Soutenez le forum !
1234
Partagez

Épreuves du dojo

Mukuro
Mukuro

Épreuves du dojo Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 22:04
Je m’étais déjà rendu au dojo à plusieurs reprises, que ce soit pour m’entraîner seul - si si, ça m’arrivait par moment - ou que ce soit pour trouver un partenaire d’entraînement contre qui me battre. Toutefois, je n’avais jamais remarqué l’existence de salles spéciales. J’en avais eu vent que très récemment.

C’était, apparemment, des salles spéciales dédiées à l’entraînement avec des pièges divers et variés installés dedans. Elles étaient reliées entre elles et se présentaient comme une sorte de concourt du combattant. L’objectif était de passer d’une salle à l’autre en trouvant la clef dans chacune d’entre-elle et d’éviter les pièges.

Le but était avant tout était d’entraîner les shinobis de croître leurs réflexes et leur agilité. Il n’y avait aucun risque de mort - ça serait con de faire mourir des genins là-dedans - mais certaines salles pouvaient se révéler être plus dangereuses que d’autres et conduire un shinobi mal préparé à l’infirmerie.

Selon les dires, c’étaient deux genins qui étaient à l’origine de ces salles. Ils avaient pour mission de reconstruire le dojo détruit, et plutôt que de simple remettre du bois en place, ils avaient eu la bonne idée d’installer quelques salles piégées. Pas mal l’idée.

Curieux de savoir à quoi ça ressemblait, me voilà désormais faisant face à la porte qui menait vers la première zone. Je n’avais pas de quoi m’inquiéter. Selon les rumeurs, la difficulté n’était pas très élevée. J’étais assez confiant pour parvenir jusqu’au bout du tunnel en un seul morceau.

« Go »

Remontant calmement mes manches, je poussai la grande porte d'entrée. Puis aussitôt à l’intérieur, celle-si se referma toute seule derrière moi comme pour me dire : « te voilà pris au piège, tu n’as plus d’autres choix que de continuer d'avancer ».

Le course pouvait donc débuter.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Épreuves du dojo Empty
Jeu 28 Fév 2019 - 22:04
Je lançai un regard circulaire sur toute la salle. Elle était remplie de rondins de bois de différentes tailles disposés à la verticale au centre de la pièce. Et au mur, on pouvait voir une multitude de cibles avec un mécanisme d’activation de pièges. Les règles étaient assez intuitifs : traverser la salle et viser les cibles sur les murs. Je restai un instant dubitatif.

Cela paraissait assez simple en apparence. Le plus haut des rondins ne mesurait pas plus de trois mètres - une hauteur somme toute ridicule - et les cibles relativement grosses. Je mesurais un mètre quatre vingt, je faisais déjà plus de la moitié de la taille du rondin. Et j’avais déjà sauté de hauteurs bien plus importantes et bien plus impressionnantes.

Cependant.. C’était peut-être au contraire un désavantage. Baissant le regard, je remarquai vite la menace. Ce qui était le plus menaçant, c’était les petits piques de bois plantés au sol. Si jamais je venais à tomber, j’avais intérêt à vite me rattraper avant de toucher et le fait d’être grand me laissait encore moins de temps à la réflexion. Enfin - encore faudrait-il réussir à me faire tomber. J’étais curieux de voir ce que pouvaient cracher ces tuyaux..

Je pouvais tout cramer en une boule de flammes, mais ça serait dommage de tout détruire - encore une fois - le pauvre dojo. Bêtement, stupidement, ou tout simplement, je sautai pieds-joins sur le premier rondin de bois. J’entendis à ce même instant le mécanisme des pièges se déclencher. Le tuyau derrière et devant moi lâchèrent un kunaï en ma direction. Sautant pieds joins, je laissai les deux kunaïs s’entrechoquer.

Avec mes mains, j'enchaînai une série de mudras pour invoquer dix boules flammes visant chacune une cible de la pièce. Et pendant ce temps, avec mes pieds, je demeurais en mouvement et je continuais de sauter d’un rondin à l’autre pour éviter les projectiles divers. Je notais de l’originalité. Eau. Feu. Il y avait là de belles choses - quoique légèrement faibles en puissance.

À l’instant où ma boule de flamme atteignit sa dixième cible, la cible au fond de la salle s’enfonça dans le mur pour laisser apparaître une clef. Étirant un sourire, je concentrai l’énergie dans la plante de mes pieds pour arriver d’un bond à l’autre bout de la salle et attraper la clef. Puis, dans la continuité, je vins ouvrir la porte menant à la deuxième zone..
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Épreuves du dojo Empty
Dim 3 Mar 2019 - 11:20
À peine eus-je le temps de poser un pied à l’intérieur que la porte se referma à nouveau derrière moi, me laissant cette fois-ci entièrement dans le noir. J’esquissai un léger sourire, devinant l’objectif de cette salle.

En effet, c’était une salle pour nous mettre en situation de nuit dans laquelle il était difficile de se repérer avec en plus un bruit perturbateur. Des bruits stridents assez désagréables pour les oreilles perturbaient l’ouïe. Je n’avais plus accès, ni à la vue, ni à l’ouïe. On devinait avec aisance que c’était pour nous forcer à développer des capacités sensorielles au delà de la simple vue et de l’ouïe.

Toutefois.. C’était bien inutile face à moi. J’étais un élément, tout feu tout flamme. La lumière, c’était moi ! Je n’étais sans doute pas aussi lumineux que les utilisateurs de l’Hikariton - je repensais à un ancien collaborateur, Rara - mais de nature flamme, je savais également créer un peu de luminosité.

De ma main droite, j’effectuai le signe du mouton puis fermant une seconde les yeux, j’invoquai une petite boule de flamme que j’envoyai vers le plafond pour éclairer la salle. J’aperçu à l’intérieur pleins de mannequins armés se déplaçant sur des railles. Celui qui attira le plus mon attention fut bien évidemment le mannequin du fond, portant à la fois une lame et un émetteur de son. Il détenait autour de lui la clef de la sortie.

J’effectuai un mudra et j’envoyai une autre boule de flamme en sa direction pour le détruire. Puis, suivant ma boule de flamme à travers le terrain, je passai à côté de tous les pantins, prenant soin d’éluder les railles pour esquiver leurs attaques. Ils ne semblaient pas avoir un mécanisme de câblage comme dans la première salle, ce qui me facilita la tâche.

Puis, attrapant la clef du mannequin détruit, je vins ouvrir la porte menant vers la troisième zone.. Fini, ce son insupportable de la deuxième salle.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Épreuves du dojo Empty
Dim 3 Mar 2019 - 11:20
« Hoho.. »

Voilà une salle qui m’avait l’air fort intéressante - enfin, si on le voulait.. Je voyais au milieu de la pièce un énorme pantin, bien plus imposant que ceux des dernières salles avec à ses cinq bras un canon de différentes natures. J’aperçu au loin grâce à un rayon de lumière la petite clef accrochée dans son dos. Étirant un fin sourire, j’en déduisis qu’il fallait le mettre à terre pour espérer atteindre la fameuse clef.

Je laissai un court instant de silence s’écouler, puis je m’avançai calmement au milieu de la salle. Le mécanisme s’enclencha. Le pantin commença à s’animer, tournant sur lui-même, désarticulant ses bras, activant ses canons, il était prêt pour le combat. Aussitôt, il pointa un à un ses canons dans ma direction.

Il lâcha en premier une brume d’acide. Voyant la couleur assez menaçante de la chose, je le contournai de sorte à l’éviter. Mais à la suite, il envoya, depuis le canon le plus proche de ma direction, une flaque d’eau - enfin, une bourrasque d’eau - qui me repoussa quelques mètres en arrière comme pour m’empêcher d’avancer.

Je commençais à comprendre le système. Il restait encore deux canons à découvrir. Lorsque la déferlante d’eau s’arrêta, son troisième bras me lança un filet. Instinctivement, j’esquivai sur le côté, mais au même moment, son dernier bras qui était en réalité un lance flamme, me cracha un fin filet de flammes. Je me changea partiellement en flammes de sorte à assimiler les flammes adversaires.

Il était pas mal ce pantin. J’en commanderai bien un identique pour chez moi. Maintenant que j’avais vu ses capacités, j’allais devoir songer à avancer. Je commençai à me craquer les phalanges une à une comme pour me préparer à attaquer. Puis, prenant appuie sur mes jambes, je concentrai une forte dose d’énergie dans pieds et je me propulsai d’un bond en direction du pantin pour lui asséner un puissant coup de poing dans le bide.

L’acier se déforma légèrement sous la puissance de mon poing. Cela ne suffit pas à le mettre à terre, mais je parvins à l’immobiliser quelques secondes. Je profitai de ma proximité pour attraper la clef autour de son coup et, d’un petit par dessus son épaule, j’atterris près de la porte menant donc à la quatrième salle..
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Épreuves du dojo Empty
Dim 17 Mar 2019 - 23:27
La salle suivante m'avait l'air bien intéressante. Ouvrant la porte, je découvris une multitude de mécanismes se mettre à tourner en harmonie comme un orchestre musicale rythmé d'un tempo régulier qui revenait en cycle, alternant bruit de troncs d'arbres s'écrasant au sol et de lames tranchants balançant d'un bout à l'autre. L'éprouve de cette salle ressemblait à une sorte de parcours du combat - quoique tous les pièges du dojo formaient un ensemble de concours du combattant.

Après un souffle de respiration, je m'élançai dans l'engrenage. Je sautai sur la plateforme et m'arrêtai à deux millimètres du passage du disque tranchant. Il passa une fois et j'affeuctai un pas en avant, passant calmement ainsi la première marche et je poursuivis avec deuxième marche. Des troncs d'arbre tombaient à cinquante mètre du sol. Prenant appui dans mes jambes, je m'élançai droit devant moi tout en prêtant attention aux bouts de bois qui m'arrivaient de dessus. Je pouvais apercevoir au loin la prochaine étape : un parterre lisse parsemé de piques qui surgissaient de temps à autre.

Alors que je surveillais les bouts de bois, je prêtais un œil devant moi pour compter le temps de chaque intervalle. Je comptai vingt cinq secondes d'intervalle entre chaque remontée de piques. Oui, il y avait bien système régulier. Une fois sûr de moi, j'esquivai le dernier tronc de bois et je concentrai mon chakra dans mes jambes et traversai le zone minée en effectuant un bond au milieu évitant les piques de trois secondes et enfin, j'arrivai à la quatrième étape de la salle.

C'était plus sportif comme salle. Il y avait une question de rapidité et d'agilité, mais aussi d'endurance. Un manque d'inattention et la marche d'avant ou d'après pouvait facilement avoir raison du combattant. Alors que je m'apprêtais à continuer mon chemin, une pluie de kunaïs me tomba dessus. Je me changeai en flamme juste à temps avant de me faire embrocher de toute part par celles-ci. Je me retins également de justesse avant de tomber dans le grand bac en métal contenant un produit qui semblait acide. Je lâchai un soupire, tenant en équilibre sur la bordure.

Je voyais plusieurs morceaux de bois flotter l'un à côté de l'autre, m'invitant à sauter dessus.. Hésitant un court instant, je repris forme de chair et d'os et pris le parcours des troncs d'arbre. C'étais assez étrange que ces derniers soient insensible face à l'acide qui avait pourtant des effet corrosifs, serait-ce un acide particulier ? Je possédais un très bon équilibre, ce qui me permit d'effectuer a traverse de cette dernière marche sans difficulté. Les troncs d'arbre avaient beaux être plus éloignés les uns des autres, je sautais d'un bout à l'autre sans difficulté, sans trop m'attarder avec les lames qui me tombaient dessus.

J'arrivais au bout, dans un long couloir. Je demeurais méfiant, légèrement perplexe de n'avoir pas trouvé de clef en chemin et j'avais bien raison. Arrivé au bout, je vis l'élément en question déjà sur la porte, mais je remarquai bien vite la présence de tuyaux aux murs. Posant un pied devant moi, un nouveau mécanisme se déclenchai et des balles - en bois ?! - me foncèrent dessus.

Je sautai et roulai au sol, traversant le couloir à grande vitesse, j'arrivais à la porte que j'ouvris sans attendre, et enfin dernière salle atteinte, je pouvais reprendre mon souffle - comme quoi les pièges c'était épuisant à les enchaîner les uns après les autres.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Épreuves du dojo Empty
Dim 17 Mar 2019 - 23:47
« Cinquième salle, un mur d’escalade ? »

Je demeurai un instant dubitatif et légèrement perplexe. La salle semblait effectivement très simple à vue d’œil et le principe aussi. La clef même était bien visible de sorte à ce que l’on ne se pose pas la question de vers où aller pour sortir. Mais.. J’avais comme l’impression que ça l’était un peu trop. Il y avait des pièges nul doute.

J’avais la possibilité de faire tomber la clef sans même escalader.. Toutefois, il n’y avait là aucun intérêt remarquable. Je pris mon élan et escaladai le fameux mur. Posant un pied à l’horizontal, je m’apprêtais à le monter façon ninja. J’aperçus une coulée de boue m’arriver dessus. Légèrement surpris - et n’ayant pas avancé bien loin, je redescendis d’un bond, évitant le liquide. J’étirai un léger sourire. Bien pensé, il y avait une volonté à nous faire escalader avec les mains.

Je lâchai puis après une courte respiration, puis je me mis à escalader prise après prise. Je remarquai que celles-ci étaient aussi équipées d’un dispositif. Elles s’enfonçaient dans le mur si ma main ou mon pied restait trop longtemps en contact avec. Je crois que je commençais à comprendre le principe de la salle. Celle-ci cherchait à tester mes capacités physiques.

Toutefois, c’était bien futile.. J’étais un combattant de corps-à-corps, de tels choses ne pouvaient avoir raison de moi. Étirant un rictus, j’accélérai ma vitesse. Je touchai bien prise piégée ouvrant une fausse à mes pieds, mais sans prêter à ce qu’il y avait en dessous, je continuais de grimper vers mon objectif : la clef. Il avait beau aussi tourner sur lui-même, j’étais résistant et j’avais des poignes fermes.

Je poursuivis ma montée, sans m’arrêter, sans reprendre mon souffle. Je remarquai que les prises avaient des formes particulières, mais les détails ne suffirent pas. Je grimpai, attrapai la clef et me laissai tomber pour me diriger vers la porte menant à la dernière salle. J’arrivais au bout de ce fameux parcours de combattant. Si ce dernier n’était pas d’un niveau extrêmement élevé au point de voir nos vies en péril, il était sans aucun doute épuisant. Au moins, mon endurance allait s'améliorer avec tout ça..
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Mukuro
Mukuro

Épreuves du dojo Empty
Lun 18 Mar 2019 - 0:30
Dernière salle. J'entrai. Dans un premier temps, je vis rien de particulier si ce n'était que des dômes cylindriques avec des lettres sans signification. Mais tournant la tête sur le côté, je vis trois flacons posés sur une table. La dernière épreuve m'avait tout l'air d'être de la réflexion, à moins qu'un piège ne se cachait derrière cette table ou ces cylindres. Calmement, je me rapprochai et lus ce qu'il y avait d'écris sur les flacons. C'était tous des flacons de guérison : l'un contre la paralysie, l'un contre le sommeil et l'autre contre la nécrose. Je ne compris pas immédiatement, mais tournant la tête en arrière, je vis une même table à l'opposé de la salle avec quatre clés enchaînées séparément. La solution semblait se trouver ici.

Je me dirigeai vers cette table et analysai le mécanisme qui reliait les clefs et les cylindres au centre de la salle. Il semblerait que je devais activer les éléments au centre de la pièce pour espérer délivrer les clefs. Je retournai vers la première table et pris les flacons - mon instinct que disant que je risquais d'en avoir besoin. Puis, toujours aussi calmement, j'allai actionner le mécanisme des cylindre. J'attendis un instant, mais aucune réaction. Je m'apprêtais à appuyer sur le deuxième cylindre, mais une fumée s'éleva devant moi et je sentis brusquement mon bras se paralyser. C'était un piège !

Je regardai les flacons dans mes mains, il y avait là pile un remède. Était-ce un double piège ? Quelque chose me paraissait louche. Toutefois, sentant mon membre s'engourdir, autant essayer l'antidote plutôt que d'échouer là stupidement et bêtement. Je bus le anti-paralysant, et assez surprenant, ce n'était un double piège mais bien le remède. Je sentis mon bras se libérer du poids et tournant la tête, une chaîne s'était libérée pour la clef.

Était-ce donc le sujet de l'épreuve ? Actionner les cylindres un à un et résister à chaque type de poison ? Assez douteux, mais cela m'en avait tout l'air. Arquant un cil, je me mis donc à exécution. Le suivant fut celui du sommeil - celui-là j'avais vraiment envie d'oublier l'antidote et me laisser aller - mais me rappelant qu'il s'agissait d'une épreuve, je m'efforçai à ouvrir les yeux et à résister à la fatigue. Je bus l'antidote et poursuivis avec le dernier, celui de la nécrose qui était un peu plus douloureux. Mais antidote à la main, je parvins accomplir l'épreuve avec succès.

Je pris la clef libérée et j'ouvris la porte de la sorte. Je vais d'accomplir toutes les épreuves du Dojo.

Fin


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

Épreuves du dojo

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affronter les épreuves.. [SOLO]
» Grand Dojo
» GRAND DOJO, GRAND DOJO INTERNATIONAL DE COURSE. TRI-ENTRAINEMENT.
» (Ne) Cassons (pas) le dojo ! [Ichiryû]
» Deux épreuves pour le prix d'une (ft. Y. Kagero & N. Sayo)

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Grand Dojo
Sauter vers: