Soutenez le forum !
1234
Partagez

De l'étoile à l'oiseau. [Tenzin]

Nagareboshi Ema
Nagareboshi Ema

De l'étoile à l'oiseau. [Tenzin] Empty
Mer 20 Fév 2019 - 23:35
Mon cher Tenzin,

Je ne sais pas par où commencer, mais il était temps que je t’écrive. J’ai quitté Iwa le jour de l’exil de Yaoguaï Senkû. Je suis désolée que les choses se soient déroulées de cette façon … Quand ils ont décidé de le bannir, je me suis dit que je ne pouvais plus rester. Que le village ne correspondait plus du tout à mes attentes et qu’il était temps de le quitter. Je m’en excuse, encore une fois … J’aurais aimé rester, apprendre auprès de toi et devenir meilleure, mais je ne peux pas accomplir mon objectif avec une telle politique. Cela dit, peut-être que Bakuhatsu Kyôshirô parviendra à me surprendre, dans le futur ? Les ninjas aussi, qui sait ?

Pour ma part, je te l’avais dit … J’ai choisi de devenir une civile. De rendre mes armes et me focaliser sur une vie plus simple, plus saine. Je ne pense pas que qui que ce soit puisse accomplir le rêve que je porte, pour Moeka et moi. Ce monde ne peut peut-être pas devenir plus sûr avec notre génération, ou avec ceux qui la composent. Je n’en sais rien … Peut-être que le temps me donnera tort ? En attendant, je me suis installée dans la capitale du pays du bois et j’y ai repris mes activités de joaillière. Les gens regardent mon cristal avec de grands yeux d’enfants, je ne m’en lasse jamais.

J’espère que, de ton côté, tout va pour le mieux, au moins au maximum. Je souhaite sincèrement que les choses progressent dans le bon sens et que tu aies une vie heureuse, palpitante et que tu accomplisses chacun de tes rêves.

Je pense à toi chaque jour, sans pouvoir oublier tout ce que tu as pu faire pour moi … Et combien tu as été exceptionnel. Je place tous mes espoirs en toi, Tenzin. Après tout, les oiseaux sont les créatures les plus libres de notre monde, non ?

Prends soin de toi.

Ema.

Quelques mots, au-dessus de sa signature, semblent … gribouillés. Si le destinataire regarde bien, il pourra y lire, en lettres tremblantes, les trois mots magiques que la jeune femme lui a déjà prononcés. Des mots qui ne trouvent pas leur place dans son hésitation, mais qui, pourtant, se trouvent sur la lettre. Ema n’a pas su les enlever, ni les mettre réellement.

En plus de ce message, une petite sculpture de cristal, reliée à un collier fait en lacet. Une plume, sculptée dans une émeraude éclatante …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8316-nagareboshi-ema-complete https://www.ascentofshinobi.com/u1147
Konran Tenzin
Konran Tenzin

De l'étoile à l'oiseau. [Tenzin] Empty
Lun 25 Fév 2019 - 1:25
Une lettre ? La dernière que j'avais reçu était en fait une lettre de l'Académie. Mais cette fois-ci, contrairement à la fois précédente, aucun sceau ne venait décorer le courier. Cela semblait être une simple lettre. "Simple"...C'était loin d'être le mot que j'aurais employé pour celle-ci au final. A peine l'eus-je ouverte, que je reconnus l'écriture. Et mon coeur fit un bond. Mes yeux se plissèrent de nostalgie alors que la tristesse envahissait mon regard. Mon coeur se serrait, comme à son habitude lorsqu'il s'agissait de la Rose, sauf que les dernières fois n'avaient pas été les meilleures. Pas vraiment. Pas quand il fallait dire adieu. Et là je me retrouvais à nouveau devant ses mots. Je les lis attentivement, mais au fur et à mesure que les mots pénétraient ma conscience, la douleur devenait de plus en plus aiguë. Rien que le fait de voir son écriture, de l'imaginer parler à ce moment, remuaient en moi des sentiments enflammés. Je ne savais pas si j'aurais voulu qu'ils restent enfouis. Probablement que non, car elle était l'une des meilleurs choses qui m'était arrivée ici, et rien ne pouvait effacer cela. Rien ne pouvait l'enfouir.

Elle était finalement devenue une simple civile. Elle avait fondé une boutique de joaillière à Hayashi no Kuni, le pays de naissance des Yaoguaï. Cela n'avait absolument aucune importance. Mes doigts se crispèrent sur la feuille, la froissant sans faire exprès alors que toutes les fibres de mon être m'imposaient d'aller à sa rencontre. De sillonner le Pays pour pouvoir la retrouver. Mais ce n'était pas possible. Cela ne l'aurait jamais été. Je voulais devenir plus fort, protéger ceux qui m'étaient chers. Protéger le village. Et pour cela j'avais fait de grandes avancées. Mais cela voulait aussi dire que je ne pouvais pas retourner la voir. Je soupirai, et pendant un instant, j'eus le sentiment que le monde s'abattait sur moi pour me faire couler. Mais au final, je me relevais toujours. Comme ces mots qu'elle avait gribouillé dans sa lettre, mais qu'elle avait décidé de barrer. Je souris.

Je pris un bout de papier, et ignorant l'horrible douleur qui me terrassait, je pris ma plume afin de lui répondre. Pendant quelques minutes, rien ne vint. Pendant quelques minutes, aucune idée ne me traversa l'esprit, aucun mot. Puis j'eus une illumination.

Cher Ema,

Je vais bien je te remercie, et cela me fait plaisir que toi aussi.
Ton départ a été une vraie épreuve de laquelle je ne suis pas encore défait. Mais avoir de tes nouvelles fait tant de bien...
Je suis si heureux pour ton magasin. C'est sans mal que je t'imagine faire rayonner les environs.
Tu es celle de nous deux qui est la plus extraordinaire. Je pense moi aussi à chaque instant que nous avons passé ensemble. Constamment. Tu es si vite devenue l'une des personnes les plus essentielles de ma vie. Cependant, je te fais la promesse que je ferai tout pour changer ce monde pour un dans lequel toi et Moeka seraient heureuse.
Et si les oiseaux sont les créatures les plus libres, il est bien connu que les Roses sont les plus belles...

Nous nous reverrons, ma Rose, et en attendant, prends soin de toi.
Ps : Moi aussi... ma Rose.


Tenzin.



Les derniers mots, le simple "Moi aussi" était fait exprès. Après tout, je ne pouvais laisser ces mots sans intervention. Elle avait hésité, mais je voulais lui dire que j'avais remarqué. Que ces sentiments étaient partagés... Je posai mes lèvres sur le papier, me rappelant de la douceur indicible des lèvres de la Rose. Des papillons revinrent taquiner mon ventre. Un sourire triste étira mes lèvres. Ce qu'elle me manquait...

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
De l'étoile à l'oiseau. [Tenzin] Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702

De l'étoile à l'oiseau. [Tenzin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Courrier et presse :: Lettres
Sauter vers: