Soutenez le forum !
1234
Partagez

Adaptation.

Metaru Hideko
Metaru Hideko

Adaptation. Empty
Mer 2 Jan 2019 - 23:39
Les yeux encore fermés, mon esprit s’extirpe lentement de son sommeil réparateur, aidé par le chant des oiseaux, des chants que je ne connais point. Le soleil grimpe lentement dans le ciel, ses rayons passants à travers les vitres pour venir caresser mon visage… Ou plutôt l’attaquer. Peut-être est-ce parce que nous sommes à une latitude et altitude différente, mais la luminosité ici semble bien plus importante. Lentement, je me lève puis m’assied sur le bord de mon lit. Mon dos me fait souffrir, le matela très différent, et de moins bonne qualité, en est certainement la cause… Pour sûr mon dos est trop habitué au luxe. Je le suis. Voilà donc l’une des premières expériences que j’acquiert lors de ce périple : la vie de militaire en mission à l’étranger. J’observe l’intérieur de la pièce quelques instants, laissant mon esprit vagabonder dans ce lieu où je loge depuis plusieurs jours déjà. Au fond de la pièce, un miroir me montre mon reflet. La barbe que j’entretiens maintenant depuis mon arrivée a bien poussée, et mes cheveux, coupés la vieille, donnent un aspect très différent à mon visage auquel je ne suis pas encore habitué. Mais ma longue chevelure n’était vraiment pas adaptée à cette vie, loin de notre village et de notre domaine. Ici, impossible de leur procurer le soin nécessaire pour conserver leur aspect. Les cheveux plus courts, plus facile à entretenir, s’imposent donc de fait.

Une toilette rapide puis je me mets immédiatement au travail sur mon projet d’armure. Reprenant mes plans, je parcours rapidement les schémas sur lesquels je travaille depuis mon arrivée. Mon ancienne idée me sert de matière, mais je suis parti sur une base totalement différente, afin de m’adapter aux nouveaux objectifs que je me suis fixé. Cette fois-ci plus question d’avoir une armure active par le chakra : l’objectif est de concevoir une armure à la forge, productible en grande quantité à moindre coût, que tous nos soldats pourront porter et surtout transporter dans des parchemins. Et ce n’est non pas le bois qui vient m’apporter la solution, mais les parchemins vierges produits dans ces terres. A l’aide de ces parchemins et de shinobis spécialisés dans le Fuinjutsu, il devrait être possible de les sceller. Certains principes restent encore à vérifier, tant je manque de connaissances pour affirmer tout cela, mais cela viendra plus tard, lorsque j’aurai donné plus de forme, de consistance à mon projet. On ne vient pas voir son supérieur avec une simple idée en tête, on vient le voir quand on a l’idée, le dossier qui va avec et les solutions pour la réaliser.

Les heures passent et le soleil atteint maintenant son Zenith, signe qu’il est l’heure de rejoindre l’équipe. Je troque cette fois-ci ma tenue habituelle pour une tenue plus adapté au contexte militaire : moins lâche, plus proche du corps. Encore une fois, les contraintes de vie demandent de l’adaptation. L’adaptation… C’est ce que fais depuis 2 ans maintenant et je me rends qu’il est difficile de se convenir aux règles dont nous ne sommes pas habitués. Des conditions moins agréables, des vêtements moins confortable… Mais voilà comme vit la majorité de la population, voire même pire que cela. Cette connaissance, cette clairvoyance a grandement participé à m’ouvrir les yeux. C’est une force. Une chance. Une opportunité que j’ai su saisir et que je continue à saisir tous les jours.

Habillé, préparé, je renferme les dossiers sous scellés puis me dirige vers la sortie. Là, je ferme la porte à double tour puis part pour le point de rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11216-presentation-de-metaru-hideko https://www.ascentofshinobi.com/t3581-metaru-kenshin-carnet-de-route#27173

Adaptation.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: