Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ]

Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mar 22 Jan 2019 - 20:53
L'académie commençait à devenir plus qu'un rêve. Le projet avait prit beaucoup de temps mais son ouverture était imminente.Les travaux avaient commençaient et filaient bon train. L'équipe enseignante avait également été décidé avec l'aide d'autres ninjas qui furent assez sympathiques au final. Ils avaient également étés épaulés de deux genins forts intéressants. Mysto semblait très intelligent mais ne semblait pas pouvoir rivaliser avec son comparse, Khan. Enfin, c'est ce que Shyko semblait avoir décelé en tout cas. Ce dernier était un peu bête, mais avait prouvé par le passé un certain talent au combat, le voir de retour dans les forces de kiri serait sans doute une bonne chose sur le long terme.

Enfin bref, fort de ces avancements non négligeables, Shyko obtint l'accord pour commencer à faire circuler des tracts de recherches de surveillants pour l'académie. Compte tenu du niveau des professeurs relativement hauts, il avait reçu la contrainte d'accepter quelques ninjas débutants qui pourraient parfaire leurs formations en parallèle de ce travail qui leur servirait d'appoint. Plutôt en accord avec ce principe, le chef de clan ne rechigna pas.

Au bout de quelques jours, il avait rencontré une dizaine de candidats spontanés. Certains semblaient totalement fait pour le postes, d'autres moins. Laisser l'offre publique comportait des risques de toute façon, c'était un fait. Mais c'était un travail assez important et les recruter par motivation et non par obligation était le mieux. Même le corps enseignant avait été constitué de volontaires, il avait juste été gérer dans les forces armées directement car c'était bien plus efficace pour trouver des professeurs qualifiés.

En cette journée qui pour le coup se trouvait assez ensoleillée, le verdâtre allait donc recevoir deux personnes en même temps. Des candidats qui n'avait pas précisé leurs capacités actuelles dans leurs lettres de candidature mais l'un d'entre eux déclarait d'ores et déjà être un genin. Il y avait fort à parier que ça serait le cas de la deuxième aussi remarque, vu qu'elle avait écrit ne pas venir de Mizu.

Enfin bref, de toute façon, il les recevrait avec le même sérieux dans tout les cas. Il restait justement deux places sur les trois attribués aux débutants, ça tombait très bien. C'est donc dans son bureau, au cœur du quartier Kaguya, qu'il allait leur faire passer cet entretien.

"- Faîtes-les deux personnes que j'attends en rendez-vous dès qu'ils arrivent s'ils vous plait. "

Il avait encore du travail après, c'est donc ainsi qu'il allait demander à sa secrétaire, une très gentille dame en fin de carrière qu'il était facile de voir comme n'ayant aucune capacité shinobi, d’exécuter cette directive très simple. Le rendez-vous avait dans tout les cas été fixé à dix heure précise et il n'y avait donc que très peu de chances avec beaucoup de décalage.

Tout était déjà prêt, même le thé sur la table. Ce genre de petite attention été typique de Shyko, fallait pas chercher ... Enfin bref, soyez pas en retard les enfants !

_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mer 23 Jan 2019 - 12:17

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

La veille, le déchaîné avait reçu une réponse à sa première missive, de la part de Kaguya Shyko en personne. Le futur directeur de l'Académie lui avait ainsi fixé un rendez-vous en journée, à dix heures pile, ce qui l'incita à repousser ses entraînements matinaux afin d'être frais et totalement présentable pour l'entretien. Il s'était habillé de son habituel manteau rouge — il était un shinobi, sa tenue de fonction serait celle avec laquelle il se présenterait à son futur éventuel employeur — et s'était comme à son habitude coiffé et préparé soigneusement. Il avait d'ailleurs été agréablement surpris de la vitesse à laquelle il avait reçu la réponse à sa candidature, ce qui le mettait dans les meilleures dispositions morales pour la journée.

Sans perdre de temps, il s'était équipé de sa faux — déformation professionnelle — et était sorti de chez lui en vitesse. Il ne s'arrêta nulle part pour manger, ne salua personne sur sa route comme à son habitude, et coupa à travers les pâtés de maisons par la voie des airs pour rejoindre au plus vite le quartier du clan Kaguya où se situait le lieu de rendez-vous ; le bureau du chef clanique, où trônait Shyko.

Lorsqu'il arriva à l'entrée du quartier, il se résigna à marcher comme tout un chacun au lieu de sauter de toiture en toiture. Il en savait assez sur le clan Kaguya pour savoir qu'ils étaient assez belliqueux et territoriaux, bien qu'une récente tendance les pousse à privilégier la diplomatie et la paix. Il était cependant totalement inutile de tenter le diable en se servant de leurs bâtisses comme trampolines. Il fallait se faire bien voir. Le déchaîné ne s'en faisait cependant pas plus que cela, lui qui arrivait toujours à tirer son épingle du jeu pour s'assurer les bonnes grâces de ceux qu'il daignait considérer comme lui étant utiles.

Il demanda sur sa route des indications à ceux qu'il croisait, qui le redirigèrent vers la bâtisse où devrait se jouer son futur emploi, la marche qui lui permettrait de grimper un premier étage symbolique vers ses objectifs profondément ancrés. Il se savait un peu en avance, mais s'empressa d'arriver sur les lieux, quitte à attendre quelques minutes avant de s'annoncer pour qu'on vienne le chercher.

Il s'installa de fait contre le mur d'un bâtiment faisant face à celui où il avait été convoqué. Les bras croisés, le col de son manteau relevé lui camouflant le bas du visage, il attendait sans un mot. Il observait les membres du très nombreux clan déambuler, entrer et sortir du bâtiment où Shyko l'attendait. Il n'était jamais venu auparavant, puisqu'il n'avait jamais eu affaire au clan Kaguya, ainsi il était pour le moins dépaysé en voyant s'affairer ces gens aux traits de ressemblance ténus mais bien reconnaissables. Il n'avait jamais fait partie d'une chose telle qu'un clan — sa famille se limitait à lui et à sa mère adoptive —, ce qui titillait sa curiosité. Ce soir, c'est bibliothèque. Je veux en savoir plus sur l'organisation interne de ce genre d'organismes claniques.

Alors que l'instant fatidique approchait et qu'il se dégageait de l'ombre que jetait sur lui la bâtisse à laquelle il s'était adossé, Sabaru aperçut une silhouette bien connue qui s'avançait vers l'entrée du bâtiment.

« Reikan ? Tu as donc été convoquée, toi aussi ? »

La surprise dans sa voix n'était pas cachée pour le moins du monde. À cela se mêlaient aussi des émotions contradictoires, telles que la joie et la déception. Il était content de la voir, mais était déçu d'être en probable compétition avec elle. Espérons qu'il y ait encore au moins deux postes à pourvoir. Cela me fendrait le coeur de t'en priver, Reikan.



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mer 23 Jan 2019 - 20:02
Fidèle à ses habitudes, l'espiègle Reikan était parfaitement dans les temps, elle qui se levait en même temps que le soleil, si ce n'était pas plus tôt. En plein préparatifs de sa tenue et de sa coiffure, elle avait mis de côté la convocation du chef du clan Kaguya, après avoir eu connaissance de l'heure de l'entretien. Ayant le goût du détail, et comme tout perfectionniste qui se respectait, la jeune kunoichi s'attela à choisir une tenue à la fois respectable et confortable. Ainsi, elle opta pour un pantalon près du corps et une surchemise couleur ambre, possédant deux lanières blanches sur chaque épaule. Par accoutumance, elle enfila seulement ses boucles d'oreilles et ses parures de tête. Néanmoins, elle fit un effort considérable sur sa chevelure, à laquelle elle n'osait jamais toucher en temps normal. Elle se contenta d'une simple queue de cheval haute afin de paraître soignée et dans la norme. Finalement, Reikan se reluqua dans la glace de son appartement, plutôt satisfaite de l'alliance entre son physique gracieux et sa tenue presque académique, caressant du doigt la perfection. Ne manquait plus que la touche finale, son bandeau, qu'elle endossa autour du cou. Parfait, je suis dans les temps.
[invisible_edit]
Hâtivement, elle s'extirpa de son appartement pour rejoindre la voie des airs, sûre qu'en l'empruntant, elle n'allait pas subir de contre-temps. Toutefois, cela ne l'empêcha pas de s'arrêter en plein chemin, s'adressant aux passants pour connaître la direction des quartiers du clan Kaguya. Ce retard s'estompa dès lors qu'elle se remit en route, précipitant ses multiples bonds. Ce n'est qu'une fois arrivée près des quartiers tant recherchés, que Reikan abandonna les toits, pour pénétrer dans l'antre d'os, qu'elle aperçut pour la toute première fois. Sur le seuil de la demeure, elle passa une de ses mains sur ses vêtements, qui avaient été quelque peu malmenés par le vent.

Elle décrocha un regard presque dubitatif à la demeure du clan, lieu du rendez-vous pour l'entretien d'embauche, avant d'entamer une marche vers le jardin de cette dernière. En cours de route, elle s'arrêta une nouvelle fois pour demander son chemin à un membre dudit clan. Après un bref tour des lieux, elle finit par trouver le bâtiment fameux où devait se dérouler son entretien avec le chef du clan. Foulant les graviers face à la résidence de ce dernier, l'expression neutre crayonnée sur le visage de Reikan disparut, lorsqu'elle eut ouïe d'une voix lui étant familière. La femme tourna la tête vers la silhouette postée contre le mur de la bâtisse, reconnaissant immédiatement Sabaru. Des salutations, accompagnés d'une réponse, vinrent emboiter sa question, sans attente.

« Tiens, Sabaru. Oui, j'ai été convoquée pour 10h... et toi aussi, à ce que je vois. »

Son sourire si apaisant refit surface, plutôt enjouée de revoir Sabaru, surtout en ce lieu. Elle ne se doutait peut-être pas du risque qu'il y avait une potentielle concurrence entre elle et lui, et quand bien même il y en avait une, elle ne semblait pas être dans l'optique de se valoriser pour ce poste, au dépit de son rival.

« Nous devrions entrer, j'ai fais en sorte d'arriver tout juste à l'heure. »

Elle engagea de suite le pas dans la bâtisse, pour se présenter au bureau de la secrétaire en fin de vie de Kaguya Shyko.

« Bonjour, nous sommes ici pour l'entretien d'embauche académique.
Bonjour jeunes gens. Ah, oui... bien sûr, vous tombez à pic. Suivez-moi, je vais vous y conduire. »

Automatiquement, Reikan avait intégré Sabaru à sa demande, ce qui témoignait du fait qu'elle était loin de le considérer comme un adversaire, pour l'instant. La vieille dame, à la voix d'une douceur forgée par le temps, se leva avant de leur intimer de la suivre, parcourant le long couloir de la demeure. La jeune femme lui emboita le pas, pour atteindre ce qui semblait être la porte du fond. L'ancienne leur ouvrit la porte, avant de leur laisser libre passage. La kunoichi passa le pas de la porte en remerciant l'employée, sûrement suivie de près par Sabaru. Ainsi, ils pénétrèrent dans le bureau de Kaguya Shyko, pile à l'heure.


_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Mar 17 Déc 2019 - 20:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Ven 25 Jan 2019 - 13:07
En attendant les postulants, Shyko décida de gérer un tout petit truc. Il s'agissait d'une demande d'aménagement dans un restaurant du quartier. Quelque chose d'une banalité telle que ça faisait plaisir. Malgré la situation avec les fanatiques et tout, le clan gardait une certaine sérénité pour s'occuper des affaires sans importance, ça faisait plaisir. Le moral des troupes était parfait et ça ne serait que positif, dans tout les cas.

Enfin bref, après plusieurs minutes, la vieille dame arriva donc accompagné de deux jeunes gens. Sans doute les candidats. Ils étaient tout les deux plutôt présentable pour le coup. Enfin, surtout la demoiselle qui semblait s'être mise sur son trente-un. Enfin, il ne fallait pas trop se focaliser sur ça. Le chef de clan allait préférer se lancer directement dans le vif du sujet.

"- Bonjour. Vous pouvez vous asseoir si vous le souhaiter. Et merci Hana. "

Une fois que ses convives furent à leurs aises, il allait donc faire un topo assez simple de la situation, histoire d'éviter un certain esprit de compétition qui pourrait nuire à l'ambiance après une rapide présentation.

"- Je suis donc Kaguya Shyko, enchanté. Vous avez tout les deux étés retenus en tant que potentiels surveillant de l'académie qui est en cours de construction. Pour être clair, il reste deux places. Ne vous inquiétez donc pas de votre voisin, chacun de vous a des chances égales. "

Après un petit temps où le duo pourrait souffler, le chef de clan allait donc reprendre tranquillement. D'un air bienveillant bien sûr.

"- Donc voila, j'aimerais que vous vous présentiez chacun votre tour, en explicitant vos motivations, capacités et éventuelles expériences professionnelles déjà. "

Après ces petits mots, le Kaguya n'allait pas oublier les bonnes manières et servir le thé à ses interlocuteurs pour qu'ils prennent un peu plus d'assurance durant cet entretien qui pouvait être stressant pour certains. Il allait même leur poser le sucre devant eux pour qu'ils s'en servent s'ils en avaient le désir. Quel homme quand même. Enfin bref, c'est donc en prenant une gorgée de ce délicieux nectar qu'il allait écouter les présentations de ses deux potentiels futurs employés.

_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Sam 26 Jan 2019 - 14:25

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

Ainsi, la Yasei convoitait le même poste que lui, c'était acté. Comme elle était arrivée tout juste à l'heure, ils ne perdirent pas de temps et s'avancèrent tous deux vers la bâtisse. Sur le court trajet, le déchaîné se repassait son CV, bien qu'il soit un tantinet perturbé par le fait qu'il ait à se mettre en valeur au détriment de son amie. Cela ne l'arrêterait bien entendu pas ; il voulait le poste, mais il refusait également de manquer de respect à Reikan en sous-entendant qu'elle n'avait aucune chance face à lui. Ses songes furent avortés lorsque la voix d'une dame assez âgée les invita à la suivre jusqu'au bureau du chef du clan Kaguya.

Ils traversèrent le long couloir en quelques foulées, avant d'enfin entrer dans la pièce où leurs avenirs — du moins, c'était ainsi pour Sabaru — allaient prendre un tournant. Au bureau devant eux, un jeune homme plus jeune que le déchaîné attendait, sa chevelure verte jurant avec sa peau très claire. Le self-control aiguisé du maître des liens lui permit de contenir une expression étonnée, qui aurait pu paraître irrespectueuse. Il est jeune. Est-ce lui, Shyko ? Ce jeune va donc juger mon aptitude ? Alors qu'il jaugeait du regard le chef de clan, ce-dernier l'invita à s'asseoir, ce qu'il fit volontiers.

Le début de son discours mit fin aux doutes du déchaîné ; il y avait deux places, donc pas de concurrence. Ses épaules s'affaissèrent un peu, signe qu'il se détendait un peu et que la tension s'apaisait en lui. Le Kaguya ouvrit ensuite gentiment les hostilités, de la manière la plus simple et prévisible possible : la présentation. Après avoir lancé un regard à Reikan pour lui indiquer qu'il prendrait les devants, il s'éclaircit la gorge puis débuta.

« Nô Sabaru, genin de la Brume depuis... un petit moment, maintenant. »

Ses yeux bifurquèrent alors qu'il s'arrêtait de parler vers le thé que lui avait servi le jeune homme. Il n'y ajouta pas de sucre — bien qu'il était un fervent défenseur du sucré — puis y trempa ses lèvres. D'après sa mine qui s'éclaira et ses sourcils qui se haussèrent, c'était bon.

« J'ai 26 ans, je vis ici depuis l'apparition même du village. Je suis passé de boulot en boulot pour subsister. »

Une hésitation s'empara du genin. Reikan ne savait rien de ce qu'il s'apprêtait à dire, mais les archives du village le stipulaient et le futur directeur de l'Académie y avait forcément fourré son nez si il avait daigné l'inviter.

« J'ai donc aidé ma mère adoptive avec les petits salaires, tout en apprenant à lire, écrire, compter alors que j'étais déjà majeur. J'ai ensuite rejoint les forces militaires, quand mes compétences me le permirent. J'ai donc une certaine expérience dans le domaine professionnel, ainsi qu'une toute relative sagesse inhérente à mon âge et aux responsabilités que j'ai dû prendre. Si je veux ce poste, c'est dans l'optique de m'assurer un salaire plus stable que celui des missions, tout en m'ouvrant d'éventuelles portes vers l'enseignement. Je pense avoir quelque chose à apporter aux jeunes pousses du village ; il faut les endurcir en amont, au lieu de s'étonner de les voir tomber comme des mouches lorsqu'on les lâche dans la nature. »

Nouvelle pause, ponctuée d'un soupir. Le déchaîné empoigna sa faux pour la montrer au Kaguya, sans fierté toutefois.

« Concernant mes capacités, je suis encore un genin, il n'y a donc rien de mirobolant. Je me bat avec des chaînes, cette faux, ainsi que l'affinité électrique. Je pense pouvoir dire que je sais me défendre, mais j'ai du chemin à faire avant de pouvoir me satisfaire de mes facultés. »

Point final. Un regard en coin signifia à Reikan qu'il avait fini.



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar


Dernière édition par Nō Sabaru le Dim 27 Jan 2019 - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Sam 26 Jan 2019 - 16:02
En comparaison avec Sabaru, Reikan était d'une sérénité infaillible. En effet, son avenir n'allait pas se jouer dans ce bureau, quand bien même elle espérait obtenir le poste pour lequel elle avait candidaté. Elle s'y faufila avec prestance, avant de poser un visage sur le fameux nom de Kaguya Shyko. Une seule pensée vint ébranler le calme psychique de la jolie brune. Une chevelure verdâtre? ...Comme quoi, sans exception, il n'y a jamais de règles. En même temps que son ami, elle vint s'asseoir sur une des deux chaises à leur disposition.

Dans le cadre d'un entretien d'embauche tel que celui qu'ils étaient en train de vivre, l'approche plutôt consolatrice de la présentation de Kaguya Shyko vint vraisemblablement écarter le moindre doute de Reikan. Tout compte fait, ils n'avaient qu'à faire de leur mieux tous les deux, afin d'accéder à leurs postes respectifs, sans que nul ne tente malicieusement de tirer une balle dans le pied de l'autre. Du coin de l’œil, elle reluqua Sabaru qui s'imposait. Bien qu'une partie de son discours n'était pas censée être divulguée en sa présence, elle prit quand même le soin de retenir quelques anecdotes à son sujet, dans le but de ne jamais faire de gaffes, dans un futur proche. Une fois qu'il eut terminé et qu'il lui décrocha un énième regard, son tour pointa le bout de son nez. Mains sur les genoux, dos droit, expression non-équivoque... elle s'élança.

« Yasei Reikan, anciennement nomade et désormais nouvelle recrue du village, depuis peu. Je suis âgée de 19 ans, et je n'ai encore jamais travaillé... du moins, dans un cadre légal comme celui-ci. Avant de me retrouver à Kiri, j'ai parcouru des milles et des cents en compagnie de ma famille. Je suis originaire de Kaze no Kuni, et il se trouve que j'ai eu l'opportunité de voyager à travers le monde shinobi depuis que je sais marcher. »

Décidée à marquer un temps d'arrêt, elle se permit d'ajouter le sucre qui était à sa disposition, à sa boisson encore chaude. Cette dernière fut portée à ses lèvres, avant d'être ne serait-ce qu'un peu déguster, non seulement par pure politesse, mais aussi pour relancer la machine.

« Si je souhaite devenir surveillante au sein de cette académie pleine de promesses, c'est parce que je désire enseigner aux piliers de demain mes connaissances de l'extérieur, aussi bien mélioratives que péjoratives. J'estime qu'il est de notre devoir de transmettre notre expérience. Qui plus est, Kiri ne peut se passer de futurs talents parfaitement informés du monde qui les entoure. »

Inspirant une dernière fois, Reikan accorda un bref regard à ses deux mains, positionnées respectivement sur ses genoux. D'apparence si frêles, elle avait néanmoins une confiance assurée en ces dernières, ce qu'elle n'hésita pas à mettre en avant.

« Quant à mon potentiel shinobi, je suis également du même rang que mon confrère. Comme vous pouvez vous en douter après avoir entendu mon nom de famille, je suis capable de me transformer en tigre blanc et de manier le Fuuton. Pour le moment, je suis sur le chemin du progrès, et cette liste n'est bien entendu pas exhaustive. Je pense avoir tout dit. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Dim 27 Jan 2019 - 15:33
HRP:
 

Idée première, Shyko trouvait que Sabaru et Reikan étaient très intéressants de part leur sincérité, petite pensée pour ceux qui ont tendance à gonfler leur curriculum vitae pour se faire bien voir.

"- Voila deux profils très intéressants. "

Assez enthousiaste, il tient à parler des formalités pour être accepté en tant que débutant.

"- Par contre, vous que vous êtes des genins, vous aurez droit à des séances d''entrainement avec des ninjas de rang supérieur deux fois par semaine. De toute façon, vu que vous êtes toujours en apprentissage, cela ne sera qu'un bénéfice pour vous. "

Il tenait à ce que les candidats reste à l'aise avec cette idée et décide donc de s'attarder dessus.

"- Ne voyez pas ça comme de l'assistanat. C'est juste qu'il me semble très important que tout le personnel soit prêt en cas de problème. Puis vous semblez vouloir persévérer dans la voie du ninja, ça ne vous fera que de l'expérience en plus au cas où. "

Shyko repense à ses entraînements et au fait qu'il pense que pour faire parti du personnel d'une académie, il faut être amoureux de l'effort et de l'apprentissage constant.

"- Si cela vous conviez, il faut que vous saviez que vos horaires seront flexibles. Ils seront prévu pour être en adéquation avec vos missions. L'administration sera bien sûr au courant pour ne pas que vous ayez de soucis avec ça. Globalement, vous serez juste soumis à un quotat horaire de vingt-quatre heures par semaine. "

Ce sont des conditions que le chef de clan trouve tout même plutôt acceptable. C'est assez souple et espère que cela aidera les futurs surveillant à prendre confiance et à se sentir bien dans leur nouvel environnement de travail.

"- Maintenant, j'aimerais quand même que vous exprimiez ce qu'est l'enseignement selon vous et les valeurs les plus importantes a transmettre et à mettre en place dans l'académie ninja. "

Shyko bût une gorgée de thé. Il attendait patiemment la réponse de ses interlocuteurs à cette question au final très personnelle.

_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Dim 27 Jan 2019 - 19:49

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

En silence, le déchaîné écouta la présentation de la jeune femme. Dans le plus grand des respects, il prêtait une oreille attentive à ce qu'elle disait, tout en s'offrant de petites gorgées de thé. Il la connaissait somme toute assez peu, en dehors de ses origines de nomade du Vent et ses relatives convictions concernant le voyage et le monde extérieur.

Suite à la conclusion de Reikan, le Kaguya déclara leurs profils « intéressants » ; un soulagement, puisqu'une telle remarque à elle seule en disait beaucoup sur les débouchées de l'entretien. Il s'avança ensuite en leur décrivant qu'il attendrait d'eux qu'ils suivent des entraînements en parallèle de l'exercice de leur fonction de surveillant. Cela convenait, bien entendu, au déchaîné ; il s'entraînait de toute façon, avoir la présence d'un shinobi plus expérimenté pourrait pointer certaines lacunes, et donc accélérer sa progression. Cette proposition lui permettait donc de faire d'une pierre deux coups.

« Je pense pouvoir parler au nom de Reikan aussi en vous confirmant que nous comptions perdurer dans la fonction militaire de Kiri, ces séances ne peuvent être que bénéfiques. »

Le directeur embraya immédiatement après sur les dispositions administratives, telles que les horaires par semaine ou la flexibilité inhérente aux missions. Il était vrai qu'il fallait garder à l'esprit qu'avant d'être des surveillants, les deux shinobis se devaient de remplir leurs devoirs vis à vis de la Brume.

En guise de réponse aux horaires hebdomadaires, il se contenta d'offrir un hochement de tête. C'était suffisamment flexible pour lui permettre de poursuivre ses activités extérieures, qu'il omettra bien évidemment de citer ici. Vint ensuite une question qui tira un sourire au déchaîné ; qu'est-ce qu'était l'enseignement ? Il en pensait long, et ne se retint pas de tout déballer.

« L'enseignement que nous devrions pourvoir à l'Académie s'apparente à un travail en amont. Préparer les troupes pour qu'elles soient dignes de porter le bandeau. Au lieu de l'offrir à des insouciants prompts à se faire tuer, il serait désormais une forme de sceau attestant du savoir faire de la recrue. Ainsi, des règles telles que le confinement intra muros, qui selon moi dénotent d'une certaine volonté de colmater les failles de l'enseignement passé, deviendraient caduques — et ce, pour notre plus grand bien. »

Silence total, entrecoupé par une petite gorgée de thé un peu bruyante.

« Il faut apprendre aux jeunes à survivre. Le courage, la couardise, ce sont des concepts inventés par ceux qui veulent se justifier ou se glorifier. Il n'est en vérité question que de résultats, de sécurité et d'accomplissement. »



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Dim 27 Jan 2019 - 20:51
Le visage de Reikan fut figé, restant de marbre, malgré la remarque plutôt positive de Kaguya Shyko quant à son profil et celui de Sabaru. Loin de baisser les yeux face à lui, elle n'hésitait pas à le fixer lors qu'il s'attarda sur la parenthèse concernant les entraînements.

À l'écoute des justifications du chef clanique, la jeune kunoichi restait délibérément silencieuse. C'était sans compter sur le fait que Sabaru prit les devants, pour parler en leur nom à tous les deux. Je sais pas si c'est parce qu'il doute de nos compétences, ou bien parce qu'il souhaite s'assurer de notre loyauté envers l'éducation... mais sa raison me paraît bien insuffisante. Pendant que son camarade caressait le Kaguya dans le sens du poil, Reikan, elle, se contenait. Elle décrocha un faible soupir, à peine audible. Pas besoin de m'en faire, après tout, Sabaru a raison. Cette opportunité ne pourra nous être que bénéfique.

Attentive à la rétorque du déchainé, la tigresse n'était pas totalement en accord avec ses dires. Néanmoins, dotée d'un esprit assez ouvert pour admettre qu'il n'avait pas le même opinion qu'elle, elle se retint de le couper. Vint son tour de répondre à la question sur l'enseignement.

« Je doute qu'il faille pinailler sur la notion de courage, mais d'un point de vue personnel, il me semble que l'écarter des enseignements académiques aurait des conséquences désastreuses sur les futures troupes. Comme on dit, au service du bien, le courage est vertu. Personne ne voudrait d'une armée dénuée de courage, qui faiblirait à chaque menace, quelque soit son degré. »

Temps de pause faisant foi, afin qu'elle puisse hydrater sa gorge en ravalant sa salive, et reprendre de plus belle.

« De plus, le respect envers autrui, notamment les supérieurs et les ainés, serait de mise. Mais par-dessus tout, j'imagine que c'est la bienveillance qui devrait prédominer sur toutes ces autres choses, que vous appelez valeurs. Je suis pour la culture et l'exploitation de graines de paix, pas de guerre. Néanmoins... la rigueur est de mise, et ce serait une grave erreur que de la mettre de côté. Une paix durable ne peut être atteinte sans guerre, et c'est ce pourquoi j'adhère à la rudesse de la formation shinobi de Kiri. C'est d'ailleurs ce qui m'a attiré dans ce village. »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mar 29 Jan 2019 - 16:03
Encore une fois, les réponse qui allait être fourni par le duo allaient être plutôt pas mal. Plus ou moins en accord, même 'il y avait quelques différences. De toute façon, ça ne serait pas drôle si tout le monde pensait pareil non ?

Acquiesçant aux argumentations fournies, le chef de clan n'allait pour coup-ci pas trop commenter. Il n'estimait pas qu'il y avait quoi que ce soit de choquant dans les idées exprimées et tant que c'était des visions saines, il n'y avait pas spécialement de raison de casser. Surtout que pour le coup, c'était assez propre de base des idéaux du shinobi de jade. Selon lui, le mix des deux rassemblait une sorte de vision qu'il estimait idéal de ce qu'il fallait pour être un bon ninja. Du courage, du respect, de l'abnégation, mais également une faculté à raisonner et prendre la décision de se retirer si c'était la meilleure solution.

Pour ne pas trop changer, la suite allait être une mise en situation assez simple, qui aurait pour but de voir comment les deux futurs surveillants réagissaient.

"- Pour la suite, j'aimerais que l'un de vous deux sorte. L'autre prendra la parole pour répondre à une question qui sera inconnue à l'autre candidat et inversement. Vous passeront dernier à un petit test des capacités mais je vous expliquerais en temps voulu de quoi il s'agit. "

Lorsque l'un des deux se serait exécuté, il passerait ensuite à la question de manière calme.

"- J'aimerais que vous vous projetiez. Si vous êtes en service et qu'une attaque survient dans l'académie d'un coup, comment réagiriez vous ? Quels seraient les mesures à prendre selon vous ? "

Une fois la réponse fournie, il resterait impassible pour faire un échange des position pour poser la question à l'autre protagoniste qui serait en réalité la même. Faire croire que ça serait des quelques différentes permettaient juste peut-être de se livrer de manière plus simple. ^Même si le fait que ça soit demandé de manière de base intempestive aidait déjà pas mal à ce que cela soit spontané.






_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mer 30 Jan 2019 - 0:18

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

L'avis de Reikan rejoignait plus ou moins le sien, concernant la notion de respect. Il se tut, lorsqu'elle évoqua les sacro-saintes valeurs de courage, de chevalerie et de « graines de paix ». Il n'aimait vraiment pas qu'on se cache derrière de telles illusions, mais respecterait la vision de sa comparse tant qu'elle se montrait efficace, et que ses notions n'abrutissent pas les pousses qu'on viendrait à leur confier, s'ils venaient à effectivement être embauchés.

En effet, l'entretien n'était pas encore arrive à son terme. Aux dires du Kaguya, on devinait qu'il restait encore au moins deux étapes avant qu'il ne rende son verdict. Une première, nécessitant qu'ils soient séparés, puis une autre plus occulte sur laquelle il laissa planer le mystère, expliquant qu'il la détaillerait plus tard.

D'un regard entendu, le déchaîné fit comprendre à la tigresse qu'il commencerait, attendant bien évidemment un accord de sa part. Un hochement de tête, et elle quitta la pièce, laissant le maître des liens seul avec le futur directeur.

Dès lors que la porte se referma, l'homme aux cheveux verdâtres embraya sur une mise en situation. Que ferait Sabaru, en tant que surveillant, si une attaque venait à atteindre l'Académie ?

« Je ferais évacuer les élèves vers le complexe militaire juxtaposé, en servant d'éclaireur avec le reste du personnel pour m'assurer qu'ils ne rencontrent pas de problèmes sur le chemin, bien qu'il soit relativement rapide à parcourir, et que ce soit l'un des motifs principaux de la juxtaposition des deux bâtiments. »

La réponse était assez évidente. Les lieux seraient constamment investis par des shinobis expérimentés, et c'était même une des futures places fortes de la Brume ; tellement forte qu'on l'avait située à l'endroit de l'ancienne attaque de Seichi, pour empêcher ce genre d'assauts à l'avenir.

« Je ne suis pas du genre à jouer aux héros inutilement, ou à me sacrifier par pure abnégation. Je suis plus efficace vivant que mort. Je ferai tout mon possible, comme on l'exige à chaque soldat de la Brume, mais je compterai sur mes collègues pour maximiser nos chances de réussite. Sinon, je sauverai ceux que je peux. Pour les autres, leur survie relèvera de la chance — ou de talents endormis qui remonteraient brusquement en surface, pour le plus grand bénéfice de Kiri la Grande. »

Il ne cachait pas son jeu. La mort ne le séduisait pas, la vie lui allait mieux. Il ne baissait jamais les bras, mais les statistiques étaient formelles : les soldats vivants servaient mieux leur patrie que ceux qui étaient six pieds sous terre.



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mer 30 Jan 2019 - 19:45
Après avoir refilé un regard à Sabaru, Reikan prit le pas de la porte avant de la refermer derrière elle, se retrouvant dans le long couloir de la demeure clanique de Kaguya Shyko. Dans le silence, elle se palpa les paumes, dénuées de toute trace de stress physiologique. Elle n'appréhendait en aucun cas la question qui allait lui être posée, s'inquiétant plus de savoir si son ami s'en sortait, même si inconscient, elle savait que tout allait rouler comme sur des roulettes pour lui. Elle vint même à réfléchir sur son repas du midi, tant elle fut détendue au cours de cet entretien d'embauche. Se faire bazarder de questions ne l’impressionnait guère, puisque pour elle, la sincérité et la transparence était de mise. Elle n’avait rien à cacher et la plupart de ses arguments reposaient sur des fondements solides, dont elle n’avait jamais douté au cours de sa vie. Entièrement confiante quant à sa perspicacité et son aptitude pour ce poste, elle patienta dos à la porte, avant que le déchaîné ne l’ouvre. Reikan pivota immédiatement pour le frôler en franchissant le seuil de la porte, sans lui accorder un regard.

Elle reprit sa place en posant cette fois-ci ses paumes sur les bords des accoudoirs, plongeant son regard perçant dans celui du futur dirlo. Face à la question, elle roula des yeux vers le bas avant de refaire une fixette sur le Kaguya, témoignant de sa courte réflexion. Qu’elle serait sa réaction, si une attaque venait à perturber le calme de l’Académie ? L’intonation plutôt ferme dans la voix de la jeune femme attestait de sa détermination, soutenue par des valeurs profondément honorables.

« Si j’étais confrontée à une attaque, le premier réflexe que j’adopterai serait très probablement celui de protéger les élèves. Faire tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer la continuité de leur existence ne serait pas une option, mais bien une obligation. En fonction du danger et des circonstances, je m’adapterai sur le terrain, comme j’en ai eu l’habitude à l’extérieur. »

La tigresse n’était âgée que de 19 années, mais s’il y avait bien une chose qui ne l’effrayait pas, c’était de mourir pour le juste, pour la bienveillance. Néanmoins, cette vision était quelque peu altérée par une partie de ses pensées, portées par la raison.

« Je suis certaine que notre rôle n’est pas seulement d’offrir un apprentissage digne de ce nom aux étudiants. Si nous ne sommes même pas capable de les protéger, comment pouvons-nous prétendre pouvoir leur apprendre ce qu’est le courage ? Et puis, faire son possible pour empêcher que la mort ne puisse se propager ne veut pas dire que nous sommes voués à mourir bêtement à la place d’un autre. Je pense qu’il faut mêler courage, intelligence et pragmatisme. »

Plutôt satisfaite de sa réponse, elle y mit un terme pour ne pas trop s’étaler. S’aidant des accoudoirs avec ses paumes, Reikan se remit sur ses pattes pour aller ouvrir la porte à Sabaru, afin qu’ils reviennent. Derechef, elle reprit sa place sur le fauteuil après avoir fait revenir son ami.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Lun 4 Fév 2019 - 15:54
les grands esprits se rencontraient, c'était assez drôle. Pour le coup, les réponses des deux candidats semblaient vraiment très proches alors qu'ils avaient dû répondre de manière séparé, sans que l'autre soit dans la même pièce. Enfin, c'était quand même positif puis c'était assez ordinaire pour le coup.Très peu des autres personnes voulant ce poste avait répondu d'une autre manière. Certains étaient plus vindicatifs, d'autres plus sage et voulant éviter de risquer sa vie, mais l'essentiel était toujours là. Protéger les élèves étaient une priorité pour tous. Une point qui ne pouvait être que bon, encore une fois j'ai envie de dire.

Une fois que Sabaru fût de nouveau assit, il était temps de faire le débriefing de tout ça, pour que chacun sache où il en était pour le coup.

"- Vos réponses m'ont plutôt satisfaites. J'ai donc le plaisir de vous dire que vous êtes engagés tout les deux. "

Le chef de clan avait le sourire aux lèvres. Il était content de compter ces deux nouveaux éléments dans son équipe, même s'il ne comptait pas les laisser s'en sortir si facilement ...

"- Il est l'heure maintenant de voir pour vos entraînements personnalisés. Pour définir vos besoins et vos capacités actuelles, vous allaient donc me suivre suivre dans la cours pour un petit combat amical contre moi. "

Les genins seraient sans doute prit de court mais, encore une fois, le chef de clan allait se montrer rassurant.

"- Vous serez en deux contre un car je veux aussi évaluer votre capacité à travailler en équipe, ce qui est un facteur déterminant à mes yeux. Puis le but ne sera évidemment pas de se blesser ou autre mais bien de voir vos lacunes. l'issue de ce petit entrainement ne sera donc pas important. "

Ceci-dit, il était maintenant temps d'aller dehors sur le petit terrain qui servirait de zone de combat. Intérieurement, le jeune homme savait d'ores et déjà qu'il essayerait de ne pas y aller trop fort contre des débutants. Il se concentrerait surtout sur la défense pour savoir ce que ce duo valait et n'attaquerait vraiment qu'en seconde partie de match, là où justement, il évaluerait leurs capacités à encaisser et à se protéger face à une offensive. Enfin bref, assez de blabla, place au combat !


_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Ven 8 Fév 2019 - 19:46

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

Satisfait ; il était satisfait. Une vague de soulagement vint détendre les muscles un peu raidis du déchaîné face à cette nouvelle, mine de rien. Il n'était pas vraiment stressé, ni n'avait douté de lui. Il avait simplement eu l'appréhension que son pragmatisme puisse mal passer auprès du futur directeur, lui qui semblait plus jeune et fougueux. Un bon point pour chevelure-verte, il n'avait pas déçu Sabaru ; à chaque minute qui passait, il était plus serein quant à l'avenir de l'Académie à laquelle il avait contribué — de façon très minime, nous en convenons. S'il avait été évincé parce qu'il n'était pas du genre héroïque-suicidaire plein d'abnégation, lui seul sait ce qui se serait passé. La déception se serait, très certainement, vite mutée en soif de vengeance. Il n'était pas du genre à oublier les dettes, de plus.

Aussi simplement que de dire « bonjour », le duo avait été engagé. Il était d'ailleurs déjà question de leur fameux programme d'entraînement, autre point critique mais intéressant qui titillait la curiosité du roi sans couronne. Le programme était simple : deux contre un, en évitant les blessures inutiles, en tandem. Si Sabaru et Reikan s'étaient déjà battus ensemble, ils n'avaient jamais rien fait d'autre que de se confronter. Cela constituait un petit avantage, puisqu'ils connaissaient déjà vaguement leurs facultés respectives, mais ce n'était probablement assez concluant pour mettre à mal le chef du clan Kaguya. Le but n'est pas de gagner, de toute façon.

En silence, il se leva quand le jeune directeur les invita à le suivre. Leurs pas les menèrent dans un petit terrain à l'extérieur du bâtiment, assez large pour pouvoir servir de champ de bataille miniature. La présence de bâtiments alentours n'était pour le coup pas dérangeante, puisque aucune technique employée ce jour-là n'était supposée faire de réels dégâts. Pour sa part, Sabaru saurait se contenir ; mieux qu'il ne l'avait fait au Grand Dojo, en tout cas...

Si l'exercice évaluerait aussi leur coopération, il était de mise de se concerter. Alors que le Kaguya s'éloignait pour se disposer à bonne distance du duo, le déchaîné s'approcha de Reikan et déposa sa main gauche sur son épaule droite, s'approchant d'elle pour lui parler en aparté. Sa méfiance était telle qu'il cacha sa bouche avec son autre main, au cas où Shyko soit capable de lire sur les lèvres.

« Au vu de nos capacités respectives, je te laisse y aller au corps à corps. De ce que je sais, le clan Kaguya maîtrise ses propres os, donc je ferais attention si j'étais toi. Quant à moi, je resterai à distance pour profiter des ouvertures créées par tes assauts. »

Après avoir attendu une éventuelle réponse de la féline, Sabaru s'en écarta pour se disposer face au directeur qui les attendait. Parfaitement aligné avec Reikan, il ne dégaina pourtant pas sa faux, et se contenta de former un seul et unique signe incantatoire en forme de +. À ses côtés surgirent trois de ses copies conformes, tous dans des positions différentes. L'original se recula de quelques pas, en reproduisant la petite passe qu'il avait déjà effectuée contre Reikan ; discrètement, il avait donné à l'un des trois clones un parchemin explosif, qu'il cacha sur lui.

Plus un mot ne quitta les lèvres du genin. Cet exercice ferait office de mise en valeur de ses facultés, de celles de Reikan ; mais plus important, il permettrait à un tiers de localiser ses lacunes. Il devait donc être sérieux s'il ne voulait pas perdre son temps à l'avenir.

Le temps était une denrée déjà assez rare pour le genin de 26 ans, qui en avait beaucoup à rattraper.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Sam 9 Fév 2019 - 18:36
L'enjeu n'était pas le même pour les deux aspirants, mais Reikan était tout de même soulagée. Peut-être était-elle inquiète quant au refus de son camarade, qui tenait tant à être intégré au personnel académique? Peu importe, ils étaient tous les deux pris, et c'était le principal. Cet entretien s'était déroulé dans la bienséance, comme l'avait souhaité son meneur. Mais ce repos fut de courte durée, lorsque ce dernier annonça l'existence d'un test physique. La féline n'extériorisa aucune réaction, pas même l'once d'une surprise. Elle paraissait plutôt confiante, d'autant plus qu'elle allait se battre côte à côte avec le déchaîné. Elle vint à lui emboiter le pas pour se diriger à l'extérieur, sur un terrain assez généreux et spacieux. Au moins, elle n'allait pas pouvoir s'inquiéter d'une éventuelle retenue, afin de ne pas abîmer le lieu.

La métamorphe reluqua le chef du clan Kaguya, qui était en train d'établir une distance avec la paire. Vraisemblablement, elle n'appréhendait pas plus que ça l'affrontement. Se concerter avec son camarade n'était pourtant pas une perte de temps à ses yeux, puisqu'elle tendit l'oreille pour écouter ses conseils. Un sourire plutôt taquin vint à se crayonner au coin de ses lèvres, alors qu'elle se retournait pour faire face au manipulateur d'os.

« Tâche simplement de ne pas t'endormir, derrière. »

Reikan referma ses poings avant de les remonter face à elle, alors que Sabaru venait de faire apparaître un trio de clones à ses côtés. Sans se retourner, la féline comprit la ruse, à laquelle elle avait déjà fait face lors de leur premier combat amical. Fin prête à engager les hostilités, l'indomptable referma soudainement la distance qui la séparait du Kaguya, de moitié. En pleine course, elle vint à rouvrir ses deux mains, les élançant en arrière. Une épaisse fourrure tigrée apparut sur ses avants-bras qui se transformèrent en imposantes pattes de tigre blanc, ces derniers grossissant à vue d’œil. Lorsqu'elle les rabattit face à elle, d'imposantes griffes acérées et rétractiles sortirent du bout de ses pattes. D'un geste brusque, ses bras métamorphosés s'élancèrent face à elle, afin que ses griffes viennent déchirer l'air ambiant. Deux lames d'air condensé conséquentes se libérèrent de ce mouvement, afin de foncer droit sur Shyko, à une portée réduite.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Sam 9 Fév 2019 - 19:20
Et bien dis-donc. Ça faisait vachement plaisir à voir ça. Visiblement, ils étaient tous les deux assez serein à l'idée de combattre contre le chef de clan. C'était vraiment une bonne chose qui allait être appréciée par le verdâtre qui les laissa bien volontiers prendre l'initiative après avoir un peu discuter entre eux. Vu qu'il était loin, il n'évait pas entendu mais n'avait pas non plus chercher à décrypter ce qu'ils se disaient. C'était bien plus intéressant de les laisser déployer leur jeu pour savoir ce qu'ils étaient capable de faire.

Sous ce petit vent frais qui se levait, Shyko avait hâte de voir ce que le duo lui avait préparé. La seule question qu'il se posait vraiment, c'était de savoir s'ils connaissait leurs capacités entre eux ou non. Enfin, ça se verrait sans doute dans leur manière de combattre. Prenant une posture plutôt défensive, le combattant osseux ne fût pas très surpris de l’utilisation d'un fumigène en premier lieu. C'était une stratégie basique très souvent employé par les shinobis débutants ou sachant qu'ils n'ont pas forcément l'avantage en corps à corps. En soit, c'était une bonne solution. En retour d'expérience, il pouvait même prévoir que l'un des deux ferait appelle à des clones. Cela avait été le cas contre Saji, et contre de très nombreux adversaire. Puis en soit, c'était logiquement l'unes des meilleures options alors clairement, ça ne serait pas à écarter.

Cependant, alors que le jeune homme attendait patiemment la première attaque, il allait voir deux lames de vent lui foncer dessus à tout allure. C'était bien joué. Il n'eut qu'à sortir ses os de manière à en faire une armure pour parer avec une certaine facilité ces attaques. Même s'il était hors de question d'enlever quoi que ce soit à cette offensive, elle avait été très bien pensée. Peut-être trop d'ailleurs.

Alors que c'était enfin à lui d'agir, le manieur d'os allait prendre une position centrée dans la zone à l'aide d'un déplacement rapide pour décomposer le sol dans une sorte de marécage qui empêcherait le duo de se mouvoir correctement désormais. Alors que cette technique serait en plus avantagé par le propre fumigène de ses adversaires. Après ça, il allait enfoncer le clou avec une attaque de zone dont le principe était simple, faire sortir ses os dans toutes les directions et sir plusieurs mètres, ce qui ne manquerait pas de ratisser sans doute les nouveaux surveillants en plus des hypothétiques clones. Même si le but n'était clairement pas qu'ils soient vraiment mal après ça. Après tout, ça ne faisait que commencer et ça serait un poil décevant si tout finissait aussi vite.



_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Lun 11 Fév 2019 - 15:06

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

Dans un premier temps, les lames de Reikan s'écrasèrent sur le corps de leur hôte... qui épongea l'assaut sans égratignures, grâce à l'apparition d'une armure osseuse par-dessus son bras. Comme prévu, il faisait honneur à son patronyme et semblait maîtriser à la perfection l'art de l'ostéogénèse. C'était à peine s'il avait tressailli en faisant s'écraser les projectiles aériens, tant haïs par le déchaîné, contre son membre renforcé.

L'instant d'après, le voilà qui s'élançait vers eux à toute allure, ou plutôt vers le centre de l'endroit. Un signe incantatoire lui suffit à provoquer la conversion du sol solide en marécage fangeux. Une entrave par le sol, possiblement impossible à esquiver pour lui pour le moment ; voilà ce qui s'annonçait ennuyeux... enfin. Il était capable de se battre sans bouger d'un iota, contrairement à Reikan, qui allait pour le coup réellement souffrir de la présence de boue pour endiguer ses attaques rapides de taijutsu.

Profitant que les nouveaux surveillants étaient littéralement enracinés au sol, Shyko joua l'acte final de l'orchestre de techniques dont il avait fait montre jusqu'alors. Le clou du spectacle, qui promettait effectivement de les clouer sur place s'ils ne s'en défendaient pas : il expulsa de son corps des os, sur 360°, qui s'étendaient pour empaler tout sur leur passage.

En un rien de temps, le genin élabora un plan sûr, mais qui lui en coûterait une certaine partie de son endurance ; il disposait de ses trois clones, devant lui, prêts à exploser suite à l'assaut du Kaguya. De plus, il était capable de se défendre à la fois lui, et Reikan, grâce à son mur de mailles. En la protégeant et en laissant mourir ses clones, il accomplissait un travail de soutien exemplaire ; la destruction des clones piégés chasserait la boue, et les boucliers permettraient à Reikan de se concentrer sur l'offensive pure.

De fait, il expulsa de ses deux manches un certain nombre de chaînes, restées jusque là camouflées dans son manteau. Elles se rejoignirent rapidement en deux points pour former deux murs de mailles entremêlées, de la taille d'un corps humain, tout juste ce qu'il fallait pour protéger les deux genins en se glissant juste en face d'eux. Trois coups de tonnerre frappèrent l'endroit subitement, ébranlant le bouclier de mailles une première fois, avant que le choc des pics du Kaguya ne vienne y ajouter une secousse. Néanmoins, l'offensive était entièrement épongée.

Il fallait profiter de cette cohue. Quitte à n'être réduit qu'au rôle de soutien pour l'instant, le déchaîné abaissa ses défenses pour constater l'endroit, qui avait été libéré de sa boue sur une sacrée superficie suite à l'explosion Raiton — donc, d'ascendant élémentaire — de ses clones. Le Kaguya, en plein centre de leur terrain était immanquable. La prise de décision fut aisée, puisqu'il ne se mouillait pas, tout en promettant d'accorder un avantage certain à Reikan. L'une de ses chaînes s'anima à nouveau, puis s'élança vers le directeur pour s'emparer de sa cheville gauche fermement, aussi simplement que cela. Un premier point d'appui sur cet adversaire coriace, qui permettrait probablement à la tigresse de tirer son épingle du jeu au corps à corps malgré le désavantage.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Lun 11 Fév 2019 - 19:29
Postée à l'avant, la tigresse grommela en remarquant la survenance de la couche osseuse sur le corps du Kaguya. Ses griffes d'air s'y confrontèrent avant de se disperser dans l'air ambiant. Au vu de ses os, son armure doit être monstrueusement solide. Alors qu'elle était occupée à décrypter et évaluer la résistance de son ossature, la féline plissa les yeux lorsque Shyko s'approcha du centre de l'arène. Sa surprise fut d'autant plus conséquente lorsqu'elle sentit la terre se déstructurer sous ses talons, baissant immédiatement les yeux pour observer le phénomène, et ainsi y réagir du mieux qu'elle put.

De quelques pas agiles sur le côté, elle avisa en plantant ses chevilles sur une parcelle de terre plutôt stable, dont la désagrégation n'était que partielle. De ce fait, elle se rapprocha indirectement du déchaîné, réfléchissant à une riposte. Elle devait agir, et vite, si elle ne voulait pas que le chef de clan prenne les rennes du test. Sa réflexion combattive fut de courte durée, puisque ce dernier fit sortir une multitude d'os de l'intégralité de son corps. Les pointes squelettiques pointaient toutes les directions possibles, et cela sentait définitivement mauvais pour le duo. Face à cette attaque, Reikan fut impuissante, laissant son coéquipier se charger d'assurer leur défense. Néanmoins, ce moment de répit permit à la féline de percevoir une chance d'engager l'affrontement au corps à corps.

Alors que le duel entre les os et les chaînes faisait rage, Reikan courba le dos en avant pour laisser pendre ses bras de façon atypique. Ces derniers, ainsi que ses jambes, vinrent à rapidement se couvrir d'un pelage tigré, engageant les prémices d'une puissante métamorphose. Une longue et imposante queue de fauve vint à se défaire du bas de son dos, avant de se plonger dans sa sacoche ninja. Ni une, ni deux, la métamorphe s'expulsa à grande vitesse vers le manipulateur d'os, au moment même où les clones de foudre explosèrent pour envoyer la boue du terrain valser sur les côtés.

La féline tenta de refermer dangereusement la distance qui la séparait de leur adversaire, en envoyant valser une de ses deux pattes avants au front. Derechef, elle fit naître une nouvelle fois une lame d'air griffue, afin de le distraire, et par la même occasion, lui infliger quelques dommages. Une fois assez proche de Shyko, elle ralentit sa course avant que sa queue n'extirpe de sa sacoche, une note explosive rattachée à un kunai. Aussitôt, en espérant que la lame d'air l'aient occupé suffisamment, l'indomptable bête vint à lancer le kunai explosif vers son armure d'os, qui s'apprêtait d'ores et déjà à la menacer, en raison de sa proximité avec.

Sans attendre, elle prit appui contre le sol décomposé pour bondir assez haut dans les airs, tout en effectuant le signe incantatoire qui ne put que déclencher l'explosion, à même le corps du chef de clan. Décidée à ne lui laisser l'once d'une seconde pour le laisser souffler, Reikan effectua une rotation aérienne, profitant de la surprise qu'offrait la fumée environnante. Voyons voir si sa défense pourra résister à ça. Après s'être assurée qu'il ait bien été englouti par l'explosion, elle retomba en piquet sur le Kaguya, après avoir tournoyer sur elle-même en plein bond, pour lui enfoncer son pied droit métamorphosé en patte de tigre blanc, dans l'une de ses épaules. Elle fit attention à viser l'endroit où elle avait envoyé le parchemin explosif, espérant que cela aurait pu affaiblir sa défense, pour enfoncer le couteau dans la plaie.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mer 13 Fév 2019 - 14:02
Et bien, ils se débrouillaient bien les deux. Lors d'un travail d'équipe plutôt remarquable, Sabaru fût directement préoccupé par sa coéquipière qu'il protégea à l'aide d'une technique très intéressante. Il se protégea lui-même d'ailleurs, c'était franchement cool. Ce type de pouvoir n'était pas très rependu, Shyko n'avait même d'ailleurs jamais eu affaire lui-même à ce pouvoir. Le challenge serait donc très intéressant.

Rapidement, le duo ne perdit pas le nord en plus, contre-attaquant de manière assez intéressante sur ce qui n'apparenté à une tentative d'immobilisation. Une solution pertinente qui ne manquerait pas de valoir des poings au jeune homme. La demoiselle ne fût pas en reste cependant. Après cette tentative, elle commença ce qui semblait être une technique de métamorphose. Ne perdant pas de temps, le chef de clan s'éleva donc en l'air d'un mouvement très rapide, ce qui le fit esquiver la chaîne et les coups que la demoiselle préparait visiblement en même temps. S'il n'avait pas eu les réflexes de sauter en l'air pour s'en sortir, ç aurait pu faire mal. Enfin, il aurait pu se défendre avec une armure plus résistante mais chut, faut pas le dire.

Enfin, décidant de corser le jeu, et surtout pour voir les capacités défensives de Reikan, Shyko allait donc profiter de sa chute pour se diriger vers elle et la frapper avec la danse de la clématite à grande fleur. Une technique d'attaque redoutable mais bien moins mortelle que la botte secrète du verdâtre. Le but n'était pas de tuer non plus, fallait pas exagérer. Enfin, une fois ce coup porté, Shyko allait s'assurer de repousser son adversaire d'un coup de pied pour ensuite poser un fumigène pour ensuite faire surélever le sol au dessous de ses pieds de plusieurs mètres. De cette façon, il aurait bien plus de faciliter à anticiper une potentielle contre-attaque de la part des genins. Puis comme ça, il sortirait lui-même de la zone embrumée. Il était prêt à la suite comme ça.


_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 18:37

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

Un air déçu s'imprima sur le visage de Sabaru lorsqu'il vit le Kaguya se soustraire aux coups de Reikan et à sa prison en exécutant un bond prodigieux. Il avait vu Yami faire ce genre de mouvements, semblant exagérés, lors de leur première confrontation. Dans cet excès, le chef de clan s'était protégé et s'était indirectement ménagé un élan : celui de sa chute. Les mouvements s'exécutant tous au corps à corps, le déchaîné n'avait pas l'ouverture nécessaire à l'utilisation de son bouclier pour protéger la farouche féline, qui devrait se sauver d'elle-même cette fois.

Sans crier gare, le verdâtre fit exploser un fumigène à ses pieds, plongeant à nouveau l'endroit dans le smog violacé. Une secousse terrestre s'éprit de l'endroit, indiquant l'emploi d'une technique Doton — c'était désormais prévisible, puisqu'il avait déjà fait montre de son marécage boueux. De peur d'être pris dans une attaque venant du bas, le roi sans couronne bondit sur place sèchement, quittant le fumigène en crevant sa surface lors de son élévation de quelques mètres. Il fut surpris de voir, exactement là où le Kaguya se trouvait au moment du lancer, une énorme colonne de terre surélevée. Naturellement, le futur directeur trônait au sommet, prenant l'avantage de la hauteur.

Plus pour longtemps.

Il était temps de se munir de son arme fétiche du moment, Sayoarashi, la faux liée. Sa main droite s'empara du câble. Le simple contact donna vie à l'arme qui se mit à tournoyer à côté de lui, alors que son bras ne bougeait même pas. En un éclair, elle alla s'enfoncer dans la terre du perchoir du Kaguya. Le plan était en marche.

Le câble se contracta comme un serpent qui s'élançait vers sa proie, attirant Sabaru vers le pilier de terre. Au lieu de se réceptionner à la surface, il fit un virage soudain pour contourner le perchoir, au bout de son grappin, puis tira sur le câble sauvagement. La lame se décrocha, puis vint trancher aussi sec la parcelle de terre en plein centre, en oblique. Le mouvement, d'une vitesse stupéfiante, laissa une trace nette sur sa trajectoire.

La colonne se mit à coulisser, puis à s'écrouler, alors que Sabaru était en chute libre quelques mètres plus loin. L'acte final de son enchaînement se profila alors, dès qu'il se mit à assembler divers signes incantatoires à deux mains. À chaque mûdra, l'électricité s'intensifiait autour de ses avant-bras, provoquant un roulement de tonnerre grandissant. Lors du dernier signe, il tendit les deux mains vers le Kaguya, dont la plateforme s'écroulait désormais sous ses pieds.

Une énorme gueule de chien-lion gardien de foudre se formula tout autour du genin, avant de foncer sur la trajectoire désignée par ses deux bras tendus. La créature protectrice des dieux ouvrit la gueule en rugissant sauvagement, ses crocs foudroyants exsudant des éclairs sur toute sa course, prête à abattre sa morsure dévastatrice sur le chef du clan Kaguya.

S'il avait fait l'emploi d'une telle technique alors qu'ils étaient entourés de bâtiments, c'était bien parce qu'il visait vers le haut. S'il manquait sa cible, le chien-lion se perdrait dans le ciel avant de s'évanouir dans un coup de tonnerre final. Prudent, mais calculateur, il trouverait toujours un moyen de faire usage de ses techniques les plus efficaces avec le moins de risques encourus.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Ven 15 Fév 2019 - 13:46
Sans surprise, le chef du clan Kaguya avait opté pour la contre-attaque, et elle était réservée à la féline. Après s'être rendue compte qu'il avait parcouru une longue distance en si peu de temps, puisqu'il avait éventré le nuage d'explosion, Reikan prit soin de ne pas exécuter sa tornade blanche, retombant tout bonnement contre le sol.

Ni une, ni deux, elle avait repris des appuis fermes sur le parterre déstructuré, mis à mal par une précédente technique Doton de Shyko. La métamorphe releva son attention sur ce dernier, qui armait son bras droit d'une solide ossature. Consciente qu'elle ne pouvait pas encore compter sur le déchaîné et ayant assez de ressources pour se défendre seule, la Yasei pencha subitement son dos vers l'avant, l'échine relevée, tout en appuyant ses quatre pattes transformées contre le sol. Elle prit un puissant élan avant de se propulser dans les airs, au-dessus de la clématite qui avait tenté de la frapper. La féline retomba un peu plus loin sur ses pattes arrières après son esquive, avant de zieuter le manipulateur d'os se surélever en hauteur à l'aide d'une énième technique Doton.

Contre deux adversaires, plutôt prévisible. Toujours dans cette optique d'entraide et de coopération avec Sabaru, Reikan fit ressortir les griffes acérées de ses bras métamorphosés, avant d'élancer le premier vers le haut pour envoyer une première lame d'air griffue sur le Kaguya, à la suite du Komainu. Toujours au sol, la métamorphe décida d'attendre pour observer la réaction de leur opposant, et ainsi envoyer une seconde onde bestiale en sa direction, afin de le prendre à revers si jamais il tentait d'esquiver leur combinaison.

Récapitulatif:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mar 19 Fév 2019 - 13:56
Si on pouvait accorder quelque chose au duo intrépide, c'est qu'ils avait clairement une volonté assez importante. Se défendant et attaquant tant bien que mal contre un adversaire qu'ils pouvaient très rapidement estimé comme meilleur qu'eux, ce qui aurait pu les pousser à la défensive. Ce n'était pas le cas et c'était tant mieux. Malgré le Fumigène, Sabaru sauta pour directement attaquer la structure en terre. Un choix assez peu malin au final, car ça eu pour effet de faire retomber le chef de clan au final de l'intérieur de la fumée, ce qui lui permit de faire un petit mouvement sur le côté pour se préparer à encaisser la bête de tonnerre qui était en train de fondre sur lui. Comme vous pouvez vous en doutez, pour anticiper une attaque qui pourrait venir de la métamorphe en même temps, le verdâtre décida donc ce coup-ci de vêtir sa plus puissante armure. Armure ça, quand bien même les genins utiliseraient des jutsus assez puissant, Shyko était assuré de ne prendre aucun dégâts. Sa déduction fût d'ailleurs la bonne, sachant que Reikan décida en effet d'attaque, encore avec des ondes de vent. Fort heureusement, grâce à la vitesse de chute et à la fumée qui avait pût un peu fausser sa position, la seconde onde ne fût même pas en mesure de toucher de plein fouet la masse osseuse qui était suffisamment résistante pour en plus amortir la chute assez violente, au prix de certains fissures au niveaux des os qui sortaient des jambes.

Enfin, de toute façon, il était maintenant temps de s'en débarrasser pour récupérer une bonne liberté de mouvement, pour ensuite faire passer un autre test défensif au manipulateur de faux. D'une manière assez surprenante, la précédente esquive de Reikan l'avait un peu placé au dessus au terme de capacité à se défendre alors que Sabaru avait justement au final montré des capacités offensives bien plus impressionnantes que sa congénère. C'était très intéressant en tout cas. Enfin, il serait donc temps de monter un peu à un niveau supérieur pour voir ce que ça donnerait, prenant une impulsion dans le sol d'une manière assez violente, profitant que la fumée commençait enfin à pouvoir faire voir les gens à l'intérieur, le jeune homme chargea donc avec violence vers Sabaru. Il allait montrer quelques instants la véritable vitesse d’exécution qui faisait sa force. Le coup final serait encore une fois modéré, mais voir comment le jeune homme se débrouillerait face à un coup direct aussi rapide serait très intéressant.

De toute façon, la simulation serait bientôt finie. Même si le résultat de cette nouvelle clématite serait surement déterminant pour savoir le temps que ça allait encore durer.


_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mar 19 Fév 2019 - 16:03

Entretien d'embauche
ft. Kaguya Shyko — Yasei Reikan

Visiblement, son exécution fut trop lente ; le Kaguya eut le temps de s'écraser dans le fumigène, forçant le déchaîné à l'attaquer à travers l'écran de fumée. L'ampleur de la technique creusa un large tunnel dans la fumée, l'écartant, ce qui permit au genin d'entrevoir ce qu'il advenait de sa cible.

Le garçon s'était protégé des assauts combinés en se recouvrant d'une épaisse couche de calcium, tellement robuste qu'elle avait entièrement épongé tous les dégâts qu'il était supposé subir. De sa propre volonté, il la fit céder, puis fit volte face vers le genin avant de lui bondir dessus à toute vitesse.

En réponse, il bondit de côté, purement transporté par ses réflexes pour tenter d'échapper à l'attaque fulgurante qui lui arrivait dessus. Un éclair de douleur lui traversa le flanc gauche, sous les côtes, cependant ; l'os avait taillé dans sa peau de peu, versant son sang pour la première fois depuis le début du combat. L'élan de sa dérobade l'emporta à quelques mètres du Kaguya, toujours dans le feu de l'action.

La fraction de seconde suivante, il s'était élancé sur sa cible, comme lui l'avait fait juste avant. La vitesse était telle que sa silhouette s'était déformée et confondue, le décor tout autour de lui lui semblant flou pendant le court instant durant lequel il chargea le futur directeur. Sa main droite avait abandonné le câble de Sayoarashi pour se saisir d'une chaîne qui jaillissait de sa manche, pendant la course, avant de s'enrouler sur elle-même.

Lorsqu'il s'arrêta juste à côté de l'homme qui venait de lui porter un coup, le déchaîné brandit son lien, son regard d'émeraude le transperçant d'avance. Son bras droit guida brusquement la chaîne vers le jeune aux cheveux verdâtres, tandis le disque à son extrémité commençant à se dérouler en provoquant un bruit de crissement métallique.

Il n'avait jamais expérimenté ce jutsu auparavant. Lors de sa conception, toutefois, il démontra une facilité étonnante à se scier un chemin au travers de matières bien plus robustes que le corps d'un être humain. S'il s'en servait, c'était pour deux raisons : il se doutait que Shyko s'en sortirait d'une manière ou d'une autre, et il voulait voir ce que donnerait une technique de découpe brute et sauvage sur ses fameux os.

Ce serait son dernier assaut d'une telle envergure. L'adrénaline de l'action présente ne lui permit pas de s'en rendre compte, mais il était exténué, et sa blessure n'y arrangeait rien.


Résumé:
 



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Mar 19 Fév 2019 - 16:54
La métamorphe plissa les yeux pour mieux y voir, comme si elle se préparait à effectuer un bond sur le point de chute de sa proie. Elle plissa les yeux, alors que la bête de foudre vint balayer une grande partie du fumigène, en raison de son ampleur. La féline verrouilla son regard de prédateur sur le chef du clan Kaguya, qui finit par atterrir debout sur le sol déstructuré.

À peine eut-elle le temps de courber le dos et l'échine en avant, que Shyko décida de porter riposte contre le déchaîné, en utilisant une nouvelle fois sa clématite. De toute évidence, entourer son bras d'os de la sorte constituait en une technique clanique redoutable, au vu de la perforation qu'elle pouvait engendrer. Néanmoins... Sabaru semblait se débrouiller face à cet assaut menaçant. S'il pense que je vais le regarder faire sans rien dire... Sans attendre plus longtemps, Reikan saisit le moment le plus opportun. Elle enfonça ses quatre pattes dans le sol pour y prendre appui, avant de s'élancer à grande vitesse au dos du manipulateur d'os. Elle prit le soin de contre-attaquer en même temps que son confrère, afin d'amenuiser les chances du Kaguya de s'en sortir.

Une fois arrivée aux arrières du futur directeur, la tigresse fit ressortir une épaisse queue tigrée du bas de son dos pour venir saisir son pied droit, et espérer qu'il ne s'en défasse pas pour esquiver l'attaque de front de Sabaru, mais aussi celle de Reikan, qui ne saurait tarder. En effet, elle profita de son précédent élan pour tournoyer sur elle-même en levant un de ses pieds métamorphosés, pour le rabattre brutalement sur l'une des épaules de Shyko. Ainsi, elle espérait surprendre ce dernier, afin qu'il ne s'en prenne pas plus à son camarade. Puisque dans l'adrénaline du coup final, la féline ne se retint donc pas, malgré le fait qu'elle ressente le manque cruel de chakra.

Récapitulatif:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Kaguya Shyko
Kaguya Shyko

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] Empty
Ven 22 Fév 2019 - 17:43
Le combat battait son plein. Le chef e clan s'amusait pas mal face à ses deux adversaires qui se débrouillaient bien mieux que ce qu'il aurait crû de base. Ils feraient de bons surveillants avec un niveau de base tel que celui-ci. Cependant, dans l'enthousiasme du combat, Shyko venait de se rendre compte qu'il avait fait une petite boulette. Il avait prit trop d'élan et avait fini par blessé l'un des deux employés, Sabaru. Ce n'était pas préjudiciable mais c'était le signe qu'il fallait s'arrêter maintenant pour être sûr que ça ne s'aggrave pas. Il allait leur laisser finir leur contre-attaque, se contenterait de se défendre avant de déclarer la fin du combat.

C'est ainsi qu'alors que Sabaru allait créer une espèce de scie circulaire en chaîne pour l'attaquer, le jeune homme allait donc esquiver tranquillement sur la droite. Il allait former son armure d'os pour se défendre afin de ne pas non plus se blesser lui-même face à l'attaque de Reikan qui pour le coup fût pas mal rapide également. Heureusement que cette protection osseuse était très rapide à se former quand même. Enfin, même si, d'une manière étonnante, le potentiel offensif de la kunoichi était bien moindre par rapport à celle de son partenaire sur cette démonstration. Réelle différence de niveau ou manque d'opportunité de s'exprimer ? L'avenir le dirait. Elle avait dans tout les cas fait elle-même également une très forte impression. Elle se débrouillait très bien pour une genin. Sabaru, quant à lui, avait montré qu'il serait sans doute un redoutable meneur dans le futur. Il avait mené l'action de bout en bout, sa coéquipière se contentant juste de se coordonner avec lui. Face à un adversaire peut-être moins expérimenté, ce duo explosif aurait sans doute pût arracher une victoire assez facilement.

"- J'en ai assez vu merci. Vous êtes vraiment pas mauvais tout les deux. "

Le chef de clan reprit son souffle un instant. Après tout, il s'était pas mal donné pour réussir à tenir tête à ses deux opposants tout en s'assurant de faire durer pour voir leurs capacités. C'est donc avec un certain naturel qu'il allait en arriver à ce qu'il cherchait de base.

"- Selon ce que j'ai vu, Sabaru, tu vas recevoir un entrainement sur ce qui s'apparente à la stratégie militaire. Tu es un bon combattant et je pense que ton aptitude naturelle à imposer ton rythme est a exploiter. Quant à toi Reikan, Je vais demander à te soumettre à un entrainement poussé en combat au corps à corps. Tu es très douée et rapide mais tes coups manquent de puissance brute. J'aimerais donc que tu travailles sur ça. "

Le compte-rendu était simple et le programme détaillé serait bientôt envoyé par lettre aux deux nouveaux surveillants qui commenceraient leurs entraînements respectifs dès l'ouverture du complexe shinobi. Pour le coup, ils seraient libérés pour se reposer.

"- N'hésites pas à passer à l'infirmerie quand même. Et désolé, je me suis un peu emporté sur mon coup, je n'ai pas fait exprès de te blesser. "

Ce n'était pas grand-chose mais ces excuses envers le manieurs de liens étaient importantes aux yeux du chef de clan qui était vraiment confus pour le coup. Enfin, il irait se reposer lui aussi pour le coup après avoir conclu.

"- Je vais vous libérer et vous souhaiter une bonne fin de journée du coup. N'hésitez pas à passer me voir si vous avez des questions sur vos futurs rôles. Vous recevrez en détail vos entraînements et votre contrat de travail par courriers du coup, n'hésitez pas à me dire si vous avez des objections ou des demandes particulières. Pour le contrat, je vous demanderaient quand même de passer me les ramener signés assez vite par contre, pour que j'officialise vos embauches "

Sur ces bonnes paroles, le jeune homme irait donc dans les vestiaires de son bureau pour se passer un coup sur le visage et se changer avant de reprendre son travail. Il lui restait encore quelques paperasses à finir du coup avant de rentrer se reposer. Ils le mériterait bien pour le coup après une journée comme celle-là.


_________________
Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ] IYb0oeog
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t854-kaguya-shyko-finie

Entretien d'embauche [ PV => Reikan et Sabaru ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: