Soutenez le forum !
1234
Partagez

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Aditya
Aditya

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 20:05
______Aditya glissa les bout de ses doigts sur l’enveloppe contenant son nouvel avis de mission, décochant le sceau de dame Watanabe qui y était apposé. Sa présence signifiait en elle-même l’importance qu’elle revêtait pour le village, faisant de celle-ci la première mission qui revêtait autant d'impact à ses yeux. Malgré tout, aucune appréhension n’emplissait ses mouvements lorsqu’il déplia le contenu de la lettre, parcourant des yeux l’intitulé et les divers objectifs qu’il se devrait de réaliser.

______Un sourire fendit son expression indifférente lorsqu’il lu le nom de ses partenaires, Reikan et Sesshū. La tigresse détenait d’ores et déjà sa confiance après les nombreux services rendus au visage en sa compagnie – entre ce nudiste de la nuit et la patrouille au port, les situations improbables dans lesquelles ils s’étaient trouvés trouveraient sûrement des suites tout aussi palpitantes. le Kaguya n’était pas à plaindre puisque dans la brève entrevue où ils avaient pu apprendre à se connaître au temple Seidou, l’impression qu’il lui avait laissée était tout aussi élogieuse. Tant mieux ; cette mission promettait d’être de compagnie agréable, et qui plus est, efficace.

______Le blond ne perdit pas de temps pour commencer les divers préparatifs vis-à-vis des prérequis que sa fonctions demandait au sein de cette équipe éphémère. D’après ce qu’il avait compris, la missive précisait l’heure à laquelle ils devaient se rejoindre au port Nagarasa : tout commencerait en début d’après-midi. Il noua sa crinière blonde avec l’anneau de tissu qui ne le quittait à aucune heure du jour ni de la nuit, refermant l’emprise de ses doigts autour de sa sacoche ninja. Alors qu’il nouait cette dernière autour de ses hanches, les lames des kunaïs qu’elle contenait s’entrechoquèrent, laissant leur cliquetis métallique résonner dans la grande salle du temple Seidou. Et en un sens… ce son était étonnement rassurant.


[...]


______Comme à son habitude, Aditya se tenait droitement, sur le bord du ponton principal menant au port Nagarasa. S’il en jugeait à l’éclaircie qui se profilait dans l’opaque brouillard qui entourait Kiri, l’heure de rendez-vous ne tarderait pas à sonner. Se rendre sur les lieux en avance lu avait permis de faire le tour des échoppes, se remémorant les patrouilles de sa précédente mission en compagnie de la métamorphe. Mais comme ce à quoi il s’attendait, il ne lui fallut pas plus longtemps à attendre pour que la silhouette de ses comparses ne se déclinent comme un seul à travers la brume. Le sourire malicieux qu’arborait Reikan et la démarche sempiternelle du Kaguya ne pouvait être confondus avec quiconque.

____________« Vous voilà. », glissa-t-il plus sur le ton d’une constatation que d’une véritable salutation, même si le ton de sa voix ne se languissait pas d’une chaleur nouvelle. Il ne manqua pas de leur adresser un sourire satisfait lorsqu’ils le rejoignirent sur le ponton principal. Alors qu’il détournait déjà les talons pour les inviter à poursuivre leur marche, il glissa quelques mots à leur attention. « Mettons nous en route. »

______Les pas du blond accompagnèrent ceux de la féline, mimant son allure afin qu’aucun d’entre eux ne dépasse l’autre. Sa main rejoignit sa sacoche, où il avait précieusement entreposé l’ordre de mission. Alors qu’il tâchait une fois de plus de retenir les différents objectifs qu’ils se devaient d’accomplir, Aditya releva un regard vers l’augure.

____________« Ce capitaine vient de perdre l’intégralité de son équipage… le mieux serait de la jouer fine et de ne pas le froisser. On ne pourra certes pas remplacer les liens de camaraderie qui l’unissait à ses mousses, mais nous pouvons toujours nous assurer que les nouvelles seront de confiance. »



_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 21:33
www : a nearly peaceful place

Sesshū ne put s’empêcher de sourire en voyant le nom de son amie inscrit sur l’ordre de mission qu’il venait de recevoir. Yasei Reikan. Le hasard faisait bien les choses, et l’augure s’impatientait déjà d’accomplir la volonté de la Brume au cours de cette épreuve. L’agréable surprise passée, il promena son regard sur les lignes du courrier, assimilant l’enjeu de l’affaire avant de s’apprêter à partir. Détail non négligeable : le Kaguya et sa compagne allaient agir aux côtés d’Aditya, que l’homme avait pu croiser dans les couloirs du temple Seidou – lui ayant alors partagé ses doutes quant au but légué par feu son maître. Cette mission était l’opportunité de renforcer cette première et excellente impression que lui avait laissé l’homme de foi. Sans plus attendre, le maître du Shikotsumyaku prit l’initiative de rejoindre l’antre de la tigresse blanche. La jeune femme lui ayant donné son adresse quelques jours plus tôt, ainsi que l’aval de pouvoir la déranger à tout moment, l’augure s’empressa de mêler l’utile à l’agréable en frappant à sa porte. Leurs retrouvailles dument faites, ils rejoignirent ensemble le port Naragasa pour rejoindre Aditya. Et une fois à destination, lancèrent aussitôt les hostilités pour trouver un équipage au capitaine concerné par la mission, endeuillé par la perte de son équipage.

Il n’y a rien que le temps ne saurait panser. Nous lui trouverons un équipage fidèle, compétent, et il pourra alors assouvir les besoins de Kiri comme il le faisait autrefois. D’ailleurs, je connais une figure des docks susceptible de pouvoir nous aider dans notre recherche de matelots. L’homme se fait appeler « Barbarossa » ; je l’ai rencontré lors d’une traque de deux renégats, ici-même. Ce pourrait être notre joker en cas de difficulté.

Le professionnalisme du corsaire avait conquis l’augure lors de leur entrevue, aux côtés de l’assimilateur de glace Hyôsa Ichiryû. Si l’homme détenait un poste important au sein du port Naragasa, il demeurait toutefois humble, et méritait donc la confiance de Sesshū.

Le trio de la Brume évolue sur les quais jusqu'à atteindre le lieu du rendez-vous. Le capitaine connaissait mieux que quiconque ses propres besoins ; ainsi les trois shinobi devaient entendre sa demande avant de pouvoir espérer y répondre. L'augure espéra seulement que ses caprices n'allaient pas leur coûter trop cher – car le Palais de la Brume ne disposait pas de fonds sans fond. Il leur fallait trouver un bon compromis, et faire preuve d'un sens aigu de la négoce, afin de composer ce nouvel équipage. Peut-être leur maigre bourse n'allait permettre le recrutement que de bleusailles inexpérimentées...

_________________

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 23:09
Sur les fourrures nordiques qui traînaient çà et là tout autour de son lit, une lettre avait érigé son trône. Proprement ouverte et aussitôt lue, il s'agissait là d'un ordre de mission officielle, pour laquelle Shiori Watanabe avait réclamé les services de la métamorphe afin de mener à bien sa réalisation. Il était là question de venir en aide à un capitaine désabusé par la mort de ses plus fidèles mousses, en cherchant les matelots qui colleraient au mieux à ses besoins, et ce afin qu'il fonde un nouvel équipage. En soi, cette mission ne nécessitait rien d'autre à part de la perspicacité. Et dans ce domaine, Reikan était reine. À peine eut-elle le temps de déguster son repas du midi, que la tigresse s'empressa de s'apprêter. Devant le miroir, le sérieux qui imprégnait d'habitude ses traits avait laissé place à une béatitude passagère. Notre chère Reikan paraissait être aux anges. Aditya, et... Sesshū. Que demander de plus?

Ce fut lorsqu'elle ajouta la touche finale de sa tenue, autrement dit ses précieuses parures de tête, que l'augure toqua à sa porte. Vraisemblablement, Sesshū avait prit cet échange de bons procédés au pied de la lettre. Et cela n'avait pas l'air de déranger l'indomptable bête. Sans l'inviter à pénétrer dans son appartement, elle lui demanda de patienter afin de récupérer ses dernières affaires, telles que sa sacoche ninja et son ordre de mission. C'est ainsi qu'ils firent le chemin ensemble, parcourant les artères mercantiles de la Brume. En cours de route, Reikan imposa à l'augure un détour pour rejoindre un point de dépôt militaire, et ainsi récupérer la bourse servant de subvention, indispensable pour financer le nouvel équipage, la nourriture et l'équipement qu'il allait nécessiter.

En peu de temps, le duo se rapprocha du port Naragasa, jusqu'à croiser l'enfant du bois. Une fois sur le pont principal, Reikan salua sans détour son meilleur ami, avant de s'intéresser aux objectifs de leur besogne. Son compagnon et son ami semblaient confiants, et ce sentiment ne put que contaminer la métamorphe. Après tout, elle connaissait déjà bien la zone portuaire, ce qui la mettait au même niveau que ses deux camarades.

« Tout ce que j'espère, c'est que la perte de ses précieux matelots n'a pas plombé le moral dudit capitaine, au point qu'il complique nôtre tache. Espérons qu'il n'impose pas des critères trop dispendieux. »

À l'heure du rendez-vous fixé, le trio se rendit sur place pour faire la rencontre du fameux. Si le but de la mission paraissait simple en soi, Reikan et ses coéquipiers n'étaient pas à l'abri d'embûches, que seul le commandant du futur équipage pouvait semer.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Narrateur
Narrateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Lun 4 Mar 2019 - 17:59
Rapidement rassemblé, ce fut sans embûche aucune que le groupe kirijin missionné s’aventurait dans le port Nagarasa. Le rendez-vous était clair et le port ne semblait pas si fréquenté, étonnamment, alors qu’il avait pourtant l’habitude d’être l’un des plateau tournant du village. Et pour raison : l’un des plus grands bâtiments de l’endroit, idéalement utilisé pour entreposer de grandes parties de navires, avait été loué par le capitaine lui-même pour abriter un rassemblement de matelots de tous horizons. Des envieux travailleurs ayant entendu parler d’un recrutement.

Des bruits de pas se mirent à résonner sur le sol du port alors qu’un homme en uniforme bleu, flambant neuf, s’approchait des trois missionnés.



J’imagine que vous êtes le groupe shinobi qui m’a été envoyé.

Saluant de manière très formelle, le vieil homme arborait une mine au sourire légèrement forcé, un brin de tristesse dans l’esprit, les cheveux blancs, depuis seulement que l’évènement tragique avait eu lieu. Un choc qui ne s’oubliait pas si aisément.

Je m’appelle Echiio au cas où ce détail ne vous aurait pas été transmis… Si vous voulez bien me suivre en direction du dock au bout du port, j’ai loué une salle pour l’occasion et vous expliquerai tout en route.

Pour l’homme, il semblait ne pas être question de perdre du temps, ou peut-être était-il seulement peu à l’aise avec du monde qu’il ne connaissait pas ? Comment savoir le fond de la pensée d’un homme aussi atteint par le chagrin…

Seulement, le vieillard n’était pas un homme à se laisser abattre pour autant. S’il lui faudrait du temps pour s’habituer à son nouvel équipage, la réunion et l’aide de Kiri servait avant tout à l’aider à passer un cap.


La mission démarre. Pas de choix proposés pour l’instant, vous avez un champ libre d’action sur le chemin d’une centaine de mètre qui vous sépare du bâtiment où a été organisé le recrutement.

Revenir en haut Aller en bas
Aditya
Aditya

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Mar 5 Mar 2019 - 11:50
______Aditya adressa un regard à son comparse alors que ce dernier leur révélait avoir déjà rencontré un personnage atypique en ces eaux, qui, si d’aventure leur tâche s’avérait difficile, leur viendrait en aide sans sourciller. Le blond ne put que s’empêcher d’acquiescer alors que la silhouette avenante du capitaine se dessinait sous leurs yeux, à quelques mètres.

____________« Un joker tu dis ? Et bien… Tu m’as l’air bien préparé, Sesshū. »

______Bientôt, ils furent tous trois en face de l’homme qui avait lui aussi prit l’initiative de venir à la rencontre des trois genins. Demeurant fidèle à sa droiture, Aditya lui tendit leur avis de mission pour faire état de la légitimité de leur présence : ne sait-on jamais, ils auraient pu être des imposteurs. Il attendit patiemment que dernier en ait pris connaissance avant de le récupérer soigneusement, lui adressant un regard entendu.

____________« Comme vous avez pu le constater, oui. Aditya. », il adressa un signe de tête entendu au capitaine après s'être présenté plus que sommairement.

______La tristesse qui s’était emparée du regard du vieil homme ne passa pas inaperçue au blond, et si d’aventure il se serait permis d’aller droit au but, sa compassion reprit le dessus l’espace d’un instant alors qu’il les guidait tous trois en direction du bâtiment où se tiendrait le recrutement. Pendant quelques minutes, il ne dit pas un mot, se contentant d’explorer du regard les diverses installations du port et de repérer des possibles points de fuite en cas d’attaque, s’ils venaient à devoir exporter les civils. Il remarqua également plusieurs caissons suspicieux sur le quai, d’où émergeaient quelques armes exotiques. Ils tâcheraient de revenir sur les docs une fois le recrutement effectué si leurs dépenses en enrôlement ne fussent-elles pas trop gourmandes. Il adressa un regard à Echiio, profitant de ce moment d’accalmie pour en apprendre un peu plus sur les motivations de l’ancien.

____________« Je ne doute pas que votre équipage avait pour vous une place singulière et qui ne pourrait être remplacé par de pâles copies, néanmoins, je me dois de vous le demander pour achever notre mission dans les meilleures conditions possibles. Aussi, y aurait-il certaines compétences que vous recherchez chez vos futurs compagnons de routes ? Des aptitudes particulières qui vous seraient utiles une fois à bord ? Cela nous permettrait de pouvoir restreindre drastiquement les recherches et de ne pas nous éparpiller. »

______Bien que son visage fut tourné vers l’horizon, il maintenait un contact visuel avec le capitaine, du coin de l’œil, afin d’observer sa réaction quant à ses paroles. Particulièrement confiant quant à la présence de la métamorphe et de l’augure, il pouvait se permettre de ne pas aborder l’entièreté des sujets qui apporteraient sans nul doute des informations cruciales quant à leur réussite : il les savait tous deux pleinement capable d’une réflexion poussée, doublée d’un esprit de synthèse – ou tout du moins pour le cas de Reikan – qui égalait leur sens logique : l’un ayant passé sa vie auprès d’un maître des arts shinobis, l’autre, aguerrie aux tactiques de survie et aux comportements humains avec ses voyages passés près de sa meute. Il relâcha l’attention donnée à son client pour échanger un regard avec eux, l’espace d’une seconde, comme pour les inviter à prendre la parole.


_________________

_




Dernière édition par Aditya le Mer 6 Mar 2019 - 11:01, édité 1 fois (Raison : rajout de la présentation du nom du personnage qui avait été oublié lors de la relecture)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Mar 5 Mar 2019 - 13:02
www : a nearly peaceful place

Ainsi, les trois shinobi firent la rencontre de leur correspondant et client : le capitaine Echiio. Ensemble, ils rejoignirent le lieu du rendez-vous, où étaient censés les attendre une foule de matelots prête à voguer aux côtés de l’endeuillé. Si cet embarras du choix pouvait paraître bénéfique aux premiers abords, Sesshū ne put s’empêcher de penser que, dans cet amas de personnalités, se cachaient assurément des mauvais éléments. Mais comment séparer le bon grain de l’ivraie ? Si ses collègues se chargeraient des interrogatoires nécessaires à tout recrutement, l’augure, lui, s’évertuerait à déceler les véritables intentions de leurs cibles. Quoi qu’il en fut, le groupe n’était pas encore arrivé à destination ; et n’avait donc que le capitaine comme partenaire de discussion.

Aditya prit les devants, lui posant des questions sur ses besoins singuliers, les mains revêtues de gants métaphoriques pour ne pas froisser son interlocuteur. Comme le maître du Shikotsumyaku l’avait pressenti lors de leur première rencontre, le tact du « prêtre » du temple Seidou n’était plus à prouver. Sa bienveillance transcendait la discussion, si bien que Sesshū s’interdit un moment de les déranger de par son raisonnement… pragmatique. Mais lorsque les questions de l’un retombèrent comme un soufflet, invitant l’augure et sa moitié à profiter de l’appel d’air, l’homme saisit la perche pour gratter la croûte de cette plaie encore trop fraiche – n’en déplaise au concerné.

Kaguya Sesshū. Même si nous sommes sous la bannière pacifique de Watanabe Shiori, la question se doit d’être posée. Désirez-vous vous venger de vos assaillants ? Et si c’est le cas : désirez-vous les outils nécessaires pour exaucer ce désir humain ?

Désireux de connaître le fond de la pensée du capitaine, et fort de son don de sensorialité, Sesshū ouvrit son troisième œil à l’égard de la signature chakratique de l’homme. Hélas, si celui-ci évitait de répondre à cette question, l’augure allait faire chou blanc. Mais Echiio ne pouvait se murer trop longtemps dans l'excuse de son deuil.


Résumé :
 

_________________

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Mer 6 Mar 2019 - 13:00
Si la féline avait fait part de son éventuelle inquiétude quant à la personnalité et l'état d'âme dudit capitaine, elle fut la première à ressentir sa présence. Un homme à la chevelure blanchâtre et aux traits éculés par le temps et la peine se présenta au trio. L'inusité de son accoutrement pouvait laisser croire que l'affligé ne l'était plus, et qu'une nouvelle page de son livre d'aventures maritimes avait été tournée. Toutefois... Faux. Ce fut le premier mot que l'esprit perspicace de la métamorphe dégota en disséquant le comportement et l'élocution du pivot de cette mission. La facticité de son sourire ne put ainsi tenir bon face au discernement de la jeune femme. La coutume batelière imposait, à chaque équipage, la nécessité d'avoir un leader, une figure assez véhémente pour supporter le poids des décisions les plus lourdes à prendre. Et si dans un équipage de marins, le capitaine était le père de l'intégralité de ses matelots... il était évident que le dénommé Echiio ne pouvait pas se remettre d'une telle perte de la sorte, qui plus est, du jour au lendemain.

« Yasei Reikan. »

Alors que ses coéquipiers s'affairaient d'ores et déjà à tâter l'esprit du fameux, Reikan se contenta d'une banale présentation, avant de rester en retrait pour mieux élucider le spécimen. Cet homme n'avait pas encore sombré dans la folie après avoir encaissé un tel naufrage criminel, et ce détail vint titiller la curiosité de la jolie brune. La reprise d'un nouvel équipage aussi efficace que le précédent offrait à Echiio deux éventualités ; cela pouvait soit lui permettre de continuer à satisfaire les ordres de Watanabe Shiori sans arrière-pensée, soit de céder à la vendetta. Dorénavant, qu'est-ce qui vous motive donc à reprendre le large, capitaine?

En se rapprochant du bâtiment ciblé, la tigresse blanche retint un sourire pendant que Sesshū mit les mains à la pâte, en faisant ressortir de but en blanc le sujet qui avait traversé son esprit. Reikan roula des yeux pour poser successivement son regard sur ses camarades, la bâtisse qui les attendait pour mener à bien les entretiens, et enfin... le capitaine. Si elle n'avait pas surenchéri la conscience meurtrie de ce dernier par une énième question, la féline ne doutait pas une seule seconde du fait qu'il allait imposer aux missionnaires ses critères, tant sur le plan convictionnel que sur le plan physique. Et pour offrir à Echiio un équipage digne de ce nom, il paraissait indéniable que la capacité de discernement de la métamorphe était plus que requise.

OBJECTIFS:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Narrateur
Narrateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Mer 6 Mar 2019 - 16:48
Il ne fallut pas longtemps avant que le groupe de kirijins ne profite de la balade pour poser quelques questions, en apparendre plus sur l'homme, ou plutôt ce qu'il recherchait comme équipages et... ses motivations futures. Pour Echiio, tout était très simple en vérité. Il n'avait rien à cacher et comprenait simplement que l'expérience et la sagesse apportés par son âge ne pouvaient pas faire face à tous les types de pertes.

Balayant le regard entre chacun des mandatés, le vieil homme se mit à répondre lentement, sans mâcher ses mots, mais néanmoins sans précipitation aucune.



Il me faut un équipage compétent me permettant de pouvoir naviguer sans soucis. J'ai eu assez d'amateur par le passé et si ça ne m'a jamais dérangé de partager mon savoir, je ne suis pas prêt à m'investir assez pour apprendre à n'importe qui les rouages du métier. Ce qu'il me faut c'est de l'expérience.

C'était sa manière de répondre à Aditya et maintenant qu'il l'avait fait, il pouvait s'attaquer, après quelques secondes pause à regarder droit devant lui, à celles de Sesshu et Reikan, bien moins faciles pour lui, presque au point de lui faire afficher un regard plus triste qu'avant.

La mer est ma vie, je ne me vois pas la finir autrement et ça, quitte à braver à nouveau les dangers qui l'accompagne. Seulement, je n'ai pas besoin de personnes émotives, ou d'une quelconque aide à se niveau, ni même me venger de quoique ce soit. Je veux seulement... naviguer et laisser mes pensées se perdre dans un océan que je n'arrive toujours pas à comprendre après tant d'années !

Cette dernière phrase laissait paraître un éventail d'émotions difficilement maquillable, commençant d'une voix douce et rêveuse pour finir ses des mots presque emplis d'une rage et d'une colère contenue. Il était facile de sentir que l'homme était honnête, et encore plus pour Sesshu qui l'analysait à ce moment là. Echiio n'avait rien à cacher dans ses intentions, seulement ses émotions qu'il était facile de remarquer comme changeantes, sans même l'aide d'une technique shinobi.

Mais alors que le temps passait, le groupe s'approchait du bâtiment dont la forme laissait comprendre qu'il s'agissait d'un hangar à bateaux utilisé pour la réparation. En entrant, chacun des missionné pu voir le nombre de tables installées autour et sur lesquelles une masse de candidats attendait.

Sans demander son reste, Echiio longea l'endroit par le côté pour arriver à un bureau disposé au fond.


C'est ici que je vais vous demander de faire passer des interrogatoires. Je serai derrière vous si vous avez des questions. A vrai dire, je n'ai pas la force de faire tout ça moi-même, c'est pour ça que vous êtes là. Ni même de crier pour attirer l'attention et leur faire comprendre ce qui va se passer. Si... vous... pouviez faire ça pour moi.

Le vieil homme se passa la main sur le visage en même temps qu'il s'asseyait lentement. Les événements l'avaient marqué et l'émotion le prenait alors qu'il voyait l'assemblée au sein du hangar. Un moment difficile empli de nostalgie.

A nouveau, pas de choix prédéfinis à faire. Vous pouvez gérer et suivre ses indications, ou non. Résultant en une suite de mission qui évolue selon vos choix.
Revenir en haut Aller en bas
Aditya
Aditya

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Ven 8 Mar 2019 - 8:42
______Aditya hocha la tête aux diverses demandes du capitaine d’équipage. Ses réponses furent concises et assez précises pour que les trio genins puissent établir un schéma idéaliste des personnes qu’il recherchait pour fonder ce nouvel équipage : des hommes et des femmes ayant d’ores et déjà su braver les flots et dompter les mouvements impétueux des mers. Lorsqu’ils arrivèrent aux portes du hangar et que les silhouettes des prétendants se dessinaient devant leurs yeux, foule éparse qui ne saurait trouver d’ordre sans figure d’autorité. Naturellement, le vieil homme leur confia une nouvelle fois son impossibilité à mener les recrutements et rassemblements – après tout, n’avaient-ils pas été embauchés pour cela ? Le bruit qu’avait produit la porte du bâtiment de pèche en se refermant derrière eux avaient visiblement attiré leur attention ; le blond en profita pour adresser un regard entendu vers ses comparses avant de se diriger vers le groupuscule, et de s’adresser à eux selon des termes bien plus posés. Il glissa ses paumes dans ses poches, dardant un regard critique sur chacun d’entre eux.

____________« Nous sommes l’équipe en charge de mener votre recrutement au sein de l’équipage du capitaine Echiio. Veuillez former trois groupes, chacun devant l’un de nous. »

______Alors que les assemblées se formaient, bien que certains d’entre eux ne trainent les pieds à la tâche, les mots du capitaine lui revinrent en mémoire. Devait-il prendre les devants et commencer la sélection pour lui faciliter la tâche ? Peut-être. Mais cela n’empièterait-il pas sur les questions que le vieillard aurait souhaité leur poser ? Il tenta néanmoins quelque chose, qui, en soit, n’avait pas grand intérêt si ce n’est de donner des informations supplémentaires à Aditya. Il s’adressa alors à son propre groupe, considérant que ses camarades étaient à même de gérer une foule de leur côté.

____________« S’il y a des matelots aguerris parmi vous, qui ont déjà vogué sur les mers seul ou sous la coupe d’un précédent équipage, je vous prierai d’avancer d’un pas. »

______Des murmures se haussèrent au sein du groupe avant qu’un homme téméraire répondit à sa demande. Bien vite, deux lignes distinctes séparaient le collectif, poussant le blond à leur adresser un remerciement mérité. Il se retourna à moitié vers le capitaine après cela.

____________« Nous sommes prêts de ce côté-là. »


_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Ven 8 Mar 2019 - 14:41
www : a nearly peaceful place

Bien que les paroles du capitaine n’allaient pas de pair avec les plaintes de son coeur, sa réponse plut au senseur. Le désir de vengeance était une gangrène qu’il fallait bouter au plus vite, à défaut de se faire embourber dans un cycle de haine, des œillères greffé sur le crâne, alors incapable d’émettre le moindre jugement clairvoyant. Mais Ecchio valait mieux que ça. Il désirait ardemment tourner la page, et assouvir son besoin de parcourir les mers jusqu’au bout – et cela sous les couleurs de Kiri la Grande.

Lorsque les trois shinobi et leur correspondant débarquèrent dans le hangar, ils percurent de nombreuses messes basses animer l’endroit, des dizaines de groupes s’étant naturellement formés afin de glaner des informations sur l’identité du capitane, la nature de leur mission, et l’ampleur de leur rémunération – entre autres. Mais toutes les paires d’yeux se tournèrent vers Aditya lorsque celui-ci prit la parole. Après qu’ils se furent rapprochés de l’orateur du temple Seidou, celui-ci leur soumit une première question, dont le but était de séparer les néophytes des matelots prétendus « aguerris ». Bien sûr, il n’y avait aucune manière de vérifier leur honnêteté. Et malgré le talent de sensorialité de Sesshū, ce dernier ne pouvait pas se permettre de demander à chaque recrue, l’une après l’autre, les yeux dans les yeux, le fond de leur pensée.

Il lui fallait une méthode plus terre-à-terre.

Le capitaine Ecchio vous soumet un premier exercice.

Pourquoi mentir sur la provenance de l'épreuve ? Il fallait que les initiatives vinssent de leur futur supérieur, et non d'agents extérieurs. Son autorité pouvait en pâtir, sinon.

Les bras croisés, le regard de l'augure se promenait sur le visage de chaque marin, semblant de tout âge et de toute origine. Certes, cette stratégie ne pouvait assurer une vérification absolue du talent de chacun. Mais ce fut un premier pas pour sonder la température du bassin ; avant d’y sauter à pieds joints durant les interrogatoires.

Ce devrait être un jeu d’enfant.

Sesshū s’absenta pendant de brèves secondes pour dénicher un cordage, dans un coin du hangar servant d’entrepôt, où du matériel de navigation maritime attendait patiemment leur heure. L’enfant de l’os ramena sa trouvaille devant la ligne des recrues puis, d’un signe incantatoire basique – celui de la Chèvre – commença à dupliquer en de nombreux exemplaires l’objet de l’examen. Dès lors, il distribua un cordage à chacun, avant de retourner à sa place initiale aux côtés de ses pairs. Il jeta un œil à Ecchio, pour donner tacitement le sentiment de demander son aval, son signal de départ.

Bien. Réalisez un « nœud de chaise ». Vous avez quinze secondes.

Résumé :
 

_________________

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Ven 8 Mar 2019 - 20:45
Naviguer sans soucis. Voilà quel était le but ultime des entretiens que s'apprêtait à faire passer le trio, à la foule de prétendants attendant dans l'entrepôt portuaire. Si cette armada mêlait novices et accomplis, il était du devoir des missionnaires de trouver une solution pour distinguer les plus endurcis. Après tout, les élus allaient non seulement affronter la Mer, mais aussi le frais chagrin du capitaine Echiio. Et afin que l'esprit meurtri et vieilli par le temps de ce dernier puisse enchevêtrer repos et efficacité lors des prochaines expéditions, il fallait lui dégoter les perles du bétail ; des matelots éclairés et émérites, qui pouvaient supporter les circonstances les plus drastiques avortant de la navigation.

Lorsqu'elle eut assimilé les ordres de l'adorateur des vagues, Reikan se tourna vers la file qui s'était formée face à elle. Aditya avait déjà fait un tri, certes injuste, mais nécessaire, en faisant passer en priorité ceux ayant déjà côtoyé l'étendue maritime. Une simple œillade à l'égard de ses candidats suffit à la jeune femme pour trouver le test qu'elle allait leur soumettre. Si l'enfant de l'os avait opté pour un examen assez minutieux, la tigresse blanche, elle, n'allait sûrement pas faire une entorse à ses habitudes bestiales. Elle accompagna Sesshū jusqu'au coin de cordage, jetant indépendamment son dévolu sur un cordage quelque peu... improbable.

Elle revint face à sa ligne de postulants, après leur avoir imposé une plus longue absence que son compagnon. Et pour cause, la changeforme avait fait appel à la force même du tigre blanc pour ramener, sous les yeux ébahis des marins, un grelin. Quand bien même la métamorphe le portait de façon aisée, au-dessus de sa tête et à l'aide d'une seule main - ou plutôt, d'une seule patte -, ce cordage de forte section était sûrement le plus imposant de tous au sein d'un navire, en excluant le câble de l'ancre. La jolie brune, d'apparence si frêle, jeta comme si de rien n'était le grelin enroulé à ses pieds, provoquant un fracas sans nom dans l'entièreté du hangar.

« Bien, messieurs. Ceci est un grelin d'une quinzaine de mètres. Après avoir formé des groupes de trois, je veux que vous procédiez au soulèvement de ce cordage. Bonne chance. »

Les bienheureux qui allaient être sélectionnés se devaient d'avoir de solides épaules et une résistance à toute épreuve, et ce pour supporter au mieux les directives de leur futur leader. Sa dextre désormais revenue à la normale, Reikan vint à croiser les bras face aux mousses. Un premier trio se forma dans la précipitation, les matelots étant vraisemblablement perturbés par ce à quoi ils venaient d'assister et, surtout, ce qui les attendait. Voyons voir si, en plus d'avoir des bras, certains d'entre eux possèdent un cerveau. Si la tigresse venait d'opter pour une épreuve aussi herculéenne, elle espérait néanmoins qu'il y ait, parmi cet essaim humain, quelques figures assez polyvalentes pour arriver au bout du test. De toute évidence, porter de telles charges était tâche quotidienne pour les membres d'un équipage. Et aux yeux de la kunoichi, une force colossale n'était rien sans un esprit d'entraide infaillible.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Narrateur
Narrateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Lun 11 Mar 2019 - 23:33
Pour le capitaine, toujours assis, le groupe de kirijins semblait bien se débrouiller, se divisant d'ors et déjà les tâches de sorte à être le plus efficace possible, mais surtout à distinguer rapidement ceux qui avaient vraiment l'étoffe nécessaire pour faire partie intégrante de son équipage.

Les groupes formés, les hommes et quelques femmes venu ici pour postuler ne perdirent pas de temps pour prouver qu'ils voulaient vraiment ce travail et étaient prêts à tout mettre en oeuvre pour mener à bien les tâches demandées.

Quelques participants ne voulurent cependant pas s'adonner à tout ça, préférant quitter l'endroit alors même qu'ils pensaient qu'il s'agirait simplement d'un recrutement banal, libérant ainsi de la place pour les autres, ceux qui possédaient le véritable désir de rejoindre Echiio dans sa quête à travers les flots.

Aucun obstacle ne vint perturber les idées et entrepreneuriat des shinobis, tout ce passait du mieux pour le moment.

De son côté, le capitaine prit le temps de prendre des notes sur ce qu'il voyait, son regard valsant entre les participants alors qu'il en repérait certains, en bien, ou en mal. Visiblement, malgré la prestation payée au village, Echiio ne voulait rien laisser au hasard et se laissait prendre au jeu.

Il fallait tout de même qu'il aide les kirijins à composer son propre équipage, celui qui le suivrait durant les prochains mois et l'épaulerait.

Rien à signaler. Considérez qu'une partie des postulants sait faire la plupart des tâches demandées, malgré l'incapacité de certains d'entre-eux, notamment pour la concoction de noeuds qui n'est pas donné à tout le monde et pourtant indispensable. De même pour l'épreuve de force qui n'est pas à la portée de tous, laissant même certains abandonner d'eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Aditya
Aditya

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Mer 13 Mar 2019 - 12:51
____________« Tous ceux qui n’ont pas avancé d’un pas sont remerciés. Vous pouvez quitter les lieux. »

______Aditya adressa un regard sans concession aux membres de son groupe, ce qui ne manqua pas de les faire réagir. Un murmure de contestation s’éleva dans les deux rangs du blond, tandis que beaucoup s’acharnaient à vouloir défendre leur position.

____________« Sérieusement ? On n’a pas fait tout ce chemin pour se faire recaler au premier tour !
____________— Ce gringalet a raison, si tu crois que j’vais m’barrer parce qu’une blondasse m’la dit tu te fous l’doigt là où j’pense ! »


______Aditya délaissa un lourd soupir, passant sa main derrière sa nuque dans un geste nonchalant alors qu’il glissait un coup d’œil aux autres groupes. Si certains prenaient la porte de leur propre chef, il semblerait qu’il ait écopé de la majorité des saligauds du recrutement. Il redressa son attention sur la foule divisée, avant de lâcher d’une voix acerbe :

____________« Le fait que vous refusiez de vous soumettre à un ordre simple venant d’un inconnu en dit long sur votre potentielle insubordination sous les ordres du capitaine Echiio, or cela représente une raison de plus pour moi de vous recaller. Mais si vous avez besoin d’un coup de pouce, je peux vous montrer la sortie avec un peu plus d’engouement. Nous n’avons pas besoin d’incapables. »

______Bon nombre de ces gredins semblaient avoir perçut réalisé à quel point la situation dans laquelle ils pouvaient se trouver ne penchait pas en leur faveur : ils étaient face à trois shinobis tout à fait compétents qui étaient à même de mâter n’importe quelle rébellion afin de mener leur mission à bien. Aditya inclina un geste du menton vers la sortie, leur rappelant une nouvelle fois qu’il n’attendrait pas plus longtemps pour les faire quitter les lieux sans sommation. Certains crachèrent des insultes à demi-mots à son encontre avant de se plier à ses demandes – chose que le blond eut bien fait d’ignorer. Son attention devait être tout entière concentrée sur la création d’un équipage complet, il n’avait pas de temps à perdre avec leur excès de fierté. Aussi, il ne perdit pas de temps avant de rejoindre l’augure et la métamorphe, incitant son groupe à le suivre. D’un simple coup d’œil, il remarqua qu’une quarantaine de candidats demeuraient encore au sein du hangar. Malheureusement… Un peu plus de la moitié d’entre eux devrait encore les quitter : une quinzaine de membre était le nombre idéal pour disposer d’un équipage compétent sans avoir à s’empêtrer dans des dépenses faramineuses en nourriture et en armement. Après tout, même si cet objectif était considéré comme facultatif… Il comptait bien offrir de quoi se défendre à cet équipage nouvellement formé.

____________« Il nous faut encore tester leur moralité et leur psychologie. Echiio nous a confié qu’il ne voulait pas s’embarrasser d’émotifs dans l’âme, autant commencer par ça. », glissa-t-il sur le ton de la confidence pour ne pas ébruiter leurs critères de sélection alors que son propre groupe colmatait l’espace entre ceux de ses comparses. « Comment vous voulez procéder ? »

______Il ne manqua pas d'adresser une œillade à Reikan pour l'inviter à prendre la parole si elle le désirait, mais également au capitaine qui semblait prendre activement des notes, assis près de l'entrée du hangar.



_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Sam 16 Mar 2019 - 13:26
www : a nearly peaceful place

Les choix arbitraires du groupe de shinobi en avait dérangé plus d’un – et ces derniers ne s’étaient pas gênés pour hausser la voix afin de scander leur mécontentement. Toutefois, il fallait qu’un tel tri se fasse. Après les épreuves improvisées des trois agents de la Brume, il restait ainsi un groupe modeste d’une quarantaine de matelots, dont presque les deux-tiers devaient encore passer la porte pour former l’équipage parfait du capitaine Ecchio. Aditya lança les hostilités : après leurs compétences physiques, il leur fallait éprouver leurs personnalités. Mais comment appliquer une telle stratégie ? Des rendez-vous individuels auraient été la meilleure option pour cerner efficacement les éventuels démons de chacun, mais face à autant de recrues, la tâche s’annonçait ardue. Ainsi, lorsque l’officier du Temple Seidou se tourna vers ses confrères, Sesshū prit la parole.

Nous pourrions faire d’une pierre deux coups. Questionner leurs buts comme essayer de les mener à bout. S’ils ne pensent pas comme leur capitaine, il risquerait d’y avoir des problèmes ; et s’ils ne font preuve d’aucun sang-froid lors d’un simple d’interrogatoire, comment pourraient-ils en avoir lorsque Ecchio les remettra sur le droit chemin ?

L’augure promena son regard sur les différents visages de matelot pour faire naître en lui les premières questions allant sceller leur avenir. Par chance, ces derniers lui apportèrent une grande inspiration, et des idées fusèrent soudain dans son esprit pour lui arracher un sourire. Il espérait primer une grande quantité de questions à leur qualité, pour noyer ses interlocuteurs sous des demandes insignifiantes.

Le problème est qu’ils ne savent pas tous lire. Kiri a encore du progrès à faire à ce niveau-là – espérons que le Complexe inspire la plèbe à s’éduquer. Nous ne pouvons passer qu’à l’oral. Je vous propose d’installer trois bureaux – voire quatre vous voulez nous rejoindre, Ecchio – et nous les recevrons un par un. L’interrogatoire devra mélanger des questions grattant la surface, à de nombreuses autres insensées de l’ordre du « Avez-vous déjà pratiqué le voyeurisme ? » ou « Quelle est votre couleur préférée ? ».

Le maître du Shikoysumyaku était persuadé que de tels assauts sur le psyché de leurs adversaires de circonstance allaient porter leurs fruits. Il fallait qu’ils sortent de leur zone de confort. Qu’il dévoilent leur vraie nature. Montrent leur véritable comportement une fois sur le bateau. Et Sesshū, son troisième œil ouvert, attendait cela de pied ferme.

Résumé :
 

_________________

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Sam 16 Mar 2019 - 22:56
Si l'épreuve imposée par la tigresse blanche en avait déstabilisé plus d'un, ceux qui l'avaient passé haut la main n'étaient toutefois pas prêts pour ce qui allait suivre. Beaucoup d'entre eux avaient faillis à la tâche de portage, et la poignée d'hommes restants dans la file de Reikan se questionnait déjà sur la nature de l'épreuve suivante. En ce sens, la féline se rapprocha de ses coéquipiers pour établir cette dernière, d'un commun accord, afin que tous les candidats soient sur un même pied d'égalité.

Comme Sesshū l'avait évoqué, plus de la moitié des matelots ici présents ne savaient ni lire, ni écrire. Ce n'était pas un comble pour un marin, mais tout de même. Aux yeux de la changeforme, aucun sédentaire ne pouvait être excusé pour une telle carence, elle qui, au cours de ses voyages éprouvants, avaient tout de même reçu une éducation assez technique pour savoir échanger avec autrui, sous tous les formats. Les pousser à bout. Par un bref échange, il fallait les coincer pour voir jusqu'où ils étaient capables de développer leurs idées. De la sorte, il était aisé, pour la jolie brune, de percevoir l'intensité de la flamme du potentiel résidant en tout un chacun.

« Sesshū n'a pas tort. Autant jouer la carte de la déstabilisation jusqu'au bout, ça nous permettra de desceller les plus fins d'entre eux. »

Si la métamorphe une idée derrière la tête, elle était certaine que cette méthode allait porter ses fruits. De plus, son avis allait de pair avec celui de l'enfant de l'os, ce qui la conforta dans cette façon de faire. Entremêler ingéniosité et bêtise pouvait écarter les plus arriérés des mousses qui avaient candidaté, c'est-à-dire ceux n'ayant pas assez de tact pour discerner le sérieux du burlesque. Dans la continuité logique des choses, Reikan fut la première à retourner vers ses candidats. Son retour fut ponctué par un petit détour à l'arrière de l'entrepôt, profitant de la pause entre les deux épreuves pour se procurer un bureau et deux chaises, qu'elle installa aussitôt. Une fois son séant posé et les idées claires, la kunoichi fit signe au postulant en tête de file, afin de lui intimer de s'asseoir face à elle. Avant de relancer les hostilités, cette fois-ci sur le terrain du psychique, la jeune femme tourna la tête vers Echiio qui se tenait en retrait pour avoir une vue d'ensemble. Ainsi, elle attendit ses potentielles directives pour la suite de l'entretien, alors que les questions affluaient dans son esprit.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Narrateur
Narrateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Dim 17 Mar 2019 - 23:11
Les trois shinobis semblaient bien s’en sortir de la vue d’Echiio, lui qui était toujours assis à l’arrière, attentif au mieux, tandis qu’il se remettait tranquillement. A mesure des secondes, le capitaine sentait davantage encore qu’il avait besoin de participer, de ne pas laisser l’ensemble de l’avenir de son équipage entre les mains de Kiri. Non pas qu’il n’accorde pas de confiance, mais plutôt qu’il avait besoin d’évoluer, de se sentir utile, changer de tempérament rapidement… Abandonner le passé.


C’est une bonne idée. Je vais vous assister pour cette tâche.

Le regard prit d’une confiance à nouveau présente, Echiio n’attendit pas pour commencer à se positionner. Quatre files prendraient maintenant place au sein de la grande salle, un moyen de trier les candidatures plus rapidement et de manière bien plus efficace.

C’est d’autant plus l’idée du Kaguya qui ne manqua pas de séduire le capitaine, un bon moyen de perturber les candidats et d’ainsi mieux desceller la véritable raison de la venue de chacun.

Ainsi installé rapidement, Echiio ne perdit pas de temps.


On démarre.

Rien de particulier à préciser, ça enchaîne.
Revenir en haut Aller en bas
Aditya
Aditya

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Jeu 21 Mar 2019 - 18:39
______Aditya acquiesça d’un signe discret les propositions de Desshu alors qu’Echiio les rejoignait visiblement à l’ouvrage. Apparemment, le vieil homme se sentait un peu délaissé par le travail du trio et souhaitait sélectionner lui-même une partie des prétendants pour s’assurer d’une cohésion parfaite au sein de son équipage. Après tout, il était le mieux placé pour ce genre de choses, n’est-ce pas ? Le blond avisa un regard à sa propre file. S’il voulait réellement accéder aux demandes du capitaine et lui sélectionner un équipage de qualité pour voguer sur les mers avec ses comparses, il lui faudrait respecter trois règles qui pour lui, étaient indispensables. Mais pour se faire… Il lui faudrait peut-être les chambouler un peu. Un premier homme se présenta à lui, un air confiant peint sur son visage. Il devait très certainement avoir appartenu aux groupes de la métamorphe ou de l'augure, puisqu'il ne le reconnaissait pas. Il sortit la bourse que l'on leur avait confié pour la mission et la tint dans sa paume, sans pour autant la tendre vers son homologue ou la garer trop proche de lui

____________« Je vous offre l'intégralité de cette bourse. Que ferez vous avec ? »

______Il parut surpris, au premier abord, par la question que lui avait posé le blond. Son geste, plus qu'équivoque, ne pouvait donner que plus de poids de vérité à sa proposition de plus tôt, et ce fût exactement ce qu'il recherchait. Aditya souhaitait déterminer si oui ou non l'appât du gain était plus important pour cet homme que tout autre chose ; en somme, si sa présence ici n'était animée que par le besoin d'argent ou s'il avait véritablement l'âme d'un matelot. Sans cela, il ne pourrait garantir un travail efficace à Echiio, doublé d'une confiance et d'une loyauté aveugle.

____________« Euh... Sérieusement ? Genre, tu me la donne là tout d'suite ? Ah bah écoute ma b-... mon con merci ! »

______Le moins qu'on puisse dire c'est que celui-ci n'a clairement rien dans le crâne. Un vrai margoulin, sans aucun doute. Le blond referma sa main sur le tissu velouté en adressant la sortie de sa main libre.

____________« Suivant. »

______Son regard fut sans appel alors que l’homme comprit par lui-même qu’il venait de se faire rouler de la plus belle des manières. Néanmoins… Aditya ne pourrait pas jouer le même tour à la demoiselle qui prit la place de son prédécesseur, puisqu’elle avait très certainement entendu l’entretien. Qu’importe, il testerait cette fois-ci sa crédulité. Revêtant son plus beau masque de surprise, les deux sourcils relevés, il lui adressa quelques mots.

____________« Ehm... Excusez-moi mais…
____________— Qu’est-ce qu’il y a ? C’est moi qui te met dans tous tes états comme ça ? »
, glissa-t-elle avec un sourire taquin, visiblement certaine de ses charmes.

______S’il ne pouvait que confirmer qu’elle était une ravissante jeune femme, malheureusement la beauté n’était pas un critère de sélection. Il devait cependant lui concéder la malice dont elle savait presque aussi bien jouer que Reikan. Arborant un dernier regard aux mèches de feu qu’elle portait comme un blason, il lança quelques coups d’œil volontairement suspects à leur cher capitaine. Il s’excuserait à son encontre plus tard.

____________« Je voulais juste m’assurer que vous… saviez dans quoi vous vous embarquiez., il racla sa gorge pour l’empêcher de le couper, afin de terminer de fignoler son « plan ». « A ce qu’on raconte, l’équipage de ce type avait quelques penchants pour la chair fraiche de jeunes femmes telles que vous, surtout lors… de traversées en mer qui ont tendance à s’allonger. D’après les rumeurs… ses matelots n’étaient pas connus pour être des tendres, alors penser qu’il tolérait un tel comportement… Si ça n’était que tolér-
____________— J’t’arrête tout de suite mon mignon, j’en ai rien à claquer des « on dit ». J’postule pas pour être une catin à colporter des rumeurs mais pour grimper sur un navire, donc à part si t’as de vraies questions pour moi qui n’ont rien à voir avec des colportages, j’vais devoir aller voir ton camarade qui a l’air bien plus concentré. Pigé ? »


______Elle cracha ces mots avec une telle assurance, la main reposant sur sa taille, qu’il en fut décontenancé l’espace d’un instant ; la surprise d’Aditya passa du factice au réel, avant qu’il ne délaisse un rire franc.

____________« Rassurez-vous, je testais simplement votre réaction, rien de tout cela n’est vrai. », il s’empressa de poursuivre avant qu’elle n’ajoute un « j’en ai rien à foutre que ça soit vrai ou non » qui lui chatouillait l’amygdale. « Vous ne croyez pas facilement aux rumeurs, ce qui veut dire que si vous placez votre loyauté en notre capitaine, elle ne sera pas si facilement défaite. Bienvenue à bord. », termina-t-il en lui tendant une main bienveillante qu’elle s’empressa de serrer. « Vous pouvez aller patienter près du bureau. »

______Il glissa un sourire au clin d’œil satisfait qu’elle lui lança avant de retourner à ses occupations. Echiio avait déjà un bon élément dans sa manche – et il ne se doutait pas qu’elle allait lui en faire voir de toutes les couleurs, mais le jeu en valait la chandelle.

______Une autre femme vint la remplacer, et avec elle, Aditya espérerait venir à bout du troisième critère de sélection qu’il s’était imposé. Cette fois-ci, ce serait un peu plus pratique. Il ne lui laissa pas le temps de se présenter, posant d’ores et déjà la question fatidique.

____________« Dans dix secondes, je vais attenter à la vie du capitaine et de cette femme. », glissa-t-il en désignant Reikan du menton. « Comment réagissez-vous ? »

______La question semblait l’avoir décontenancée, et cela le rassura. Il porta sa main à sa sacoche ninja, pour donner plus d’épaisseur.

____________« Si vous ne répondez pas vite, les deux mourrons.
____________— J-Je… Euh… Je défends la femme, elle est plus jeune. Elle a la vie devant elle. »


______Aditya plissa les yeux, n’étant pas fermement convaincu de sa réponse. Il adressa un regard à l’homme d’âge mûr derrière la prétendante, qui la dépassait d’une demi-tête.

____________« Et vous ?, l’homme mit un peu de temps à lui répondre, après avoir comprit à qui il s’adressait.
____________— Eh bien… »
, il passa une main à sa nuque, l’air de réfléchir. « Je vous attaque vous. Si vous n’avez pas l’occasion de les blesser, aucun des deux ne sera à sauver. »

______Un sourire malicieux s’invita sur les traits du blond en entendant la réponse. Celui-ci avait visiblement la qualité qu’il recherchait : celle de savoir repérer une menace et d’avoir une meilleure vue d’ensemble. Aucun doute qu’un atout pareil serait de bon augure dans l’équipage.

____________« Madame, vous êtes remerciée. La sortie se trouve par ici. Quant à vous monsieur… Bienvenue dans l’équipage. Allez rejoindre votre nouvelle partenaire au bureau. »

______Aditya poursuivit ainsi pendant de longues minutes, tandis que les autres s’attelaient à la même tâche. Aucun doute ; cet équipage serait bien vite formé.


_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Ven 22 Mar 2019 - 13:06
www : a nearly peaceful place

Ainsi le plan de Sesshū allait voir le jour. Les recrues ayant survécu aux épreuves respectives des trois shinobi se virent être séparés en quatre files distinctes, l’un pour chaque membre de jury de l’équipage du capitaine, Echiio inclus. Inspiré par l’idée des agents de la Brume, celui-ci époussetait sa nostalgie et sa tristesse pour aller de l’avant, et mettre la main à la patte quant à la création de son groupe. Cette entreprise allait faire d’une pierre deux coups : légitimiser sa place de chef comme l’aider à digérer son deuil.

Le maître du Shikotsumya suivit le plan et rejoignit sa propre file de matelots. Rapidement, des questions s’enchainèrent dans son esprit, et ils les nota toutes, sans exception, pour éprouver le sang-froid de ses proies. Ces entretiens n’étaient cordiaux qu’en apparence ; ainsi de véritables interrogatoires, sous le troisième œil ouvert du Kaguya, allaient acculer les pauvres débardeurs dans leurs derniers retranchements.


Assis à sa table, Sesshū accueillit sa première victime. D’un visage voué à la Sobriété, le flegme engourdissant ses expressions faciales jusqu’à pétrifier son faciès, l’homme se concentra aussitôt sur celui de son interlocuteur avant de le saluer, et de commencer à lui poser des questions… indiscrètes, peut-être ? Oui, assurément. Mais l’augure jugea que ce fut le meilleur moyen de cerner ses cibles. Et il allait le faire à cœur joie.

Avez-vous déjà ri du malheur de quelqu'un ?
Avez-vous déjà participé à des jeux à boire ?
Êtes-vous déjà tombé parce que vous étiez trop ivre ?
Avez-vous déjà bu assez pour vomir ?
Avez-vous déjà avalé votre vomi ou celui de quelqu'un d'autre ?
Vous êtes-vous déjà réveillé sans vous rappeler de la veille au soir ?
Avez-vous déjà eu des relations sexuelles ?
Avez-vous déjà eu des relations sexuelles contre de l'argent ?
Avez-vous déjà soulé quelqu'un pour en abuser sexuellement et réussi ?
Avez-vous déjà eu un rapport anal ?
Avez-vous déjà attrapé une maladie vénérienne ?
Avez-vous déjà léché un œil, des orteils, ou une oreille ?
Avez-vous déjà avalé votre vomi ou celui de quelqu'un d'autre ?
Avez-vous déjà attenté à la vie de quelqu'un ?
Avez-vous déjà tué quelqu'un ?
Vous êtes-vous déjà laissé emporter par la colère ?
Vous a-t-on déjà maîtrisé pour vous neutraliser ?
Avez-vous déjà posé un lapin à quelqu'un ?
Avez-vous déjà travaillé pour une œuvre caritative ?
Avez-vous déjà montré vos parties génitales en public ?
Avez-vous déjà été infidèle ?
Avez-vous déjà eu des relations sexuelles pour une promotion ?

Qu'importe les réactions des recrues, Sesshū conserva un visage à l'épreuve des longs regards. Jugeant ces dernières dans sa tête, il établit une liste de réponses rédhibitoires pour trier les bons éléments des mauvais. Ainsi, les menteurs, les personnalités envahissantes, les impulsifs, les violeurs, les dépendants, étaient remerciés dès la fin de l’examen – et allaient sans doute recevoir la visite de la brigade Kenpei. Dans la modération se prélassait la paix ; l'augure s'évertua donc à féliciter les gens bons, du moins normaux, qu'importe leur attrait pour l'hédonisme. Une fois cette nouvelle épreuve achevée, Sesshū rejoignit ses confrères avec ses élus, et s'intéressa à ceux du capitaine.

Résumé :
 

_________________

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Sam 23 Mar 2019 - 19:16
Le départ des entretiens oraux avait été lancé par Echiio, alors que lui-même s'était affairé à y prendre part, tenant à s'assurer de la bonne constitution de son prochain équipage. Reikan prit un temps de réflexion avant d'accueillir le premier candidat de sa file ; un gaillard assez baraqué mais aux traits ingénus, paraissant se situer dans la vingtaine. Ce dernier posa son séant sur la chaise lui étant destinée, alors que les traits de son faciès étaient presque décimés par l'angoisse et l'appréhension des questions qui allaient lui être soumises. Afin d'atténuer ses craintes et de ne pas commencer trop fort, la changeforme décida de le ménager, sans pour autant ne pas rester exigeante.

« Avez-vous pour habitude de vous rendre au Cheval Aqueux?
Le Cheval Aqueux? V-Vous voulez dire, le bar? Je m'y suis rendu une ou deux fois, mais...
Mais?
Mais à vrai dire, ce n'est pas trop mon truc. L'établissement a bien changé depuis un certain temps, alors j'évite de m'y rendre.
Je vois. Dans ce cas, connaissez-vous un dénommé Jisa? Si oui, l'admirez-vous?
...Jisa? Ce mariole qui défringuait les employées? Bien sûr que je le connais! Et d'ailleurs, je lui en aurais bien foutu une pour toutes les âneries qu'il a pu commettre là-bas! »

Si le matelot paraissait parfois hésitant, nul doute, il était bel et bien franc avec la féline. Et elle avait bien entendu remarqué sa cordialité, qualité nécessaire et suffisante à ses yeux pour le proposer au capitaine en tant que membre de son futur équipage. Néanmoins, avant de passer au candidat suivant en lui intimant simplement qu'il pouvait attendre à côté d'elle, la tigresse blanche se permit une troisième question, restant attentive à sa réaction.

« Dites-moi, avez-vous déjà rendu saoul quelqu'un pour en abuser sexuellement?
...HEIN?! C-Comment ça, abuser sexuellement? Vous voulez rire?
Bien. Levez-vous et attendez derrière moi. »

Plutôt satisfaite de l'objection de l'homme qui découlait du bon sens, la jolie brune fit passer son premier candidat avec brio. Cependant, si celui-ci avait montré patte blanche dès le début, ce n'était pas forcément le cas pour tous les autres. Aussitôt, elle fit signe au postulant suivant de s'asseoir face à elle. Cette action fut répétée autant de fois que possible, accueillant et rejetant les candidats selon des critères moraux assez précis, mais objectifs. La métamorphe poursuivit sa tache jusqu'à tomber sur un individu assez... atypique. Il s'agissait là d'un homme d'âge mûr, assez grand et fin, avec une chevelure en pétard et dont les expressions faciales pouvaient en repousser plus d'un.

« Avez-vous déjà ou aimeriez-vous participé à des pratiques sexuelles de domination?
Jamais. Mais si l'occasion se présente avec vous... pourquoi pas? »

Décidément, si ce fou avait des traits aussi fourbes que ceux d'un renard, il n'en avait pas la ruse, ni même l'intelligence. À tenir tête à Reikan pour la simple raison qu'elle soit une femme, il risquait gros. Toutefois, pour le bien de sa mission, la changeforme lui laissa une dernière chance, pour ne pas passer à côté d'un élément essentiel de la formation de cet équipage. Qui sait, peut-être ce saugrenu cachait un potentiel remarquable? Bien qu'elle en doutait fortement, après avoir ignoré sa réponse et gardé un air tout à fait neutre sur son minois, elle plongea son regard dans le sien pour savoir jusqu'où il était capable d'aller.

« Avez-vous déjà profité des services d'une croqueuse d'hommes pendant vos heures de travail au port?
Écoutez, comme vous l'avez constaté, je ne travaille pas actuellement, mais... peut-être que nous pour-... »

Le candidat n'eut même pas le temps de terminer sa phrase qu'il fut saisi au col par la sénestre de la jeune femme. Sans s'être levée de sa chaise, elle l'envoya discrètement valser sur le côté pour qu'il laisse sa place à un autre. Et face à l'insistance des autres candidats, qui pensaient déjà à le punir pour sa provocation envers la kunoichi, il décida de ne pas contredire le choix de cette dernière et de quitter le hangar, les mains dans les poches. Ce fut le seul pli de cette longue mais inévitable période d'entretiens, que la tigresse s'acharna à mener pour dégoter les meilleurs, parmi cette armada de marins.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Narrateur
Narrateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Ven 29 Mar 2019 - 15:51
Les questions fusaient, posées de diverses façons par les trois kirijins que par Echiio, ce dernier préférant porter ses questions sur les côtés techniques de la navigation, invalidant une grande partie des candidats, bien plus le nombre ejecté par le trio. A vrai dire, les questions étaient pointues et visaient seulement à rapidement libérer le plus grand nombre pour ne plus avoir en présence qu'un petit comité.

Ceci fait, le capitaine se leva pour lancer aux kirijins une nouvelle phrase, celle d'un homme qui voulait passer aux choses sérieuses, que tout se finisse. S'il n'était pas spécialement pressé, il avait une envie folle de reprendre la mer et de tester les aptitudes des sélectionnés.



Merci de votre aide. J'ai déjà gagné beaucoup de temps avec ces entretiens. Mais... Il n'y a une dernière chose pour laquelle j'ai besoin de vous solliciter. Le nombre de candidats a été épurés, maintenant j'aimerais les voir en action, lors d'une croisière très courte, quelques dizaines de minutes, pas grand chose, juste de quoi faire le tour de la baie et ainsi tester ce que chacun sait faire et ceux qui savent prendre leurs responsabilités une fois en mer.

La proposition était simple, un petit tour de bateau avec un équipage au nombre bien trop grand, mais qui permettrait de sélectionner les membres finaux de l'équipage du capitaine Echiio.

Ca vous va ?

Si la question était posée, Echiio savait très ce qu'il voulait. Impossible de faire un état des candidats en aussi peu de temps. Le terrain serait le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Aditya
Aditya

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Mer 3 Avr 2019 - 21:13
______Aditya adressa un regard au capitaine qui s’apprêtait à les rejoindre, une fois les derniers prétendants au poste de marin éludés par leurs soins. Une bonne vingtaine de personnes avait prit place près du bureau inutilisé, seuls sélectionnés dans cette dure affaire. Apparemment, il souhaitait voir ces candidats dans une situation pratique, où il pourrait tester par lui-même leurs aptitudes au sein d’un navire, et distinguer lesquels d’entre eux pourraient être à même de rejoindre sa flotte. N’ayant rien à redire sur le sujet, le blond lui adressa un signe de tête entendu, avant d’échanger un coup d’œil avec l’augure et la métamorphe qui semblaient tout aussi prêt que lui à poursuivre cette mission en bonne et due forme, même si pour cela ils devraient apprendre à avoir le pied marin.

____________« Aucun problème, nous vous assisterons également pour la sélection maritime. En fonction des sélections, nous pourrions également envisager de prodiguer des armes à votre équipage une fois que nous serons de retour sur la terre ferme et que vous aurez déterminé les membres. », il adressa une œillade au groupuscule qui attendait patiemment les nouvelles directives, et s’exclama d’une voix vive, ne laissant pas de place aux discussions ; « Suivez-nous. Nous allons continuer à tester vos réactions en mer. Sachez que toute absence de votre part sur le pont sera considérée comme un abandon volontaire. »

______Visiblement, il n’en fallu pas plus à la foule pour comprendre l’importance que revêtait la suite de ce test dans les délibérations du capitaine, puisque chacun entreprit de suivre le quatuor sur les docs, là où le navire d’Echiio se trouvait amarré.


[…]


______Une fois que les trois genins de la brume et que le capitaine eurent prit place sur le pont du bateau, Aditya invita les recrues potentielles à les rejoindre, divisant alors le groupe en deux. Le premier se chargerait du saisissage du matériel et du chargement potentiel, ainsi que du dédoublement de l’amarrage, tandis que le second aurait pour mission de dérabanter les voiles du navire, de les mettre en poste et de s’assurer que ni le gouvernail ni les aussières qui permettraient au bateau de prendre la voie des mers ne seraient détériorés ou en mauvais état – évidemment, ils l’étaient, néanmoins cela représentait un passage obligé pour chaque marin. Un contrôle de routine, qui prenait toute son importance une fois seul avec la vaste étendue de l’océan.

______Le blond observait avec attention les hommes et les femmes se concertant afin de déterminer quel stock de nourriture et d’arme – bien qu’illusoire, tout cela n’étant qu’un test après tout – serait nécessaire afin de subvenir aux besoins de l’équipage, chose qu’Aditya félicitait intérieurement. Visiblement, aucun d’entre eux ne semblait enclin à perdre du temps dans des querelles sans queue ni tête et tous plaçait l’intérêt général avant le leur. Leur travail de préparation avait vraisemblablement été salutaire de ce côté-ci, ce qui rendraient certainement les choix d’Echiio bien plus difficiles qu’il n’y paraissait. Mais plaçant sa confiance en son expérience, il se concentra sur sa propre tâche, et glissa un regard en direction du groupe ayant prit place sur le pont.

______Ce fut avec amusement qu’il perçut certains d’entre eux vagabonder de mâts en mâts, en défaisant avec une habileté féline les nœuds marins qui retenaient fermement les voiles. L’un d’eux, empli d’un engouement certain quant à cette virée en mer s’essaya même à crier un « HISSEZ LA GRAND VOILE ! », qui ne manqua pas d’amuser Aditya, bien qu’il gardât son expression intransigeante pour seoir aux apparences. Quelques minutes plus tard, il alpagua deux membres de chaque groupe, afin de s'assurer de l'avancée des préparations.

____________« Tout est prêt ?
____________— Un peu mon n'veu !
____________Parfait, vous pouvez décrocher la corde. »


______Bientôt, plus aucune attache matérielle ne retenait le navire au port Nagarasa ; la mer était désormais leur territoire.


_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Sam 6 Avr 2019 - 13:19
www : a nearly peaceful place

L'équipe triée sur le volet par les trois shinobi de la Brume démontrait enfin ses capacités sur le champ de bataille. S'affairant à détache les cordages du mât, ils préparèrent le navire pour que celui-ci puisse quitter le port Naragasa, déroulant la grande voile pour qu'elle pût prendre le vent. Bien que l'augure avait pris un malin plaisir à éprouver le moral des recrues dans l'entrepôt, il était arrivé tout droit dans une situation qu'il ne maîtrisait pas. L'homme était sédentaire, et qui plus est, terrestre. Il prenait parfois des navires pour voguer ci et là, lors de contextes précis, notamment lorsqu'il était missionné par la Brume, mais il n'avait jamais pris le temps de s'intéresser aux arcanes du monde marin. Alors, il laissa faire ses compagnons. Et s'appuya sur l'expertise du capitaine Ecchio pour connaître son ressenti quant à la troupe que le maître du Shikotsumyaku avait rassemblé en compagnie de ses pairs. Sesshū attendit aux côtés de l'homme, les bras croisés, le dos droit, fidèle au rôle de contremaître que lui et son groupe étaient censés adopter.

— Que dites-vous de cet équipage ? Ils ne s'emmêlent pas trop les doigts ?

Au final, le dernier mot revenait au capitaine endeuillé. Et si ce dernier n'était pas satisfait du travail des trois shinobi, ces derniers allaient devoir enchaîner sur un nouveau plan pour assouvir ses caprices. Sesshū espérait ne pas devoir en arriver là...

Résumé :
 

_________________

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Yasei Reikan
Yasei Reikan

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Sam 6 Avr 2019 - 19:47
Après la théorie, la mise en pratique. Si prendre la Mer pouvait parfois se révéler être un plaisir, pour un marin, c'était tout autre chose. Qu'il soit pêcheur, militaire, plaisancier, négociateur ou même explorateur, un véritable matelot était une personne dont les capacités, aussi bien physiques que mentales, pouvaient rivaliser avec les plus grandes tempêtes. Et en raison de la hiérarchie propre à l'équipage maritime, tel qu'il était en train de dessiner sous les yeux du capitaine et des missionnaires l'accompagnant, chacun était attribué à une fonction ; et aucune d'entre elles ne pouvait être dénigrée par rapport à une autre, de par sa nécessité au cours du voyage. En effet, capitaine, lieutenant, chef mécanicien, bosco ou encore cuisinier... personne n'était mis de côté, lors d'une traversée.

Si l'on s'en tenait à ces propos, l'on pourrait confondre équipage et famille, de temps à autre. Une grande famille de profession, dont les proches s'entraident à chaque obstacle, et ce en tout temps. Toutefois, chaque membre était gouverné par le principe de l'autonomie. Et sur un bateau tel que celui d'Echiio, dont l'usage était soumis à diverses activités risquées, il n'y avait pas de place pour les faiblards ou les bambins d'esprit. La proposition du navigateur à la barbe blanche fut ainsi plus que bien accueillie, étant donné son utilité. Il fallait prouver à ce vieil homme de quoi étaient capables ses nouveaux hommes, une fois sur le terrain - ou plutôt, sur le pont. Et Aditya les avait parfaitement guidé pour mettre la machine en marche.

Après avoir pris la Mer, Reikan s'affaira à rester sur le pont pour accompagner les matelots dans leur gestion du matériel et du suivi de la bonne maîtrise du bâtiment maritime. Quitte à parfois les recadrer sans les aider de ses propres mains, afin que tout le monde puisse trouver sa place dans ce foyer maritime, qui allait leur servir de maison pendant les prochaines semaines. La métamorphe resta à proximité de ceux aux commandes du monstre marin, lorsqu'il fit la rencontre d'un de ses confrères qui voguait près des côtes. Visiblement, ils ont l'air de s'en sortir. La jolie brune s'autorisa alors une œillade en direction d'Echiio, comme pour essayer de décrypter le sentiment qui l'animait lors de cette traversée, servant de test pour ses potentiels futurs enfants maritimes. Sera-t-il satisfait de l'équipage que nous lui avons concocté? La féline n'en doutait pas, à l'instant même où elle jeta un œil aux agissements des marins, qui pressaient le pas depuis déjà une trentaine de minutes, pour s'occuper au mieux de toutes les tâches leur étant imputées du début jusqu'à la fin du trajet.

Assez apaisée par la tournure des choses, et confiante quant à la réussite de cette mission, la changeforme se rapprocha de ses camarades et d'Echiio, avant de tourner la tête vers le port Naragasa, dont les plus grandes infrastructures se détachaient de la brume, au fur et à mesure que le bateau s'en approchait. L'équipage s'attela au ralentissement du bateau en rabaissant les voiles et en préparant l'ancre avec une anticipation assez surprenante. Qui plus est, ils sont déterminés à finir ça en beauté.

« Nous arrivons en zone portuaire. Qu'en pensez-vous, capitaine? »

_________________



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5305-yasei-reikan https://www.ascentofshinobi.com/t5407-yasei-reikan-carnet-de-route
Narrateur
Narrateur

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Mar 9 Avr 2019 - 14:11
Echiio paraissait confiant, alors même que l'ordre de prendre la mer avait été donné à l'équipage actuel du navire par les shinobis, offrant la possibilité de voir les candidats s'atteler au plus gros de leur tâche sans même avoir l'impression de mal s'y prendre. Le groupe actuel semblait compétent, certains sortant du lot, tandis que d'autres, s'ils avaient l'air moins agiles et en phase avec l'équipement en place, disposaient tout de même des compétences nécessaire... Il ne manquait que le temps et l'habitude.

Le navire quittait le port, prenant d'ors et déjà une bonne allure pour fuser dans la baie.

Sesshu arriva aux côtés du capitaine, essayant d'avoir l'avis d'Echiio quant aux compétences des candidats.

Le regard fier et sérieux, le vieil homme arbora un sourire en coin, celui d'un capitaine satisfait et déjà envieux de prendre la mer.


Ils sont parfaits. Je les veux tous.

Comment se permettre de passer à côté d'un nombre tel de matelots sans travail disposant des capacités nécessaire à prendre les flots, il ne s'agissait plus maintenant de posséder l'élite de l'élite, mais un nombre important de bons matelots s'il était nécessaire.

Une inspiration, alors qu'Echiio faisait signe à Reikan et Aditya de le rejoindre également.


Ils sont nombreux, mais je ne peux pas me résoudre à passer à côté de bons éléments. Quitte à augmenter les roulements... Avec ce qu'il s'est déjà passé, je ne peux qu'être confiant d'avoir un nombre plus grand de matelots. Les roulements permettant une meilleure gestion de la fatigue.

Le bateau continua à avancer, sa vitesse se stabilisant à mesure que les candidats rangeaient certaines des voiles pour en baisser l'allure.

Tout se passait comme le capitaine l'aurait espéré.


Encore une dizaine de minutes en mer et nous pourrons rentrer au port, nul besoin de s'éloigner, vous m'avez rendu un énorme service.

Vous pouvez éluder les minutes mentionnées. Le bateau peut rentrer. C'était court, mais nécessaire. D'autant que vous avez déjà renvoyés les moins dociles lors de vos entretiens, tout se passe donc bien en mer.
Revenir en haut Aller en bas
Aditya
Aditya

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū Empty
Sam 13 Avr 2019 - 18:26
______Son attention focalisée sur les faits et gestes des candidats, Aditya n'avait presque pas remarqué l'appel silencieux d'Echiio qui l'invitait lui et la métamorphe à se rapprocher ; nul doute qu'il avait très certainement des choses à leur faire part après ce bref voyage en mer. Ainsi avait-il décidé de tous les employer dans son équipage, bien que leur nombre dépasse ses premières estimations et remerciait le trio pour leur aide. Bien que tous les objectifs avaient été remplis par cette confirmation du vieil homme, à savoir créer un groupuscule à même de l'aider et de l'épauler sur les mers, le blond ne put s'empêcher d'ajouter une précision supplémentaire qui ne manquerait pas d'accentuer ce sentiment de sécurité qui ne tarderait pas à emplir le pont du bateau une fois la sélection officialisée.

____________« J'imagine qu'avec votre accord sur les candidats, notre mission est à présent terminée. Néanmoins... la bourse allouée par dame Watanabe devrait suffire à couvrir amplement leur enrôlement, ainsi que quelques armes. Et étant donné la tragique fin qu'a connu votre précédent équipage, de quoi vous défendre ne serait pas de refus. »

______Quelques minutes plus tard, le navire revenait à bon port, laissant chacun de ses passagers retrouver la terre ferme. Comme la plupart des candidats et ses comparses, Aditya revint sur les docs, le regard attiré par chaque éclat de métal qui pourrait retranscrire un quelconque marchandage d'armes. Si sa mémoire était bonne, une vingtaine de personne serait alors mises à la disposition d'Echiio, ce qui nécessitait au moins un nombre équivalent d'épées, de coutelas, dagues et autres équipements.

______Finalement, un stand près du bord ouest se dévoila à sa vue, dont le propriétaire dévoilait une fine lame aux yeux d'un de ses clients. Adressant un coup d’œil à l'augure et à la tigresse, il s'empressa de leur faire part de sa découverte.

____________« Un marchant devrait avoir ce que l'on recherche au cœur du port. Cela ne nous prendra pas plus de temps, mais laissera Echiio et son équipage entre de bonnes mains. Allons-y. »

______Il confia quelques mots au capitaine afin de l'instruire de leur escapade avant de se diriger vers ce fameux stand, accompagné de ses deux partenaires. Une dernière étape avant d'être libérés de leur fonction pour la journée... voilà qui s'avérait réconfortant. Il laissa ses acolytes prendre de l'avance tandis qu'il débutait la rédaction du rapport.



____________À l'attention de Ginette de la compta
______________Assistante dévouée


______Mission effectuée avec succès par Kaguya Sesshū, Yasei Reikan et Aditya. L'équipe s'est tout d'abord rendue au port Nagarasa afin d'entrer en contact avec le capitaine Echiio. Une fois les présentation faite, celui-ci guida le trio de genin jusqu'à l'entrée d'un hangar où patientaient l'ensemble des candidats souhaitant rejoindre son futur équipage de remplacement. Chacun d'entre eux a alors effectué un premier tri basé sur les compétences physiques et l'expérience en mer, ce qui permit de réduire de moitié le nombre de prétendants. Puis...




_________________

_




Dernière édition par Aditya le Dim 14 Avr 2019 - 19:36, édité 3 fois (Raison : Rajout du rapport)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese

[C/OFFICIELLE/KIRI] Avoir le pied marin — ft. Yasei Reikan & Kaguya Sesshū

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Port Naragasa
Sauter vers: