Soutenez le forum !
1234
Partagez

Première affectation - Yami

Shimazu Aomine
Shimazu Aomine

Première affectation - Yami Empty
Dim 20 Jan 2019 - 15:48
Première affectation - Yami 190116034417479896

Printemps 203 – Quartier Général de la Brigade Kenpei


« Pute, bordel de, merde, con, bite, couilles. Brrrrrblblbblbl... C'est parti. »


Quel étrange spectacle pour les gens dans la ruelle en apercevant un Chûnin travailler son vocabulaire juste devant le grand bâtiment dédié aux forces de la Kenpei. Mais on lui avait donné quelques conseils et notamment celui de ne pas être trop accroché à une étiquette stricte et toute lisse. Quand le travail devient répétitif les mœurs se lâchent au même titre que les langues qui se délient, et cette façon de faire était maintenant rentrée dans les clichés qu'on se faisait des types qui résolvaient tout types d'enquêtes, et intervenaient même sur le terrain pour préserver l'Ordre.

Passant le pallier de la porte, il savait qu'il avait déjà essuyé plusieurs refus, en raison de la sinistre aura qui tournait autour de son clan jugé un peu trop instable, et potentiellement dangereux pour ses dérives fanatiques. Hors le sanglant avait un tempérament tout autre et autrement plus raisonné que les autres représentants de sa famille. Il avait troqué la mine blanche de blafarde pour quelque chose de plus confiant, et il avait laissé pour ce jour sa poule dans son poulailler. Il fallait au moins se présenter correctement auprès de Yami, qui par chance l'avait rencontré quelques semaines plus tôt. Il lui avait promis de l'aider pour son intégration et ce serait chose faite lorsqu'Aomine venait se présenter directement à lui, avant même de croiser le regard de ceux qui pouvaient être présents dans la même pièce.


« Yo Yami. Je suis venu pour recevoir mon affectation, il paraîtrait qu'on me laisse ma chance. Tu préfères que je t'appelle par ton grade au fait, c'est une règle ..?»


Tu m'étonnes, à force de persévérance on s'était qu'il que lui donner au moins une chance ne coûterait rien, et suite à ses dernières missions, il est vrai que la direction d'une équipe avait jouée en sa faveur et lui avait promis une place au sein de la Brigade. Ainsi il déposa sur un des bureaux quelques documents à examiner, pour qui voudra les regarder surtout, de la paperasse bien inintéressante.


« .. Voici les deux rapports de mission qu'on m'a demandé de ramener. Le premier fait état de l'arrestation du chef d'un petit conglomérant de contrebandiers d'épices. Le second, toujours en lien, de l'arrestation d'un gamin et de deux de leurs complices dans une histoire de vols de marchandises. Ils ont sûrement déjà été foutus aux géôles, mais.. bref, voilà, les rapports sont là au moins. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5034-shimazu-aomine-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5137-shimazu-aomine-le-fils-d-izanami#40303
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Première affectation - Yami Empty
Lun 21 Jan 2019 - 17:00
Première affectation
Feat Shimazu Aomine

« La saison des recrutements à la Kenpei sont ouverts. »

Bureau de la Main de la Justice. Une nouvelle journée dans les papiers que l'Hokkyokusei déteste. Pourquoi faire tout ça ? Ne peut-on pas simplement organiser des combats à ciel ouvert pour déterminer la puissance des candidats pour les recruter ? L'impétueux est presque à regretter ses nouvelles fonctions de Capitaine. Si son rôle actuel est important au coeur de la Kenpei, on compte néanmoins sur lui pour recruter les potentiels shinobi de la Brume souhaitant intégrer l'unité spéciale.

Dossier après dossier, le Berserk s'arrête un bref instant. Le crâne en feu, une clope fumante au bout des doigts, l'Ardent ne peut plus s'adonner à sa tâche administrative. Depuis maintenant quelques heures, il ne cesse de remplir un à un les candidatures et dossier des nouvelles recrues. Il faut dire que depuis les derniers évènements s'étant produit à Wasure, nombreux sont les Kirijins sans réelles motivations venant frapper aux portes des différentes unités spéciales du village pour protéger ce dernier des différentes menaces. Prisonniers, Fanatiques, l'Homme au Chapeau et ses sbires ... sans oublier les autres nations qui ne cessent d'avoir une haine grandissante envers la Brume. Et pour ce débarrasser de toute cette merde, le Hijin se contente de sortir du bureau étant mis à sa disposition pour se détendre.

Quittant alors son office, Yami tombe soudainement nez à nez avec une connaissance, rencontrer il y a de ça quelques semaines.

« Shimazu Aomine ? Qu'est-ce que tu branles ici ? » rétorque alors le Taureau Noir au Chûnin.

Ce denier le salut à son tour et annonce au Berserker Ardent, la raison de sa présence. D'après lui, la chance aurait tourné et il serait enfin éligible au poste de soldat de la Kenpei. Semblerait-il que ses petits problèmes psychotiques et fanatiques du sang ce soit calmer. Tout comme ses palabres étranges qu'il ne cessait de dire.

Sans dire le moindre mot, il fait entrer Aomine dans son bureau, affichant un faciès quelque peu soulé ayant préféré se prendre une pause avant de retrouver dans toute cette paperasse. Néanmoins, le Chûnin vient poser des dossiers en face du Belliqueux. Des dossiers prouvants son implication au sein du village via différentes missions. Ce qui est ... intéressant.

« Hm, pas mal ... Dis moi, pourquoi la Kenpei ? Quelles sont tes motivations ? » répond le Tōrikui après avoir examiné les dossiers de son acolyte tout en se reprenant une cigarette.





_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Shimazu Aomine
Shimazu Aomine

Première affectation - Yami Empty
Jeu 24 Jan 2019 - 14:25
Première affectation - Yami 190116034417479896

« .. S'il y avait eu une Kenpei lors de l'invasion Hyôsa, Yamamoto serait encore à la tête du village. Ma motivation c'est mon devoir envers la Brume, et ceux qui ne la trahissent pas dans leur seul intérêt. »


Dans sa bouche ça avait sonné comme un coup que l'on abattait sur le bureau du Capitaine, et pour peu que des Hyosa se trouvaient aux alentours, ils comprendraient bien vite que le Chûnin n'avait pas la langue dans sa pose. En dépit de sa grande gueule habilement maniée pour ne pas s'attirer les foudres de ceux qui portaient le même bandeau, l'on savait que le Shimazu était un rigide, un vieux con avant l'heure regrettant que la force ce soit relégué pour des idéaux plus complaisaient.

Depuis maintenant quelques années la nation de l'Eau subissait certains revers diplomatiques sans que jamais les Shinobis ne soient mobilisés pour rendre sa fierté à l'Archipel. Aomine était cet idéaliste à sa manière, il avait des rêves qu'il savait ne jamais pouvoir accomplir. Cependant cette place à la Brigade lui était permise, c'était peu mais c'était un début pour servir loyalement l'intérêt général plutôt que l’égoïsme et l'avidité démesurée, irréaliste pour nombre de Shinobis au potentiel limité. Mais bien vite ce sont ses travers qui reprirent le dessus sur son discours jusque là plutôt calme. Après tout.. on ne changerait pas un Aomine, on savait qu'il était de confiance, mais on savait aussi qu'il partait souvent dans ses délires de religieux.


« ..L'Hérésie est comme un arbre, ses racines plongent dans les ténèbres tandis que ses fruits se dorent au soleil pour mieux tenter les inconscients. En vérité Yami, on peut élaguer ses branches, ou même l'abattre mais elle repoussera, toujours plus forte et séduisante.

Et pendant ce temps ses racines grossissent et noircissent, rongent le sol amer, se nourrissent de ténèbres et s'ancrent toujours plus solidement. Telle est la nature de l'Hérésie, voilà pourquoi elle est si difficile à détruire. Mais elle doit être détruite ! Branches et tronc, fruits et racines doivent être éradiqués. Elle doit être exorcisée à jamais ou elle reviendra, sans cesse plus forte jusqu'aux jours où elle sera invincible, et ce jour sera pour nous le dernier, si l'Ordre n'est pas maintenu par notre serment de fidélité. »


Sur ce palabre, il put enfin mener une main à sa ceinture, décrochant le sabre et son fourreau pour le déposer aux yeux du Capitaine, dont la réaction était évidemment redoutée d'Ao'. C'est qu'il avait l'habitude qu'on ne l'écoute pas, ou qu'on ne comprenne rien.. mais il s'en fichait, il avait une foi impossible à abattre et la mettait en avant quand il le pouvait.


« .. Je mets mon sabre au service de la Brigade, si tu me laisses l'intégrer. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5034-shimazu-aomine-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5137-shimazu-aomine-le-fils-d-izanami#40303
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Première affectation - Yami Empty
Lun 28 Jan 2019 - 16:48
Première affectation
Feat Shimazu Aomine

« La saison des recrutements à la Kenpei sont ouverts. »

Défendre le pays et ses frontières, ne pas trahir les motivations et les désirs de la Brume. Telles sont les convictions du Chûnin face au Gladiateur. Une motivation poussant le Berserk a faire un peu plus confiance à l'homme. Car il est évident que, passer son temps à sacrifier des poules et balancer des palabres incompréhensibles pour les autres est une sacrée plaie. Ce que ne regrette pas du tout le Capitaine. Toutefois, la future recrue se lance dans un monologue parlant d'arbre, de racine, de chose totalement incompréhensible. Le Hijin a malheureusement parler bien trop vite cette fois-ci. Il s'en rappellera à l'avenir.

Les pieds sur son bureau, la clope fumante au bord des lèvres, l'Hokkyokusei fait comme si de rien et affiche comme à son habitude son faciès naturellement imperturbable, menaçant. Néanmoins, dans la tête de l'Homme, ce dernier voit floue. Il semblerait que le traducteur qu'il s'efforce de perfectionner à force de rencontrer ce type d'individu soit en panne. Mais il comprend légèrement quelque chose allant comme à éliminer les vermines pouvant nuire à KiriGâkure no Satô. Ce qui plaît que Tōrikui.

L'homme au poule dégaine alors son sabre pour le présenter à l'horizontale face à son supérieur restant en tout impunité avachi dans le creux de son fauteuil regardant la scène se déroulante devant lui. Le fer du Shimazu brille à la lumière du soleil, montrant l'intérêt que porte le shinobi à en prendre soin. Aomine propose alors sa lame au service de la Brume, au service de la Main de la Justice; la Kenpei.

Face à l'engouement et la sincérité de son interlocuteur, Yami se lève alors de son assise avant de se dresser de sa carrure impressionnante et s'apprête à rendre son verdict. Cependant ce point noir d'une de ses missions penchent dans la balance. Cet enfant ayant perdu ses mains à cause du Chûnin ... Yami va devoir avoir l'oeil sur ces agissements et se verra obligé de lui infliger une sentence irrévocable s'il récidive.

« Tu y tiens à ton poste au sein de la Kenpei hein ... Je peux voir tous les efforts que tu as fais pour souhaiter intégrer la brigade depuis notre dernière rencontre. Je t'accorde donc le bénéfice du doute et t'intègre dans nos rang. Te voilà désormais Tōrikushi - soldat - de la Main de la Justice. Tu dois honneur et dévouement à la Brume désormais, encore plus qu'en tant que simple Chûnin. Tous tes actes seront scrutés et punis à la moindre occasion si tu tentes de défaire cette close qui te lie à la Kenpei. Ce qui veux dire ... terminé les sacrifices et autres accidents comme tu as pu le faire. A la moindre faute, tu en payeras les conséquences. Est-ce bien clair ? Si c'est bon pour toi, tiens, ton écusson de soldat. Encore félicitation à toi ! Tu peux y aller maintenant ... »

Des félicitations quelques peu casse compte-tenue de la situation dans laquelle se trouve le nouveau soldat. Mais désormais, il est prévenu. Au prochain incident, il sera punit. Yami lui remet alors son badge et lui demande alors de partir, son temps de pause est terminé. Il doit se remettre au travail et il faut bien dire que ça l'emmerde ... Mais pour le bien de Kiri, il le faut.




_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Shimazu Aomine
Shimazu Aomine

Première affectation - Yami Empty
Mar 29 Jan 2019 - 13:22
Première affectation - Yami 190116034417479896

Le regard de Yami avait quelque chose de dérangeant dans les secondes voir la minute qu'Aomine avait pris pour lui expliquer sa vision des choses, de la justice en autre. Cela s'accentuait lorsqu'une fois son discours terminé, il s'adressait à lui pour mettre des mots sur l'affaire qui avait eu lieu plus tôt. Comme anticipé ce fut son comportement qui fut blâmé implicitement dans sa bouche, comme quoi on pouvait être un fervent défenseur du village, on n'avait pas forcément les mêmes manières de s'y prendre. Pour ce coup-ci, Aomine devrait faire profil bas, ne pas la ramener, ne pas broncher sans quoi tous ses espoirs seraient anéantis et il retournerait à la case départ, voir pire, serait rétrogradé, et ça c'est impensable.


« Ce qui veux dire ... terminé les sacrifices et autres accidents comme tu as pu le faire. »


.. Comme s'il allait arrêter les sacrifices, il fallait avoir de l'audace mais pas de la folie pour retirer au religieux les rites préservés par son clan de bien moins grande renommée que les autres. Était-ce une raison pour bafouer ce qui se transmettait de génération en génération ? Il n'était pas question pour le Shimazu de ne pas rendre grâce à la Déesse démiurge, quand bien même un supérieur lui ordonnerait de mettre un terme à ces pratiques. S'il n'essaierait plus de sacrifier des êtres humains sur le territoire de l'eau, son poulailler resterait le bastion et la prison de ses futures victimes, et ni Kirijin ni étranger ne viendrait souiller le sol sacré sur lequel ses poules gambadaient joyeusement.


« .. Je.. ahem.. »


Crispé une petite seconde en comprenant très vite l'allusion du Torikui, l’épéiste sanglant hocha la tête, faisant bonne figure pour se plier au protocole.


« .. Il n'est pas en vie, celui qui me reprochera de ne pas assumer les conséquences de mes paroles et de mes actes. Je ne décevrais pas la Kenpei pour la confiance qu'elle m'accorde. Je vais faire attention, et flageller mes fautes passées en pénitence. Je me confesserais pour faire honneur à ce badge. »


Il s'agissait là du moyen le plus utile à ses yeux pour obtenir les faveurs divines d'Izanami, sa Foi l'avait mis dans un travers et maintenant c'était à son destin de prendre une direction qui plairait un peu plus à ses supérieurs. Sans prétendre avoir l'ambition de purifier l'hérésie qui était entrain de croître dans ces lieux, il lui fallait faire plus discret et surtout protéger les textes sacrés qui dictent chacun de ses pas. Récupérant le badge de Torikushi, signifiant qu'il était maintenant un soldat de la Main de la Justice, il ne put qu'avoir une certaine admiration limite naïve dans le regard. C'était la première chance qu'on lui donnait vraiment, à lui de ne pas avoir à en réclamer une seconde.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5034-shimazu-aomine-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t5137-shimazu-aomine-le-fils-d-izanami#40303

Première affectation - Yami

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: