Soutenez le forum !
1234
Partagez

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ]

Yamanaka Fanghe
Yamanaka Fanghe

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] Empty
Dim 3 Fév 2019 - 16:17
Fanghe avait une habitude lorsqu'il rentrait de mission et que les bars étaient encore ouverts. Il s'arrêtait à la Maison de Thé la plus proche, se prenait une place où les rues étaient observables, et sirotait un thé vert bien chaud en regardant la ville sauvée de la pénombre par les lanternes de papier disposées sur les enseignes du village. C'est donc tout naturellement qu'en cette fin de mission, le Yamanaka s'est installé dans la première maison de thé venue, s'est commandé un thé vert, et a le regard rivé sur la rue avoisinante.

Le jeune homme profitait lentement de son breuvage, vêtu d'un kimono noir dont les manches courtes l'eurent forcé à mettre un vêtement plus long en dessous pour cacher ses bras. Il avait cette habitude de ne pas laisser un morceau de peau découvert des chevilles jusqu'au cou, certains appelleront plutôt ça un toc, ou quelconque nom tant que c'était accompagné de l'adjectif "compulsif". Sa tenue n'aurait pu être que sombre et sinistre si les motifs ne contrebalançaient pas radicalement l'aspect lugubre d'un vêtement uniformément noir. En effet, au centre de l'habit était dessiné/cousu un chariot transportant une multitude de fleurs en vase ou en bouquets, toutes d'une autre espèce que l'autre. Et plus la hauteur du contenu de ce chariot montait, plus la végétation semblait pousser, finissant par donner un véritable arbre en haut du kimono.

Avalant de travers une gorgée, Fanghe dut saisir sa gorge un instant, s'étouffant avec le contenu de sa tasse en argile. Il aurait pu se faire remarquer de tout le reste de la Maison de Thé, mais c'était sans compter sur un spectacle dans l'assistance qui subtilisait toute la potentielle attention que le Yamanaka aurait pu recevoir.

- Mais enfin sois pas stupide! Les Daimyos nous tiennent à la gorge! Ce sont des incapables ! Ils nous saignent à blanc ! On aurait vite fait de prendre leur place, les shinobis au pouvoir !

Si l'homme ne s'était pas mis à taper du poing juste avant sa tirade, personne ne l'aurait remarqué. Mais la colère d'un débat conflictuel semblait l'avoir fait hausser la voix.

- Mais c'est toi l'hayashijin, enfin ! On a besoin des Daimyos ! Qu'est-ce que tu veux faire, donner le pouvoir au Mizukage ? Si un jour on a un type du genre de Hyosa qui nous retombe dessus, tu peux dire adieu à ta petite vie de famille tranquille ! Tu passeras tes jours et tes nuits au front ! Et tu crèveras la nuque tranchée dans la boue !

- Et bien je ne m'en plaindrais pas ! Tu veux savoir ? Moi je l'aimais bien le Quatrième ! Et oui ! Je suis peut-être le seul à le vouloir de retour, mais lui, au moins, il était efficace ! Il avait des plans pour Kiri ! On ne stagnait pas à espérer de survivre avec ce qu'on a déjà, nan, on avait pour projet de survivre en PRENANT aux autres, comme de vrais guerriers !

Le deuxième homme, perdit sa réponse dans un charabia inintelligible avant de lancer son poing contre son camarade, une dispute de bar semblait éclater. C'était le moment pour Fanghe de s'illustrer. Charognard de toute gloire, celui-ci se levait lentement, dans l'idée de maîtriser le conflit et passer pour le héros, le temps d'une soirée.

Tenue de Fanghe:
 

Spoiler:
 

_________________
Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] 1548114346-gen-boutons

Tenues habituelles de Fanghe:
 

- Paroles
« Pensées »
Merci à Aditya pour les deux avatars animés ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4995-terminee-yamanaka-fanghe https://www.ascentofshinobi.com/t5459-l-equipe-2-premiere-rencontre-feat-fanghe-et-zo https://www.ascentofshinobi.com/t5402-yamanaka-fanghe-le-courant-vertueux#42924
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] Empty
Dim 3 Fév 2019 - 17:22
Ce jour là, et comme les précédents, Atsumi s'était réveillée en fin d’après midi. La veille, elle s'était entraînée tardivement avec son équipe, avant de traîner une bonne partie de la nuit chez elle à lire un livre. Elle ne s'était assoupie qu'au lever du jour. Depuis sa sortie de l’hôpital, la gestion de son sommeil était devenu plus problématique qu'avant. Tantôt complètement épuisée, tantôt débordante d'énergie, cette hygiène de vie lui était néfaste, même si il n'y avait pas de quoi être surpris, puisque les médecins l'avaient prévenue.

Elle se leva donc de son lit en grognant, passant par la salle de bain pour arranger ses cheveux, avant de prendre une longue douche, comme d'habitude. Ceci étant fait, le pas légèrement traînant, elle se déplaça dans sa modeste maison dont elle était propriétaire depuis peu pour aller se faire du thé, avant de découvrir la terrible nouvelle.

La boite était vide, il ne restait que quelques grains au fond. La blonde resta quelques secondes devant cette vision, dépitée, avant de se diriger à nouveau vers sa chambre en soupirant. Elle s'habilla, revêtant sa tenue couvrant la moindre parcelle de sa peau, mais laissant pour cette fois les gants en cuir à leur place. Cette tenue, elle la portait depuis qu'elle avait découvert l'existence de son pouvoir, qu'elle ne maîtrisait pas à l'époque. Par peur de produire de l'acide de manière involontaire, elle s'était recouvert intégralement le corps, et portait des gants en permanence. L'habitude était restée depuis, même si elle maîtrisait dorénavant d'avantage son acide. Elle s'était donc autorisée à découvrir ses bras, surtout en mission.

Elle savait déjà où se rendre : dans cette petite maison de thé qui vendait le thé qu'elle servait. Elle y venait depuis son arrivée au village car elle appréciait les horaires d'ouvertures flexibles et le confort de l'endroit, même si elle n'y restait jamais. Depuis, elle connaissait parfaitement la propriétaire et pourrait peut-être même la qualifier d'amie.

Retrouvant petit à petit son sourire habituel, la jolie blonde claqua la porte de chez elle et traversa d'une démarche élégante et silencieuse les quelques centaines de mètres qui la séparait de la boutique.

La nuit tombait déjà dehors, une période qu'Atsumi appréciait tout particulièrement. Elle allait encore vagabonder un peu partout en mangeant de la street-food comme elle adorait le faire. A l'idée de ce programme, son sourire s'élargit encore d'avantage tandis qu'elle poussait la porte vitrée de la maison de thé.

Comme d'habitude, une forte mais agréable odeur de matcha régnait dans la pièce, relativement calme. Reconnaissant sa cliente, la propriétaire la salua avec de grands signes. La blonde s'approcha donc pour la saluer également.

« Salut Kieira, ça faisait longtemps pas vrai ? Exact, 1kg comme d'habitude. Non, je ne reste pas ... »La note allait être salée, mais au moins elle était tranquille pour longtemps. Et elle ne voulait pas s'asseoir. D'une manière générale, les lieux publics étaient un peu trop ... publics à son gout.

Pendant qu'elle attendait sa commande, un bruit sec la fit sursauter. Se retournant, elle vit deux hommes en train de se disputer vivement à propos de l'influence des Daimyo sur le village. Si elle avait son propre avis sur la question, elle était d'avantage énervée par le comportement des deux individus. Et cela allait de mal en pis. L'un d'eux se leva brutalement, lorsque le nom du Yondaime vint se glisser dans la confrontation, prêt à en découdre. La encore, si elle avait un avis très tranché sur la question de l'envahisseur qu'elle n'avait pas pu arrêter, elle engagea le pas pour leur intimer de se calmer.

Elle se déplaça à une vitesse surprenante avant que qui que ce soit ne puisse réagir et s'interposa entre les deux hommes en parant le coup de poing du mastodonte. Les petits bras de la blonde ne faisait pas vraiment le poids face aux énormes paluches de l'agitateur, et elle peinait sincèrement à le maîtriser, sachant qu'elle ne pouvait pas lui faire de mal. Grimpant carrément sur son dos, elle serrait de toute ses forces ses énormes bras pour l'empêcher de se mouvoir tandis que l'autre tentait de lui porter des coups égalements, frolant parfois Atsumi de peu.

« EST-CE QUE QUELQU'UN D'AUTRE ICI COMPTE REAGIR ?! » hurla-t-elle, sincèrement irritée par l'inertie générale des clients. Ils allaient donc laisser une frêle jeune femme comme elle gérer la situation seule ?

_________________
Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] 52164_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yamanaka Fanghe
Yamanaka Fanghe

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] Empty
Dim 3 Fév 2019 - 23:42


Il semblerait que le jeune homme se soit levé au bon moment, une jeune damoiselle en détresse avait décidé de jouer au ouistiti et de grimper au dos d'une des brutes. Fanghe ne savait ce qu'elle imaginait en se lançant, mais elle se retrouvait en grande difficulté pour pas grand chose. Cela dit le Yamanaka s'attendait à stopper la bagarre de comptoir seul, mais si en bonus il pouvait sauver la vie d'une jeune fille, le prestige n'en serait qu'agrandi.

De là où il se tenait et au vu de ses capacités, le choix était évident. Tandis que l'amazone restreignait les mouvement d'un des hommes, le deuxième était libre de ses mouvements, il fallait s'en charger. Rien de mieux, en ce but, qu'une bonne Transposition.

Fanghe se rasseyait afin de pas laisser son corps inconscient s'effondrer au sol mais plutôt s'étaler sur la table. Il inclinait son buste de façon à viser la brute encore libre, redressait ses manches jusqu'à ses poignets puis composait enfin le sceau ancestral de ses arcanes claniques, à savoir un cercle réunissant ses deux pouces et index, puis former une pointe avec ses deux majeurs. De là, il n'avait plus qu'à projeter son chakra et son esprit, son corps s'effondrant lourdement contre la table en face de lui dans un gros "boum" avant de voir la brute qui levait son poing vers Atsumi se voir stopper en plein élan.



Les murs de la citadelle étaient percés, et le pont-levis abaissé. Fanghe s'asseyait sur le trône de l'esprit de sa cible, lui faisant reprendre une posture plus naturelle.

- Tiens-le bien, je te prie.

La brute libre revêtit alors une garde qui semblait bien trop raffinée pour le comportement dont il faisait preuve jusque là. Ses genoux étaient pliés, un bras était déployé en avant, l'autre en arrière et les paumes étaient ouvertes. Le belliciste prenait une inspiration profonde avant de donner un coup de chaque côté de la nuque de sa cible avec l'hypothénar de ses mains puis d'asséner un uppercut à celle-ci en usant de la face palmaire de son poignet, faisant sombrer la brute immobilisée par la jeune blonde dans l'inconscience.

La brute de bar investie par Fanghe reprenait ensuite une position neutre, saluant la terrible amazone d'une courbette.

- Je te laisse te charger de celui-ci. faisant référence au corps que le jeune brun était actuellement en train d'occuper. Si jamais tu as encore besoin d'aide, je ne suis pas loin.

Tout en composant un sceau de rupture, l'esprit du Yamanaka quittait le corps de sa cible, qui reprenait conscience en même temps que l'altère-esprit, ouvrant lentement les yeux, le corps étalé sur la table en face de lui. En clignant des paupières, celui-ci constatait que du thé avait été renversé sur son avant-bras pendant son inconscience. Sûrement que la chute de son corps avait fait tomber sa tasse, déversant son contenu brûlant.

Fanghe prenait son avant-bras légèrement brûlé dans son autre main, pestant.

_________________
Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] 1548114346-gen-boutons

Tenues habituelles de Fanghe:
 

- Paroles
« Pensées »
Merci à Aditya pour les deux avatars animés ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4995-terminee-yamanaka-fanghe https://www.ascentofshinobi.com/t5459-l-equipe-2-premiere-rencontre-feat-fanghe-et-zo https://www.ascentofshinobi.com/t5402-yamanaka-fanghe-le-courant-vertueux#42924
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] Empty
Mer 6 Fév 2019 - 14:55
En pleine lutte, l'homme qui lui faisait face sembla se figer d'un coup, avant de s'adresser à elle pour lui intimer de bien tenir celui sur lequel elle était. De toute façon, c'est ce qu'elle faisait déjà, alors elle ne fit que continuer. Aucun doute la dessus, cette technique ne pouvait être qu'une transposition, jutsu phare du clan Yamanaka.

Le coup qu'assena le colosse à son destrier fit un bruit sourd qui promettait une longue convalescence au blessé, mais elle n'en avait que faire, elle était libre au moins. Tandis que l'homme s'effondrait, elle grimpa sur ses épaules et fit une pirouette arrière, envoyant définitivement le corps
au sol. Quant à lui, le Yamanaka se retira du corps qu'il possédait, lui demendant de s'occuper de celui là.

« Qu... Quoi … ? Att ... ».

Trop tard. Le shinobi qui possédait le corps du colosse était déjà parti, laissant l'homme confus et perdu. Définitivement irritée par cette histoire, la blonde respira un bon coup. Elle avait perdu bien trop de temps ici, et l'autre Yamanaka aurait bien pu terminer le travail ! C'est donc comme ça que se comportent les membres d'un des clans les plus puissants du village ?

L'un des clients de la boutique affalé sur une table venait d'ailleurs de se remettre en mouvement. C'était donc lui hein ? Jetant un regard noir au shinobi qui venait de prendre conscience dans le coin de la boutique, elle replaça une mèche de cheveux qui tombait sur son visage avant de sauter et de pivoter sur elle même pour donner de l'élan à son coup de pied, qui vint s'écraser violemment sur le visage de l'agitateur toujours ahuri par la transposition. Comme son confrère, celui-ci s'écroula sur le sol, inconscient.

Elle se retourna pour faire face à la propriétaire de la boutique, qui tenait sa commande d'une main tremblotante. Le visage de la blonde s'illumina.

« Eh voilà la fameuse poudre ! Merci ! » dit-elle, arrachant le petit sac des mains de Kieira en posant le total dû sur le comptoir, avant de fourrer son achat dans une des sacoches accrochées à sa ceinture.

Se retournant à nouveau, son visage perdit de son éclat lorsqu'elle vit le fameux Yamanaka qui était visiblement en train de s'essuyer le bras, recouvert de thé. Il était certainement un peu plus jeune qu'elle. D'un pas discret et élégant, elle se dirigea vers sa table, avant de prendre place sur une chaise en face de lui de la même manière.

« Eh bien, merci. » dit-elle, légèrement sarcastique. « Dois-je te rappeler que la violence sur les civils doit être évitée au possible ? L'opinion publique n'approuvera pas beaucoup d'escarmouches de ce genre. Surtout que j'ai cru comprendre que tu faisais parti du clan Yamanaka. » poursuivi-t-elle, d'un ton distrait : Elle était en train de se regarder dans un miroir de poche sorti de nul part, qu'elle referma avec un sourire satisfait : Tout allait bien, hormis peut-être une dent cassée. Heureusement, pas la sienne.

« Néanmoins, le pire a été évité, bien que d'avantage de galanterie aurait été de mise. Hayame Atsumi, chunin. » dit-elle, tendant une main étonnement ferme pour quelqu'un de son gabarit, le visage souriant.



_________________
Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] 52164_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yamanaka Fanghe
Yamanaka Fanghe

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] Empty
Lun 11 Fév 2019 - 13:48
« Bon sang, ça fait mal. Et ma manche est ruinée. »
Le brun portait la partie brûlée de son avant-bras à ses lèvres, dans une expression montrant toute sa douleur (douleur relative d'une brûlure légère). Cependant, sa peau irritée n'était pas une distraction suffisante pour l'empêcher de se demander comment la jeune blonde s'en sortait, et en ce sens, regarder dans sa direction. Elle avait l'air de s'en sortir. Le ouistiti était assurément un animal agile. Quoi qu'il en soit, ses coups de pieds étaient dignes d'un ballet. Une fois l'ennemi neutralisé, Fanghe souffla du nez, amusé, avant de revenir sur sa manche échaudée, l'essuyant.

Des pas se rapprochaient de sa table. Jusque là, il ne s'en souciait pas. Le jeune homme était installé sur la table la plus proche de l'entrée de cette Maison de Thé. Il n'y a rien d'anormal à ce que quelqu'un s'y dirige. Cependant, lorsque les pas s'arrêtèrent avant d'avoir gagné la sortie et que le Yamanaka sentait une présence à ses côtés, il dut bien relever le regard, tenant encore son poignet irrité contre ses lèvres. Un sourcil se haussait, tandis que le jeune homme put facilement reconnaître la jeune blonde d'un peu plus tôt. Il n'était pas contre un peu de reconnaissance mais ignorait comment celle-ci avait bien pu déduire qu'il s'agissait de lui. Même si Fanghe s'était effondré pendant sa Transposition, il était retiré bien loin, au fond. Et la Transposition n'était pas une technique facile à identifier, surtout au vu de la confusion que celle-ci engendre, mais soit. Peut-être l'amazone disposait-elle de dons sensoriels ?

La jeune fille s'installait devant lui. Ainsi, il pouvait profiter d'une vue plus en détail de celle-ci que l'agitation ne lui avait pas permise lorsqu'il s'était transposé. C'était une femme élégante, pas désagréable à voir, mais Fanghe avait toujours été loin de toute ambition de multiplication des conquêtes. Ainsi, la laideur de cette femme pouvait être multipliée que son désintérêt n'en serait pas moins le même.

La petite blonde commençait par remercier Fanghe, ce qui était tout naturel. Mais très vite poursuivi d'un rappel à l'ordre.

- Étrange mise en garde venant de celle ayant enclenché le conflit. De plus, je ne vois pas de quelles violences vous parlez. Ce n'est pas moi qui ai frappé. Mes yeux n'ont vu qu'un balourd de comptoir en attaquer un autre.

Un fond de thé avait été sauvé dans sa tasse, lui permettant de ponctuer sa phrase d'une gorgée accompagnée d'un sourire en coin, sourcil toujours haussé.

La guenon se mit ensuite à se repoudrer le nez. On ne savait sur quels travaux celle-ci s'engageait mais le bilan ne saurait être que conséquent. En revanche, celle-ci eut la décence d'enclencher les présentations, c'est déjà ça. Précédé d'un reproche, une main était tendue à Fanghe. Après avoir vivement hésité, il la saisit.

- Yamanaka Fanghe. J'apprécierai que nous nous vouvoyions.

_________________
Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] 1548114346-gen-boutons

Tenues habituelles de Fanghe:
 

- Paroles
« Pensées »
Merci à Aditya pour les deux avatars animés ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4995-terminee-yamanaka-fanghe https://www.ascentofshinobi.com/t5459-l-equipe-2-premiere-rencontre-feat-fanghe-et-zo https://www.ascentofshinobi.com/t5402-yamanaka-fanghe-le-courant-vertueux#42924
Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 18:08
« Déclencher le conflit ? J'espère bien que tu plaisantes. J'aurais pu tout autant tourner les talons et quitter la boutique immédiatement » dit-elle, franchement indignée.

Cependant, la parfait ironie qui suivit lui arracha un sourire narquois. A moins qu'il s'agissait réellement de négationnisme ? Difficile

« Oui, je ne sais pas ce qui m'a prit, je n'aurais pas du t'accuser de la sorte … Tu n'as de toute évidence rien à voir avec ce qu'il s'est passé. 
» dit-elle, tout sourire.

La poignée de main suivi d'un rappel sur la politesse lui fit lever un sourcil interrogateur, il fallait croire que le petit se prenait bien au sérieux. Elle aurait pu lui faire un interminable monologue sur le fait qu'elle était chunin, et par conséquent sa supérieure hiérarchique, qu'elle le nommait donc comme bon lui semblait ... Mais elle se plaisait à le laisser dans son petit monde.

Elle se contenta donc de lui répondre avec une évidente condescendance. « Très bien Mr. Fanghe, je m'excuse d'avoir utilisé la mauvaise personne, vous ne m'y reprendrez pas. »

A vrai dire, elle avait très envie de quitter l'établissement, mais ce n'est pas comme si elle était pressée. Atsumi avait toute la nuit devant elle, elle pouvait bien se permettre de perdre un peu de temps ici, non ?

De plus, Fanghe était amusant et … intriguant. Un homme lui tiendrait-il enfin tête ? C'était inédit. Peut-être était-il du genre très respectueux ? Peut-être que les femmes, ce n'était pas vraiment sa tasse de thé ? Tant de questions qui se posaient ...

« Kieira, je vais peut être rester un peu au final, le Yamanaka et moi devons discuter de comment classer cette affaire. Je vais prendre une tasse de thé vert au jasmin. Et monsieur aura certainement besoin d'une nouvelle dose également ... »

Fouillant dans ses multiples poches, elle trouva ce qu'elle voulait dans la lanière traversant son buste. Un petit flacon contenant un liquide visqueux d'un blanc éclatant. Elle déboucha la fiole avec un petit « pop » et le lança au genin.

« Crème pour calmer les brûlures ultra concentrée, un must have quand on est capable de générer une mortelle vapeur acide qui pourrait blesser par mégarde un allié. Une noisette suffira.» dit-elle, avant d'avoir un petit rire.

_________________
Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] 52164_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 https://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Yamanaka Fanghe
Yamanaka Fanghe

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] Empty
Dim 10 Mar 2019 - 0:32
Le ton était condescendant, mais Fanghe n'en eut pas tenu compte. Cette réaction n'avait rien d'extraordinaire, il s'agissait de celle de la plupart des gens qu'il rappelait à l'ordre. Mais inconsciemment, malgré une désinvolture certaine de prime abord, ils finissaient toujours par assimiler ce vouvoiement. C'est ce qui comptait pour lui. Il ne saurait reprocher à l'ignorant de ne pas être illuminé. Autant reprocher aux flammes de réduire ce qu'elles touchent en cendres.

D'une manière inexpliquée, cette femme avait l'air de vouloir... comment dire... jouer ? Elle éludait une sorte d'espièglerie, voire, peut-être, d'imprévisibilité. Ces gens-là ne sont pas à sous-estimer, ils sont du genre à arborer un masque les faisant passer pour les mêmes abrutis qui peuplent le reste de nos rues. Souvent, ils n'hésitent d'ailleurs pas à se faire passer pour encore moins illuminés. Mais un masque n'est qu'un masque. Ce qui se cache derrière est à découvrir. Et si cette face est camouflée c'est en général pour des desseins biens plus grands. Et ça, Fanghe est bien placé pour le savoir.

« Qui sait ? Peut-être est-elle tout simplement bel et bien stupide ? »

Quoi qu'il en soit, lorsque la jeune blonde redemanda un service à la Dame de maison et demanda implicitement si Fanghe souhaitait se resservir, le jeune homme ne répondit juste pas. Au lieu de cela, il couvrait sa propre joue droite de sa main tout en avançant son visage, coude posé sur la table, regardant la damoiselle d'un sourire en coin, les yeux plissés. Le ouistiti souhaite jouer ? Tant mieux, le brun est d'humeur joueuse ce soir.

Cela dit, ne pas répondre ne voulait pas dire refuser. Du moins, pas dans ce cas de figure-ci. L'homme en kimono avait un goût certain pour le thé. Ainsi, il ne déclinera aucunement son verre lorsque celui-ci sera resservi. Il n'y accordera pas d'attention particulière, cependant.

Mais avant que le thé ne puisse avoir le temps d'infuser, Atsumi prit la décision de sortir un onguent, une crème, pour apaiser la brûlure de Fanghe. Il en aurait presque oublié son bobo si ce n'était pour son geste. D'ordinaire, le Yamanaka aurait juste saisit la fiole et l'aurait emporté avec lui sans appliquer la substance sur sa peau. Mais il était dans l'impossibilité de faire cela, la Dame ayant gardé le bouchon avec elle. Aurait-elle déjà prévu ce coup de la part du jeune homme ? Non. Juste un coup du hasard, ou une habitude.

Pour le moment, il fallait donc que le genin se plie et s'étale simplement le remède sur sa peau irritée, raclant une noisette avec deux doigts avant de les faire entrer dans sa manche sans la relever -avantage des manches amples- et frotter le contenu salvateur contre son épiderme endommagé tout en glissant un docile "Merci." plus ou moins sincère.

Et ainsi, les tasses arrivèrent, fumantes à souhait. Si la demoiselle recevait un peu de jasmin infusé dans du thé vert, le thé vert de Fanghe, lui, était nature. Sans précision de la part de celui-ci, la tenante de cette Maison ne put que servir ce qui avait déjà été commandé une première fois par le jeune homme. En remerciant poliment mais sans regarder la personne étant venu les réapprovisionner, le Yamanaka rendait sa flasque à la chunin. Et enfin, finalement, il saisissait sa tasse pour la placer devant lui.

- "Nous devons discuter pour classer cette affaire", hein? Je me demande bien ce qu'il y a à discuter d'une affaire dans laquelle je n'ai apparemment rien à voir, si ce n'est en qualité de témoin.

Un souffle fut apporté au bord de sa tasse, troublant le chemin initialement choisi par la vapeur chaude de son thé vert.

- Pourquoi avoir intervenu ? Qu'est-ce qui vous a attiré ? Est-ce une pulsion vous hurlant de ramener la paix en cette nuit troublée ? Ou bien peut-être sont-ce les propos tenus par ces hommes qui ont éveillé en vous cette envie de tabasser du poivrot ? conclut-il, un sourire en coin, sans quitter la jeune femme du regard depuis qu'il lui a rendu sa fiole.

_________________
Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ] 1548114346-gen-boutons

Tenues habituelles de Fanghe:
 

- Paroles
« Pensées »
Merci à Aditya pour les deux avatars animés ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4995-terminee-yamanaka-fanghe https://www.ascentofshinobi.com/t5459-l-equipe-2-premiere-rencontre-feat-fanghe-et-zo https://www.ascentofshinobi.com/t5402-yamanaka-fanghe-le-courant-vertueux#42924

Les Gilets bleus du Village Caché dans la Brume [ ft. Atsumi ]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume
Sauter vers: