant de discuter avec vous tout en gardant les oreilles bouchées.. D'ailleurs vous avez parlé d'un autre élève à qui vous appreniez l'écriture, vous êtes donc multitâche ? Encore plus impressionnant que ce que j'espérais !"

Il lui adressa un grand sourire, les mains et les pieds scotchés sur le sol. Il évitait un maximum de mouvement afin de ne pas s'épuiser bien qu'il savait qu'il allait devoir se mettre dans peu de temps à l'exercice que son sensei lui avait réservé.

_________________

Les gens que j'aime sont ceux qu'on le seum..
Défendre ses principes (ft Saji) 1558833490-tom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Sam 29 Déc 2018 - 12:34
Moment de pause avant de reprendre l’entraînement, Saji en profite pour échanger quelques mots avec son élève essoufflé par l’effort. Afin d’avoir un dialogue plus naturel avec Mysto, il propose de le tutoyer, ce qui ne semble pas déranger son disciple. Il lui propose aussi d’apprendre le langage des signes afin de mieux communiquer. Un langage que peu de gens connaissent, et osent assimiler, en raison du temps qu’il faut y consacrer, et de la patience dont il faut faire preuve.

Il serait logique que son élève également sache lui parler dans la langue des muets, afin de faciliter leurs échanges. L’élève accepte mais lui confie qu’il n’est pas un amateur de lecture. Toutefois, il est prêt à s’en donner la peine car justement lui s’est accoutumé à mettre des bouchons dans ses oreilles pour isoler le son et mieux se concentrer. Ce qui serait avantageux pour Mysto puisqu’il pourra toujours comprendre ce que souhaite lui dire son maître tout en gardant les oreilles bouchées.

Son disciple l’interroge ensuite sur l’autre discipline qu’il enseigne en dehors de ses temps de travail au Grand Dojo ou en mission. Depuis quelques mois, Saji consacre aussi quatre à six heures par semaine à enseigner l’art de l’écriture à un certain aborigène d’une tribu éloignée de Mizu, située sur une île au nord. Un élève qui fait preuve d’application malgré ses difficultés initiales pour s’accoutumer au langage écrit, une application à la mesure de celle de Mysto.

Saji a écrit:
« L’écriture étant devenue le medium de ma parole, elle m’est essentielle au quotidien. J’éprouve donc un certain plaisir à partager mon goût pour le langage manuscrit même si je m’en sers davantage comme moyen de communication, moins d’expression. Un peu contraignant pour se faire des amis il est vrai, mais l’action parle davantage que la voix, d’après moi. »

Voyant que les apprentis sabreurs du groupe d’à côté viennent de finir leur séance, Saji se rappelle qu’il est bientôt l’heure de mettre fin à la pause. L’entraînement est sur le point de reprendre.

Saji a écrit:
« Pour la suite, j’aimerais que tu rentres chez toi avec ces poids, que tu les gardes constamment sur toi. Pour faire les courses, pour manger et dormir. Reviens tous les jours au Dojo et répète les deux exercices que je t’ai donnés : essaie de rester jusqu’à quinze minutes sur l’arbre mais avec les poids, et sprinter sur la même distance de cinquante mètres avec les poids aussi. L’entraînement physique doit se faire sur la durée, et il faut faire preuve de patience, ce dont je suis sûr tu ne manqueras pas. Rendez-vous dans une semaine pour voir les progrès que tu as fait. »

Après avoir rédigé ce long paragraphe explicatif, le sabreur masqué se lève et se dépoussière les jambes avant de poser sa main sur l’épaule de son disciple en guise d’encouragement pour la semaine qu’il va devoir affronter. En attendant, Saji doit s’en aller pour vérifier l’avancée de la salle des pièges conçue par le marionnettiste… en espérant que personne ne soit blessé. Il y a déjà assez de problèmes à gérer pour le responsable du Grand Dojo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Hiruko Mysto
Hiruko Mysto

Défendre ses principes (ft Saji) Empty
Dim 30 Déc 2018 - 15:49
Assit sur son rocher, Mysto profitait de la discussion pour se reposer par la même occasion. Buvant quelques gorgée d'eau, il lisait ce que son sensei lui avait écrit en réponse à sa question. Il lui expliqua que l'écriture un plaisir, partager son goût pour le manuscrit tout en sachant que c'était avant tout l'un des ses moyens principaux pour discuter. Raison de plus pour le jeune garçon d'apprendre le langage des signes, en effet, l'obliger à écrire à chaque fois est une perte de temps surtout durant un combat, ils ne pourront pas échanger dans ses conditions. Il n'avait donc pas d'autre choix que d'apprendre la langue des signes, de cette façon leur équipe serait capable de communiquer et en plus de ça d'une manière que peu d'autres personnes seraient capable de comprendre.

Bref, Saji lui donna les consignes pour les prochains jours d'entrainements, lui indiquant qu'il pouvait rentrer chez lui et qu'il se devait de porter les poids à longueur de journée, pour toute activité et ce, durant une semaine entière. En plus de ça, il devait revenir au dojo tous les jours refaire les deux exercices qu'il avait entamé aujourd'hui évidemment avec les omori. Après ça, l'homme masqué se leva et se dépoussiéra avant d'encourager son élève en déposant sa main sur son épaule.

- "Compris sensei.. On se retrouve donc ici dans une semaine, les poids ne me quitteront pas avant le jour J faites moi confiance ! Et encore merci pour tout ! Si vous avez besoin de moi, n'hésitez pas."


Son sensei quittant l'endroit, Mysto se leva à son tour et descendit du rocher. C'est à ce moment qu'il se rendit compte du réel poids de ce qu'il portait, il galérait réellement à effectuer les mouvements même les plus simples. Mais il se devait de s'améliorer et rapidement d'ailleurs car il savait bien qu'il était loin d'avoir le niveau d'un Genin. Motivé plus que jamais, il rentra chez lui, prêt à revoir pour la première fois sa famille qu'il n'avait pas vu depuis maintenant près d'un mois.

_________________

Les gens que j'aime sont ceux qu'on le seum..
Défendre ses principes (ft Saji) 1558833490-tom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4794-hiruko-mysto-termine#37217 https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4818-carnet-mysto

Défendre ses principes (ft Saji)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 護国 ▬ Défendre sa patrie | Feat Sesshu
» Requête [Pv. Saji]
» Jugement et Politique {PV. Saji}
» L'avènement de la foudre [Pv. Saji]
» The artist [PV : Saji]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: