Soutenez le forum !
1234
Partagez

Nouvelles dispositions | w. Ema

Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Nouvelles dispositions | w. Ema Empty
Mar 15 Jan 2019 - 12:24
Nouvelles dispositions
Nagareboshi Ema & Chôkoku Tomoe
La machine était lancée. Tsukimono, ses objectifs et surtout ses membres avaient été définis par les natifs. La création du groupuscule s’était faite naturellement et chaque membre avait prêté fidélité et conviction. Tomoe savait qu’à présent ses actions porteraient toutes ses intentions envers ses camarades, aussi proches ou non étaient-il.

La demande de Fujimi avait été claire pour la Chôkoku : Partager son savoir serait pour elle un défi, mais elle se devait de prendre soin de tous. La consigne avait amené l’originaire du pays de la Terre à interpeller sa partenaire aux cheveux roses pour un rendez-vous spécial. Il leur fallait devenir plus fortes. Il fallait pour Tomoe devenir une actrice rigoureuse de l’organisation. Et cela commençait en plusieurs points. Les entraînements étaient d’ailleurs une bonne méthode. Jamais elle n’avait eu à en faire, et cela même lorsqu’elle était chûnin du village caché de la roche. Ceci allait être une première pour la brune à l’esprit quelque peu désorienté. Elle avait saisi l’importance de cette part au sein de Tsukimono, et surtout elle ne voulait pas décevoir sa propre sensei, alors elle prenait l’initiative à cœur.

La responsabilité d’apprentissage. Chose inconnue pour la Chôkoku qui s’était quelque peu éloignée du lieu de vie pour rejoindre Ema. Au beau milieu de cette forêt dense, Tomoe s’avança lorsqu’elle vit la silhouette de sa compagne du jour. « Ohayô Ema, j’espère que tu ne m’attends pas depuis longtemps. » Les rayons d’un soleil matinal avaient du mal à percer entre les branchages d’Hayashi. L’utilisatrice du Bakuton avait laissé loin de là, dans ce qui lui servait à présent de foyer, son argile qui pour aujourd’hui ne lui servirait pas. Seulement munie du stricte nécessaire, il lui fallait évaluer quel serait l’objectif de sa démarche. « Je ne vais pas y aller par quatre chemin pour que ce soit utile. Raconte-moi tout sur toi. Quelle est ta méthode de combat ? » Si Tomoe était une véritable quiche aux attaques rapprochées, elle avait développé un style mêlant les explosions et son propre maintien de la distance pour éviter de s’exposer au danger. Elle avait élaboré, appris des techniques affinitaires défensives pour être plus optimale. Mais ce qu’elle demandait là c’était la mise sous les projecteurs de la Rose. Qu’était-elle donc capable de faire ?
☾ anesidora

Spoiler:
 

_________________
Nouvelles dispositions | w. Ema JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 



Dernière édition par Chôkoku Tomoe le Mer 16 Jan 2019 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Nagareboshi Ema
Nagareboshi Ema

Nouvelles dispositions | w. Ema Empty
Mar 15 Jan 2019 - 22:52
Nouvelles dispositions.

Tsukimono. Ce nom résonne dans sa tête depuis plusieurs jours déjà. Une situation particulièrement perturbante, qui l’a plongée au plus loin de son village, de sa famille, pour être au plus près d’êtres qui partagent plus ou moins ses convictions. Les êtres en qui elle place désormais tous ses espoirs, ceux qui ont une chance de l’aider à mener son propre projet à bien. Un monde uni, sous une seule et même poigne, débarrassé de la haine et de la violence … Possible ou impossible, il paraît que les grands rêves sont les meilleurs moteurs de l’Homme, alors Ema s’y accroche comme jamais.

Aujourd’hui, la Rose a rendez-vous avec Tomoe. À part son nom, il faut avouer qu’elle ne savait rien de cette demoiselle. Une crinière brune, issue du clan Chôkoku. Ema n’a jamais eu l’occasion d’assister à une exhibition de leurs capacités, à vrai dire … Mais ce n’est ni le moment, ni l’endroit, malheureusement. Cela arrivera une autre fois. Après tout, cette petite troupe ne semble pas prête à se dissoudre, bien au contraire. Elle aura le temps de voir tout ce beau monde à l’œuvre, de grandir et devenir meilleure avec eux.

Un sourire étire ses lèvres quand son regard croise Tomoe. D’un léger mouvement de tête, Ema signale la négation.
« Bonjour Tomoe ! Non, ne t’en fais pas. »
La Rose est toujours en avance, de toute façon. Incapable d’arriver à l’heure ou en retard, elle est comme cantonnée à l’obligation d’être sur place plus tôt. Ça ne lui pose pas de problème, encore moins maintenant qu’elle se trouve à Hayashi. L’endroit est magnifique, surprenant, c’est toujours incroyable de regarder à droite ou à gauche, quelque chose de nouveau saute forcément aux yeux. Des paysages qui se renouvellent à l’infini. La beauté de la forêt … Ema sourit doucement. Elle reporte son attention sur Tomoe, qui lui a demandé tout ce dont elle est capable. La discrétion, c’est raté. Mais la Nagareboshi met de côté toutes ses mauvaises habitudes et son besoin d’introversion. Tous ces gens sont désormais des compagnons de route, une équipe soudée à l’attaque du reste du monde : commencer en se cachant n’est certainement pas une bonne idée. Ema inspire doucement.
« J’ai une maîtrise innée du cristal, je peux donc le créer à partir de mon chakra et lui donner la forme que je veux, du mur au simple petit projectile. Avec ça, je suis capable de manipuler le Katon. Pour le moment, je suis plutôt spécialisée en Ninjutsu et Taijutsu, donc je manipule mon affinité et mon pouvoir héréditaire pour en faire des atouts au corps-à-corps, ou des projectiles … Ou encore d’autres choses. »
La manipulatrice de cristal hausse simplement les épaules. Les idées viennent, s’enchaînent. L’ancienne joaillière est toujours très inventive quand il s’agit de donner de nouvelles formes à ses créations. Dans le cadre de sa vie de shinobi, c’est un atout certain. Elle penche la tête en souriant.
« J’imagine que tu ne pourras pas m’apprendre des capacités à partir de ton pouvoir héréditaire, donc tu as forcément autre chose dans ta manche … Je dirais … Du Doton ? Ou du Katon. Quelque chose du style. »
Ema ne perd pas l’objectif initial de cette rencontre de vue. Le but est de se nourrir l’une de l’autre, d’apprendre des capacités de sa comparse. Une nouvelle collaboration qui débute, probablement aussi fructueuse que les autres, qui sait ?

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8316-nagareboshi-ema-complete https://www.ascentofshinobi.com/u1147
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Nouvelles dispositions | w. Ema Empty
Mer 16 Jan 2019 - 23:20
Nouvelles dispositions
Nagareboshi Ema & Chôkoku Tomoe
Du cristal, rien que ça. Tomoe regardait la précieuse avec un intérêt certain. Elle qui connaissait bien la situation de posséder des dons totalement à part, décalé des autres capacités d’un ninja dit normal. La Chôkoku n’avait jamais pu voir à l’utilisation d’un jutsu de cristal. Cela faisait même, jusqu’à maintenant, partis des choses dont elle ne connaissait même pas l’existence. Les yeux de la brune s’imaginèrent d’abord la pierre brute, quand bien même elle n’était pas familière avec ce matériau. Elle en savait un minerai rare, robuste, mais surtout un décor de bijou.

Ne souhaitant pas perdre de temps, et les découvertes –pour l’une et l’autre- n’étant pas au premier ordre en ce jour, Tomoe acquiesça simplement. « Le cristal. Intéressant. » Elle se contenta de lui tourner un peu le dos pour s’écarter volontairement et faire quelques pas à l’opposé de la Rose. Dorénavant dépourvue de la moindre appartenance au clan Chôkoku, enfin invisible au premier coup d’œil, Tomoe ne se cachait cependant pas de ses capacités innées et exclusives. Or, elle ne pouvait pas lui en faire d’apprentissage. « Le Bakuton que j’utilise n’est transmissible si la personne ne possède pas cette même hérédité. A moins que tu n’arrives à te faire pousser des mâchoires ? » La brune sembla un court instant véritablement se poser la question, mais d’un sourire quelque peu naïf vu de l’extérieur, elle fit comprendre qu’elle n’était pas sérieuse… Ou presque.

L’enseignante improvisée se tourna enfin alors qu’elle se tenait à une bonne quinzaine de mètres de sa camarade. Elle reprit sur un ton légèrement plus enjoué. « Nous n'avons pas de point commun évident. Cependant je pense avoir quelque chose pour toi, et j’oserais même avancer que tu pourras te l’approprier si tu le souhaites. »

Resserrant quelque peu le teneur de son épaisse tignasse ébène, subitement Tomoe emprunta une voix bien plus stricte, celle dont elle avait étrangement l’habitude depuis leur mainmise sur Yaogakure. « Prépare-toi. Attaque-moi mais tu n'as droit qu'à tes poings. » La Rose prit son élan pour venir frapper la brune. Sans la faire patienter, Tomoe enchaîna un cycle de quelques mudra, son regard glacial fixé sur Ema. Dans le silence rythmé par quelques courants d’air frais, une zone de terre sous les pieds de l’autre jeune femme s’éleva en biais brusquement sur le côté pour la faire basculer et stopper sa lancée. « Tu mêles ton don avec du taijutsu, mh ? Le corps à corps n’est pas mon point fort alors j’ai dû trouver de quoi pallier ma faiblesse face à ces adversaires. Cette technique n’a pas pour but de blesser, uniquement de déstabiliser, d'empêcher au mieux pour que tu puisses anticiper ta prochaine offensive. »

Elle lança humblement un kunaï qu'elle tenait à l'extérieur de sa cuisse dans un étui. Aucune prétention, aucune conviction de la blesser, juste une passe pour illustrer ce qu'elle racontait. « Est-ce que tu comprends ? »
☾ anesidora

Spoiler:
 

_________________
Nouvelles dispositions | w. Ema JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Nagareboshi Ema
Nagareboshi Ema

Nouvelles dispositions | w. Ema Empty
Sam 19 Jan 2019 - 1:55
Nouvelles dispositions.

La dame de cristal et la femme explosive. Deux qualificatifs qui pourraient très bien résumer leur rencontre, voire même les décrire en un seul mot. Ema ne connaît pas encore très bien Tomoe, mais elle a l’air d’avoir un humour assez douteux, le genre d’humour dont la Rose est particulièrement friande. Un sourire amusé étire ses lèvres en entendant la blague de la brune. Faire pousser des mâchoires sur son corps, hein ? Assez bizarre, comme façon de faire, non ? Néanmoins, c’est probablement comme ça que fonctionnent les Chôkoku et, avec toutes les étrangetés trouvables dans la nature, plus rien ne surprend la kunoichi. Son sourire se mue en une mimique moqueuse.
« Qui sait, je pourrais essayer. »
Elle hausse doucement les épaules, dans une fausse innocence, partisane des blagues nulles. La conversation se poursuit, tandis que la brune se tourne. Selon ses dires, elle pourrait avoir quelque chose qui l’intéresserait. Quelque chose qui ne soit pas affilié à sa capacité héréditaire ? Soit elle est capable de manier le feu, soit … Non, ce n’est pas le feu. Comme Tomoe l’a dit, aucun point commun ne les assemble, mais il y a quelque chose. Ema réfléchit … Qu’est-ce qui n’est pas du feu mais peut fonctionner avec du cristal ? Les informations se connectent les unes aux autres et le visage de Toph surgit dans sa mémoire. La terre. Voilà ce qui peut intéresser la joaillière. Une capacité faite à partir de l’affinité Doton, que la Rose peut répliquer grâce à sa propre capacité héréditaire. C’est très avantageux. De l’une à l’autre, les deux femmes pourront s’apprendre diverses choses et perfectionner leurs arts shinobis, à mesure de leur progression commune. À croire que, finalement, quitter Iwa était vraiment le meilleur choix fait par Ema et … Elle a beau être loin de ses repères, certains surgissent et lui rappellent que la maison peut la suivre, tout simplement.

La Nagareboshi hoche doucement la tête, prend bonne note de l’information. Apprendre quelque chose de plus est toujours une bonne chose, surtout pour une novice. Il n’y a que de bonnes raisons à suivre son enseignement.

Attentive, elle ne se fait pas prier lorsque Tomoe lui demande de l’attaquer. Les poings, uniquement les poings … Pourquoi pas. Ema se précipite jusqu’à son enseignante du jour, la main couverte de cristal, prête à répondre entièrement à sa demande. Au moment où la Rose s’approche le plus et va pour accomplir son geste, la Chôkoku compose des mudras et la Nagareboshi se retrouve projetée en diagonale, ce qui annule complètement son offensive. Elle tombe à la renverse et se redresse, gênée. Bien que son ego prenne une claque, la novice doit reconnaître l’ingéniosité de cette contre-offensive. Faire basculer l’adversaire avant qu’il ne puisse fondre sur soi … Ema esquive le kunai porté à son intention qui suit les explications de Tomoe. Elle hoche la tête plusieurs fois.
« C’est très intéressant comme technique. Ça ne paie pas de mine mais ça peut te donner un très grand avantage, surtout quand ton adversaire ne s’y attend pas. »
La manipulatrice de cristal époussette doucement ses vêtements et les remet bien en place. Son intérêt est piqué au vif, à la fois pour cette capacité, mais aussi pour celle qui va la lui apprendre. Si elle a de tels tours dans son sac, que peut-elle cacher d’autre ? S’entraîner contre elle pourrait être très instructif, aussi. Les idées se bousculent dans sa tête, jusqu’à ce qu’elle les chasse lentement. Son sourire revient.
« Je pense que je peux faire la même chose, en employant le cristal. J’ai juste besoin de savoir comment tu t’y prends, voir les mudras par exemple, pour que je puisse les réadapter et me les approprier. »
Ema se remémore la scène aussi précisément que possible, mais les gestes ne lui viennent pas naturellement, elle n’y a pas fait attention. La voilà une nouvelle fois dans la peau d’une élève … Mais c’est avantageux, à vrai dire ! C’est le premier pas pour devenir meilleure.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8316-nagareboshi-ema-complete https://www.ascentofshinobi.com/u1147
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Nouvelles dispositions | w. Ema Empty
Mer 30 Jan 2019 - 23:30
Nouvelles dispositions
Nagareboshi Ema & Chôkoku Tomoe
Les indications de Tomoe avaient été soigneusement suivies par la jeune femme aux cheveux roses. C’était une chose que la brune eut apprécié sur l’instant. Après tout, les deux jeunes femmes étaient amenées à coopérer à présent, et ce même si c’était une chose dont la Chôkoku avait que trop peu fait par le passé. Mais depuis le départ du village caché de la roche, elle semblait avoir pris de nouvelles résolutions. Pour seule motivation de pouvoir, enfin, suivre les traces de son aînée ombrageuse. L’envie que lui suscitait la pensée envers Tsukimono, l’envie de trouver réellement un but à ce monde, un sens, rien que ça lui filait des papillons dans l’estomac. Elle jubilait à l’idée de monter, de permettre l’élévation de son groupuscule au-dessus de tous, au-delà d’Iwa et des autres villages. Oui, elle voulait être instigatrice d’une nouvelle ère où elle pourrait accomplir chaque objectif qui lui hanterait l’esprit.

Elle regarda Ema se relever et d’un large sourire brusque, Tomoe montra sa propre satisfaction. L’apprentie du jour avait effectivement bien saisi l’intérêt peu offensif, certes, de sa technique mais pour seul objectif de déstabiliser ou de se permettre une ouverture. C’était une chose qui semblait évidente pour une combattante à distance. Ne jamais s’exposer, ou permettre une si grande faiblesse d’être exploitée. Quand bien même elle savait qu’à présent elle ne serait plus seule, sa nature débrouillarde demeurait et ce type de revers lui donnait la petite possibilité de se sortir d’une mauvaise passe à venir en combat.

« C’est exactement ça. Je ne connais pas ton style de kunoïchi mais si cette technique peut te servir un jour, alors ce sera un plaisir. » Tomoe n’avait jamais vraiment été dans la bienveillance auparavant mais elle savait faire la part des choses : Si Ema avait abandonné son bandeau symbolique c’était assurément pour des raisons qui lui étaient propres, et rien que pour cela la Chôkoku changeait ses habitudes de bon cœur. Après tout, tous ces changements avaient apporté avec eux une révision de certaines convictions.

Tomoe s’approcha d’un pas tranquille en direction de sa camarade. Un à un, elle répéta la petite série de mudra lentement pour permettre à la Nagareboshi de les enregistrer. Trois seulement. Avant qu’elle ne fasse un bond en arrière avant de venir poser une main au sol pour réitérer son action sous les pieds de la rose. « Mais comme ça, ça fonctionne aussi. Encore faut-il que tu puisses réadapter, comme tu l’as dit, avec ton Shôton. Et il va falloir que tu le testes sur moi. Or, si tu ne fais pas sortir son tremplin suffisamment du sol ou pas assez en biais, l’effet ne prendra pas. » Elle préférait lui donner les paramètres nécessaire à l’apprentissage, ainsi seulement Ema pourrait tenter de se l’approprier. « Commences déjà par essayer sans la pression d’un combat ou d’une cible en mouvement je pense. » La brune leva alors ses bras en l’air et d’un air si subitement enjoué –changeante qu’elle était-, elle sourit grandement pour l’encourager. « Go go Ema ! »
☾ anesidora

_________________
Nouvelles dispositions | w. Ema JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298

Nouvelles dispositions | w. Ema

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: