Soutenez le forum !
1234
Partagez

Wolf Rain [Kuchy]

Metaru Anzu
Metaru Anzu

Wolf Rain [Kuchy] Empty
Sam 23 Fév 2019 - 16:13
Cela faisait un moment qu’Anzu se trouvait à Hayashi, et cela faisait un moment qu’elle attendait une réponse du Daimyo. En attendant, l’équipe fait ce qu’elle peut pour s’occuper le temps des négociations, et Anzu, à part lire le livre de Sazuka, n’avait pas grand chose à faire, elle attendait juste comme les autres le moment où elle doit aller faire sa ronde dehors. Même si elle se doute qu’il n’y a pas de dangers venant de l’extérieur qui viendrait les viser eux en particulier et qu’elle ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi dans la forêt, même si elle avait l’impression que quelque chose semblait la fixer depuis son arrivé ici.

Anzu n’a rien dit à ses compagnons et n’a même pas fait attention aux premiers abords, cela pouvait être n’importe quelle bête qui vit ici depuis des années, mais elle sentait que le regard ne se concentrait pas sur le groupe, mais bien sur elle. Depuis la mission, elle sentait ce regard peser sur elle en particulier … et pourtant, elle n’arrive pas à mettre la main dessus. Son chakra était bien celui d’une bête de cette forêt, mais difficile à dire de quelle bête en particulier cela venait.

Lorsqu’elle se retrouve en dehors des portes de la capitale pour sa ronde, elle fronce les sourcils : rien, alors que ce regard était quasi omniscient, elle se rendit compte que rien ne l'observe hormis quelques Hayashijins qui surveillent qu’elle ne faisait rien de mal. C’est vrai qu’elle aurait pu en profiter pour retourner au temple qu’elle a croisé lors de sa mission … mais elle ne le fera pas, elle ne mettra pas en péril leur excursion pour sa propre satisfaction personnelle … et pourtant, quelque chose qui la lie va bientôt arrivé.

Elle sentait une présence sortir de la forêt, une présence blessé qui a du mal à se déplacer se dirigeant vers les portes de la capitale. Anzu se tourne vers elle, préparant sa lance au cas où il s’agirait d’un espion qui a été blessé, mais elle reconnait là le visage d’un des ouvriers qu’elle a croisé lors de sa mission. Elle vient donc lui prêter secours en l’attrapant et l’aidant à se déplacer vers les portes.

- Monsieur ? Qu’est-ce qui s’est passé ?

- On a été attaqué … une immense bête blanche nous ait tombé dessus.

- Vous savez ce que c’était comme bête ?

- Je ne sais pas, je …

Il l’observe, semble écarquiller les yeux en l’observant. Anzu cligne des yeux alors que quelques Hayashijins arrivent.

- Il veut vous voir il m’a dit ! Il m’a laissé envie pour envoyer un message à “une kumojin aux cheveux violets”, dire qu’elle vous attends là-bas !

Les Hayashijins finissent par prendre le corps de l’ouvrier, puis, l’un d’eux observe la kumojin qui ne comprenait pas à ce qui se passait … quelqu’un veut la voir ? Ou plutôt, quelque chose veut la voir ? Elle réfléchit … qu’est-ce que ça pouvait bien être …

- Vous savez de quoi il parle ?

- Non … j’ignore qui cela peut-être … je dois me rendre là-bas.

- C’est notre devoir de venir en aide aux ouvriers, restez en dehors de ça kumokjin.

- Mais celui qui a fait ça veut me voir en particulier, je ne sais pas ce qu’il risque de faire si je ne …

Pas la peine d’en dire plus, Anzu comprend très bien la réponse, et elle comprend leur décision : c’est leur pays, leurs citoyens, leurs civils, et c’est leur mission d’aller les sauver.

- Puis-je au moins vous accompagner ? Pour vous aider dans la tâche …

Les Hayashijins se regardent, ils réfléchissent ensemble, observant les blessures de l’ouvrier, puis, ils observent la Sendai, armée de sa lance au couleur de Kumo.

- Nous aurons probablement besoin d’aide en effet, il y a beaucoup d’ouvriers là-bas et on aura besoin de toute l’aide possible pour au moins les évacuer.

Aider les Hayashijins à sauver les civils, c’est probablement ce que voudrait Sazuka et Raizen, pour bien se faire voir d’Hayashi. Elle doit juste … savoir qui veut la voir. Et elle doit se rendre là-bas, pas seule du coup, accompagnée de quelques shinobis de la capitale, mais elle doit savoir qui voulait lui envoyer un message.

_________________

Wolf Rain [Kuchy] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Wolf Rain [Kuchy] Empty
Mar 26 Fév 2019 - 0:44
Après avoir emmener l'ouvrier voir un médecin pour panser ses plaies, Anzu et les Hayashijin partent en direction de la carrière. Elle savait que cet homme vient de là-bas, elle l'a vu en tout cas vers là-bas la dernière fois. Difficile de ne pas oublier leur tête à ce moment-là ... vu qu'ils étaient plutôt hostile lorsqu'elle et ses deux compagnons sont venus jusque là-bas pour poursuivre un voleur. Mais cela s'est tout de même bien passé grâce à l'intervention de Kenshin et d'Anzu, et encore heureux qu'elle a pu réussir à obtenir cette bouteille avant que Yamiko se fasse une partie d'SOS Ouistiti grandeur nature. Enfin, les Hayashijins semblent connaître une route sûre et rapide pour se rendre là-bas, une route connue d'eux-seuls visiblement. Si elle avait connue cette route .. elle n'aurait pas eu besoin d'invoquer un cheval de chakra.

Mais les voilà enfin devant la carrière, visiblement, il y a eu des conflits et de la bagarre. Il y a de nombreuses traces de lutte et Anzu voyait quelques taches de sang ici et là. Les outils ont été laissé sur place, ce qui veut dire qu'il s'agissait d'une attaque surprise, et elle voyait que tous les ouvriers se sont cachés dans la carrière. Elle se concentre, utilisant sa détection la plus poussée, elle arrive à détecter la présence des ouvriers qui se trouvent dans cette carrière, visiblement tous soit effrayés, soit blessés.

- Je ressens la présence des civils dans la carrière, on devrait …

Elle n’a pas le temps de rajouter quelque chose derrière qu’elle entendait un cri, non, pas un cri, une sorte d’hurlement bestiale qui sort de la forêt. Elle n’est pas la seule à l’entendre, les Hayashijin avec elle aussi l’ont entendu et se mettaient directement sur la défensive. Anzu fronce les sourcils, ce genre d’hurlement lui rappelait quelque chose … quelque chose qui date.

Cet hurlement est suivi de plusieurs autres : il y a une vraie meute qui est en train de hurler à la mort autour d’eux. Visiblement, ils sont plusieurs, et tous ont des intensités différentes. Visiblement, la bête blanche n’est pas seule, elle a amené avec elle quelques copains. Une première forme sort d’entre les arbres, puis une autre, encore une autre … ils sont plusieurs, ça c’est sûr. Les formes étaient celles de canidés de plusieurs couleurs, tous unis, mais tous avec une couleur différente. On dirait des loups à première vue, et d’ailleurs …

- Ce sont des loups ?

- Non, les loups ne hurlent pas de cette manière … c’est des chacals.

- Des chacals ?

Les chacals forment une sorte de cercle autour des shinobis, ils ont l’avantage numérique, c’est sûr. Ils étaient cinq en comptant Anzu, elle ignore leur puissance, s’ils peuvent survivre à plusieurs attaques mais … là, elle ressentait à nouveau ce regard se poser sur elle.

Et c’est ainsi que ça fait tilt, en voyant la forme canine blanche qui l’observait en particulier. Son regard était fixée sur elle et rien que elle, pas sur un hayashijin, vraiment la kumojin est le centre d’intérêt. Elle observait le chacal, puis, elle le reconnu.

- Kiba ?

Elle se souvient de ce chacal, elle l’avait vu quand elle était petite, quand elle était encore avec sa famille. Son père était partis faire une mission proche d’Hayashi no Kuni, et c’est ainsi qu’il est tombé sur ce chacal qui vivaient assez loin de sa bande habituelle. Il lui a dit qu’il l’avait dompté, qu’il l’avait soumis à sa volonté en l’ayant battu dans un duel. Elle cru voir un sourire se dessinant sur le chacal.

- Vous le connaissez ?

- C’était un kuchyose en lien avec mon père.

- “C’était” en effet.

Le chacal avait pris la parole, se déplaçant tout en inspectant Anzu qui avait déjà sorti sa lance dans l’optique d’un futur affrontement.

- Depuis la mort de ton père, je suis devenu … libre, et je me suis promis de faire payer à sa famille l’affront qu’il m’a fait en me soumettant …

Elle fronce les sourcils alors que, visiblement tous les chacals présents ont maintenant les yeux rivés sur elle.

- C’est pour m'emmener ici que tu t’es attaqué à ses gens ?

- Bien évidemment, je t’ai vu dans le coin avec deux autres kumojins, j’ai donc trouvé l’excuse parfaite pour que tu viennes et que tu restes …

Les Hayashijins restèrent sur les gardes, un peu étonnés que les chacals semblent ne s’intéresser qu’à Anzu.

- Ils en ont qu’après moi …

- On a vu ça, on s’occupe des civils, essayez de ne pas mourir.

Les quatres shinobi des bois partent vers la carrière sans avoir le moindre obstacle sur leur route, maintenant que leur cible est là, ils n’ont plus de raison de garder des otages.

- Que me veux-tu ?

- Je veux ta tête, ton sang, ta vie, et je vais te le prendre devant tout mon clan, pour mon honneur.

Le cercle se referme autour d’elle, avec suffisamment d’espace pour que les deux puissent bouger librement, ces chacals forment leur propre limite, leur propre gradin alors qu’Anzu se retrouve maintenant face à l’ancien Kuchyose de son père.

- Viens donc tenter de te servir.

Elle se mettait en garde avant qu’un chacal, bien plus grand que les autres, sorte à son tour. Il était entièrement noir, le poil lisse alors qu’il se redresse pour observer le combat par dessus la meute de chacals devant lui. En sa présence, Kiba a une perle de sueur qui tombe de sa tempe.

- Tu sais ce qui arrivera si tu perds …

La voix était grave, strict, froide, et en analysant son chakra, elle vit que le chacal avait une puissance bien au-dessus de ses congénères.

- O-Oui Anubis-san.

Au moins, Kiba ne fera pas semblant de se battre ...

_________________

Wolf Rain [Kuchy] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784
Metaru Anzu
Metaru Anzu

Wolf Rain [Kuchy] Empty
Mar 5 Mar 2019 - 20:40
La voilà maintenant en face d’un genre d’adversaire qu’elle n’a jamais combattu auparavant : un Kuchyose, une immense bête capable d’utiliser des techniques dignes des shinobis, des créatures guerrières qui ont horreur des humains, mais qui acceptent de passer des pactes avec la plupart d’entre eux. Anzu n’aurait jamais pensé se retrouver face à l’une de ses créatures, mais surtout, elle ne s’imaginait pas se retrouver face à un kuchyose qui a servi son père depuis tant d’années. Kiba, elle l’a connu toute petite, et comme ses parents, elle n’a pas eu de nouvelles de lui depuis si longtemps … mais ça n’attriste pas la violette : cette bestiole elle ne le voyait que pour éviter qu’elle sorte de sa chambre, il a été à l’origine de bien des cauchemars à Anzu du passé, il faut dire que se servir d’un chacal plus grand que la normale était quelque chose qui fonctionnait.

La violette avait la lance à la main, elle est sur ses gardes tandis que le chacal avant si craintif lorsque son chef de clan est arrivé se met à fixer la Sendai comme s’il venait de trouver une carcasse bien garnie à même le sol. Il se montrerait sans pitié, ce n’était pas un test lancé par le clan des chacals, mais bel et bien un combat à mort, une personne doit survivre, l’autre doit mourir. Encore une fois, elle va devoir tirer un trait à une personne qui représente son passé …

La gigantesque créature lupine commence déjà à s’approcher de la violette, d’abord doucement, puis lui bondit dessus d’un seul coup, croc en avant, pour tenter de lui chopper l’épaule. Anzu se positionne pour prendre le coup, les crocs avaient attraper sa lance plutôt que la chair de son épaule, mais la puissance du coup suffisait à faire tomber Anzu sous le coup. La grosse patte de l’animal pressait sur son ventre pour l'immobiliser au sol, puis il lâche la lance pour tenter de mordre le cou de la Sendai.

Elle lance un signe incantatoire pour créer une grosse armure de chakra, les dents de la bestioles se sont bloqués sur une partie de l’armure trop solide pour sa puissante mâchoire, mais cela lui permet de la chopper pour l’envoyer plus loin dans un coin sous un fracas presque métallique. L’armure l’avait protégé à temps, mais encore plus et elle aurait pu mourir sous le coup.

Seul hic, elle n’a plus sa lance sur elle, elle doit donc tirer un trait sur l’utilisation de son arme blanche pour le vaincre.

- Vous les humains, vous êtes obligé d’avoir une arme pour rivaliser avec nos attributs animals … quel dommage qu’il suffise de si peu pour vous rendre sans défense.

La Sendai se lève, encore un peu secouée de l’attaque, puis, elle compose des mudras pour créer trois clones sans armure, certes, il pouvait les différencier du coup, mais Anzu avait besoin d’un peu de soutien.

- Ne m'enterre pas trop vite.

Elle crée dans sa main un disque tranchant de chakra, puis elle le lance sur lui, l’animal arrive à l’esquiver sans trop de soucis, mais cela permettait à l’un de ses clones de continuer à lui envoyer des projectiles … il était agile malgré sa grande taille, esquiver ses projectiles semblent être un exercice de routine. Elle fronce les sourcils avant que, de nouveau d’un bond, il s’empare d’un de ses clones dans sa gueule pour la broyer à l’intérieur. Ce n’était qu’un échauffement pour lui depuis tout ce temps … elle allait devoir faire attention.

Anzu voyait sa lance encore loin d’elle, elle n’a aucuns moyens de venir la chercher, mais cette seconde d'inattention lui suffit pour ne pas voir que certains chacals qui les entourent avaient mordu dans leur dos le restant de ses clones. Elle venait de recevoir leur expérience et cela lui permettait d’esquiver un autre chacal qui tentait de la mordre par derrière. Ils sont donc plusieurs contre elle ?

Malheureusement, Kiba profite de cette esquive pour chopper une nouvelle fois Anzu et la plaquer à même le sol, la traînant sur ce dernier en s’acharnant sur son armure toujours trop solide pour ses dents. Il comptait la réduire pour accéder à son corps que son armure protégeait efficacement, heureusement qu’elle l’avait et qu’elle l’alimentait de chakra, ça lui permettait de garder son armure intact malgré les assauts.

Mais cela ne la protégeait pas de toute la poussière et les mouvements brutaux de Kiba qui continue de la racler au sol. Elle commence à étouffer à force de manger tellement de poussière qu’elle a presque la gorge sèche. Il est bien plus malin qu’elle le pensait …

Il allait falloir tenter de l’immobiliser.

Elle tente dans cette poussière de créer un anneau de chakra autour des pattes du chacal géant, elle parvient après beaucoup de difficulté à le faire, la bête chute en tentant de bouger, lâchant par la même occasion Anzu qui a la tête qui bourdonne.

Il avait tenté de l'étouffer et de lui faire perdre connaissance, et il allait y arriver.

Elle repris son souffle alors qu’elle cesse de maintenir l’anneau autour de deux des pattes du renard, elle devait économiser du chakra, mais la bête est rapide … elle doit trouver un moyen de l’immobiliser efficacement.

Elle allait devoir l’enchaîner.

Elle compose des mudras, puis pose ses mains au sol alors que le chacal se remet sur ses pattes : des chaînes sortent du sol pour attraper Kiba qui ne s’attendait pas à une attaque de ce genre. Les chaînes entouraient son corps, ses pattes et sa tête pour le forcer à se plaquer au sol, incapable de bouger. Elle entendait ses compagnons huer, eux qui étaient tous en train d’encourager Kiba, ils se mirent à huer Anzu pour l’avoir enchaîner.

- Petite pute !

C’était ce que venait de dire le chacal, elle ignorait que ces animaux pouvaient se montrer aussi grossier. Enfin, puisqu’il s’agissait d’un combat à mort, elle allait devoir l’achever. Elle met ses sentiments de côtés, canalise une grosse quantité de chakra dans ses mains, puis, elle les tends vers Kiba qui se mettait à se débattre du mieux qu’il pouvait, mais les chaînes sont bien trop solide pour qu’il réussisse à s’en sortir.

- Va rejoindre ton maître maintenant.

Elle lui fait ensuite essuyer une grosse tempête de projectiles alors qu’il était immobilisé. L’animal ne pouvant se défendre se retrouver avec des dizaines de projectiles qui le traverse. Anzu inspire profondément une fois la tempête calmée, découvrant le corps d’une bête en sang, celui de Kiba qui était maintenant mortellement blessé. Elle pris sa lance, puis elle s’approche du chacal encore sous les chaînes, puis, elle alla l’achever.

Jusqu’à ce qu’on l’en empêche.

Le chacal du nom d’Anubis est en effet intervenu, posant une de ses pattes devant Anzu pour l’empêcher de le terminer.

- Le combat est terminé.

C’était les mots que venait de dire Anubis alors que les chacals commençaient à reculer. Les chaînes de Kiba disparaissent petit à petit alors qu’Anzu, le visage et les cheveux entièrement recouvert de poussière, tentait de rester lucide.

Au moins, elle s’en était sortie … elle devrait remercier Kenshin de lui avoir soufflé l’idée de faire une armure.

- Tu as réussi à battre Kiba qui est un de nos meilleurs guerriers, tu as gagné mon respect.

Anzu reprend encore son souffle alors qu’elle tente d’observer Anubis … enfin, ce qu’elle peut voir de lui.

- Il va lui arriver quoi du coup ?

- On le soignera, puis on l’enverra en exil pendant un long moment. C'est lui qui l'a voulu.

Elle observait le chacal dont la plupart commence déjà à lécher les plaies pour éviter que ça s’infecte, mais difficile d’avoir de la pitié pour un être comme lui qui a tenté de la tuer. Elle vit ensuite un papier à ses pieds, on dirait un parchemin sur lequel est rédigé un contrat, suivit d’une sorte de signature qui ressemble à une empreinte de chacal.

- Ce pacte te permettra de faire appel à l’un de nous lorsque tu auras besoin de notre aide, je l'ai déjà signé et j’ai déjà un volontaire qui viendra à ton aide en cas de besoin.

Elle tourne la tête, tombe devant un jeune chacal au pelage brun et noir tacheté de blanc, de la même taille que Kiba, il s’approche doucement d’Anzu, commence à la renifler comme pour se souvenir de son odeur. Elle se laisse faire, de toute manière, elle n’avait plus beaucoup de force pour tenir un autre assaut.

- Il s’appelle Freki, il sera celui qui viendra à ton aide si tu l’invoques.

- Enchanté …

Elle fait une révérence au chacal qui la lui rend tandis que l’immense chacal noir commence à partir.

- Tu pourras invoquer d’autres membres de notre clan à travers ce pacte, à condition que tu le mérites.

Elle observe le chacal noir partir, la laissant avec le dénommé Freki qui se laissa caresser.

- Freki donc … pourquoi t’être proposer ?

- Kiba était mon maître, et il avait proposer un deal avec Anubis pour t’affronter humaine : il sera exilé et moi je te servirais s’il perdait, s’il gagnait, il regagne l’honneur qu’il a perdu en ayant rejoint les humains par soumission.

- C’est assez cruel comme deal pour regagner son honneur.

- L’honneur du clan est très important chez nous, les chacals.

Les Hayashijins finissent par sortir une fois tous les autres chacals partis, emportant avec eux la plupart des ouvriers dont les plaies sont en partis soignées.

- Désolé d’avoir dû vous laisser seule face à cette bête.

- Ce n’était pas de la tarte en effet, mais je ne vous en veux pas, c’était pour moi qu’il a blessé les ouvriers. Ce serait plutôt à moi de m'excuser d'être la source de ces blessés.

Elle cesse de caresser Freki, puis, elle observe le nombre de blessés, puis le chacal.

- J’aurai besoin de ton aide Freki pour transporter des humains blessés.

Le chacal ne dit rien, il se pose tandis que les Hayashijins commencent à charger le chacal d’ouvriers, il y en a très peu, mais la capitale est assez loin, y aller à dos de lupin géant serait plus rapide …

--------------------------------

Après avoir ramené tous les ouvriers à la capitale, les Hayashijins s’occupent de les apporter à l’hôpital pour tous les soigner. Elle ignore si ça aura des répercussions … dans tous les cas, Anzu congédia Freki, s’estimant qu’elle devrait attendre un autre moment pour faire plus amples connaissances avec son nouvel allié ... pour le moment, elle devait se reposer et se soigner, bien qu'elle n'est pas été blessé, elle a tout de même manger pas mal de poussière.


_________________

Wolf Rain [Kuchy] 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine https://www.ascentofshinobi.com/u784

Wolf Rain [Kuchy]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: