Soutenez le forum !
1234
Partagez

ACT 1.1 ๑ Révélations FEAT Fujimi

Hakuryū no Honma
Hakuryū no Honma

ACT 1.1 ๑ Révélations FEAT Fujimi Empty
Dim 13 Jan 2019 - 16:44




R é v é l a t i o n s 1.1
Hayashi no kuni pays du bois

Maintenant que les décisions avaient été prises, la tempête était proche. Honma le sentait. Et du haut de sa longue expérience, il était beaucoup attentif aux grognements célestes et au tonnerre qui valsait sur les crêtes sombres. Il se tenait là devant la fenêtre, baissait les yeux vers les escarpements et la vallée, qui s’étend au-delà. Plus bas, à quelques kilomètres, il y avait là la lune au loin et de vastes plaines arables, des collines basses environnées de bois, des rizières. - ceinture rurale méridionale d'Hayashi, une région aussi pastorale et plaisante à vivre que tout ce qui se pouvait trouver sur les plus utopiques contrées du monde. Le paysage devenait beaucoup plus sombre et sauvage dès que l'on abordait les contreforts abrupts des falaises.

Et alors que le quartier de la lune se meurt à l'horizon lointaine, spectacle émouvant malgré sa simplicité régulière, tandis que sur cette ligne floue ses yeux rubis se perdent subjugués par le spectacle. Il se questionne lui comme Fujimi. Et à la surface du monde flotte désormais Honma qui n’est nullement plus qu’une feuille d'herbe, de celles qui ne sont rien de moins que l'ellipse des étoiles. L’air glaciale serpente d’entre ses lippes afin de s'élever avec des langueurs d'hiver, lascif, à l'agonie, fidèle peinture d’un homme qui se retrouve non loin assoupi sur les terres de ses preux ancêtres, et le tableau tout entier longuement se dissipe derrière le rubis poli de ses prunelles.

Les pas déambulant semble le porter à travers la maison et il les laisses faire, inspire une profonde bouffée d'air, odeur si particulière de la nuit sur le point de s'éveiller, nuitée nouvelle. Démarche souple, pas légers, il continue son chemin, se moirant par moment dans les méandres de pensées, de ses ballades qui ressourcent l'âme, de ces sorties qui ne servent qu'à vider la merde se fracassant contre les parois d'un crâne trop serré. Apaisé. Étrange sentiment que cet apaisement, un sentiment de plénitude que l'on ne peut expliquer. Le silence alentour se meurt en un début de brouhaha vivant alors que lentement ses pas le font quitter la tranquillité brisant cette quiétude que le silence et la vision que le satellite mourant imposaient.

Puis soudain, il est là, immobile, à genoux devant ce monde ainsi que le ventre vorace d'un dieu dévoreur d'espoir, à regarder ce temps qui s'écoule entre chaque battement de cils, entre chaque clin jusqu'à guetter le déclin, à attendre la fin qui ne vient pas, qui vient toujours trop tôt, qui vient et qu'il ne sait apprivoiser.

Le gardien d’Hayashi bascula en arrière, son occiput embrassant l'épiderme de bois devant cet horizon occulte qui traduisait un avenir incertain.
« Tu sais que je peux entendre tes pensées jusqu’à là. Quelque chose semble t-il te perturber Fujimi ? » Affirme t-il sans le moindre détail


Revenir en haut Aller en bas
Eiryū no Fujimi
Eiryū no Fujimi

ACT 1.1 ๑ Révélations FEAT Fujimi Empty
Dim 13 Jan 2019 - 17:25




1.1 RÉVÉLATIONS
Hayashi no Kuni pays du bois

Désormais, impossible de faire machine arrière. Elle n’avait pas peur d’affronter le futur tumultueux qui se dresse en face d’elle. Les risques, avec sa nouvelle position au sein de ce groupe, Tsukimono, elle préfère en rire. Ce n’est pas du tout dans sa nature d’avoir ce doute au fond d’elle. Non pas par rapport à ses amis, aux plans qu’ils viennent de lancer, mais sur elle-même.

Comme une impression de s’être… ramollie, après toutes ses années. D’avoir ouvert son cœur à certaines personnes un peu trop facilement, ce qui, au final, pourrait être une faiblesse pour elle au moment où la cloche de la guerre va retentir au loin.

Tomoe. Senkû. Genkû… Honma. Comment allait-elle réagir si jamais elle devait perdre une de ces personnes. Au fond, elle le savait très bien. Consumée entre rage et folie, désireuse soif de vengeance contre celui ou celle qui aura fait ça. Mais c’est en même temps son rôle maintenant, de faire attention à ce genre de chose.

Elle envoya un coup d’œil en coin vers son jumeau, qui s’était installé pour contempler la voûte céleste. Se débarrassant de son haori, tombant au sol au niveau de ses pieds, elle s’installa en tailleur devant cette table, en se servant une coupelle de saké. Le bruit du liquide frappant l’argile venant casser ce silence qui s’était installé dans la maison après le départ des deux Yaoguaï et de la discussion avec les nouveaux venu.

Les paroles d’Honma, elle les sentait venir, c’est quelque chose qui est spécial entre les deux dragons, comme une connexion, quelque chose qui fait que, peu importe la situation, ils arrivent à se comprendre, à lire à travers les lignes.

« Je… Je sais pas, Hon’. La dernière que j’ai dû faire face à une situation dangereuse, c’était avec la visite des deux Meikyû ici, qui voulait te récupérer de nouveau. » un soupir, puis elle porte la coupelle à ses lèvres pour boire une gorgée de saké.« Est-ce que tu penses que je me suis ramollie avec le temps ? Que je suis devenue… faible ? »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4904-eiryu-no-fujimi-end
Hakuryū no Honma
Hakuryū no Honma

ACT 1.1 ๑ Révélations FEAT Fujimi Empty
Dim 13 Jan 2019 - 18:37




R é v é l a t i o n s 1.1
Hayashi no kuni pays du bois

Du haut de cet ailleurs où il s'est perdu peut-être même sans le réaliser dans un monde tout en autres – autre temps, autre vie, autres travers, autres souvenirs – oui du sommet de ces lointains souvenirs sur lesquels personne ne devrait avoir à s'égarer Honma chute soudain tête la première dans la lagune de la réalité avec le brusque affolement de ceux qui s'y retrouvent par accident ; tranchante inspiration presque suffocante et réflexe désespéré d'accrocher tout ce que la main peut atteindre pour éviter à tout prix de ressombrer. Il sourit sincèrement, heureux de retrouver Fujimi et seulement elle.

Pendant à peine une fraction de seconde, il manque même d'esquisser un mouvement d’approche tant la soudaineté du geste a à demi éveillé chez toi ce réflexe universel de se soustraire à la portée de ce qui pourrait nous heurter de plein fouet – mais la raison, plus rapide, veille à ce qu’il n'en fasse rien et s’approche de sa vieille amie. Il se laisse être ancre, roc, lande de répit même temporaire au presque-noyé qu'il est. Il y a un tel engouement dans ces traits qu’il observe qu’il jurerait en sentir l'onde résonner dans les os de son bras puis remonter jusqu'à son cœur serré.

« A toi de me le dire Fujimi. Il est vrai qu’il y a de cela bien des années que nous n’avons pas eu à combattre. Et il ne m’est pas sans te mentir que cela ne me manque pas. Mais de la, à penser de la sorte… » souffle-t-il, « Que se passe t-il ? Aurais-tu peur ? »
Honma, altier s'engouffre sans attendre dans la brèche taillée par ces syllabes abattues pour tenter d'y apposer le sens d'une conclusion qu’il n'est pas encore en droit de tirer – car mille mots pourraient compléter cette confession laissée en suspens dans l'air plutôt que ceux qu’il (voudrait)(croit) s'attend à entendre.



Revenir en haut Aller en bas

ACT 1.1 ๑ Révélations FEAT Fujimi

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: