Soutenez le forum !
1234
Partagez

Deuil [Toph]

Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Mar 12 Fév 2019 - 19:22
Cela faisait à peine quelques jours que j’étais rentrée au village et avait dû annoncer la nouvelle à l’ensemble de ma famille. Par delà les cris et les pleurs, les regards accusateurs et la colère, c’était la détresse dans les yeux de sa fille qui scarifiait le plus mon esprit. Les erreurs et leurs conséquences étaient le lot de tout shinobi et pavaient le sentier vers la véritable force, mais un questionnement avait germé en moi. Chercher à devenir plus forte pour protéger mes proches n’avait aucun sens si ceux-ci devaient périr de par cette quête sans fin.

Les obsèques furent rapidement organisées par le clan qui venait à nouveau de perdre une de ses figures les plus honorables. L’ensemble de celui-ci fut convié à l’événement. Je réalisai cependant une fois sur place que le nombre de personnes présentes était étonnamment élevé. Si nombre de visages m’étaient familiers, je fus surprise d’en voir autant ne faisant pas parti des Nagamasa.

D’un discret signe de la tête, je saluai Toph qui était également venu sur mon invitation personnelle. Si elle n’avait pas eu l’occasion d’apprendre à le connaître ou de recevoir de sa part un apprentissage complet, je connaissais son implication dans cette Voie et savait la sensation que générait la perte d’un mentor, surtout après ce qu’elle avait dû vivre avec l’exil de Senku. Pour être tout à fait honnête avec moi-même, je l’avais également invitée en sachant que sa présence allait m’aider à surmonter cette épreuve.

La présence de mon père, à la limite de la sobriété, dans une tenue cérémoniale décente était également une aide psychologique pour ce qui m’attendait. Avec le manque d’un chef de clan, de mon grand-père et l’incapacité de mon père à accomplir une telle tâche, on m’avait confiée la responsabilité de prendre la parole pour ouvrir la cérémonie.

Debout devant un cercueil fermé, face à une foule emplie de tristesse, j’éclaircis ma voix avec émotion. Prenant mon courage à deux mains tout en me concentrant pour ne pas m’effondrer devant l’assistance, je commençai.

— Je vous remercie tous d’être venu en ce jour pour commémorer la vie d’un homme qui a su marquer celle de chacun d’entre nous. Nagamasa Koda était un shinobi émérite, un Samouraï exemplaire, un professeur dévoué, un mari et un père aimant, mais il était avant tout un homme remarquable. Sa poursuite de la Voie, sa volonté d’apporter la paix et l’honneur dans ce monde et sa capacité à endurer mes erreurs avec le sourire ont fait de lui un modèle à suivre pour moi et quiconque partageant ces idéaux. J’ai cherché pendant ces derniers jours ce que je pouvais bien dire pour honorer sa mémoire et sa lutte, mais je crains que les mots ne puissent être suffisants pour se mesurer à cette tâche. Quiconque ayant passé du temps avec lui sait à quel point il était grandiose dans ses actes comme dans ses mots, sans jamais chercher les honneurs ou la reconnaissance. Koda était un homme qui cherchait la discrétion, mais dont la prestance et l’efficacité ont fait de lui l’homme que nous connaissons. Le simple nombre de personnes ici présentes en est la preuve. S’il pouvait parler, il me dirait d’ailleurs probablement de me taire, de sourire et de laisser les actes parler d’eux-mêmes. Alors que faire de plus que suivre son exemple par delà la mort ?

Un sourire se dessina alors sur mon visage, recueillant les larmes qui coulaient continuellement. Je saluai alors la foule d’une révérence avant de m’incliner à nouveau devant le cercueil, puis de rejoindre ma place, laissant les autres se recueillir à leur gré.

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Jeu 14 Fév 2019 - 20:57
Toph perdit un sensei de plus. Mais ce n'était pas cela qui la chagrinait. Plus que la perte d'un homme dur mais juste, elle s'en faisait énormément pour son amie Hisa. La Hyûga savait que la Kunoichi avait déjà traversée une vague de décès avec les évènements de Tetsu et le déchirement interne des Nagamasa. Son père... n'était pas un grand homme. C'était Koda qui l'avait élevé dans la voie du Bushido. Toph ne l'ignorait pas.

Sa mort la toucha, oui, mais c'était surtout pour la jeune Nagamasa qu'elle était venue, de laquelle elle avait reçue une invitation personnelle, vêtue de sa parure d'enterrement.

Il n'y avait que peu d'étrangers présents, la majorité était du clan Nagamasa. La tête d'Hisa se tourna vers Toph - elle lui fit un mouvement de la tête. Son père était également présent et semblait... présentable. Ce ne fut pas lui qui fit le discours, chose qui n'étonnait guère la représentante du clan Hyûga. L'éloge fut proclamé par Hisa elle-même. Ce fut un beau discours, empli d'émotion. La samourai ne cachait ni sa tristesse, ni ses larmes.

Après son discours qui fit fondre Toph, la Hyûga fit la file pour lui offrir ses condoléances, et saluer le défunt pendant de longues secondes. Lorsque vint son tour, elle eut une boule au ventre, et ne trouva pas les bons mots. Elle parla maladroitement.

Oh, Hisa, je suis désolée... Je...

Et Toph fit l'impensable.

Elle prit Hisa dans les bras et la serra tout fort contre elle. Toph n'avait pas l'habitude de faire de telle démonstration, c'était nouveau. C'était maladroit. Un peu brusque, sans doute brutal dans le degré de force exercé. La Hyûga avait envie et besoin de ce contact pour transférer un de sa chaleur interne et de sa joie de vivre à Hisa qui devait manquer de l'un et de l'autre.

Puis, elle se dégagea de son étreinte, et reprit sa place discrète dans l'assemblée. Elle ne voulait pas trop attirer l'attention - elle avait sa réputation grandissante et ne désirerait pas perturber ce moment de receuillement. Toph rediscuterait avec Hisa, une fois la cérémonie passée, lorsque les invités auraient fini de lui transmettre leur condoléance. Elle attendrait, pour donner du soutien à son amie et sensei.

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Sam 16 Fév 2019 - 14:20
La femme et la fille de Koda furent les premières à réagir à la fin de mon monologue. S’il m’était difficile de soutenir leurs regards en raison de ma part de responsabilité dans la perte de leur être cher, leur manque de ressentiment à mon égard me rassurait quelque peu. Miyuki, ma cousine qui portait fièrement le daisho de son père à sa ceinture, vint me prendre dans ses bras en essayant de restreindre ses larmes. Incapable de lui dire le moindre mot, je me contentai de lui rendre son embrasse.

Chacune des personnes présentes virent les uns après les autres pour se recueillir et leur présenter leurs condoléances. Toph, qui n’avait pas eu l’occasion de les rencontrer, vint également me voir, pleine de compassion. Après avoir balbutié des condoléances, elle me prit également dans ses bras à ma grande surprise. Appréciant cet accès de sollicitude plus que je pouvais l’imaginer, je le fis durer quelques secondes avant de la laisser s’en libérer. Tout aussi incapable de trouver les mots justes, je continuai mon mutisme en la regardant retourner à sa place.

Je croisais alors le regard de mon père. Assis sur une chaise, il avait le regard dans le vide, comme s’il contemplait la mort dans les yeux. Je ne pouvais qu’éprouver que de la peine à son égard avec ce que m’avait dit Koda sur leur relation. Un homme brisé qui venait à nouveau de percuter la dure réalité de ce monde corrompu. Il n’allait jamais avoir l’occasion de reconstruire la relation fraternelle qu’ils avaient perdu des années auparavant.

Durant quelques dizaines de minutes, les connaissances de Koda, les shinobis souhaitant rendre hommage à l’un des leurs et les membres de clan se succédèrent les uns après les autres. Je ne pus m’empêcher de remarquer chez certains de ces derniers des regards dans ma direction teintés de reproches. Que ce fut à cause de mes erreurs ayant mené à sa mort ou simplement mon influence grandissante au sein du village malgré mon très jeune âge, je savais que les miens ne me voyaient pas tous comme l’enfant prodige pour lequel mon grand-père et mon oncle avaient essayé de me faire passer jusqu’à leurs morts. Je ne pouvais que trop comprendre leur ressenti lorsque je contemplais l’ensemble des erreurs que j’avais commises depuis l’obtention de mon bandeau, mais je ne pouvais leur donner raison pour autant. Il me fallait absolument continuer à me battre pour honorer leur mémoire et imposer nos idéaux.

Lorsque tout le monde eut fini, je m’approchai une dernière fois du cercueil, puis ma tante pour lui présenter mes excuses et mes condoléances à nouveau. Je me dirigeai ensuite vers Toph qui n’avait pas l’air d’être sur le point de s’en aller. Avec tout cela, j’avais grand besoin de discuter avec une amie.

— Je te remercie d’être venue. C’est difficile de se retrouver de nouveau dans ce cimetière...

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Mer 20 Fév 2019 - 21:26
Chunin esseulée dans une foule de shinobis. Toph attendit patiemment son heure. Ce n'était pas un exercice aisé. Mais elle fut récompensée lors qu'Hisa vint à sa rencontre et la remercia. Toph n'avait pas l'impression qu'elle ait fait quoi que ce soit qui méritait des remerciements. Elle se semblait si désemparée, si désarmée dans cette réunion aux mines sombres. Le deuil, en voilà un adversaire qu'aucune de ses techniques ne pouvait contrer.

C'est bien naturelle, voyons. Les amies, c'est fait pour ça ! Oui, trancher des bandits est amusant et tout, mais c'est dans les moments durs qu'il faut le plus se supporter les uns les autres. Une pour toutes, et toutes pour une.

Il faut sortir entre filles, j'ai lu ca dans un magazine. C'était le meilleur moyen de remonter le moral entre femmes. (Enfin, femmes, tout est relatif, entendons-nous bien). Toph déposa une main dans le dos d'Hisa. C'était le maximum qu'elle pouvait donner en réconfort, en ce moment.

Je pense qu'il faut te changer les idées.

Le magazine parlait de journée en spa, de weekend à Kiri-les-bains ou de ruée de shopping. La Hyûga avait considéré les options et décrétée que rien de cela n'allait convenir à Hisa. A la limite, une visite chez un forgeron de katana, cela aurait pu l'intéressé comme shopping. Ou transformer Kiri-les-bains en Kiri-la-sanglante. Comme projet cela aurait sans doute intéressé la jeune samourai (et la Hyûga).

Mais non, ce n'était pas l'idée retenue par Toph qui retira sa main tout ne plongeant ses yeux dans ceux d'Hisa.

Toi, moi, un duel. En l'honneur du shinobi et du samourai qu'il était. Sa dernier disciple contre une de ses toutes premières. T'en dis quoi ?

La proposition pouvait paraitre déplacée, à un enterrement. Néanmoins, c'était sans connaitre la pugnacité des deux kunoichi-samourai. Après tout, c'était le seul refuge tant de Toph que d'Hisa. Les combats, les techniques, les dojos. Que cela soit leur temple de leur deuil et de leur souffrance, quoi de plus normal.

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Lun 25 Fév 2019 - 16:20
Je tiquai légèrement en entendant Toph dire que c'était amusant de découper des bandits. J'éprouvais bien l'ivresse des combats et la satisfaction de la victoire, mais je ne comprenais en quoi cela pouvait se révéler amusant. Je n'allais cependant pas faire de remarque à ce sujet, ce n'était ni le lieu ni l'occasion de discuter d'un sujet pareil.

- Me changer les idées ?

A ma grande surprise, elle m'invita alors à réaliser un duel pour honorer la mémoire de Koda. L'idée était assez étrange à proposer au sein d'un cimetière, mais elle n'était pas pour me déplaire pour autant. Si j'avais déjà eu l'occasion à plusieurs reprises de voir la jeune chuunin en action et que j'avais bien remarqué que mon niveau n'était pas comparable au sien, nous n'avions pas encore combattu l'une contre l'autre.

- Je ne peux qu'accepter une telle proposition. Après tout, Koda avait accepté de t'enseigner les arts samourai après ton apprentissage du Kenjutsu et je ne pourrais te laisser te débrouiller seule à cause de mes erreurs.

Ce n'était pas à moi d'honorer les promesses de mon oncle, celles-ci furent absoutes lorsqu'il perdit la vie, mais cela ne m'empêchait pas d'essayer pour autant. Je n'étais pas la personne qu'il fallait à Toph pour tester réellement ses capacités, mais je me sentais tout de même en mesure de juger si sa maitrise du sabre était suffisante.

- Dans ce cas, je te propose de nous rendre à ton Dojo. J'aurais bien proposé celui du clan Nagamasa, mais cela ne serait pas très approprié en ce jour. Nous nous affronterons sérieusement comme il en avait l'habitude. Je ne sais pas si cela saura me changer les idées, ou même si je le souhaite réellement, mais ses derniers mots furent de m'ordonner de continuer à me battre. Je doute que c'était cela qu'il avait en tête, mais cela suffira pour l'instant. Il faudra cependant que je passe par chez moi pour me changer, cette tenue n'est pas vraiment adaptée.

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Mer 27 Fév 2019 - 9:07
Hisa accepta sa proposition. Toph ne réagit pas tout de suite, anesthésiée par l'environnement de la scène et sa propre inexpérience. Elle s'était à moitié attendu à un refus. Et voila que le petit grain de femme devant elle acceptait ? Une amorce de sourire apparut, que la Hyûga réfréna. Ce n'était ni le lieu, ni l'endroit. Elle jeta un regard furtif autour d'elle en activant son Byakugan. Les gens dispersaient leur attention, Hisa pouvait sans doute s'éclipser sans trop de souci. Elle devait par ailleurs se changer.

Toph acquiesça.

Bien, tu sais où me trouver.

Toph la salua et s'en alla de ce triste environnement. Elle n'était pas femme à affronter la tristesse par l'inactivité et un rassemblement social. A la mort de Yoshitsune et de Musashi, elle s'était récluse dans son dojo et s'était entrainée jour et nuit avant d'en sortir épéiste passable, et avec des arcanes Jishin. C'était cela la façon de Toph d'affronter cette masse d'émotion instoppable. Et de sa façon bancale, elle clopina pour aider son amie dans le besoi, avec toute la maladresse d'une enfant de quatorze ans complètement désarmée face à l'adversité.

----------

Boken, ou sabre ?

La voix de Toph résonna dans le dojo secondaire de son école. Le dojo principal était utilisé par Kami - il avait une session avec quelques Hyûga intéressé par sa démonstration de l'autre jour. L'école Jishin grandissait, et elle n'appartenait plus entièrement à sa maitresse. Toph voulait du calme et de la tranquilité pour elle et Hisa, aussi son choix s'était portée sur une deuxième salle de dojo sur laquelle elle était en train de travailler. La salle était un peu plus petite - par manque de temps, principalement. Toph prévoyait de l'agrandir. Cependant, le plafond était nettement plus haut, laissant nettement plus d'espace au-dessus de la tête des deux combattantes au sabre. La pierre au sol n'était pas encore polie, et celle des murs étaient remplies d'aspérités. Il n'y avait pas de décorations, et la lumière était tout juste suffisante pour s'y battre sans contrainte.

Une impression d'inachevé, d'élément à l'état brute se dégageait de la pièce.

Toph s'était changé dans un kimono d'entrainement qui devenait brun avec le contact répété avec la poussière de son doton. On distinguait vaguement l'emblème Iwa tissé dans le dos, mais effacé par l'usure et recouvert d'une couche de crasses s'étant incrusté au motif. Elle était agenouillé devant deux sabres. L'un en bois, l'autre un vrai bien qu'émoussé par l'usure et sa piètre qualité - une arme produite de façon industrielle par Iwa pour armer ses shinobis. Il était quelque peu triste que Toph n'avait pas encore de sabres qui en valait la peine. Néanmoins, elle estimait que son niveau n'était pas suffisant en kenjutsu pour pouvoir prétendre à un sabre avec une âme, voir un sabre nommé.

Selon le choix d'Hisa, l'expérience serait douloureuse, ou extrêmement douloureuse. L'un comme l'autre pouvait faire attention à ne pas trop se blesser, mais aucune d'entre elles n'en sortiraient indemnes. La Hyûga laissait aussi l'initiative à la samourai. Ce qu'elle en ferait ? Elle attendait de voir. Mais Toph comptait bien se donner un maximum dans ce combat pour montrer à sa sensei le résultat de ses efforts constants.

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Mer 27 Fév 2019 - 18:58
Toph ayant accepté ma proposition de faire ce duel au sein de son dojo, je me retirai aussitôt pour rentrer chez moi. La cérémonie était terminée et j’avais déjà dis ce que j’avais à dire à ma famille, je n’avais aucune raison de m’éterniser en ces lieux.

Après avoir troqué ma tenue cérémonielle contre une plus adaptée au combat et avoir récupéré mon daishō en bois, je me dirigeai vers le dojo de l’Hyûga. Bien que je n’y avais jamais mis les pieds, celui-ci s’était fait une petite réputation depuis son ouverture et elle ne m’avait pas échappé.

Ce fut dans le dojo secondaire que je retrouvai Toph. La salle était petite et brute, mais bien que le côté esthétique laissait à désirer, c’était parfait pour un duel au sabre. La jeune chuunin me demanda alors quels sabres j’avais l’intention d’utiliser. Bien que l’occasion était importante et que nous allions faire preuve d’encore plus de sérieux que nos entraînements habituels, je n’avais pas l’intention de déroger à mes règles. Je tirai donc mon bokken de son fourreau en répondant à sa question.

— Je ne brandirais jamais d’acier contre toi voyons.

Je me mis alors en position de garde, tenant fermement mon arme de ma main droite, la gauche posée sur mon shoto. Je réalisai alors rapidement qu’elle avait l’intention de me laisser l’initiative ce qui me poussa à réfléchir à une manière d’ouvrir ce duel. C’était bien la première fois que je me retrouvais à affronter une personne que je considérais comme une amie, mais il ne me fallait pas oublier l’enjeu de cet affrontement.

— Prête ?

Avec ce que je lui réservais, je ne pouvais que m’assurer de sa pleine attention pour éviter un drame. Lorsqu’elle me répondit positivement, je chargeai aussitôt une immense quantité de chakra dans la lame en bois de mon Bokken avant de réaliser un mouvement de coupe horizontale. Une grande lame de chakra en surgit immédiatement pour venir traverser la distance qui nous séparait à une grande vitesse. J’avais déjà effectué cette technique devant elle lors de notre mission, mais cette fois-ci, elle n’était pas limitée par une exécution approximative. Il s’agissait bien d’une façon très violente de commencer le combat, mais si nous le faisions en l’honneur de Koda, c’était bien le minimum requis.

Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 11:20
Sans grande surprise, Hisa choisit le bois. Toph saisit le boken et en prit un autre plus court qu'elle mit à sa ceinture. Elles se faisaient face, toutes les deux vêtues pour ce combat de manière plus adaptée. Toph laissa l'initiative à son amie. Celle-ci prit sa posture, et lui demanda si elle était prête.

C'était le cas.

Prête.

Hisa prit l'initiative avec une technique de haute volée. Rapide. Sans mudra. Létale. Sublime.

Toph avait des options pour s'en défendre, mais préféra ici user d'une simple esquive majeure. Cela lui permettrait de ne pas rester statique, ce qui pouvait être une erreur face à une samourai qui chargeait ses adversaires. Elle se déplaça latéralement à grande vitesse, sur une grande distance. Se repositionner ainsi permettait également d'attaquer d'un nouvel angle.

Et elle répliqua, bien entendu. Pas question de se laisser faire. Toph dégaina son boken et trancha l'air avec en projetant un croissant de chakra neutre tranchant et rapide... même si moins puissant que celui qu'Hisa venait de faire. Toph avait les capacités de répliquer avec la même puissance, mais cela avait été un enchainement de haut niveau et elle n'était pas prête à garder ce rythme très longtemps. Elle mesurait un peu plus ses ardeurs pour avoir l'endurance de tenir et de faire un bon combat.

Mais elle ne se retiendrait pas très longtemps. Car il s'agissait d'honorer le défunt Koda. Il fallait lui faire un spectacle de là où il était. Qu'il soit fier de sa nièce et de sa dernière élève.
Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 15:39
La lame de chakra traversa la pièce à vive allure pour aller s’écraser violemment contre le mur qui me faisait face. Toph avait réagi suffisamment rapidement pour l’esquiver et avait traversé la salle d’un seul mouvement. Je la savais parfaitement compétente pour ce genre d’action, mais la voir à l’œuvre contre moi donnait une toute nouvelle dimension à ses capacités. J’eus alors à peine le temps de tourner ma posture de garde vers elle qu’elle venait déjà de répliquer en envoyant une lame de chakra dans ma direction. Bien que visiblement moins dangereuse que la mienne, il me fallut tout de même m’en occuper.

S’il m’était possible de l’esquiver également, j’avais plutôt l’intention de montrer à la chuunin l’étendue des capacités de contrôle du chakra qu’offrait les arts samouraïs. Mon bokken toujours en position de garde, je concentrai mon chakra à l’intérieur de sa lame, puis d’un coup particulièrement précis, je vins découper le croissant de chakra qui allait m’atteindre. Ce dernier se sépara alors en deux morceaux qui continuèrent leur course derrière moi tandis que je passais au milieu, immaculée.

Sans attendre mon reste, je chargeai aussitôt sur elle. Bien que je susse que je n’allais pas avoir plus de chances au corps-à-corps, ce n’était pas sur nos capacités à réaliser des lames de chakra à distance que je comptais nous mesurer. Je ne savais pas si elle allait me laisser obtenir ce que je recherchais, mais j’avais bien l’intention de croiser le fer littéralement. Je n’avais pas de stratégie pour la vaincre, mais ce n’était pas mon objectif. Bien que je pusse présenter cela comme un hommage à Koda ou même un test de ses capacités au sabre pour jauger ce qu’il n’avait pu déterminer de lui-même, je ne me faisais pas d’illusion. Le principal intérêt de ce combat était le plaisir et l’adrénaline qu’il me procurait. J’aimais me battre, je savais que c’était également le cas de Toph. C’était d’ailleurs à se questionner sur les raisons de cette si longue attente avant de se décider à s’opposer enfin.

Finissant ma course juste en face de la jeune fille, je lui adressai un sourire tandis que je la frappais de mon bokken chargé de chakra. Il s’agissait d’une technique qui contrastait avec le début du combat, un coup simple et lent, facile à esquiver, mais la chakra qu’il contenait rendait la lame en bois bien plus dangereuse qu’un katana en acier.

Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Dim 3 Mar 2019 - 23:25
Le croissant de chakra de Toph rencontra un sombre destin tandis qu'Hisa le trancha en deux aussi simplement qu'un voile de tissus ou un cochon. C'était une arcane du Bushido de pouvoir toucher et trancher ainsi le chakra. Hisa montrait ici toute son expertise dans le domaine.

Toph eut un sourire. Cette technique là, elle y travaillait en ce moment, mais n'avait pas encore réussit à la mettre au point dans un format qui lui convenait. La voir dans les mains d'Hisa lui rappelait que, quelque part, Hisa était son ainée sur ce chemin là, et qu'elle n'était point son mentor pour rien. La genin prit appui sur ses jambes et fonça au travers du dojo. La distance les séparant fut rapidement comblée.

Toph savait qu'une attaque au corps-à-corps arrivait. Elle relacha du chakra de ses tenketsus tandis que le sabre d'Hisa fendit l'air. Elle commençait à pivoter jutse à temps pour repousser le sabre avec un tourbillon bleuté. Un bouclier virevoltant tellement vite autours de la Hyûga qu'il semblait aux spectateurs qu'il s'agissait d'un dôme bleuté. Le Kaiten était une excellente défense, et polyvalente sur bien des aspects. Elle protégea Toph de l'assaut, et avait même peut-être déstabilisé Hisa par la projection de chakra.

La chunin Hyûga ne maintenu pas la technique plus longtemps que nécessaire. Après le minimum de rotation requise, elle s'arrêta et activa son Byakugan. Hisa apparaissait comme une constellation d'étoiles bleutés, chaque tenketsu brillant comme un soleil, et les différents flux de chakra comme des autoroutes de lumières qui les reliaient les uns aux autres.

Le boken de Toph se leva.

Et il frappa dans une escalade d'estocs plus rapides les uns que les autres. L'adresse et l'agilité de la princesse Hyûga avec le bout de bout n'avait rien de semblable à celle qui avait frappé à la porte d'Hisa il y avait trois mois de cela. Ici, maintenant, elle prouvait son entrainement sans s'arrêter dans l'art du kenjutsu. L'enchainement était un peu moins rapide que ce que Toph était capable de faire en Taijutsu. Mais chaque coup d'estoc portait un impact autrement plus puissant et dangereux. Enfin, avec un boken, Hisa ne risquait pas de perdre la vie dans cette échange. Mais potentiellement, ce serait 32 tenketsus qui seraient scellés et autant de coup contondants à son égard. Certainement la meilleur technique kenjutsu que Toph disposait en ce moment en-dehors du Iai.

Puis elle se déplaça rapidement en arrière et leva son boken perpendiculaire au sol, au niveau de son visage. Un salut à Koda, et une posture défensive dans son style de kenjutsu basé sur les estocs. La chunin espérait qu'il appréciait le spectacle, l'ordalie qui lui était dédié en ce funeste jour.
Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 15:18
Alors que mon bokken semblait bien parti pour atteindre sa cible, cette dernière se mit à pivoter pour réaliser une technique dont j’avais déjà pu voir l’efficacité. Mon bokken et moi-même fûmes repoussés aussitôt tandis que j’apercevais le changement dans les yeux de la jeune hyûga s’opérer. Je compris bien rapidement que ma situation était vite devenue dangereuse et mon premier réflexe fut de fuir. Je n’étais cependant pas en position favorable pour cela. Tout se passait si vite et la déstabilisation provoquée par son tourbillon m’empêcha de réagir avant la contre-attaque. Lorsque mes pieds eurent suffisamment d’appui sur le sol pour me faire bouger en arrière, la chuunin avait déjà eu le temps de m’infliger une demi-douzaine de coup de bokken.

Si les frappes d’estoc au bokken n’étaient pas particulièrement efficaces en temps normal, la maitrise des arts hyûga de Toph rendait cet enchainement bien plus puissant. Je réalisai bien vite une fois à l’abri que les frappes, en plus de provoquer un impact non négligeable sur mon corps, avaient réduits ma capacité à malaxer mon chakra. Décidément, mon adversaire n’avait pas fini de m’impressionner. Je m’en voulais un peu de prendre la fuite dans un affrontement au corps-à-corps que j’avais moi-même cherché à provoquer, mais elle me faisait réaliser coup par coup que ma capacité à me défendre efficace avec ces sabres restaient largement en deçà de ce qui m’était possible d’apprendre.

Désormais à l’autre bout de la pièce, à quelques pas du mur, je pris une seconde de repos avant de dégainer mon shoto avec ma main gauche. L’attaque je venais de subir bloquait la circulation du chakra dans une partie de mon corps, dont mon bras droit. Si je sentais que cette perte de contrôle s’affaiblissait avec le temps, je comptais bien me servir de mon bras plus fonctionnel. C’était également l’occasion de dévoiler à Toph l’école de kenjutsu que j’avais étudiée et développée. Je réalisai alors une petite lame de vent avec l’arme nouvellement sortie en direction de Toph. C’était loin d’être suffisant pour l’inquiéter, mais je cherchais juste à gagner un peu de temps pour me remettre de son attaque. Les blessures à chaque point d’impact étaient gênantes et douloureuses, mais elles n’allaient pas m’empêcher de combattre convenablement contrairement au blocage de mon contrôle de chakra.

Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Dim 10 Mar 2019 - 0:06
Hisa esquiva partiellement son assaut. Toph était soulagée de voir que son attaque n'avait pas plus blessée Hisa que cela. En effet, c'était la première fois qu'elle testait cette technique sur un être vivant qui n'était pas un kage bunshin... même si c'était un boken et que la pointe de l'arme en bois était nettement moins dangereuse que son daisho. En temps normal, un adversaire aurait été blessé à seize endroits. Si ce n'était pas létal, c'était clairement dangereux. A la place de cela, Hisa était en vie. De l'autre côté du dojo. Et le Byakugan de Toph pu constater que certaines des étoiles de sa constellation s'étaient éteintes. Elle aurait du mal à malaxer son chakra.

Cela ne l'entravait pas complètement. La genin était encore maitresse de son chakra, même si elle avait fuit le corps-à-corps. Elle en fit une belle manifestation en envoyant un nouveau croissant de chakra dans la direction de Toph. Une technique des plus classiques, mais si cela marchait, pourquoi changer ? Il n'y avait, finalement, qu'une seule bonne réplique à cette arcane samourai.

Une autre arcane samourai. Combattre le feu par le feu.

Enhardie par la précédente démonstration de sa mentor du Bushido, Toph avança tout en concentrant du chakra dans sa lame. A l'approche du projectile, elle leva son sabre et le trancha aisément. Elle n'aurait peut-être pas pu trancher le premier projectile qu'Hisa lui avait lancé au tout début du match, mais celui-ci était parfaitement à sa portée et était un excellent exercice. Elle ne l'avait pas encore réussit durant ses entrainements - l'adrénaline du combat devait l'aider à hausser sa concentration. Elle avait maintenant le champs libre pour passer sur l'offensive.

Elle aurait pu faire un barrage de techniques à distance. L'idée lui avait traversée la tête. Les techniques Jishin, en particulier, seraient difficiles à parer pour la samourai, ou encore des techniques doton. L'un comme l'autre étaient faisables et ne comportaient que peu de risques pour la Hyûga. Mais cela n'était pas ce qui était demandé ici. C'était un rituel pour les morts et les honorer. Koda méritait une véritable ordalie. Un duel à l'ancienne, où l'art du sabre de ses deux disciples s'affrontait en de beaux exemples de maitrises. Un spectacle pour le défunt méritait d'aller droit au but.

Toph puisa du chakra dans ses jambes, et poussa avec. Elle se déplaça à très grande vitesse et traversa l'espace du dojo en un battement de coeur. Elle enchaina directement avec une nouvelle furie de frappe - moins rapide que la précédente toutefois. En effet, la respiration de la Chunin devenait un peu plus lourde, et elle se contenta d'une technique de plus bat niveau. Elle ne visait que seize des tenketsus d'Hisa, cette fois-ci. Avec son esquive, la genin avait réussit à sauver une partie de ses étoiles éblouissantes aux yeux de Toph. Mais une partie était d'une teinte nettement plus sombre, attestant de la réussite de l'opération précédente.

La chunin verrait bien à quelque point cette opération-ci marcherait.
Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Mar 12 Mar 2019 - 16:32
Si je n'avais jamais douté des capacités de Toph, la voir maitriser ainsi le Kenjutsu depuis le début de notre affrontement était bouleversant. Je me rappelais bien de sa rencontre pas si lointaine avec Koda où elle avait préféré ne pas utiliser d'arme par manque de compétence en la matière. Elle progressait bien plus vite que moi dans le domaine. Ce ne fut cependant que lorsque je la vis appliquer une technique Samouraï, similaire à celle que j'avais utilisé précédemment, pour contrer ma lame de vent que je réalisai que je n'avais pas grand chose à lui apprendre à ce niveau là. Je ne pouvais m'empêcher d'être légèrement frustrée par cela, après avoir passé une décennie à développer et maitriser ces techniques.

Sans me laisser plus de temps, elle reprit aussitôt son assaut en me poursuivant avec une charge rapide avant de chercher à nouveau à m'atteindre avec son bokken. Cette fois-ci j'avais tout le temps qu'il me fallait pour réagir, ce qui me permit d'esquiver son attaque d'un petit bond rapide en arrière. La réalisation de sa supériorité au corps-à-corps n'était pas suffisante pour me faire interrompre ce combat. Bien que ce n'était pas exactement ce que j'espérais, je ne pouvais me résoudre à continuer de me limiter face à une telle démonstration de talent. Bien que je n'avais révéler à personne, à l'exception de Koda, ma maitrise du Genjutsu et que je m'étais réservée de m'en servir sur ses conseils, je me devais d'employer toutes mes capacités pour remporter ce duel. Après une série de mudras, j'utilisai donc une de mes nouvelles techniques dans ce domaine. Un souffle de vent partit de ma bouche vers la position de l'Hyûga.

J'enchainai alors aussitôt avec la technique avec laquelle j'avais ouvert le combat. Après avoir concentré mon chakra dans mon shoto, je relâchai une lame de chakra en direction de Toph. Si l'enchainement des deux techniques était particulièrement violent, je faisais suffisamment confiance dans ses capacités pour ne pas périr face à celui-ci. Je ne pus m'empêcher alors de tressaillir après cet effort. Mes réserves de chakra étaient sur leurs limites et la douleur de l'attaque que j'avais encaissée se faisait de plus en forte avec la fatigue. Malgré ma volonté et le plaisir que le combat me procurait, ce dernier était malheureusement sur sa fin.

Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Sam 16 Mar 2019 - 18:08
Hisa s'enfuit une fois de plus du corps-à-corps. C'était un peu étonnant, venant de l'ardente samourai. Néanmoins, Toph se dit que la genin devait avoir sa stratégie. Elle composa du mudra et se mit à utiliser du ninjutsu futon. Si elle l'avait déjà mêlée avec du kenjutsu précédemment, c'était la première fois qu'elle l'utilisait de cette manière. Un souffle puissant arriva sur la chunin, ralentissant tout ses mouvements.

Pas aussi puissant que ce que la chunin avait subie une fois, il y a bien longtemps par Yoshitsune. Néanmoins, elle avait du mal à se déplacer. Une entrave à sa mobilité était une bonne stratégie à mettre en place. Elle enchaina avec un autre croissant de chakra.

La meilleure réponse dans ces cas-là était avant tout le kaiten. C'était l'automatisme encré chez Toph. Mais si l'éjection de chakra se fit sans problème, elle ne pivotait pas aussi vite que d'habitude. Elle ressentait une force opposé au sien à cause du vent, mais qui allait dans son sens par d'autres moment. Un déséquilibre, une vitesse globale moins rapide. Le tourbillon de chakra perdit en efficacité.

Suffisamment pour qu'un fragment du chakra d'Hisa transperce sa défense et ne vienne lui trancher chair et muscle de son bras droit.

Respiration rauque. Haletante. La main serrée sur son sabre de bois - Toph ne le laisserait pas tomber au sol. Mais l'utiliser ne semblait pas sage. Le sang dégoulinait sur le bois du boken avant de descendre au sol du dojo, goutte par goutte. Sous l'effet de cette bourrasque continue, se déplacer jusqu'Hisa serait compliqué. Utiliser son bras gauche était une possibilité mais ce n'était guère élégant de changer son arme de main ainsi et ses options étaient limitées. Un getsuga tensho risquait d'être ralenti par une telle manoeuvre défensive de la part de la genin.

Non, elle se contenta de frapper le sol à deux reprises.

Deux attaques Jishin, projection de chakra impactante sortant du sol après un court voyage sous-terrain. L'attaque ne se voulait pas discrète - les deux techniques étaient bien visibles avec la masse de chakra qui courrait au sol. Koda lui-même avait eu du souci contre ce genre d'attaques.

Et quelle meilleure façon de le célébrer que de les réutiliser ici, en sa mémoire ?

Toph se mordit les lèvres. Elle n'avait plus énormément de chakra à sa disposition. Si Hisa pouvait continuer le duel, elle n'aurait que peu de possibilité pour se défendre. Mais il y avait de quoi être content de cet échange. Bref. Intense. Intéressant et merveilleux à expérimenté. Koda devrait être content, là où il était.
Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Lun 25 Mar 2019 - 9:13
Comme je l’avais imaginé en inventant cette technique d’illusion, le véritable souffle paraissait trop faible pour être pris en considération et Toph fut prise dans mon illusion. Cela résultat en une défense ralentie de sa part, permettant à ma lame de vent de traverser partiellement son tourbillon hyuga. Alors que mes forces atteignaient leurs limites, je pouvais au moins me satisfaire d’avoir réussi à l’atteindre une fois.

Bien que je maintenais mon illusion, la jeune chuunin n’interrompit pas ses assauts. Elle enchaîna le combat en frappant sur le sol. L’acte étrange se fut rapidement comprendre lorsqu’une vague se dessina sur ce dernier, fonçant vers moi. La suivant des yeux avec attention, je bondis en arrière lorsqu’elle atteint ma position, l’esquivant avec justesse. Si mon mouvement fut réussi, je réalisai bien vite toute mon erreur en apercevant une deuxième vague surgir peu après du sol.

Sans appui et sans préparation, je ne pus que serrer les dents lorsque l’impulsion chakratique me heurta. Projetée aussitôt au plafond, je m’éclatai sur celui-ci. L’ensemble de mon corps comprit alors immédiatement la puissance de la technique que je venais de subir. Mon bras droit, déjà handicapé par ma blessure précédente, se brisa à l’impact, m’obligeant à lâcher mon bokken.

Je m’écrasai alors à nouveau contre le sol, avant de mettre quelques longues secondes pour me relever à bout de force. Je me remits en garde, le bras droit ensanglanté et tombant, les jambes tremblantes et le souffle court. Mon corps entier semblait être proche de la rupture, mais ma main gauche et le shoto qu’elle tenait étaient tous les deux stables, prêts à continuer.

Je n’avais clairement plus assez de chakra en moi pour continuer à combattre normalement, mais tant que j’avais la capacité de me tenir debout et de tenir fermement un sabre, je pouvais continuer de me battre. J’avais déjà interrompu des entraînements pour moins que cela ou même simplement pour un manque de chakra, mais en ce jour, pensant à tous les combats que j’avais fait contre Koda, je réalisais mon manque de rigueur. Si j’avais poursuivi mes efforts à chaque instant, sans laisser des banalités m’interrompre, peut-être alors que mon niveau aurait été suffisant pour empêcher la mort de mon oncle. Après tout, c’était lui qui m’avait enseigné à combattre jusqu’au bout, à frapper avec un bras cassé et à esquiver avec les chevilles brisées. Ce n’était pas en saluant une camarade après un beau combat que je pouvais lui rendre honneur, mais bien en imbibant mes vêtements de mon propre sang à force d’encaisser des coups.

Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Mer 27 Mar 2019 - 23:25
La chunin avait recourut aux arcanes Jishin pour atteindre Hisa malgré la tempête qui soufflait en ces lieux. Cela avait été, en réalité, une des seules possibilités de la part de la Hyûga d'attaquer son adversaire. Elle aurait pu faire une charge en temps normal, mais avec un tel vent ? Non, elle avait sabordé toutes ses idées avant de tomber sur ces techniques Jishins. La première fut esquivée avec expertise.

La deuxième un peu moins. Disons que Toph avait l'impression d'une crêpe à la chandeleur qu'on envoie trop fort et qui s'étale au plafond. Cela ne lui fit visiblement pas du bien et elle se releva péniblement. Toph eu un sourire de fierté. C'était une kunoichi, mais c'était aussi une samourai. Son âme était d'acier trempée. Et c'était un véritable honneur d'avoir appris le bushido de sa part.

Ta détermination te fait honneur, Hisa-san. Tu as fait de gros progrès depuis le tournoi des genins. Et je suis certain qu'elle ferait plaisir à Koda, là où il est.

Elle rengaina son sabre du mieux qu'elle put. Le mouvement était compliqué avec l'état de son bras et la pression du vent qui ne cessait de souffler. Elle grimaça de douleur avant de reprendre.

... Je te laisse porter une dernière attaque. Profites-en. Fais lui honneur jusqu'au bout.

Le regard de Toph se posa sur Hisa. Toute cette destruction engendrée par sa technique. Les arcanes Jishin ne faisaient pas de pitié. Elle ne les avait pas créé dans ce but. C'était des armes puissantes et difficiles à contrer. Hisa en avait esquiver une mais la seconde l'avait salement endommagée. Elle s'était relevée, ce qui devait être particulièrement douloureux, et qui fendait le coeur de Toph. Non qu'elle avait pitié - car elle respectait la guerrière en face d'elle d'un oeil nouveau - mais la voir autant souffrir activait l'empathie de la chunin.

Et elle culpabilisait d'avoir infligé cela à la samourai, en dépit de la "brise" qui continuait de souffler dans sa direction et qui la forçait à parler avec un volume suffisant pour qu'Hisa puisse l'entendre. Puis elle soupira et fit très attention à sa partenaire de duel. Le dernier échange serait le dernier. Elle utiliserait ses dernières réserves de chakra à se défendre, sans doute. Décidément, que de progrès de sa part.
Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nagamasa Hisa
Nagamasa Hisa

Deuil [Toph] Empty
Ven 5 Avr 2019 - 23:01
Les louanges de mon amie furent bien suffisantes pour me permettre de rester debout malgré mon état. Je n’étais pas sûre de mériter ces mots, mais cela ne m’empêchait pas de les apprécier pour ce qu’ils étaient. Je fus quelque peu surprise de la voir rengainer son sabre, c’était bien inhabituel chez les Samouraïs. Je réalisai alors que malgré le fait qu’elle avait déjà réussi à me surpasser dans l’art du Kenjutsu, elle n’en restait pas moins une hyûga et une kunoichi accomplie. Si elle avait appris des livres que je lui avais prêtée, elle savait ce qu’un tel acte signifiait pour nous. Mais je ne pouvais lui en vouloir, je savais que dans mon état actuel, je ne pouvais plus représenter une menace pour elle. Cependant, si elle voulait un dernier assaut, une lutte ultime de ma part, je ne pouvais lui refuser. Je commençai d’abord par relâcher mon illusion pour garder le peu de force qu’il pouvait bien me rester.

— Si c’est pour son honneur, alors je suppose que cette petite fourberie n’est pas de mise.

D’une profonde respiration, je calmai quelque peu mon corps pour essayer de reprendre des appuis solides sur le sol. Durant quelques instants, je restais parfaitement immobile en position d’attaque. Mon bras droit pendait toujours contre mon flanc, incapable du moindre effort, tandis que la lame de mon Shoto, pointée en l’air, défiant les dieux, semblait comme figée. Puis, tout en continuant à garder la plus grande concentration possible, je commençai à accumuler du chakra dans mon arme. Il me fallait au moins mettre dans ce coup tout ce dont j’étais capable, l’étendu de ma puissance.

La lame en bois de l’arme commença alors rapidement à se colorer d’une aura argentée, la faisant alors briller comme le véritable acier d’une arme forgée. Si Toph souhaitait me laisser l’occasion d’utiliser une dernière technique, je n’allais pas m’y précipiter inutilement. Une longue concentration entraînait toujours des résultats plus efficaces et mon état n’arrangeait pas les choses. Laisser toutes mes émotions, toute ma douleur et toute ma peine parler à travers la lame de mon sabre était l’essence même de l’éducation de ma famille. Si ce lieu m’était inconnu, c’était bien la confiance que je portais en celle qui m’affrontait qui me permettait de m’autoriser à m’ouvrir ainsi et de la manière qui m’était la plus simple. Les émotions à travers la politesse, la douleur à travers la rigueur, la peine à travers l’honneur.

Puis d’un mouvement lent et fluide, je tirais mon Shoton vers moi tout en continuant de l’alimenter en chakra. Je réalisais alors un mouvement de coupe avec celui-ci jusqu’à ce que ma vision se troubla et ma jambe d’appui flancha. Le souffle coupé, je tombai au sol, impuissante et épuisée.

Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] 1535023072-ezgif-com-add-text
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3775-nagamasa-hisa https://www.ascentofshinobi.com/t4475-carnet-de-nagamasa-hisa
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Deuil [Toph] Empty
Sam 6 Avr 2019 - 16:44
Le bras de Toph vrillait de douleur, mais elle l’ignora du mieux qu’elle put, se contentant d’en tout et pour toute démonstration une bouche légère tordue par l’effort. Face à la genin qui s’était relevée en dépit de blessures bien plus lourdes, il y avait de quoi se sentir humble devant son endurance et sa volonté.

Un signal s’amour pour un parent en outre-tombe.

Hisa parla de fourberie, et le vent violent se dissipa comme s’il n’avait jamais existé. Une seule raison à une disparition de ce style - la technique avait été une illusion depuis le début. Ne jouant pas sur le chakra, Toph n’avait eu aucun indice pour démeler le vrai du faux. La Hyûga était admirative. Elle ignorait tout de cette maitrise chez son amie et voilà qu’elle en faisait un qui prouvait un excellent niveau d’expertise. Une corde de plus à son arc.

Oh du genjutsu ? Je ne m’en étais pas douté une seule seconde. Excellente technique.

Toph observait Hisa - elle se concentrait pour lacher son dernier assaut. Un ultime aurevoir à son oncle dans ce combat passionnant. Une fois de plus, elle avait beaucoup appris. Elle concentra le chakra argenté dans sa lame, tandis que la Hyûga concentrait son chakra argenté dans tout son corps, lui faisait vêtir un faible manteau de chakra. Quand Hisa lâcha son projectile de chakra - qui n'était pas aussi puissant que d'habitude mais qui s'en soucie vraiment ? - Toph expulsa son chakra et pivota sur elle-même.

Le Kaiten.

Sans vent puissant pour la ralentir, elle se défendit efficacement avec le restant de son chakra. Le tourbillon dissipa l'assaut de la samourai. Toph Tituba. La dépense de chakra avait été importante, et la douleur de son bras n'était pas vraiment une sinécure. Elle se rendit compte qu'Hisa était au sol. Elle se pressa à ses côtés - heureusement, elle n'était qu'évanouie. Mais ses blessures nécessitaient attention.

Toph la prit par un bras sur son épaule et la traina dans son dojo jusqu'à demander à un de ses élèves de l'aider à l'amener à un médecin du domaine Hyûga. C'était l'avantage d'être un clan majeur, les Hyûga avaient ce genre d'accès facilement et sans trop de questions. Hisa récupérerait bien vite de ses blessures avec un eisenin. Toph aussi.

Il n'y avait guère que les blessures du coeur contre lesquels les médecins étaient impuissants.
Spoiler:
 

_________________
Deuil [Toph] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Deuil [Toph]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: