Soutenez le forum !
1234
Partagez

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko]

Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Jeu 21 Fév 2019 - 23:49

Entraînement d'après-midi

Capitale d'Hayashi - Après-midi

Gentoku M. Yamiko




Après l’entrainement du matin avec la Senshi, m’étant restaurée et un peu reposée ; je m’étais que poursuivre sur cette lancée en cette journée sans grande occupée était une riche idée. Cela-dit, il me fallait trouver un partenaire et quelqu’un avec je n’avais jamais échangé, « amicalement », quelques coups. Umeka, c’était fait ; puis la pauvre… Elle devait se reposer, encore ; Raizen… Je n’avais pas trop envie étrangement ; Kenshin et Anzu non plus. Et Tsukiko… Bah c’était Tsukiko. Il ne restait donc plus sur la liste que la Metaru, enfin, l’autre ; Yamiko.

Une femme que je n’appréciais ni ne détestais malgré notre échange passé. J’allais donc jeter mon dévolu sur elle, une fois n’était pas coutume. Puis cela me permettrait aussi d’échanger quelques mots avec elle. Histoire de comprendre deux ou trois choses avec le moins d’animosité possible, enfin, ce dernier point dépendait surtout d’elle. Moi-même je n’étais très… causante en règle générale. Bref, après l’avoir cherché aux endroits habituels où pouvait trainer un shinobi on m’informa que la personne pouvait se trouver dans un arbre.

Dans un arbre, à Hayashi… C’était cocasse. Enfin étant donné des consignes qui avaient été données à l’ensemble de l’équipe ; elle ne devait pas être loin.. Et je repensais à ces arbres qui jouxtaient nos baraquements ; peut-être… Je m’y étais donc rendue et là, la vis. Elle m’avait même peut-être vu passer, à sa recherche, sans le savoir et sans que je le sache.

-Yamiko ! Lui lançais-je depuis la terre ferme. Un entraînement avec moi, ça te dit ? Je l’observais un instant… Avec la discussion que j’avais eu le matin même avec un garde Hayashijin nous avions la possibilité de nous entraîner dans l’une de leur salle, à l’abri des regards indiscrets et pour ne pas dérange la population. Un terrain couvert par d’épais tronc, de larges arbres… Enfin, un endroit idéal… Tu n'es pas obligée ! Finis-je.

@Gentoku M. Yamiko






Dernière édition par Ikeda Sazuka le Ven 8 Mar 2019 - 17:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Sam 23 Fév 2019 - 13:33
Alors que tu te prélassais tranquillement sur un arbre comme tu avais l'habitude de le faire lorsque tu ne savais pas à quoi t'occuper - chose qui t'arrivait souvent depuis que tu étais dans ce Pays - une personne que tu ne t'attendais pas du tout à voir aujourd'hui vient te proposer un entrainement.

Brusquement, tu te redresses pour te mettre sur ton séant, les jambes écartées de chaque côté d'une branche à mi-hauteur et les yeux baisés vers l'Ikeda. Tu avais mis un certain de temps avant de réagir, croyant avoir mal entendu. La Doctoresse venait-elle réellement de te proposer un combat ? Cela faisait tellement longtemps que tu ne t'étais pas " défoulée " que le mot "entrainement" s'était transformé en "combat" dans ta tête d'un être avide de joute physique.

Plus que partante par la proposition de la jeune femme, tu ne te fais pas prier. En quelques secondes tu abandonnes ton perchoir pour te retrouver, après un saut, juste en face de Sazuka à qui tu adresses un grand sourire sincère et ravi.

>> Avec plaisir Madame la Doctoresse, fais-tu dans un salut militaire alors que tu continuais d'arborer un sourire presque enfantin.

La jônin te mène sur un terrain isolé par d’épais tronc d'arbre. Un lieu bien rustique à l'image de tout ce qui se trouvait dans ce pays dont l'évolution dans tous les domaines semblait s'être arrêtée il y avait fort longtemps. Tu prends le temps d'admirer l'endroit qui plaisait assez à ton être plutôt sauvage avant de fixer ton regard sur celle qui allait être ton adversaire dans un combat " amical ".

>> J'ai le droit d'y aller fort ? Parce que contre vous, je vais devoir donner tout ce que j'ai si je ne veux pas finir en mille morceaux.

Bien que tu ne l'avais jamais vu combattre, tu avais ouïe dire que la jônin était une kunoïchi redoutable. Il ne fallait pas la sous-estimer malgré la nonchalance dont elle faisait preuve et que la plupart du temps elle était enfermée dans le Complexe Scientifique de Kumogakure no Sato. Ta demande était cependant surtout liée au fait que tu avais eu comme consigne de ne pas commettre de désordres dans la Capitale, ni aux alentours. Dans cette contrée, malmener un simple arbre était considéré comme un crime or, si tu ne te retenais pas, tu risquais de créer quelques dégâts sur le terrain d'entrainement …

_________________
Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Lun 25 Fév 2019 - 14:49




Ah ! Je m’étais attendue à plus de difficultés venant de sa part, avec tout ce-dont j’avais pu avoir vent ces derniers mois à son sujet, mais finalement la jeune femme semblait plutôt enthousiaste quant à ma proposition, car ce n’était ni plus ni moins que cela. Une demande qui pouvait être refusée, sans conséquence.

J’avais beau avoir ce titre et cette fonction de Directrice au sein du village, je ne me permettais que rarement d’imposer mes plans aux autres, à part dans le cadre de cette mission à Hayashi. Donc, j’étais simplement contente d’avoir trouvé quelqu’un pour poursuivre mon entrainement. S'entretenir était important, autant le corps, l'esprit que mes compétences sur le terrain.

Ainsi arrivées au fameux terrain d’entrainement qui servait aussi d’arène dans la Grande Cité, nous pûmes nous préparer pour « l’affrontement », un combat qui sans doute me permettrait d’en apprendre davantage sur les Metaru, plus que ce que j’avais déjà vu par le biais de Shuuhei ou Reiko, ou encore Kenshin.

Je me demandais si Yamiko était comme ses « cousins » ; une adepte de la violence, où était-elle plus modérée ? Plus subtile ? D’après le personnage, ses origines et son appartenance ; je pouvais opter pour la première solution. Enfin, je le constaterai rapidement. Si sa façon de combattre était aussi acerbe que sa verbe...

-Tu peux « donner » tout ce que tu as, si tu le souhaites. Haussais-je les épaules le visage affligé d’une petite moue. C’est un entraînement, je n’ai pas pour habitude de blesser des Kumojin. Et de toute façon, je peux "soigner" les… petits bobos. Expliquais-je rapidement en espérant que ce ne soit pas un prétexte pour risquer sa vie, ce qui n’arriverait probablement pas durant… un entraînement. Je sortis alors de ma sacoche plusieurs kunai dont les poignées étaient recouvertes de d’un sceau explosif, et lui demandai si elle était prête.

Sans attendre une réponse de sa part, je me mis à courir vers elle.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Mer 27 Fév 2019 - 23:26
Bien que c'était l'Ikeda qui était venue te voir pour proposer l'entrainement, la jeune femme ne te semblait pas très enthousiaste. Tu te préoccupais rarement d'état d'âme de tes semblables mais tu te demandais pourtant pourquoi la Doctoresse t'avait proposé de t'entrainer si cela ne la réjouissait pas plus que ça. Après tout, elle ne te devait rien et tu ne lui avais rien demandé.

Sans doute qu'elle s'ennuyait et cherchait donc à s'occuper quitte à faire quelque chose qui ne la passionnait pas vraiment, finis-tu par conclure intérieurement sans se préoccuper plus longtemps de l'état de la gradée. Et puis, cette femme était peut-être ainsi quotidiennement. Après tout, nombreux sont des êtres qui ne s'intéressaient pas à grand-chose dans la vie. Des personnes qui n'éprouvaient d'intérêt en rien et qui se contentaient donc de se laisser emporter par le courant de le vie sans chercher à en profiter du bien fait de cette dernière.

Tu étais peut-être dans l'erreur en ce qui concernait l'Ikeda mais il fallait avoué que lors de ta visite médicale avec elle, tu n'avais fais que chercher à la provoquer sans avoir fait réellement attention à elle. Et la raison était que tu n'avais cure de sa personne en réalité ; comme aujourd'hui encore bien que tu fusses ravie par sa proposition que tu considérais même comme un cadeau de sa part.

Après t'avoir accordé l'autorisation de donner tout ce que tu avais - chose qui t'arrache un sourire satisfait - l'Heidan te demande si tu étais prête mais elle ne t'accorde pas le temps de répondre car aussitôt elle courrait vers toi, des kunai équipés des parchemins explosifs dans les mains.

Tu ne laisses pas le temps à Sazuka de d'atteindre avant de passer à l'offensive. En effet, d'un geste vif de la main droite, tu projettes un pieu dans la direction de ton assaillante tout en effectuant un saut en arrière afin de la maintenir la plus éloignée possible et sans la perdre de vue. Aussitôt le premier projectile lancé, tu avais lancé un second et de la même manière de l'autre main.

Tu essayais de maintenir l'Ikeda à distance. Chose plutôt inhabituelle venant de toi qui affectionnait tant le combat rapproché. La raison qui t'avait poussé à une telle initiative était pourtant simple : ta rivale avait les mains occupées avec les kunai explosifs alors tu cherchais à profiter de cette occasion pour tenter de la toucher. Tu ne fondais pourtant aucun espoir dans ton acte, sachant la puissance de ton adversaire. Tu aurais dû peut-être y aller beaucoup plus fort pour espérer avoir une chance de l'atteindre mais il n'était pas dans tes habitudes de sortir le grand jeu dès le départ …


HRP:
 

_________________
Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Sam 2 Mar 2019 - 15:04




La Metaru avait réagi très rapidement, voulant me stopper dans ma couse à l’aide d’épieux métalliques, il s’agissait sans doute, de par leur taille et leur forme d’une technique basique de leur clan. Un classique que j’avais esquivé en déviant légèrement ma course.

Mais au lieu de la reprendre, je m’arrêtai un instant pour projeter les cinq kunai vers la jeune femme, succédant à ce simple jet je joignis les deux mains et, prenant une bouffée d’air et réalisant quelques signes expulsai vers elle un long jet d’eau sous haute pression, plutôt fin mais la puissance était capable de perforer de gros rocs.

Ayant appris à me connaître –ou ayant entendu parler de ce-dont j’étais capable- beaucoup de Kumo suivant à mes côtés un entraînement tentaient de mettre comme une distance entre eux et moi, pour éviter de me rencontrer directement, au corps à corps. D’une certaine façon, cela me semblait logique.

Si l’on sait de son adversaire que sa force est le combat rapproché, à quoi vouloir s’y confronter quand il était plus simple de s’éloigner et d’employer le ninjutsu ? Une particularité de la combattante que j’étais qu’ils –les Kumojin- avaient plutôt bien mis en exergue, et me faisant réaliser que ma principale force était aussi ma faiblesse.

Ce fut pour cette raison que j’avais appris à manier mon affinité pour l’eau, la même dont j’ignorais l’existence plusieurs mois avant, d’ailleurs. Sans me rendre donc beaucoup plus polyvalente, elle pouvait –cette technique- me permettre d’obliger mes adversaires à revoir leur approche, et avec un peu de chance ; venir à mon contact.

J’avais hâte de voir la contrattaque de Yamiko ; qu’allait-elle faire ? J’étais presque impatiente. Mais en attendant… Elle devait faire face à ce jet d’eau aux allures peu spectaculaires mais ô combien redoutable. Sans oublier, bien sûr, les cinq fameux kunai qu’elle avait sûrement évité… Je n’y avais pas vraiment prêté attention, pour le moment…

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 22:40
Comme t'y attendais, tes pieux ne freinent même pas l’Ideka qui réussit à les esquiver avec aisance avant de se débarrasser des kunai explosifs sur toi. Tu esquives ces derniers en imitant ton adversaire par un déplacement rapide mais sur le côté afin de garder la distance qui vous séparait.

L’Heidan ne t’accorde aucun répit car aussitôt la jeune femme t’attaque avec un puissant jet d’eau de sa bouche. Tu as à peine le temps de solidifier la partie de ton corps visé avec du métal pour encaisser le liquide dont la pression était telle que, sans la moindre protection, celle-ci te briserait certainement des os.

N’ayant pas assez de puissance dans les jambes, la puissance du jet d'eau te fait reculer lentement. Sans perdre l’équilibre, tes pieds glissent tout doucement vers l’arrière, traçant deux sillons dans le sol. Dans ta glissade, tu esquisses un sourire satisfait malgré la difficulté, bien que mineure, dont tu faisais preuve alors que tu savais pertinemment que ton adversaire ne faisait que se réchauffer pour l’instant.

Aussitôt que ton corps s’arrête - alors que l'Ikeda avait cessé de cracher de l'eau - tu exécutes rapidement quelques mudra pour envoyer un concentré d’électrisé sur la Doctoresse. Puis, dans la foulée, tu cours vers elle.

Sachant qu'il ne serait pas très judicieux de ta part de combattre ta présente rivale au corps-à-corps, tu essayais alors jusqu'à présent de garder tes distances avec elle mais tu savais que tu ne pourrais pas tenir ainsi longtemps. Ce n'était qu'une question de minutes, voire de secondes, avant que la Doctoresse ne t'impose une joute rapprochée alors autant affronter l'inévitable dès à présent. Et puis tu ne pouvais savourer un affrontement sans des échanges " physiques " …



HRP:
 

_________________
Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Sam 9 Mar 2019 - 16:07




Je ne m’étais pas attendue à moins que ça de la part d’une Metaru. Leur kekkei leur offrait des compétences de protection hors norme et en faisait des adversaires difficilement atteignables. Cela dit, la Raïkage avait aussi cette réputation d’être hors de portée et pourtant nous partagions assez souvent le même lit. Ce qui voulait dire que rien n’était impossible, finalement. Les mes premiers échanges avec la chuunin, je pus assez rapidement constater qu’elle était plutôt douée pour le ninjutsu affinitaire, sans doute bien plus que moi en fait.

Je pus en juger en voyant se former depuis la jeune femme ce qui semblait être une araignée électrique, en tous les cas ; cela y ressemblait nettement. Fondant sur moi et ayant compris que mes capacités doton étaient inférieurs à celles des utilisateurs de l’électricité ; sûrement y avait-il un rapport de force entre les différentes affinités ; je n’eus d’autre choix que d’opter pour la solution qui me semblait être la plus… logique. Celle que je maîtrisais le mieux pour tout dire. La fameuse dérobade : l’esquive.

D’un mouvement rapide, un peu moins que l’éclair tout de même, j’effectuai un déplacement précis de quelques mètres sur la gauche, et retombant –debout- sur l’une de mes jambes, me propulsai très rapidement vers Yamiko. Je devais revenir sur mon propre terrain, celui du corps-à-corps. Si j’étais une experte dans le contrôle du chakra… Je l’étais beaucoup moins dans tout ce qui touchait au combat à distance ; même si j’essayais de m’améliorer. Ainsi, lorsque je fus à porter de bras, j’abattis mon poing ; en visant principale son abdomen ; car je n’aimais pas abîmer les visages…

Bien sûr, j’étais à peu près sûre que la jeune femme saurait comment se défaire de cette assaut.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Mar 12 Mar 2019 - 12:28
Alors que tu te précipites vers l’Ikeda, cette dernière te charge avant que tu n’atteignes sa position. Acte prévisible mais qui te laisse à peine le temps de renforcer le devant de ton corps par du métal afin d’encaisser le coup de poing qu’elle te portait au niveau de l’abdomen. Le choc est tel que celui-ci aurait pu te faire reculer, voire même faire valser dans le décor, mais à peine le contact bien brutal établi, tu avais saisi fermement ton assaillante au niveau du poignet du bras que t’avais frappé. Aussitôt - tout en affichant un sourire qui reflétait ton allégresse intérieur - tu armes ton poing libre puis tu vises le faciès de ta rivale avec.

Fidèle à ta façon de procéder lors d’une joute au corps-à-corps, c’est-à-dire d’y aller en crescendo, tu n’avais pas mis toutes tes forces dans ta frappe alors que tu étais certaine que l’Ikeda saura l’encaisser peu importait la puissance que tu y mettrais. Et puis, votre affrontement n’était qu’un entrainement. Il était donc inutile d’abattre toutes tes cartes dès le début et surtout pas face un adversaire qui pourrait contre-attaquer encore plus fort. Tu tenais à faire perdurer votre combat même si cela ne tenait pas vraiment à toi car Sazuka pourrait mettre un terme à celui-ci quand bon lui semblerait …


HRP:
 

_________________
Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 15:00




Le coup que je lui avais porté se heurta à une surface plus rigide qu’escompté, comme si la Metaru avait déployé l’une de ses facultés au maniement du métal pour se protéger ou tout au moins atténuer la frappe reçue de plein fouet. Je n’allais pas dire que je m’y attendais, mais je n’en espérais pas moins d’une manipulatrice du métal ; la facilité déconcertante avec laquelle ils pouvaient se défendre m’épatait toujours. Le combat rapproché engagé, je fis un signe de ma main libre alors que la jeune femme s’était saisie de mon bras d’une poigne ferme.

Une aura légèrement verdoyante émanait de ma main immobilisée, à son contact, Yamiko ressentirait, ou plutôt ne sentirait bientôt plus rien ; comme si elle en avait perdu le contrôle momentanément. Dans son approche physique, la Metaru enchaîna par un coup de poing, lequel, toujours de ma main libre ; je « décalai d’une simple pression de la paume sur son bras. Son poing fermé frôla ma joue, l’écorchant au passage mais m’évita sans doute de me retrouver avec un nez cassé ; même si ce n’était pas vraiment un problème, dans le fond.

Son attaque parée, j’abattis de nouveau mon poing dans son abdomen ; mais pas celui qui m’avait permis de me défendre, l’autre, qui n’eut aucun mal à se défaire du bras anesthésié de la jeune femme. A cette distance, dans cet état ; je pouvais sans me tromper affirmer que Yamiko allait subir un sale moment. Est-ce que cela la perturberait ? Je ne croyais pas ; j’avais compris que cette Metaru, comme beaucoup d’autre, avait un penchant assez spécial pour le combat et qu’en plus elle aimait subir… Cela me rappelait d’ailleurs une femme que j’avais rencontré qui avait des penchants très étranges ; éprouvant du plaisir dans la douleur…

Enfin, mais propres penchants n’étaient pas si… évidents que cela à comprendre, alors comment pouvais-je critiquer ceux des autres ?

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Lun 25 Mar 2019 - 15:25
Ton bras paralysé lâche prise le poignet de l’Ikeda alors que celle-ci réussit à dévier ta frappe et de t’attaquer dans la foulée par un violent coup de poing en retour au niveau du ventre. Prise de court, tu voles cette fois mais, restant maîtresse de toi-même malgré le heurt que tu venais de subir, tu réussis à te réceptionner sur tes pieds. Les jambes repliées pour amortir la chute et maintenir l’équilibre, tu glisses sur plus d’un mètre, traçant des sillons de tes pieds dans la terre.

Arrêtée mais toujours accroupie, tu fixes Sazuka d’un regard où dansait une lueur qui en disait long sur ton état d’ivresse. A ce rythme, tu allais vite perdre le contrôle. Ce qui pourrait alors te mener rapidement à la défaite face à la Doctoresse. En effet, lorsque tu perdais le contrôle, tu n’étais plus qu’une créature animée par le simple désir de frapper encore et encore son ennemi sans élaborer la moindre stratégie. Tu fonçais la tête baissée. Ce qui s’avérerait fort dangereux face à l’Ideka qui saura certainement intercepter tes assauts même les plus féroces et contre-attaquer bien plus fort en retour comme elle venait de le démontrer.

Comprenant que ça ne serait pas très judicieux de ta part de te lâcher maintenant, tu refrènes donc ton ardeur sans pour autant brider entièrement la montée d’adrénaline qui t’animait. Une euphorie qui te faisant oublié la douleur à ton abdomen qui n’avait pas réussi à amortir sans mal le coup de poing de Sazuka bien que cette partie de ton corps était habituée à être malmenée. C’est donc en gardant le contrôle que tu charges ta rivale après avoir recouvert tes bras de métal afin de faire acquérir à ceux plus de force et de résistance. Dans une tentative de rendre la monnaie de sa pièce, d’un coup de poing - avec la paume fermée au-dessus - tu vises l’Ideka au niveau du ventre. Une frappe qui avait été renforcée par l’élan acquis dans ta charge vers la cible et de ton membre renforcé d’une seconde peau en acier …


HRP:
 

_________________
Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Ven 29 Mar 2019 - 14:20




La Metaru semblait animée d’une rare volonté pour le combat, et même de quelque sans doute plus malsain que ça encore. Après s’être prise de plein ce coup qui avait reculer et abandonner bon nombre de mes adversaires, elle, s’était déjà de nouveau lancé dans le combat. D’une vitesse fulgurante que seuls les adeptes du taijutsu pouvaient maîtriser, elle me fondit dessus, ses bras couverts de ce qui semblait être du métal, pour m’attaquer. Une technique que j’avais déjà pu voir chez Reiko et dont je connaissais la force mais aussi le point faible, s’il en était un…

Avant que son poing ne porte sur sa cible, qui devait être mon abdomen, j’avais pu concentrer une partie de mon chakra dans mon bras. Ma maîtrise du doton alliée à mes connaissances anatomiques me permettaient ce « petit exploit » qui était de solidifier mes cellules musculaires. Et donc, je plaçai ce bras en opposition entre son poing et mon ventre. Cela fut-il suffisant ? Non, loin de là. L’impact fut brutal et douloureux ; et son coup, plus lourd et enrichi de son élan, semblait avoir atteint jusqu’à l’ossature de mon avant-bras, fêlant ou brisant sans doute quelque chose, d’après la douleur ressentie ; je ne pouvais pas me tromper.

Mais comme elle, j’avais été habituée tôt et longtemps à la douleur, qui n’était, je le savais ; que passagère, du fait de mes compétences « médicales ». Un aspect sur lequel j’avais toujours plus ou moins joué lors d’affrontements. Subir et guérir… Enfin, j’avais donc profité de son élan, de sa proximité et de la force qu’elle avait déployée pour me saisir de son poignet et la soulever dans le but de la projeter avec une force inouïe procurée par cette maîtrise mystique des arts liés au « chakra vital ».

Bien sûr la manœuvre, bien qu’assez rapide –rien ne se fait au ralentit- n’était pas sans risque. Yamiko pouvait toujours m’empêcher d’y parvenir. Mais si elle n’y arrivait pas ; sa souplesse et sa dextérité ne pourraient sans doute pas l’empêcher de finir encastrée dans l’un des épais murs de cette arène atypique.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Mer 3 Avr 2019 - 23:30
Sans surprise, une fois de plus, l’Ikeda réussi à parer ton attaque avec ses bras qui paraissaient aussi durs que l’acier que si tes membres n’avaient pas été renforcés eux aussi alors ceux-ci auraient certainement subit de dégâts durant l’impact. Dans la foulée, la Doctoresse t’avait saisi par un poignet puis, usant de ta propre force contre toi, elle te projeter violemment au loin.

Grâce ton agilité digne d'une féline et tes réflexes affutés grâce aux nombreux combats qui tu avais mené, en plein vol tu réussis à te redresser de sorte à pouvoir atterrir sur tes jambes une fois encore. Cette fois tu avais dû cependant ajouter tes bras - toujours renforcés - pour freiner ta course et afin de repartir le choc dans tes quatre membres. Et, en prévision du heurt qui s’annonçait brutal lors de l’atterrissage, tu avais revêtu également tes jambes d’une fine couche de métal afin de les solidifier.

Tel un quadrupède, tu tentes de freiner ta glissade avec tes membres qui s’agrippaient dans la terre, laissant des profonds et longs tracés. Ton corps ne semblait pas vouloir s’arrêter alors que, durant le dérapage, une douleur te lacère au niveau de la cheville droite. Ton pied droit semblait avoir forcé bien plus que tes autres membres, provoquant certainement une foulure.

Tu finis enfin par t’arrêter et sans plus attendre tu te redresses alors que tes membres retrouvent leur aspect normal. Fièrement débout à une dizaine de mètres de Sazuka, tu fixes cette dernière d’un regard où dansait toujours cette lueur de liesse malgré un ventre et cheville pied meurtris. Tu étais à présent rentrée dans un stade où la douleur agissait comme de l’adrénaline chez ton être. Ce n’était donc pas la souffrance, profonde était-elle, qui allait freiner ton ardeur. Tant que ton corps était capable de bouger, tu n’abandonneras pas, quitte à finir en lambeaux. Ton état final dépendait donc dès à présent de ton adversaire.

C’est donc avec la ferme intention de poursuivre ce combat malgré ton état et ce, sans le moindre espoir de pouvoir l’emporter que tu te redressais de nouveau face à ton adversaire. En plus de n’avoir la moindre chance face à ton rivale, la victoire ne t’intéressait guère. Ce qui te motivait était tout simplement cette ivresse que te procurait l’affrontement.

Après deux tentatives échouées lamentablement, tu jugeais qu’il était bien vain de chercher à tenir tête à la Doctoresse dans un corps-à-corps, bien que là était le style de combat que tu affectionnais le plus. Tu décides donc de garder tes distances en exécutant rapidement des signes afin de matérialiser des pieux chargés en foudre qui pleuvent aussitôt sur Sazuka …


HRP:
 

_________________
Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed
Uzumaki Sazuka
Uzumaki Sazuka

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Sam 18 Mai 2019 - 4:01




Alors que Yamiko semblait pluutôt bien sortir malgré la force employée pour la projeter, je fis apparaître un clone à mes côtés et, a Metaru usa de tous ses talents de… Metaru. Des pieux me foncèrent donc dessus, j’avais sûrement plusieurs choix à mettre en avant face ce genre d’assaut mais il me semblait qu’un en particulier était plus judicieux, uniquement pour m’entrainer à son utilisation ; car cela faisait un long moment que je n’y avait pas eu recours. Ainsi, au moment où ils allaient frapper, je déployais un simple signe une aura d’un chakra verdoyant.

Plusieurs des pieux m’atteignirent, d’autres s’enfoncèrent dans le sol. Ceux qui me touchèrent, et même me transpercèrent ; finirent leur course derrière moi. La douleur engendrée par leurs multiples impacts ne fut sans me rappeler celle de cette lame qui me perfora de haut en bas il y a de cela plusieurs années. Une douleur, donc, insoutenable. Ou presque. Car les bienfaits de ce manteau verdoyant dont je m’étais affublée emplirent rapidement chacun des parcelles de mon corps, refermant chaque plaie, chaque perforation et effaçant la douleur en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire.

La puissance de ce jutsu médical eut même rapidement fait de ressouder l’os qui s’était probablement brisé dans mon bras. Mais, alors que les pieux s’étaient plantés ; je ressentis comme… un chatouillis, un coup de jus, ou quelque chose comme ça. Sans doute l’effet kiss-cool de ces pieux dont la résurgence m’avait protégé. Enfin… quelques secondes après, l’aura s’estompa, s’évaporant ; ou se dissipant ; un peu comme une flamme verte.

Je n’avais pas perdu la main à ce niveau, c’était une bonne chose. Ainsi, pour moi, s’achevait cet entraînement. J’avais pu voir ce que je voulais ; que ce soit de la façon de se battre de cette jeune femme ; soit de mes faiblesses. Lesquelles étaient maintenant évidentes, à mes yeux.

-Merci pour ta participation. Avais-je lancé à la Metaru avant de disparaître dans un nuage de fumée.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Gentoku M. Yamiko
Gentoku M. Yamiko

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] Empty
Mer 22 Mai 2019 - 22:56
Toi qui t’attendais à voir l’Ikeda esquiver ou bien à encaisser ton attaque avec une défense solide, est étonnée de constater que la Doctoresse avait plutôt déployé une aura verdâtre autour d’elle. Manteau de chakra qui n’avait aucune propriété solide car les projectiles le traversent sans résistance et finissent par transpercer Sazuka à des divers endroits mais très vite tu comprends que cette option n’était pas une erreur comme tu le pensais. En effet, les blessures infligées par les pieux se guérissaient presque instantanément te poussant plus profondément dans la perplexité.

Tu n’étais pas un être facile à stupéfier mais face à une régénération aussi rapide, tu étais restée abasourdie. Tu assistais en direct à un miracle de la maîtrise poussée de l’iroujutsu. C’était à peine croyable.

A peine remise en état, l’Ideka décide cependant de s’éclipser alors que tu t’attendais à un prolongement de votre joute. Ton adversaire avait disparu te laissant sur de l’insatisfaction. Malgré ton état - abdos et la cheville droite meurtris - et ta réserve de chakra qui touchait presque le fond, tu étais toujours parée pour la bataille mais tout venait de s’achever brutalement.

Tu avais l’impression de la Doctoresse t’avait utilisé pour pouvoir juger de l’efficacité de cette technique de guérison. Ce qui pourrait expliquer son remerciement pour ta participation avant de te délaisser.

Tes muscles toujours prêts à en découdre se relâchent. Désappointée malgré toi, tu te laisses choir par terre dans une position en tailleur avant de croiser les bras sous ta poitrine. Le faciès placide tu fixes droit devant toi et pourtant tu ne voyais rien. Le regard dans le vide, tu refrénais l’envie de violence qui bouillonnait en toi malgré l’air serein que tu affichais. Tu avais envie de frapper, de démolir quelqu’un ou quelque chose mais tu savais que libérer cette rage ne t'apporterait que préjudice alors, tu restes ainsi jusqu’à l’apaisement intérieur …

_________________
Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko] B6y1
(c) Merci à Aimimi pour le kit <3
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3385-yamiko-ou-l-enfant-des-tenebres-completed

Entraînement d'après-midi [Gentoku Yamiko]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: