Soutenez le forum !
1234
Partagez

Predator [Senku]

Inuzuka Asagiri
Inuzuka Asagiri

Predator [Senku] Empty
Mer 27 Fév 2019 - 23:44
Fenrir était absent, depuis trop longtemps pour un Inuzuka, mais pas pour l'Armure. De tout sa grandeur, adossé au tronc d'un arbre au dessus du sol. A des dizaines de mètres, et pourtant bien loin de la cimes de la foret. La jungle était un terrain de chasse idéal, et il était habituel que le duo ne se sépare par choix. Le ninken préférant chasser et affûter sa force, tandis que l'Armure préférait s'isoler, se contentant de se reposer sur ses talents de chasseur pour détecter les signatures chakratiques dans les alentours. Passant une main sur le bois soutenant son poids, Asagiri se releva non sans flegme apparente, Fenrir était dans les environs et si le géant à l'armure rouge se décidait à s'activer ce n'était pas par choix. Un grognement presque animal s'échappant de sa bouche, il sauta dans le vide. Depuis longtemps, depuis le départ du pays du feu les deux compagnons vivaient dans le pays du bois.

Se considérant aussi Hayashin qu'un natif, cognant aussi fort que les indigènes l'Inuzuka ne se mélangeait tout de même pas avec la populace des villages, de la civilisation qu'il rejetait. Dans les ombres, dans l'obscurité et parmi la faune et la flore, c'était comme ça que ses ancêtres vivaient. La meute n'était pas vraiment du genre urbain, et c'était comme ça qu'ils avaient survécus. Avant l'immonde trahison d'un simple civil, reprenant ses esprits et délaissant le passé le colosse affûta ses sens. Des craquements s'entendaient maintenant, devant parmi les feuillages et la végétation, quelque chose ou quelqu'un arrivait. Il y eu un instant de silence, et puis haussant les épaules et se mettant en position de combat, Asagiri souffla, expirant et exprimant sa colère.

Fenrir apparu à sa droite, n'accordant aucun regard à son camarade humain. Haletant, langue dehors mais sans pour autant montrer envie de souffler. Les oreilles baissés, les canines dehors et sans grogner le ninken campait sur ses positions. Asagiri s'approcha, surplombant l'animal et se plaçant devant lui. Fenrir jappa, n'appréciant pas vraiment le sous-entendu de l'humain, parce qu'il était fatigué il devenait un poids? Ce n'était pas l'Armure qui était chassé comme un vulgaire loup ou animal sauvage, lui qui descendait des lignées de ninkens les plus illustres. L'exilé et l'animal une nouvelle fois contraints de coopérer.

Le premier poursuivant mangea une droite de l'Armure indifférent aux signes apparents des chasseurs de son ninken. Aveuglé une nouvelle fois par le danger qui venait sonner à sa porte, frappant de ses poings tournant autour du ninken, Fenrir se jeta à la gorge d'un adversaire, et dans la mêlée sans se soucier de qui ils affrontaient ni du niveau de leurs adversaires, Asagiri se jeta sur un chasseur, ses poings cloutés et gantés tapant sans distinction.

Fenrir était la preuve vivante que la meute existait encore, lui était bien plus rare que l'Armure. Lui, chien-loup devait devenir la mâchoire se refermant sur la gorge des dirigeants de Hi, et si Asagiri devait encaisser pour défendre son compagnon canin.

Alors, tout Hayashi pouvait attendre son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Predator [Senku] Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 0:53




野蛮人は出 - PREDATOR




Senkû x Asagiri

Forêt pluvieuse, aimable solitude, que le Yaoguaï autrefois, aimait tant à parcourir les hectares en compagnie de son frère. Siégeant sur son siège de roche fendue, le Sennen Mûsha se contentait aujourd’hui d’octroyer des directives à ses pairs, son exil le contraignant à retrouver sa terre natale dans l’objet de fomenter de sinistres desseins.

Une entrevue courte et concise avec son oncle et patriarche clanique, lui quémendant de diriger la partie militaire du village de Yaogakure, à côté, son groupuscule encore embryonnaire n’était point rendu public, il fallait tout d’abord recruter tout en formant les potentielles recrues.

Un conseil Yaoguaï et Washi avait eut lieu quant au futur d’Hayashi no Kuni, la présence d’étrangers alertant vivement les autochtones. Mais alors qu’ils s’adossait sur son trône de chef d’organisation en devenir, l’ancien Tengu fut alarmé par l’un de ses semblables lui faisant un rapport sur un individu à proximité du domaine indigène et qui par ailleurs, se montrait agressif.

Sans tergiverser davantage, celui qui était prédestiné à endosser le rôle de Tsuchikage se rendit expressément à l’endroit indiqué par son sbire, un détail marquant l’obligeant à juger cela de ses propres yeux. En effet, d’après les paroles du guerrier, l’intrus serait accompagné d’un canidé, une sensation de déjà vu pour Senkû qui avait pu côtoyer des ressortissants de ce clan à maintes reprises. Il sillonne alors telle une comète vagabonde la flore et la faune...

Predator [Senku] WTiVEhw
« Tu es loin des terres qui sont les tiennes, Inuzuka. »

Le Yaoguaï apparaissait sur une des branches d’un arbre séculaire, le soleil masquait la majeur partie de sa silhouette n’offrant qu’une ombre face au colosse et à son compagnon canin.

« Tu ferais mieux de rebrousser chemin, si tu ne veux pas qu’il vous arrive malheur. » Menaçait le banni d'un ton calme et impassible

En temps normal, l’ancien dirigeant de la division ombrageuse de la Roche n’aurait même pas daigner prendre la parole pour avertir l’inconnu, le capturant ou l’éliminant sur le vif. Mais le fait qu’il appartienne au même clan que Meian et Haruko le rendait alors plus clément sur son jugement.


_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Inuzuka Asagiri
Inuzuka Asagiri

Predator [Senku] Empty
Jeu 7 Mar 2019 - 1:12
-As tu l'impression, que les Inuzukas possèdent quelconque terres?

La figure d'habitude silencieuse de l'armure sortit de son silence. Rompant le vœux qu'il avait fait, craquant sa nuque et ses articulations. Les opposants semblaient se montrer plus dociles en présence de l'inconnu, signe qu'il était visiblement un de leur responsable. Quelle chance, quand la meute se retire c'est pour laisser l'Alpha donner les ordres. Sans observer, ni prendre le temps de docilement montrer la queue, Asagiri alluma une cigarette haussant des épaules nonchalamment. Il était habitué, habitué à devoir se battre contre le monde entier seul sans camarade avec pour compagnie Fenrir, ninken passablement silencieux. Vivant comme des pantins, ne cherchant que la vengeance et respectant les esprits de la meute. Voilà maintenant qu'on lui sommait de faire demi-tour? C'était mal connaître le caractère relativement tétu des deux compagnons.

-Demi-tour? Pour aller ou? Crois-tu peut-être pouvoir me considérer comme un étranger en te basant sur mon clan?

Son ton c'était plus froid, les natifs n'acceptaient pas les étrangers. Sauf qu'il en était pas un, connaissait plus le pays du bois que celui du feu, Asagiri était devenu au fur et à mesure des années un Hayashin à part entière. Et personne ne lui retirerait cette nouvelle nationalité, ne s'était-il pas battu pour mériter d'être considéré comme un indigène? Vivre dans la foret ne suffisait pas. Cela ne suffirait jamais à ceux qui montraient ouvertement une sorte de racisme sous-jacente, il était temps de s'intégrer une bonne fois pour toute. Et que cela plaise ou non, cela lui importait peu.

-Ce sont eux qui sont venus chasser Fenrir, ce sont donc à eux de rebrousser chemin.

Son compagnon leva sa tête, montrant les crocs ne mangeant pas de ce pain là. La fausse pitié de l'humain le rebutait, il accompagnait un mort-vivant. Jamais, Asagiri n'avait montrer autre chose qu'un air ouvertement insolent et renfrogné dans le meilleur des cas, si l'humain désirait mourir par lâcheté c'était son problème. Le ninken lui tenait bien à sa vie, mais rejoignait le discours de l'humain, le duo n'avait pour une fois rien fait de mal.

-Je réside dans le pays du bois depuis bien trop longtemps, bien trop longtemps pour abandonner mon ninken à quelques indigènes.

Le moindre prétexte pour mettre le feu aux poudres, seul survivant de la meute après tout que risquait-il de plus? Mourir? La mort était-elle une délivrance?
Revenir en haut Aller en bas
Yaoguaï Senkū
Yaoguaï Senkū

Predator [Senku] Empty
Mer 13 Mar 2019 - 0:14




野蛮人は出 - PREDATOR




Senkû x Asagiri

Le titan cuirassé émanait là une question bien pertinente, assez pour éveiller un peu plus la curiosité de l’autochtone aux multiples balafres et peintures de guerres. Le Yaojin restait de marbre, la silhouette toujours sous forme d’ombre grâce aux rayons de l’astre qui empêchait son interlocuteur d’entrevoir son faciès primitif. Cet homme-canidé disait vrai, au grand dam de ses semblables, du moins, de ce qu’il en restait…

Les guerriers sauvages qui accompagnaient Senkû se montraient des plus irrités, l’on pouvait ressentir cette envie irrépressible d’en découdre avec l’homme en armure. Mais il fallut un seul et unique geste au Yaoguaï pour calmer les ardeurs des siens plus bas, un geste autoritaire, levant le bras et fermant le poing comme pour leur signifier que l’intrus était dorénavant placé sous sa juridiction.

Descendant de son perchoir puis atterrissant sur ses deux jambes, l’ex Tsuchijin apparaissait dès lors face à l’individu imposant. En croisant le regard de son animal, il ne pu s’empêcher de penser au défunt Haruko qui déambulait à Hi en espérant un jour instaurer un certain équilibre dans son pays victime de tensions perpétuelles.

« Donc tu refuses.. » Rétorquait sèchement l'exilé des rocailles.

Le patriarche du groupuscule Tsukimono restait impassible suite aux accusations de l’Inuzuka à l’égard des siens, chasseurs émérites clanique. Ils ne faisaient que leur devoir, mais cela demeurait plus que compréhensible pour celui qui prétendait être issu du Bois. Le regard sombre de Senkû parcourait le sol où gisaient les corps de certains de ses semblables inertes avant de poser ses yeux ambrés sur les orifices oculaires du responsable.

Plus le mastodonte s’obstinait dans son monologue et plus il voyait ses chances de survie grandement diminuée. Le silence du balafré à la crinière noirâtre rendait l’issue d’autant plus incertaine pour lui et son ninken visiblement victime dans cette querelle. Suite aux grognements du dénommé Fenrir, le guerrier de mille s’avança de quelques pas, se rapprochant dangereusement de la bête pourchassée et de son maître, jusqu’à distance respectable.

« Je comprend ta rage et compatis vis à vis de ton peuple pour l'avoir autrefois côtoyer.. Cependant, tu imagines bien que je ne puis dorénavant te laisser partir après avoir provoquer pareil affront.. » Disait-il sur un ton alarmant.

Le Yaoguaï vêtu de peaux de bêtes avait émis ses paroles en enfilant ses Kiba no Ken, prêt à donner une leçon au colosse auquel il avait été sommé de partir. Son refus d'obtempérer l’efforçant à agir de la sorte. De fait, en tant que neveu du chef clanique et personnalité marquante de la tribu, l’usage de la violence se voyait être la seule issue possible face à un tel énergumène en pleine éruption.

Nonobstant, la décision hostile de Senkû ne démontrait aucune once de racisme envers le l'Inu, cela apparaissait plutôt comme étant du cynisme féroce propre aux autochtones à l’égard des étrangers.

Ce dernier avait d’ailleurs quelque chose en tête, et voulait tirer de cette animosité afin d’apaiser les esprits. Car la violence parfois, permettait d’évacuer la colère et de tourner la page...

HRP:
 


_________________
«  私は自分の国と一族を私の命の危険にさらして守ります。そしてそうするために、私は私の邪魔をする人は誰でも燃え尽きる準備ができてい。»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t45-yaoguai-senku-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t1668-yaoguai-senku-carnet-d-un-aborigene#10263 https://www.ascentofshinobi.com/u130
Inuzuka Asagiri
Inuzuka Asagiri

Predator [Senku] Empty
Sam 23 Mar 2019 - 20:20
-J'ai l'habitude. Et visiblement toi aussi.

Il survivrait, ou pas mais dans tous les cas sans broncher et observant l'inconnu s'avancer vers lui, l'Armure haussa les épaules. Il était évident que ce sauvage, si on pouvait différencier le colosse de l’autochtone, avait une emprise sur les autres. Qui était-il? Cela importait peu, il venait de sous-entendre clairement que l'exilé du pays du feu ne pourrait s'en aller indemne. Après tout, lui qui n'avait fait que défendre son compagnon canin devait maintenant récolter les pots cassés. Le balafrée devait bien avoir un rôle dans leur hiérarchie, il ne savait ou il avait foutu les pieds mais qu'importe. Même dans le palais du Daimyo, la réaction aurait été la même et si la mort devait être sa prochaine destination, qu'il en soit ainsi. Asagiri vivait sans regrets, pour honorer les esprits de la meute, ce poids tantôt fardeau et tantôt une délivrance, devait aujourd'hui alléger l'esprit du guerrier.

-Ton clan, les tiens sont encore vivants sauf si tu es adopté, ce dont je doute vu l'autorité dont et les responsabilités que tu prends. Je me fiche bien de la pitié, les morts ne reviennent pas sauf sous formes de zombies, ce qui est fait n'est plus à faire. Je n'ai pas de rage, tu ne peux comprendre ce que c'est.

Il avança, sommant à Fenrir de rester derrière lui, sans le regarder et craquant ses articulations. Le ninken devait vivre, retourner à une autre vie et trouver un autre maître, le lien importait peu tant que survivait l'animal. Son armure au couleur du sang, le sang qui coulerait assurément si le balafré le désirait. Pourquoi reculer, pourquoi fuir quand déjà il n'est qu'un paria dans la plupart des terres qu'il foule. Même ici, dans ce pays qu'il habite depuis des années on le considère encore comme un étranger, comme un intru. De quel droit, qu'est ce qui définit le droit du sol? Et lui, avec sa chevelure noir qui semble bien connaître son clan, que cache-il? Les siens seraient-ils passés par ici? Les siens sont morts, et ne reviendront pas, seul il doit assumer ce qu'il est.

-Ce que c'est que d'être le dernier de ta lignée. Au fait, si jamais je dois mourir ici met autre chose sur ma tombe que la couleur de mon armure, mon blase c'est Asagiri.
Revenir en haut Aller en bas

Predator [Senku]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: