Soutenez le forum !
1234
Partagez

À la croisée des esprits [PV Sazuka]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

À la croisée des esprits [PV Sazuka] - Page 2 Empty
Sam 18 Mai 2019 - 3:26




Je soupirai longuement en l’entendant parler d’émotion et d’impulsion, sans doute n’avions pas la même vision de ce qu’était un shinobi, un ninja. La mienne était pourtant très simple, et une nouvelle fois je m’étonnais que des personnes pensent différemment, conçoivent les choses autrement. Pourtant, je n’étais pas issue de ce milieu, bien loin de là. Je ne faisais pas partie d’un clan et ne ferai jamais partie de l’un d’entre eux. Je n’avais jamais développé mes « talents » vis-à-vis du chakra dans un but « ninja », et pourtant je comprenais ce que voulait dire ce mot.

-Et bien… Si un ninja de Kumo n’est pas capable de garder l’esprit clair en toutes situations… alors il ne peut-être un ninja. Comme le boulanger ne peut l’être s’il ne sait pas cuire son pain. Rigolais-je en demie teinte sans pour autant perdre mon sérieux. Mais oui, tu as raison. A notre retour à Kumo je mettrai en place un programme d’évaluation. Tous ceux qui ne le réussiront pas, seront renvoyés à la vie civile. Et ceux qui malgré tout se laissent « submerger »… Dis-je pensive, tentant de trouver les mots justes quant à ce que nous pourrions en faire, à Kumo…

Evidemment un tas d’idée me traversa l’esprit, toutes brillantes mais dont les quatre-vingt-dix-neuf pour cent ne sauraient être perçues positivement…

-Enfin, les civils ont le droit à la fragilité, pas les shnobi. Avais-je ajouté avec une étrange légèreté détonnant un peu du sérieux avec lequel j’avais abordé le sujet. Cela semblait limpide, c’était un fonctionnement qui me seyait à merveille pour tout dire. Ce n’est pas pour rien que plusieurs éléments du village sont d’anciens criminels. Des personnes qui savent prendre des décisions, sans se poser de question pour lesquels l’objectif passe avant le reste… Peut-être… que nous devrions avoir une liste des Kumijin sensibles, afin de leur épargner des conflits émotionnels. Bien que… certaines personnes pourraient être submergées… si elles cueillaient ne serait-ce qu’un champignon… Rigolais-je de nouveau. C’était bien sûr du sarcasme, mais ça… je ne m’en rendais évidemment pas compte…



Revenir en haut Aller en bas
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

À la croisée des esprits [PV Sazuka] - Page 2 Empty
Dim 19 Mai 2019 - 4:03

En voyant soudainement Sazuka porter son discours sur un aspect plus fonctionnel et mélioratif du système actuel, le shinobi ne put s’empêcher d’y voir une certaine teinte de génie. Le fait qu’elle soit intelligente était un fait indéniable. Or, sa vraie force était la combinaison de sa vision et de son intelligence. Ensemble, ils arrivaient aisément à stimuler suffisamment d’idées et de proactivités pour créer quelque chose qui saurait possiblement améliorer Kumo.

Ainsi, c’était ce genre de situation qui poussait le Meikyû à apprécier les discussions qu’il avait avec elle. Même si elle pouvait parfois paraître brusque dans certaines de ses pensées, son détachement et sa neutralité lui permettaient de nuancer certains facteurs extrêmes qui ne devaient pas être pris en considération comme étant une normalité. Ainsi, si certains pouvaient être reconnus pour leur forte déviance tant négative que positive. Celle-ci devait l’être pour sa neutralité en toute circonstance qui lui permettait aisément de définir les fondations des infrastructures et modes de fonctionnement.

-Bonne idée, ensuite, je t’aiderais à le formuler pour qu’il soit un peu mieux reçu sans pour autant dénaturer son fond.

Lui faisant un nouveau clin d’œil, le Meikyû suivit ce soudain dynamisme en y ajoutant une légère teinte d’humour. Évidemment, il signait leur conversation d’un bref clin d’œil qui devenait de plus en plus répétitif en sa présence.

-Mais bon, parlant champignon, ça te dirait un tête-à-tête autour d’une soupe au champignon ? C’est moi qui invite.

Si pour plusieurs cette invitation pouvait ressembler à une tentative de rendez-vous avec l’Ikeda, ceux qui les connaissaient savaient pertinemment que ce n’était pas du tout le cas. Simplement, Raizen aimait la taquiner dû à ses réactions qui étaient toutes plus uniques les unes que les autres.


_________________
À la croisée des esprits [PV Sazuka] - Page 2 J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

À la croisée des esprits [PV Sazuka] - Page 2 Empty
Mer 19 Juin 2019 - 22:29




Arquant un sourcil lorsqu'il proposa son aide, je lâchai un soupir, un peu agacée. Pensait-il réellement que j'avais besoin d'aide pour mener à bien ce genre de projet ? Il ne s'agissait que d'un questionnaire dont des shinobi répondant à une autorité supérieure devraient s'acquitter, et cela sans aucune considération des ressentis des uns et des autres. Ces mêmes shinobi avaient ils besoin de "bien recevoir" leurs ordres pour y obéir ? J'étais à priori la seule, avec la Senshi, à comprendre que ni Kumo, ni Kaminari ne fonctionnaient sur le choix du peuple et des subordonnés.

S'il y avait des conseillers, ceux-ci n'avaient que ce rôle; à Kumo. De conseiller, d'informer. Il n'avait jamais été question, de tout ce que j'avais compris à propos de Shitaderu ou Kumo, d'un genre de système qui représentait le peuple; même si les uns et les autres s'efforçaient de représenter les intérêts de la nation au mieux. Kumo, comme les autres villages; fonctionnait davantage avec un modèle totalitaire, qu'un modèle libertaire. Et ça, il fallait que les Kumojin, les ninjas et les Kunoichi se le mettent en tête. Il n'y avait qu'ainsi que l'on pouvait atteindre l'unité.

-Je n'ai pas besoin d'être bordée, merci Raizen. Lui répondis-je en l'observant sans vraiment me rendre compte que, peut-être, il blaguait. Pour moi ce sujet était sérieux, et même critique si l'on estimait qu'il permettait au village des nuages d'écarter les éléments instables de l'armée de la foudre. Et ce sera pour une autre fois la soupe. Lui dis-je avec un léger sourire. Puis je m'étais levée de cette caisse qui me servait d'assise, et après quelques pas repris. J'ai d'autres projets. Ajoutais-je en lui tapotant l'épaule. Quels étaient ces projets ? Haha, mystère et boule de gomme. Sauf pour moi, évidemment.

Puis m'éloignais tranquillement, remettant à plus tard ces préparatifs; j'avais subitement une envie tout à fait différente, maintenant. Bien sûr, je n'étais ni fâchée, ni en colère; ce n'était pas vraiment mon genre que de prendre la mouche pour quelques mots échangés, et des idées un tant soit peu divergentes. Mais avant de réellement m'en aller, je me retournai.

-Et ne me suis pas, Raizen. Lui avais-je lancé avec un regard suspicieux, avant de cette fois ci vraiment rejoindre cet autre "projet".

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

À la croisée des esprits [PV Sazuka] - Page 2 Empty
Sam 22 Juin 2019 - 4:09


D’autres projets songea Raizen...

Souriant légèrement, le Meikyû se demandait ce que lui cachait celle-ci. Depuis un bon moment, elle était assez mystérieuse avec sa vie et ce qu’elle faisait de son temps. Quoiqu’en fait, le tout était ainsi depuis le début. N’ayant jamais réussi à briser le code qui déchiffrerait le mystère qu’était Sazuka, c’était aussi ce qui faisait son charme. Le fait d’être mystérieuse les avait plus ou moins réunis au fur et à mesure qu’ils avaient appris à se connaître.

Commençant initialement par une situation assez inusitée, le tout s’était transposé dans un échange de connaissance. Ayant découvert les nombreuses facettes de ce personnage qu’était l’Ikeda, il savait pertinemment qu’elle ne rigolait pas lorsqu’elle lui intimait de ne pas la suivre.

Si une parcelle de lui savait pertinemment qu’elle ne serait jamais en mesure de détecter que le Meikyû la suivait, un moindre faux pas serait suffisant pour qu’elle lui fasse goûter à sa propre médecine.

-Un autre projet hein ?

Sourire en coin, il ricana légèrement alors qu’il l’observait partir. Disparaissant avec un mystère sous une dose de menaces, quelque chose lui disait qu’elle lui cachait véritablement quelque chose. Après tout, dans quelles circonstances aurait-elle décliné son invitation à consommer une telle soupe ? À bien y repenser, il était presque impossible qu’elle accepte. Or, ce n’était qu’un détail sachant qu’elle aurait pu refuser de différentes manières.

-Ne t’en fait pas, je ne comptais pas te suivre. De toute manière, je me doute bien que tu as d’autres occupations plus intéressantes.

Se faisant de plus en plus taquin dans la tonalité de sa voix, on aurait presque dit que Raizen avait une idée concrète et pertinente de ce qu’elle comptait faire. Mythe et sous-entendus, le simple fait de lui donner l’impression qu’il avait deviné où elle allait était suffisant pour pouvoir le réutiliser lors de leur prochaine discussion. Après tout, elle ne pouvait se permettre de refuser une telle offre et espérer qu’il ne le remette pas sur la table à un moment ultérieur.

Dans tous les cas, il se devait fort probablement de se trouver des occupations. Bien que Anzu était agréable à taquiner, au-delà de ses jeux mentaux, le Meikyû se devait de profiter de ce temps pour lui-même.


_________________
À la croisée des esprits [PV Sazuka] - Page 2 J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

À la croisée des esprits [PV Sazuka]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: