Soutenez le forum !
1234
Partagez

Une autre corde à son arc. [Sabaru]

Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Lun 18 Fév 2019 - 19:56
Une autre corde à son arc.

Les terrains d’entraînement du grand dojo ! L’idée seule d’y aller parvient désormais à mettre du baume au cœur de Kaelia. Chaque fois qu’elle s’y rend, il s’y passe toujours quelque chose. C’est peut-être l’endroit où les ninjas se rendent le plus et le plus souvent. Cela lui donne la sensation d’être comme les autres, de ne pas simplement venir du luxe de la famille Yuki, mais d’être littéralement au même niveau que tout un chacun. À vrai dire, c’est pour cette raison que Kaelia ne se présente que rarement comme une Yuki. Au fond, cette réalité semble créer des attentes chez les autres, ou simplement avoir un effet repoussant. Beaucoup vont se dire que, ça y est, parce qu’elle est issue de ce clan, soit elle est très forte – et ils ont tort – soit tout lui a été donné – et ils ont tort aussi. Kaelia aimerait simplement être comme les autres … Alors, aujourd’hui encore, équipée de son arc, la petite brune se rend aux terrains d’entraînement. Pour être au même niveau que tous les autres, il faut faire comme tous les autres. Pas de privilège, pas de petit bonus. Un plan d’égalité.

Kaelia accélère le pas. Une fois sur le terrain, elle décide de commencer à s’échauffer en tirant des flèches. Les mannequins commencent à les connaître, ces projectiles. Ils en reçoivent probablement bien trop pour leur propre bien. À force, les flèches en viendront à bout et les cibles ressembleront à ce fromage étonnant, parcouru de trous, qu’elle a mangé, une fois. Mama lui a donné son nom, mais elle ne s’en souvient plus.

Enhardie par l’envie de bien faire, de beaucoup faire, la petite brune poursuit son entraînement en ajoutant une deuxième flèche à son arc, pour travailler sa visée et sa vitesse. À terme, elle tentera d’en tirer plus encore, pour voir quel est son maximum et qu’est-ce qu’elle peut en faire. Motivée, la demoiselle se concentre sur cette première tâche. La prochaine sera un peu différente, consistant à tirer pendant qu’elle court, sans perdre sa cible et sans tirer dans le vide. Bref, travailler sur la visée, encore, toujours, pour être capable de parer à toute éventualité dans un combat. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, personne n’est parti de nulle part …

Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Mar 19 Fév 2019 - 15:34
Une autre corde à son arc
ft. Yuki Kaelia

Depuis son petit dérapage au Grand Dojo, le déchaîné n'y était plus retourné. Mi-honteux, mi-trop fier pour s'excuser, il avait préféré s'entraîner sur les autres terrains mis à disposition des soldats. L'arrivée du complexe lui tardait d'autant plus, promettant moult terrains et dispositifs.

Il avait vite abandonné l'idée d'éviter le dojo, pourtant. À chaque fois qu'il se rendait aux terrains, il redoutait de croiser Keitei. Il l'avait vu, de loin, quelques fois ; il était reparti aussi vite. Ce calvaire ne pouvait plus durer, il ne s'infligerait plus le stress quotidien que la pensée « vais-je croiser Keitei ? » éveillait en lui.

Prenant son courage à deux mains, il s'était donc rendu au Grand Dojo des Sabreurs, vêtu d'une simple tunique à manches courtes, d'un pantalon ample et de chausses de shinobi ouvertes à l'avant. Sa fidèle faux était retenue, dans le bas de son dos, par une attache juxtaposée à la bobine qui abritait son long câble. Ses deux bras laissés à nu étaient enroulés par des chaînes, quant à eux. Lorsqu'il passa la porte de l'endroit, le gardien vint à sa rencontre, puis lui passa le savon tant redouté. Le fait qu'il ait commencé à rembourser sa part des dégâts amoindrit cependant l'ire du garde, qui l'autorisa à entrer, à condition qu'il n'utilise que les terrains extérieurs.

L'extérieur, avec le soleil sur la gueule. C'est mieux que rien. Sans rechigner, il s'était donc rendu sur place. Lorsqu'il entrevit l'archère rousse, il ravala un juron et se figea pour l'observer. Il n'était pas des plus enchantés à l'idée de partager le terrain qui serrait le théâtre de son entraînement quotidien avec autrui, comme toujours.

Muré dans le silence, il l'observa donc quelques instants, évaluant par pure curiosité la qualité de ses mouvements et leur précision. Elle se débrouille plutôt bien. C'est surprenant. Son expertise des armes de tirs étant limitée, il ne put qu'apprécier la précision et le spectacle. En s'approchant un peu, il remarqua même qu'elle armait deux flèches à la fois pour tirer.

La dernière fois qu'il avait partagé un entraînement avec quelqu'un au Grand Dojo, il avait eu des ennuis. Malgré tout, il s'approcha de la demoiselle en faisant intentionnellement du bruit, de sorte à ne pas la surprendre.

« Sacrés tirs que voilà. C'est peu courant à Kiri, les archers, de plus. »

Le roi sans couronne afficha un sourire, sachant d'ores et déjà comment il mettrait à profit la présence de la jeune femme sur son terrain de jeu.

« Si ça t'intéresse, je pourrais te servir de cible mouvante. Ce pauvre mannequin inerte ne te permettra pas de voir ce que tu vaux vraiment. Tu pourrais être plus forte que ce qu'il te laisse croire. »

Ou plus faible, pensa-t-il.




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Jeu 21 Fév 2019 - 19:21
Une autre corde à son arc.

Du bruit, dans son dos. Quelqu’un d’autre, ici. Kaelia pourrait jouer l’étonnée, mais ce serait mentir. Les ninjas vont et viennent tous les jours dans cet endroit, pour massacrer quelques pantins, ou trouver quelqu’un avec qui passer du temps. Dans tous les cas, une rencontre au Dojo implique toujours quelque chose de nouveau. Une expérience partagée avec un autre ninja, prêt à en découdre ou simplement là pour échanger ses connaissances. Kaelia se tourne pour lui faire face. Cet homme lui est inconnu, mais il marque des points directement en la complimentant sur ses capacités. Un sourire timide étire ses lèvres. C’est gentil, quoi qu’on en dise.

L’inconnu enchaîne tout aussi vite, en lui proposant de se … battre contre lui, en gros. C’est bien ça, non ? Il veut être sa « cible mouvante », autrement dit, il veut qu’elle lui tire dessus. Personne, absolument personne, n’accepte de se faire canarder sans se défendre. Si c’est le cas, de toute façon, ça n’intéresse pas Kaelia. Ceci dit, la brune préfère suivre son intuition : il lui propose d’être son adversaire. C’est tout ce que cela signifie. Alors, elle hoche la tête.
« Nous sommes sur un terrain d’entraînement, après tout … Alors, pourquoi pas. »
La Yuki serre son arc, de plus en plus gagnée par une folle excitation à l’idée de mettre ses talents à profit. Employer ses compétences pour livrer bataille contre un autre ninja – ce qu’elle suppose – du village. Gagner en expérience en voyant ses propres failles et en les améliorant … Il n’y a que du bon, dans ces entraînements. Hors de question de manquer une telle occasion. Avant toute chose, il y a quand même quelque chose à faire … Quelque chose d’important.
« Je m’appelle Kaelia ! Enchantée de faire ta connaissance. »
Toujours connaître le nom de son adversaire. Pour le palmarès, en quelque sorte. Ou simplement avoir une identité à attribuer à une personne qu’elle voudra vaincre, si elle échoue. Au fond, tout est possible, dans leur situation … Mais Kaelia désire sincèrement savoir qui il est. Les entraînements peuvent, qui plus est, donner naissance à des amitiés, ou des rivalités. Bien qu’il ait l’air plus âgé qu’elle, ce scénario ne lui paraît pas impossible non plus. La Yuki serait bien trop triste de ne pas avoir un prénom à mettre sur cette figure, en tout cas.
« Tu préfères commencer, ou … tu laisses l’honneur aux dames ? »
Elle penche la tête, un sourire terriblement malicieux sur les lèvres. Joueuse, la petite Kaelia. Joueuse, mais aussi terriblement impatiente de commencer !

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Mar 26 Fév 2019 - 0:29
Une autre corde à son arc
ft. Yuki Kaelia

Un large sourire se fraya un chemin au travers de la moue auparavant inexpressive de Sabaru, empreint d'amusement et de malice. Le petit bout de femme faisait appel à sa galanterie, alors qu'ils trônaient à l'instant même dans l'un des temples du combat de la Brume. Si elle n'était pas ironique, elle était naïve ; mais ça n'avait pas l'air d'être le cas.

« Mon nom est Sabaru, tout autant enchanté. »

Le trait était vulgairement grossi, puisqu'il n'était pas des plus enchantés. Le terme exact serait « intrigué », mais il ne sonnait pas aussi bien. De plus, son expérience en société lui dictait qu'il devait tout simplement répondre par la pareille, par soucis de ne pas faillir à combler les attentes de la demoiselle. Tant de complications, pour ce qui n'était au final qu'une présentation fort rudimentaire. Mais tel était le maître des liens ; sa maîtrise s'étendait également aux liens figurés de la psyché et de la société.

En guise d'entrée en matière, il empoigna fermement le manche bandé de Sayoarashi, puis se rapprocha de la fille en libérant l'arme de son attache. Dès que sa cible entra dans le rayon d'action de la longue faux, il la fit valser rapidement à l'horizontale, le côté dépourvu de lame se dirigeant à une allure modérée vers le flanc gauche de Kaelia. L'attaque, volontairement modérée et sans risque de blessure grave, servait une double utilité.

L'évaluation, et la vantardise. Comment se protégerait-elle d'un assaut à moyenne portée, avec son arc ? Comment prendrait-elle le fait qu'il ne l'attaque qu'avec ce genre de techniques de basse extraction ? La joute, ici, était plus mentale que physique.

Dans le feu de l'action, le déchaîné cracha ces quelques mots, pour enfoncer le clou et mettre définitivement un terme à la phase « blabla » :

« Je suis très galant, d'habitude, crois-moi ! Mais ici, tu n'es pas une femme, tu es une
kunoichi !
»

La phase « combat » était initiée.


Résumé du tour:




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Mer 27 Fév 2019 - 18:13
Une autre corde à son arc.

Sabaru. Un simple prénom qui permet de mettre une véritable identité sur un visage. Alors, ce jeune homme désire être son partenaire du jour, pour un combat. Son sourire grandit. L’excitation de la bataille grimpe en elle, de la même manière qu’une forme de stress qu’elle ne se connaît pas. Il est son premier adversaire en extérieur, la première personne contre qui elle va se battre pour de vrai. Kaelia n’a jamais livré bataille jusqu’à aujourd’hui … Et elle a autant hâte, que peur. Assez étrange, mais pas insurmontable. La brune regarde le jeune homme partir et se préparer à l’attaquer avec une … Faux ? Alors ils sont deux combattants qui ont recours à des armes ? Très bien. Le coup de faux arrive par le côté et la Yuki a seulement le temps de se déporter pour que le coup vienne taper contre son coude. Elle grimace. Il lui faut mettre de la distance, rapidement.

Le corps-à-corps est sa plus grande faiblesse … Kaelia doit y remédier le plus vite possible. La brune se déporte en arrière d’un bond pour s’assurer d’avoir un minimum d’espace. Elle compose des premiers mudras. Rapidement, un vent glacial se lève sur la zone de combat, les entourant tous les deux. Une première manière de gêner son adversaire … Ne pas lâcher prise. Surtout, ne pas lâcher prise et ne rien lui offrir. Après tout, ne lui a-t-il pas dit lui-même ? Ici, ni elle, ni lui ne sont ni homme, ni femme. Ils sont Shinobi et Kunoichi. Alors autant oublier toutes ces formalités et lui donner le plus beau combat possible.

Kaelia profite de la tempête neigeuse pour composer de nouveaux mudras. Trois copies exactes de la jeune femme, armées de la même manière, apparaissent tout autour. La Yuki profite de ce petit chaos pour emmêler les perceptions de son adversaire et se mêler aux clones. Laquelle est la vraie ? Laquelle ne l’est pas ? Les quatre se dispersent aléatoirement sur la zone de combat, attentives à ce qui va se passer par la suite. Lequel des deux mordra la poussière en premier ? Kaelia ne saurait le dire mais … Une chose est sûre : elle donnera son maximum pour prouver sa valeur à Sabaru.

Résumé:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 23:59
Une autre corde à son arc
ft. Yuki Kaelia

Le coup de revers fit mouche, contre toute attente. La jeune femme n'était-elle que ce qu'elle laissait paraître : une frêle demoiselle un peu gauche ? La possibilité qu'il s'agisse d'une inattention, ou tout simplement qu'elle soit vraiment mal à l'aise à courte portée, fut la seule raison qui empêcha de s'en aller sur-le-champ. Il n'allait pas s'amuser à matraquer une femme sans défenses, bien qu'il l'ait qualifiée de kunoichi pour lui faire comprendre qu'il ne se retiendrait pas.

Néanmoins, elle refroidit littéralement ses ardeurs en faisant appel à une bourrasque d'air froid chargée de menus flocons. Le vent s'était levé en un instant, obéissant à ses signes incantatoire, et ce n'était pas la saison ; elle maîtrisait donc complètement cet étrange phénomène météorologique. Il n'avait jamais affronté de Yuki, mais il sut reconnaître là leur Hyōton. Elle faisait donc partie de l'illustre clan qui était à l'origine de la libération de Mizu — et donc de la sienne, par extension. Bien. Je suis rassuré, Yuki Kaelia.

Profitant admirablement de sa redoutable technique de diversion — une diversion qui commençait à engourdir son corps, d'ailleurs —, Kaelia s'éloigna et conjura à ses côtés une flopée de clones. Adepte de la technique, version plus destructrice bien que moins pratique, il soupira intérieurement en comprenant qu'il allait passer un sale quart d'heure pour la différencier de ses jumelles quand elle se mit à se mêler au groupe en profitant que sa tempête gênait le déchaîné.

Il était dans de beaux draps. Il fallait compter désormais sur la chance, et se tirer de la bourrasque qui devait avoir pour épicentre un point entre lui et la femme, en les comprenant eux-mêmes. Le plan s'esquissa en deux étapes pour le maître des liens, qui signa également du signe en croix, faisant l'invocation de ses trois fidèles clones. D'apparence normaux, il suffirait que la femme en touche un pour que l'ambiance vire à l'électrique, mauvais jeu de mot assumé.

Une fois entouré de ses copies en formation serrée, le déchaîné misa sur deux points pour essayer de confondre son opposante. En premier lieu, il se contenta d'essayer de la perturber en se mêlant au groupe une première fois. Le second élément consista à diriger son attention sur un clone, en le faisant passer pour l'original ; le procédé choisi fut celui de l'offensive. En faisant attaquer le clone, Sabaru concentrait l'attention sur lui, et espérait profiter de l'étrange connivence établie entre les shinobis qui consistait à attaquer soi-même lorsque l'on invoquait ses clones, qui eux servaient en général aux attaques simultanées ou aux débordements.

Obéissant donc à l'ordre muet, l'un des clones composa quelques mûdras, puis tendit sa dextre vers une Kaelia au hasard — qui s'avérera être l'originale, coup de bol, 1d4 qui tombe juste — pour la foudroyer en libérant moult éclairs de chakra dans sa direction.

Profitant du coup de tonnerre cinglant et de la brusque prise d'aggro de sa copie, l'original glissa à l'un des clones un parchemin explosif, pour qu'il le cache sous sa tunique. Combine habituelle, utilisée à de nombreuses reprises, on ne changeait pas une équipe qui gagne — en se faisant exploser, mais passons. Le groupe se mit ensuite à reculer à l'unisson, créant encore plus de distance qui était apparemment plus favorable à la Yuki. L'objectif ? Conserver un champ de vision étendu sur les 4 jumelles qui s'étaient dispersées.

La prochaine priorité serait de quitter le vent froid ou de le faire cesser, puisqu'il le ralentissait de plus en plus, à mesure qu'il s'y exposait. Pour tout arranger, il était venu sans manteau, pour une fois qu'il l'abandonnait. Quelle idée.


Résumé du tour:




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Ven 1 Mar 2019 - 4:03

Une autre corde à son arc.


Les techniques de glace sont probablement ses préférées. Après tout, bien manipulées, elles peuvent avoir un effet véritablement dévastateur, mais ce n’est pas tout. Son adversaire se trouve désormais au milieu d’une jolie tempête de glace, qui lui causera probablement quelques problèmes tant qu’elle se trouvera sur le terrain. Une première tentative de prendre l’avantage du côté de Kaelia, qui se débrouille tant bien que mal pour maintenir la distance entre elle et son adversaire. Ce dernier décide de créer trois clones. Voilà donc quatre combattants supplémentaires sur le terrain, ce qui les porte à un total de huit. Beaucoup trop de monde ici. La Yuki fronce les sourcils.

Plus attentive que jamais, la brune remarque de l’agitation dans sa direction. Des mudras. L’originale profite de la distance qui les sépare pour composer rapidement une série de mudras et générer un mur de glace, qui encaissera le choc de l’unité adverse. Impossible de savoir s’il s’agit du vrai ou non. Que font les ninjas, dans ce cas ? Attaquent-ils d’eux-mêmes, ou laissent-ils leurs clones s’en charger ? Incapable de le savoir, car bien trop inexpérimentée dans ce domaine, Kaelia décide de ne pas considérer le problème sous cet angle et de s’y prendre différemment. Ils sont à quatre contre quatre. Son adversaire a allongé la distance. Ce qu’il n’a pas pris en compte, cependant, est la plus grande particularité de la Yuki.

Un grand sourire étire ses lèvres quand, toutes quatre, simultanément, se dispersent davantage et brandissent leur arc. Dans le doute, comme Kaelia ne sait pas lequel est l’original, elle adopte une approche plus sauvage, qui forcera chaque Sabaru face à elle à se mouvoir. Quatre flèches. Quatre simples flèches, qui peuvent avoir un effet redoutable. L’ordre file aussi vite que les traits. Les quatre clones tirent en même temps, comme un seul homme. Peut-être croira-t-il en avoir touché une autre ? Qui sait ?

Pour ajouter un peu de piment à tout cela et s’assurer de semer le doute dans l’esprit de son adversaire, la clone la plus éloignée de Kaelia, sur sa gauche, se saisit de son arc et encoche une nouvelle flèche, tandis que les trois autres ont rangé leur arme. Un sourire malicieux étire ses lèvres, alors qu’elle lève son arc en direction du ciel et tire. Rapidement, la flèche retombe, mais elle n’est plus seule. Accompagnée de neuf autres partenaires glacées, les dix traits tombent en pluie sur le clone le plus au centre, dans l’espoir de causer des dommages maximum. Touché, pas touché, peu importe. Peut-être que cette nouvelle approche permettra à Kaelia d’établir une nouvelle diversion et de gagner un peu plus de temps … Car il lui en faudra. Du temps et de la patience parmi la bataille, pour parvenir à vaincre son adversaire.

Si, toutefois, il lui est possible de le vaincre.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Mer 6 Mar 2019 - 2:54
Une autre corde à son arc
ft. Yuki Kaelia

La tempête de neige continuait de faire rage, et la cible des éclairs s'était défendue en faisant appel à la glace. Était-elle l'originale ? Usait-elle d'un subterfuge visant à protéger un clone pour confondre les pistes ? Un sourire étira les traits de l'aîné aux chaînes. Ce qui s'annonçait comme une confrontation lambda et routinière s'était transformé en jeu d'esprits.

Entouré de tous ces clones, nous pourrions même qualifier cette joute de jeu des généraux, aussi communément appelé shōgi. Quatre pièces contre quatre, trois pions et le général d'or.

L'archère étendit d'autant plus sa formation, suscitant une réaction logique de recul chez les quatre Sabaru. En bloc, ils tenaient tous dans leur champ de vision au moins l'une des copies de la Yuki. Il n'était pas question de lui donner une fenêtre de tir sur son angle mort. Néanmoins, elle ne sembla pas s'encombrer de telles notions ; chaque Kaelia brandit son arc, une flèche dirigée vers le groupe du déchaîné, avant de faire feu. Il n'était évidemment pas question de laisser un clone prendre le coup tant qu'il était dans les parages, c'eut été regrettable. Ainsi, chaque Sabaru se munit de sa faux, et para la flèche qui lui était destinée. S'ils prenaient le risque d'esquiver, ils créaient une ouverture dans le dos du clone à l'opposé ; la seule solution était la défense.

Soudain, l'une des archères leva son arc au ciel, tandis que ses consoeurs rangeaient leurs arcs. Elle n'était pas celle qui s'était défendue, brouillant à nouveau les pistes ; il était néanmoins certain que la jeune Kaelia cherchait à détourner l'attention, en dispersant çà et là des données éparses. Elle devait, de fait, avoir compris que son adversaire était de ceux qui observaient et calculaient avant d'agir. Contre lui-même, Sabaru aurait probablement fait la même chose. Alors qu'il la surveillait, laissant aux autres doubles la tâche de surveiller les semblables de la Yuki qui feignaient l'inaction, la demoiselle fit feu vers le ciel. La flèche grimpa en luttant avec le courant d'air froid, avant de retomber en plein centre de la formation, avec une dizaine d'autres projectiles.

La cible était son clone. S'il était touché, les quatre déchaînés seraient foudroyés en même temps. La réaction fut instinctive, à peine calculée. L'original, seul à pouvoir réellement maîtriser les liens, leva sa main droite vers le ciel en faisant onduler la chaîne qui était jusque là restée enroulée à son bras. Les maillons cliquetèrent avant de s'assembler en s'enroulant en spirale pour former un bouclier assez large au-dessus du clone. Agissant comme un parapluie de fer, le bouclier ne céda pas face à la pluie de flèches de glace.

Retour au jeu. La menace étant évincée, il fallait maintenant faire jouer ses propres pions.

Ce jour-là, le général d'or eut la main lourde. D'un geste figuré de la main sur le champ de bataille, il envoya valser ses trois pions sur la troupe adverse.

« CHARGEZ ! »

L'ordre était simple, sans équivoques. L'original l'avait craché en brandissant le poing en avant, sa chaîne ondulant encore dans les airs autour de lui passivement. Répondant à l'appel du maître, les trois clones bondirent vers les trois Kaelia les plus proches. S'ils étaient plus lent qu'ils ne l'auraient normalement été à cause du froid, ils brandirent leurs faux, prêts à se protéger des tirs de barrage des demoiselles. La menace d'un coup de lame pesait aussi, mais ce n'était en vérité pas le but de cette charge d'infanterie...

Soudain, lorsqu'ils arrivèrent à portée, deux clones s'entaillèrent le torse avec leur propre version de Sayoarashi. Le troisième n'eut pas besoin de se mutiler, puisque l'original venait d'exécuter depuis son emplacement le signe de rupture qui fit exploser le parchemin qu'il transportait.

Crépitement, puis coup de tonnerre. Trois explosions foudroyantes simultanées, dont une plus grande à cause de la détonation du parchemin, venaient de frapper le terrain extérieur. Si cette manoeuvre laissait une Kaelia intacte, elle était très dangereuse pour les trois autres. L'explosion, même sans compter le parchemin, était suffisante pour causer des dégâts handicapants. Concernant la quatrième, le genin signa une fois, puis la foudroya littéralement du regard, de sorte à l'occuper le temps de déterminer l'état des trois autres.

L'intention de Sabaru n'était pas de blesser la Yuki ; il savait qu'elle aurait un moyen de s'en protéger, même partiellement. La ménager serait une insulte, alors il se devait d'être un minimum sérieux. Le doute subsistait tout de même, insidieux. Et s'il l'avait blessée ? Il n'était dans l'intérêt d'aucun de se faire du mal lors d'un entraînement, ainsi il s'en voudrait terriblement. Par chance, ce maudit vent frigorifiant aura tôt fait de chasser le drapé de fumée qui occultait la résultante de ses assauts.


Résumé du tour:




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Ven 8 Mar 2019 - 0:37

Une autre corde à son arc.


Une capacité étonnante, dont Kaelia ne connaissait même pas l’existence. Était-ce une chaîne ? Oui, autour de son bras, qu’il a déroulée … Ébahie, la brune regarde ses flèches faillir et s’écraser contre le bouclier créé par son adversaire. Il se révèle être une cible de choix, qui lui permet de s’exercer, mais aussi de découvrir. Autant dire que ce combat prend une tournure de plus en plus intéressante.

Les sens en éveil, prête à réagir à sa prochaine initiative, Kaelia ne le quitte pas des yeux. Un ordre simple lui fait dire qu’il lui faut réagir le plus vite possible. Trois Sabaru se jettent à toute vitesse dans sa direction, ciblant deux copies, mais aussi, et surtout, l’originale. Ce qu’ils vont faire ? La brune n’en a aucune idée, mais elle ne peut pas les laisser faire comme bon leur semble sans réagir. Autant se jeter en pâture. Quand ils arrivent à portée, les clones … Se suicident ? Kaelia arque un sourcil. S’ils font ça, il y a une raison. Par réflexe, pour prévenir plutôt que guérir, la Genin se déporte d’un rapide bond en arrière. Bonne pioche, apparemment. Les clones explosent en violentes décharges électriques, qui font disparaître deux de ses créations. Cela pourrait être le clou du spectacle, mais non. Sur le côté, la dernière copie de Kaelia subit l’attaque de son adversaire et disparaît à son tour. De huit personnes sur le terrain, les voici désormais à deux.

Que faire, maintenant ? Sa couverture est grillée … Et il serait inutile de continuer sur cette lancée. La stratégie doit évoluer. Bouger ses pions différemment. Kaelia brandit son arc. Son adversaire est toujours embêté par la tempête de glace. D’ici peu, elle finira par se lever et le calme reviendra sur le terrain. Il faut profiter de ces engourdissements pour lancer une nouvelle offensive, différente. Se mettre au devant de la bataille d’elle-même, prendre les devants, mais comment ? Tenter le tout pour le tout ? Une attaque un peu différente, plus rapide. Oui. La brune tire trois flèches de son carquois et les tire à l’affilée, droit sur Sabaru. Elle ne sait pas si cette approche servira à quelque chose, mais qu’à cela ne tienne. Cela lui laisse au moins du temps pour préparer sa prochaine action.

Kaelia maintient la distance qui les sépare, mais range son arc, au cas où le jeune homme prévoit quelque chose. Il lui faut un maximum de temps et de réactivité pour ne pas être victime d’une attaque imprévisible, ou dangereuse. Mieux vaut prévenir que guérir, encore, toujours.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Jeu 14 Mar 2019 - 2:42
Une autre corde à son arc
ft. Yuki Kaelia

L'assaut avait été un franc succès, à n'en pas douter ; la totalité des clones avaient été évincés lors de l'assaut coordonné des 4 Sabaru. Seule l'originale subsista naturellement, évitant de justesse le coup de tonnerre issu du clone qui l'avait par chance ciblée. Le soulagement ôta des épaules du déchaîné le poids de la culpabilité d'y aller aussi fort avec une inconnue, dont il ignorait les réelles capacités ; de ce qu'il en voyait, maintenant, il était loin d'être déçu. Cette jeune Kaelia était définitivement à la hauteur du bandeau qu'elle avait reçu, celui de la Brume.

Cependant, un autre poids pesait sur le corps de Sabaru, et ce n'était surement pas la Yuki qui irait l'en délester : celui de l'engourdissement provoqué par le froid ambiant, qui l'avait définitivement gagné. Grelottant, ses expirations se transformaient en buée évanescente mais bien visible. Le froid mordait sa peau exposée sans pitié, induisant aux muscles une torpeur à laquelle il serait presque tentant de céder. Il faut faire cesser cela.

Alors qu'il se préparait à joindre les mains pour tenter quelques laborieux mûdras, le déchaîné vit l'arc de Kaelia se bander ; un peu trop tard. S'il eut le bon réflexe de faire appel à son fidèle bouclier de mailles, l'exécution du tir était précise et rapide, tandis que ses gestes étaient eux ralentis et moins habiles. Lorsque la targe se dressa entre lui et les projectiles, l'un d'eux était déjà trop proche, et racla contre la périphérie de sa protection circulaire avant de venir entailler le flanc gauche du déchaîné. La plaie, peu profonde, émit quand même sa part de liquide carmin et poisseux.

Le visage crispé et la mâchoire contractée, Sabaru ne perdit pas le Nord pour autant ; là où le froid menaçait d'en attenter à sa lucidité, il ne se laissa pas gagner par le désarroi. S'il prenait du temps à jauger sa blessure, dont la douleur s'avérait être diffuse et lointaine au vu du froid ambiant, il créerait une ouverture à l'archère. Naturellement, il n'en était pas question.

Derrière son bouclier encore dressé, vaillant après avoir étouffé les deux projectiles suivants, les mains du maître des liens se joignirent finalement pour composer ses quelques signes incantatoires. Lorsque la protection de mailles s'écroula, elle laissa à Kaelia tout le loisir d'observer l'énorme quantité de foudre qui exsudait des mains du genin pour parcourir ses bras, et l'auréoler tout entier d'électricité. Lorsqu'il tendit rapidement les mains vers elle, l'énergie foudroyante se déforma pour donner vie à une énorme tête de chien-lion gardien des dieux, au rugissement s'apparentant au son du tonnerre qui roule dans les cieux. La créature destructrice fondit à toute vitesse dans sa direction, gueule ouverte et prunelles scintillantes de milles éclats, visiblement destinée à en faire son casse-dalle.

L'instant suivant le décollage de son monstre de foudre, le déchaîné se mit à courir à sa suite pour s'approcher de Kaelia, combattant le froid tant bien que mal en mettant son corps en mouvement.

Alors qu'il s'approchait, il tendit sa main droite vers la jeune femme, autour duquel une de ses fidèles chaînes était enroulée et passive ; la réaction fut immédiate, le lien s'éveilla puis serpenta rapidement jusqu'à sa cible, dans le but de s'emparer de sa cheville une fois le Komainu passé ; une surprise en cachait évidemment une autre, c'était tout l'art du maître des liens. En absence de puissance brute, il lui fallait ruser.


Résumé du tour:




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 0:35

Une autre corde à son arc.


Un résultat satisfaisant. Les flèches ont fait leur effet et son adversaire semble torturé par le vent qui le secoue. Bien que maladroite et ayant encore beaucoup de progrès à faire, la brunette considère que ce n’est pas trop mal pour un début. Les prunelles noisettes suivent les mouvements. Le bouclier de chaînes disparaît, laissant à Kaelia l’occasion de voir quelque chose de plus gros, de différent. De plus puissant, aussi. Ses yeux s’écarquillent brusquement. Le lion fonce dans sa direction, suivi de près par son maître. La Genin inspire profondément et se déporte sur le côté en concentrant du chakra dans ses jambes. Manque de peau, même si elle esquive cette première capacité, quelque chose se saisit de sa cheville. Avant que son pied ne touche le sol, la voilà à la merci de son adversaire. Froid. C’est froid. C’est gênant. Et ça la tire. Sa cheville est prise au piège de la technique de Sabaru. La voilà au sol après une vilaine chute. Quelques égratignures ici et là, une douleur puissante qui la choque sur le coup, avant de progressivement devenir lancinante. Mais ce n’est pas son problème principal, à vrai dire. Le rythme cardiaque de Kaelia accélère brusquement : elle ne sait pas quoi faire dans cette situation. Comment réagir. Comment se dépêtrer.

Boom, boom, boom … Boom boom boom. Battements de cœur qui tressautent, qui ratent. La Yuki puise au fin fond de ses ressources pour trouver une solution. La capacité l’a mise au sol et elle ne sait plus comment réagir. Avec la chute, Kaelia a lâché son arc, qui est parti un bon mètre plus loin. Rien de bien grave, si elle avait les bras assez longs. Malheureusement, la Genin est une fille de petite taille et cette solution n’est plus une option. Soumise au stress, elle est incapable de réfléchir correctement, alors elle met son énergie dans tout autre chose. Kaelia compose de rapides mudras, une première fois. Une zone de glace apparaît sous les pieds de son adversaire. Juste ça, pour une base. Puis, dans le doute, elle fait de nouveaux signes. Au creux de sa main apparaît une balle composée de fûton et de glace. Avec autant de puissance que possible, la brune la lance dans la direction de Sabaru. La technique du désespoir, suffisante pour se sortir de ce mauvais pas ? Peut-être, peut-être pas.

Kaelia ne sait pas trop comment cette situation va évoluer, si cela va fonctionner ou non. Son cœur l’empêche de réfléchir correctement, à vrai dire. Mais là elle se sent comme un oiseau dans une cage, à ne pas savoir ce qui l’attend. Si elle ne se débrouille pas trop mal pour enchaîner les techniques et se défendre, lorsqu’elle est atteinte, Kaelia manque cruellement d’expérience. Le stress lui fait tourner la tête. Au fond, la Genin espère que son adversaire sera pris dans son enchaînement. Si ce n’est pas le cas, elle ne donne pas cher de sa propre peau.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Dim 31 Mar 2019 - 1:57
Une autre corde à son arc
ft. Yuki Kaelia

Une grimace du type « ouh, ça doit faire mal » déforma l'expression autrefois concentrée de Sabaru, lorsque la jeune femme se prit les pieds dans son collet de mailles et se vautra sur le sol du terrain extérieur du Grand Dojo. Décontenancé pendant un instant, il se rendit vite compte que la farouche demoiselle était encore bien déterminée à combattre, malgré sa position défavorable, lorsqu'elle se mit à exécuter ses signes incantatoires.

Lorsqu'il vit le sol miroiter sous ses pieds, il était déjà trop tard. Le déchaîné se figea, tous les muscles de son corps étaient dès lors tendus pour minimiser les gestes inutiles qui pourraient le déséquilibrer sur ses fragiles appuis. Si cela garantissait qu'il ne finirait pas étalé au sol comme Kaelia, cela induisait aussi qu'il ne pouvait pas se permettre de bouger pour s'en dégager, du moins pas sans une ouverture. Et bien entendu, la Yuki n'était pas dupe, et profita de sa tétanie spontanée pour justement ajourner ses possibles tentatives de s'extirper de la patinoire qui l'entourait.

Une balle lui parvint, lancée avec la vigueur des tentatives désespérées. Un ballon de glace ? Ça ne peut pas être que ça. Pas avec ce genre d'ouvertures. Méfiant, mais incapable de se mouvoir, le roi sans couronne resserra l'étreinte de sa main droite sur le manche de sa faux, avant de la dresser entre lui et le projectile aux apparences enfantines, rappelant les ballons d'eau que les gamins se lançaient dessus.

Lorsque la balle percuta le plat de sa faux, elle vola en éclats ; dans le même instant, une bourrasque inattendue fit voler les dits éclats dans tous les sens, à bout portant, en plus de mettre à mal son équilibre précaire sur le sol glissant. Dans un ultime réflexe, Sabaru couvrit ses yeux avant son bras gauche, avant de s'écraser au sol et de sentir la douce chaleur de son sang qui perlait sur sa peau frigorifiée là où elle avait été entaillée par les copeaux de glace.

Dos au sol, son premier regard fut adressé à la Yuki, à quelques mètres de lui. Tu veux glisser ? Glissons. Sans même prendre la peine de se relever, Sabaru tira un coup sec sur sa chaîne, celle qui était liée à la cheville de Kaelia. L'effet fut immédiat, et le lien s'anima d'un semblant de vie, se contorsionnant vigoureusement afin d'attirer la demoiselle jusqu'à lui. Avec la parcelle de glace au sol, la glissade serait probablement moins pénible que si elle avait eu à traîner sur un sol rocailleux ; c'était en partie l'idée derrière l'emploi de la technique, à ce moment précis.

Au même moment, sa faux s'élevait, guidée par son épais câble vers l'un des mannequins d'entraînement pour s'y planter, et ultimement l'aider à se relever. Dorénavant debout, il fit volte face vers l'emplacement supposé de la Yuki — c'est-à-dire, dans sa propre patinoire, si tant est qu'elle ne se serait pas dégagée de l'emprise de la chaîne entre temps.

« Je pense qu'on en a assez fait pour aujourd'hui. »

Le sang s'étant échappé de ses quelques coupures avait tâché sa tunique claire en de multiples endroits ; bien qu'il ne s'agisse pas de graves blessures, la douleur était réelle. Le seuil du raisonnable avait été atteint, et poursuivre l'exercice finirait par causer plus de mal que de bien au final. D'un geste théâtral de ses deux bras, Sabaru rappela à lui ses liens et son arme, qu'il replaça au creux de son dos, aux côtés de la bobine contenant son câble.

« Si tu as besoin d'aide et de soins, je t'offre ma compagnie le temps du trajet. J'y allais, de toute façon. »

Au vu de l'état de la jeune femme, elle ne semblait pas s'être blessée outre mesure ; par précaution comme par politesse, il lui tendait la main, le visage plongé dans une expression vaguement amicale. Il se sentait juste responsable des possibles coups qu'il aurait pu lui infliger, puisqu'elle avait accepté d'être sa partenaire de danse lors de cette joute amicale à huis clos.

Quoiqu'il en soit, il n'était certain que d'une chose : ce n'était que partie remise. Un autre jour, ailleurs, mais avec les mêmes intervenants. L'archère avait piqué son intérêt, par son choix étrange et audacieux du kyūjutsu, alors qu'elle foulait la terre sainte des épéistes.


Résumé du tour:




_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations
Yuki Kaelia
Yuki Kaelia

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Mar 2 Avr 2019 - 17:49

Une autre corde à son arc.


Lourd, lourd est son corps à la fin de cette joute. Entêtante est la panique qui l’assaille et lui vrille les neurones. Sa tête est lourde, autant que son corps. Une douleur née dans la peur. Pourtant, quand elle constate que son offensive finit par faire mouche, Kaelia semble se calmer. Rassurée, contente, ou quelque chose dans ce style, la petite brune retrouve un semblant de paix, bien qu’elle ne sache pas comment va se dérouler la suite des choses. Va-t-il profiter de sa faiblesse actuelle pour la mettre au tapis une bonne fois pour toutes ? Il n’a pas l’air d’être un de ces lâches qui se ruent sur une personne sans défense … Au contraire, Sabaru semble avoir un minimum d’honneur, des valeurs qui lui permettront de ne pas se jeter sur Kaelia alors qu’elle montre qu’au fur et à mesure, elle ne peut plus se battre. Son cœur accélère petit à petit, la peur dans l’anticipation.

Une pression sur sa cheville, puis la demoiselle glisse rapidement sur sa propre patinoire. Son rythme cardiaque grimpe encore un peu, à en devenir presque gênant. Et maintenant ? Et maintenant, rien. Le constat lui permet de se calmer. Sabaru lui annonce qu’ils ont fini, qu’il vaut mieux ne pas aller plus loin ni forcer. Leur entraînement est allé au bout. Kaelia sourit. C’est ça, alors ? Ils auraient pu poursuivre, c’est vrai, mais cela n’aurait eu aucun intérêt. Ils se seraient fait beaucoup de mal pour trop peu de résultats positifs. Ils sont partenaires, au final. Connaissances l’un de l’autre, mais unis sous une même bannière. Pas de raison de s’entre-tuer. La Yuki regarde les câbles repartir en direction de Sabaru, puis la relâcher. C’est fini. Ce petit entraînement se conclut d’une bonne manière et, au moins, a l’avantage de lui avoir appris bien des choses. Kaelia inspire profondément.

Quand il revient vers elle, la brune se saisit doucement de sa main et se relève. Un sourire étire ses lèvres. Le suivre ? Eh bien, après tout, pourquoi pas, non ? Après s’être battue contre lui, la Yuki ne parvient pas à le voir autrement que comme un compagnon de bagarre. Ainsi, contrairement à Yami qui la met dans l’embarras – sans pourtant le vouloir –, Sabaru ne la gêne pas outre-mesure. Elle hoche la tête.

« Merci. Je te suis, du coup. »

Kaelia remet ses vêtements dans un état convenable, en enlevant toute la poussière qui s’y est amassée. Quelques pas, puis quelques autres et la voilà qui récupère son arc sur le sol et le remet en place. La brune revient jusqu’à Sabaru, prête à suivre sa route pour aller se faire soigner. Une autre de ces activités presque routinières dans la vie des ninjas. S’entraîner, ça cause des blessures … Il faut aller à l’hôpital, pour ne pas subir d’infections, ou simplement laisser les plaies, même les plus petites, sans traitement. On ne sait jamais. Kaelia avance lentement, le flanc encore un peu douloureux.

« Si j’avais su que je livrerais mon premier entraînement aujourd’hui … Je serais sortie encore plus motivée ! »

Guillerette, ambitieuse, optimiste. Kaelia est … contente ? Une euphorie un peu étrange, qu’elle ne comprend pas, mais qu’elle apprécie. Elle a l’impression de grandir, de progresser. Petit à petit, tranquillement. Quelques petits pas de plus vers la sensation d’être une ninja accomplie.

« Je me rends compte que, sans mon arc … Hum … Sans mon arc j’ai encore bien des choses à apprendre. J’espère juste ne pas t’avoir fait trop de mal. »

La Yuki se met à rire doucement, un rire amusé, sans gêne aucune. Sabaru prend la place de compagnon de bagarre … Et ça, c’est vraiment une très bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5663-yuki-kaelia-100 https://www.ascentofshinobi.com/t5948-kaelia-carnet-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u782
Nō Sabaru
Nō Sabaru

Une autre corde à son arc. [Sabaru] Empty
Dim 26 Mai 2019 - 15:01
Une autre corde à son arc
ft. Yuki Kaelia

Le déchaîné observait la jeune femme, tandis qu'elle époussetait son équipement et qu'elle se remettait de ses émotions. D'un côté, il était soulagé qu'elle soit sur la même longueur d'onde que lui; Sabaru avait connu, à Kiri, nombre d'autres soldats écervelés qui se battaient jusqu'au point de non-retour. Il avait même failli perdre son bras lui-même à cause de l'un d'eux — il ignorait alors que, dans un futur proche, sa poisse s'amplifierait lors de situations réelles et lui coûterait là encore presque son membre. Il était partisan de la raison, de l'optimisation de l'exercice en maintenant le ratio bénéfice-risques le plus stable possible.

D'autant plus lorsqu'il s'exerçait avec quelqu'un qui semblait être novice, selon ses allégations. Le maître des liens ne chercha d'ailleurs pas à masquer son étonnement, suite à la révélation de la Yuki.

« Ton premier entraînement ? Tu t'en sors très bien, pour une débutante. Tu as dû t'entraîner sérieusement en solo, j'imagine. Cela a payé, visiblement. »

Puis, elle s'enquit de son état, tout en se faisant ses propres réflexions quant à son style de combat, chose que Sabaru ne s'était jusque là pas permis de faire. Néanmoins, y voyant là une occasion de discuter pendant leur trajet, il se lança dans ses propres petites hypothèses en démarrant la marche, en direction de l'hôpital du village qui se situait à quelques pâtés de maisons seulement.

« Je ne t'aurais pas laissé me faire vraiment mal, Kaelia. Nous avions encore de l'énergie à revendre, et j'étais prudent. Je m'en serais tiré, d'une façon ou d'une autre: cela aurait juste raccourci la confrontation. Je te suis reconnaissant d'avoir été raisonnable, d'ailleurs. »

Quittant l'enceinte du dojo, Sabaru s'inclina brièvement à l'adresse du gardien des lieux, s'interrompant l'espace de quelques instants. Une fois le duo éloigné de l'édifice, il s'éclaircit la gorge et reprit, un peu plus sérieux.

« Quant à tes « lacunes » en dehors du kyūjutsu, il n'y a rien d'alarmant. Les épéistes se battent presque exclusivement à l'épée, avant toute chose. Plus tôt tu te seras familiarisée avec ton arme, plus tôt tu pourras te diversifier. »

Tout en marchant tranquillement à ses côtés, il releva son bras gauche pour jeter un coup d'oeil à la plaie qui parcourait son flanc. Cela lui tira, d'ailleurs, une petite grimace de douleur; l'adrénaline était retombée.

« Tu as l'air de déjà bien te débrouiller, si tu me permets. Tu verras, ça ira tout seul si tu prends le temps. »

***

Le hall d'entrée de l'hôpital de la Brume s'offrait aux deux genins, pour le moment assez vide — ce qui ne durerait pas, avec le coup d'état qui promettait de secouer Kiri dans un futur proche. Sitôt qu'ils entrèrent, l'une des iryō-nin qui s'occupait de l'accueil s'approcha d'eux, jaugeant les blessures du Nō, qui était le seul du duo à avoir versé un peu de son sang. Par dessus l'épaule de la femme qui examinait son bras écorché, il lança un coup d'oeil à la Yuki.

« Je te remercie encore une fois, pour l'entraînement. J'ai hâte que nous remettions le couvert, — aïe ! —, Yuki Kaelia. »

L'iryō-nin l'entraîna d'un coup à sa suite, maugréant à propos de la mentalité Kirijine et de ses genins qui avaient le don de jouer les durs à cuire, et à enchaîner les blessures jusqu'à vraiment se faire mal. Avant de disparaître dans l'encadrement d'une porte, menant à l'étage supérieur, le maître des liens fit un dernier signe de main à la jeune archère, qui ne tarderait pas à elle aussi recevoir les soins dont elle aurait éventuellement besoin.

Puis, il s'éclipsa, cavalant à la suite de la farouche infirmière — qui tenait visiblement elle aussi de la mentalité guerrière kirijine — qui l'entraînait à sa suite. Une chance qu'ils aient mis fin à leur combat avant de vraiment se faire mal, auquel cas la dame lui aurait probablement passé un savon auquel il n'aurait osé répondre, par déférence pour le corps médical. Un spectacle affligeant qu'il souhaitait s'épargner, à raison.

_________________
能ある鷹は爪を隠す · Nō aru taka wa tsume wo kakusu
« Le faucon avisé sait cacher ses serres. »

Merci à Yume pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4959-no-sabaru-i-think-therefore-you-are https://www.ascentofshinobi.com/t5162-equipe-05-oushi-kuroi https://www.ascentofshinobi.com/t5018-no-sabaru-suivi-rp-relations

Une autre corde à son arc. [Sabaru]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GAKUSHIKI ๑ Nō Sabaru
» Nō Sabaru — Absences
» Work Hard | Nō Sabaru
» Multitest (/w Sabaru)
» Névrose au clair de lune [PV Sabaru]

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: