Soutenez le forum !
1234
Partagez

Nouvel arrivant [Libre]

Hijikata Saichi
Hijikata Saichi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Mar 8 Jan 2019 - 21:49
Nouvel arrivant [Libre] 12564311
Nouvel arrivant




C’est immenseeeeeCriait Siri, s’éloignant de quelque pas de Saichi pour observer toute les ruelles et bâtiments de la ville.

Hijikata Saichi, accompagné par sa sœur adoptive Siri, venait d’arrivé à Iwa, le village caché de la roche. C’était ici que Genku habitait dorénavant. La route fut longue et ardu depuis Hayashin, le pays du bois. Saichi y avait séjourné un temps avec sa cadette. Le jeune ninja Yaoguai les avait sauvés tous les deux des griffes de cette ordure de parrain. Siri avait été pris en otage après que Saichi est vaincu un de ses hommes. Sans l'intervention de Genku, le frère de la petite n’aurait jamais pu la sauver. Il lui était clairement redevable à présent. Le frère et la soeur suivirent leur sauveur jusqu’aux pays des bois.
Saichi avait dû prouver sa valeur à ce Hayashin pour qu’il lui apprenne les rudiments de l’art ninja, un art capable de l'aider dans la protection de la petite. Genku disparu du jour au lendemain, sans un mot, laissant les deux étrangers seuls face à ce nouveau pays. Il se mirent tous deux à sa recherche, Siri avec plus d’entrain que Saichi. Leurs études les menèrent à Iwa, le nom Yaoguaï y était connu, non pas par les actes de Genku mais de son frère, Senku de la faune


SIRI” aboya Saichi.”Ne t’éloigne pas de moi idiote. Je ne connais rien de ce village, t’y perdre pourrait être risquer. Le grand combattant, n’ayant connu que deux grands villages, préférait rester sur ses gardes, à l’affût de tout danger pour sa sœur.”

Il mit une main sur l’épaule de la gamine pour la garder près d’elle. Saichi comprenait son excitation. Elle avait pour rêves de voir tous les plus grands villages de ce monde, compliqué en ces temps. À chaque croisement, Siri ne pouvait s’empêcher de raconter tous ce qu’elle voyait, pointant du doigt les articles de chaque boutique. Hijikata l’écoutait attentivement, souriant de la voir si heureuse.

Le nouvel habitant d’Iwa sortit un bout de papier de son baluchon, et en lu le contenu devant sa sœur. Il se rendait maintenant compte du travail qu’il allait devoir exécuter avant de pouvoir se reposer. Il s’arrêta de lire quand il remarqua que Siri avait disparu de son champ de vision. Il fit une rotation pour être surs qu’elle ne soit pas cachée derrière lui et s’inquiéta après son inspection. Tous en l’appelant, il se mit à zieuter chaque baraque ou elle aurait pu être attirer. Pour son plus grand malheur, Siri aimait se cacher sans le prévenir. Elle lui racontait toujours ses réactions quand elle l’observait de sa cachette. Une fois, sa colère avait pris le dessus et il avait commencé à détruire le baraquement d’un pauvre gars qui vivait dedans. Le petite dû sortir de son coin pour le calmer.

Après plusieurs minutes de recherche, Saichi perdit patience et beuglait le nom de la gamine dans toute les boutiques du coin. Les passant le dévisageais, ce demandant surement ce qu’il lui arrivait. Les yeux rouges et les muscles gonflés, le trentenaire était sur le point d’imploser de rage. Le regard jugeur des villageois, la disparition de la petite blonde et le temps qu’il perdait avec cette histoire, le feu de la colère s’embrassait en lui. Il ne se séparais presque jamais de sa sœur depuis qu'il l’avait recueillit.



BORDEL SIRI TU TE CACHE OU !” cria-t-il avec énergie, laissant exploser sa fureur. La patience ne faisait pas partie des qualités du grand gaillard.”

Certaine personne aux alentours sursauta, appuyant leurs jugements sur lui. Quelques-uns des habitants devait le croire fou. Tandis que les gens s’écartaient de lui, Saichi ne pus s’empêcher de lancer un regard noir à ceux qui le dévisageais, les mettant aux défis de venir l’emmerder.
L’enragé continuait à chercher dans tous les recoins possibles. Il crut même l’avoir retrouvé quand il aperçut une longue tignasse blonde qui appartenait à un enfant, mais il remarqua sa méprise seulement après avoir soulevé par les vêtements une pauvre gosse qui passait dans le coin. Il s’excusa rapidement avant de la lâcher et de repartir à sa recherche. Il se jurait lui faire payer une fois retrouver.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5076-hijikata-saichi
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Dim 13 Jan 2019 - 15:40
Le Hyûga profitait tranquillement de sa journée. Aujourd’hui, il n’était ni de garde ni en mission. Il était libre de ses mouvements, libre comme l’air. D’habitude, dans ce genre de situation, l’homme privilégiait l’entrainement le matin et le farniente l’après-midi jusqu’à la nuit. Aujourd’hui curieusement, il avait préféré faire le contraire. Flânant sans grand but, le Hyûga chercha à se rendre vers le cœur commerçant histoire de se trouver un bon restaurant. Un coin qu’il aimait bien fréquenter et où il pouvait se faire plaisir en dégustant ses plats préférés. Non il n’était pas gourmand. Mais de temps en temps, Tsuyoshi aimait se faire plaisir. Normal. Tout ninja digne de ce nom doit savoir se ménager des moments de détente.

La détente en question eut lieu. Tsuyoshi mangea deux plats différents à base de poisson. Poisson bouilli et poisson braisé. Le tout agrémenté de liqueur. Il finit donc en se massant le ventre après un rot qu’il n’avait pas su contenir. Alors que tout se passait dans le meilleur des mondes, le Hyûga entendit un raffut qui détonait avec l’ambiance générale du coin. Il se tourna vers l’endroit d’où provenait le bruit et il en vit la cause. Une montagne de muscles en fureur. Grand de taille, bien plus grand que la moyenne, les muscles bien dessinés et secs, quasiment rien qui laisse penser à la présence de graisse sur ce corps. Par sa seule présence, et aussi à cause de son attitude, toutes les personnes présentes dans les environs se tenaient à carreau. Le bonhomme lançait des regards tueurs à quiconque osait s’approcher un peu trop près de lui pour lui parler. Il hurla en prononçant le nom de quelqu’un.

Lâchant un soupir, Tsuyoshi paya ce qu’il devait au restaurateur, puis se dirigea tranquillement vers l’ours d’humain. Arrivé devant lui, il s’arrêta en se pointant devant lui :

_ Bon, je sais pas si tu le remarques mais tu fais paniquer tout le monde ici... Le Hyûga marqua une pause et regarda autour de lui. Les gens s’étaient arrêtés et formaient comme un cercle autour des deux protagonistes. Peut-être s’attendaient-ils à de la castagne ? Pour sa part Tsuyoshi n’avait nullement envie de se battre. Je pourrais peut-être t’aider, mais pour ça il faudrait te calmer un peu. Que cherches-tu ? Le ninja le dévisagea vite fait puis il poursuivit : ta femme ? Un animal de compagnie ?

Tsuyoshi arqua un sourcil et attendit en croisant les bras sur sa poitrine.

_________________
Spoiler:
 


Nouvel arrivant [Libre] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hijikata Saichi
Hijikata Saichi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Dim 13 Jan 2019 - 19:25
Nouvel arrivant [Libre] 12564311
Nouvel arrivant




Saichi continuait de chercher sa sœur, toujours introuvable. Ses investigations ne le menaient nulle part, a part attisé sa colère. Qu’allait-il faire ? Et si Siri ne jouait pas avec lui et qu’elle avait été kidnapper ? Cette question le perturbait plus qu’il ne le fallait et le figea un instant, le regard dans le vide. Il devait vite se vider l’esprit et se reconcentrer sur la recherche, rester figer ne l’aiderait pas. Il se reprit en main rapidement et continua sa mission. Le temps passait et la petite blonde demeurait toujours perdue.

Tandis que Saichi regardait par-dessus la foule, espérant toujours trouver la petite. Des paroles l’interpelèrent, habituellement il n’y aurait jamais fait attention, mais cette fois-ci il le savait, cela lui était adresser. Il lança un coup d’œil au bougre qui se risquai à entamer une discution avec lui. Hijikata le regardait de haut en bas, jaugeant le nouvel arrivé, il n’avait pas l’air de vouloir se battre mais que lui voulait-il dans ce cas ? Notre héros ne comprenait pas sa présence, il avait presque ignoré les premiers mots du gaillard face à lui, mais d’autres parole lui fit revenir au présent.


Un animal de compagnie ? Demandait Saichi, voulant être surs de ce qu’il avait entendu.

Cette question était totalement improductive. Le nouveau Iwajin avait clairement entendu la dernière phrase de l’homme qui se tenait maintenant face à lui, les bras croisés, attendant la réponse du grand frère. Il ne le fit pas attendre.

Ecoute gamin”. Saichi ce permettait de le prendre de haut. Il était de taille, plus grand que lui et peut être même en âge. Hijikata reprit rapidement. Siri n’est pas un animal. Une chieuse, certe, je ne dis pas le contraire, mais tâche d’être plus respectueux la prochaine fois.” Il répondait agressivement, étant piqué, définir la petite comme animal le dérangeait, mais il fit vite abstraction de cette faute pour demander à son tour.C’est une gamine, haute comme ça.” Avec sa main droite, il montrait la taille de Siri, elle dépassait de peu ses hanches. Blonde, les yeux bleus.” Il déportait son regard sur son interlocuteur, toujours énervé par la disparition du plaisantin.Si tu l’as aperçu, merci de me tenir au courant.” Il finissait sa phrase avec un grand sourire forcé.

L’attitude de cet homme l’agaçait, il ne le connaissait pas, mais rien chez lui ne lui plaisait. Saichi se remit à crier le nom de sa sœur, espérant qu’elle se montre enfin pour en finir avec toute cette histoire.

Au loin, caché par les ombres des parasols et des passants. Une petite chose s’amuse à observer le grand brun. Un verre de sirop à la main et des lunettes aux yeux, la gamine sirote le contenu de sa chope. Le sourire jusqu'aux oreilles, la petite blonde ne peut s’empêcher de rire de cette situation. elle attend le bon moment pour ce remontrer.


HRP:
 


Dernière édition par Hijikata Saichi le Jeu 24 Jan 2019 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5076-hijikata-saichi
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Mar 15 Jan 2019 - 17:43
Le gaillard lui hurla littéralement dessus. Enfin c’est ainsi que Tsuyoshi ressenti le truc. Pour autant il ne se vexa nullement et se contentant de regarder de son air neutre le bonhomme. Même quand l’individu le traita de gamin, Tsuyoshi demeura tranquille. Il finit par avoir réponse à ses questions et donc obtenir une description plus claire de la fameuse Siri. Il s’agissait d’une femme. Blonde aux yeux bleus de taille courte. Une enfant ou une adulte ? Le Hyûga manquait d’information à ce propos mais d’autre part, i en savait probablement déjà pas mal. Composant des mudra rapidement, il activa son byakugan. Sa technique était certainement très puissante. Normalement, elle devait leur permettre de gagner un temps fou et de pouvoir trouver aisément ladite Siri. Néanmoins, tandis qu’il scrutait les environs, Tsuyoshi demanda un complément d’information :

_ Elle a disparu depuis quand ? Le Hyûga avait utilisé ce terme. Il ne lui était venu à aucun moment qu’il pouvait s’agir en réalité d’un jeu de bien mauvais goût de la part de la jeune fille. Il avait considéré que la dénommée Siri avait disparu. D’ailleurs pouvait-il s’imaginer autre chose au regard du comportement à la fois apeuré et énervé du gaillard ? Le Hyûga s’imaginait même le pire lorsqu’il activa ses yeux. Le Byakugan changea du tout au tout la physionomie de ses yeux. Ces derniers passèrent au blanc total, avec l’iris cependant d’un blanc différent, comme laiteux. Autour des yeux, les vaisseaux sanguins et nerfs étaient si dilatés que l’on pouvait penser qu’ils allaient exploser. Ainsi se matérialisait le Byakugan. Puissamment !

_ Je vois quelqu’un qui correspond à ta description là, là et… il fronça les sourcils là. Il y a plus d’une quinzaine de personnes liés à ta description dans le coin. A peine avait-il finit de parler qu’elle fila vers celle qui lui paraissait en posture la plus désavantageuse. Au pas de course, ils arrivèrent devant une jeune fille. Un homme était en train de lui causer, son bras, paume collé contre le mur, avait bloqué le chemin à la blonde. De loin, Tsuyoshi avait cru qu’il s’agissait d’une posture agressive. En se rapprochant, le duo avait pu constater qu’il n’en était rien. Le jeune homme, en réalité, malgré son attitude un poil macho, était en train de draguer son interlocutrice. Celle-ci, agacée et la mine renfrognée écoutait malgré elle les propos de son Don Juan.

_ Heu… A priori ce n’est pas elle. Un rapide coup d’œil en direction du gaillard avait permis au Hyûga de savoir qu’il s’était trompé de cible. Aussitôt, il se dirigea vers une autre personne. Il s’agissait cette fois d’une blonde punie. Elle se faisait littéralement fesser malgré son âge par une femme imposante, qui visiblement n’était nulle autre que sa tante. Le duo arriva ensuite, sans crier garde, devant une femme qui semblait à la fois se cacher derrière une porte et faire le guet le tout dans une ruelle peu passante. En se rapprochant d’elle, Tsuyoshi l’entendit lâcher des gémissements assez douteux. Deux secondes plus tard, il comprit lorsqu’elle claqua la porte de peur en la verrouillant illico presto. Un petit brouhaha se fit entendre à l’intérieur de la maison. Sans attendre la suite de cette histoire assez rocambolesque Tsuyoshi se mit en quête de la personne qui pouvait ressembler à la description du gaillard.

_ Au fait c’est quoi ton nom ? Fit le Hyûga tandis qu’il se dirigea vers une jeune fille qui n’avait pas retenu son attention et qui pourtant de par son attitude, était plus que suspecte. Elle se cachait du mieux qu’elle pouvait prenant cependant la précaution de garder un maximum l’œil dans la direction d’où disparaissait le duo. En passant par les toits et ruelles et en la contournant, Tsuyoshi arriva par derrière celle qu’il espérait être la dénommée Siri…

_ C’est elle ? Elle nous épie depuis tout à l’heure. Fit le Hyûga en posant sa main sur l’épaule de la blondinette. A leur réaction commune, il saurait s’il l’avait trouvée.

_________________
Spoiler:
 


Nouvel arrivant [Libre] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hijikata Saichi
Hijikata Saichi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 14:49
Nouvel arrivant [Libre] 12564311
Nouvel arrivant



Les yeux du garçon face à Saichi devinrent blanc, un blanc profond, des veines se dessinait à l’extrémité de ses globes. Dans un premier temps, le boxeur trouvait ça dégoutant, il avait l’impression d’observer une cataracte ou quelconque bizarrerie. Choses étranges, l’homme avait composer quelque mudras avant ce changement soudain. Cela devait donc être une technique ninja que Saichi ne connaissait pas encore. Le nouveau iwajins jaugeait le ninja avant qu’il file à toute vitesse. Hijikata le suivait, il ne pouvait s’empêcher de penser “Il tente de me la faire à l’envers cette enfoiré ?”

Ils partirent tous deux à la recherche de la petite farceuse. Surprise pour Saichi, son camarade de fortune cherchait la fillette et contre son attente, il arrivait à localiser et rejoindre rapidement des gens au signalement de Siri, blonde et petite. Ils passèrent devant plusieurs personnes aux mêmes descriptifs, mais aucune d’elles n’était Siri. Saichi avait même failli envoyer une mandale en pleine poire d’une vieille qui donnait la punition à une gamine, croyant y voir sa sœurette le temps de quelque seconde. Le duo avait beaux chercher, rien de bon ne sortait de leurs investigations. Il fallait tout de même se l’avouer, notre héros ne faisait que suivre le bon samaritain qui lui venait en aide, et cela l'agaçait fortement. Il avait l’impression de perdre du temps avec lui, qu’il le faisait lui aussi en bourrique. “C’est peut-être un allié de Siri, elle serait passé au niveau supérieur ?” Pensait-il. Ce sentiment s’accentua quand Sherlock ne trouvait toujours pas la gamine. Hijikata serrait fort son poing, attendant le bon moment pour lui mettre le plus beau pain que ce ninja connaîtrait de toute sa carrière. Il s’approcha de lui doucement, la mâchoire crispée et les muscles contractés, concentrant toute sa force dans son bras. Sa cible fila de nouveau vers une direction, talonné de près par le grand frère. Il dut répondre à une question, Saichi fut surpris qu’il lui demandât son nom.


Saichi, c’est mon nom gamin”. Il ne lui demanda pas le siens, dans l'instant, il s’en foutait royalement, désirant qu’une chose, retrouver sa sœur.

Ils arrivèrent tous deux derrière une gamine, une gamine aux cheveux dorés. Le ninja d’iwa posa sa main sur l’épaule de la fille, celle-ci se crispa aussitôt, tournant la tête lentement pour observer son malfaiteur. Elle portait une paire de solaire, cachant ses mirettes, mais les traits de son visage et les vêtements aidait à l’identifier

SIRIIII”. Cria brusquement Saichi, délivrant toute sa haine et frustration dans son appelle. Ses mains agrippèrent les frêles épaules de la sœur, la soulevant de sa chaise pour mieux la voir. Les lunettes sombres tombèrent sous les secousses qu’elle subissait. “Tu mériterais de finir au trou avec tout plein d’araignée en guise de compagnon de cellule”.

Maaaaaais”. Se plaignait la gamine, mécontent d’avoir été retrouver. "Tu as obtenu de l’aide, tu triche Saichi-kun !". Elle se débattait, espérant se délivrer de la poigne de son frère. “Sans le monsieur aux yeux bizarre tu ne m’aurais jamais retrouvé !”. Elle fit la moue, accentuant son mécontentement.

Parle mieux aux gens vilaines !". Il relâcha sa sœur, la déposant sur ses deux pieds et lui disait que ce n’était pas une façon de parler . Elle était outrée que lui, Saichi, le rustre par définition, osait dire ça.

Hey, toi.” Saichi pointait du doigts celui qui l’avait aidé à retrouver la gamine. A la vue de son manque de politesse, Siri ne put s’empêcher de pointer du doigts à son tour son manquement. Il l’ignora pour rester concentrer sur le ninja. “Je me suis trompé sur ton compte. Je te remercie mon gars, je serais surement encore en train de chercher sans ton intervention. Je t’en dois une.” Il tendit sa main, espérant obtenir la sienne pour le remercier comme il se le devait. “Pendant qu’on y est, ton nom à toi ?”

“On peut aussi lui demander de nous faire une visite guidée non ?”.Demandait en même temps Siri en tout innocence.

Saichi lui lança un regard noir, il voulait rester seul avec elle dorénavant. Elle haussa les épaules et ce mit au niveau du gaillard, elle marchait presque sur ses pieds. “On est nouveaux ici, on cherchait justement une personne pour nous faire visiter la ville”.

Hijikata regardait la petite avec mépris. Elle se tourna brièvement vers lui en tirant la langue. Siri se vengeait d’avoir été retrouver rapidement.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5076-hijikata-saichi
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Mar 29 Jan 2019 - 1:24
Tsuyoshi se contentait d’observer la scène. Au final il ne s’y était guère trompé. Cette jeune fille fluette était bel et bien la dénommée Siri. Il avait pu la repérer à cause de son attitude et du fait qu’elle tentait de les suivre du regard d’aussi loin qu’elle pouvait. C’était ces réactions qui avaient trahi la Siri. Tsuyoshi se demandait encore comment il avait fait pour ne pas la démasquer plus vite tandis qu’il regardait les deux… frères et sœurs se disputer comme des enfants. Bien entendu il ne comprenait pas à quoi pouvait rimer tout ceci, mais au regard des réactions des uns et des autres ainsi que de leurs propos, ce n’était pas la première fois qu’ils s’adonnaient à ce type de jeux. Après que le duo eut fini de s’écharper, les deux amis ou parents se tournèrent vers le Hyûga. Saichi –qui avait donné son nom un peu avant, demanda le sien à Tsuyoshi. Visiblement, il avait fini par apprécier l’aide que venait de lui procurer le Chuunin. Presque aussitôt la jeune femme en profita pour glisser une demande. Elle souhaitait que quelqu’un leur fasse une petite visite guidée d’Iwa tout en précisant qu’ils étaient nouveaux.

Sourire aux lèvres Tsuyoshi se tut en repensant à ce qu’il avait à faire et au peu de temps qu’il avait perdu en aidant le dénommé Saichi. Pouvait-il se permettre de les accompagner pour une visite guidée du village ? Mais surtout… En avait-il envie ? C’était surtout ce dernier point qui pouvait poser problème. Le village était plutôt imposant. Puis Tsuyoshi n’avait pas non plus très envie de se coltiner ce duo plutôt turbulent, enfin surtout la jeune fille. Quelque part, le Hyûga était quelqu’un d’assez taciturne. Après, cela mis de côté, s’ils étaient tous nouveaux à Iwa, la bienséance voulait qu’on ne les laisse pas à eux-mêmes. Se grattant la tête, Tsuyoshi finit par répondre à toutes les sollicitations et remarques :

_ Je m’appelle Hyûga Tsuyoshi. J’appartiens à clan du village, clan réputé pour ces yeux. Il fit le geste en direction de ses yeux dont il arrêtait la technique du Byakugan instantanément, leur rendant leur noirceur inhabituelle pour un Hyûga mais commune pour le commun des mortels. Ces yeux nous aident bien pour mieux voir et détecter les gens… Pratique non ? Il fit un sourire espiègle.

Le bonhomme poursuivit presque aussitôt :

_ Vous êtes ici depuis quand ? Puis vous êtes… copain et copine ou frère et sœur ? Vous m’avez l’air bien proche. On aurait dit chien et chat. La main derrière la nuque, le Chuunin se moqua gentiment. Il appréciait ce type de relations même s’il trouvait la jeune fille un peu trop espiègle.

_ Bon… Je n’aime pas trop les visites guidées d’habitude d’autant plus que cette cité est à la base une cité militaire. Néanmoins si vous avez passé les crocs rocheux sans escorte c’est qu’il n’y a aucun danger j’imagine même si j’ai bien vu que tu avais du chakra en toi. Il indexa Saichi mais poursuivit bien vite. Son côté prudent prenait le pas sur son hospitalité. Ce n’était pas nécessaire. Du coup je vous propose ceci : on fait un petit tour vite fait puis on va casser la croûte ça vous dit ?

C’est alors que le trio se mit à visiter l’endroit où ils se trouvaient : le cœur commerçant. Tsuyoshi leur expliqua qu’il s’agissait en quelques sortes du cœur de la ville. Pour cela, il leur raconta dans les grandes lignes l’histoire d’Iwa et son lien avec le commerce. Iwa était un des plus grands centres commerçant au monde raison pour laquelle cet endroit était d’une grande importance et pour le village et pour le pays. Ensemble le trio visita quelques étals notamment ceux étrangers. Tous ensembles purent remarquer que beaucoup de marchands étrangers séjournaient à Iwa le temps d’écouler leurs marchandises ou d’y établir un solide réseau à la fois avec leurs confrères et avec des clients aux reins solides. A la première occasion, Tsuyoshi offrit un joli collier de perles bon marché, mais très beau à la jeune fille. C’était histoire de faire un geste et de marquer le coup. Saichi également eu droit à un petit cadeau : un coup de poing américain ou plutôt iwajin. Tsuyoshi en était certain ce cadeau plairait au colosse qui semblait assez adepte soit de la musculation intense soit des arts martiaux. Peut-être les deux ?

A la fin de leur visite en ce coin, le trio, sous l’impulsion de Tsuyoshi prit le chemin menant aux quartiers résidentiels.

_________________
Spoiler:
 


Nouvel arrivant [Libre] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Hijikata Saichi
Hijikata Saichi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Ven 19 Avr 2019 - 13:20
Nouvel arrivant [Libre] 12564311
Nouvel arrivant



Hyûga tsuyoshi...Hyûga...Saichi était persuader d’avoir déjà entendu ce nom quelque part. Son sauveur, celui qui se prénommait Tsuyoshi leurs expliquait qu’il appartenait à un clan “réputé” du village caché de la roche. Les yeux de celui-ci reprirent une apparence plus réelle, plus humaine. Les veines et la couleur blanche disparurent. La gamine était subjuguée par ce tour de magie, les yeux écarquillés. Après l’explication, Le boxeur pensait avoir compris le principe, mais il était loin d’être bête, il savait pertinemment qu’il ne lui avait pas tout ne dit, du moins, pas les détails. Il partirait se renseigner un jour, si besoin. Le Hyûga lui posa une autre question, Hijikata commençait à y répondre mais Siri lui coupa la parole pour le faire à sa place

Aujourd’hui monsieur ! Nous sommes tous deux arrivés il y a quelques heures”.répondait-elle. La gamine mit les mains derrières son dos, ce tenant à coter de son frère après la deuxième question du ninja. De nouveau, ce fut elle qui répondit."Ce grand zigoto est mon frère oui, ne faite pas trop attention à ces manières, j’ai encore du mal à les lui apprendre, mais ça viendra !"

Le boxeur leva les yeux au ciel et soupira d’exaspération. Ces deux-là n’avaient aucun lien de parenté, bien que cela ne le dérange pas d’être vue comme sa par elle, il préférait.

L’Iwajin qui venait d’aider Saichi, ce proposa donc pour faire le tour du coin et de finir cette activité par un repas surement mérité. Un nouveau petit groupe se formait. Le frère et la sœur suivirent donc le guide, la gamine souriait de plus belles, contente d’avoir trouvé quelqu’un avec qui discuter. Hijikata pu souffler un instant, Tsuyoshi captivait Siri par ses histoires, elle buvait chacune de ses phrases, de plus, il remplissait son rôle de guide à merveille. Le membre de la famille des Hyûga s’arrêtait à plusieurs étals, montrant la diversité des produits que le cœur commerçant pouvait proposer. Saichi avait de la chance, il n’était pas du genre à débourser, sauf peut-être en clope et alcool, par contre, pour Siri c’était tout autre chose. N’ayant côtoyer que la pauvreté, un rien l’émerveillait. En soit, le grand brun ne pouvait pas lui en vouloir, il le comprenait parfaitement, mais son portefeuille pouvait très souvent en souffrir à cause de ses petites envies de merveille. Le touriste fut de tâté ses poches, qu’avait-il fait du peu d’argent qu’il avait gardé pour nourrir la petite et lui ? Son regard se posa de suite sur la blonde proche Tsuyoshi, la petite fouine avait surement piqué son argent à un moment de la journée, surement pour quand elle était partie se prendre son verre de sirop. Intérieurement, il boulonnait de rage. La pression disparue aussi vite qu’elle était arrivée. Saichi s’arrêta devant ce geste plein de bonté du très certainement ninja d’iwa. Il venait d’offrir un joli bijou à la petite. Celle-ci y croyait à moitié, pensant surement que cela devait être une mauvaise blague. Elle accepta la larme à l’œil et un énorme sourire qui montait jusqu’au oreille. Le cœur de Saichi s’ouvrit, et respecta bien mieux l’homme devant lui, il avait rarement eu affaire à ce type de personne, la plupart cherchait à les détrousser ou ignorer sa sœur et lui. Le combattant aux sang chaud s’approcha de Tsuyoshi pour le remercier de son geste et surprise pour Saichi, il vue que celui-là n’avait pas fini. Il se tourna vers le boxeur pour lui offrir une arme, un genre de poing américain/Iwajin. Malheureusement, Hijikata n’aimait pas les armes, toutefois, il accepta ce bien et serra la main de l’Iwajin pour le remercier, espérant un jour pouvoir lui rendre la pareille. Il s’en voulu d’avoir mal juger cet homme à sa première rencontre, et ce promit de se rattraper. Les mots lui manquaient pour exprimer sa gratitude.

Je ne sais pas quoi te dire...Mer...merci.”. disait-il, gêné.

Siri, de par sa petite taille, enlaça dans ses petits bras d’enfant, l’adulte qui lui offrit le présent tout en le remerciant des centaines de fois.

Ils continuèrent après ça à visiter l’endroit pour enfin de compte se diriger ailleurs, Tsuyoshi se dirigeait dans de nouvel quartier inconnu des deux nouveaux. Hijikata jetait un coup d’oeil à e qui l’entourait. De gros rocher où des dizaines d’habitation tenais dessus, parfois même incrusté dedans. Ils venaient surement d’entrer dans les lieux où vivait les Iwajins, ou ce qui semblait l’être. Aux fenêtres, des femmes étendait leurs linges, un homme regardait le groupe passé bière à la main et clop au bec. Sa vue, Saichi eu envie de faire pareil, il sortit de sa poche une cigarette, sa dernière.


Nous allons où maintenant ? ”. Demandait-il tout en allumant sa cigarette avec des allumettes bon marché qui marchait une fois sur trois.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5076-hijikata-saichi
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Nouvel arrivant [Libre] Empty
Mer 5 Juin 2019 - 1:29
Le Hyûga vit que les cadeaux qu’il avait fait au couple ou plutôt aux frères et sœurs leur avait plu. A la jeune fille il lui avait offert un collier et à l’homme un coup de poing américain. Des cadeaux symboliques qui lui valut visiblement un regain de sympathie de la part de des jeunes gens. Le grand costaud par exemple, il sembla tout de suite ému, attendri. Il balbutia quelques remerciements et avoua ne pas savoir quoi dire. Une preuve que ses paroles venaient du cœur ? Tsuyoshi apprécia. Il n’y avait rien de plus beau que d’offrir un cadeau et de savoir que ce dernier plaisait à la personne.

_ Il n’y a rien à dire de plus que ces mots magiques que tu as prononcé. Je suis également honoré. Le Hyûga fit une courbette pour bien signifier qu’il était lui aussi heureux.

Après cela, Saichi demanda quelle serait la suite du programme. Le Chuunin lui répondit qu’ils iraient voir du côté des quartiers résidentiels. Il comptait faire visiter au duo chacun des quartiers. Il commença par celui des Borukan. A Iwa chaque clan avait son quartier propre, mais cela n’excluait pas des quartiers mixtes ou « neutres » où ceux qui ne voulaient pas vivre en communauté pouvaient expérimenter le vivre ensemble et côtoyer des gens de tous horizons. Les quartiers où étaient logés les grands clans eux, gardaient chacun une spécificité. Que ce soit une statue à l’hommage d’un de leur personnages de légende, un style de pavés au sol, de la verdure particulièrement entretenue ou même des habitats plutôt originaux, chacun avait sa propre image et son âme propre. A y pénétrer, bien souvent on se rendait compte du poids de l’histoire de chacun. Il est vrai que chaque clan avait eut ses grands moments et ses grands hommes…

La visite se termina dans le quartier Hyûga là où demeurait le clan de Tsuyoshi. Là, le bonhomme passa plus de temps avec le duo et leur montra quelques particularités du quartier. Les commerces propres au quartier, les dojos où étaient formées les jeunes pousses du clan, l’arbre gigantesque au-dessous duquel se réunissait les personnes âgées ; arbre qui servait souvent de grand place et bien d’autres choses encore. En les faisant sortir du quartier Hyûga, Tsuyoshi passa avec eux devant chez lui et il leur montra la maison dans laquelle il demeurait. Il les invita à lui rendre visite un jour s’ils en avaient le cœur ou le temps. Une fois qu’ils se seraient définitivement installés dans le village, ils allaient probablement avoir moins de temps pour faire dans le social. Seulement du temps on pouvait en trouver avec un peu de bonne volonté.

Alors qu’il sortait du village avec eux, deux de ses cousins arrivèrent à sa hauteur. Ces derniers saluèrent le couple puis demandèrent à Tsuyoshi de les suivre. Un membre du conseil le demandait urgemment. Reportant son attention vers le du, Tsuyoshi leur dit sourire aux lèvres :

_ Bon, le devoir m’appelle. J’aurais bien mangé quelque chose en votre compagnie, mais ce sera certainement une autre fois… En attendant portez-vous bien et soyez les bienvenus à Iwa.

Il leur tourna le dos après avoir fait un salut poli puis s’avança un moment avant de se retourner. De la main il leur indiqua le chemin qu’ils devaient emprunter afin de se retrouver dans un coin qu’ils connaissaient mieux… L’endroit où ils s’étaient rencontrés deux heures auparavant.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 


Nouvel arrivant [Libre] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Nouvel arrivant [Libre]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Cœur dévasté
Sauter vers: