Soutenez le forum !
1234
Partagez

Le givre de la connaissance — ft. Yuki Kōmei

Aditya
Aditya

Le givre de la connaissance — ft. Yuki Kōmei Empty
Mar 22 Jan 2019 - 10:17


Le givre de la connaissance
ft. Yuki Kōmei

nota bene: l'ost représente l'ambiance du rp ou l'état d'esprit d'aditya lors de ce post

______Aditya reposa ses livres reliés sur la table basse dans un claquement sourd. Cela ne servait à rien de forcer les choses ; il comprendrait bien vite les mécanismes des arts ninjas. Il les rangea méticuleusement sur le côté avant d'éponger son pinceau sur le rebord de l'encrier, veillant à ce que rien ne reste en bataille. Il s’octroya un moment d’accalmie, les yeux clos, respirant avec bonheur la singulière odeur boisée de l'encens qui brûlait dans la pièce. Et puis, doucement, comme lorsque l'on s'éveille, ses paupières se soulevèrent. Son regard se posa sur un lit simple, dont la seule compagnie résidait dans un petit meuble de chambre, la table basse même où il était assis et une modeste commode. Déliant ses jambes, sa paume puissamment appuyée contre le sol, il se dirigea vers l'espèce de balcon à quelques pas – entre autre, l'une des sorties du temple située à l'étage.

______Ses mains rejoignirent la balustrade de bois, sous les tuiles recourbées du temple de bronze. Les lichens en recouvraient encore les murs, et si la fraîcheur de Kiri hantait encore les lieux, il l’accueilli comme une vieille amie. Le regard perdu dans la contemplation de l'horizon, il ne remarqua pas tout de suite la silhouette qui s'approchait du temple – de petite taille, les cheveux blonds. Il la vit s'arrêter devant le torii imposant, signifiant l'entrée du lieu sacrée, où les carillons tintaient au grès du vent. Visiblement hésitante, cette silhouette semblait cependant profondément intéressée par l'édifice. Il délaissa un soupir, laissant ses doigts fins étirer les muscles de son visage.

______Il lui fallait encore accueillir les visiteurs.

______Rebroussant chemin vers le rez-de-chaussé, et avec lui, la salle principale où étaient disposée la majeur partie des statues de bronze – néanmoins oxydée par l'humidité du pays, elles arboraient une couleur vert d'eau particulièrement attirante – et des artefacts divers. En quelques pas, le voici d'ores et déjà à l'extérieur du temple, marchant en direction de ce qu'il discernait désormais comme un jeune homme, beaucoup plus jeune que lui. La candeur de l'enfance marquait encore ses traits ; il ne devait pas avoir plus de quatorze ans, si ce n'est moins. Touché par un intérêt pour son temple – et par extension, la beauté des choses – aussi tôt dans la vie d'un homme, il s'arrêta face à lui. Le froid le fit légèrement frissonner ; après tout, il n'était vêtu que de sa toge blanche de moine. Et bien que son accoutrement et le bindi sur son front pouvaient laisser penser qu'il était un homme de dieu, il en était tout autre : Aditya ne portait que peu de crédit à toute sorte de divinité.

____________« Un problème ? », demanda-t-il avec toute la patience qu'il pouvait convoquer, sa voix habituellement neutre ne traduisant aucun sentiment néfaste.



_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese

Le givre de la connaissance — ft. Yuki Kōmei

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: