Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru

Yasei Reikan
Yasei Reikan

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Dim 27 Jan 2019 - 14:45
En cette fin de matinée, la taciturnité était de mise dans l'antre de la tigresse. Au beau milieu des draps de satin, auxquels Reikan s'était enfin habitué, la jeune femme fignolait tant bien que mal son ultime heure de sommeil. Étonnant me diriez-vous, de la voir tarder dans son pieux, elle qui était d'habitude si matinale. Peut-être était-ce à cause des émotions de la veille, ou bien préparait-elle déjà le terrain pour être au top de sa forme, en vue du duel prévu à la nuit tombée? Le silence qui plombait le logis avorta, dès l'instant où elle poussa un soupir de réveil. Agressée par la lumière du soleil, si rare à Kiri, elle se contenta de ramener le dos d'une de ses mains contre ses arcades pour émerger tranquillement. Elle prit le soin de ne pas se brusquer, pour éviter de se lever du mauvais pied, puisque rien n'était plus barbant pour elle que d'entamer une journée de mauvaise humeur. Une pensée provocatrice vint tourmenter son esprit à peine ranimé. Un traitement de faveur...? Mais pour qui se prend-t-il? Il va voir de quel bois je me chauffe. Une mimique vengeresse déforma les traits de son visage, alors qu'elle se retenait de cracher une insulte. Finalement, l'excitation eut raison d'elle, puisqu'elle ne tarda pas à se lever pour se préparer.

Une tenue à l'aspect pratique s'imposait pour la suite de sa journée. Son habit classique d'entraînement se composait d'une combinaison au dos nu noire, faite dans un tissu spécial très moulant, avec des manches, ainsi que d'un haut de kimono possédant deux lanières blanches sur chaque épaule. Pour ce qui était de sa coupe, elle s'occupa d'attacher la pointe de ses cheveux avec un élastique. La jolie brune s'arma de sa sacoche, sans pour autant retirer ses boucles d'oreilles en forme de magatama et ses parures de tête. Manifestement, elle était dans l'optique de ne jamais s'en détacher.

***

À bout de forces, le soleil exposait déjà ses ultimes lueurs sur les façades des bâtisses du Kiri. Plutôt en avance, Reikan se permit de se passer de la voie des airs, empruntant les diverses artères menant au Grand Dojo. Les commerçants du jour débarrassaient leurs étals pour laisser place à leurs pairs de la nuit, installant dans les ruelles une ambiance plus festive, plus conviviale, et parfois plus... osée. En un rien de temps, la kunoichi parvint jusqu'au lieu réservé aux entraînements. Elle foula les premiers terrains, parsemés de nombreux mannequins et de dépôt d'armes, mis à disposition pour les combattants les plus endiablés. À première vue, elle était arrivée avant sa future victime. Ayant le choix du terrain, elle s'attribua un emplacement extérieur, plutôt riche en verdure et entouré d'arbres. La brume, qui s'était épaissie au cours de l'après-midi, commençait d'ores et déjà à se lénifier, comme si elle était chassée par l'arrivée imminente du soir.
[invisible_edit]
Décidément bien en avance, la jeune femme se positionna au fond du terrain afin de ne pas être dérangée. Le ciel était mis à mal, tourmenté par un combat entre le soleil et la lune, qui s'arrachaient sur plusieurs fronts les différentes parts de la voûte céleste. L'astre solaire faiblissait progressivement, jusqu'à plonger le terrain dans la quasi-obscurité. Seules quelques torches de feu, soutenues par des piquets de bambous, éclairaient le futur lieu d'affrontement. Reikan restait stoïque au beau milieu du terrain, éclairée par la lumière des flammèches environnantes. Elle semblait attendre de pied ferme Sabaru, qui ne devait pas tarder à pointer le bout de son nez.J'espère qu'il ne va pas se faire désirer.

_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Mar 17 Déc 2019 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Lun 28 Jan 2019 - 1:03
Rendez-vous mouvementé
ft. Yasei Reikan

La nuit avait jeté son linceul d'ombre sur Kiri la Sanglante — il se surprenait encore à l'appeler de la sorte, attaché à cette époque qui rimait avec terreur pour les adjuvants qui s'aventuraient dans le brouillard de sang — et Sabaru cheminait tranquillement vers le Grand Dojo. Les lampions des devantures d'établissements s'allumaient les uns après les autres, les familles se rejoignaient pour dîner. Pour sa part, il s'en allait au rendez-vous fixé la veille avec Reikan. Après leur rencontre sur le toit de l'entrepôt supposément bien gardé, elle l'avait convoqué pour un entraînement en fanfaronnant. Taquin, mais surtout intéressé à l'idée de ce premier avant-goût des facultés de celle qui allait probablement devenir sa partenaire d'entraînement régulière, le maître des liens avait accepté sans se faire prier.

Ce soir-là, il n'avait pas dérogé à l'immuable règle de son code vestimentaire. Il s'était comme tous les jours paré de son épais manteau rouge, ample et imperméable. Son pantalon était assorti, et la tunique lacée au col qu'il portait en par-dessous son attirail n'avait rien de remarquable, si ce n'est qu'elle était d'une banalité extrême ; même les marins les plus fauchés de Kaïba en portaient des pareilles. Comme d'habitude, il portait la bobine de Sayoarashi à son ceinturon, et la faux elle-même était accrochée au bas de son dos, bien visible et dissuasive à souhait.

Le déchaîné se fraya un chemin à travers le Grand Dojo, esquivant les pièces où les lumières vacillantes indiquaient la présence de couche-tard afin de ne pas les déranger. Durant une poignée de minutes, il déambula à la recherche de Reikan, pestant contre ses maigres facultés sensorielles — quasi-inexistantes, en fait — jusqu'à la trouver finalement, esseulée au milieu d'un terrain vague assez obscur, à peine éclairé par les torchères et la lune.

« Je devine au terrain que tu as choisi que tu ne comptes pas te retenir. »

Un combat à la belle étoile, ça avait tout d'un cadre de rêve, mais ce n'était probablement pas du genre de Reikan. Elle s'était qualifiée la veille de « bestiale », ainsi il était plus probable que ce choix relève d'un besoin d'espace et d'un souci de ne pas ravager l'intérieur de l'établissement entretenu par les Sabreurs légendaires de la Brume. Sabaru s'avança vers la jeune femme tranquillement, décrochant sa longue faux en l'empoignant dans sa main droite. Le bras ballant, il n'adoptait aucune garde ; c'était son style, laisser croire à une ouverture.

Sa main gauche se releva vivement, formant un signe unique qui suffisait amplement à l'exécution d'une technique aussi simple.


Son arme se mit à crépiter, avant de s'illuminer tout à coup. Un puissant courant électrique parcourait l'arme sur toute sa superficie, la faisant vibrer fortement et augmentant drastiquement sa dangerosité. D'une « simple arme paysanne réhabilitée », Sayoarashi était devenue une véritable arme de guerre.

« Honneur aux dames, même si j'exècre la galanterie hypocrite. Tu peux voir ce cadeau comme une petite provocation, au vu de tes fanfaronnades de la veille. »

Un sourire, amical mais taquin. Il était surtout curieux de voir comment la demoiselle allait s'y prendre pour outrepasser le danger constant que représentait Sayoarashi, maintenant qu'elle était chargée.


Résumé:



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar


Dernière édition par Nō Sabaru le Mar 29 Jan 2019 - 23:03, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Lun 28 Jan 2019 - 18:18
Dos tourné à l'entrée du terrain vague, Reikan pivota sur elle-même en décroisant ses bras - décidément, elle avait presque flairé son arrivée. Le timbre de voix de Sabaru résonnait quelque peu dans les environs, sans alerter la jeune femme qui n'attendait que son arrivée. Un sourire narquois se dessina sur les fins traits de son visage, à la suite de sa remarque quant au choix du terrain.

« Bingo. Et puis, ici, pas la peine de faire des pieds et des mains pour te creuser une tombe. »

Ses mains parcoururent ses coudes opposés, avant de se rejoindre à ses épaules respectives. Elle empoigna chacune de ses lanières blanches, pour les resserrer un peu plus et maintenir au mieux ses omoplates, avant d'encorder un nœud par deux fois. Ses bras retombèrent sur les côtés, alors que l'espiègle tigresse se positionnait correctement face à son opposant. Ses chevilles s'écartèrent afin d'ancrer ses talons dans le sol, et pour mieux palper la solidité du terrain, qui avait l'air bien granuleux.

Face à la mise en place de Sabaru, Reikan maintint une posture des plus banales, décidée à observer le déchainement de son arme. Après la formation d'un signe incantatoire, la fameuse Sayoarashi vint à s'illuminer, témoignant du fait qu'elle était parcourue par un terrible courant de chakra électrique. La tigresse plissa les paupières, en pleine analyse de ce phénomène. J'ai plutôt intérêt à ne pas me faire ne serait-ce qu'effleurer par celle-là. Cela va s'avérer scabreux, vu la taille de son arme... Reikan détacha son attention de la faux, pour écouter les derniers dires de son camarade, avant de lancer les hostilités. Suite à ses allégations, elle ne put retenir une énième mimique provocatrice.

« Bonne chance, Sabaru. »

Tu en auras besoin. Ni une ni deux, ses genoux se fléchirent sur place, pour mieux préparer l'assaut à venir. Les muscles de ses jambes se tendirent soudainement, alors que Reikan s'élança face à son confrère. Plutôt rapide et vive de nature, elle ne perdit pas une seule seconde pour se rapprocher de Sabaru. Une fois à mi-chemin, sa course fut interrompue de façon volontaire. En dérapant, elle veilla à courber son dos sur le côté, presque jusqu'à s'accroupir. Dans un mouvement en arc de cercle, sa main gauche vint à s'enfoncer profondément dans le sol pour soulever une épaisse nuée de terre. Elle propulsa cette dernière vers l'homme en vue de l'aveugler, avant d'adopter une posture toute autre.

Dans cette tentative désobstruction visuelle, Reikan concentra une partie de son chakra dans son bras droit, qui était en retrait. Sur-le-champ, une épaisse fourrure tigrée vint recouvrir la totalité de son bras dominant, grossissant à vue d’œil. Son bras auparavant si raffiné prit une allure démesurément bestiale. Je ne peux mettre de côté la dangerosité de sa faux. Elle n'hésita pas à enchainer sans perdre de temps, faisant s'allonger d'énormes griffes acérées au bout de sa patte monstrueuse. De manière brusque, elle effectua un puissant coup de patte face à elle, balayant la zone de front avec une lame d'air conséquente, en direction de Sabaru. Après expulsion de la lame d'air, le bras droit transformé de Reikan retrouva immédiatement sa forme initiale, celle d'un membre délicat et élégant.

résumé:

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Mer 30 Jan 2019 - 1:21
Rendez-vous mouvementé
ft. Yasei Reikan

La dame démarra sur les chapeaux de roue en se fendant même d'un « bonne chance ». Sa course fulgurante aurait trompé plus d'un oeil non exercé, mais le déchaîné était habitué au combat réel, suite à ses dernières séances qui l'avaient définitivement marqué. Il décrivit quelques pas en arrière pour se ménager un peu plus de temps de réaction, brassant l'air avec sa lame électrifiée en attendant avec impatience que la demoiselle farouche se décide à l'attaquer sérieusement.

Contre toute attente, elle s'arrêta à mi-chemin en se penchant vers le sol pour y prélever une poignée de résidus terrestres. Elle envoya le fruit de sa récolte au visage du genin, espérant probablement l'aveugler avec sa combine. Si c'était ingénieux, c'était basique, et la distance n'aidait pas à la réussite du mouvement qui se solda sur un puissant coup de faux qui pourfendit la tentative sans la moindre pitié. Cela dit, Reikan avait utilisé à bon escient le peu de temps qu'il fallut au maître des liens pour se débarrasser de son jet de terre.

Son bras s'était déformé, au grand étonnement de Sabaru, pour adopter une épaisseur, une fourrure tigrée et des griffes qui étaient le propre des félins — le tigre blanc, plus précisément. La patte nouvellement apparue en lieu et place de la fine main de la Yasei s'abattit vers le déchaîné, entraînant dans son sillage de l'air qui se compressa pour former une lame d'air qui s'élança sur lui à toute vitesse.


Le câble de la faux, encore électrifié, prit soudainement vie sans même qu'il n'y eut de signe ou de mouvement du bras de son manieur. Il s'enroula sèchement, comme un ressort que l'on aurait brusquement relâché après l'avoir tendu, pour adopter une forme de bouclier circulaire aussi large que l'avant-bras du déchaîné. La lame de vent vint mourir à sa surface en chassant la foudre du lieu de l'impact, qui y reprit rapidement son droit toutefois. Intérieurement, Sabaru pesta. Le Fuuton, encore une fois. C'est à croire qu'ils ont tous choisi leur affinité, au lieu de simplement naître avec. Je ne fais que rencontrer des adversaires capables de rendre mon déjà maigre arsenal caduque.

L'instant d'après, il bondit vers sa proie, qui avait regagné son apparence normale pendant le mince interlude de la parade précédente. Non moins rapide qu'elle, il fit traîner sa faux sur le sol poussiéreux dans son sillage, provoquant l'apparition de petits arcs électriques dansant sur la terre. La faible distance qui les séparait fut ainsi coupée en l'espace d'un clin d'oeil.


Sa lame s'anima brusquement, image réfléchie de toute l'expertise dans le maniement de la faux qu'il avait accumulée jusqu'alors. Une série de coups très précis se mit à pleuvoir sur la Yasei, améliorée par la présence de l'affinité électrique qui donnait à l'attaque une tout autre dimension que la simple possibilité d'être coupé. Les vibrations augmentaient la dangerosité des mouvements tranchants, il était vrai, mais la foudre en elle-même engourdissait ce qui venait à la toucher, défenses y compris. Malgré tout, le déchaîné grimaçait ; il était plus que probable que la jeune femme puisse s'en sortir, étant donné la nature de son élément, qui était assurément capable de la protéger des effets secondaires d'une attaque foudroyante.



Résumé:



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Mer 30 Jan 2019 - 21:24
Accroupie sur ses appuis, Reikan observa le phénomène qui se déroulait sous ses yeux. Le câble de Sayoarashi s'enroulait sans la moindre traction de la part de son porteur, à la manière d'un reptile qui obéissait à un charmeur de serpents. Constatant l'échec de sa lame d'air, qui vint se heurter à la surface de nouveau bouclier de liens de Sabaru, Reikan se releva sur ses pattes pour faire face à ce dernier. L'air environnant, étouffé par le soulèvement des résidus terrestres, se clarifia peu à peu.
[invisible_edit]
Dans cette ambiance poussiéreuse et nébuleuse, la jolie brune se prépara à la contre-attaque de son opposant. Elle recula son pied droit en arrière tout en restant debout sur place, pour parfaire ses appuis. En voyant Sayoarashi qui pourfendait le sol, elle courba sa colonne vertébrale vers l'avant, à la manière d'un félin qui préparait sa riposte. Il était ardu de savoir qui était la proie et le prédateur entre les deux adversaires, en raison de la férocité des assauts. Préparée à le recevoir comme il le fallait, elle amassa du chakra dans son bras droit pour le faire muter. Dès l'apparition des arcs électriques bleutés, Reikan fronça les sourcils pour lancer la transformation et décupler son bras dominant en une puissante patte de tigre, comme précédemment. Si tu crois que ça va suffire pour mettre un tigre à terre...

Soudainement, elle braqua sa féroce paluche devant elle, prenant tout de même le soin de garder un espace entre ses griffes pour avoir Sabaru à l’œil. La série de coups de faux, imbibés par le chakra électrique, s'abattit comme une déferlante sur le bras transformé de la tigresse. Sur la défensive, elle se servit de sa patte plutôt conséquente pour encaisser le plus important de l'attaque. Plusieurs égratignures se crayonnèrent sur la dense fourrure de la bête, sans pour autant la faire broncher. Quelque peu engourdie par la propagation du Raiton sur son bras, Reikan tâcha tant bien que mal de ne pas fléchir, puisque la puissance de sa transformation absorbait la majorité des dégâts.

Une fois la série de coups terminée, dévorée par l'impatience et l'envie de riposter, la métamorphe écarta d'un coup sec sa patte sur le côté, de façon circulaire. Elle balaya l'horizon face à elle, non seulement pour imposer une distance entre elle et la faux, mais aussi pour écarter la poussière. Sa technique électrique est vraiment redoutable. Si je ne veux pas perdre ce combat, j'ai tout intérêt à le faire durer. Derechef, sa riposte vint déchirer l'air ambiant, à tel point que les griffes renvoyèrent une lame d'air sur son opposant. Cette dernière fila à toute vitesse vers sa cible, alors que Reikan avait déjà enfouit sa main gauche dans sa sacoche ninja.

Un kunaï muni d'un parchemin explosif en fut brièvement extirpé. La tigresse n'hésita pas à lancer l'arme ninja sur Sabaru, dans la continuité de sa lame d'air. Au moment où le kunai eut atteint le déchaîné, le bras droit de la jeune femme retrouva forme normale pour former un signe incantatoire. L'explosion de la note à distance se déclencha aussitôt, soulevant une nouvelle fois un nuage poussiéreux dans la sphère de combat.


_________________





Dernière édition par Yasei Reikan le Mar 17 Déc 2019 - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Mar 5 Fév 2019 - 17:49
Rendez-vous mouvementé
ft. Yasei Reikan

Chaque coup de lame vint trouver la peau solide du bras animal de Reikan, qui se substituait à sa dextre autrement plus féminine et gracieuse. Le tranchant creusait des sillons dans le pelage et la peau, sans pouvoir percer l'épiderme renforcé outre-mesure ; du sang en sortait certes, probablement grâce à l'amélioration électrique qu'il avait appliquée à Sayoarashi, mais il ne s'agissait que de blessures superficielles. Au vu de la musculature insoupçonnée que la féline cachait sous sa peau, ce genre de blessures n'aurait probablement rien de décisif dans l'affrontement.

D'un geste brusque, elle interrompit la mêlée, cherchant à créer une distance de sécurité entre son corps et l'arme de Sabaru. Au vu de l'ampleur et de sa forme, on pouvait très certainement qualifier Sayoarashi d'arme de mi-portée, si on excluait le fait qu'il puisse la lancer et la manier à distance — ce qui en faisait, de fait, une arme à la portée virtuellement infinie. Sa démarche était donc toute naturelle, mais à la fois peu optimale.

Ce qu'elle en fit toutefois justifiait cette ouverture qui pouvait sembler grossière ; l'espace qui s'était créé entre eux était suffisant pour qu'elle puisse balancer à nouveau son énorme patte griffue, provoquant l'apparition d'une nouvelle lame d'air propulsée à toute allure.

Elle eut droit à l'exacte même réponse, la parade de liens vivants du déchaîné. Le câble s'enroula une énième fois, formant un bouclier circulaire assez large pour que la lame d'air vienne y mourir en s'étouffant entièrement sur son métal éraflé. La protection s'abaissa de quelques centimètres pour permettre à Sabaru de scruter la jeune femme, tout juste au moment où son kunai piégé venait s'écraser à ses pieds pour exploser avec violence. Soufflé, le genin effectua un vol plané contrôlé vers l'arrière, couvert de brûlures bénignes dues à l'explosion toute proche. La présence de son bouclier en avait absorbé une partie, protégeant notamment ses deux bras et son visage.

La fumée formait désormais un écran entre eux, qui créait une donnée variable dans l'équation du combat. Les variables étaient, bien entendu, inacceptables pour le déchaîné. Le flux électrique parcourant son arme s'évanouit d'un coup, son chakra se redirigeant...

... dans ses jambes. En un clin d'oeil, son corps avait traversé la fumée, ne laissant pas l'ombre d'un instant à la métamorphe pour profiter de l'obstruction visuelle générée par le nuage de fumée. Sa vitesse était telle qu'en traversant le nuage, il l'éventra totalement, l'air déplacé par son passage y creusant une large trouée.

En arrivant, il fit mine de lever son arme, comme il l'avait fait pour délivrer sa pluie de coups. La lame scintillante, tape à l'oeil, menaça de s'abattre sur la jeune femme... mais ce fut du câble que vint la menace. Il prit vie sans prévenir, se contorsionnant comme un constrictor pour aller se saisir de la cheville droite de Reikan. L'étreinte serrée limiterait grandement ses facultés motrices, et serait très certainement la clé de la victoire si elle ne s'en prémunissait pas.

Résumé du tour:


_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Mar 5 Fév 2019 - 23:17
Bien qu'elle fut contrariée du fait que sa seconde griffe aérienne soit derechef contrée par son fichu bouclier, la combinaison de Reikan avait fait mouche. Sabaru n'avait pas prévu le parchemin explosif, et cela lui avait coûté une myriade de brûlures, bien que sans gravité.

La féline, le dos courbé vers l'avant comme un prédateur qui attendait de discerner l'once d'un mouvement de sa proie dans la pénombre, scrutait l'écran de fumée. La taquine satisfaction vint à se mêler au sérieux crayonné sur son minois, alors qu'elle put discerner l'ombre imminente de son opposant dans le sombre smog de l'explosion. La seconde suivante, un vent strident vint pourfendre l'épaisse brume poussiéreuse, pour laisser apparaître le déchaîné, qui était en train de fuser sur elle. Je n'aurai pas le temps de me soustraire de son prochain coup. Dans ce cas... La métamorphe prit un appui ferme contre le sol granuleux, en y enfonçant ses talons de manière assurée.

Peu importe la contre-attaque de l'enragé, la métamorphe adopta aussitôt une posture des plus atypiques. Il était difficile de savoir si sa gestuelle était vouée à la défensive, ou bien à l'offensive. Les genoux fléchis, sa dextre vint à frôler la terre derrière sa cuisse droite, alors que sa senestre restait un peu plus en avant. La longue chevelure funeste de la bête voltigea en arrière, dès l'arrivée fulgurante de Sabaru face à elle. Ses yeux, d'un cobalt scintillant, vinrent à déchiffrer la position de chacun des membres du déchaîné, afin tenter d'anticiper la provenance de sa riposte.

À son tour, elle fit mine d'élever sa sénestre vers le haut, comme pour préparer une parade face au potentiel coup de lame qui allait lui tomber dessus. Sur la défensive et sous la domination de son adversaire, son regard pointilleux fut au dernier moment alerté par l'agitation de son câble. Maudit cordage. Reikan tomba dans le piège, pour laisser sa cheville droite se faire entraver par le serpent métallique de Sayoarashi. Contre toute attente, elle n'essaya pas de s'en délester. Elle plongea son regard perçant dans celui de Sabaru, avant de forger un sourire cruel, dévoilant au grand jour ses canines naturellement pointues. Soudain, ses bras et ses jambes se recouvrirent d'un épais pelage tigré, effectuant quelque peu une certaine pression sur le lien qui obstruait dorénavant... le bas d'une de ses pattes de tigre blanc. Déjà bien appuyée sur le sol, la féline s'empressa de pivoter d'un coup sur elle-même, entraînant la drisse de la faux avec elle, comme pour tracter le déchaîné. La puissance de l'attraction était tout bonnement irréaliste, provenant d'une jeune femme pareille. Toutefois, la transformation de ses membres lui eut permis cette prouesse physique.

Sans attendre, elle profita de cet élan pour élever sa jambe droite, désormais métamorphosée, en direction du torse du déchaîné. La féline lui asséna un coup tournoyant visant à l'époumoner, tant la force du coup fut soutenue par le boost de sa nouvelle forme bestiale. Ayant toujours en vue le lien qui la tenait en laisse, la bête fit sortir les énormes griffes rétractiles de sa dextre, afin de couper l'air ambiant dans un arc de cercle et de renvoyer une lame d'air sur son opposant, à bout portant. L'air condensé vint frôler le câble, se doutant que le déchaîné allait faire appel à son affinité électrique pour tenter de dompter la kunoichi bestiale.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Jeu 7 Fév 2019 - 18:40
Rendez-vous mouvementé
ft. Yasei Reikan

La balance du combat tendait vers son avantage, la jeune métamorphe avait marché dans son collet et était à sa merci comme un lapin esseulé. Sans démontrer une once de satisfaction sur son visage figé dans la plus primaire des concentrations, le déchaîné s'apprêtait à abattre sa faux sur Reikan, et surtout à l'arrêter avant de la blesser sérieusement.

Cependant, la bête n'avait fait que de s'échauffer depuis le début. La cadence de l'affrontement s'emballa, la tigresse adoptant une forme hybride plus robuste, lançant toutes ses forces dans l'affrontement face au piège qui se refermait doucement. Sa jambe enserrée recula sèchement, attirant Sabaru en avant de force et le mettant à portée de son prochain coup : un énorme coup de pied tournoyant en plein torse.

Le choc vida l'air de ses poumons, malgré l'apparition de sa défense de liens juste en face de son torse. Son câble se détendit d'un coup, relâchant la jambe emprisonnée de Reikan. Elle avait d'ailleurs déjà relevé son bras métamorphosé, et le déchaîné l'avait déjà vue faire ça assez de fois pour comprendre ce qui suivrait ; sa lame d'air.

Son fidèle bouclier se recomposa brusquement devant lui, s'interposant face aux griffes acérées de la farouche guerrière pour éponger le coup. L'impact fit littéralement exploser la targe, les liens se désolidarisant et laissant passer une partie du projectile Fuuton qui vint lui écorcher le torse, creusant une ouverture droite dans son manteau rouge sang. Ainsi, le saignement se confondit avec le matériaux de l'habit, à tel point qu'il en devenait indiscernable.

En l'espace de quelques instants, les meurtrissures s'étaient démultipliées sur son corps auparavant intact. Titubant, le genin bondit en arrière brusquement pour s'éloigner, acculé par la pluie de coups renforcés de la féline. Sa main gauche passa sur la plaie qui ornait ses pectoraux, essuyant le sang avec son gant. En constatant la présence de l'hémoglobine au creux de sa paume, le déchaîné fronça les sourcils, sa vue troublée se rétablissant et sa respiration saccadée se régularisant. Son poing gauche se serra brusquement, faisant suinter le sang des commissures du gant imperméable ; il avait assez encaissé, il était maintenant temps d'être sérieux

« Si c'est du sérieux que tu attends de moi... »

Trois clones surgirent tout autour de Sabaru, identiques et arborant les mêmes blessures que lui — bien que pour eux, elles ne soient que décoratives. Si la technique du clone d'ombre pouvait sembler légère pour faire face à Reikan et à ses griffes acérées, elle n'en était pas moins extrêmement dangereuse lorsqu'elle était entre les mains du roi sans couronne. Leur particularité, le registre de techniques auxquels ils avaient accès ; le tout constituait un piège grandeur nature, un début de jeu d'esprit auquel le déchaîné comptait bien se livrer. Une donnée supplémentaire s'ajouta même lorsque l'une des copies tendit discrètement la main en arrière, pour s'emparer d'un parchemin explosif que lui tendait son invocateur.

Résumé du tour:



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Sam 9 Fév 2019 - 17:24
La satisfaction de se sentir abandonnée par le lien de Sayoarashi fut de courte durée. Toutes ses attaques avaient été contrées par le bouclier filandreux du déchaîné, quand bien même elles l'avaient bien amoché. La métamorphe reprit ses appuis sur le sol granuleux, courbant son dos vers l'avant, à la manière d'un prédateur presque ravi de sa riposte. Dans l'immédiat, elle se redressa sur ses pattes arrières, reluquant de haut le faucheur qui reprenait ses esprits.

Sa longue chevelure d'ébène et la dense fourrure qui couvrait une grande partie de son corps, furent caressées par une brise nocturne. Par la même occasion, ce petit coup de vint balaya les restes de fumée de la précédente explosion, mettant à nu le terrain. À la vue de l'apparition des clones, a priori normaux, la féline vint à adopter une posture combattive, en relevant les avants-bras. Adepte du détail, Reikan se doutait d'une potentielle duperie venant de la part de Sabaru, en remarquant le geste de main de l'un des clones. Ça sent le piège à plein nez, mais peu importe. Il est trop tard pour te mettre au sérieux, désormais.

Aussitôt, la féline extirpa de sa sacoche une petite boule mauve, qu'elle élança sans attendre entre elle et le déchaîné. Dès son impact contre le sol, la bombe fumigène vint à libérer un écran de fumée imposant. Le nuage mauve engloba tout le terrain, alors que la métamorphe s'était déjà mise en chasse. Ni une, ni deux, une puissante griffe d'air condensé vint pourfendre un premier clone de foudre qui était au front, dans la fumée opaque. La fente d'air vint continuer sa route en arc de cercle, afin de surprendre les deux autres clones dans sa course continue.

Pendant cette surprise, Sabaru put entendre un bruit de cailloux contre le sol, à une distance plutôt raisonnable. Ce n'était rien d'autre que Reikan, qui avait pris appui après s'être rapprochée de lui dans le fumigène et avoir mémoriser sa position parmi ses pâles copies. Cette dernière avait pris soin de bondir au ras du sol pour essayer de quitter son champ de vision déjà bien restreint. Une fois près de lui, elle enchaîna sans attendre, déjà à hauteur des jambes du faucheur. Une de ses pattes avants se déposa contre le sol pour arrêter sa course, avant que l'un de ses pieds transformé ne vienne se loger après un grand élan dans les chevilles du déchaîné. Que ce soit son arrivée fulgurante ou bien son puissant tacle, les techniques au corps à corps de la féline s'en trouvaient boostées, du fait de sa transformation active.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Lun 11 Fév 2019 - 12:33
Rendez-vous mouvementé
ft. Yasei Reikan

Un nuage de fumée venait de surgir au beau milieu de son champ de vision, autour de lui et de ses clones. Un sourire étira ses traits, alors que les doigts de sa main gauche se refermaient sur sa propre bombe fumigène, qu'il avait achetée il y a peu. Il était ainsi cerné, probablement moins rapide qu'elle pour essayer de s'écarter de sa position actuelle pour la faire attaquer le vide — si tant était qu'elle n'était pas capable d'y voir, ou de s'y repérer dans la fumée. À nouveau, l'absence de méthode de repérage sensoriel en coûtait à Sabaru.

Un bruit distinct, celui des lames d'air qu'il avait entendues depuis le début de l'affrontement, parvint à lui au travers de la fumée. Son ouïe lui dictait de se protéger, mais le projectile traversa d'abord l'un de ses clones. Le voyant se convertir en une masse foudroyante informe, un instant avant l'explosion, le roi sans couronne comprit qu'il était à la merci de son propre piège.

Un bouclier — que dis-je, un véritable mur —, bien plus imposant que sa targe, se forma entre la lame d'air venant de traverser le premier clone et sa prochaine cible. Doublement utile, il étouffa le projectile sans broncher et épongea l'explosion foudroyante et tonitruante de la copie de Sabaru, les deux actes se déroulant dans le même instant. Cette protection, bien plus coûteuse en chakra, se défit pour regagner son manteau — puisqu'elle s'était composée de chaînes cachées sur lui, et pas du câble de la faux. Satisfait de sa défense, malgré le chakra dépensé, le déchaîné n'eut pourtant pas le loisir de savourer la réussite de sa technique expérimentale bien longtemps. Un bruit, anodin en temps normal, venait d'annoncer l'arrivée de Reikan.

Un coup vint rompre son contact avec le sol, si fort qu'il le fit tomber quasi-immédiatement sur le flanc. La logique lui dictait qu'il s'agissait d'une balayette, et que l'auteure était donc à une portée toute relative ; ce qu'il confirma en s'écrasant juste à côté de la bienheureuse inconsciente. À cette distance, elle devrait remarquer la présence des clones ayant survécu. Un cri, soudain, rompit le tumulte du combat en y mettant définitivement fin.

« Stop ! »

Un cri de détresse ? Pas vraiment. La fumée dérivait, alors que le combat s'était figé l'espace de quelques instants. Le voile se leva enfin sur la scène qui se déroulait, confirmant que ce cri n'était pas des plus désespérés ; c'était un avertissement.

La main de l'un des deux clones restants était tendue vers Reikan, libérant de nombreux éclairs qui ne l'atteignaient pas encore. Un centimètre de plus, et le piège se refermait, l'immobilisant et lui causant de graves lésions liées à l'exposition continue au courant électrique. L'autre copie, celle qui avait reçu le parchemin explosif, regardait la métamorphe, inerte ; un signe était déjà prêt, et le sceau était prêt à rompre pour causer l'explosion qui scellerait le combat en profitant de la paralysie engendrée par la prison foudroyante.

« Nous en avons assez fait. L'entraînement cessera d'être bénéfique dès lors que l'un de nous deux écopera d'une blessure sérieuse. Restons-en à nos écorchures et divers hématomes. »

S'il était le seul des deux à être vraiment « écorché », il était celui qui était en mesure de causer le plus de ravages, dans cette position. Si l'adrénaline lui ordonnait de reprendre, puisqu'il se sentait encore capable de poursuivre, son cerveau lui dictait de lever le pied. Un mauvais coup était vite arrivé, et jouer sa santé lors d'un entraînement entre coéquipiers d'un même village était tout sauf sensé.

Néanmoins, il resta sur ses gardes, tout en se relevant. La féline était-elle satisfaite ? Plus important : était-elle capable de raisonner comme lui, dans le feu de l'action, et sous la menace imminente ? Le déchaîné espérait que la douche froide du piège suffirait à calmer ses ardeurs, mais ne se berçait pas d'illusions.

Résumé du tour:



_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Lun 11 Fév 2019 - 19:25
Après avoir réussi avec brio sa balayette, Reikan continua de tournoyer pour gagner de l'élan et se relever sur ses jambes transformées, et ce, d'une traite. Pendant cet effet toupie, la féline avait pu distinguer la silhouette menaçante des clones qui l'encerclaient, afin de venir en aide à leur originel. Une fois redressée, elle n'attendit pas une seule seconde avant de lever son énorme patte avant gauche au-dessus de sa tête, prête à la rabattre sur le déchaîné qui était à sa merci au sol, puisque taclé. Elle lui adressa un regard dédaigneux, fronçant les sourcils. Ça y est, tu es cuit. Ses griffes rétractiles, plus aiguisées qu'un sabre, vinrent à sortir de leur cachette, bien décidée à terminer le combat.

Toutefois, la métamorphe fut alertée par le cri d'arrêt qui sortit tout droit de la gorge de Sabaru. Son bras levé en l'air, qui n'attendait que de retomber sur son adversaire, se figea. Reikan plissa suspicieusement les paupières, avant d'adresser un regard aux clones. Ses pupilles miroitantes, réfléchissant naturellement la lueur lunaire, vinrent à jongler entre les copies. L'un avait d'ores et déjà la main tendue en sa direction, prêt à libérer le torrent foudroyant, alors que l'autre la menaçait avec une note explosive, insinuant l'imminence d'une attaque suicide. Enfin, son regard d'un bleu roi retomba sur le déchaîné, alors qu'elle tendit l'oreille pour écouter ses arguments.

Un silence pesant prit place, avant d'être écorché par un profond soupir provenant de l'indomptable bête. Ses griffes affûtées se réfugièrent par-dessus les coussinets de sa patte, alors que ses membres commençaient à peler de leur pelage, aussi soyeux qu'effrayant. La jolie brune ramena son bras jusqu'à elle, avant de délester ses muscles de toute pression, liée à l'adrénaline de l'affrontement. Toute trace de bestialité avait quitté l'enveloppe charnelle de ladite féline, quelques mèches de ses cheveux retombant sur ses tempes suintantes. Son bras droit, qui avait encaissé la toute première attaque de la faux, était le seul à être marqué par la labeur du combat, par diverses coupures sanguinolentes. Ce même bras vint à s'avancer vers le déchaîné qui avait toujours le cul posé contre le parterre. Ses fins doigts, redevenus aussi fins et élégants qu'avant, s'ouvrirent en sa direction, lui intimant d'empoigner sa main tendue pour qu'il s'aide à se relever. La féroce n'avait pas décroché un mot depuis l'avertissement de l'enchaîné. Était-ce par frustration, ou bien en vue de reprendre son souffle suite à ce duel palpitant?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 16:57
Rendez-vous mouvementé
ft. Yasei Reikan

Volontiers, le déchaîné s'aida de la main tendue de Reikan. Il n'était pas réellement du genre à accepter l'aide d'autrui, en temps normal, mais il s'agissait là de conditions exceptionnelles : il avait été secoué par ce combat, et voyait désormais la farouche féline comme son égale. Une fois debout, il lança un regard dur à ses clones, leur intimant de disparaître. Les copies reculèrent, non sans rendre son parchemin à Sabaru, puis s'évaporèrent dans l'air en petites gerbes d'étincelles inoffensives. Ce pétard mouillé n'était rien en comparaison à leur véritable pouvoir destructeur, mais il permettait au moins de les révoquer sans blesser quiconque et sans un bruit.

Les prunelles d'émeraude de l'aîné dérivèrent sur le bras éraflé de la jeune femme, ce qui lui tira une moue à peine désolée. Il n'y avait pas lieu au regret, ce genre de broutilles faisaient partie du quotidien d'un shinobi. S'excuser reviendrait à l'insulter, et il le savait ; il n'aimait pas qu'on s'excuse non-plus. Pensif, il croisa le regard de la demoiselle, si frêle d'apparence, mais au combien redoutable en réalité ; il se confronta à l'ambiguïté de son expression, tandis qu'elle se plongeait dans un mutisme occultant. Que pense-t-elle ? Pourquoi cette absence de réactions ?

N'osant briser le silence sur l'instant même, Sabaru abaissa les yeux sur ses propres blessures. La longue estafilade qui traversait son torse à l'horizontale promettait de laisser une petite trace. Sa main gauche, gantée, se glissa dans l'ouverture creusée de force dans son manteau par le projectile d'air comprimé. Il palpa la plaie, puis regarda à nouveau sa paume, pour constater que le saignement s'était arrêté. La douleur persistante qui s'était éprise de sa cage thoracique après le coup de pied se calmait également, indiquant qu'il n'y avait pas de lésion interne trop importante.

Un soupir émana du déchaîné, tant par soulagement que par exaspération.

« Ce fut une erreur de tomber dans le piège de ta délicate apparence. »

De marbre, il ne réalisa pas l'ambiguïté de son propos. Pour lui, il signifiait là que les apparences étaient tout bonnement trompeuses, et qu'elle était d'une force à ne pas mésestimer. Elle était probablement plus forte physiquement que lui, lorsqu'elle faisait appel à son étrange métamorphose. Mais cela, il ne le dirait pas. Assez d'éloges.

« C'est donc cela, la capacité de ton clan, si je ne m'abuse. C'est... impressionnant. J'avoue m'être documenté un peu en prévision de cette entrevue. C'est ironique, d'ailleurs : tu m'as dit que tout ne se trouvait pas dans nos livres et nos cartes, et tu viens de me prouver ton point de vue par ce simple affrontement. »

Il n'était même pas déçu. Il savait pertinemment que l'expérience primait sur le savoir dans bon nombre de cas. Pour un shinobi, l'expérimentation et le vécu étaient une nécessité, puisqu'on n'apprenait ni à se battre ni à survivre en parcourant les pages d'un ouvrage historique ou académique. Le voile venait juste de se lever sur un tout autre horizon de possibilités, devant le roi sans couronne, et c'était la tigresse qui l'avait tiré.

« Il se fait tard, Reikan. Nous devrions rentrer, pour nous reposer et récupérer de ce... rendez-vous mouvementé. »

Il fit mine de s'éloigner après avoir adressé un sourire amical à la demoiselle, puis s'arrêta, lui lançant d'un air détaché :

« Je te raccompagne ? »

Raccompagner une farouche guerrière, qui aurait bien pu le battre s'ils s'étaient mesurés en combat réel ? De la galanterie, sans doute. Quoique ?..




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yasei Reikan
Yasei Reikan

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru Empty
Ven 15 Fév 2019 - 15:08
Reikan caressa de son regard bleu roi la blessure poignante qu'elle avait infligé au déchaîné. À la vue du sang coagulé, la féline baissa les yeux pour ne pas se faire prendre par la culpabilité. Surtout pas de regrets. Dans ce monde, il était indéniable qu'il n'y avait point assez de place pour cette notion. Chacun était maître de soi-même et devait apprendre à faire avec. Autrement dit, si la féline avait pris la décision d'infliger cette blessure à Sabaru, c'était parce qu'elle voulait lui montrer de quel bois elle se chauffait. Et apparemment, c'était du bois d'exception, si l'on suivait les propos du manipulateur de liens.

« Ce n'est pas faute de t'avoir prévenu à ce sujet. Ravie que tu t'en sois enfin rendu compte. »

Sur un ton taquin, la métamorphe releva les yeux dans ceux du déchaîné. Par la même occasion, elle ne put retenir un rictus au coin de ses lèvres charnues, peinant à sourire. Elle semblait satisfaite de leur affrontement, quand bien même l'issue l'avait quelque peu laissé sur sa faim. En effet, la jeune femme était fière de ses attributs claniques, et n'allait pour rien au monde s'en défaire. Et puis, il fallait dire que sa beauté naturelle, qui contrastait profondément avec la puissance qu'elle dévoilait par le biais de sa métamorphose, ne pouvait que surprendre ses opposants. De sa douce dextre dorénavant dénuée de toute trace de bestialité, elle relâcha celle de Sabaru, après l'avoir aidé à se remettre sur ses jambes.

« Tu as raison. »

Reikan passa ses deux paumes contre les lanières de son haut de kimono, pour les desserrer. Ceci ne put que délester ses omoplates et ses bras de toute pression, qu'elle s'était infligée depuis le début du combat pour ne pas faiblir. Elle adressa un regard à la voûte céleste, pour jeter un œil au peu d'étoiles qui la composaient. Au beau milieu du terrain d'entraînement mis à mal par leur duel, la métamorphe fut interpellée par la proposition du déchaîné. Elle lui accorda un regard, puis un sourire apaisé.

« Pourquoi pas? »

La jolie brune prit les devants en s'éloignant du centre de l'arène, loin d'éprouver une quelconque importance aux blessures bénignes de son bras. Elle opta pour le chemin le plus court jusqu'à sa demeure, profitant de la compagnie du déchaîné pour balayer la solitude qui s'était engouffré dans son quotidien, désormais sédentaire.

Fin.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan#41980 https://www.ascentofshinobi.com/t11624-kiri-equipe-07-kintsukuroi#101073 https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-dossier-shinobi

Rendez-vous mouvementé, ft. Nō Sabaru

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez-vous à O.K Iwa
» Un rendez-vous important
» Rendez-vous et loyauté | Shiori
» Le rendez-vous des traîtres [Privé]
» Mystérieux rendez-vous | Raizen

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: