Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Omerta | Mamoru Honō

Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Ven 18 Jan 2019 - 7:37
La nuit était fortement avancée maintenant quand notre assimilateur décida de quitter son épouse nocturne qu’était le sommeil. Il n’arrivait, de toute façon, plus très bien à dormir depuis un petit moment désormais. Un ancien camarade lui avait conseiller, dans ce genre de moment, de boire quelques gouttes de saké. Cela devrait calmé et légèrement ramollir le rythme cardiaque, le remède miracle de tout bon ivrogne... C’est dans le plus simple apparat, comme toujours, ainsi que l’arme à la ceinture que notre Ichiryû quitta sa demeure pour se rendre dans les bars près des docks. Malgré une ambiance proche de la pègre datant de l’air pré-Kiri, c’était le meilleur endroit pour se faire servir à toute heure du délicieux nectar.

C’est le corps frêle de notre héros qui passa les portes du bar, visiblement très mouvementer, en cette nuit. Ichiryû contrastait totalement avec ce microcosme qui lui était totalement étranger. Sa candeur naturelle ne pouvait concevoir certains des méfaits qui avaient lieu dans ce genre d’endroits. Gardant un air stoïque parsemer d’un calme olympien, l’apprenti s’assit tranquillement au comptoir, posant de surcroît son arme sur le rebord en bois destiner généralement pour les choppes emplit.

— Bonsoir. Un saké s’il vous plait.

Les colosses présent auraient pu très facilement rire de lui et après tout... Ils étaient dans leurs bons droits. En cet instant, tandis que certains s’adonnaient aux jeux d’argents, que d’autres testaient leurs forces en déclenchant des combats pour x motif, lui, qui savait pertinemment qu’il devait être entouré des bandits des mers de la pire espèces, continuait toujours à parler avec ce respect inhérent à son rôle. Rôle qui n’était plus d’actualité mais qui persistait a l’hanter.

La soirée ne faisait que débuté.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Ven 18 Jan 2019 - 21:50
J’aimais traîner dans les bars situés aux docks. Ils avaient cette bonne ambiance animée et cette délicate atmosphère nostalgique qui me rappelait le bon vieux temps où j’étais encore un bandit au service de la famille Homura.

..N’allez pas me soupçonnez de crimes que je n’avais pas commis ! Depuis que j’étais au village, j’étais devenu un honnête shinobi cent pour cent serviable envers sa patrie ! ..Enfin, à quelques détails près.

En effet, j’avais conservé une grande partie de mes mauvaises habitudes ainsi que quelques contacts du monde souterrain par-ci par-là. Il fallait bien que je garde des centres d’intérêt pour me divertir de mon train train quotidien ennuyant de shinobi.

Cette nuit-là, comme beaucoup d’autres nuits, je me promenais dans le bar de « La Folie Douce ». J’étais devenu là-bas presque un client régulier à force de m'y rendre fréquemment. Le barman se souvenait bien de moi car je n’aimais pas payer et que je trouvais toujours un moyen pour qu’un autre paye à ma place.

Cette fois-là, je remarquai la présence d’un individu bien particulier que je n’avais jamais vu ici auparavant. Il paraissait légèrement plus jeune que tout le reste de la population présente au bar et surtout, il avait un sabre attaché à sa ceinture.

Ce fut l’élément qui attira toute mon attention. Soit ce jeune homme était un samurai. Soit ce jeune homme était un shinobi. J’étais prêt à parier sur l’une de ces deux options. Par simple curiosité, je vins m’approcher de lui et pris un tabouret juste à côté.

« Yo ! J't'ai jamais vu dans le coin dis-moi.. T'es qui ? Un shinobi à ce que je vois, mh ? » Fis-je en indiquant son arme.

Peut-être allait-il me divertir durant la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Sam 19 Jan 2019 - 3:33
Les bras sur le comptoir, notre assimilateur attendait l’arriver de sa potion magique censé guérir ses maux de tête et apaiser son esprit. Bien qu’il ne buvait que très rarement, une entorse n’était jamais grave, la faute à Rara qui lui avait fait découvrir ce nectar divin... Sinon, nul doute qu’il n’aurait jamais toucher à une telle chose. Les bandits ont parfois du bon, difficile à avouer mais pourtant vrai. C’est quelques secondes plus tard que le barman surgit d’une pièce dont lui seul avait accès, plusieurs dizaines de commandes dans les bras. Il fera le tour des différentes tables avant de poser délicatement une imposante coupelle d’un saké d’une clarté rare, le bar méritait amplement les rumeurs à ce sujet.

— Merci.

Portant sa main au verre, le saké fut bu d’une traite et avec une facilité déconcertante pour un être si frêle. L’Hyôsa avait une décente assez exceptionnel, il fallait l’avouer. C’est d’ailleurs après c’être requinquer qu’une silhouette apparut dans le champs de vision de notre assimilateur qui aura cru bon le fait de se retourner afin de voir de plus près "l’ambiance" de la salle. Son regard dégageant un calme olympien se posa dès lors sur l’instigateur pointant son arme.

— Bonsoir, Hyôsa Ichiryû. C’est ma première visite en ces lieux. On pourrait éventuellement dire cela... Tout comme vous je présume ?


A peine avait-il terminé, qu’un brouhaha puissant mais surtout constant, exactement ce qui ne se désemplissait pas, avait éclaté dans l’arrière-salle du bar. Il y avait un rapport entre un concours concernant celui qui tiendrait le plus la boisson et des tricheurs... ou des lâches, le son était mal filtré avec tout ces bruits. Après diverses insultes échangées entre plusieurs personnes, une bagarre de bar implosa, envoyant littéralement un homme s’envoler dans les airs, propulser par un uppercut digne des plus grands maître en taijutsu de notre époque. Comble du hasard, l’homme s’écrasa à quelques centimètres de notre héros et du nouveau venu - venant littéralement ravager une partie conséquente du comptoir qui plus est.

L’ambiance était au beau fixe. De ce qu’il réussit à comprendre, un prix pouvait être obtenu - mais il n’arriva pas a entendre quoi. Les conditions étaient simples, il fallait obligatoirement être deux, et vu le monde présent dans l’arrière salle, c’était quelque chose de fortement attendu.

Sans même réellement réagir sur l’état de son bar, le barman, un véritable colosse de chair, prit le saoul complètement ko avant de l’envoyer finir ses nuits à décuver sur la chaussée.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Sam 19 Jan 2019 - 19:14
« Houla ! » Fis-je tout en reculant sur ma chaise.

Je pris mon verre juste à temps pour esquiver de justesse le bonhomme que l’on venait d’envoyer dans ma direction. Ils avaient de la chance que j’étais de bonne humeur ce soir et que j’étais en présence d’un shinobi. Dans le cas contraire j’aurais déjà déglingué celui qui venait de m’envoyer ça, mais je ne pouvais pas montrer de telles manière à un jeune homme qui venait pour la première fois.

« Eh bien, enchanté Hyôsa Ichiryû ! Moi c’est Mamoru Hono. Non, ce n’est pas ma première fois ici. Je suis déjà venu à quelques reprises.. »

Même à plusieurs reprises, mais mieux valait paraître plus civilisé et masquer le beaucoup..

« Et dis moi, qu’es-tu venu faire ici ? Tu m’as l’air d’être d’un tempérament vachement calme ! Ça te va vraiment d’être dans un endroit comme celui-ci ? Surtout qu’il y a peut-être beaucoup de malfrats, criminels et brigands qui se trament ici.. » Murmurais-je d’un air inquiétant.

Et le premier se trouvait justement à côté de lui ! Enfin, c’était du passé désormais, mais je gardais toujours un pied dans le monde souterrain. Mais c’était étrange de voir un profil comme le sien ici. Il ne semblait n’avait rien à faire dans ce bar. Il semblait être un honnête homme. Ne devrait-il pas au contraire détester ce genre de lieu ?

À côté, j’entendais les bruits devenir de plus en plus fort. Le concours de boisson semblait chercher encore quelques participants et le prix pour les gagnants était une belle somme d’argent et une belle bouteille de whisky à ramener chez soi. Enfin, la bouteille de whisky était juste histoire de donner encore plus envie de vomir à la personne qui avait gagné.. Mais pourquoi pas !

Je me tournai vers mon voisin avec léger sourire au coin de lèvre.

« Alors ? Tu veux essayer ? Tu m’as l’air d’avoir une bonne descente, il y a peut-être moyen que l’on gagne si on y va à deux.. »

Voyons voir jusqu’où pouvait-il aller..
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Dim 20 Jan 2019 - 4:52
Son regard venait s’enfoncer dans celui de son camarade. Si notre assimilateur avait un don, nul doute qu’il s’agirait de sa perspicacité ou plutôt le fait qu’il arrivait très vite à cerner l’Homme dans sa généralité. Pouvoir émettre un ressentiment sur ce dernier, une étiquette, sans pour autant mettre de côté le comportement bon comme mauvais. Dans ce cas, Mamoru Honō était un élément interessant, tel une flamme virevoltant dans les airs, il se retrouvait pris entre deux feux. Un cas compliquer à assimiler et saisir, ce qui fait quelque peu sourire notre héros. C’était le genre de personne qui lui rappelait fortement Kanō et Rara, deux baroudeurs bandits qu’ils avaient eu le plaisir de côtoyer lors d’une soirée, il y a maintenant fort longtemps. Bientôt une décennie. Depuis l’alcool était monnaie courante, c’était une sorte d’herbe médicinale qu’il aimait tout particulièrement. Il avait quelque peu dériver.

Notre apprenti aura prit le soin d’écouter l’homme au Borsalino avant de répondre, toujours voilé par un mentaux quelque peu "mystique", aussi naturellement que possible - comme toujours.

— Enchanté, Mamoru Honō. Réel plaisir de faire ta rencontre, même en ce lieu.

D’un simple geste de la main, Ichiryû venait de commander une énième coupelle de saké, qu’il apportera quelques secondes plus tard à sa bouche. Cul sec.

— Le saké est pour moi une sorte de médecine pour calmer des maux bien profonds et ce lieu est réputer pour bénéficier du meilleur de tout Kiri. L’homme fort est celui qui sait maitriser sa colère, les brigands n’en sont pas vraiment, ahah.

Le samouraï en devenir n’a pas pour vocation à masquer sa sincérité sous ce rideau mauvais qu’est le mensonge. Il garda cependant un voile de mystère assez nébuleux sur sa propre personne, l’était-ce vraiment ? Le brouhaha désemplissait fortement dans l’arrière salle tandis que tous s’attablaient, concentrés sur un objectif bien égoïste. Le jeu en valait la chandelle, non pas pour les prix mais pour l’acte en lui même. Dépasser ses propres limites face à une adversité nouvelle. Un sourire, malicieux, vint habiter son visage, son regard croisa celui du mafieux et avant même qu’une parole ne fut échanger, il avait compris.

— Tu pourras me compter dans ton équipe, j’ai appris des plus grands.

Kanō, Rara, que devenaient-ils après tout ce temps ? Son corps quittera le comptoir avant de se diriger en direction de l’attroupement, bien décider à gagner et marquer l’historique de ce bar, une bonne fois pour toute
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Dim 20 Jan 2019 - 9:14
Ainsi les brigands n’étaient pas des hommes forts ? À cette phrase, je sentis comme une petite pique lancée à mon égard. Enfin, j’allais compter ça sur le compte de l’ignorance. Je ne lui avais rien dit concernant mon passé, alors il ne pouvait pas vraiment le deviner.

Sur ces paroles, je me contentai de lâcher un léger rire.

On avait pas la même définition d’ « homme fort ». Selon lui, c’était les sages qui savaient se contrôler, selon moi, c’était les guerriers qui savaient se déchaîner. On avait tous les deux une vision différente des choses.

En temps normal, je n’aimais pas ce genre de personnage. Ils étaient souvent barbants et chiants. Mais ce jeune homme avait quelque chose de particulier qui attirait l’attention et il avait l’air de bien vouloir s’y prendre au jeu. Peut-être allions-nous nous amuser ?

Je pris von verre et je le finis d’une traite. Pas le droit au gaspillage !

« Sur ce, allons-y ! »


J’ouvris la voie vers la salle d’à côté où déjà la foule hurlait en cœur et la musique tournait à fond. Ha ha ! J’aimais cette ambiance animée des bars ! Je pouvais sentir tout mon corps vibrer sous les effets du son.

Tranquillement, je me dirigeai vers l’un des travailleurs du des lieux pour lui informer de notre participation.

« Oyyy ! J’m’inscris avec l’p’tit gars là-bas. Rajoute nous dans la liste. » Dis-je tout en montre d’un mouvement de la tête mon partenaire.

Ce dernier, habitué à me voir pour ces évènements, lâcha juste un soupire avant de noter mon nom. En effet, j’avais déjà cassé quelques chaises ici et il avait retenu ma tête depuis. Pour ma part, je lui affichai un sourire radieux.

Puis calmement, je retournai près de mon coéquipier.

« Ça commence dans cinq minutes il a dit ! Si pour toi le sake est une médecine, tu seras guéri plus que jamais mon vieux, haha ! » Fis-je avec une tape amicale dans le dos.

En réalité, c’était surtout ironique. Après ça, il risquait surtout d’être malade plus que jamais. Intérieurement, j’étais prêt à parier que dans quelques heures j’allais le voir décuver à l’entrée du bar ou dans les toilettes. J’avais ce petit côté en moi qui aimait bien taquiner les nouveau.

Beaucoup de gens disaient que sake était une médecine, des jeunes comme des vieux, mais j’y croyais pas trop moi. On disait surtout ça pour se donner bonne conscience. Le sake servait juste à se bourrer la gueule selon moi.

« Oh et si tu as des questions, hésite pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Lun 21 Jan 2019 - 5:56
Ce fut Mamoru Honō qui prend la tête des choses, visiblement le prix lui faisait de l’oeil ou c’était aussi une manière de tester ses propres limites, de vivre tout simplement. Ichiryû ne fut pas du tout surpris quand il vit que l’organisateur semblait bien connaître son camarade. Après tout pour séjourner ici il fallait forcément appartenir a la pègre ou à l’une des sous branches du banditismes. Pourtant, l’homme au Borsalino avait encore le bénéfice du doute de son cote , après tout... Notre héros lui même n’était pas de ce monde.

Le candide adoptera une position de retraite silencieuse tandis que l’ancien brigands s’occupait de tout. Une fois fait il revint à lui pour annoncer la nouvelle, tout était fin prêt, il ne restait que quelques minutes avant que le grand Show ne commence.

— Honō, tu me rappelles étrangement une très ancienne connaissance. Un bandit du nom de Rara toujours accompagner de son fidèle Kanō. Certes tu n’es pas un criminel comme eux, mais c’est étrange. Cet endroit me rappelle de bon souvenir, mes premiers verres à l’heure coté. La joie d’être libre... Voila dix ans que je n’ai plus de nouvelle, je me demande bien ce qu’il a pu leur arriver. C’était des brigands dandy, le coeur sur la main et l’arme dans l’autre... Haha.

Rara, Kanō deux têtes, deux comportements, deux idéologies légèrement hippiesque qui avait marqué, en bien, notre jeune héros à l’époque.

— D’ailleurs que faisais-tu avant de devenir Shinobi ?

L’organisateur faisait amener diverses tables au centre de la pièces qui se voulaient accompagné de centaines de verres ainsi que par des litres et des litres d’alcool. Les binômes commençaient déjà a former des rangs afin de laisser l’alcool arriver. Tous étaient visiblement impatient. Pour eux, gagner de l’argent en se saoulant était lié l’utile à l’agréable après tout.

Encore quelques planifications de la part de l’organisateur et tout sera prêt pour commencer, la nuit atteindra bientôt son paroxysme pendant que certains finiront la tête dans le caniveau et avec une gueule de bois pour le lendemain a pas piquer des hannetons.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Lun 21 Jan 2019 - 21:58
Ce fut une question surprenante à laquelle je ne m’attendais pas vraiment. Après un instant de silence, je finis par lâcher un léger rire.

« Haha.. Quoi ? On est curieux à mon sujet ? Et toi, qu’est ce que tu faisais avant d’être shinobi ? Hyôsa tu as dis, hein.. Ce n’est pas le nom d’un clan ça ? »

C’était un nom qui résonnait de manière bien familière, mais je devais avouer que je ne connaissais pas vraiment le lexique de tous les clans qui se trouvaient à Kiri. En même temps, je n’avais pas qu’ça à faire..

Certains disaient que c’était utile de connaître le clan et le pouvoir héréditaire associé. Si jamais on tombait nez-à-nez face à quelqu’un descendant d'un clan, on saura quelles étaient ses capacités et comment réagir en conséquences. Mais il existait des tas de clans sans pouvoir comme des pouvoirs sans clans — notamment le mien.

Ce n’était pas une connaissance parfaite des pouvoirs existants dans ce monde qui allait permettre de remporter une bataille. Sur le terrain, seule la force et les capacités de combat comptent. Une fois que l’on avait ça, on s’en fichait du lexique de clans.

« Enfin, pour répondre à ta question.. Je dirais que c’est pas vraiment de tes affaires ! Haha.. Passé privé, héhé ! Néanmoins.. »

Je marquai une courte pause.

En effet, quelque chose m’avait surpris encore plus que tout le reste : c’était le nom qu’il avait prononcé : Rara. J’avais en tête le visage d’un petit blondinet que j’avais rencontré au cours d'une mission de marchandage et de trafic d’armes. Peut-être que c’était d’une autre personne dont il parlait.. Mais c’était un nom unique et original et sa description du personnage semblait lui correspondre. Si on parlait vraiment du même Rara, je me demandais comment il l’avait rencontré..

« Un bandit hein ? Je ne sais pas si je dois considérer ça comme un compliment ou une insulte, haha ! Ou une capacité à lire dans les pensées ?

Et dis-moi, en quoi je leurs ressemble ? Suis-je dandy avec le coeur sur la main ? Si tu dis oui, j’te frappe. En vrai tu n’en n’as pas l’air, mais tu semble connaître bien du monde des deux rives — méchants et gentils. Comment effectues-tu de telles rencontres, mh ? »

Peut-être c'était en se promenant dans ce genre d’endroit ? Quoique, je ne dirais pas que les lieux étaient malfamés à ce point. On était tout de même dans l’enceinte d’un village militaire et il serait étrange qu’il y subsiste des groupes de criminels. Néanmoins, on ne pouvait pas dire qu’il s’agissait du lieu le plus sein au monde.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Mar 22 Jan 2019 - 4:39
La réaction du délinquant fit particulièrement sourire notre assimilateur. Ichiryû ne rebondira pas sur sa tentative avortée de changer de sujet, bien que suspect c’était tout à son honneur après tout. Un léger rire fut partager de son coté aussi.

— Je proviens de Tetsu no Kuni, le pays des samouraïs. J’étais un ancien vassal du célèbre clan Nagamasa... Et un apprenti du Bushido. Oui, Hyôsa est bien un clan, je ne connais pas encore bien l’histoire de Kiri mais il semblerait que notre actuel chef, Hyôsa Hakyo était aussi le Yondaime.

C’était si lointain maintenant... En vue des tensions actuelles envers les Hyôsa, au sein de la capitale, Ichiryû devra faire l’effort de comprendre les germes de la discorde... Et de potentiellement les anéantir pour que la paix perdure entre les différentes ethnies de Kiri la Grande.

— Je comprend. Je ne t’en demanderais pas plus alors, je respecte cela.

C’était tout à fait compréhensible et respectable de ne pas raconter sa vie a un parfait inconnu. Ichiryû comprenait d’une certaine façon le raisonnement du sanguin, il avait le même il y a peu. Mais tout ceux-ci était un passé bien longtemps maintenant.

— Oh non, il ne faut pas le prendre mal. Certains ne sont que des bandits car ils n’ont pas d’autres choix... Je pense ? Rara était à mes yeux ce genre de personne...

Être un bandit n’est qu’un coup du sort, malheureusement. Ichiryû se rappela les paroles de Kanō, cet homme était véritablement un vertueux en vue de son comportement avenant. Il était de ceux préférant jouer au carte plutôt que de continuer à truander ou à fréquenter les filles de joies. Qui sait ce qu’aurait pu devenir Ichiryû s’il n’avait pas grandit et vécu à Tetsu ? Il serait peut être lui même un puissant pirate ou ... Non, il était bien trop candide pour faire du mal intentionnellement à quiconque.

— Je ne saurais le dire pour l’instant, mais c’est étrange. Vous avez la même malice dans le regard. Mais ... Ahah, simple coïncidence j’imagine. Et puis tu ne partages pas le même mode de vie que ce genre e personnage, tu n’es pas un criminel après tout. Le destin, j’imagine ? J’ai vagabonder de nombreuses fois lors de ma jeunesse ou même avant de parvenir ici.

Un simple coup du hasard ou plutôt celui de la destiné ? Elle qui avait tant veiller sur lui, pour notre héros, la destiné existait véritablement mais cette dernière était particulièrement laxiste et permettait aux Hommes de forger en adéquation avec son envie à elle, un futur adéquat ou non...

— Honō, il semblerait que le concours débute, j’espère que tu es prêt car nous allons repartir avec le titre.

Des centaines de shot d’alcool attendaient que les inscris au concours se jettent sur eux pour les liquider. L’ensemble des personnes étaient déjà attablé et attendaient avec une certaine impatience les règles - il ne manquait que notre binôme pour débuté désormais.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Mar 22 Jan 2019 - 10:40
« Un coup du destin, hein.. »

Il n’avait pas faux, c’était également mon cas. J’étais né avec un pouvoir hors normes, ce qui avait fait de moi une source de convoitise et ce fut ainsi que je fus recueilli et élevé par des bandits. Peut-être que si j’avais été recueilli par des samuraïs comme lui, je serais devenu ce qu’il était aujourd’hui..

Enfin, peu probable.

Je me voyais être tout et n’importe quoi, sauf être samuraï. Les deux choses qui me manquaient le plus, c’était la fierté et l’honneur, et je n’avais aucun respect pour les autres — soit, l’opposé du samuraï.

Mais la sonnette de départ nous tira de notre conversation.

« Oui, le concours débute ! Allons-y.. Pour ma part j'suis parfaitement prêt ! J’espère que toi aussi et que t'as un foie solide, ha ha ! Parce qu'on va tous les niquer, hé hé !»

J’étirai un léger rictus avant de m’avancer vers notre table sur laquelle on avait déjà commencé à disposer des verres remplit à ras bord de bières.

Le concours s'effectuait en trois manches, me semblait-il. Une première avec des pintes de bières histoire de réveiller les estomacs encore endormis — le but étant d’éliminer le plus rapidement les faibles pour ne laisser plus que quatre duos, une seconde avec du whisky — pour ne laisser plus que de duo, Puis une dernière, aussi surnommée la Finale, qui s'effectuera autour d’une bonne vodka — histoire d'achever le gagnant.

« Let’s start ! »

Au top départ, je saisis un verre que je portai à mes lèvres et que je bus d’une traite. Puis je continuai sans retenu. Un. Deux. Trois. J’enchaînai les verres avec une facilité déconcertante. Les concours de boisson étaient devenus un jeu auquel j'étais habitué.

Certains commençaient déjà ressentir le tournis dans les tables à côté. Je comptais parmi eux des nouvelles têtes qui essayaient pour la première fois. Certains des habitués s'étaient retiré en me voyant venir, haha ! Pour ma part, j’étais encore en pleine forme.

« Hé hé.. Pas trop malade ? Il nous faut décrocher le prix ! » Lançai-je à mon coéquipier.

Je m’essuyai d’un revers de la manche avec un sourire montrant toute ma combativité, prêt à reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Mar 22 Jan 2019 - 19:24
Mamoru Honō était un bien étrange personnage, au yeux de l’assimilateur il était l’un de ces êtres fortement replier sur eux même en raison d’une méfiance évidante ou peut être qu’il n’était tout simplement qu’un simple introverti de nature ? La question avait le mérite d’être posée mais ne trouvera sa réponse que bien plus tard dans la soirée - l’alcool déliant facilement les langues les plus obtus - il y avait plus important a régler pour le moment.

Désormais attabler les premiers verres étaient remplit tandis que tout le monde se jetaient dessus sans hésitation. L’ambiance tendue voir électrique d’il y a quelques minutes avait complètement disparu pour laisser place a quelque chose de plus festif, pour l’instant. L’Hyôsa étant lui même un glaçon sur patte, il était le plus à même de tenir le choc, mais il espérait pourtant une bataille dantesque, a vaincre sans perile, on triomphe sans gloire.

— Une baisse de régime Honō ? C’est pas avec ça que tu réussiras à emporter la victoire ! Ahah

Ichiryû éclata de rire. Il avait toujours eut l’alcool joyeux, il venait de terminé son douzième verre et l’alcool commençait tout juste a altérer - très légèrement - sa perception du monde. Le premier tour était sur le point de ce clore, c’était toujours la manche la plus rapide laissant uniquement les binômes les plus endurants/performant continuer la suite... Qui allait nettement monter en intensité. Quatre duo étaient resté en lice, et le binôme de notre héros était pour l’instant classer troisième. Terminant une énième bière - pour le plaisir cette fois - la suite pouvait prendre place, les shots de whisky étaient amener par dizaines, occupant bientôt tout l’espace accaparé.

— Troisième. Va falloir les enchainer deux par deux !

Sans même plus attendre la suite, le présumer candide mit quatre shot au niveau de l’ensemble des jointures de ses mains et d’un simple mouvement, il venait d’engloutir 8 verres. Il était à deux doigts de cracher du feu, ses joues commençaient à rougir, le bougre tenait bien l’alcool. Il avait été entraîner par le plus grand après tout !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Mar 22 Jan 2019 - 23:05
Deuxième round. Que du spectacle.

Le plus amusant à regarder, ce n’était pas les quatre tables toujours en compétition, mais toutes les autres tables où chacun rampaient dessus ou dessous comme des limaces. Ça ressemblait à des cimetières de morts-vivants en train de gerber leurs boyaux. Enfin, ce qui me surprit le plus, ce fut mon partenaire. Contre toute attente, il s’en sortait relativement bien.

« Rien ne sert de se précipiter, mieux vaut partir à point, haha. »

Il état vrai que quand on y repensait, c’était un Hyôsa, un glaçon sur pattes , ce qui expliquait sans doute la cause de cette bonne résistance à la boisson. Un hyôsa — comme notre cinquième Ombre ! C’était sans doute la raison pour laquelle son nom m’avait paru familier lorsqu’il le prononça pour la première fois, mais je devais avoué que la tête de cet homme ne m’étais pas venu instantanément à l’esprit..

En tout cas, on pouvait dire que j’avais tiré sur la bonne carte pour le choix de partenaire. À deux, on enchaînait les verres à une vitesse fulgurante, surprenant toute la foule de spectateurs.

Pour ma part, c’était normal. On avait l’habitude — enfin surtout le barman, de me voir vider les verres et les bouteilles. Il fallait dire que j’avais toujours eu une résistance naturelle à l’alcool. D’une part parce que j’avais commencé à boire dés mon plus jeune âge, d’autre part parce que j’étais un élémentaire feu. Mon corps brûlait facilement l’alcool, ça avait même un effet de carburant sur moi ! Mais voir quelqu’un capable de suivre mon rythme avait de quoi épater.

Pour ce deuxième round, je décidai de m’y mettre plus sérieusement. Remontant les manches, je bus fis passer les verres d’une main à l’autre pour boire coup sec à chaque fois. Le Whyskey fut toujours une de mes boissons préférés.

À la fin de ce deuxième toujours, je commençais également à ressentir les effets d’une surchauffe. Mon corps commençait à bouillonner. Voyant mon partenaire qui semblait commencer à ressentir les effets de l’alcool, j’effectuai une petite tape dans son dos.

« On a la tournis ? Ha ha, sûr de pouvoir jusqu’à la fin ? »
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Mer 23 Jan 2019 - 4:42
Mamoru, tout comme Ichiryû, savait particulièrement tenir l’alcool... À croire que lui aussi était un Hyôsa. Les 4 binômes restant se regardaient tous dans les yeux, chacun attendant tout simplement que l’autre craque tandis qu’ils enchainaient verres après verres. Les litres de whisky coulaient à flot. L’ambiance festive était devenue bien plus sérieuse... À croire que gagner un concours de poivreaux pourrait en quelque sorte impacter bénéfiquement une vie. Ainsi-soit il. Quelque peu éméché et atrocement joueur, dans cet état, notre assimilateur relèvera le défi. Pour l’instant la première place leur sera bien difficile à atteindre, à la surprise général, c’était un vieux, très vieux couple qui l’accaparait depuis le début. Tandis qu’Ichiryû ingurgitait verres après verres, le couple d’octogénaire réussissait,pas on ne sait quel miracle, à en avaler le double.

Notre assimilateur resta bouche bée pendant quelques secondes face à tant de talent dans l’art de la boisson. Ils devaient sans douter être maitre dans l’art du poing ivre ou une sorte de capacité du style... Lors de ses anciennes expéditions, notre érudit avait déjà entendu des histoires sur une telle aptitude, rare voir même légendaire. Il n’avait jamais pensé pouvoir tomber sur une telle prouesse ici. Cela le motivait en quelque sortes à mettre les bouchées doubles.

À force de boire, sa perception commençait de plus en plus à s’altérée. C’était sa partie préférée quand il se saoulait à n’en plus pouvoir en respirer. Se rendre compte que le corps répond à des signaux trompeurs ou qu’il exécute des gestes ou des propos totalement incohérents voir même dangereux. La dopamine venait irradié son cerveau, le plongeant dans une phase euphorique où il voyait la vie en rose - et bien d’autres couleurs. L’alcool festif voir joyeux. Tout simplement.

Pourtant, penser qu’il s’arrêtera ou qu’il venait d’atteindre sa limite serait bien irréfléchi de la part de ses concurrents, c’était maintenant que le vrai duel/concours débuté !

— Honō fait attention aux vieux, c’est des experts ahah ! Va falloir leur montrer ce que vaux la nouvelle génération. Lâcha notre assimilateur en levant son verre bien haut avant de finir quelques secondes plus tard dans son gosier.

La seconde manche n’allait pas tardé à se conclure. Tous mirent les bouchées doubles.. Triple même ! Entre les centenaires enchaînant plus vite que leur ombre l’alcool et les golgoths s’accaparant toute la place, Ichiryû était dans son monde. Les verres continuaient à se vider avec cette même constance, les verres ne se comptaient plus de son coté. Après un bref échange de regard, l’Hyôsa comprit que son partenaire était dans le même état que lui.

— Ce n’est que le début de la soirée ! Je pourrais encore avaler une piscine !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Mer 23 Jan 2019 - 23:02
« Ha ha ! Tiens-toi prêt parce que tu vas devoir en avaler une de piscine… » Dis-je tout en lançant un regard en direction du vieux couple toujours en lice. « Dites les vieilles, il serait peut-être temps d’arrêter ? Autant d’alcool est mauvais pour la santé ! Dans quelques instants ça sera pas dans les cuvettes des toilettes que l’on va vous retrouver, mais à la morgue..! »

« Et toi l’gamin, tu ferais mieux de remplir ta bouche plutôt que parler inutilement ! Regarde où tu en es et où nous en sommes. Vous êtes à des années lumières de nous rattraper, ha ha ha ha ha ! »

Tss. Bande de vieux schnock.. Mais cela n’empêchait qu’il avait une sacrée résistance à l’alcool. Je n’avais pas le souvenir de l’avoir déjà vu à un concours ou peut-être l’avais-je vu mais que je l’avais oublié ? Quoiqu’il en soit, il n’en demeurait pas moins surprenant.

Prenant mon verre, je déglutit à un nouveau trente millilitres de whisky. Alors que les adversaires sur les deux autres tables commençaient à tomber, les deux vieux nous tenaient toujours tête. On avait beau remonter vers le haut du classement, passant de quatrième à troisième place, de troisième à deuxième place, ils étaient toujours devant nous. Lorsque nous eûmes terminer tous nos verres de whiskey, les deux vieux avaient déjà terminé les leur bien avant nous.

« C’est un estomac sans que vous avez ! À ce rythme, vous devriez aller voir le médecin pour vérifier si vous êtes bien encore humains, les vieux ! » Lançai-je d’un ton provocateur.

Mais ces derniers se contentèrent d’éclater de rire comme si ce n’était qu’une insulte insignifiante lancée par un moucheron.

« Tsss. On verra si tu rigoleras autant à l’instant où je te cramerai ta sale gueule ! » Murmurai-je à voix basse.

C’était le troisième tour qui allait commencer. Et nous étions seul en duo face à ces p'tits vieux. Je me retournai vers mon partenaire avec un regard complice.

« Mettons en place un plan pour ce dernier tour ! Ça serait chiant de perdre après être allés aussi loin, surtout face à un duo de vieux. Toi prends la droite et moi la gauche. Essayons d'enchaîner main droite et main gauche. J'refuse de croire qu'ils sont imbattables. Si on fait comme ça, ils pourront pas nous rattraper niveau vitesse. Tenons bien jusqu'à la fin !! Ha ha !! »
 


Dernière édition par Mamoru Honō le Jeu 24 Jan 2019 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 9:10
La scène était totalement ubuesque. Honō venait de débuté une discussion avec le binôme des centenaires - dans le plus grand des calmes - tandis qu’Ichiryû consommait de l’alcool aussi vite qu’il le pouvait. L’appareil auditif totalement métamorphoser par l’alcool, les mots de leur discussion venaient littéralement s’entremêler entre eux, donnant un dialogue complètement loufoque et bien loin de la réalité. Ichiryû éclata de rire à de nombreuses reprises, manquant de se noyer dans l’alcool plusieurs fois.

Peut être que ce n’était que l’alcool ou bien la fatigue qui lui jouait des tours ou peut être même les deux, mais une chose était sûr : il n’avait absolument rien mais rien compris au consigne qu’il devait respecté afin d’obtenir la première place, selon son camarade. Tout s’embrouiller dans sa tête, pour son plus grand plaisir. Main droite, main gauche, coté droit ou gauche, cela n’avait plus aucun sens. Fini la rigolade, il fera à sa manière le reste et les vieux devront s’inquiéter de la nouvelle génération d’alcoolique loin d’être anonyme.

C’est finalement une toute autre idée de génie, ou peut être pas, qui lui vint à l’esprit. Pourquoi se cantonner à boire dans des verres quand on pouvait directement s’attaquer au fût de vodka trônant avec malice sur les différentes tables du concours. Avec un tel mouvement, il prendra de cours le petit couple de vieux et surement même son compère qui s’attendrait à tous, sauf à ça. Être imprévisible était le maître mot de son action un poil risqué. Il se pouvait que seul les shots de vodka étaient comptabilisés et dans ce cas là, la manoeuvre qu’il exécutera serait totalement inutile. S’allongeant sur la table, il placera sa bouche contre le robinet tandis qu’il l’actionnera d’une autre main. Le nectar jaillit avec force tandis que notre assimilateur n’en démordait pas.

— Champiooooon du mooooonde ! Beugla t’il après avoir littéralement vidé le fût, ce qui, il fallait le souligné, était une prouesse hors-norme. L’alcool est a consommer avec modération, car l’alcool c’est pas de l’eau. Le regard hagard, il était à la recherche d’une autre quantité de nectar, la limite était proche.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Ven 25 Jan 2019 - 6:49
J’observais mon partenaire, légèrement surpris des effets que l’alcool avait sur son cerveau.

C’était amusant de voir à quel point une boisson pouvait transformer un personnage en un autre. Je repensais à ce qu’il avait dit en début de soirée. L’alcool était effectivement une médecine redoutable. Elle permettait d’emmener toute personne au paradis artificiel et le jeune homme ne semblait pas être bien loin de celui-ci. Et pourtant, il continuait à boire. Les hommes étaient vraiment des créatures étranges.

Mais cela n’empêche que grâce à cela, on pouvait tenir tête face au duo de vieux. Je me tournai vers ces derniers qui, totalement sous les effets de la stupeurs étaient restés la bouche béante. Je leur lançai un large sourire provocateur.

« On pense pouvoir faire mieux ? Ha ha ha ! »

Enfin, s’il faisait mieux, à coup sûr, ce n’était pas aux portes d’un paradis artificiel qu’il allait être, mais aux portes d’un paradis réel.

Voyant l’arbitre sur le côté hésiter à compter comme cet acte comme de la triche, et considérer comme un acte de folie par une personne moitié saoul, ou au contraire, compter cet acte comme entreprise de victoire, je fis également la même chose et rejoignis mon partenaire sans son délire.

Je pris l’autre robinet et je bus en un rien de temps, quoique, tout de même plus raisonnablement que mon partenaire. Je devais faire un effort pour gagner et surprendre l’ennemi. Je pouvais voir en face leur mâchoire sur le point de se décrocher en même temps que celui de notre arbitre.

« Grr.. Je ne vais pas abandonner si facilement ! »

Le petit vieux s’élança dans le même jeu et le public s’exclama de vives voix devant ce spectacle. Au vu de la situation, l’arbitre s’empressa de lever un drapeau — si y’a, pour mettre fin au tournois et que leur meilleur alcool en train de se vider à une vitesse fulgurante ne soit complètement vide.

« H-hum ! Votre attention ! Je déclara.. Le duo de Mamoru Honō et Hyôsa Ichiryû vainqueur ! »

Suite à cet effort de trop, je me laissai retomber en arrière sur la table. J’avais toujours ma conscience, mais mieux valait ne pas trop me toucher car je brûlais très fort à cause de l’alcool qu’il y avait dans mon sang. Je tournai la tête vers mon partenaire pour voir s’il était encore vivant.
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Ven 25 Jan 2019 - 8:07
L’alcool coulait toujours à flot dans le bar... Ce n’est qu’une fois la moitié des provisions complètement tarit que l’arbitre - actuel tavernier - sortit son carton rouge tout en proclamant la victoire ubuesque du binôme jeune et dynamique. Ils l’avaient fait aussi étrange que cela puisse paraitre. L’alcool perlait encore des bordures de la bouche de notre héros tant il avait écumé le tonneau entier à lui tout seul, le concours qui était à la base organisé pour faire du chiffre et ainsi du bénéfice venait de tourné au drame complet pour le gérant, qui n’aurait jamais pu croire cela arrivé.

Ichiryû se releva en titubant complètement, chaque pas semblait d’une difficulté rare, tandis que son visage était d’une rougeur légendaire. Il aurait très bien pu geler l’ensemble de l’alcool présent dans son corps pour contre carrer totalement cet état, mais ce n’est pas ce qu’il fit. L’ambiance festive était revenu dès lors que les hommes ivres avaient vu l’acte surnaturel de notre binôme. Ichiryû n’en avait pourtant pas fini avec l’alcool. Levant une chopine plein de bière qui trainait non loin de là il se mit à beugler.

— Tournéééééé généraaaaaaaaale !

C’était assez claire pour comprendre qu’il usera de la partie d’argent qu’il venait de gagné pour continuer à boire tout en arrosant ses camarades de beuverie. Il ira à la rencontre du papy les ayant malmener avant de le prendre dans ses bras. Dans sa perception du monde, l’ancêtre était devenu son trophée, sa coupe du monde. Le vieux était bien trop faible et alcoolisé pour se débattre d’une quelconque manière. Très vite, Ichiryû le balancera dans les airs, à de nombreuses reprises, ils savouraient tous ce précieux moment en dansant, buvant, chantant et d’autre mot terminant par -ant. Qu’ils étaient bien naïfs à cette époque, la guerre pouvait éclaté à tout moment et eux se contentaient de festoyé.

Après plusieurs minutes de fête, l’assimilateur se rendit compte qu’il manquait une personne à la fête. Manquant de tomber plusieurs fois au sol, il finit par arriver in-extremis auprès de la table où le corps de son collègue se trouvait. Il posa avec force deux pintes, l’une était emplit d’un alcool de riz tandis que l’autre contenait de la liqueur de datte, la boisson favorite de Rara.

— Tiens, bois moi ça c’était les deux boissons préférer de mon camarade ! Tu vas pas t’arrêter là alors que la fête vient tout juste de commencer... À moins que le grand Mamoru ne soit remplit ahahahaha ! Dit-il avec une difficulté énorme pour s’exprimer.

Par la suite, son corps va s’asseoir quelque temps sur la table, il avait bien mérité quelques secondes de repos après tout.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Ven 25 Jan 2019 - 20:09
Un petit moment s’était écoulé. Je sentais mon corps commencer à se refroidir et regagner sa température normale. Tous les effets de l’alcool s’étaient évaporés avec la chaleur. J’étais de nouveau sur pieds, prêt à repartir comme si de rien était. J'avais la simple sensation de me réveiller d'une sieste.

Ce fut à ce moment-là que je vis mon partenaire au katana revenir encore plus bourré qu’avant. Je devinais par les couleurs de son visage qu’il s’était donné à cœur joie après cette victoire. Il n’en n’avait pas l’air par sa carrure qui paraissait faible et fragile, mais il buvait comme un trou — enfin, j'avais également beaucoup bu, j'étais mal placé pour le critiquer. Néanmoins, je récupérais plus vite.

Il posa deux verres en face de moi. L'une était de couleur transparente dégageant une forte odeur d'alcool, l'autre était de couleur orangée dégageant une délicate odeur fruitée. Il me fallut à peine un instant pour deviner le contenu de ces verres. Étirant un sourire je pris la liqueur de dattes que je portai à mes narines pour respirer les bonnes effluves.

« Une p'tite touche sucrée pour bien terminer la soirée, mh ? Pas mal. »

Je me tournai vers mon partenaire et tendis mon verre en direction du sien pour trinquer.

« Santé ! »

Enfin, ce n'était qu'une façon de dire. Difficile de parler de santé en voyant sa tête d'imbécile complètement bourré. Je bus ma liqueur de dattes à grandes gorgées avant de lâcher un soupire une fois terminée. Calmement, je redéposai le verre sur la table et je m'apprêtai à descendre de celle-ci.

« Bon.. Fin de la soirée ! Le jour n'va pas tarder à se lever sinon.. Tu devrais également arrêter. Ton âme est en train d's'décrocher de ton corps. Si tu continues, il risque d'finir noyé dans l'alcool et de plus revenir. » Fis-je d'un ton ironique.

Alors que je pensais partir, je repensai à ce qu'il avait dit en début de soirée. Peut-être devrais-je lui dire ?

« Par ailleurs, tout à l'heure, son nom m'est revenu à l'esprit. Le nom d'un certain Rara.. J'sais plus trop ce qu'il fait, mais j'crois bien que c'est un travail illicite. J'l'ai rencontré en voyage, une fois seulement. Il m'avait marqué. Mais j'avoue que j' n'ai plus jamais eu de nouvelles de sa part depuis lors.. J'sais pas si nous parlons du même.. Enfin bref. »
 


Dernière édition par Mamoru Honō le Sam 26 Jan 2019 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Hyôsa Ichiryû
Hyôsa Ichiryû

Omerta | Mamoru Honō Empty
Sam 26 Jan 2019 - 10:48
Complètement défoncé par l’alcool et tout sourire, notre héros porta son verre d’alcool de riz très haut dans les airs avant de trinquer avec force le verre de son camarade. Chaud comme la braise il serai capable de dévaliser encore de nombreux tonneau d’alcool pur mais son compatriote voyait la situation d’un tout autre angle - et on ne pouvait point dire que ce dernier ne se trouvait pas dans une vérité évidente.

— Ahahah ! Tu as raison, il est temps d’arrêter là.

Notre assimilateur relâcha, soudainement, une vague de froid provenant de son chakra démentiel. Il ne lui fallut qu’une se onde ou deux avant que l’alcool ne soit congeler,assimiler et complètement disparu de son système biologique. Les joies de l’assimilation. Il n’était désormais plus question de tituber ou de difficilement s’exprimer. Ichiryû était de nouveau pur, comme s’il n’avait jamais bu de la soirée.

— Oh. C’est surprenant que l’on ai pu côtoyer une telle personne, avec un nom pareil... Difficile de ne pas être original. Il semblerait finalement que le grand Honō ne soit pas si sage qu’il le laisserait paraître.

Ichiryû prenait cette confidence avec beaucoup d’intérêt. Son comparse semblait s’être quelque peu ouvert durant la soirée. Notre héros aurai pu continuer la discussion pendant une toute journée durant cependant l’aube était proche et l’entraînement n’aller pas tarder à débuter pour lui, il avait à faire.

— Le devoir m’appelle. Je me fois de te quitter, je serais ravie de parler de nos différentes expériences passées autour d’un entraînement entre toi et moi... Ou si tu as peur, on pourra toujours se faire ça autour d’un tonneau ou deux.

Le candide vint apposer une tape sur l’épaule de son compatriote avant de le saluer dignement. Une fois la réponse de son camarade prise en compte, il s’en ira en direction de ses appartements pour débuter la journée dans le sang et la sueur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5343-flocon-de-neige-100
Imai Nobume
Imai NobumeEn ligne

Omerta | Mamoru Honō Empty
Sam 26 Jan 2019 - 23:34
« Sage.. Je ne sais pas, ha ha ! »

Je justifiais ma rencontre avec Rara comme un fruit du hasard. Mais derrière ces paroles, on pouvait deviner par mon petit sourire au coin de la lèvre que ce n’était pas entièrement vrai. Difficile de croire que j’avais rencontré et sympathisé avec un criminel mais que je n’avais rien à voir avec son métier. Je n’étais pas crédible avec ma personnalité.

Mais je n’avais rien à craindre. Il n’allait pas me dénoncer. Il connaissait lui-même Rara et connaissait également son métier, sans que cela ne l’empêche de le fréquenter. Je n’avais rien dit d’explicite qui puisse m’attirer des ennuis. Je n’avais donné aucune indication ou information sur mon identité d’ancien brigand. Toutefois, je laissai planer quelques suppositions sur des faits illégaux..

La soirée arrivait son terme. Face à sa petite pique, je laissai simplement échapper un léger rire. De la peur ? C'était sans doute ce qu'il me manquait : de la peur du danger..

« J’suis bien la dernière personne à avoir peur ! J’serrais bien partant pour t’affronter une prochaine fois surtout qu’t’as l’air d’avoir des capacités intéressantes.. »

Feu contre glace ? Amusant. Quelque part, j'attendais avec impatience notre prochaine rencontre. J'avais le sentiment qu'un combat contre ce dernier pourrait se révéler extrêmement intéressant.

Sur ces dernières paroles et quelques tapes dans l’épaules, nous nous séparâmes vers deux chemins différents..

Fin

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Omerta | Mamoru Honō

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: