Soutenez le forum !
1234
Partagez

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mer 26 Déc 2018 - 12:05
Spoiler:
 

Toph était habillée d'une tunique classique pour les chunins. Elle n'était pas en kimono, cette fois-ci. Elle voulait un peu s'habituer à ces vêtements avant de les utiliser en mission. A sa ceinture, deux sabres, qu'elles n'utiliseraient pas aujourd'hui mais qui ne la quittait pas - c'était le chemin du Bushido, après tout, d'être toujours prêt à toute éventualité.

Elle avait invité son cousin à venir. Une sorte d'entrainement spéciale qu'elle offrait à tous les membres Hyûga avec du potentiel. Pour l'instant, à part Naoshige, il était le seul à avoir accepté. Mais contrairement à ce dernier, Tsuyoshi avait une approche très humble et droite, malgré son appartenance à la branche principale, ce qui changeait leur relation du tout au tout. Il n'y avait point besoin de lui apprendre une leçon.

En le voyant arriver, elle se courba pour le saluer.

Bonjour, Tsuyoshi-san. Merci d'avoir accepté mon invitation.

Elle se releva et regarda le chunin devant elle. Puis, elle continua.

Comme décris dans ma lettre, j'ai recherché pas mal de technique Juken originale, et j'aimerais te les partager. Après tout, tu es un chunin, et l'un des shinobi les plus importants du clan. Il faut se serrer les coudes, en famille.

Elle lui fit un sourire, et attendit qu'il se prépare pour commencer la démonstration et l'apprentissage.

Ce n'était pas tout à fait innocent comme demande. Si le geste était gratui et ne coûtait rien à Toph, répandre ses techniques dans le clan pouvait lui donner une meilleur position politique. Comment ne pas admettre son école quand toute une partie des Hyûga l'utilisent au jour-le-jour ? Mais c'était un but à moyen terme. Elle voulait se rendre incontournable et forcer son père à la reconnaitre pour ce qu'elle valait.

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 31 Déc 2018 - 12:27
Lien de la lettre invitation:
 

Plusieurs jours s’étaient écoulés depuis leurs dernières aventures ensemble. Celles-ci commençaient à s’accumuler d’ailleurs. Il y avait eu l’apprentissage des 64 coups du Hakke, enfin, le perfectionnement de cette technique par Tsuyoshi aidé en cela par sa jeune cousine la prometteuse Toph. Puis il y avait eu cette périlleuse mission qu’ils avaient effectuée ensemble, en compagnie de Nagamasa Hisa. Une mission bien difficile qui les avait fait progresser tous tant sur la voie du ninja que sur celle individuelles : c’est-à-dire, leurs qualités d’humains, d’hommes et de femmes. Puis il y avait eu ce "battle royale". Pour Tsuyoshi, cette baston de groupe lui avait permis à nouveau de mieux se connaître en tant que ninja, de pouvoir mettre un nom sur ses failles et faiblesses. Il s’en était sorti grandi malgré les blessures physiques. Quelque part, cette nouvelle aventure faîte ensemble avait poussé encore plus les relations entre les frères et sœurs de sang que constituaient Toph et Tsuyoshi. Était-ce pour cette raison que la jeune Hyûga, représentante du clan et par ailleurs maître de dojo l’avait invité à s’entraîner ensemble ? Probablement que oui… Peut-être existait-il des desseins insoupçonnés de Tsuyoshi, quoi qu’il en soit, ce dernier accepta avec joie.

_ Ohayo Toph ! Comment te portes-tu chère cousine ? Nous sommes vendredi et comme promis, je viens voir quelles merveilleuses surprises tu me réserves !

Le ton était donné lorsque Tsuyoshi parvint au dojo de sa cousine. Il lui avait dit en réponse à la lettre-invitation qu’il avait reçue, qu’il comptait venir la voir le vendredi. C’était chose faîte. Fidèle à lui-même le bonhomme était arrivé à 18h pile. La ponctualité, il y tenait quand bien même il s’était montré évasif sur ce point dans sa lettre.

_ Se serrer les coudes ? Je suis bien du même avis que toi ! D’ailleurs à ce sujet, si jamais tu éprouvais un jour le besoin d’apprendre une technique de ma part, n’hésite pas à me le faire savoir, même si en dehors des techniques claniques, il y a potentiellement peu de chances que l’on soit compatible… Je veux dire, tu maîtrises le doton, affinité qui me plait énormément mais que je ne parviens pas encore à maîtriser, tandis que moi je suis plus lié au raiton…

Il marqua une pause. Il avait beaucoup parlé et certainement Toph trouverait une occasion pour rebondir sur tel ou tel sujet avant qu’ils n’aillent droit au but. A moins justement qu’elle privilégie cette option. D’ailleurs cette dernière option lui ressemblait. C’était possiblement celle qu’elle allait choisir.

_ Ah ! J’oubliais ! Félicitations pour ta promotion. Il est naturel que tu deviennes Chuunin. Tu n’as ni le niveau, ni la mentalité d’un Genin depuis fort longtemps.

Il le pensait vraiment. Toph était prête pour son nouveau rôle de Chuunin. Elle allait désormais plus apprendre en ayant toujours plus de responsabilités.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 31 Déc 2018 - 16:07
Merci cousin. J'ai ouï dire que c'était surtout grâce à mon comportement dans une récente mission. Nous voici au même stade.

Toph eut un sourire. Peu de personne l'avaient félicité à ce jour. Cela lui faisait chaud au coeur de la part de Tsuyoshi. Oui, elle faisait bien de lui apprendre une telle technique. Elle ne voudrait pas qu'il souffre ou qu'il meurt en mission. Il fallait le protéger. Et la meilleure défense, c'était l'attaque.

Elle savait par quoi elle allait commencer sa démonstration.

Actives ton Byakugan. La technique que j'aimerais te montrer tout d'abord est une arcane de l'école Jishin - du pur Juken. Je pense que des traditionalistes la considèreraient comme "interdites" car elle rend dangereuse chacune de nos techniques, même élémentaires. Je l'appelle le démon du Hakke.

Un surnom que lui avait donné Kami, une fois. Elle se l'était approprié via cette technique... car il y avait un fond de vérité. Jamais dans le clan quelqu'un n'avait autant attention à cette technique - la paume du Hakke. Elle faisait partie de l'arsenal, cela s'arrêtait là. Toph avait reprit cette techniques et l'avait sublimé en une véritable façon de se battre. Une institution.

Et le démon du Hakke en était l'apogée. Elle libéré une énorme quantité de chakra autours d'elle. Le chakra prit la forme d'un démon hilare, terrifiant. Elle montra du doigt un mur en plein milieu de la salle. Imposant. Solide. Elle l'avait érigé elle-même avant que Tsuyoshi n'arrive. Le mur le plus solide qu'elle pouvait construire. Capable de résister à la majorité des techniques.

Elle prit position.

Elle serra son poing.

Le démon hilare sembla diminuer légèrement en volume, tandis que la masse de chakra autours du poing de Toph augmentait. Elle frappa l'air de son poing pour déchainer une paume du Hakke. Cependant... ce n'était plus une technique aussi basique qu'elle en avait l'air. Nourrie par le démon, la vague de chakra devint énorme, imposante, et surpuissante. Elle fila en direction du mur doton et le ravagea, n'en laissant que des débris qui furent emporter par la vague encore plus loin avant de se briser complètement contre le mur adverse du dojo.

C'était ma paume du Hakke la plus basique, et elle est venue à bout de mon meilleur mur doton aisément. C'est une technique à vocation léthale.

Toph eut un sourire carnassier.

Désires-tu apprendre cette arcane ?

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 31 Déc 2018 - 17:32
Tsuyoshi hocha de la tête. Ses yeux d’un noir sombre, différents des yeux basiques Hyûga, laissèrent voir en un instant combien il était fier de sa cadette. Du potentiel elle en avait. Mieux, elle gravissait rapidement les échelons. Quelque part, elle lui rappelait lui-même avant qu’il ne se laisse aller. Fort heureusement pour Toph, elle était déjà pas mal entourée et à force de chercher les responsabilités, progressait et mûrissait dans le bon sens du terme. Et Tsuyoshi lui rendit son sourire.

Il activa son Byakugan dès que sa cadette le lui demanda. La dernière fois qu’elle lui avait demandé de le faire, il ne l’avait guère regretté. Ce simple fait lui avait permis de grandement progresser dans la maîtrise de la technique des 64 coups du Hakke, technique qu’il se tuait à apprendre depuis bien des mois sans grands succès malgré le fait qu’il l’avait déjà utilisé à la perfection étant tout jeune alors qu’il se trouvait dans une situation périlleuse. Ses pupilles passèrent du sombre au blanc pur. Autour de ses yeux, des vaisseaux irriguèrent sa peau lui donnant quelque part un aspect terrifiant. On aurait dit qu’il s’était tatoué les yeux.

Tsuyoshi regarda sa cadette prendre position. Elle semblait vouloir faire sa démonstration sur un mur doton particulièrement compacte qu’elle avait dû ériger elle-même puisqu’elle était spécialiste de cette affinité. En portant son regard sur cette matière, Tsuyoshi pu voir du chakra présent dans la structure même du mur. Ce chakra rendait plus solide encore le mur en question. En reportant son attention sur sa cadette, Tsuyoshi vit du chakra prendre forme tout autour d’elle. Ce chakra prenait une plus grande consistance au point d’apparaître sous la forme d’un démon, un démon qui semblait rire… Comme un moyen de déstabiliser son adversaire. Puis ce démon se rétracta au profit de la masse de chakra qui s’amassait autour du poing qu’elle avançait en direction du mur de terre. Et lorsqu’elle exécuta sa technique, ledit mur fut littéralement pulvérisé.

Demeurant un instant stoïque, Tsuyoshi bougea lorsque sa cadette lui parla. Elle l’informa qu’elle avait utilisé la paume du Hakke pour détruire le mur. Oui, c’est bien ce qu’il avait vu, seulement le mur semblait plus résistant que la paume de chakra qu’elle avait utilisé. Enfin… Il n’était sûr de rien. Quoi qu’il en soit la présence de cette tête de démon était déterminante dans l’exécution de cette technique.

_ Qu’est-ce qui s’est passé réellement ? Ce n’était pas une simple paume du Hakke que tu as utilisé là. Puis ce démon… Une technique d’amélioration de celle du Hakke hein ?

Il n’était pas sûr de lui, mais il n’avait pas d’autre explication à ce qu’il avait vu. Ce genre de technique était plutôt rare. Les shinobis qui en disposaient avaient dans leur arsenal bien des techniques généralement. Avoir une technique de boost en réserve était un réel luxe. A vrai dire, Tsuyoshi n’avait pas encore envisagé de s’entraîner en ce sens. Du coup il ne disposait d’aucune technique du style.

_ De combien de techniques disposes-tu chère cousine

Finit par lâcher Tsuyoshi impressionné dans le bon sens du terme. Il poursuivit :

_ Bien entendu, je ne dirais pas non à l’apprentissage d’une technique pareille.

Seulement, il allait la modifier sur certains aspects, du moins s’il parvenait à la maîtriser.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 31 Déc 2018 - 18:32
Tsuyoshi semblait à la fois surpris et intrigué par sa technique. Il posa une première analyse - fausse - mais sa deuxième fut bonne, car il s'agissait bel et bien d'une technique d'amélioration du Hakke, mais plus en particulier des projections de chakra du Hakke.

C'est un paume du Hakke tout simple... mais boostée par le démon du Hakke. Je fais une sortie de réservoir à chakra pour alimenter mes techniques de projection de chakra. Avec cette dernière, la moindre projection devient très puissante et voit son volume augmenter. Si je combine ça à une technique plus puissante de mon répertoire, je pourrais en théorie égaler ce qui se fait de mieux dans le Yuukan en terme de capacité de destruction.

La puissance des fameuses techniques rang S, disponibles par combinaison de techniques de rang inférieurs. En outre, c'était économique en terme de chakra de passer par des étapes inférieurs. Le désavantage était de pouvoir se permettre de placer deux techniques en combat. Dans le feu de l'action, c'était du temps qu'il manquait parfois. Ce n'était donc pas une technique parfaite, mais une opportunité, s'il prenait l'ascendant en combat, de sortir l'artillerie lourde.

Tsuyoshi lui demanda combient de technique elle avait. Elle haussa les épaules. Elle avait quasiment autant de technique à chaque rang, quelques parchemins...

Bof... une cinquantaine ?

Elle avait tellement d'idées, tellement de possibilités à explorer que cela ne lui semblait pas tellement énorme. Bientôt, elle travaillerait ses techniques au sabre. Combien en aurait-elle besoin pour développer à plein pot son potentiel ? Autant qu'il lui en faudrait. Toph ne reculait devant rien, et encore moins devant l'effort.

Le démon Hilare disparut.

Je vais te remontrer comment lancer cette technique. Il faut dégager un maximum de chakra dans une zone très restreinte autour de soi, et ne pas la faire bouger contrairement au kaiten.

Toph réitéra lentement la technique, plus lentement, afin que Tsuyoshi puisse essayer de faire de même de son côté.
Spoiler:
 

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 12:11
Tsuyoshi réfléchissait à toutes les opportunités que pouvaient lui conférer l’apprentissage de pareille technique. Bien entendu, étant quelqu’un de pragmatique, il aimait adapter les enseignements qu’on lui procurait à sa propre vision du monde et de l’art ninja. Il était ainsi. Cette technique de sa cadette, il comptait bien l’épurer à son plus simple appareil, en garder la quintessence et l’orienter dans le sens qui lui siérait. Se mettant en condition, il fit bouger ses épaules de l’avant vers l’arrière tandis que son cou alla doucement de la droite vers la gauche.

_ Il est clair que tu y es allé fort avec ce mur. Tout simplement pulvérisé… Effectivement je n’ose imaginer l’impact de cette technique dans certaines situations…

Il put comparer le gap qui existait entre elle et lui lorsque la cadette lui fit part du nombre de techniques en sa possession. Il comprenait mieux comment cela se faisait qu’elle disposait déjà de techniques de boots. Les techniques de boosts généralement dans la construction de l’arsenal ninja en termes de techniques, est en réalité un luxe. Un ninja consciencieux s’emploiera d’abord à disposer du nécessaire pour survivre au moins aux situations de combat classiques. Ensuite, il se permettrait d’avoir toute une panoplie de techniques offensives lui donnant l’opportunité de varier son « jeu » en combat. Et enfin, cerise sur le gâteau, il s’offrirait ce type de techniques. Un luxe aux yeux de Tsuyoshi. Un luxe qu’il allait s’offrir grâce à l’amabilité de sa cadette. Le Hyûga avait prévu dans un futur plus ou moins lointain d’apprendre ce genre de techniques, seulement lorsqu’il se serait suffisamment blindé pour espérer survivre justement à la plupart des situations classiques. Il en était encore là… HRP la faute à un manque d’xp chronique par rapport à son rang. Inrp parce qu’il s’était reposé sur ses lauriers se croyant arrivé lorsqu’il était encore bien plus jeune et déjà trop talentueux pour son âge…

*Seul le travail paie mon cher…* S’était-il dit à lui-même. Il en avait grandement pris conscience.

Observant sa cadette renouveler sa technique, mais le plus lentement possible. Tsuyoshi adopta la même posture qu’elle. Puis il s’employa à produire du chakra autour de lui. Ce chakra il le maintint tandis que sa puissance s’accroissait. Respirant posément, il ferma les yeux et s’employa à augmenter la force de ce chakra, à le bonifier. Elle devait au final ressembler, aux yeux d’un observateur averti, à une seconde peau, ou une armure, un halo de chakra tout autour de lui épousant ses contours à quelques centimètres de son corps. Puis sans crier gare, Tsuyoshi fit un bond en arrière et relâcha une technique de paume du hakke de puissance minime pourtant boostée plus que de nature par une partie du chakra qu’il avait emmagasiné autour de lui. La technique de paume fut perturbée par le chakra du boost. Elle ne fit pas long feu et disparut dans un simili d’explosion.

*Le dosage… Les deux techniques doivent s’harmoniser.*

Se remettant droit, il emmagasinait à nouveau du chakra autour de lui. Il s’apprêtait à reprendre le processus et à faire plus attention au moment de combiner et la technique de paume et le boost.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mar 1 Jan 2019 - 12:31
Tsuyoshi ne perdit pas son temps. Il avait une approche méthodique et efficace à cet entrainement. Et sa puissance n'était pas feinte - il avait une réserve et une capacité de chakra supérieur aux genins classiques, c'était certain. Son grade de chunin était mérité au moins sur cela.

Le chakra se développa autour de lui mais ne prit pas la forme d'une boule. Contrairement à Toph, le chakra était plutôt comprimé autours de lui.

Hum ? Ton approche est différente, mais pourquoi pas. Pas de raison que cela ne marche pas.

A vrai dire, le démon du Hakke dans sa forme actuelle n'était pas pour lui convenir en terme cosmétique. Oh, cela aurait été amusant de voir un traditionaliste calme et serein faire sa technique. Ceci dit, le changement ne serait qu'en apparence. La technique resterait la même. L'agressivité en serait caché, toujours présente derrière un masque de placitude.

Il avançait bien dans sa maitrise et se risqua même à une première paume du Hakke. Le résultat... fut mitigé. D'un côté, la vague de chakra s'était aggloméré puis était partie correctement de son poing - bon point ! Par contre, elle s'était auto détruite en vol - mauvais point. C'était un fait relativement rare.

Oh je n'ai pas encore vu ça. On dirait que c'était... désynchronisé ? En kenjutsu, on dit que le bon timing vient avec la maitrise parfaite de la respiration. Essaie avec un souffle plus maitrisé, peut-être.

Toph n'était pas certaine de son conseil, mais cela pouvait aider dans différentes applications, alors pourquoi pas là ? En vérité, elle avait mis beaucoup plus de temps que son cousin à arriver à un stade presque fonctionnelle - si pas performant - de sa technique. Des nuits entières, des journées, des sessions avec kage bunshin. Au bout d'un mois, elle réussi à mettre cette technique au point. C'était une petite pointe de jalousie de voir son cousin progresser aussi vite dans sa maitrise. Mais c'était une pointe négative perdue dans une rivière de gratification, d'assurance et de fierté de sa famille.

Elle constata avec plaisir qu'il était suffisamment obstiné pour continuer de lui-même sans demander son avis.

Je vais faire des murs de puissances différentes, on testera dessus ce que ça donne quand tu auras stabilisé la forme.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Toph composa divers mudras et éleva une série de murs de puissances variantes devant Tsuyoshi. Il y avait plusieurs exemplaires de chaque rang pour qu'il ait le temps de se faire la main, s'il en avait besoin. Puis Toph alla se boire une grosse quantité de jus de fruit car mine de rien c'était un effort conséquent en chakra toutes ces techniques doton.

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mar 8 Jan 2019 - 14:28
Le Chuunin s’arrêtait chaque fois que sa cousine lui donnait des conseils sur le développement de cette technique. Il écoutait alors presque religieusement sa cadette, puis sans piper mot, s’appliquait à mettre en œuvre les orientations qu’on lui avait données. En réalité, pour lui du moins, exécuter la technique n’était pas si difficile à ses yeux. La maîtrise de l’art du poing souple Hyûga demandait certes beaucoup de concentration, mais aussi une grande maîtrise de son chakra. Sa confiance en ses capacités lui avait permis d’exécuter au premier coup ladite technique, sa confiance en lui ou alors la chance du débutant. En tentant à nouveau sa technique, avec un maximum de concentration mais aussi une respiration appropriée, il parvint à la rééditer à nouveau. A nouveau son chakra se développa autour de lui sans le skin du démon. A nouveau il en chargea son poing. A nouveau il tenta la technique de la paume du Hakke. Cette fois ci la technique était dirigée vers le mur le plus proche de lui. A un peu plus de dix mètres. Une vague de chakra quitta son poing, vague de chakra bonifiée par toute l’enveloppe chakratique qui s’était formé autour de lui. Un craquement sonore se fit entendre et les énergies envoyées vers le mur se volatilisèrent comme si elles s’étaient mutuellement bouffées les unes les autres. Bien qu’il s’agisse de deux techniques, ces deux techniques provenaient de la même source…

_ Incroyable. J’ai pourtant réussi le plus dur il me semble… Et lier deux techniques en même temps, j’en suis capable. Je le fais à volonté avec certaines techniques…

Oui le problème était peut-être là. Il utilisait ce type de techniques avec son énergie raiton, mais lorsqu’il utilisait d’habitude des techniques taijutsu. Avait-il réalisé ce type de combinaisons avec deux techniques purement ninjutsu ? La question avait du sens. Expirant un grand coup en rabaissant son thorax après l’avoir surélevé lors de l’inspiration, le Chuunin se concentra à nouveau. Il recommença le processus tandis que son esprit se perdait quelques temps dans l’interrogation. Pourquoi n’arrivait-il pas à ses fins ? A nouveau le fin manteau de chakra recouvra son corps dans ses moindres extrémités. Fine et à peine à quelques centimètres de la peau. A nouveau, il regroupa toute l’énergie accumulée au niveau de son poing et cette fois en tenant d’utiliser une technique de paume du Hakke, son jutsu lâcha une lumière diffuse au niveau de sa paume ouverte et une mini explosion se fit entendre.

_ Raaaah ! Le Chuunin s’était fait mal. Sa main avait légèrement noirci et ses doigts avaient rougis.
_ J’imagine que je suis trop pressé ? Fit-il à l'encontre de sa cadette. En attendant, il était allé chercher un baume de soin et avait enroulé son bras de bandage. Cette mini mésaventure n’allait pas l’empêcher de poursuivre son apprentissage.

A nouveau il se remit en place. Ces murs allaient voler en éclats. Le tout à cause d’une technique de paume de faible capacité, mais pourtant boosté par du chakra. Une technique qualitative. Il allait y parvenir ! Foi de Hyûga !

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mer 9 Jan 2019 - 21:16
Toph se murmura quelque chose pour elle même, de façon presque imperceptible.

J'aurais ptet du commencer par lui apprendre la paume du Hakke.

Non que Tsuyoshi ne savait pas la faire. Il pouvait en lancer une correcte. Mais il ne maitrisait pas la technique. Elle ne lui appartenait pas comme elle appartenait à Toph, par exemple, qui avait fait chanter et danser les paumes du Hakke, et qui les considérait comme le pilier de son style de combat. Elle avait passé toute son enfance à utiliser un style de combat plus orienté autours du kickboxing que les katas téléphoné du clan, et sa paume du Hakke polyvalente - qui pouvait se faire autant avec les pieds qu'avec les coudes, les genoux ou les poings - était devenue une innovation qui s'était répandue dans tout le clan.

Non, Tsuyoshi était un Hyûga plus traditionnel. Et il devrait faire un peu plus d'effort, bien qu'il n'était pas loin d'un excellent résultat - ce qui était un testament de sa capacité d'apprentissage et d'évolution. Il n'était pas chunin pour rien.

Et bien... tu progresses ? Mais tu ne sembles pas fort à l'aise à la base avec les projections de chakra. Je pense que c'est une question d'habitude, continue de faire quelques essais et ca viendra tout seul. Je vais te monter des exemples de bonnes circulations de chakra en attendant, pour que tu aies des références.

Et sans la technique du démon du Hakke, Toph exécuta plusieurs paume du Hakke, tout en donnant des instructions précises pour empêcher la technique de s'auto-détruire et de construire en harmonie complète une force de frappe surpuissante.

Tu vois, faut pas se précipiter. Bouger la bonne quantité de chakra, et tout relâcher au moment où tu sens que tu arrives au bout de la frappe. Si tu laisses une énergie antagoniste se construire, la technique de boost va l'amplifier également. Or, un résidu amplifié ne restera plus négligeable. Il va s'opposer avec force avec l'énergie initiale, d'où l'explosion... je pense.

Toph n'était pas certaine a 100% mais elle faisait de son mieux pour aider son disciple du jour à atteindre les sommets des techniques Hyûgas. Elle pointa quelques exemples d'erreurs classiques dans les paumes du Hakke qui pourraient créer, en théorie, de telles complications. Cela allait probablement prendre encore quelques essais, mais elle sentait que son cousin était proche de la solution.

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Dim 27 Jan 2019 - 20:15
Tsuyoshi se remit en position pour tenter d’effectuer correctement la technique. Il s’en savait capable. Des techniques combinées, il en réalisait déjà quand bien même elles n’étaient pas de même nature. Il pouvait le faire. Et tandis qu’il se motivait en se concentrant, il entendit sa cadette grommeler sans qu’il ne puisse savoir ce qu’elle venait de dire. Etait-elle mécontente de ses progrès ou s’inquiétait-elle à cause de ses blessures ? Il risqua un coup d’œil vers elle. C’est à ce moment qu’elle lâcha quelques mots qui piquèrent l’ego du Hyûga. Bien entendu, dans la bouche de Toph, ces mots étaient innocents. Comment pouvait-elle s’imaginer ce dont était réellement capable Tsuyoshi. Au final, elle ne savait que peu de choses sur ce dernier dans la mesure où ils n’avaient eu à partager ensemble que peu de moments vraiment intenses –hormis peut-être cette mission où ils avaient risqué leur vie en compagnie de Nagamasa Hisa et d’autres iwajins. Mais dans le feu de l’action, tandis qu’ils combattaient alors, n’avait-elle pas remarqué qu’il utilisait des techniques de projections de chakra ?

*Que je ne serai pas fort à l’aise avec les projections de chakra ?* S’était dit dans son esprit le Chuunin tandis qu’il vit sa cadette exécuter sous ses yeux des techniques propres et nettes de projection. Oui, il n’était pas né celui qui pouvait oser dire que Toph ne maîtrisait pas cette technique. Oui, elle en avait fait des variantes via le doton. Tsuyoshi le savait pour l’avoir vu combattre plusieurs fois. C’est donc d’un air neutre qu’il la laissa faire sa démonstration.

_ Je crois que tu fais erreur sur un point Toph. Mon problème n’est pas lié à la non maîtrise du Hakke Kuushou. J’éprouve plutôt des difficultés à exécuter presque simultanément ces deux techniques. Mon problème réside dans le fait de devoir faire imbriquer ta technique dans le Hakke Kuushou.

Puis portant son regard il ramena ses deux mains au niveau de son côté gauche. Paumes ouvertes et doigts repliés vers l’intérieur des paumes ; la paume de la main droite se tenait à la verticale au-dessus de l’autre à l’horizontale. D’un mouvement des hanches, le Hyûga pivota vers l’avant et bombarda la technique sur un mur de consistance moyenne. Il n’était pas nécessaire de gaspiller du chakra pour démontrer à Toph son erreur. La technique parti limpide en droite ligne sur le mur qui fut détruit. La technique était exécutée parfaitement à la manière dont l’enseignaient les maîtres Hyûgas. Tsuyoshi n’était pas un débutant. Il avait commencé à effectuer des missions depuis l’âge de 10 ans. Il n’aurait jamais pu survivre sans cette technique. Une technique basique du clan. Toph ne pouvait le savoir certes…

Lâchant un petit soupir, Tsuyoshi reprit position pour exécuter les deux techniques Hakke Kuushou et le démon du Hakke.

_Ne pas se précipiter… Ne pas se précipiter… murmurait-il plus déterminé que jamais à arriver au bout de son apprentissage.

L’énergie s’accumula autour de lui. Puis il la dirigea vers son poing et tenta d’exécuter un Hakke Kuushou. A nouveau pourtant la technique disparut dans une mini explosion avant d’atteindre sa cible. Toujours le même problème. Ses deux techniques s’opposaient et il n’arrivait pas à comprendre pourquoi.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Sam 2 Fév 2019 - 11:44
Toph observa Tsuyoshi très calmement et particulièrement sa façon de pratiquer la paume du Hakke. Et, elle devait l'admettre, le chunin avait raison. Il s'y connaissait bien en projection et maitrisait son sujet.

Mon diagnostic était mauvais. Ta paume du Hakke est bien produite. J'ignore pourquoi les deux techniques entrent en conflit.

Toph n'avait jamais eu ce problème, mais d'un autre côté, elle avait prit beaucoup plus de temps à apprendre cette technique que ce que Tsuyoshi était en train de faire. Il avançait à pas de géant et ce dernier obstacle surmonté, il serait capable d'utiliser cette technique dans des conditions réelles. Pourtant, difficile de comprendre d'où venait le problème. Si cela ne venait pas du Hakke Kusho...

Et puis, Toph eut une idée. Une idée toute bête mais qui pouvait fonctionner avec un peu de chance.

J'ai une suggestion. N'utilise pas ton chakra à toi. Utilise uniquement le chakra externe, raffiné. De cette façon, il n'y aura plus de problème de désynchronisation.

Peut-être que c'était la dernière chose à tenter. Une fois cela maitriser, le restant de la technique suivrait sans doute. Le chunin Hyûga était véritablement à deux doigts de la révélation.

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mer 6 Fév 2019 - 1:30
Presque désabusé, presque en train de perdre de sa motivation, Tsuyoshi avait désormais les mains sur les genoux. Elles étaient douloureuses à cause de la déflagration qu’il avait subi il y a peu. Mais sa posture n’était pas due à sa blessure. Il n’aurait pas mis les mains sur les genoux si son seul problème avait été les blessures ressenties. Non. Son principal problème en l’état, était la perte de chakra. Il avait l’impression d’avoir combattu intensivement pendant un court instant. Il lui fallait reprendre son souffle et ses esprits. Son regard se porta sur sa cadette tandis que cette dernière reconnaissait avoir fait un mauvais diagnostic. C’était une bonne chose qu’elle sache le faire. La démonstration de son aîné par ailleurs ne souffrait d’aucune contestation… Tsuyoshi ne dit mot à la suite des paroles de Toph. Il porta son regard vers le sol et bouche béé, il continuait de haletait longuement avant de prendre une grande inspiration et de se redresser. Alors qu’il tentait d’aller vers une table non loin où il pouvait se procurer de l’eau, le Chuunin entendit sa collègue lui faire part d’une nouvelle idée. Une idée pour le moins intéressante. Il s’agissait d’après les mots de sa cadette, d’utiliser le chakra externe produit pour l’ajouter au Hakke Kuushou. Du moins s’il avait compris l’idée de Toph, c’est ce qu’elle suggérait. Buvant l’eau contenue dans la première bouteille à sa portée, il la finit d’un trait avant de se sécher la bouche d’un coup de manche.

_ Je vais essayer ton conseil… Fit le Hyûga tandis qu’adossé à un mur, il semblait glisser vers le sol avant de se laisser tomber sur les fesses. Il s’accordait une pause. Une courte. Les efforts, ceux qui apportaient ce petit plus permettant de gagner un petit quelque chose durant les entrainements s’obtenait justement dans ces moments-là. Seulement, il en était de même pour le second souffle. Cette nouvelle énergie qui alimente le corps dès lors que l’on se ménage un léger répit entre deux sessions d’intenses efforts. Tsuyoshi n’avait jamais réellement su comment activer ce second souffle. Pourtant, il en avait cruellement besoin en ce moment.

_ Dis, qui t’as appris cette technique de boost ? J’espère que tu l’as remercié cette technique, bien placée pourrait te faire gagner un combat tu sais… Mais Tsuyoshi savait que sa cadette le savait. C’était surtout pour taper causette un instant, le temps qu’il recouvre ses forces.

Au bout de cinq minutes, le Chuunin se remit debout. Il n’avait pas récupéré du chakra à proprement parler, mais sa détermination était à nouveau à son maximum. Il lui fallait acquérir cette technique. Il pouvait le faire, aujourd’hui même. Reprenant sa posture, il se prépara à la technique de boost. Comme de coutume il laissa son chakra se déployer autour de lui. Ensuite il en dirigea la majeure partie vers le poing mais cette fois se concentra un maximum pour que créant la technique du Hakke Kuushou, il puisse la faire suffisamment distincte de la première afin que le chakra de cette dernière vienne la bonifier. Le processus était périlleux. Le chakra de la première technique oscillait dangereusement comme perdant de sa consistance tandis que le Chuunin, ayant adopté la posture du Hakke, demeurait comme figé plongée à l’intérieur de lui-même. Au bout d’un moment qui parut interminable, Tsuyoshi se lâcha :

_ Hakke Kuushou !!!

Ses hanches avaient pivoté rapidement tandis que ses paumes relâchaient la technique ancestrale. L’enveloppe de chakra qui l’entourait avait disparue et le mur qui était destiné à encaisser la technique trembla dangereusement. Il n’avait pas été détruit, mais un trou était désormais visible au beau milieu dudit mur. Presque soulagé, Tsuyoshi tomba sur le dos, les mains sur la tête, sourire aux lèvres la poitrine se gonflant et perdant du volume au rythme de sa respiration profonde et saccadée. Il y était presque. Exécuter la technique presque parfaitement était un excellent début. Mais il n’avait pas terminé. Il venait de comprendre une subtilité de la technique.

_ Du coup, j’imagine que l’on peut combattre tout en maintenant cette technique active afin de bonifier les techniques Hyûga…

Son regard se porta sur Toph. Il avait vu juste. Et si tel n’était pas le cas, lui essaierait d’aller jusqu’à ce niveau de réalisation de la technique. Non, son entrainement n’était pas terminé.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Sam 9 Fév 2019 - 19:41
Tsuyoshi souffrait de fatigue. Il dut se reposer et se désaltérer avant de reprendre ses essais. Il relança la conversation quand il retrouva son souffle et demanda qui avait apprit cette technique à la princesse Hyûga.

Si le concept d'une technique de support me vient d'une joute contre Gabushi, personne ne me l'a enseigné. Suite aux évènements de Tetsu j'ai... je me suis un peu retiré du monde. Et j'ai travaillé jour et nuit. J'ai travaillé plus dur que ce que je n'avais cru possible de travailler. Quand mon père m'a tiré de mon dojo, c'était une des quatre arcanes Jishin que j'avais mise au point.

La première était la paume du Hakke terrestre. La deuxième était l'armure Jishin. La troisième était la paume Atlas. Le démon du Hakke était la quatrième. La majorité était dépendante de l'affinité doton qui se combinait particulièrement bien aux projections de chakra, mais pas toute. Actuellement, Toph travaillait à transférer les coups du Hakke en kenjutsu, ce qui pourrait également servir au clan de manière transversale.

Et puis vint la démonstration... concluante. Ce n'était pas encore l'apogée des capacités de son cousin mais cela n'en restait pas moins impressionnant. Un trou traversait le mur spécifiquement érigé pour la démonstration, le mur le plus solide dont elle était capable en ce moment. Les chunins des autres villages n'avaient qu'à bien se tenir, Tsuyoshi avait dans ses mains une arme terriblement efficace. Toph répara sa construction en composant des mudras puis se tourna vers son cousin avec un large sourire sur son visage.

Félicitations. Tu as saisis l'essence de la technique. Avec un peu d'entrainement, tu seras certainement redoutable avec. Je me sens rassurée. Notre famille a déjà perdue trop de membres.

Toph était véritablement de l'avis que partager ses propres techniques permettraient au clan de prospérer et d'éviter de nouveaux drames, comme à Tetsu. En outre, introduire des techniques de l'école Jishin dans le pannel de techniques classiques lui permettrait de gagner en renommée le jour où elle commencerait à s'imposer parmis les siens. Elle l'avait décidé - elle dirigerait le clan. Ce n'était qu'une question de temps et d'implication personnelle.

Tsuyoshi posa une question pour comprendre l'intérêt stratégique de la technique. Toph hocha de la tête. Il avait vu juste. Ce n'était pas qu'un guerrier mais également un stratège. Toph avait en effet du affronter Gabushi pour comprendre tout l'intérêt d'une telle technique.

Tout a fait. Agir en sorte te permet de mieux contrôler le combat et de t'imposer durablement. Cela ne marche pas sur toutes les techniques non plus, mais cela convient parfaitement pour le combat à mi-distance et, dans une certaine mesure, avec le kaiten. Contre un adversaire qui s'enterre et se prépare à un assaut, c'est également un excellent moyen de le déloger. Et contre un jonin ou adversaire très puissant... c'est une façon d'arriver au même seuil de puissance, même si honnêtement ce n'est pas aussi pratique. Ce n'est par contre pas toujours facile à placer dans le feu de l'action.

C'était, par conséquent, situationnel. Il n'y avait pas vraiment de technique qui était toujours bonne à employer, mais à bon escient et dans un affrontement assez linéaire, cela pouvait permettre de prendre l'avantage ou d'achever un adversaire. C'était également utile en conjonction avec certaines techniques samourai, ou d'autres capacités spéciales autours du chakra neutre. Mais, à priori, ce genre de combinaison n'était pas tout de suite intéressante pour le chunin. Peut-être un jour il y réfléchirait.

Toph alla chercher un récipient d'eau fraiche et en apporta à son cousin avant de lui proposer une activité nettement moins fatiguante.

Je vais changer de sujet mais... es-tu intéressé par apprendre à lire sur les lèvres ?

Sourire sur les lèvres de Toph. Combien de temps est-ce que son cousin mettrait avant de comprendre l'implication de cette technique ? Les Hyûgas étaient des espions connus dans tout le Yuukan comme étant capable de voir au loin. Mais la capacité de voir ET de comprendre ce qui se disait, voilà une combinaison de compétences qui en surprendrait plus d'un. C'était un des succès de Toph dont elle était la plus fière tout en étant relativement simple à atteindre. Après tout, c'était une alternative au langage des signes pour les malentendants et les sourds. Encore une petite amélioration dans le répertoire du clan qui pouvait pourtant changer la donne.
Spoiler:
 

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 1:25
Tsuyoshi était vidé et pourtant, il n’avait finit de se perfectionner à la maîtrise de sa technique. Il savait la produire, mais pas encore de façon optimale pas encore totalement à volonté. Pour cela, il faudrait qu’il l’utilise, encore et encore dans moult situations. Il savait qu’il n’aurait pas toujours le loisir d’avoir tout le temps voulu pour utiliser cette technique notamment en combat. Il ne serait pas toujours dans un cocon comme aujourd’hui. C’est pour cette raison qu’il se devait de perfectionner sa technique, l’affiner tel qu’il le souhaitait. Déjà la version de Toph lui convenait peu. Elle était excellente, évidemment, mais elle ne répondait pas tout à fait à l’identité de Tsuyoshi. Il avait déjà réussi à supprimer l’avatar du démon qui ressortait de la technique. Désormais il allait s’atteler pour réduire à son minimum le chakra qu’il était obligé de faire sortir à l’extérieur de son corps afin de produire le jutsu. Une fois qu’il arriverait à ce résultat, il pourrait alors passer à la dernière phase de son apprentissage.

Entre temps, alors qu’il réfléchissait à la suite de son entrainement, Toph lui proposait déjà une nouvelle technique. Une technique de lecture labiale. Le jeune homme cligna des yeux en regardant sa cadette. Elle était tout simplement incroyable. Tant de ressources condensées en un être aussi jeune. Tsuyoshi finit par sourire puis à rire un peu. Puis il lui lâcha :

_ Décidément, tu n’en finiras pas de m’étonner… Tu sais lire aussi sur les lèvres. Pas mal… Je suis partant oui. Mais d’abord, j’aimerai parfaire cette technique que je viens d’apprendre. Je veux la maîtriser et pouvoir la produire telle que je l’entends à volonté. Une fois que ce sera fait, je pourrais passer à autre chose. Mais pas avant… On remet ça à une autre fois ?

Il marqua une pause le temps que Toph lui réponde puis il poursuivit sur un tout autre sujet :

_ Tu penses pouvoir me permettre d’occuper ton dojo toute la journée ? Demain j’irai m’entraîner ailleurs. Je veux juste avancer un maximum.

Toph était certainement Ok pour que son cousin s’entraîne. Il n’y avait probablement pas vraiment de raisons pour qu’elle s’oppose à cette demande. Après avoir récupéré pendant environ quinze minutes, Tsuyoshi se repositionna, prêt à poursuivre les entraînements. Sa technique devait être au maximum évoluée. Le Chuunin devait parvenir à la bonifier toujours plus. Avec un peu de chance il mettrait moins de trois jours pour totalement la maîtriser. Tandis qu’il se plaçait pour réactiver le jutsu sur les murs dotons réalisés par Toph, Tsuyoshi lui demanda histoire de profiter de sa présence :

_ Dis, l’autre jour tu m’avais promis de m’expliquer ce qui s’était passé dans la salle du conseil le jour où les Hayashijins se sont fait renvoyer du village. De quoi Senku était-il coupable ? Pourquoi Iwa en est venue à lâcher dans la nature un ninja de ce niveau ?

Le jeune homme ne savait pas trop quels étaient les liens entre sa cadette et le Yaoguaï, néanmoins il savait qu’ils étaient plus ou moins importants. En position, le Hyûga malaxa son chakra. L’énergie prit les contours de sa forme. En suivant le procédé précédent, il accumula l’énergie dans le poing. Se concentrant un maximum, il fit en sorte que les chakras soient distincts et il fit en sorte que le chakra accumulé puisse servir à bonifier la technique qu’il se préparait à utiliser. A nouveau, comme tantôt, il pivota sur lui-même par un savant jeu de hanches et lâcha l’énergie contenue dans ses paumes sur le mur doton à travers la puissante énergie qui se dégagea de lui via un fracassant HAKKE KUUSHOU. Ce n’était pas en réalité cette technique qui était puissante. Elle était plutôt faible, mais le surcroît d’énergie qui la bonifiait la rendait tout simplement redoutable.

Les mains sur les genoux, Tsuyoshi respira un bon coup tandis que son cœur battait la chamade. Tous ses efforts l’avaient rapproché de sa réserve de chakra. Pourtant il devait continuer de s’entrainer. Au bout de l’effort se trouvait la victoire.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 15:38
Tsuyoshi progressait dans sa technique, mais n'estimait pas encore avoir atteint un niveau suffisant pour la maitriser. Il refusa l'offre de Toph de lui apprendre la lecture labiale pour le moment - si l'idée lui plaisait, il désirait avant tout maitriser son premier enseignement jusqu'au bout. La Hyûga ne pouvait qu'admirer son obstinateur et son ardeur à la tâche. Il demanda l'autorisation de pouvoir utiliser son dojo pour le restant de la journée. Comment lui refuser ?

Tu es toujours le bienvenu en ces lieux, cousin. J'ai une salle d'entrainement inutilisée, si tu veux un peu de calme - car je ne peux te promettre que tu ne sois pas dérangé par des novices ou Ryoko-san. Toutes mes salles d'entrainements te sont ouvertes pour pratiquer cette technique. Avec mes nouveaux élèves et la renommée grandissante de l'école Jishin, je fais quelques travaux supplémentaires.

Elle même ressentait le besoin d'un environnement au calme pour s'entrainer aux arts samourai en particulier. Il y avait un aspect de méditation dans cet art qu'elle n'avait pas encore capté. Elle donc construit une salle spécifiquement pour la méditation zen - petite, avec un espace pour boire du temps et un seul mannequin pour s'entrainer. Mais ce n'était pas cette salle là qu'elle avait en tête pour Tsuyoshi. Il aurait besoin de nettement plus d'espace, et surtout, de pouvoir lâcher des pulsions destructrices poussée. La salle serait celle qui était encore en cours de construction - le sol n'était pas correctement dallé et il n'y avait pas de fournitures aux murs mais cela ferait très bien l'affaire pour ce qu'il voulait en faire.

Cela faisait penser à Toph qu'elle devait sans doute faire un stand de tir, un de ces quatre, pour s'entrainer à toutes les techniques de zone ou d'attaques à distance. Son dojo n'était plus approprié pour cela. Elle prit note de cette auto suggestion puis s'intéressa de-nouveau à son hôte qui lui posa une singulière question.

Une question difficile, pour Toph. Elle hésita un moment à ne pas la répondre ici et maintenant. Ceci dit... Et bien, autant se dévoiler à son cousin. La famille, c'était sacrée et cela méritait honnêteté. Elle alla se chercher une chaise puis s'installa sur le côté, laissant à son cousin tout le loisir de continuer de s'entrainer pendant ce temps-là.

Senku a envisagé de tuer le Tsuchikage, et avait probablement commencé à préparer son coup. Il a outrepassé mes capacités à détecter les mensonges, difficile de savoir donc exactement jusqu'où sa traitrise allait - ce sont sans doute mes émotions qui ont pris le pas là-dessus. J'étais troublée. Senku était comme un père pour moi et...

Elle s'arrêta. Senku était le père aimant et encourageant qu'elle n'avait jamais eu.

Malgré tout, il a beaucoup fait pour Iwa. Ce fut l'unique raison pour laquelle il est encore en vie aujourd'hui. Vois-tu, tout a commencer avec l'attentat de Tenshi. Cet... idiot... a mit le feu à la forêt et après un duel contre moi, il s'est fait arrêté par le Yaoguaï. A ce moment-là, il lui a murmuré quelques choses dans l'oreille. Je n'ai pas fait attention, sous le feu de l'action sinon j'aurais lit sur ces lèvres les mots de la trahison. Plus tard, j'ai croisé Tenshi dans sa cellule et il m'a mit au courant de l'existence d'un complot attentant à la vie du Tsuchikage, parmis ses plus proches collaborateur. Rajoutes à cela des mouvements d'Hayashins qui ont entré dans Iwa sous l'autorisation spécifique de Senku quelques jours après ces évènements et des voyages à l'étranger non documentés...

Tsuyoshi concentrait l'énergie de son poing. Il prenait son temps, et cela marchait de mieux en mieux. Toph avait encore un peu de temps pour expliquer tout cela avant son prochain lancer de technique, car elle ne préférait pas être interrompue par une grosse détonation, elle en profita et se hâta tout en choississant bien ses mots.

Tenshi allait avoir le poste de bras droit du village. Kyoshiro aimait sa franchise et son intellect. Mais quand Tenshi lui proposa de nommer Senku tribun pour le "calmer", il comprit tout de suite qui de son entourage était le comploteur. Il convoqua tout le conseil. Nous entendimes la versoin de tous. Et cela je l'ai confirmé par ma technique de sensorialité : Senku avait proposé à Tenshi un attentat pour le sauver, si le Tsuchikage venait à vouloir l'exécuter. J'ai été déçue que mon sensei... tombe aussi bas dans son honneur. Un vote fut appelé, entre nommer Senku Tsuchikage et exiler Kyoshiro, ou reconnaitre Senku coupable et l'exiler, tout en maintenant Kyoshiro à sa place. La suite du conseil tourna au vinaigre. Tenshi péta littéralement un câble devant le résultat du vote, ce que je ne m'expliqua pas, appela à la mort de Kyoshiro, et en tentant de s'enfuir fut capturé par Etsuko. A l'heure qu'il est, son sabre à déjà goûté au sang de Gueule d'Ange, jusqu'à la dernière goutte.

Elle s'arrêta. Tsuyoshi venait de faire une paume du hakke augmentée de manière respectable. Ce n'était pas encore l'apex de l'art Hyûga mais il s'y rapprochait. Petit à petit. Une fois que le bruit cessa, Toph finit son histoire par la conclusion. Là où Tsuyoshi lui avait posé la première fois cette question.

Quant à Senku, il est reparti avec la majorité des siens à Hayashi, mais cela tu l'as vu par toi-même.

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Ven 8 Mar 2019 - 12:14
Tsuyoshi s’était arrêté après son dernier mouvement plus ou moins réussi. Il écouta les explications de sa cousine. Toph se mit à relater les faits. Elle donna son point de vue et probablement l’explication selon son ressenti de ce qui s’était passé. Ainsi Senku avait envisagé de tuer le Tsuchikage. Elle expliqua que toute cette affaire ayant mené au départ des hayshijins était la faute de Tenshi, le samouraï fou qui avait tenté d’attaquer Iwa. Tsuyoshi hocha la tête à l’évocation de cette affaire. Il s’en souvint comme si c’était hier. Il était lors ce jour, lorsque le samouraï revint à Iwa et tenta une attaque. Il était là lorsque sa cousine combattait Tenshi en duel devant une foule de ninjas acquis à la cause d’Iwa. Il se souvint avoir été totalement étonné par cela. Ce duel face à un déserteur alors qu’il aurait fallu le détruire sur le coup et le juger s’il restait en vie ou alors le jeter à la fosse s’il ne survivait pas à un assaut combiné d’iwajins. Il se souvint avoir été content de voir que Senku avait pris la décision de stopper cette blague de duel à ses yeux. Il se souvint avoir été choqué par les paroles de Tenshi lorsqu’on lui demanda, alors qu’il se faisait arrêter, pourquoi il avait réagi ainsi. Il avait alors eut une réaction qui glaça de stupeur Tsuyoshi. Tenshi était tout simplement fou et il était assez déplorable que personne ne s’en fut rendu compte plus tôt. Telles étaient les pensées du Hyûga.

Dans le récit de Toph, aux yeux du Hyûga, il manquait certaines choses. Certaines choses qu’il ne s’expliquait pas. Quels étaient les motifs de Senku ? Avait-il finalement avoué sa tentative d’assassinat ou de putsch ? Et pourquoi ce fou de Tenshi avait-il pu participer à un Conseil du village d’Iwa ? Tant de question qui l’intéressaient au plus haut point. Il pouvait comprendre qu’un ninja ait des velléités d’assassinat. Seulement son motif devait être fondé et légitime, autrement il ne pouvait être que considéré comme un fou agissant tel un fou : de façon chaotique.

_ Une histoire bien étrange… Sais-tu pourquoi Senku aurait tenté d’assassiner le Tsuchikage ? A-t’il avoué son crime ? Puis que faisait Tenshi dans ce Conseil ? Il était supposé être prisonnier en phase de jugement n’est-ce pas ? Comment s’est-il retrouvé au sein de l’instance la plus importante du village en position centrale d’une affaire de putsch ?

Des questions qu’il adressait à Toph. Son regard interrogateur en disait long sur son étonnement par rapport à certains points sombres de l’histoire. Ce que lui avait rapporté Toph, il y croyait, sans avoir besoin de la sonder plus que cela. Cependant, soit elle ne lui avait pas tout dit, soit elle-même n’en savait pas plus que cela. Toujours est-il qu’en l’état, cette affaire était floue.

Et pendant que sa cadette répondait ou non à ses questions, Tsuyoshi tirait sur son kimono afin de l’ajuster. Reprenant son souffle, il se repositionna. Laissant sa cadette terminer sa tirade, il inspira un grand coup et tenta de se concentrer. Il lui fallait pour cela, mettre de côté temporairement toute cette affaire et pleinement prendre conscience du mouvement qu’il voulait effectuer. Comme de coutume, il parvint facilement à produire le manteau de chakra autour de lui. Ce manteau était plus fin que d’habitude mais sa qualité n’en demeurait pas moins présente. Emmenant une bonne partie de l’énergie dans son poing, il exécuta une paume du Hakke de puissance minime pourtant bonifiée par le « manteau » de chakra. Le résultat était positif.

*J’avance progressivement vers mon objectif* Pensa alors le Chuunin.

Il se remit en positon tout de suite et refit le même processus. Comme la fois précédente, le manteau de chakra s’amenuisait à vue d’œil et au final la technique n’en demeurait pas moins puissante. Il était définitivement sur la bonne voie.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 21:26
Je sais juste qu'il a effectivement comploté avec Tenshi, et que ce dernier à avoué une partie à Kyoshiro pour sortir de prison. Ceci est certain. Et je sais qu'il a parlé de tuer le kage. Je ne sais pas exactement ce qu'il a dit mot pour mot, et ni l'un ni l'autre n'ont voulu me le dire en face, craignant ma technique de détection de mensonges, je pense. Je pense que Senku est un fauve, et qu'il voit notre tsuchikage blessé comme une proie indigne de diriger le village. Il voulait lui imposer ses décisions à lui. Senku a toujours une partie indomptable en lui.

Senku de la faune, on l'appelait. Lui se proclamait guerrier millénaire, bien que le sens de ce titre était étranger à la chunin. Le Tengu l'avait appelé "Toph du Cataclysme". Et peut-être avait-il raison. Senku, Musashi, Tsubaki...Autant de membre de son équipe qui étaient morts ou exilés. Apportait-elle la poisse et la malédiction sur son passage ? Son cousin était curieux, et c'était logique. La situation avait été étrange. En tant que chunin, il était exposé aux intrigues d'Iwa. Il se préparait d'ailleurs à reprendre son entrainement. Il ajustait son kimono et reprenait là où il s'était arrêté - en s'entourant d'un fin manteau de chakra.

Tenshi était là avant la réunion du conseil. Kyoshiro était intéressé par sa vision des choses. Son intellect. Tenshi était fou sur bien des choses, mais il était incomparablement un esprit particulièrement acéré sur d'autres. Il discutait avec le Kage de suite pour Iwa. Kyoshiro savait qu'un de ses proches pensaient à le trahir. Il a suffit qu'il déduise de Tenshi l'information pour agir. Tout était déjà prêt, mûrement réfléchit. Le conseil fut convoqué. Senku ne voulut pas clairement de défendre face aux différents chefs d'accusation. Et j'en découvris quelques un, je t'assure. Mon sensei avait une vie personnelle très chargée. Je pense qu'il avait peur de ma sensorialité, et ne voulait pas risquer de dévoiler un mensonge. Il aurait suffit qu'il me dise "Non, je n'ai jamais envisagé de tuer le kage", et je l'aurais directement innocenté, renforcé dans cette idée par ma technique. Il admit une culpabilité au moins partielle, à demi mots. Mais il n'expliqua rien de ses expéditions non justifiées à l'étranger, de son abandon d'une genin seule hors de Tsuchi, ni des Hayashins qu'il avait fait entrer dans Iwa. En vérité, je crains qu'on ne saura jamais jusqu'où sa traitrise l'avait menée. Etait-ce juste un projet ? Avait-il déjà entrepris des actions concrètes ? Des voyages à l'étranger, des recrues externes, des paroles déloyale... Quoi qu'il en soit, il n'a pas cherché la transparence et nullement à protéger son innocence. Au minimum it était coupable d'avoir au moins parlé à Tenshi de tuer le Kage, et au pire... Et bien, le pire aurait été catastrophique. On ne peut pas se permettre de garder un shinobi de son gabarit avec une loyauté plus que discutable.

Toph soupira. Ce n'était pas des informations confidentielles, telles quelles, mais ce n'était pas pour autant connu du grand public et encore moins dans ces détails-là. Son cousin exécuta une nouvelle paume du Hakke. Un résultat probant. Il avançait dans la bonne direction.

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 11 Mar 2019 - 1:43
Tsuyoshi écouta sa cadette lui parler des motivations de Senku. Elle estimait qu’il avait voulu réduire le nombre de jours de vie du Kage pour la simple raison qu’il était désormais handicapé et qu’à ses yeux, il était indigne de diriger le village. Tsuyoshi s’arrêta à l’évocation de cette idée. Dans un premier temps il estima qu’elle devait être inexacte. Comment un homme pouvait-il planifier un putsch pour cette raison. Était-ce une raison valable ? Dans un premier temps, le Hyûga voulu réfuter cette allégation. Il estimait qu’elle était bien trop légère et que le Yaoguaï devait probablement avoir d’autres raisons. Mais en y réfléchissant bien, il finit par accepter cette hypothèse. L’ego et la vanité d’un homme peuvent le pousser à bien des excès.

*Etre vizir à la place du vizir aurait dit l’autre. Probablement que n’importe qui ayant eu l’importance du Yaoguaï au sein du village aurait eu ce genre d’idée face à un Kage diminué. Mais de là à tenter un putsh…*

Le Yaoguaï en effet, d’après le peu qu’en savait le Hyûga, était un Jonin très respecté et qui avait beaucoup œuvré pour le village. Des mots de la Hyûga même, il avait été tout proche d’une promotion visiblement. Pourtant tout avait basculé du jour au lendemain si vite. En remettant bout à bout les informations transmises par Toph, Tsuyoshi se demanda lequel des trois protagonistes avait été le plus léger par rapport à cette affaire ? Était-ce le Yaoguaï, qui avait tenté de s’allier à un paria, un traître qui avait réussi la prouesse de se sortir de prison pour finir conseiller du Kage alors qu’il avait été banni devant tout Iwa et qu’il avait commis un crime ? Était-ce même Yaoguaï qui se faisait éjecter du village sur un vote et sur des commencements de preuves concernant sa probable culpabilité ? Etait-ce Tenshi qui avait perdu la vie ridiculement en tentant visiblement de prendre des positions intenables quasi systématiquement ? Était-ce le Kage qui s’amusait à faire confiance à des gens plus que douteux et à les propulser à des postes importants ? Était-ce le Kage qui sur l’accusation sans preuves d’un traître et d’un homme sans parole écartait du village un ninja qui avait fait ses preuves ? Toute cette affaire semblait bien bizarre. Il y avait eu beaucoup trop d’amateurisme, de tâtonnements, d’à peu près et des vies avaient été stoppées nettes ou avaient littéralement pris un autre virage. Qu’allaient devenir les gens qui avaient quitté le village ?

_ Penses-tu que le Tsuchikage ait pris la bonne décision ? S’il avait un doute sur Senku, au final pourquoi ne pas l’avoir éliminé ? Ne s’est-il pas créé un adversaire de taille définitivement et n’a-t-il pas par le même moment fait que repousser le moment où tous les deux devront régler par le sang cette affaire ?

A vrai dire, Tsuyoshi allait probablement un peu trop loin dans ses questionnements. Ne dépassait-il pas son rôle de Chuunin ? Pour autant il lui semblait voir des faiblesses dans les décisions prises par le Tsuchikage. Éliminer Tenshi était une excellente décision. Il n’y avait rien à attendre de bon d’un homme aussi versatile que celui-là, et ce, quel que soit son génie en tel ou tel domaine. Pour ce qui était de Senku. S’il était sûr de son fait, il aurait mieux valu probablement l’éliminer également, sans avoir à passer par ce simulacre de jugement qui au final n’en était pas réellement un car il n’y avait eu ni de vrai coupable ni de vrai gagnant dans cette histoire. Le Kage n’avait fait qu’écarter temporairement aux yeux du Hyûga un adversaire ; adversaire qui pourrait se présenter à nouveau une fois qu’il serait en position de force.

_ Montre moi la salle où je pourrais poursuivre mon entrainement tranquillement s’il te plaît. Je crois que je ferai mieux de me reconcentrer sur ce que j’ai à faire.

La voix de la sagesse s’imposait à lui. Il devait taire ses impressions et pensées et s’entrainer tout simplement.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 11 Mar 2019 - 12:15
Tsuyoshi semblait perdu dans ses questions. Ce n'était pas excellent pour sa concentration, ni pour son entrainement. Mais il désirait la vérité, aussi Toph la lui donna. Et elle lui donna raison sur un point, en plus.

C'était plus qu'un doute. Le doute reposait sur l'étendue de sa trahison. Mais pour répondre à ta question, l'exécuter aurait été une solution sur le court terme. Certes. Il n'aurait pas posé de risque à notre village. Il aurait fait un exemple. Mais à quel prix ?

Le sang et la gangrène. Toph serra ses poings. Elle n'avait pas oublié la rage qu'elle avait ressentie quand elle avait vu certains de ces prétendu iwajins partir avec son sensei. Ema, par exemple. Mais d'autres également. Elle n'avait pas compris tout de suite, mais Kyoshiro s'était expliqué - bien que Toph n'avait plus qu'une vague idée de comment la suite de cette soirée c'était passée. La mémoire est étrange comme cela, que des évènements semblent fixes et intemporelles, tandis que d'autres disparaissent dans les limbes de l'oubli.

Car à moyen terme, tous ces éléments qui sont partis d'iwa se seraient rebellés. Leur sabotage aurait été passif ou actif. Engager des hostilités avec Tetsu dans ce cadre-là aurait été très dangereux - des ennemis cachés dans le village, prêt à frapper dans l'ombre et à nous saboter ? Les conséquences auraient été désastreuses. En outre, la réputation de notre Kage aurait été celle d'un dictateur assoiffé de sang.

Le scénario était catastrophe, bien entendu, mais était réel. Surtout en cas d'invasion de Tetsu - mais cela, Toph n'allait pas directement le dire. C'était encore secret que le but du Tsuchikage était l'annexation du territoire du Shogun, et non juste une expédition punitive. Loyale à son Kage, elle ne comptait pas révéler l'information ici même si elle était plus certaine que son cousin n'avait rien d'un élément déloyal.

Senku avait sa popularité, et il a défendu mainte fois Iwa au cours des années. On ne peut lui nier une reconnaissance. Moi même j'aurais été affectée par son exécution, bien que je ne puisse dire dans quelle amplitude. Non, en exilant Senku et en permettant à qui le voulait de le suivre, Kyoshiro-domo à démontré une certaine grandeur tout en faisant preuve d'habileté politique. On ne pourra dire de lui qu'il ne cherche que le conflit, puis qu'il a résolu ce dernier de manière pacifique. En agissant ainsi, il a limité les pertes sur le long terme et donné à notre village une unité morale. Et si Senku se retourne contre Iwa, je m'en occuperai personnellement.

Tel affrontement ne pourrait pas se passer aisément. Mais Toph considérait que c'était son devoir de finir ce genre d'éléments inachevés, si d'aventure ils se retournaient contre leur bénéficiaire. Le Bushido lui imposait cela. C'était son sens de l'honneur qui lui criait d'en être responsable jusqu'au bout. Comme elle s'était sentie responsable de Tenshi.

Elle amena son cousin dans un couloir puis ouvrit une porte sur une salle en cours de construction, mais opérationnel pour ce qu'il désirait. Pas de mobilier présent. Rien de superflus. Tout ici était cassable à souhait. Enfin, presque.

Voici la petite salle à ta disposition. Evite juste de tout faire sauter, je ne peux pas te garantir que cela ne s'effondrera pas sur ta tête passé une certaine échelle de puissance. Je te ferais apporter des vivres et des boissons. Bon entrainement, Tsuyoshi-san. Que tu en sortes plus redoutable que jamais.

Elle s'inclina respectueusement devant son cousin chunin, puis se retira. Elle avait, en effet, encore fort à faire.

_________________
Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 11 Mar 2019 - 12:53
Toph épousait totalement les idées du Tsuchikage. Elle estimait que les actions de l’Ombre d’Iwa étaient celles qui devaient être posées. Pour elle, la vision et la politique du Tsuchikage était bonne. Tsuyoshi ne pensait pas ainsi. Il estimait que l’Ombre s’était trompée en laissant aller Senku. Au final seul le temps permettrait de savoir laquelle des décisions était la meilleure pour le village. D’un autre côté, il est vrai qu’en laissant en vie Senku, le Tsuchikage avait fait preuve de grandeur d’esprit et de noblesse d’âme. Certes. Seulement aux yeux du Hyûga les arguments liés à l’évitement d’une réputation de sanguinaire ou de dictateur, la volonté de trouver une issue pacifique à leurs problèmes ne passaient pas. Aux yeux du Hyûga au final seule la puissance, la vraie avait un intérêt en ce monde. Les faibles et ceux qui paraissent l’être ne pouvaient qu’avoir un destin tragique : passer pour des agneaux et se faire dévorer par le premier loup solitaire. Passer pour un sanguinaire et l’être réellement pouvait calmer les ardeurs de beaucoup, mais certes attiser celles de ceux qui ne se laissaient pas paralyser par de tels traits de caractère. Si Senku avait voulu la tête du Kage parce qu’il trouvait que ce dernier était faible, que l’Ombre laisse son rival s’en aller n’était-il pas un aveu de faiblesse justement ? Tsuyoshi ne savait plus qu’en penser. Il allait méditer longuement à ce sujet mêlant politique et pouvoir. Il allait également scruter les signes du destin et essayer de voir quel futur se dessinerait pour ces deux hommes et pour le village. Le Hyûga savait que le destin des hommes est capricieux. Il aime jouer des tours et surprendre au moment où on s’y attend le moins. Cette affaire pouvait être terminée sur cet exil tout comme elle pouvait se poursuivre un jour, au détour d’un alignement des astres profitable à une nouvelle confrontation.

_ N’en fait pas une affaire personnelle comme avec Tenshi. Si Senku devait réapparaître un jour pour déstabiliser Iwa, il se confronterait à tout Iwa…

Le Hyûga avait noté une certaine tendance de sa cousine à vouloir régler seule les problèmes concernant un groupe. Ce n’était pas la première fois qu’elle réagissait ainsi. Alors oui, elle était forte, très forte, probablement trop forte pour son âge, mais justement à toujours se couper de l’aide des autres, à toujours vouloir affronter le risque seule, un jour elle le regrettera amèrement. Certainement que sa grande force lui permettait de se sentir si sereine face aux difficultés, mais aux yeux du Hyûga, elle faisait fausse route. Beaucoup d’autres shinobis d’Iwa étaient forts. Et c’était la force additionnée de tous ces ninjas qui rajoutait à la puissance du village en entier.

Finalement, Toph l’amena à la salle où ll devait poursuivre son entrainement en solitaire. Elle lui fit la remarque d’éviter d’y aller trop puissamment pour ne pas détruire l’environnement. En y regardant bien, Tsuyoshi remarqua qu’effectivement la salle avait un plafond plutôt bas, bien trop bas pour une salle d’entrainement. L’aération cela dit était correcte et la salle spacieuse. Faisant un sourire à sa cadette, le ninja reprit tranquillement son entrainement lorsque Toph s’en alla.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Lun 11 Mar 2019 - 18:19
Une fois Toph partie, Tsuyoshi se mit en position du lotus à terre. Pouces et index des deux mains se touchant, ses bras posés sur ses genoux, il se concentrait et mettait le focus sur son besoin de recouvrer un peu d’énergie utilisée durant les entrainements. Par la même occasion, il essayait de recentrer ses pensées sur l’essentiel. Exit les questions liés à Iwa ou au Tsuchikage ou encore à l’exilé. Seule lui importait la maîtrise de la technique dont Toph lui avait fait une magnifique démonstration. Cette technique, il allait la bonifier et l’orienter telle qu’il souhaitait l’utiliser. Il demeura en cette position une trentaine de minutes. Habitué à cette posture, le jeune homme ne ressentait aucune douleur. Son corps souple et bien entraîné ne pouvait souffrir pour cette simple raison. Au bout des trente minutes, il recouvra un peu de son énergie et était désormais plus à même de pouvoir poursuivre convenablement son entraînement.

En se relevant, le ninja était déjà enveloppé d’une aura de chakra. Il était prêt à exécuter la technique bonifiée. Cette aura était de plus en plus fine. Elle recouvrait tout le corps du Hyûga mais était de moins en moins visible. Avec cette source de chakra neutre, il parvint à bonifier la technique du Hakke Kuushou qu’il exécuta avec brio en direction du sol. La technique eut pour impact de créer un grand trou à l’endroit impacté. A nouveau le ninja reprit le processus, sans désactiver sa première technique. Il était parvenu à maintenir un niveau suffisant de chakra externe afin que ce dernier ne disparaisse pas. C’était déjà en soi une belle avancée. Conscient des pas qu’il faisait vers la réalisation de son objectif, le Chuunin se mit en position. Ses mouvements harmonieux et calqués strictement sur ceux enseignés par le clan de génération en génération lui permirent d’expulser un Hakke Kuushou puis une second d’affilée. Les deux techniques de faible ampleur réalisèrent des trous de taille similaire sur le sol. La poussière commença à se lever et déjà Tsuyoshi commençait à regretter de devoir poursuivre son entrainement ici. Toph avait zappé de lui créer des murs de terre sur lesquels il aurait pu se lâcher.

Son entrainement se poursuivit ainsi. Il exécuta encore une dizaine de techniques tout en maintenant le fin manteau de chakra qui l’enveloppait. Désormais, la salle du dojo de Toph était tout simplement inutilisable par lui. Pour sa cadette, il le savait, ce n’était rien. En quelques techniques doton elle parviendrait à totalement aplanir le sol. Du coup, le Chuunin s’imagina passer à la seconde phase de son apprentissage. Sa technique il la voulait non seulement pour les paumes du Hakke mais plus globalement il essaierait de pouvoir l’utiliser pour toutes les techniques claniques, le Kaiten en premier lieu. En regardant le sol, Tsuyoshi lâcha un soupir. Les trous qu’il avait fait un peu partout risquaient à présent d’être harmonisés. Un plus grand trou apparaîtrait bientôt. Celui qui serait creusé par les kaiten.

Se concentrant, il maintenait actif le fin manteau de chakra autour de lui. Pivotant sur lui-même, le ninja libéra de ses pores, du chakra qu’il consolida et rendit solide tout autour de lui à un mètre de diamètre son corps. La magnifique technique défensive clanique souleva encore plus de sable tandis que le Hyûga criait « Kaiten ». Le sable et la poussière se soulevèrent. Pendant un moment il fut impossible de voir correctement dans la salle du dojo. Tsuyoshi avait utilisé une technique de tourbillon divin du Hakke de faible ampleur mais celle-ci avait été bonifiée par l’énergie neutre provenant du manteau de chakra. Le principe appliqué au Hakke Kuushou l’était désormais avec le Kaiten.

Respirant à grand coups, malgré la poussière environnante, Tsuyoshi finit par s’asseoir puis à s’étaler de tout son long sur le sol. Sourire aux lèvres, il était heureux de ses progrès. Bientôt avec sa technique il ferait des ravages sur le champ de bataille. Après avoir récupéré un bon coup, le bonhomme se releva. Il se remit en position du lotus et se remit à se concentrer. Il lui fallait du chakra pour exécuter encore et encore sa technique afin de s'assurer qu'il pouvait réellement la réaliser sur le Kaiten et ce, à volonté. Une fois que ce serait fait, il pourrait s'en aller d'ici.

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] Empty
Sam 6 Avr 2019 - 13:08
La journée s’était écoulée ainsi entre phases de récupérations et de mise en pratique. En fin de journée la salle du dojo de Toph ne ressemblait plus à ce qu’elle était il y a quelques heures. Des trous plus ou moins importants à même le sol dus aux techniques de Kaiten et en premier lieu à cause des techniques de paume de chakra. Mais ce n’était pas cela qui était le plus intéressant. Le plus intéressant était lié aux grands progrès qu’il avait acquis grâce à ces heures d’entrainement sans relâche. Désormais il se sentait prêt. Prêt à utiliser la technique telle qu’il l’avait imaginée et pourtant toujours grandement inspirée de celle que Toph lui avait enseigné.

Se relevant pour la dernière fois après avoir récupéré des forces, Tsuyoshi exécuta des mudra. Aussitôt apparut une fine aura de chakra perceptible aux senseurs et autres Hyûgas aux pupilles actives. Maintenant cette technique, le Chuunin adopta la posture caractéristique de celui qui va utiliser le Hakke Kusho. Fluide dans ses mouvements le bonhomme au bout de sa gestuelle finit par expulser la vague de chakra boostée par le chakra. La technique alla creuser le sol en profondeur, car c’est ainsi qu’elle était orientée. La technique creusa un profond trou. Satisfait, Tsuyoshi presque aussitôt pivota sur lui-même afin d’exécuter la technique défensive clanique en hurlant d’une voix forte : Kaiten ! Aussitôt le chakra qui s’échappait de ses pores, se solidifia à un mètre de son corps tout autour de lui. Boosté par le chakra extérieur, la technique défensive gagna en consistance. Il était certain qu’elle permettrait au jeune homme de faire face à des techniques de haut niveau.

Fier de ses progrès, le jeune homme respira un bon coup. Il s’essuya le front et afficha un sourire satisfait. Sortant de la salle qui lui avait été prêtée, le bonhomme marcha un peu dans le dojo à la recherche de sa cousine. Lorsqu’il la vit, il la remercia et lui expliqua qu’il avait fait quelques grabuges sur le sol, mais que probablement Toph saurait rapidement aplanir le sol à travers ses techniques doton. La remerciant à nouveau, il prit congé d’elle et rentra chez lui afin de profiter d’un repos plutôt mérité.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Jishin et Juken [Hyûga Tsuyoshi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: