Soutenez le forum !
1234
Partagez

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju

Aller à la page : Précédent  1, 2
Asayo Shinju
Asayo Shinju

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Mer 20 Fév 2019 - 22:07
Notant les informations que Kouha lui avait fourni sur te Capitaine Etsuji et l'autre inconnu, elle les remercia poliment avant de se diriger d'un pas léger vers le premier -et le plus proche- navire indiqué en les laissant poursuivre leurs tâches sans les ralentir davantage.

Il fallait donc qu'elle vérifie par elle-même si le capitaine Etsuji était disponible et n'avait pas déjà des engagements ailleurs qui risqueraient de délayer leur propre commande. C'est pourquoi elle s'approcha du "Panier de Moules" : le vaisseau d'une bonne taille de l'homme, en observant avec attention sa coque et sa proue à la recherche du moindre détail pouvant l'aider à visualiser le genre d'individu qu'il était. En tout cas, il prenait soin de son navire n'ayant aucuns coquillages collés à son bois. Les cordages semblaient bien tressés tandis que les voiles étaient soigneusement ferlées. Voyant des jeunes matelots -probablement des mousses- s'affairaient à briquer le pont et les mâts avec ferveur ayant dû finir les autres étapes du nettoyage.

Aspirant un instant une bonne gorgée d'air, elle plaça ses mains au niveau de sa bouche pour permettre à sa voix de porter jusqu'à eux pour les saluer et les interpeller ainsi en mettant bien en vue son bandeau frontale qui brilla sous les rayons solaires :


"Bonjour là-haut ! Excusez-moi vôtre Capitaine Etsuji serait-il disponible pour une offre de la part du Palais de la Brume ? Si non, pourriez-vous me dire où le trouver ? !

Malheureusement, la jeune fille apprit que l'homme avait posé pied à terre et ne se trouvait donc pas à bord actuellement. Songeant un instant, elle leur fit part de son intention de repasser plus tard :

"Pourriez-vous lui dire quand il rentrera qu'une kunoichi s'appelant Asayo Shinju aimerait s'entretenir avec lui ? Merci !"

Etant dans l'impossibilité de rencontrer le responsable actuellement, l'Asayo commença à retourner sur ses pas en songeant à si elle devait déjà rejoindre son équipe ou si elle devrait essayer de trouver le dénommé Etsuji. Observant la foule à la recherche d'une tenue trahissant le rang de capitaine, son regard citrine se posa à nouveau sur le lointain navire, le second qu'on lui avait indiqué. Et qui tremperait dans des affaires "louches" :

*Serait-ce donc la raison de sa distance par rapport aux autres embarcations ? Ou plutôt une préférence personnelle du commandant qui préférait débarqué dans une partie plus calme du quai de Kiri ?*songea la jeune femme lors de son avancée inconsciente vers l'objet de ses pensées jusqu'à pouvoir apercevoir en détails l'état de la coque : entretenue avec méticulosité, ne perdant nullement face au Panier de Moules.

Elle se mit à la recherche du nom du navire et observer les mouvements sur le pont. Pour finalement repérée un matelot qui semblait veiller sur le bâtiment. S'approchant de lui, elle décida d'engager la conversation pour recueillir la moindre goutte d'informations possible :


"Bonjour, pourriez-vous m'informer dans quels genres de produit ce navire opère ? Le Palais de la Brume aurait peut-être besoin de son expertise, enfin si vôtre capitaine n'est pas déjà pris dans d'autres ordres ?"

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster https://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Narrateur
Narrateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Sam 23 Fév 2019 - 18:46
La discussion s'arrête à l'arrivée du déchaîné à la table du capitaine. Tous les regards se tournent vers lui. Ils semblent tous le jauger, l'observer de haut en bas. Daiki ne répond pas tout de suite à la demande de confirmation de son identité, et ne daigne le faire que lorsque le bandeau frontal posé sur la table l'y oblige.

C'est bien moi. Je vous écoute.

Ses yeux scrutateurs plantés dans ceux de Sabaru, il enregistre les paroles du shinobi. Et entreprend de lui répondre, avec un sourire qui se veut rassurant.

Bien sûr que l'offre m'intéresse. Je suis toujours ravi d'aider la brume, et mon bateau ainsi que mon équipage sont à son service.

D'un large geste de la main, il montre tous les hommes assis à sa table. Des marins qui sourient à leur tour à Sabaru, ou du moins, qui tentent d'avoir l'air aimables. Il s'incline avant de répondre à ses questions.

Je suis le capitaine Daiki, et je suis originaire des contrées de Hi no kuni. Mais voilà plus de quinze ans que je navigue sur les eaux de Mizu no kuni, et j'ai l'immense honneur de collaborer avec Kiri depuis sa création. Habituellement je transporte de la nourriture provenant d'autres contrées, et en particulier des épices. Je serais bien entendu enchanté de collaborer davantage avec la brume, dans la mesure de mes autres obligations et disponibilités, bien entendu.

Du côté de Shinju, la jeune fille apprend que le capitaine du « Panier de moules » est occupé à se détendre au bar. Le marin à qui elle s'adresse est d'accord pour prévenir son capitaine à son retour. Elle file donc à l'autre bateau, et pose à son tour des questions.

Des épices, ma brave dame. Ce navire transporte en priorité des épices, et beaucoup d'autres nourritures exotiques. Et je n'ai pas vraiment le droit de vous en parler, mais nous sommes déjà liés par un contrat particulier qui nous lie à Kiri. Et nous oblige à faire des livraisons un peu différentes un jour dans la semaine. Si vous voulez plus d'informations, il faudra en parler avec le capitaine. C'est tout ce que je sais.

Engager le capitaine Daiki.

Interroger le capitaine Etsuji

Tenter autre chose.

Revenir en haut Aller en bas
Nō Sabaru
Nō Sabaru

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Sam 23 Fév 2019 - 20:05

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

Tout était au mieux dans le meilleur des mondes. Le capitaine était un collaborateur de longue date, et assurait qu'il était prêt à rendre à nouveau service, selon ses disponibilités. Son équipage, très avenant, adressa même un adorable sourire au déchaîné.

Tant mieux. Tes mots sont ceux d'un homme qui sait se vendre — ou qui ment très bien. Mais il ne sert à rien de se précipiter. Les mains du genin s'animèrent pour former l'unique signe incantatoire nécessaire à l'invocation des clones d'ombre. ses deux copies quittèrent la Turlute Enchantée sans échanger avec l'original, laissant le reste de la petite bande attablée dans l'expectative. Le maître des liens s'éclaircit ensuite la gorge pour rassembler leur attention, puis s'exprima.

« Si vous me le permettez, je vais finaliser ma petite prospection. Merci de m'avoir accordé un peu de votre temps. Je reviendrai vers vous si tout se passe bien. »

Loin de lui l'envie de se faire désirer ; il ne voulait juste pas se précipiter. Daiki avait de solides états de faits derrière lui, vérifiables de plus. C'était d'ailleurs la mission de l'un des deux clones conjurés plus tôt : aller vérifier le palmarès du fameux capitaine au palais, à quelques pâtés de maison de là.

Il se leva donc, en récupérant son bandeau, puis laissa les marins retourner à leurs messes basses en se dirigeant vers le centre de la pièce où se tenait le concours de boisson. En jouant des coudes, il se fraya un chemin jusqu'à la table où le fameux que dis-je, énorme Etsuji se livrait à une joute endiablée qui mettait la résistance de son foie à rude épreuve. Il était naturellement inutile de questionner le ventripotent en personne, puisqu'il était dans un état second ; le but était de choper l'un de ses hommes encore apte à aligner deux mots sans vomir ses tripes pour le questionner.

Le critère de sélection qui amena Sabaru à empoigner l'épaule de l'un des hommes à ses côtés fut l'accoutrement. Un marin un peu mieux habillé que les autres, plus propre — tout est relatif : pour un écumeur des flots, il était plus présentable — et surtout sobre. L'homme, surpris, avait détourné la tête vers lui avec un air interrogateur. À cause du brouhaha qui les entourait, le déchaîné dût se pencher par-dessus de son épaule afin de s'assurer qu'il puisse entendre ce qu'il avait à dire.

« Nō Sabaru, shinobi de la Brume. J'aurais des questions à vous poser sur vos activités régulières, et une proposition fort alléchante à vous faire. »

Un échange de regard suffit aux deux hommes pour les mettre d'accord ; ils s'éloignèrent donc de la foule qui les empêchait de s'entendre penser, afin de converser plus confortablement.

« Je me doute bien que votre capitaine n'est pas dans les meilleures dispositions pour conclure un accord avec le village de la Brume, actuellement, alors j'ai préféré passer par un intermédiaire : vous. Je voudrais tout d'abord en savoir plus sur votre capitaine, ses relations avec Kiri et les activités principales de votre équipage. Nous cherchons à engager un homme qui pourrait faire la liaison avec Aato, en transportant des matières premières issues de l'une des mines de l'île ; j'ai déjà conversé avec le capitaine Daiki, plus tôt, qui me semblait plus qu'éligible pour la tâche... mais on m'a également dit du bien d'Etsuji. Je cherche donc à trancher, quitte à prendre mon temps, étant donné l'importance de la tâche. »

Rebelote, mais en moins bien. Cette fois, il avait affaire à un membre d'équipage — peut-être plus important, ou juste un peu plus coquet — et devrait se contenter de ce qu'il savait. En faisant mention de Daiki, il servait deux desseins : le premier, il voulait voir s'il était connu des autres équipages, par pure curiosité ; le second, il mettrait ainsi la pression à l'homme, qui savait qu'il devait vendre son équipage au déchaîné pour obtenir le job, s'ils en voulaient toutefois.

***

Pendant ce temps, ses clones faisaient leur petite vie. Si le premier était parti à la charge du palais pour récolter des informations sur Daiki, le second avait quadrillé le port pour y retrouver Shinju. En lui tombant dessus, il lui indiqua tout simplement la Turlute Enchantée, puis lui résuma tout ce que le véritable déchaîné savait au moment de leur séparation : le capitaine Daiki et son business, l'ivresse d'Etsuji le ventru, et la nécessité d'être sûrs du choix qu'ils rendraient au final.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Asayo Shinju
Asayo Shinju

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Lun 25 Fév 2019 - 23:40
Le marin lui avait fourni avec sincérité les informations sur les marchandises exotiques qui servaient de cours habituels de leur transaction : sans compter de leur contrat existant déjà auprès de la Brume. Certes, l'homme ne possédait pas ou ne voulait peut-être pas -par devoir envers le secret professionnel ?- être clair par rapport au type de produit transporté spécifique pour ce contrat. S'agissait-il de denrées alimentaires militaires à stocker ? Ou d'une autre sorte de matériel à but shinobi ? Ce secret pouvant paraître louche pour les pêcheurs qui ne cultivaient pas les mystères sur leurs activités mais pouvait être compréhensible si cela était une clause de l'accord avec le commanditaire. Enfin, si elle désirait en apprendre plus sur cette affaire elle devrait se rendre directement à la source-ou plutôt, le capitaine- pour connaître le fin mot de cette histoire : mais le voulait-elle réellement ? Ce n'est pas comme si cela influencera réellement

"Merci beaucoup pour les informations, pourriez-vous aussi me donner le nom et l'emplacement de vôtre capitaine ?"

Attendant la réponse qui ne tarda guère et informa la jeune fille au teint de soie de la présence -également- du Capitaine à la Turlutte Enchantée : s'agissait-il d'un lieu de rassemblement notoire pour les têtes de flotte ? Peut-être que la jeune fille devrait s'y rendre pour obtenir des récits de voyages ? Enfin, elle verrait une fois sur place quel genre d'endroit et d'ambiance régnait en ces lieux mais pour la mission.

Alors qu'elle venait de remercier l'homme serviable et commençait sa migration vers sa prochaine destination, une anguille surgit brusquement de la foule afin de l'intercepter -ou plutôt retarder dans son avancé. C'était Sabaru-san ou probablement l'une de ses copies ? La jeune femme n'était pas certaine bien qu'elle absorba les mots que l'homme -ou l'être ?- lui transmis. Et qu'elle l'informa aussi de ses propres découvertes qui recoupaient les trouvailles du mâle.

Ainsi, il y avait bien deux navires actuellement au Port Naragasa qui pourraient convenir à leurs besoins :se nommant Panier de Moules et le second l'Itsuzai qui bien par leur qualité semblaient être dirigés par deux capitaines diamétralement opposés. Du moins, par la manière dont ils étaient nommés : le premier avait un nom tendancieux correspondant à un humour brut et de bon vivant tandis que le second tendait vers l'élitisme -le talent- et semblait donc être relié à un commandant plus strict dans l'apparence. Enfin, Shinju ne partagea pas ses élucubrations sur les dénominations des deux établissements bien que les noms avaient une certaine valeur -frôlant la superstition-envers leur bateau mais simplement leurs noms avec ceux de leur propriétaire. Elle l'informa également du fait que le Capitaine Daiki remplissait régulièrement le rôle de transporteur pour le Palais de la brume chaque jeudi mais qu'elle n'avait pas les détails de l'inventaire propre à cette affaire :


"-Je sais qu'il doit se trouver actuellement à la Turlutte Enchantée et qu'il en va probablement de même pour le dénommé Etsuji. Je comptais aller les voir à vrai dire : enfin, nous pouvons bien y aller ensemble...mais où est Shaka ?

Alors qu'elle cherchait du regard la présence du Lotus, le chef de mission l'informa qu'elle n'avait qu'à rejoindre l'original-ainsi, il était un Sabaru 2.0- à la Turlutte Enchantée pour l'instant. Le point d'orgue de cette étape s'y déroulera sûrement. Ainsi, la jeune femme se mit en route après un hochement de tête signifiant son accord alors que le clône se dissipait en filaments électriques après avoir bondi en direction de la mer -loin de tout civils.

La jeune femme s'empressa donc en direction du bar afin de louper le moins possible des éléments qui risquaient de s'y produire. Une fois sur place et ignorant les regards ainsi que les probables remarques des clients plus ou moins enivrés pour se diriger vers le coin où elle pourrait probablement retrouver son camarade. Bien que sa progression au cœur de l'animation et du concours de boisson fut assez lente pour son goût mais elle parvient finalement à rejoindre les côtés de Sabaru pour écouter en silence la conversation qui s'y déroulait.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster https://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Narrateur
Narrateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Mer 27 Fév 2019 - 14:49
L'inspecteur Shaggybaru mène l'enquête et pose de nouveau quelques questions, cette fois-ci au bras droit du capitaine Etsuji. Celui-ci ne buvant pas d'alcool est bien plus sobre que son supérieur. Il suit le shinobi sans discuter et s'incline suite à ses questions.

« Le panier de moules et son capitaine sont toujours prêts à servir la brume. »

Un chaleureux sourire sur son visage lorsqu'il se relève indique que ses paroles sont sincères. Il s'empresse ensuite de répondre aux questions.

« Pardon, je ne me suis pas présenté. J'assiste le capitaine Etsuji en mer et sur terre. C'est un très bon marin, et j'ose espérer que son comportement lorsqu'il se détend ne vous induira pas en erreur concernant ses capacités. Il connaît les mers de Mizu no kuni comme sa poche. Cette taverne est notre pied-à-terre à Kiri, et nous restons généralement quelques jours, le temps d'obtenir une nouvelle mission de la brume. Lorsque les temps sont plus calmes, nous allons dans les grands ports des autres îles, afin de vendre nos services à nos contacts de là-bas, généralement de riches marchands ou des chefs de village voulant commercialiser avec ceux d'autres îles. Nous, on leur sert de transporteur. »

Il salue la nouvelle arrivante et prend une pause en observant en souriant l'équipage prendre du bon temps, pendant que Sabaru discute avec Shinju. Lorsqu'ils ont terminé, il se tourne de nouveau vers eux.

« Nous sommes disponibles dès demain si vous voulez. Il suffit de nous donner les détails. Et de laisser aux moules le temps de décuver. Je peux aussi vous faire visiter notre navire, si vous souhaitez. »

Le clone arrive au palais et discute avec des shinobis sur place. L'un d'entre eux, après avoir fouillé dans divers documents, confirme que le capitaine a déjà travaillé à plusieurs reprises avec la brume.

Engager le capitaine Daiki et son navire "Itsuzai"

Engager le capitaine Etsuji et son navire "Le panier de moules"

Tenter autre chose.

Revenir en haut Aller en bas
Nō Sabaru
Nō Sabaru

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Mer 27 Fév 2019 - 22:05

Préparer le complexe shinobi
ft. Hokkyokusei Shaka — Asayo Shinju

» Engager le capitaine Etsuji et son navire "le panier de moules"

Il n'y avait plus à tergiverser, maintenant que les informations étaient entre ses mains. Un simple coup d'oeil lui suffit à identifier l'équipage d'Etsuji comme étant une joyeuse troupe fidèle et digne de confiance. L'équipage de Daiki, lui, trempait dans de drôles d'histoires d'interdiction de pêche, d'après Shinju. Malgré les informations de son clone arrivé à bon port, comme quoi il avait déjà collaboré avec Kiri, il semblait bien moins éligible que le ventripotent en plein concours de boisson — aussi ironique que cela puisse paraître.

De plus, il y avait la question de la disponibilité. Rien qu'en les comparant sur ce point, il n'y avait pas photo : Daiki ferait passer la commande après ses autres activités, ce qui en soit n'était pas aberrant ; mais Etsuji s'acquitterait des livraisons de la Brume en priorité, dès le lendemain.

La langue du maître des liens se délia finalement, après un dernier échange de regard à l'adresse de Shinju. Shaka s'était probablement perdu, alors son avis ne serait pas attendu pour ce choix.

« Lorsqu'ils seront suffisamment sobres pour en comprendre les tenants et les aboutissants, vous pourrez prévenir vos collègues que votre équipage est engagé. J'essaierai de convaincre les messagers de venir vous faire le topo de ce que l'on attend de vous demain, en début d'après-midi, pour laisser décuver les « moules » en qui je place la confiance de Kiri et ma réputation personnelle. »

Le sourire du marin était si communicatif et sincère qu'il fit s'illuminer le visage du déchaîné, lui qui était resté impassible durant la plus grande partie de la mission. Ces hommes n'étaient peut-être pas les plus propres ou les plus distingués, mais ils étaient visiblement appréciés de tous et avaient un esprit de franche camaraderie qui irradiait et déteignait sur Sabaru. Il était, d'un côté, content de leur offrir une telle opportunité que de collaborer avec Kiri.

Après avoir salué amicalement l'homme, et prévenu Daiki sans s'attarder qu'il n'aurait pas à déranger son programme — en se retenant de lancer un « MEEDIOOOCRE ! », le déchaîné sortit du bistrot en compagnie de Shinju. L'air chargé d'odeur de poisscailles du port lui fit l'effet d'une brise printanière, comparé à l'atmosphère de sueur rance qui pesait sur la Turlute Enchantée. Après avoir inhalé une énorme bouffée d'oxygène bien méritée, le roi sans couronne lança un coup d'oeil à sa jeune coéquipière de circonstance.

« Allons faire notre compte-rendu au Palais, maintenant. Si je venais à l'oublier, rappelle-moi de préciser aux instances que les « moules » ne seront pas de toute fraîcheur avant l'après-midi... j'aimerais éviter qu'un messager tombe sur une bande de poivrots puants demain, nous ne sommes pas à l'abri d'un malentendu. Pour Shaka, je pense qu'il se rendra compte qu'on est partis sans lui, il dispose de deux ou trois techniques sensorielles après tout. »

Finir une mission de rang D avec un membre paumé, alors qu'on était au sein même du village... Espérons que cela n'entache pas mes états de faits. C'est pas de ma faute. Carriériste, comme d'habitude. De toute façon, il ne s'en faisait pas pour son confrère Yamanaka, il l'avait vu à l'oeuvre, il ne devrait rien lui être arrivé.



Résumé:
 




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Asayo Shinju
Asayo Shinju

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Mer 27 Fév 2019 - 23:23
Entendant la décision de l'Anguille, Shinju jeta des regards interrogatifs en direction du capitaine Etsuji occupé à descendre elle ne savait la énième bière d'un geste assuré et expérimenté qu'un buveur professionnelle développe à force de verres avalés. Et en direction de la tablée vers laquelle l'électrique dandy se dirigeait afin de décliner l'ancienne proposition où les convives semblaient être des marins se tenant avec rigueur mais en retrait par rapport aux autres clients des lieux. La jeune femme eu à peine le temps de songer qu'ils étaient peut-être l'équipage de l'Itsuzai que son compère aux éclats verts lui fit signe de le suivre.

Ce qu'elle s'empressa faire en louvoyant entre quelques mains baladeuses pour atteindre la sortie à ses côtés et comprendre qu'ils étaient temps qu'ils se dirigent vers le Palais de la Brume afin de mettre un terme à leur mission. A sa première mission en somme, elle ne savait pas quoi réellement penser de celle-ci. C'est pourquoi elle repensa aux derniers éléments et aux faits marquants de la journée lors de leur cheminement silencieux. Il semblerait que Sabaru avait été touché par la simplicité et l'aura de bon vivant que le capitaine Etsuji exsudait ce qui lui fit perdre un peu de cette impression de distance que ses beaux atouts donnaient. C'est pourquoi elle lui adressa un grand sourire pour montrer son accord pour sa décision avant d'humer l'air d'une chanson que les marins se plaisaient à chanter.

Une fois arrivée en face de l'habituel fonctionnaire sans nom, l'Asayo se décala légèrement afin de laisser l'honneur à son compatriote de répertorier de sa mine sérieuse le navire et le capitaine décidé :


"Nous avons trouvé l'équipage qui sera en charge de la livraison des matériaux, il s'agit celui du Panier de Moules dirigé par le Capitaine Etsuji. L'homme est digne de confiance et sera apte à commencer son service pour la Brume dés le début d'après-midi après avoir régler quelques détails."

Le responsable de mission avait réussi à présenter de manière diplomatique la consigne de prendre contact avec le capitaine à la barbe flamboyante après un délai conséquent pour permettre à ce dernier de se remettre entièrement de sa folle journée de la veille.Réglant cette nouvelle étape, il suffisait de voir ce qu'il leur restait à faire et à voir la réaction de leur chargé de mission.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster https://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Narrateur
Narrateur

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju - Page 2 Empty
Ven 1 Mar 2019 - 9:27
Le bras droit du capitaine Etsuji s'incline respectueusement devant Sabaru et Shinju.

« Merci, on ne vous décevra pas. »

Il les regarde partir, puis se dirige vers son équipage, avant de claquer plusieurs fois dans ses mains.

« Allez les moules ! Nous avons un nouveau contrat, on bouge ! Il est temps de rentrer au panier ! »

Quelques paroles dites d'une voix forte, et c'est bientôt une bonne dizaine de marins éparpillés dans la salle, mais surtout restés autour de leur capitaine, qui se lèvent pour retourner à leur bateau. Les affaires reprenaient et l'heure n'était plus à la détente. Demain, ils seraient de nouveau prêts à prendre la mer et à rendre service à la brume.

Le trio devenu duo retourne une nouvelle fois au palais de la brume. La jeune fille en retrait reste silencieuse, pendant que l’aîné s'impose et annonce leur choix.

« Merci beaucoup à vous, c'est du bon travail. Je note tout ça. Je sais que ce n'est pas gratifiant d'aller courir à droite et à gauche, mais ces décisions sont très importantes et grâce à vous nous allons pouvoir lancer la construction du complexe shinobi. Vous avez rendu un grand service à Kiri, vous pouvez être fiers de vous. »

Il leur lance un chaleureux sourire, ravi que cette étape soit terminée. Avant de les faire patienter quelques instants, et de revenir avec des bourses contenant leurs paies. Et de rester bêtement avec la troisième dans la main. Mais où était donc passé le dernier shinobi de cette mission ? Heureusement, les deux autres avaient réussi à l'accomplir à bien, en prenant le temps de réfléchir à leurs décisions et aux conséquences que ça aurait sur Kiri.

Le complexe shinobi sera donc construit à l'endroit où a eu lieu l'attaque nukenin

Yuki Goryoukaku est choisit pour en être l'architecte. Il travaille avec des artisans sélectionnés par lui-même, qu'il connaît depuis des années

Le capitaine Etsuji et son navire "Le panier de moules" fera la liaison entre Kiri et Aato pour la livraison des marchandises

Vous avez terminé la mission, félicitations !

Revenir en haut Aller en bas

[D/OFFICIELLE/KIRI] Préparer le complexe shinobi — ft. Hokkyokusei Shaka, Asayo Shinju

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: