Soutenez le forum !
1234
Partagez

Passion sauvage [PV Yasei Akane]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Lun 28 Jan 2019 - 22:34
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Rought10

Plein de sève et de jeunesse, l’homme en cuir aile-de-corbeau flâne au milieu d’une futaie embrumée par la grisaille, arpentant du regard la beauté brute du paysage dans lequel il s’est immergé, couvé dans une atmosphère tranquille et propice à la relaxation des sens. Un microcosme en retrait de la civilisation, au-delà des terres incultes et marécages du village de la Brume, un lieu d’épanouissement pour les âmes en recherche d’inspiration lyrique, ou tout simplement d’un cadre romantique.

La proximité de la forêt en rapport au village caché par-delà les Marécages brisés explique la faible présence de la faune, nullement épargnée par l’anthropisation de cette contrée. Des animaux persistent cependant et continuent d’habiter ce bois dont les couleurs grisâtres entrent en harmonie avec le paysage de Kiri, une prison pour certains, une forteresse pour d’autres, en raison des obstacles naturels qui sépare le village du reste de l’île.

Un îlot de verdure et de fertilité au milieu de ces terres humides et navrées. Une apparente tristesse qui doit davantage s’interpréter sous le paradigme de la quiétude, une invitation à entrer dans un état de tranquillité, en harmonie avec la nature omniprésente. Le silence qui embaume chaque sentier de la sylve plonge le visiteur dans une rêverie idyllique, se distrayant de ses préoccupations fugaces et contraignantes de son quotidien prosaïque.

Sans avoir besoin de connaître les espèces végétales qui y sont retranchées, le Nobuatsu s’y plaît et s’y sent en sécurité. Et c’est ce qui importe. Déplaçant son regard de façon aléatoire, il s’arrête sur les racines d’un vieux conifère qui pourraient offrir une place de choix depuis laquelle ils pourraient s’assoir pour contempler et s’imprégner de l’air frais partagé par les gardiens sylvestres.

Une autre option cependant s’offre au vagabond qui se demande s’il ne serait pas plus intéressant d’épicer ses retrouvailles avec la femme qui habite ses pensées, en lui proposant une nouvelle fois d’être son complice, de la même façon qu’au Grand dojo, où ils n’avaient pas pu conclure malgré la tendre intimité dans laquelle ils s’étaient engagés. Pour ne pas risquer le scandale, et troubler l’ordre des lieux, ils avaient jugé préférable de se retrouver dans une autre circonstance, à l’abri des regards indiscrets.

Des craquements de branches lui parviennent à quelques pas d'ici.

Parcouru d’un frisson libérateur trouvant son origine dans une attente languissante, le résultat d’un désir imparfaitement satisfait, il se retourne vers la source du bruit. Composant un mudrâ, son corps prend l’apparence de l’écorce de l’arbre derrière lui, au point de se fondre entièrement dans le décor. Ses battements de cœur dont le rythme s’est soudainement accéléré, désormais ralentissent au point de ne plus exister. Un silence inerte. Il ne tient qu’à la reine de la sensorialité de le troubler.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Mar 29 Jan 2019 - 16:21

La métamorphe marchait d'un pas tranquille vers sa destination. Elle avait hâte d'y être, mais prenait tout de même le temps de savourer cette tranquillité qui était la bienvenue. Chûnin depuis peu, elle n'avait encore pas eu le temps de profiter de son nouveau grade afin de se faire une escapade en dehors du village. C'était pourtant un moment qu'elle attendait depuis longtemps, après de nombreux mois enfermée entre les quatre murs de Kiri. Elle était sortie, quelques fois, mais ça n'avait rien de comparable avec cette journée là.

Car aujourd'hui elle allait dans la forêt pour la première fois depuis qu'elle était Kirijine, sans aucun but officiel. Même si elle jetterait certainement un coup d’œil à la flore des lieux, ce ne serait pas son but premier. Non aujourd'hui elle pourrait enfin profiter comme il se devait de cette végétation qui lui manquait tant à l'intérieur du village. Elle pourrait enfin se défaire de cette impression qu'elle avait d'étouffer depuis qu'elle y était arrivée.

Enfermer un métamorphe dans un endroit où la végétation était inférieure à l'architecture humaine était un véritable supplice de chaque instant. Et elle l'avait vécu depuis son arrivée à Kiri, en automne deux cent deux. Alors oui, elle ne se pressait pas et humait avec plaisir les odeurs enivrantes de l'air. Elle appréciait aussi du bout des doigts la rugosité des arbres. Et écoutait le chant des oiseaux ainsi que celui du vent dans les feuilles. Elle avait le sentiment d'être enfin chez elle. Alors elle s'arrêta, et ferma les yeux, juste quelques instants. Pour s'imprégner au mieux de toutes ces sensations qui lui avaient tant manquées. Et qu'elle ne pouvait pas apprécier comme elle le pouvait lorsqu'elle allait en mission, lorsqu'elle traversait simplement ces lieux qu'elle chérissait tant.

L'envie lui prit d'ôter ses cuissardes afin d'apprécier pleinement l'humus sous ses pieds. Sa Bête intérieure désirait aussi sortir et le lui faisait savoir. Mais elle ne pouvait pas s'accorder ça. Car sa destination finale n'était pas la forêt en elle-même, mais un homme. Aussi étrange que cela pourrait paraître. Alors après avoir prit de grandes bouffées d'air frais, elle reprit la route pour le retrouver. Après plus de six mois à se fréquenter, ils s'étaient avoués leur désir mutuel qu'ils avaient l'un envers l'autre. Même si « avouer » n'était pas vraiment le bon terme, puisque seuls leurs corps avaient parlé. Leurs cœurs avaient battu à l'unisson lorsqu'ils avaient tenté de s'entraîner ensemble au dojo. Ce qui avait fait quelque peu... Déraper, l'entraînement en lui-même.

Alors oui, après de longs mois d'attente, la métamorphe venait apprécier deux choses qu'elle attendait depuis longtemps. Peut-être même que ce serait l'occasion de lui avouer ce qu'elle était vraiment. L'accepterait-il ? C'était moins sûr. Comment pouvait-on prendre le fait que la personne qui nous attirait n'était en réalité qu'à moitié humaine ? Sa réaction lui faisait peur. C'était la raison pour laquelle elle gardait cette partie d'elle secrète, quitte à ce que ça lui pèse. Elle ne connaissait que trop bien le rejet. Sa propre sœur n'avait-elle pas eu peur d'elle lorsqu'elle lui avait montré sa véritable nature ?

C'était donc quelque peu inquiète, bien qu'impatiente, qu'elle arriva sur le lieu de rendez-vous. Mais il n'y avait personne. Pourtant il n'était pas du genre à être en retard, et il lui avait semblé sentir sa présence un peu plus tôt. Elle parcourut l'horizon du regard, mais ne vit rien d'autre que des arbres. Il n'y avait pas de sources élevées de chakra non plus dans les environs. Et n'entendait rien de particulier. Elle huma alors de nouveau l'air, cette fois-ci à la recherche d'une odeur particulière. Une signature olfactive qu'elle avait enregistrée lorsqu’il l'avait invitée au Cheval Aqueux sans s'en souvenir, la faisant patienter pour rien pendant des heures. Mais elle avait tout de même attendu, le pensant en danger. Se trouvait-il en danger ? Cette disparition était suspecte. Mais son odorat lui indiqua que l'homme qu'elle cherchait se trouvait dans les parages. Cherchait-il à jouer au jeu du chat et de la souris ? Un jeu auquel ils jouaient depuis de nombreux mois, après tout. Mais ce qu'il ne savait pas encore, c'était qu'elle n'était rien d'autre qu'un grand félin. Elle fit quelques pas dans une direction, vers une forme particulière le long d'un arbre. Et posa doucement sa main sur le torse de la souris, qu'elle venait de débusquer.

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Mer 30 Jan 2019 - 1:29
Voyant la kunoichi pénétrer le sanctuaire sylvestre et honorer ces lieux de son apparence séraphique, l’homme-caméléon, dont les membres sont dominés par une torpeur soudaine, n’ose bouger de peur de trahir sa présence. Ses pas ouatés caressant l’herbe mouillée par la bruine de l’aurore, elle s’approche avec prudence, fidèle à elle-même. Son instinct ne la trahit jamais, ni ses sens. Il aura beau user de tous les artifices à sa disposition pour se dissimuler d’elle, la Yasei continuera à le retrouver. Un fil d’Ariane sensoriel qui la guide vers l’objet de son désir, elle touche finalement au but et avance ses doigts vers l’arbre dégageant la fragrance de cuir du Sans-Visage.

Timidement, ses doigts atteignent la surface de l’écorce, et le toucher révèle à la vue ce qu’elle n’a pu détecter. Effleurant le torse de l’homme masqué, le dextre délicat de la femme aux prunelles violacées parcourt à cet instant les sinuosités musculaires du terrain accidenté, reconnaissant à coup sûr les formes qu’elle a déjà eu le loisir de caresser lors de leur dernier corps-à-corps. Interrompant l’expérience en agrippant farouchement la main de la kunoichi, le Nobuatsu se dévoile subitement sous ses véritables couleurs.

Son regard métallique et inexpressif, caché derrière un masque rutilant d’acier il la contemple encore, la désirant encore plus fort à chaque seconde passée à parcourir son visage irradiant de sa mystérieuse beauté dont il souhaite percer tous les secrets. Sa personnalité insaisissable, mouvante, il n’arrivait pas à l’identifier. Il l’a découvert, sa sensibilité derrière une apparente froideur, qui n’est jamais qu’une façon de se défendre de quiconque pourrait la blesser.

Avec la même vigueur bestiale, il glisse l’un de ses bras derrière les jambes de la belle enchanteresse et de l’autre tient son dos pour la soulever du sol et l’emmener jusqu’à une clairière non loin d’ici où ils pourront profiter du calme ambiant pour se délasser et approfondir leur proximité. Chacun de ses pas foulent l’herbe fraîche qui libère un doux crépitement sonore et une fragrance naturelle qui embaume l’air forestier, venant se joindre à la mélodie des feuillages bercés par les soupirs printaniers.

Il la dépose sur un lit d’herbette, éclairé par les rayons dorés de l’astre diurne, veillant sur les silhouettes rapprochées des protagonistes, ceux-ci font silence, jouant encore de la tentation avant de passer à l’acte. Malgré l’appétence qui les torture depuis plusieurs nuits, leur trop longue sobriété laissera bientôt place à l’ivresse et au vice auxquels ils se sont prédisposés.

Comme pour se délecter de ce moment unique, il marque une pause, plongeant son regard dans le sien, tandis que l’autre main gantée se dépose sur la peau soyeuse du visage féminin afin de l’effleurer. Ses doigts enveloppés du cuir ébène descendent le long de son cou afin d’en apprécier la douceur, avant d’y déposer ses lèvres dont la chaleur peut se ressentir à travers la fine épaisseur du masque. Son corps l’emportant sur la raison à cette caresse libertine, il se laisse aller dans la pulsion sauvage du mouvement, afin d’emporter sa partenaire dans une jouissance sensorielle, dont il serait le maître, et ensemble avec elle travailler le sens du toucher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 11:54

Le contact sous sa paume de cet homme désiré depuis si longtemps réchauffa le cœur de la métamorphe. Il lui semblait avoir enfin trouvé ce qu'elle cherchait, sans avoir su qu'il lui manquait quelque chose d'aussi important dans sa vie. Et lorsqu'il s’empara de son poignet, elle put voir cette illusion qui reprenait doucement la forme modelée du sabreur. Telle une sculpture d'ébène, cette figure bienveillante mais inexpressive se présentait de nouveau devant elle.

Cette statue muette et sans visage devint soudainement un peu plus humaine lorsqu'il s’empara d'elle avec force, montrant clairement ses intentions. Loin d'avoir peur de ce geste imprévisible, elle se laissa porter dans ses bras, l'endroit où elle se sentait le plus en sécurité au monde. Il était toujours aussi masqué, mais lui paraissait être un mythe devenu accessible au fil du temps, surtout maintenant qu'elle était fermement tenue contre lui. Elle le détailla d'un regard avide, désireuse de voir ce rêve devenir réalité.

Il déposa la panthère sur un coussin de graminées, au cœur d'une végétation dont elle était souveraine. Le temps se figea, l'espace d'un instant durant lequel chacun des deux savait pertinemment ce qu'il se passerait ensuite. Un dernier moment en suspension, avant de laisser libre court à leurs désirs respectifs qu'ils retenaient interminablement. Le regard tourné vers elle, le mâle prit de nouveau les choses en mains en caressant doucement le visage de la maîtresse des lieux, qui le laissait volontiers devancer ses envies. Le gant descendit jusque dans son cou, en un contact envoûtant.

Puis le majestueux posa ses lèvres toujours couvertes sur sa propre peau nue. Une proximité longuement attendue, qui eut pour effet d'éveiller des besoins enfouis depuis des années. Le souffle chaud du sabreur réanimait les braises du désir, qui embrasait désormais tout le corps de la kunoichi. Elle se laissa aller à cette sensation appétissante des lèvres embrassant sa peau ayant soif de caresses. Avec une respiration différente de celle qu'elle avait quelques secondes plus tôt, elle déposa une main sur la nuque de l'homme, l'encourageant à continuer. Avant de fermer les yeux afin d'apprécier encore davantage ce contact qui faisait bouillonner ses sens.

Mise en appétit, elle en voulait plus et prit à son tour les devants. Avec des mouvements suggestifs, la Yasei ôta alors ses propres gants, avant de les déposer sur un côté. Elle ne pouvait pas aller contre la volonté de son partenaire et le forcer à enlever son masque avant qu'il ne l'ait décidé. Elle se souvenait très bien qu'il ne l'avait pas laissée faire la dernière fois, malgré le désir de sentir ses lèvres contre les siennes. En revanche, elle se saisit d'une de ses mains, et enleva lascivement le cuir la recouvrant afin d'exposer sa peau nue. La laisserait-il faire ?

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Ven 1 Fév 2019 - 9:14
Sans lui accorder le moindre répit, insufflant la chaleur de son corps brûlant de désir pour la Yasei, il parcourt de ses lèvres son cou découvert, avec la suavité dans son toucher, il la réchauffe afin de l’embraser de son baiser cruel ne lui laissant guère le temps de récupérer de sa confusion sensorielle. Son appétit s’amplifie au rythme de la respiration de sa partenaire, laquelle ne cesse de s’accélérer et faire monter son désir insatiable. Enivré par cette proximité de leurs corps se réchauffant à la mesure de leur étreinte infinie, il s’abandonne à ses pulsions et à ses vices, il ne la laisse pas s’enfuir, elle est à sa merci.

Sentant une main furtive de sa complice s’accrochant à sa nuque, comme une invitation à prolonger le plaisir dont elle est la victime, il satisfait promptement sa demande en lui accordant avec une ardeur renouvelée un baiser au-dessous de son cou, accompagnée d’une caresse discrète au niveau de sa cuisse. Elle aura beau s’acclimater, l’homme de cuir ébène ne la laissera pas prendre le temps de se ressaisir, elle est déjà piégée, noyée dans le flot de plaisirs dont elle ne pourra s’échapper.

Alors qu’il perpétue le délice de ce rapprochement lascif, sa partenaire décide d’avancer d’une étape en retirant l’un de ses gants, exposant alors sa peau délicate. Marquant par ce geste, la fin du premier acte, et le début du second. Une contre-offensive de la part de la kunoichi qui initie l’enlèvement de l’une de ses pièces de vêtements, la retire avec une douceur qui contraste avec les gestes plus passionnés et virulents du sabreur. Il ne lutte pas, et la laisse faire volontiers.

Dans la continuité du mouvement, peu enclin à la laisser dominer la rencontre, à son tour il la libère de son autre gant avant de retirer le sien. Il augmente le rythme de la danse, descend au niveau de ses jambes, et porte ses lèvres sur sa cuisse. En échange de ce doux baiser pour la convaincre et obtenir son consentement, il retire lentement la cuissarde pour lui laisser apprécier la fraîcheur de l’herbe sur lequel elle est allongée.

De la paume de sa main il effleure le long de la jambe encore prisonnière de son bas résille, place ses doigts à l’extrémité et le descend patiemment de ses deux mains, afin de ne pas la brusquer. Exalté davantage par la vue sublime de sa cuisse dénudée, la surface charnelle tant désirée de la Yasei l’envoûte et l’empresse de continuer… Il s’arrête dans son élan lubrique et sauvage, à son tour de concéder son avantage, en se ôtant d’une partie de son cuir moulant qui entrave la profondeur de l’attouchement.

Il remonte à hauteur du visage de l’enchanteresse, embelli par l’éclat de ses prunelles pourpres, il se crispe à l’idée de rompre son serment, et dévoiler son faciès, risquant ainsi de montrer sa propre marque de faiblesse dont il ressent encore la brûlure. Une honte du passé qu'il doit porter à tout jamais. Devinant au regard licencieux de sa partenaire son désir le plus puissant, il joue encore avec ses attentes. Se saisissant prudemment de la dextre légère, il lui propose de l’aider à retirer ce dernier rempart qui filtre son regard et lui empêche d'apprécier la richesse de ses attraits à leur juste valeur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Ven 1 Fév 2019 - 17:32
L'invitation de la Yasei à poursuivre fut acceptée avec enthousiasme par le sabreur. Il parcourut sa peau nue avec encore plus d'ardeur, soufflant le chaud et le froid sur son épiderme grâce à ses lèvres, recouvertes d'une fine épaisseur de cuir. Les yeux fermés, elle se laissait aller sous ses divines attentions, tandis que son cœur s'accélérait à mesure de son excitation grimpait. Le léger contact inattendu sur sa cuisse lui fit rouvrir les paupières, et elle posa des yeux brûlant de désir sur celui qui en était le responsable.

L'homme recouvert de cuir ébène la laissa ôter son gant, offrant ainsi à son tour une parcelle de peau nue à embrasser afin de passer à l'étape suivante. Elle prit sa main dans les siennes et la porta à ses lèvres afin d'y déposer quelques baisers. Avant qu'ils n'ôtent totalement tous les tissus recouvrants leurs dextres. Leur permettant d'accentuer leur sens du contact, sans cette barrière qui séparait leurs peaux.

La métamorphe n'eut pas le loisir d'en profiter davantage, ni même de parcourir le corps encore recouvert du sabreur de ses mains libérées. Il s'échappa, l'obligeant une nouvelle fois à devoir uniquement profiter de ses exquises initiatives. Allongée dans l'herbe, elle se laissa encore faire, visiblement totalement en confiance avec le mâle qui dominait la situation. Que pouvait-il lui arriver parmi la végétation qui était sienne, entre les mains de celui qui occupait ses pensées depuis si longtemps ? Rien. Rien d'autre que du bien, beaucoup de bien.

La caresse de ses lèvres contre sa peau si fine et sensible de sa cuisse la fit frissonner. Un frisson qui électrisa davantage tout son corps, et fit contracter son bas-ventre tout proche. Les lèvres entrouvertes et le regard brûlant de désir, elle admirait les muscles du sabreur se devinant sous le cuir qui en soulignait à merveille les contours. Le déshabillant du regard, à défaut de pouvoir le faire réellement, lorsqu'il ôta tout doucement l'une de ses bottes, puis son bas résille. Totalement à se merci, elle le laissa volontiers faire, appréciant ses gestes doux qui contrastaient avec la passion brûlante qui les poussait pourtant à agir plus férocement. Malgré le désir qui les enflammait tous les deux, il cherchait à ne pas la brusquer lors de leur découverte mutuelle et cette première fois ensemble. Et elle appréciait fortement cette attention, qui ne fit que renforcer les sentiments et l'estime qu'elle avait pour lui.

De son côté, elle attendait patiemment qu'il décide du moment où il lui dévoilerait enfin son visage. Sans le contraindre à le faire, bien que l'envie de le voir soit forte. Il remonta à sa hauteur et elle posa une main à plat sur son torse, décidée à caresser de nouveau ces formes qui l'enchantaient. La Yasei le sentit se crisper, et il se saisit de sa main libre afin de lui faire comprendre qu'il était prêt. Elle fit alors remonter ses doigts le long de sa gorge, puis sur sa joue. Et lui sourit avant de déposer un doux baiser sur ses lèvres encore couvertes, afin de le rassurer. Et attrapa le cuir de chaque côté de son cou, avant de soulever doucement le masque afin de voir enfin le visage de celui qu'elle désirait si ardemment.

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Ven 1 Fév 2019 - 22:04
Un dernier élan de courage lui manque, et c’est elle qui de nouveau l’inspire par la chaleur de son geste, et lui permet de surpasser son appréhension. Cette dernière s’efface, au baiser rassurant de la Yasei qui électrise le corps tout en entier du sabreur, résolu à tomber le masque pour la première fois. Son visage. Un secret qui s’évanouira au milieu de la sylve embrumée, une atmosphère bienveillante et intime dont nulle rumeur ne pourra s’échapper. Se soumettant au jugement de l’aphrodite aux yeux de braise violacée, il lève le menton, laissant les doigts gracieux de la féline le délester de son casque chevalier.

Un masque qui l’a protégé de sa propre image, et des démons du passé, son manque de fermeté, cette léthargie qui s’était emparée de lui au moment critique, lui a coûté la vie d’une personne dont il admirait la grandeur, et la générosité. Mais le masque, à défaut de le conduire à une pleine résilience, n’a servi que d’expédient à sa blessure aussi bien mentale, que physique. Puisque s’il en garde une trace traumatique, maculant son âme à tout jamais du sang dont il est le coupable, son faciès aussi, garde la mémoire de son échec. Ce moment fatidique, une peine éternelle infligée par la lame de son frère de sang.

Elle a suffisamment patienté, se dit-il, résigné. Sa crainte peu à peu s’estompe, au contact gracile des doigts de sa partenaire. Aucun verrou ne reste longtemps fermé face à l’adresse de la Yasei, ni son cœur, ni ses secrets. Levant ses paupières, il découvre de ses yeux nus l’expression érotique de sa partenaire, le gorgeant davantage de sa passion et son désir de l’entraîner dans une suite fougueuse, d’embrassades affectueuses et exquises. Une vision pleine et entière, il peut dès lors l’apprécier avec d’autant plus de sincérité qu’il se sent moins coupable de se cacher.

Jusqu’à présent, il était impossible pour elle de lire sur son visage. Maintenant, c’est bien une once d’hésitation qu’elle peut détecter dans les pupilles brunes du sabreur démasqué. Vulnérable, impossible de fuir son regard déjà capturé par la séduisante mine de sa partenaire, agrémentée par les fragrances s’exhalant de sa peau veloutée. Enhardi par la présence affectueuse de sa moitié, il tire alors le haut de son vêtement, exposant l’étendue de son abdomen dont la fermeté et les traits saillants reprennent ceux qu’elle pouvait déjà apercevoir à travers le cuir noir.

Approchant prudemment sa tête, il effleure d’abord de son nez le torse de sa partenaire jusqu’à monter vers le visage, qui l’accueille de son regard délicieux. Sans que le tissu de son masque ne s’interpose cette fois, il ferme les yeux et accorde à la Yasei un premier bouche-à-bouche, une première mise en appétit avant de prolonger l’envie dans un échange plus long et fougueux, accompagnant ses lèvres dans une harmonie passionnée. Enfin, un contact plus profond, plein de signification qu’il ne peut s’empêcher de savourer.

Eux qui n’ont eu de cesse de se frôler, ne pouvant voir et gratter qu’à la surface de leur montagne de secrets, l’excitation parcourt sa peau et le fait tressaillir d’un besoin grandissant d’en partager davantage avec elle. Les lèvres contre les siennes, il profite de cette diversion pour retirer avec discrétion la deuxième cuissarde qui entrave encore la féline, puis tire avec la même douceur, son bas résille.

Ses doigts se glissent ensuite à la ceinture de sa partenaire, dégoupillant méticuleusement cet accessoire qui la retient encore prisonnière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Sam 2 Fév 2019 - 17:08
Après tant de mois à le côtoyer sans jamais avoir vu son visage, voilà qu'elle était sur le point de le découvrir. Était-elle inquiète de voir ce qu'il se cachait dessous ? Peut-être un peu. Il y avait un risque qu'il ne lui plaise pas, après tout. Pourtant, elle l'avait déjà vu en partie et était confiante. Elle connaissait déjà le bas de son visage, pour l'avoir déjà vu à plusieurs reprises – que ce soit pour manger, boire, ou lorsqu'elle l'avait vu à l'hôpital -, et même touché à travers le tissu lors de leur entraînement. Elle savait aussi déjà qu'il était brun, pour l'avoir vu avec un masque de lapin ne couvrant que son faciès. Et ce jour-là, elle avait aussi entendu une femme dire de lui qu'il était « plutôt charmant ». Le cuir ajusté ne laissait aussi deviner aucune anomalie.

Ce fut donc avec simplement une légère appréhension qu'elle ôta finalement cette barrière l'empêchant de l'apprécier à sa juste valeur, avant de la relâcher sur un côté. Elle posa alors ses yeux bleus violacés sur le visage enfin découvert de celui qui occupait tant ses pensées. Et un mot lui vint alors immédiatement à l'esprit : beau. Son nez était finement dessiné, son visage doux et avenant et un regard noisette complétait l'ensemble harmonieux. Une cicatrice ornait le côté droit de son visage, descendant de son front jusqu'à sa pommette, épargnant son œil au passage. Ce qui n’enlevait rien à son charme, bien au contraire.

Elle lui offrit alors un sourire chaleureux, ravie qu'il lui fasse confiance et ait décidé de lui montrer cette blessure qu'il cachait. Une marque aussi bien physique que psychologique, qu'elle suivit du bout des doigts, avant de poser la main sur sa joue, qu'elle caressa doucement. Les pupilles brunes de l'impardonné croisèrent son regard tandis qu'elle l'observait amoureusement. La Yasei put enfin lire sur son visage afin de mieux le comprendre, lui qui ne pouvait déjà pas s'exprimer par la voix. Elle perçut une once d'hésitation, avant qu'il ne se décide à ôter la suite du vêtement le recouvrant.

Un geste qui fut accueilli chaleureusement par la jeune femme qui l'aida, avant de parcourir avec empressement sa peau nue de ses deux mains. Il était vraiment superbe, et les multiples cicatrices sur son corps ne faisaient encore qu'éloigner cette image de la statue gravée dans le marbre, le rendant toujours plus humain et... Appétissant. Les doigts espiègles glissèrent dans le dos du sabreur lorsqu'il s'approcha d'elle.

L'agréable contact de ses lèvres sur les siennes mit fin à une longue attente. Un premier rapprochement qui fut bientôt suivit par un second, plus fiévreux. Puis encore un autre, et bientôt leurs bouches ne firent plus qu'exprimer avec passion le désir brûlant qui bouillonnait en chacun d'eux. Un échange enivrant dans lequel elle s'abandonna volontiers, le laissant la déshabiller autant qu'il le souhaitait tandis qu'elle se réjouissait de sa peau ferme et chaude, qui frissonnait sous ses caresses.

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Lun 4 Fév 2019 - 1:03



_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Lun 4 Fév 2019 - 15:18

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Mar 5 Fév 2019 - 23:07

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Mer 6 Fév 2019 - 18:52

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Jeu 7 Fév 2019 - 9:36

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Jeu 7 Fév 2019 - 23:21

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Ven 8 Fév 2019 - 8:38

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Ven 8 Fév 2019 - 17:04

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Sam 9 Fév 2019 - 8:52

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Dim 10 Fév 2019 - 15:28

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Lun 11 Fév 2019 - 17:47

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Mar 12 Fév 2019 - 0:31


Exténués, vidés, leurs muscles qui avaient tant travaillés purent enfin se relâcher. La Yasei se laissa alors aller contre le torse de son partenaire, qui l'enlaça. Elle savoura pleinement ce moment, emplie de bien-être dû à ce qu'ils venaient de partager, et en sécurité dans la chaleur des bras de son aimé. Elle ferma les yeux pour en apprécier encore plus les sensations, se laissant doucement bercer par le rythme du souffle de son partenaire. Si ce n'était pas le bonheur, ça y ressemblait en tous cas fortement. Elle resta un long moment ainsi, appréciant la douceur de l'instant après la bestialité qui les avait animés un peu plus tôt. Puis elle releva la tête vers lui, pour observer son visage si plaisant, et lui sourit tendrement. Il y avait des mots qu'elle voulait lui dire afin de rendre ce moment encore plus parfait.

- « Saji, je... »

Prise d'un manque de courage, de la peur d'avouer ses sentiments et d'ouvrir son cœur à quelqu'un, elle ne put pas terminer sa phrase. Alors qu'elle venait pourtant de lui avouer avec ses gestes un peu plus tôt.

- « Merci d'être toi. »

Ne s'attendant pas à avoir une quelconque réponse et n'en demandant pas, elle reposa la tête sur son torse, appréciant simplement de l'avoir là. Déçue d'elle-même, et songeuse. Avant de se serrer contre lui, ayant peur qu'il ne s'échappe, certainement. Ou qu'il n'en vienne à la trahir, comme tous ceux qu'elle avait aimés.

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane



Dernière édition par Yasei Akane le Ven 15 Fév 2019 - 18:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Mar 12 Fév 2019 - 12:54


Scindant la paix de la clairière, la voix suave de sa bien-aimée le réveille de ses pensées. A l’écoute de son nom, le regard perdu dans le paysage forestier se dépose maintenant sur les prunelles violacées de la Yasei. Ses paroles quelques peu étranges, même si l’intention est clairement affectueuse, font lever le sourcil du muet. N’étant pas né de la dernière pluie, ce dernier devine facilement ce qu’elle cherchait à lui dire et que son instinct s’est retenu de délivrer. Connaissant son tempérament, un mélange de timidité et de fougue, cela ne le surprend guère.

Immobile, il lève les yeux vers la grisaille colorant la voûte céleste, d’un air rêveur plonge son regard plus loin, se demande de quoi sera fait le lendemain. Sa contemplation s’éternise. Le temps d’apprécier ce moment de tranquillité avec sa partenaire, son alliée et plus, nombreuses sont les aventures qu’ils ont connues ensemble, beaucoup d’émotions, et moult secrets. Parmi ceux-ci, sûrement a-t-il dévoilé le plus honteux, le visage derrière son masque, la marque douloureuse d’un lointain passé.

Depuis ce voyage retour de l’île d’Uka, il réfléchit au moyen le plus délicat de lui dire, éviter qu’elle ne se sente coupable, mais quelle que soit l’approche envisagée, il ne sait pas comment amener le sujet. Peut-être la prévenir au préalable que… Non, elle verrait qu’il tente de la rassurer. Il reporte son regard sur Akane et de sa main effleure ses cheveux ébène. Se doute-elle de quelque chose ? Continue-t-elle d’y penser ?

Cet accident qui l’a blessé au point de l’envoyer à l’hôpital, elle était allé jusqu’à lui cacher qu’elle l’avait secouru des gravats pour qu’il reste à distance. Elle en ferait de même désormais si jamais il décidait de tout lui avouer, sur le fait qu’elle soit en réalité responsable du mal dont il a souffert, ou du moins indirectement.

Un léger mouvement du torse, sans la brusquer. Il se redresse légèrement, suffisamment pour qu’elle se lève également, assis face à elle il dépose un baiser sur son front, puis se lève complètement. Ramassant sa combinaison éparpillée sur l’herbe, il retrouve aussi ses gants, se rhabille, avec un dernier regard discret sur le dos de sa partenaire tandis qu’elle remet ses vêtements.

_________________


Dernière édition par Nobuatsu Saji le Mer 13 Fév 2019 - 23:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Mer 13 Fév 2019 - 21:23
Elle n'avait pas réussi à lui dire ce qu'elle voulait. Avait manqué de courage. À la place elle lui dit autre chose, une phrase qui sonnait assez étrangement mais dont on pouvait clairement deviner l'intention derrière. Elle espérait tout de même qu'il ait comprit et ne le prendrait pas mal. Et puis, avait-elle vraiment besoin de lui dire à haute voix ? Ne venaient-ils pas de se le prouver mutuellement avec leurs actes ?

Pourtant, quelque chose bloquait encore cette étape. Un non dit, qui l'empêchait de s'ouvrir complètement. Comment lui avouer ? Sans qu'il ne prenne les jambes à son cou ? Car il y avait un risque, et le savait. Elle aurait voulu lui dire avant, mais ils s'étaient laissés emporter par leur désirs et sentiments. Si bien qu'elle devait désormais lui avouer ce qu'elle était, maintenant qu'il était... Trop tard pour faire marche arrière. Elle avait l'impression de l'avoir trahit. Mais continuer de se taire après ce qu'ils venaient de faire ne ferait qu'aggraver la situation.

Toute à ses sombres pensées, elle appréciait tout de même pleinement l'instant. La tête posée sur son torse chaud, les douces caresses sur son visage et ses cheveux l'apaisaient. C'était agréable d'être dans ses bras, de sentir son odeur. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas eu de chaleur humaine, avant lui. Le dernier câlin qu'elle avait fait était avec Madoka, qui l'avait tout de même abandonnée en quittant Kiri. Et avant, ça remontait à plusieurs années. Avec sa sœur, avant l'accident, quand elle était encore cette enfant innocente et douce. Pas ce qu'elle était devenue... Après.

En le sentant se redresser légèrement, elle comprit que cette agréable parenthèse était terminée. Ils s'assirent, et ce fut avec un tendre sourire qu'elle répondit au baiser posé sur son front. Il était tellement bienveillant ! En toutes circonstances. Elle se sentait vraiment chanceuse de l'avoir rencontré. Il embellissait sa vie. Copiant encore une fois sur son modèle de moralité, elle se leva pour aller chercher ses vêtements éparpillés dans toute la clairière. Si au départ ses gants avaient été déposés en un tas, ce n'était pas vraiment le cas pour le reste. Elle réussit cependant à tout retrouver – et heureusement – et se rhabilla à son tour, sous le regard de sa moitié. Vers qui elle se tourna, inquiète, lorsqu'elle eut terminé. Allaient-ils retourner à Kiri, maintenant ? Elle aurait bien voulu profiter de la forêt. Mais pour en profiter complètement, il fallait d'abord qu'elle lui avoue quelque chose. Ce ne serait pas quand ils seraient de retour au village qu'elle le pourrait. Ni quand il aurait remit son masque. Là au moins, pour une fois, elle pouvait lire ses réactions sur son visage. Elle fit donc quelques pas vers lui, et déposa un baiser sur ses lèvres pour se donner du courage.


- « Il y a quelque chose... Que tu dois savoir. Sur moi. »

Évitant de le regarder dans les yeux, elle cherchait ses mots.

- « Je ne sais pas comment te dire ça. »

Il avait déjà tant accepté sur elle ! Peut-être serait-ce la goutte de trop. Et s'il s'enfuyait ? Sa propre sœur ne l'avait jamais vraiment accepté. Mais elle devait le lui dire maintenant, elle n'avait plus vraiment le choix. Si elle ne lui disait pas, elle n'aurait peut-être plus l'occasion. Et devrait continuer à lui cacher, sans jamais être totalement elle-même en sa présence. Elle l'embrassa alors de nouveau, un peu plus longtemps, avant de s'éloigner de lui. Puisqu'elle n'arrivait pas à lui dire, alors elle lui montrerait. Levant une main, elle observa sa réaction tandis qu'elle se changeait en une patte. Cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'un henge comme quand elle l'avait rejoint au dojo sous forme de chat. Elle poursuivit, et ce fut bientôt tout son corps qui se métamorphosa devant les yeux de sa moitié. Délaissant peu à peu sa forme humaine, pour devenir totalement une panthère au pelage rappelant la couleur de ses cheveux, qu'elle possédait encore un peu plus tôt. C'était désormais un félin qui se dressait devant lui, et plantait ses yeux dorés dans les siens. Observant avec inquiétude sa réaction.

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 8:09
Glissant ses doigts dans les extrémités de son gant de cuir, le voilà complètement rhabillé, ou presque. Seul son masque demeure au sol, la visière métallique miroitant sous les rayons perçant la brume enveloppant la futaie. Son regard s’arrête, hésitant, il se demande s’il devrait le remettre, sachant qu’ils sont les seuls à demeurer dans cette forêt. Sans aucun témoin pour découvrir son secret, il n’est pas nécessaire de se dissimuler.

Il ramasse son masque inerte, le « visage » qu’il arbore en public, celui du sabreur masqué, celui du Sans-Visage. Une identité, plutôt qu’un camouflage. En découvrant les traits de son visage, elle est la seule personne à le connaître vraiment, mais pas pour cette raison seulement, en ce qu’elle a éveillé en lui, au travers de leurs échanges passionnés, l'aspect de sa personnalité qu'il tend à réprimer de peur de ne plus avoir le contrôle, de délaisser sa moralité dans l'impulsivité du geste.

Pour profiter encore de leur moment en tête à tête, il se dit finalement qu’il serait mal avisé de redresser ce mur entre elle et lui, pas avec tout ce qu’ils ont partagé. Gardant le masque dans sa main, c’est avec son vrai visage aux prunelles brunes, qu’il accueille le baiser de la Yasei. Une tendresse volontiers acceptée par le muet, et qui lui donne le courage suffisant pour franchir le pas, oser lui avouer ce qu’il sait et qu’elle ne sait pas, et qu’il n’aurait pas dû garder pour lui aussi longtemps.

C’est le moment. Levant ses mains, comme pour commencer à faire des signes pour s’exprimer, il est aussitôt interrompu par les mots de son interlocutrice au faciès ensorcelant, il la laisse donc parler. A la fois par politesse, et par curiosité. Se demandant ce qu’elle souhaite encore lui dire, peut-être poursuivre ses paroles de tout à l’heure ? Il ne sait.

Les voilà face à face, deux senseurs capables de détailler à travers le moindre mouvement du visage, le moindre geste, la réalité derrière leur parole. Le mensonge n’est pas permis dans ce dialogue, dans un calme étrangement pesant, chacun ignorant que l’autre porte un poids sur le cœur et qu’ils souhaitent s’en délester pour enfin se délecter pleinement de leurs moments ensemble.

Son regard pourpre perd de son éclat, s’assombrit sous le voile du doute, elle fuit ses yeux de peur de voir sa réaction et d’en comprendre l’exacte signification. Que retient-elle au point de se mettre dans cet état d’appréhension ? Elle l’embrasse derechef, plus longtemps, comme si elle craignait que ce fût le dernier de leurs baisers. Sans lui donner le temps de la rassurer, elle s’éloigne, décollant sa joue de la main caressante de son amant.

La voyant lever la main, il ne sait à quoi s’attendre... tout sauf à ce qui va suivre. Son dextre se recouvre de fourrure et vire au noir, change de forme pour prendre celle d’une patte de félin. La transformation suit son cours, faisant monter le rythme du cœur du sabreur qui a beau tenter de retenir sa surprise, son visage trahit la confusion.

Nulle peur, nul dégoût. Seulement une drôle d’impression de redécouvrir sa partenaire sous un nouveau jour. La métamorphose s’achève, et sous ses yeux dévoilant un pêle-mêle d’émotions contraires, il contemple ce changement surnaturel qui n’a de cesse de le surprendre, même s’il s’agit de la troisième fois qu’il a été témoin d’un tel phénomène de ses propres yeux. Un léopard, un requin, et maintenant, une panthère.

Instinctivement, il fait un pas en arrière. L’émerveillement face à la découverte de cette nouvelle apparence, et en même temps la bizarrerie du fait de sa relation intime avec une femme panthère, il ne sait comment réagir, il ne sait quelle signe donner de ses mains gelées, il reste muet. Dans sa tête se bousculent des souvenirs revenant à la surface, notamment sur l’île d’Asosan où il a constaté les griffures sur les renforts en métal. Ou la force physique hors normes qu’elle a employée lors de leur corps-à-corps dans le Grand Dojo.

Des signes avant-coureurs qui n’ont pas échappé au sabreur, lequel réalise enfin ce qu’il se reproche de ne pas avoir déduit de lui-même plus tôt. Comme s’il avait refoulé ces indications dans son inconscient, craignant de nuire à l’épanchement de ses sentiments pour elle… mais qu’en sait-il s’il aurait réagi différemment ? Le réel n’est fait que d'un seul présent, et non de réalités alternatives.

Sortant de sa torpeur, il avance avec prudence comme pour ne pas effrayer la bête au pelage noir majestueux dont les yeux flavescents sondent son âme troublée. La main tendue, légèrement hésitante, il vient frôler de ses doigts la douce fourrure, la caresse à la façon dont il a caressé les cheveux ébène de la Yasei, avant de déposer enfin ses lèvres sur le front de l’animal, pour la rassurer, pour lui faire comprendre sans les mots que qu’importe l’enveloppe qu’elle choisira – sous panthère ou sous henge, il n’aura de cesse de la reconnaître et de l’aimer avec la même ferveur inextinguible d’un preux chevalier, et la même lueur affectueuse dans le regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yasei Akane
Yasei Akane

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 23:46
La surprise fut bien évidemment la première émotion qu'elle décela sur le visage de sa moitié, qui découvrait ce qu'elle était réellement. Un secret qu'elle avait gardé jusque là mais qu'il était grand temps de partager. La peur du rejet, qu'elle avait bien trop vécu, l'ayant retenue jusqu'à présent de le dire à qui que ce soit dans Kiri. Seuls les métamorphes de la tribu Umimori connaissaient sa part animale, puisqu'ils étaient bien plus enclins à l'accepter que n'importe qui d'autre. Comment dire à quelqu'un que l'on n'était qu'à moitié humain ? Encore plus à quelqu'un de qui l'on était si proche ? C'était bien différent de n'importe quelle autre capacité.

Elle l'observait, tandis qu'il découvrait. Mais elle avait beau scruter son visage, elle n'y trouvait pas ce qu'elle s'attendait à y voir. Aucune peur, aucun dégoût, aucun rejet. Il fit cependant un pas en arrière, et elle tenta de rester stoïque à ce geste. Lui laissant accuser le choc de la surprise face à cette révélation. Après tout, quelle réaction avoir lorsqu'on apprenait qu'on venait d'avoir une relation intime avec quelqu'un qui n'était pas tout à fait humain ? Il aurait été mieux de le dire avant, mais n'en avait pas eu l'occasion. Ou plutôt, peut-être qu'elle ne s'en était pas donnée. Pour se donner l'illusion de croire qu'elle était normale, encore un peu. Et s'en voulait de le mettre devant le fait accompli. Elle s'attendait presque à ce qu'il prenne les jambes à son cou et s'enfuie en courant.

Mais contre toute attente, il n'en fit rien. Au contraire, il s’avança vers elle. Prudemment, comme si elle était devenue d'un seul coup une véritable bête sauvage et non plus la femme qu'il tenait dans ses bras un peu plus tôt. Peut-être était-ce le cas. Ne bougeant toujours pas, la féline le laissait faire. Et accueillit avec soulagement la caresse. Tout comme le doux baiser sur son front, auquel elle ne s'attendait pas. Elle avait imaginé la scène plusieurs fois, mais jamais dans son imagination ça ne s'était terminé aussi bien.

Alors après l'instant d'agréable surprise elle se redressa vers lui, et posa ses pattes sur ses épaules, qui redevinrent bientôt des mains. Et ce fut de nouveau bel et bien une femme - soulagée – qu'il tenait dans ses bras. Une femme qui l'enlaçait, en enfouissant son visage dans son cou. Elle resta quelques secondes sans bouger, avant de le serrer plus fort. Encore une fois, il avait accepté ce qu'elle était. Après son sombre passé, c'était désormais sa part animale. Même s'il ne savait peut-être pas vraiment encore ce que ça impliquait. Et de nouveau, elle se sentait vraiment chanceuse de pouvoir l'avoir à ses côtés. Car elle ne se jugeait pas digne de quelqu'un comme lui. Si bien que ce fut d'une voix brisée qu'elle reprit doucement la parole.


- « Je suis désolée. J'aurais dû te le dire plus tôt. Je suis désolée Saji. »

Même si elle ne savait pas vraiment quand est-ce qu'elle aurait pu ou dû le lui dire. À lui, celui avec qui elle avait déjà vécu tant de choses. Ils s'étaient trouvés à enquêter sur leurs familles respectives, et leur étrange alliance avait débuté ce jour là. Lorsqu'ils avaient violemment interrogé quelqu'un ensemble pour lui soutirer des informations. Et surtout quand il lui avait proposé qu'ils s'entraident, alors qu'il ne la connaissait même pas. Ils s'étaient ensuite revus dans ce bar malaisant où elle l'avait attendu pendant des heures, croyant qu'il était en danger. Puis ils avaient effacé leur dette auprès de ce marchand, et elle n'oublierait sans doute jamais comment ça s'était terminé. Cette image de lui dans son lit d'hôpital... Sans doute à cause d'elle, puisqu'elle avait balancé leur informateur aux autorités de Kiri, dans l'espoir de retrouver son père. Honteuse, elle avait ensuite mit du temps avant de le recontacter. Et il avait pourtant accepté sans hésitation de l'accompagner sur les traces de son passé, visiter son ancienne demeure à Asosan.

Par la suite, il lui avait généreusement donné des cours d'écriture afin de combler ses lacunes, sans rien demander en retour. Restant fidèle à lui-même, dans cette bienveillance qui le caractérisait. Une bonté d'âme qui l'avait d'abord intriguée, avant de la fasciner. Malgré ce côté un peu plus sombre qu'elle lui connaissait depuis le départ, et qu'il avait l'air de cacher aux autres, elle l'avait prit en modèle de moralité. Si bien qu'elle s'était mise à l'observer de temps en temps, cherchant sa présence au dojo. Juste comme ça, juste pour le voir. Et s'était parfois surprise à voir sa journée égayée juste pour l'avoir aperçu. Mais sans doute que le début de leur rapprochement s'était fait lorsqu'ils s' étaient rendus sur Aato pour chercher encore une fois des informations sur son père. Et dont le retour en bateau s'était fait bien amèrement, suite à l'emprisonnement de leur ami en commun. Ils avaient alors enfin osé se toucher autrement qu'avec des mains sur les épaules, et s'étaient réconfortés mutuellement dans un câlin innocent.

Peut-être était-ce ce qui avait déclenché la suite. Lorsqu'il avait passé le bras autour d'elle cette fois-là, délaissant pour un temps le rôle de statue d'ébène imperturbable dans lequel il excellait. Si bien que lorsqu'ils avaient ensuite accompli cette mission ensemble, pour retrouver le marchand qui avait essayé de le tuer, elle avait enfin osé le regarder d'un autre œil. Ou du moins, osé le faire en se l'avouant. Elle l'avait trouvé magnifique lorsqu'il avait fait éclater cette colère qu'il gardait en lui. Et avait finalement franchit le pas du dojo pour le retrouver à l'intérieur. Où ils s'étaient enfin aperçus que leurs cœurs battaient à l'unisson. Ce qui les avait amenés à se donner rendez-vous ce jour là. Une rencontre où, pour une fois, il n'y avait aucun autre but que celui de tout simplement se voir et passer du temps en compagnie l'un de l'autre. Aucun autre.

Toujours bien à l'abri dans la chaleur de ses bras, elle lui murmura quelques mots. Ceux qu'elle osait enfin prononcer maintenant qu'il l'avait acceptée entièrement, en toute connaissance de cause.

_________________
Passion sauvage [PV Yasei Akane] Banakane

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4207-il-est-temps-de-sortir-des-ombres-et-de-se-diriger-vers-la-lumiere-en-cours#32416 https://www.ascentofshinobi.com/t5328-equipe-9-shinpuu-vent-nouveau#42162 https://www.ascentofshinobi.com/t4285-yasei-akane-carnet-de-route#32967 https://www.ascentofshinobi.com/u227
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

Passion sauvage [PV Yasei Akane] Empty
Sam 16 Fév 2019 - 3:44
Délivrant la princesse de la forme animale dans laquelle elle est enfermée, le prince charmant dépose un baiser sur le front de la belle au bois embrumé, déclenchant par ce contact affectueux le changement immédiat de la sublime panthère en femme à la silhouette pleine de grâce et de légèreté. Ses pattes, posées sur les épaules de son amant, s’allongent et se dégarnissent de leur pelage noir.

Désormais c’est de ses doigts fluets autour du cou qu’elle le serre près de lui, dans une étreinte ne cherchant pas à susciter le désir mais à trouver du réconfort, le soulagement suite à la réaction d’un homme sur qui elle pourrait enfin compter, après tant d’années à vivre dans la solitude.

La sentir aussi apaisée, dans ses bras, il ne peut pas rêver de meilleur moment de partage avec quelqu’un pour qui il nourrit tant d’affection, qu’il admire pour son courage et la persévérance avec laquelle elle cherche à chasser son passé sans pour autant y sombrer. Ancienne criminelle, difficile pour elle de trouver des repères ou que quelqu’un lui fasse confiance.

Au milieu d’un monde régi par l’instabilité et la fugacité du bonheur, une effusion qu’il espère lui donnera du baume au cœur, et l’encouragera à poursuivre sur la voie de la rédemption. Il veillera sur elle avec la même ardeur, d’autant qu’ils ont tacitement lié leur destin, en s’offrant ainsi l’un à l’autre, en se confiant tant de secrets inavoués au reste du monde.

Réalisant la confiance qu’elle lui accorde en lui montrant sa part animale, Saji ne peut que se montrer reconnaissant de la chance qui lui est donné de lui permettre de se sentir de nouveau entière, à la fois animale et humaine, n’ayant plus à se cacher auprès d’une seule personne, qui saurait pleinement accepter son étrangeté, qu’elle n'ose afficher de crainte d’être vue différemment.

Il la comprend, lui qui constamment arbore un masque sur son visage rappelant la honte de son passé. Vivant dans la tourmente d’être un jour rattrapé par les futiles émotions qui l’ont empêché d’agir pour protéger celui pour lequel il avait un infini respect. L’homme grâce à qui il s’est pleinement voué au perfectionnement de son art martial : la voie du sabre.

Mais il n’est pas question de lui ou d’elle à présent, mais d’eux. Seulement eux, au milieu de la nature sereine, dans un cadre propice aux aveux et à profiter de la compagnie de l’autre. Car jamais depuis leurs six mois de fréquentation n’ont-ils eu l’occasion de se revoir pour un motif autre que professionnel, ou bien dans le cadre de leur recherche de leur cible respective. Des soucis qui n’ont de cesse de leur tarauder l’esprit, mais qu’ils mettent entre parenthèses, une trêve dans la sylve bienveillante préservant leurs secrets.

Aux paroles désolées de la Yasei et à son aveu d’amour, le muet ne peut s’empêcher de rappeler de ses mots prononcés avant qu’ils ne se quittent, amèrement, lui cherchant à assumer la responsabilité de sa dette, et elle se sentant coupable de l’échec de leur « mission ». Au lieu de les penser avec la frustration de ne pouvoir les dire à Akane, le destin lui octroie maintenant l’opportunité de se rattraper. Ainsi se concentre-t-il sur les prunelles violacées de sa partenaire afin qu’elle entende enfin sa voix, longtemps imaginée, jamais évoquée. Des paroles qui ne feront pas écho auprès d’elle, mais qui seront, il l’espère, appréciées.

« Non, Akane… C’est moi qui suis désolé. » Résonne la voix du muet dans sa tête.

Désolé d’avoir mis autant de temps à faire le premier pas, désolé de ne pas avoir exhumé ses sentiments refoulés plus tôt, et enfin, désolé de s’être caché tout ce temps, derrière ce masque. Le masque du faux-semblant. Peut-être craignait-il de la blesser, ou qu’une relation avec elle ne mette en péril leur coopération. Mais il n’en a que faire maintenant. Il répond moins par raison que par passion, en espérant que leur flamme perdure, aussi longtemps que le ciel le leur permettra.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

Passion sauvage [PV Yasei Akane]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: