Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni

Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Empty
Sam 26 Jan 2019 - 17:10
Les séances d'écriture et de lecture se succédèrent à un rythme effréné pour Nobuatsu Saji et son élève à la base analphabète. Shitekka avait appris les différents alphabets du Yuukan communément utilisés. Son niveau était loin d'être parfait. Toutefois, pour quelqu'un qui n'avait jamais manié la plume, c'était une avancée considérable dans son intégration dans la société Mizujin. Pour consolider ses progrès, le Kaguya avait décidé d'aller plus loin. Si chaque soir il se prêtait au jeu des devoirs proposés par son sensei de lettres, il envisagea de s'investir davantage personnellement.

Dans la bibliothèque où il avait l'habitude de retrouver l'escrimeur silencieux, le balafré avait consulté la maigre collection d'ouvrages que possédait l'établissement. Là-bas, il fit une trouvaille intéressante qui suscita fortement son intérêt: un livre qui parlait de son peuple, les Urumis. L'aspect de la couverture et la qualité du papier suggéraient qu'il s'agissait d'un livre avec une forte connotation académique. Aux yeux de l'aborigène, ce livre était parfait pour son apprentissage: il connaissait très bien le sujet qui serait abordé dans le bouquin. De ce fait, la lecture n'en serait que plus simple, accélérant sa formation. En tournant la première page, Shitekka tomba sur le titre et l'auteur, qui ne firent que confirmer ses envies d'emprunter le recueil.


Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni
par Yamanaka Inoko
Membre d'honneur du collège impérial de Mizu no kuni
Docteur en ethnologie et en anthropologie de l'université impériale de Mizu

Si les titres du dénommé Inoko ne disaient rien pour le sauvageon qu'était Shitekka, ce dernier se conforta dans son choix. Avant de demander l'emprunt du livre auprès du bibliothécaire présent dans les lieux, il se laissa consulter le sommaire, pour savoir de quoi retournait précisément l'étude sur son ethnie.

Avant-propos...........................................................................5
Remerciements.......................................................................6
Introduction..............................................................................7
Chapitre 1 : Histoire du peuple urumi......................................8
Chapitre 2 : La langue urumi, l'Urumi-itak...............................9
Chapitre 3 : Mode de vie.......................................................10
____Habitat...........................................................................11
____Chasse..........................................................................12
____Tissage et broderie........................................................13
Chapitre 4 : Culture...............................................................14
____Gastronomie..................................................................15
____Religion.........................................................................16
____Musique.........................................................................17
Il ne restait désormais plus qu'à dévorer le contenu de ce livre pour que Shitekka s'abreuve d'une quantité de mots inédits aux côtés d'autres plus familiers pour l'urumi qu'il était. Son vocabulaire écrit, tout comme sa grammaire, allaient pouvoir progresser, tandis qu'il se tentait à corriger à même le livre les éléments développés pour qu'ils concordent davantage avec la réalité de son peuple.

_________________
[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Empty
Dim 8 Sep 2019 - 23:23
INTRODUCTION
[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Xhvf

Les Urumis sont un peuple peu connus. Leur isolement du reste du monde, à l'exception de quelques rares échanges avec des commerçants marins, ainsi que leur mode de vie, expliquent cette absence de connaissance à leur sujet.

J'ai eu la chance de pouvoir rentrer en contact avec eux grâce à une connaissance qui pratiquait des échanges commerciaux avec des Urumis de l'île de Saroruncasi - littéralement, là où habite la grue, en raison des marais de l'île et du kamuy de la grue qui est associé aux marécages, située au nord de Mizu no kuni. Ces correspondances m'ont poussé à écrire cet ouvrage, afin de décrire ce peuple méconnu au grand public.

Figure 1 - Île de Saroruncasi:
 

Il est à préciser que les informations à partir desquelles j'ai rédigé ce livre proviennent exclusivement des habitants de Saroruncasi. Ces derniers précisent pourtant que les Urumis sont installés sur d'autres îles. Il m'a été difficile d'entrer en contact avec les Urumis de Saroruncasi, et encore plus de pouvoir accéder à leur kotan. Il m'a été en revanche impossible de retrouver la trace de l'existence des Urumis des autres îles mentionnées par mes contacts.

CHAPITRE I : Histoire du peuple urumi
[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Xhvf

L'histoire du peuple Urumi est complexe, notamment car il est difficile de retrouver des traces de son passé pour reconstituer une chronologie conséquente. L'absence de textes écrits et de vestiges en pierre limitent les sources disponibles pour décrire les origines de ce peuple. La littérature orale transmise de génération en génération dans les kotans ne donne également que peu d'indications sur les origines du peuple Urumi.

Néanmoins, il est possible d'établir que les Urumis sont un peuple qui s'est développé sur l'Archipel de Mizu bien avant l'arrivée des premiers Yuukanjins. En effet, des fouilles organisées à travers les différentes îles de Mizu révèlent que les Urumis ont migré sur l'Archipel à une époque bien plus antérieure que les Wajins - un terme qui désigne toute personne qui n'est pas urumie. Cette installation plus ancienne, couplée à l'isolationnisme qui a suivi peut expliquer les profondes différences morphologiques, linguistiques et culturelles entre Urumi et Wajin.

Actuellement, le peuple Urumi est réparti en petits groupes sur les îles du nord de l'Archipel. L'absence de villages Urumis dans le reste de l'Archipel, et notamment au Sud, ainsi que l'histoire du Pays de l'Eau confirment l'hypothèse d'une occupation progressive des Mizujins qui ont peu à peu contraints les Urumis à s'isoler au nord de Mizu. La nature de cet exil reste inconnue. Toutefois, l'absence du ninjutsu parmi les familles Urumi tendent à indiquer que les Urumis ont commencé à s'isoler avant l'ère des shinobis, soit avant la diffusion de la maîtrise du chakra. Par ailleurs, l'absence de caste guerrière restreint l'hypothèse d'un conflit armé entre Urumis et Mizujins. Les rares récits faisant mention de cette épisode de l'histoire désignent ce déplacement de masse sous le terme de チュプ ライ [chup rai], l'Éclipse.

Les fouilles organisées dans l'Archipel ont permis de découvrir des vestiges des habitations des premiers Urumis de Mizu, et des outils qu'ils utilisaient. Ces découvertes indiquent que les Urumis étaient à l'origine un peuple nomade, qui parcouraient de grandes distances pour chasser. Ce n'est qu'à partir de l'exil vers le nord que les Urumis ont commencé à se sédentariser et à adopter leur organisation sociale actuelle.

C'est à partir de l'époque de la Grande Guerre de l'Archipel que l'histoire des Urumis se précise. Les sources précisent bien qu'à ce moment-là, l'exode est terminé depuis un moment, et les Urumis vivent au nord depuis plusieurs générations déjà. Sur l'île de Saroruncasi, les Urumis se sont organisés en kotan, le village en urumi. Il s'agit de structures autonomes, indépendantes entre elles. Du fait de leur relation étroite avec la nature, les Urumis n'ont jamais développé d'ambition colonisatrice ni fédératrice. Le territoire Urumi n'a donc rien d'un état. Cette particularité, ainsi que la volonté isolationniste des Urumis depuis l'épisode de l'Éclipse, ont fortement joué lors des incursions barbares sur Saroruncasi.

Les villages côtiers ont particulièrement été vulnérables aux razzias. Ces assauts répétés ont forcé les chasseurs à prendre les armes pour repousser les vagues de bandits. Grâce à leur maîtrise de l'arc, de leurs pièges et de leur connaissance accrue des lieux, les Urumis ont pu repousser un temps les attaques. Mais la maîtrise du chakra leur faisant défaut, les défaites qui ont ensuite résulté ont forcé les habitants à se réfugier dans les kotans des forêts. Ces kotans ont pour la plupart échappé aux assauts grâce au phénomène que les Urumis nomment Chikashnukarape, la Bénédiction. Ce phénomène, qui reste encore inexpliqué jusqu'à aujourd'hui, leur a permis d'égarer les bandits s'enfonçant dans les forêts, et à repousser les quelques barbares qui approchaient leurs kotans.

Au cours de la première période de la Grande Guerre, les Urumis ont ainsi appris à vivre cachés dans les bois, et à se protéger contre les criminels. C'est à partir de la seconde période, qui verra l'alliance entre Yuki, Kaguya et Sabreurs se former, que des prises de contact entre Kaguya et Urumis s'effectuent. Afin d'asseoir leur domination dans la région du nord de l'Archipel, les Kaguya parviennent à écraser la criminalité locale, et remontent jusqu'aux îles du nord de Mizu. Ce premier mouvement a fortement limité les incursions barbares sur l'île.

À partir de l'an 195, les côtes de Saroruncasi sont sécurisées par la présence des Kaguya dans les alentours. Les bandits, incapables de se retrancher dans les forêts qui composent la majeure partie de l'île, se retrouvèrent vulnérables face au débarquement des Kaguya. Cette position délicate a permis à une poignée de membres du clan Kaguya d'intervenir efficacement. En 197, l'intervention de quelques Kaguya élimine définitivement la menace criminelle sur l'île de la Grue. Les Urumis parviennent à se défendre seuls contre les derniers bandits présents. Lorsqu'en 198 la cité de Kiri est fondée, les Kaguya se retirent, et les Urumis reprennent possession des kotans côtiers. Les Urumis reprennent à partir de ce moment une attitude isolationniste avec le reste de l'Archipel.

De 198 jusqu'à aujourd'hui, quelques habitants de l'île entretiennent de rares échanges commerciaux pour obtenir du riz, du coton, du métal et des ornements.

_________________
[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Shitenousigna



Dernière édition par Kaguya Shitekka le Ven 8 Nov 2019 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Empty
Jeu 7 Nov 2019 - 23:22
CHAPITRE II : La langue urumie, l'urumi-itak
[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Xhvf

Le mot itak désigne le verbe parler, dire. L'urumi-itak correspond donc à la langue urumie. Ce langage uniquement parlé sur l'île de Saroruncasi par le peuple Urumi n'est en rien comparable à notre langue. Différentes études ont essayé de retracer les origines linguistiques de ce dialecte, mais ne sont pas parvenues à établir de similitudes avec d'autres langues.

L'une des caractéristiques principales de l'urumi-itak est qu'il s'agit d'une langue purement orale. Il n'existe pas de système d'écriture, ni d'alphabet pour la représenter. Elle se transmet donc oralement. Une application particulière de cette transmission du savoir par l'oral correspond à la "littérature orale", un ensemble de récits fondateurs, mythiques et religieux qui content la cosmogonie urumie, mais aussi des épisodes de la vie du quotidien. Ces textes revêtent une forme particulière, proche de la poésie, souvent chantée voire accompagnée de danses.

Afin d'illustrer la différence de cette langue avec la nôtre, et ses spécificités, j'ai adjoint à ce chapitre mes quelques notes de voyage qui m'ont permis de converser avec les locaux de Saroruncasi.

Quelques expressions courantes:
 

Genre, nombre et cas:
 

Les pronoms:
 

La conjugaison:
 



La conjugaison (Suite):
 

_________________
[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

[Livre / Solo] Étude du peuple Urumi de Mizu no kuni

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: