Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami)

Asayo Shinju
Asayo Shinju

Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami) Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 17:09
Se déroule à la fin de celui-ci

La présence du patrouilleur permit sûrement l'entrée sans heurts de l'alma dans les mûrs de Kiri alors que celui-ci se chargeait de discuter et d'expliquer la situation de la jeune femme à ses côtés aux gardes. Du moins, cela lui évita de devoir passer une partie de la nuit en garde à vue ou à répondre à une série d'interrogations bien que cela aura sûrement lieu le lendemain après une nuit de sommeil à la place de son garant.

Après tout, l'enregistrement sur les listes de shinobi ne pouvait pas être fait sans contrôle et s'assurer un tant soit peu de la véracité des informations fournis par les nouveaux. Du moins, c'est ce que croyait Shinju en songeant aux papiers qui pourraient prouver son identité de Buntanjin et sa licence de pêcheuse. C'était peu mais ça lui avait permis de quitter son île et de se diriger vers l'île principale de l'archipel sans être bloquée longtemps aux différents contrôles.

Remerciant une nouvelle fois son bienfaiteur, elle le suivit en silence trop occupée qu'elle était à découvrir Kirigakure : la cité des shinobi du Pays de L'eau à la lueur nocturne. Faisant naître un respect face à sa grandeur et son air imposant surtout par la Tour se dévoilant dans le lointain et par la couverture d'obscurité qui tapissait les détails des lieux. Le calme quasiment complet de la nuit réhaussant d'avantage l'effet sur la jeune fille venant d'un petit village de pêcheurs où les constructions étaient faites majoritairement de bois sauf quelques exceptions. Et ne manquait pas de chaleur même à la ferveur de la nuit grâce au phare qui éclairait sans se reposer les eaux d'encres.

Ici, ce qui devait servir de repère devait être cette Tour qu'on nommait Palais de la Brume et qui abritait le cœur de ce village endormie : du moins du côté des civils bien que des ninjas se mouvaient dans les ombres et de toits en toits afin de veiller au sommeil de ses habitants. Sortant de sa contemplation silencieuse pendant qu'elle suivait automatiquement la stature haute de Yami, la jeune fille finit par exprimer doucement de crainte de troubler le sommeil d'une bête marine dans son antre sa première impression dans les mûrs de Kiri :


"-C'est si...immense et différent...dit-elle alors qu'une lueur mêlant la curiosité, plaisir et une hésitation naissait dans ses yeux en songeant à tous les mystères qu'il lui fallait rencontrer et surmonter pour se trouver une place dans ce nouveau monde sans repères.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster https://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami) Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 20:52
Les voilà marchants côte à côte pour se diriger vers le mur d'enceinte de la Brume. Une rencontre que le Gladiateur n'osait espérer mais qui voit en celle qu'il accompagne, afin de l'intégrer aux forces armées de KiriGâkure no Satô, une femme aux dons exceptionnels pouvant apporter de nombreuses choses aux autres comme lui-même. Cette fille se nommant Asayo Shinju est une assimilatrice de l'eau, une femme unique. Si le Berserker Ardent a une grande sympathie et fait preuve de jovialité tout en mettant son côté imperturbable et véloce auprès des orphelins de guerre pour les accueillir dans son clan, il portait une attention toute particulière aux pouvoirs des autres. Une passion qui fait celui un chasseur de capacités spéciales; en quelques sortes. Alors lorsqu'il a l'occasion de mettre la main sur une personne aux dons exceptionnels, l'Hokkyokusei ne la lâche pas. En aucuns cas.

Traversant alors les marécages brisés bordant les terre de la Brume anciennement sanglante, le duo arrive alors au pied de la muraille entourant le village en proie à la haine portée par les autres grandes nations. Relevant la tête, la fumée de sa clope en bouche lui passant devant le visage, le Chûnin s'adresse à l'un des gardes se trouvant au sommet du mur.

« Hey ! C'est moi !
Yami-san ?! C'est qui cette fille ?
Je l'ai trouvée dans les bois, une fille d'un village d'à côté appartenant à Mizu no Kuni. T'en fais pas, elle n'est pas menaçante. Sinon elle ne serait plus de ce monde ... » dit alors le Hijin terminant sa phrase du cri à la simple parole, comme pour prouver sa bonne foi à la femme à ses côtés.
Ok ! Je vous ouvre ! »

Les portes s'ouvrantes alors, le Chûnin accompagné de sa conquête son invitée pénètrent alors au coeur de la cité. Traversant les différentes ruelles, Yami n'hésite pas à lui faire visiter le village par la même occasion. Malgré qu'il n'y ai rien de spéciale mis à part des boutiques, restaurants ou encore des bars aux noms étranges tout comme leur clientèle, le Berserker fait en sorte de passer à côté des appartements du Godaime, le Palais de la Brume. Ce qui semble émerveiller comme impressionner la jeune Asayo, lorsque l'homme perçoit de son oeil aguerrit une lueur dans ceux de la jeune femme.

« haha ! j'vois que ça t'impressionne ! Alors ça c'est le Palais de la Brume. C'est là où se trouve les quartiers de la Kenpei, le police du village dont je fais partis? J'en suis capitaine. Mais pour ne pas parler de bois, c'est surtout là où se trouve le Mizukage. Actuellement, le Godaime; Watanabe Shiori. Peut-être qu'un jour tu l'as verra, si elle n'est pas trop occupée ... » rétorque l'Hokkyokusei, montrant un trait d'enthousiasme à la future Genin au lieu de son faciès menaçant habituel.

Tirant une nouvelle bouffée sur sa cigarette, expirant quelque seconde plus tard la fumée de ses poumons. Tout en continuant à avancer, Yami tient cependant à lui expliquer le fonctionnement du village outre les règles qu'elle apprendra bien assez tôt, lorsqu'ils seront tous deux dans ses appartements.

« Pour te la faire courte, à part le palais, il y a le port Naragasa où se trouve une partie de la flotte de KiriGâkure no Satô. Il y a également deux quartiers appartenants aux deux clans majeurs du village, celui du clan Yuki et celui du clan Kaguya. Les clans fondateurs. Si tu veux plus d'explications on pourra voir ça calmement une fois qu'on sera arriver chez moi. D'ailleurs c'est proche du port, tu verra, c'est pas trop mal malgré le confort un peu moyen. Mais comme on dit, vaut mieux avoir un toit sur la tête que de vivre dans la rue. »

Continuer à marcher, le duo arrive alors à l'entrée du haut et grand appartement appartenant au clan Hokkyokusei. Un bâtiment qui ne paye pas de mine à première vue malgré l'immensité de la bâtisse. Mais il faut un tel établissement pour accueillir bon nombre de personne, le clan étant un acteur majeur dans l'hébergement d'orphelin ou tout simplement du bon samaritain souhait trouver refuge à KiriGâkure no Satô et se protéger.


_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde


Dernière édition par Hokkyokusei Yami le Jeu 31 Jan 2019 - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami) Empty
Jeu 31 Jan 2019 - 23:02
Sous le coup de son interrogation muette et émerveillé, le vétéran lui transmis des indications concises mais claires sur les points d'intérêts de la ville : qu'elle prit garde à recueillir avec attention afin de n'en point manquer une goutte par une seconde d’inattention.

Après l'avoir remercié des informations qu'il lui avait fournit, elle regardait d'un nouvel œil cette grande Tour où vivait la Mizukage : une kunoichi s'étant hissée au sommet de la chaîne alimentaire de Kiri. Shinju se demandait à quoi elle pouvait bien ressembler sans songer un seul instant appartenir à la garde rapprochée ou du moins à l'entourage proche de cette femme. Elle se contenterait de l'observer à distance comme une Lune veillant sur tout mais inatteignable par sa distance. Bien qu'on pouvait l'admirer de loin et que son influence n'était pas à négliger dans les marées Kirijins.

Elle nota particulièrement la direction du port en se promettant de s'y rendre dés que possible et se demanda l'absence de notion d'Hozuki ? N'y en avait-il pas ? Ce n'était pas la seule chose dont elle remarqua le manque de notification : en effet, à Buntan on mentionnait la présence d'une bibliothèque regorgeant de savoirs en tout genre entre les mûrs de Kirigakure. Et en tant que digne habitante insulaire : elle aimerait bien s'y rendre pour assouvir sa soif littéraire. Il était possible que l'Hokkyokusei attende qu'ils soient bien installé pour approfondir cette discussion et lui apporter les autres compléments qu'il jugera nécessaire de connaître.

Du moins, elle le saura bien assez tôt puisqu'ils s'arrêtèrent un instant devant un grand immeuble de pierre où l'on distinguait différentes fenêtres : certaines encore allumées indiquant la présence de locataires encore éveillés malgré l'heure tardif. Il était donc vrai que les grandes villes ne dormaient jamais. Elle écouta avec toujours la même attention les paroles de son guide en hochant la tête pour marquer sa compréhension avant de le remercier à nouveaux avec sincérité :


"-Arigato Yami-san, cela me suffit amplement et le confort sera assurément meilleur que celui dans les Marais Brisés glaciales en attendant le levée du jour et l'ouverture des Portes.

Ainsi, elle le suivit dans le sillage du bâtiment disparaissant dans l'ouverture de ce qui serait son foyer pour ce qu'elle pensait un temps sans savoir que son hôte prévoyait de l'incorporer un jour de manière officielle dans son clan. Quel avenir attendait donc la jeune fille opaline entre ces mûrs ? Une nouvelle famille ? Une place de transit ? Un abri à l'écart de la violence ? Des batailles fratricides ? En tout cas, elle voyait cet endroit comme un lieu qui lui servirait de lieu de repos où elle se contenterait de reprendre des forces lors de son voyage dans la voie des ninja et tâcherais de ne pas importuner son bienfaiteur en traînant dans ses pattes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster https://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet
Hokkyokusei Yami
Hokkyokusei Yami

Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami) Empty
Sam 2 Fév 2019 - 22:19
De nombreuses minutes après leur départ depuis les marécages brisés, le duo arrive alors face au quartier général du clan Hokkyokusei, là où Yami possède ses appartements. Venant de traverser le village pour ce rendre jusqu'au port, le Berserker accompagné de l'Asayo rentre enfin chez lui après une longue nuit de surveillance aux abords du village. Une longue soirée dont il est heureux d'y mettre un terme. Surveiller les frontières et les contrées proches de KiriGâkure no Satô est une chose que l'Ardent apprécie et dont il est obligé d'effectuer de part ses fonctions à la Kenpei. Malgré qu'il soit un Capitaine et donc un haut gradé de la Main de la Justice, l'homme aime venir faire des rondes destinés aux nouveaux de la police. Pour lui, qu'on soit haut gradé ou non, le boulot reste le même. Surtout lorsqu'on n'a plus de paperasse à remplir. Car il faut le dire, depuis un certain temps, les dossiers s'accumulent et il est vrai qu'à force, une petite ronde de nuit de fait pas de mal. Même s'il n'a pas eu l'occasion rêver de mettre en sang un potentiel ennemi, il est assez fier d'avoir fait la rencontre de Shinju.

Le confort au sein de la tour est sommaire mais tout de même confortable. Mais le Hijin est tout de même gêner de faire entrer une quelconque personne au sein des siens alors que leur richesse matériel n'est pas à la hauteur de leur richesse morale. Malgré ça, la jeune femme ne trouve rien à redire, remerciant le Chûnin pour son hospitalité.

« Je t'en prie, c'est normal. J'allais pas te laisser crever dans cette brume infernale. »

Lui tirant alors un sourire presque complice, toujours la clope fumante entre les dents, Yami lui demande de le suivre pour aller dans sa chambre ou plutôt, ses appartements, pour poursuivre leur discussion commencée plus tôt dans les marais. Ecrasant alors son mégot dans un cendrier adéquat tout en expulsant un ultime nuage de fumée de sa bouche, le Berserker Ardent ouvre la porte de sa chambre et fait entrer en premier lieu la jeune femme.

Rien n'est bien confortable à l'intérieur mis à part son lit et la chaise de son bureau matelassé mais cependant trouée. En fait, juste le sommier est un minimum confortable. Ouvrant alors une des fenêtres, l'Hokkyokusei aère ses appartements et fait signe à Shinju de s'assoir là où elle le souhaite.

« Je te conduirais un peu plus tard dans une des chambres du bâtiment après notre petite discussion. Comme tout le monde dort, ici on est tranquille, on risque pas de les déranger. »

Yami attrape la carafe dos situé sur une table au centre de sa chambre et se sert deux verres d'eau pour lui et son invitée avant de continuer et de poser le caviar donné un peu plutôt sur cette dernière.

« Du coup, demain on ira voir pour t'inscrire au palais. Prendre ton identité etc afin de faire de toi une shinobi de KiriGâkure no Satô. De ce fait, j'aimerais connaitre tes intentions. Tes motivations. Que veux-tu dans un avenir plus ou moins proche ? »

Il s'avance vers elle et lui offre l'un des verres d'eau avant de se rassoir sur l'une des chaises à disposition dans son appartement.



_________________
異世界 割れる
 Isekai Waeru ▬ Le Fendeur de Monde
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4884-hokkyokusei-yami-oushi-norainu https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t4944-hokkyokusei-yami-the-impetuous-warrior
Asayo Shinju
Asayo Shinju

Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami) Empty
Mar 26 Fév 2019 - 19:16
Lors de leur cheminement à travers l'immeuble, l'ama et future kunoichi -si tout suivait son cours- constata la présence de nombreuses portes fermées qui devaient probablement donner sur les chambres où reposaient des personnes différentes aux savoirs hétéroclites. L'usure des mûrs liée au temps ? Elle ne la nota pas mais constata plutôt l'entretien des lieux qui démontraient que les locataires ne se laissaient pas aller et prenaient soin de leur espace vital. Ce qui était plus important qu'une richesse matérielle et démontrait la présence d'une rigueur morale et d'une stabilité affective entre les membres. Bien que le silence qui régnait et l'absence de bruits de conversations nocturnes pouvaient donner l'impression qu'une tension flânait dans l'air mais cette présence était trop ténue pour être saisi et identifier pour ce qu'elle était.

Sans compter que la décontraction dont faisait preuve son guide et sa haute stature suffisait à occuper l'espace de sa présence et à mettre en confiance la nouvelle arrivante qui le suivit en toute quiétude jusqu'à ses appartements. Ou plutôt chambre et sans ressentir la moindre gêne à cette incongruité ayant déjà pénétré dans des maisons ou plutôt huttes composé d'une unique pièce servant à la fois de salon, cuisine et chambre à coucher soit en se servant de filets de pêche comme hamac soit en étalant des futons au sol. L'homme avait un véritable lit lui malgré le peu de meubles décorant la pièce et pouvant se résumer à un bureau avec deux chaises et un lit.

Ayant été invité à s'asseoir et ne voulant pas empiéter dans l'intimité du shinobi, Shinju déposa son panier près de la simple chaise se trouvant en face du bureau pour prendre ensuite place sur le dossier en acceptant avec gratitude le verre d'eau qui lui était tendu :


"Merci" dit-elle doucement pour ne pas risquer de outrepasser l'isolation de la pièce et risquer de réveiller un ou une endormie. Et sirota doucement le verre d'eau en acquiesçant aux instructions de Yami qui prit naturellement le contrôle de la discussion. Et l'interrogea sur ses intentions et sa vision du future, pour dire vrai elle ne savait pas quels mots employés avec exactitude pour énoncer ses envies à l'air libre et prit le temps de la réflexion avant de se lancer dans le bain en posant un index blanc sur ses lèvres toutes aussi pâles :

"J'avoue ne pas savoir quoi ajouter à ce que je vous ai déjà dit dans les Marais Brisés... J'aimerais découvrir et repousser mes limites je suppose et apprendre plus sur Kirigakure, mon Pays, le Monde qui nous entoure ainsi que ses habitants. Mon futur se résumerait à satisfaire ma soif de connaissances en toute liberté... ? Mais pour pouvoir vivre ce projet, je devrais me renforcer et acquérir ce qu'il faut...

Un regard baissé et interrogateur vers la surface du verre qui par sa taille pouvait servir d'analogie à l'ancien habitat de la jeune fille qui vivait dans un petit village de pêcheurs possédant certes une ouverture sur l'océan mais restait un espace restreint. L'eau dans le verre symbolisait Shinju qui malgré la tranquillité et la sûreté de son récipient aspire à rejoindre un Océan plus vaste : telle était la nature de ce liquide qui profitait de la moindre faille pour se faufiler et découvrir de nouveaux horizons. Qu'importe si le vaisseau l'accueillant était aussi fragile qu'un verre, elle désirait s'affranchir des limites physiques et visiter de nouvelles places : pas forcément pour y laisser une trace qui finira par sécher mais pour le simple plaisir de la découverte et la possibilité d'y faire.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5000-asayo-shinju-prete-a-etre-deguster https://www.ascentofshinobi.com/t5019-carnet-de-voyage-d-asayo-shinju?highlight=carnet

Nouveau foyer : départ de la vie de kunoichi sous l'ombre fumeuse (pv Hokkyokusei Yami)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: